Partagez
 

 the roomate - dim 3h45

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: the roomate - dim 3h45 — Dim 5 Avr - 11:33

The roomate
Dimanche 5 avril - 3h45
@Avalon

Les bulles ont fait leur effet sur son estomac vide, il tangue un peu le Louis. Il parait qu’il y avait un encas dans le train, dommage qu’il se soit assoupi comme une tombe et qu’il se soit laissé drainer par l’énergie du prime et toutes ces nouvelles personnalités pour en avoir oublié de chopper quelques petits fours au passage. Le voyage l’avait flingué et cet excès de social aussi. Tout ça semblait un peu trop surréaliste, une nuit lui était nécessaire pour tout assimiler et aborder les choses sérieuses à froid. Ne faisant habituellement pas partie de la team des petits joueurs étant les premiers à se coucher, Louis en décida autrement pour cette première soirée. De toute façon l’entièreté des candidats s’étaient farci le même voyage interminable, on ne reviendra pas sur l’utilité discutable d’emprunter quatre moyens de transports différents, il était plutôt content de sa propre perf. A défaut d’être en capacité physique de tenir jusqu’au petit matin comme la poignée de motivés il s’attarda deux petites heures après la fin du prime et la découverte des lieux avant de se lancer dans l’acheminement de sa valise jusqu’à sa chambre. La quantité d’affaires qu’il avait embarqué demeurait encore un mystère pour lui-même. Poussant la porte de la chambre 3 étoiles qui lui a été attribuée, par hasard parait-il mais son scepticisme le portait à en croire le contraire, c’est avec un platonisme déconcertant qu’il balaya la chambre du regard. « Mh. » No comment, depuis le début il ne s’attendait pas à ça. Sa déception de ne pas avoir atterri dans une destination ensoleillée se transformant en contrariété sous l’effet du champagne, son regard s’arrêta un instant sur le poster encadré au mur. Un jeu de regard se jour, le poster, Louis. Louis, le poster. Il se demande s’il peut faire tomber le cadre rien qu’à sa force psychique, ou au moins le faire trembler. Ça aurait peut-être pu si personne n’était venu interrompre sa concentration. Pivotant au son des pas s’arrêtant derrière lui, c’est une petite blonde qu’il découvre. Retenir une vingtaine de têtes d’un coup n’étant pas son fort, il constata qu’il ne l’avait pas spécialement remarquée sur l’embarcadère. Peut-être faisait-elle partie du groupe qu’il venait de quitter, il n’en savait trop rien. « Ah salut. Louis, enchanté. » Il lui offre un bref sourire accompagnant la phrase qu’il ne cesse de répéter depuis trois heures avant de grimacer légèrement l’air désolé. « On a hérité de la middle class, tout le budget est passé dans le poster. » Il écarte sa valise du passage pour la mettre contre le mur afin de lui faire un peu de place, parce que bon ils sont un peu serrés là-dedans.  « J’sais pas ce que t’en penses, perso j’aurais investi dans des mètres carrés. » lâche-t-il en se dirigeant vers la salle de bain qu’il analyse sous toutes les coutures. « Plus sérieusement, les lits t’en penses quoi ? » C’est moelleux ? Elle veut qu’il les écarte ? Il se fait chef de chantier s'il le faut.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12031-avalon-26-anshttps://www.throwndice.com/t12041-avalon 
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Dim 5 Avr - 12:00

