Partagez
 

 (dim, 11h30) sleeping in the water

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(dim, 11h30) sleeping in the water - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (dim, 11h30) sleeping in the water — Lun 13 Avr - 20:48

un clin d'oeil de la part de Presley, ça te fait sourire. t'es amusée par ce petit jeu entre vous, les liens qui se nouent sont vraiment chouettes et tu commences à franchement avoir une bonne image de lui. il est cool, il est drôle, tu commences à l'apprécier. il t'explique son planning de lessives, corrélée à son manque de vêtements propres. ça se tient. tu hoches la tête. il finit par te donner une idée de quand ce jour pourra potentiellement arriver. très bien, n'hésite pas à me tenir au courant, qu'on puisse s'organiser !, toi, tu vas faire en sorte de ne pas porter ton boxer Superman en attendant, histoire de ne pas avoir à le faire patienter à ton tour lorsque l'heure sera venue. tu lui demandes ce qu'il a dans sa collection, et il se fait un plaisir de t'en parler. ok, donc effectivement, il a l'air d'avoir franchement une collection bien remplie. tu le laisses finir, avant de comparer avec la tienne. alors on pourra clairement s'assortir pour Batman, Dark Vador et Dead Pool., ça fait quatre jour toutes les deux semaines où vous pouvez porter des sous-vêtements assortis, tu trouves ça beaucoup trop drôle comme idée. tu relèves quand même certains manques dans sa collection. pas de Pokémon et pas de Disney ? tu demandes, l'air faussement choquée. parce qu'évidemment, tu as ce genre de choses. et tu adores ceux-ci, aussi. enfin, peut-être que t'aimes ni Disney, ni Pokémon ?, tu demandes. ce serait étonnant quand même, parce que ça fait aussi partie de la pop culture et c'est généralement très apprécié. même si on apprécie pas les princesses, Disney a toujours des titres qui peuvent plaire à toutes les tranches de la population. Presley finit par éclater de rire, sous tes yeux interloqués. il finit par t'expliquer la situation et ça te fait rire aussi. d'un côté, tu peux comprendre le point de vue de Carl sur la question. si lors de votre première rencontre, dans la chambre qu'il partage avec Carl, il avait été en sous-vêtements, peut-être qu'il y aurait eu un malaise. peut-être. c'est vrai que la situation est comique, du coup. sacré Carl., tu lâches dans un soupir amusé. bon bah au moins, la glace est brisée, tu crois pas ?, tu demandes dans un nouvel éclat de rire.

tu joues les influenceuses, le stéréotype même et lui, joue la fan girl. tu grossis le trait, histoire que ce soit encore plus drôle et évidemment, Presley en fait de même. tu te contentes de rire à sa phrase. à croire que tous les followers d'un influenceurs ne sont que des personnes influençables. tu sais bien que la réalité est toute autre. on peut aimer regarder de loin la vie d'une personne, sans pour autant être influençable. surtout que t'as bien compris que les gens font de moins en moins confiance aux gens comme toi, suite à de très nombreux problèmes. vous partez sur un sujet beaucoup plus réel, une discussion sur le décalage horaire. il a l'air de mesurer à quel point ça doit être compliqué pour toi, actuellement. il finit par se laisser porter par l'eau, sur le dos et tu t'approches de lui pour faire la même chose et pouvoir discuter tranquillement. tu t'allonges dans l'eau, à ses côtés. il te dit qu'il vient du Luxembourg. jamais entendu parler. c'est où, exactement ?, tu demandes, incapable de situer la moitié des pays de l'Europe sur une carte. il te retourne la question, tu hausses les sourcils. t'es peut-être pas si à la ramasse que ça sur les détails concernant tous les candidats du chalet, ça te rassure. je viens des Philippines. tu réponds en tournant légèrement la tête vers lui, mais en faisant attention à ce que tes yeux n'entrent pas en contact direct avec l'eau chlorée. c'est pas dit qu'il connaisse bien ton pays, c'est pas le cas pour la plupart des candidats, et c'est normal. c'est éloigné de la réalité de pas mal de personnes ici.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Presley
Voir le profil de l'utilisateur   
(dim, 11h30) sleeping in the water - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (dim, 11h30) sleeping in the water — Mer 15 Avr - 2:01