Clairement, enfiler les coupes n'était pas la meilleure idée. T'as mal au crâne et ta gestion de l'espace n'est pas forcément bien assimilée par ton esprit. Tu glousses toute seule. Tu viens de te prendre une chaise, rien que ça. Tu traînes difficilement ta valise jusqu'à la chambre. Tu fais pas gaffe, t'ouvre la porte et manque te cogner à ton colocataire. Tu t'arrête net et souris bêtement. Malgré tout, tu sens la fatigue qui arrive et les douleurs liées au voyage réapparaître. Tu enlèves les épingles qui retiennent ta chevelure qui tombe alors en cascade sur tes épaules. Tu commences à en avoir marre de cette robe bien que très jolie, elle n'est pas forcément très agréable à porter sur du long terme. « Avalon mais tu peux m'appeler Ava. » Redondance de toute la soirée, quand tu nous tiens ! Ton regard observe la chambre. Des lits collés. Tu grimaces. T'es franchement pas opé pour partager ton intimité aussi vite bien qu'il y ait chacun un drap. Mais passons, t'as pas forcément envie de passer pour la frigide de service. Merci l'étiquette après ! Tu ris à sa remarque. Effectivement, c'est assez petit et deux posters présentant le thème du ski sont affichés sur les murs. Tu fais la moue en haussant les épaules. « J'aurais préféré du vert tant qu'à faire. Au pire, on les décroche et on met nos photos à nous ? » Ce n'est qu'une idée. Le seul truc chiant c'est qu'il faudra tout bouger lorsque vous changerez de chambre. Si t'as bien compris les instructions. Tu poses ta valise dans un coin histoire qu'elle ne gêne pas. Tu verras le rangement plus tard, là, t'as pas franchement très envie de te lancer là-dedans. « C'est vrai que c'est petit. Heureusement que l'on est que deux. » Tu t’assoie sur un lit et le teste en sautillant dessus. « Bon, ils ont l'air confortable. Si tu ne ronfles pas, je pense qu'on peut les laisser comme ça. » Tu lui tires la langue pour montrer que tu plaisantes. Tu t'en fiches, t'as le sommeil léger mais rien ne t'empêchera, malgré tout, de t'endormir. « Maintenant, la question fatidique ; côté droit ou gauche ? » Bah oui, faut pas déconner, c'est important de choisir son côté. C'est le truc décisif m'voyez.

@Louis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Dim 5 Avr - 20:30

Ok donc la blondie avec qui il va partager la chambre s’appelle Avalon. Ça le fait caler un peu, il réfléchit quelques secondes pour essayer de trouver à quoi ça lui fait penser avant de trancher pour un simple « Ça marche, Ava. » un peu trop déterminé à son goût, l’effet du champ’. Ava a l’air sympa alors il lui partage son avis sur le cadre qu’il a envie de décrocher et d’envoyer par la fenêtre. Elle est du même avis, parfait. Encore mieux, elle a une idée pour s’en débarrasser. Son visage s’éclaire grâce à l’idée du siècle qu’elle vient de soumettre, dans un claquement de doigt il assène de son index sa nouvelle détermination à faire voir le jour à ce nouveau projet. « Hey. C’est une excellente idée ça. » Sourcils froncés dans son rôle d’entrepreneur il laisse échapper une petite moue d’autosatisfaction. « Un jour de plus et je l’éclate ce con de skieur. » Simple note à lui-même. Dix minutes c’était déjà trop pour lui, il en avait fait son affaire. Passant à la salle de bain où il ne trône aucune décoration contre laquelle pester, c’est vers la taille de la chambre qu’il jette son dévolu. Un peu grincheux Louis ce soir. « Ouais ça devrait l’faire. T’as voyagé plus léger que moi je crois. » Il sourit légèrement, passant une main derrière sa nuque par réflexe tandis qu’Avalon saute sur le lit. Il a tellement été accaparé par cette histoire de poster qu’il en a oublié l’essentiel. « Ah c’est un bon point ça, tu devrais bien dormir alors parce que… non. Non dans mes souvenirs j’crois pas ronfler. Parfois un peu, avec l’alcool ce soir y a moyen. » Il a un doute, il ne sait pas trop pourquoi d’ailleurs. Faudrait vraiment penser à aller se coucher. « Ah ouais ? Bon si ça te gêne en cours de route tu m’dis. » Une fois couchés ça serait peut-être une autre histoire. Elle lui pose une colle là. Il a vraiment l’air d’en avoir quelque chose à carrer ? Il hausse les épaules, sans trop d’avis sur la question. « J’m’en fou. » C’est tout à son avantage en y réfléchissant un peu. « Prend le côté qui t’arrange. » Qu’elle fasse ce qu’elle veut, lui il décroche ce cadre qui le nargue depuis tout à l’heure. « D'ailleurs tu fais quoi dans la vie ? Moi j'suis photographe. » Pur mensonge mais il espère bien qu'elle va le croire tandis qu'il s'empare de sa tablette pour prendre la photo qui  trônera fièrement sur le mur de cette chambre incessamment sous peu.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12031-avalon-26-anshttps://www.throwndice.com/t12041-avalon 
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Dim 5 Avr - 22:56

Tu sens que @Louis est comme toi et que la boisson a été votre meilleure alliée lors de cette soirée. Toujours assise sur le lit, tu enlèves tes talons et les dépose non loin. Ça te fait un bien fou. C'est comme retirer son soutien-gorge après une longue journée ; une véritable libération. Tu le regardes gesticuler et il te fait rire. Un peu trop fort parce que t'es pas en pleine possession de tes moyens. Mais c'est agréable. « Un mec qui a plus de fringues que moi... C'est fou ça quand même ! » Il parle beaucoup. T'arrive plus à suivre. T'es complètement morte et puisqu'il s'en fiche de quel côté dormir, tu restes sur le lit dans lequel tu es et t'allonge, regardant alors le plafond. « T'en fais pas, ça devrait le faire. Mes parents tiennent une ferme et je les aide. » Tu tournes le regard vers le cadre du skieur, toujours à sa place. Tu l'observes quelques instants. « C'est chouette ! Dans ce cas-là, mets nous une de tes photos à la place. Tu prends quelles genres de photos ? » T'es une fille curieuse de nature donc poser des questions est naturel chez toi. Alors certes, tu n'es pas un moulin à parole comme Maci mais si tu te sens à l'aise, tu risques fortement de le devenir. Tu te relèves doucement. Il faut vraiment que tu retires cette robe qui commence sérieusement à te déranger avec toute cette dentelle et ces artifices. Tu te diriges donc vers la salle de bain tout en fermant la porte, ayant emporté préalablement un débardeur et un short pour te changer. « Dis donc!Heureusement que l'on est que deux, elle est drôlement petite la salle de bain ! » Lui dis-tu à travers la cloison. « Tu crois qu'ils ont quoi les 2 et 1 étoiles si nous on se retrouve avec ça ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Lun 6 Avr - 23:15

Avalon, pardon Ava, est hilare. Il pige pas trop pourquoi peut-être qu’il a dit un truc drôle il sait pas il s’est pas rendu compte. Ou peut-être qu’elle pète juste un plomb, option beaucoup plus probable. « Ouais j’sais pas ce qui m’a pris j’ai confondu avec la fashion week ou une merde du genre. » Ça restait un casse-tête pour lui aussi cette histoire de valise surchargée comme s’il avait eu peur de manquer, cette simple idée le fit lever les yeux au ciel tout seul dans son coin. « Ah c’est cool ça ! [/color]» il s’exprime en écarquillant les yeux comme si elle venait de dire un truc super surprenant. … ce qui est le cas en fait. « Tu fais quoi tu nourris les animaux, tu cultives des légumes et tout ? » C’était vaste de dire qu'elle occupait sa vie à aider dans une ferme, il y avait mille possibilités. Elle pouvait même se rouler dans la boue pour le fun, ce serait sympa de l’éclairer. Quant à lui il photographie c’est nouveau. « Bien sûr. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Il élève sa tablette en direction de sa colocataire et snap une photo. « Voilà. » Aussi simple que ça. Basculant sur la caméra frontale c’est cette fois-ci son propre faciès qu’il immortalise sous son plus bel angle. « Voilà. » qu’il répète avec désintérêt. Ils les avaient leurs portraits maintenant, y avait plus qu’à les afficher. « J’immortalise le quotidien. Surtout les gens dans leur sommeil. » Comme ça elle pouvait cocher la case psychopathe dès le premier soir. « Bah comme ils dorment avec les poules j’pense qu’ils ont même pas de quoi se laver à l’eau chaude. Ni à l’eau tout court d’ailleurs. » Il balance ça sans trop réfléchir mais il aimerait bien savoir ce qu'il en est réellement. Ça le ferait bien chier de s'y retrouver pour les prochaines semaines, au cas-où il aimerait quand même savoir à quoi s'attendre. « Ça craint pour eux. » Pour ce qu’il en a à foutre. Enlevant sa veste de costume et déboutonnant sa chemise, il ouvre sa valise pour y choper un pantalon décent pour pioncer. Franchement ça allait être douche et au lit rapidos. « T'en penses quoi pour le moment ? Du chalet, des gens et tout le bordel là.» Assis sur le lit à attendre son tour pour la salle de bain, il aurait bien consulté son tel au lieu de poser cette question conne. Remarque, la réponse pouvait aussi avoir son utilité.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12031-avalon-26-anshttps://www.throwndice.com/t12041-avalon 
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Mar 7 Avr - 19:01