Un accord a l’air d’avoir été trouvé. Les sous-vêtements Superman seront portés après la prochaine lessive de Presley. Cette conversation l’amuse beaucoup. Un peu plus de douze heures de jeu, et Rosamie est déjà la deuxième personne à qui il parle de ses caleçons, bien que la veille avec Carlyle, ils n’étaient pas rentrés dans le vif du sujet comme c’était le cas ce matin. Il l’aime bien, Rosamie. Elle se prend pas la tête. On vient la faire chier alors qu’elle est en mode relaxation pour se remettre d’un trajet long et éprouvant, et elle ne dit rien, au contraire, elle se prend au jeu d’une conversation lancée par un type pas encore tout à fait remis de sa soirée de la veille qui lui parle de sa collection de caleçons pop culture. Une autre qu’elle aurait déjà tenté de le noyer dans l’eau chlorée de la piscine, et honnêtement, Presley ne lui en aurait pas voulu. Mais non. Au contraire. Elle leur propose même se s’accorder sur d’autres thèmes qu’ils ont en commun. « Dark Vador, bon choix » qu’il lui dit en hochant la tête. S’il y avait bien un sous-vêtement que Presley aurait aimé accorder, c’était bien celui-là. Et là, jackpot. Il a presque trente ans mais ça le rend toute chose. Franchement, il est pas difficile à satisfaire, Presley.
Rosamie a l’air choquée quand elle lui demande confirmation qu’il ne possède aucun caleçon Pokemon ni Disney. Il pourrait discuter et dire que bon, techniquement, Deadpool, et surtout Star Wars, c’est Disney aussi (à son grand regret, d’ailleurs), mais il voit très bien ce qu’elle a voulu dire et préfère répondre plutôt à cela. « Pokemon, j’en ai eu un, avec Salamèche, mais y’avait un trou dedans et maintenant j’l’utilise comme chiffon pour cirer mes chaussures. » Bon, très certainement que Rosamie n’en a strictement rien à cirer (trop drôle), mais parfois, il balance des détails inutiles en plein milieu d’une conversation sans que personne (et encore moins lui), ne sache vraiment pourquoi. Certainement encore un des effets de son filtre cerveau-bouche défectueux. Tout ce qui lui passe par la tête doit sortir, un jour ou l’autre. « Et Disney, nan, pas vraiment, t’en as toi ? » Ca lui rappelle les discussions dans la cour de récré, quand il était gamin. Avec les échanges de tatouages et de Flippo qu’on trouvait dans les paquets de chips. Il ne serait pas étonné que d’ici une minute ou deux, Rosamie et lui se mettent à échanger les sous-vêtements qu’ils ne possèdent pas encore. Bon, clairement, il risque d’y avoir un sérieux problème de taille et de coupe, mais soit. « Si, j’aime bien certains trucs, c’est juste que niveau caleçons y’a pas vraiment de choix. » Chez les hommes, il n’a encore rien trouvé qui lui ait attiré l’œil.
Sa conversation de la veille avec Carl lui revient en mémoire et Presley ne peut s’empêcher d’éclater de rire quand il se rend compte que la jolie et gentille jeune fille qu’il souhaitait inviter dans leur chambre n’était autre que cette très chère Rosamie. Il ne peine pas à voir ce que Carl lui trouve, et qui, si tout du moins son colocataire était capable de le formuler de la sorte, faisait qu’il ait déjà (au moins un peu) craqué pour elle. Presley l’a bien entendu hier, dans les mots que Carl a utilisés pour décrire son ‘amie’, et surtout par sa volonté qu’il ne se montre pas en sous-vêtements devant elle, que déjà, Rosamie comptait beaucoup pour lui. Ca ne l’étonne pas venant de lui, cela dit. Tout au long de leur conversation, la veille, Presley avait eu le drôle de sentiment que son colocataire venait à peine d’arriver sur Terre en provenance de la planète des bisounours. « Clairement » il confirme en réprimant un rire, expirant un peu d’air par le nez. La glace est brisée.
Leur petit jeu de l’influenceuse et de l’influencé prend fin dans un éclat de rire de chaque côté, preuve que chacun a joué son rôle à merveille et que leur petite scène d’improvisation a été aussi divertissante pour lui comme pour elle. Il s’en félicite. Ce n’est pas tous les jours qu’on lui offre l’opportunité de se mettre dans la peau d’une pré-ado influençable. Là, après trente secondes dans son plus beau rôle, il se sentirait prêt à acheter du thé détox à n’importe laquelle gonzesse en bikini qui lui promettrait de perdre des poignées d’amour en seulement quatre jours de cure. Leur conversation prend une tournure un peu plus sérieuse lorsqu’ils se mettent à évoquer le décalage horaire dont Rosamie souffre, et donc par extension, d’où l’un et l’autre débarquent. Elle n’a pas l’air de vraiment savoir où ça se trouve, et honnêtement, Presley ne peut pas lui en vouloir. « C’est entre la France, l’Allemagne et la Belgique » qu’il lui répond en visualisant l’espace d’un instant la carte de son pays, histoire de s’assurer qu’il n’a oublié de citer aucun voisin. Un, deux, trois, le compte est bon. Ca devrait donner une idée un peu plus précise de là d’où il vient à son interlocutrice. « C’est vraiment tout petit. » A son tour, il lui demande d’où il vient, et quand il obtient la réponse à sa question, il voit plus ou moins d’où elle parle, sans en être tout à fait sûr. « Bon, j’sais qu’c’est en Asie du Sud-Est, qu’c’est un archipel, mais j’sais pas c’est lequel. » C’est tout plein d’îles, là-bas, et de toute façon, il est presque certain que peu de gens seraient capables d’attribuer les bonnes îles aux bons pays. « C’est comment là-bas ? » Les yeux fermés, flottant toujours sur le dos, il s’y verrait presque. Une plage de sable fin et des cocotiers. Il n’est pas certain qu’il peut s’attendre à y trouver tout cela mais il a visité la Thaïlande, pas trop trop loin de là (du moins, d’après l’idée qu’il a de la localisations des Philippines), et il se dit que le paysage, ou du moins les plages, doivent y être similaires. Le rêve.