« On fait un peu tout. On a des bovins, des poules, des champs à cultiver. On touche un peu à tout. C'est très varié et c'est même agréable. Les tâches changent tous les jours. » Tu souris car tu sais que c'est pas forcément un métier très courant surtout pour quelqu'un de ton âge et de ton physique. Généralement, quand on parle d'agriculture, les gens imaginent des hommes costauds et barbus. Et toi, t'es là avec ta petite taille et tes cheveux blonds. Tu écoutes parler @Louis pendant que tu te prépares à aller enlever cette foutue robe. Il t'a immortalisée avant ça. Soit, la nouvelle décoration de la chambre risque d'être égocentrique mais ça reflétera bien l'aventure. Après tout, faut l'être un minimum pour s'afficher comme ça devant les caméras. Pendant que tu te démaquilles, tu réfléchis à ce qu'il dit. « T'imagine s'ils dormaient vraiment sur de la paille genre à la dure ? Y en a beaucoup qui quitteraient l'aventure d'eux-mêmes. » Tu ressors et t'assoie sur le lit, en profitant pour te mettre de la crème sur les mains. Agricultrice ne vient pas avec des avantages, loin de là. Tu soignes des miens du mieux que tu le peux mais la cale du dur labeur se fait souvent voir. T'aime quand même être un minimum féminine et cet aspect là te déplaît un peu. « Je sais pas trop quoi en penser. Le chalet est sympa, j'y suis habituée on va dire, surtout en Alaska. Mais les gens... Certains ont une grande gueule de ce que j'ai pu entendre rapidement. J'ai pas retenu les prénoms mais ça risque de faire pas mal d'histoires. Si tu rajoutes en plus de ça le fait de vivre les uns sur les autres... » T'as déjà ta petite vision des choses mais tu ne peux être certaine de ce que tu avances. Tu te bases sur ta première impression et t'espère ne pas être trop méchante, c'est pas dans tes habitudes de colporter des ragots. Après c'est sûr que quelques clashs animeront les journées et feront grimper l'audimat. Mais bon... « Et toi alors ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Mer 8 Avr - 18:07