_________________
THE DARK SIDE

moodboard -- all animals are equal, but some animals are more equal than others
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(dim, 11h30) sleeping in the water - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (dim, 11h30) sleeping in the water — Mer 15 Avr - 23:56

tu lui fais un clin d'oeil, parce que Dark Vador c'est clairement une base à avoir. un t-shirt ou un sous-vêtement, c'est quand même le minimum à avoir concernant quand on aime un tant soit peu Star Wars. en tous cas, tu n'arrives pas à croire qu'il n'ai pas d'autres classiques dans sa collection. les Pokémons, c'est quand même la base aussi. tu lâches un soupir de soulagement vraiment grossi lorsqu'il te parle de son caleçon Salamèche, qui a malheureusement fini en chiffon pour cirer les chaussures. ton côté écolo approuve. bon, franchement, c'est une belle deuxième vie., tu lâches dans un sourire. et puis, ça doit être difficile de se séparer d'une telle pièce, alors t'as vraiment bien fait de le convertir en autre chose., tu ajoutes. mais il n'a pas de sous-vêtements Disney, tu fais une mine faussement déçue. évidemment, j'en ai pleins ! comme si c'était une évidence absolue, alors que la plupart des femmes se cantonnent aux culottes en coton blanches, noires ou couleur chair et aux sous-vêtements plus sexy. j'ai une culotte avec Nala et Simba, des culottes Bambi, la Belle et le Clochard, avec des princesses aussi, genre la Petite Sirène..., t'y pense avec nostalgie, alors que certains de ces sous-vêtements sont gentiment pliés dans ta valise et n'attendent que tes fesses pour être portés. tu avoues sans aucun complexe le nombre de culottes Disney que tu peux avoir. alors il est certain que tu ne peux pas porter ce genre de culottes sous tous tes vêtements, mais en vérité, elles sont confortables en plus d'être adorables. en tous cas, tu es rassurée de savoir qu'il aime bien ces licences, mais qu'il n'a pas trop le choix, en tant qu'homme. tu grimaces. c'est vrai que c'est pas toujours simple le prêt-à-porter pour homme. et en plus de ça, c'est souvent plus cher. fruit d'un marketing et d'une société qui considère que les hommes doivent raquer parce qu'ils sont moins accrocs au shopping que vous, viles femmes. en tous cas, toute cette conversation a permis de briser la glace et ça te fait plaisir. déjà parce que tu passes un moment détente dans une piscine chauffée quand même, malgré que tes yeux soient ouverts et puis tu as une conversation agréable. alors t'as le tiercé dans l'ordre. il te parle de ton pays, que tu as du mal à placer sur une carte. il t'aide en te donnant une localisation entre trois pays d'Europe. ok, ça t'aide un peu à situer, même si tu as du mal à situer la Belgique. mais ça te donne une idée générale quand même. et histoire de te faire déculpabiliser, il te précise que le pays est tout petit. alors si on trouve une carte du monde dans ce chalet, je suis pour que tu me montres exactement où c'est. histoire que tu puisses t'améliorer en géographie européenne, ce serait pas du luxe vu que tu vas peut-être passer plusieurs semaines sur le continent. et faut que tu puisses parler de tout ça à ton retour à tes proches, c'est important. tu parles donc de la Philippines, ton berceau. il te dit ce qu'il sait du pays et tu hoches la tête en signe d'approbation. tu peux essayer de l'aider aussi, mais t'es pas sûre que ça fonctionne comme tu voudrais. c