C’est hyper surprenant d’apprendre qu’Avalon travaille dans une ferme, sûrement parce qu’il stigmatise l’air de rien les agriculteurs. La faute à l’Amour est dans le pré, cette émission ne fait pas que du bien à leur image. Ils étaient la risée des meme sur les réseaux, combien de fois un pote lui avait fait tourner une vidéo avec un petit commentaire à sa destination avec Michel parlant un patois incompréhensible. « Tu dois pas t’ennuyer, j’imagine que c’est un métier de passion. » Il affirme il demande, il ne sait pas trop. En tout cas dans un monde où la routine était la plus grosse crainte d’une grande partie de leur génération il trouvait ça plutôt cool qu’elle ait un métier touche à tout, elle venait de piquer sa curiosité. « Mais non ? Ce serait grave abusé quand tu penses au luxe qu’ils ont eu pour les saisons précédentes. Déjà qu’on se retrouve dans un village paumé où ça caille. » Voilà, il l'aura exprimée avec des mots sa frustration depuis le temps qu’il la ruminait. Il l’observe s’appliquer de la crème, se faisant la réflexion de devoir être plus attentif. Même s’il ne la connaissait que depuis peu les mains d’Avalon étaient un réel indice sur sa profession. Il allait falloir se concentrer un petit peu pour être au taquet sur les secrets s’il ne pouvait déjà pas l’être sur des évidences pareilles. « En Alaska ?! »  Putain mais c’est quoi cette fille entre la ferme et l’Alaska, elle en a d’autre des surprises du genre ? « Ok je vais paraître super con là mais y a des fermes en Alaska ? » C’était de connaissance commune ça ou c’était juste lui qui avait trop séché les cours ? « Ouais y a des bonnes grandes gueules. Ca te fait peur ? » Il se lève pour squatter à son tour la salle de bain, y déposant son pantalon avant de s’appuyer contre le cadre de la porte. « Moi ça me fait chier de pas être dans une destination plus exotique. Gros fail j’aurais dû attendre un an de plus avant de postuler, j’te parie qu’ils vont leur offrir un truc de rêve aux prochains. » Mis à part ça, concernant le casting il n’y voyait pas grand-chose à dire. Somme toute les têtes lui revenaient et la fourchette d’âge semblait cohérente, avec quelques électrons décrochant mais rien de déconant. « Y en a qui font déjà trop les malins mais j’pense qu’on va bien rire, c’est clairement une colonie de vacances. »

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12031-avalon-26-anshttps://www.throwndice.com/t12041-avalon 
the roomate - dim 3h45 Empty
Message (#) Sujet: Re: the roomate - dim 3h45 — Lun 13 Avr - 10:43

Tu écoutes parler Louis mais t'évite déjà de trop en dire sur le lieu ou tes camarades. Tu as déjà passé la barre des ragots et ce n'est pas trop ton truc. Tu ne réponds donc pas à certaines de ses affirmations. Tu préfères réfléchir tranquillement à toutes les informations qui parviennent de sa bouche et garder un bon relationnel. T'es pas méchante mais parfois, quand ça pète, tu peux faire mal avec tes paroles. Alors il vaut mieux prévenir que guérir. Tu finis par te glisser sous tes draps, calant tes mains derrière ta nuque et regardant le plafond. Il y a quelques impuretés ci et là. T'es pas trop à l'aise de dormir ailleurs, c'est différent de chez toi tout en étant similaire sur certains point. La température déjà et l'horizon qui te rappelle tes montagnes. Louis s'en plaint. Toi, tu ne peux qu'être heureuse de vivre dans un environnement que tu connais. Puis tu ris. Tu entends cette réflexion X fois par jours. Tu as fini par t'y habituer. « Oui, je te rassure, il y a des fermes en Alaska. Tu sais, on a droit a de chauds étés aussi. Il n'y a pas que de la glace et de la neige. » Tu souris. Toujours ce genre de préjugés. Faudrait arrêter de regarder Balto et les courses de musher de temps en temps. « Je suis pas du genre à savoir me défendre. Je suis plutôt pacifiste à vrai dire donc ça peut être compliqué si je me retrouve confrontée à certains. » T'es pas là pour te battre et encore moins pour créer des problèmes histoire de te faire bien voir des téléspectateurs. Tu dis les choses, t'es franches, certes mais jamais pour chercher la confrontation et faire parler. « Ah ça ! Un joyeux bordel ! » Et ce n'est que le premier jour que vous êtes présents sur les lieux de l'émission. Qu'est-ce que ce sera après quelques semaines ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CHAMBRES 3 ÉTOILES-
Sauter vers: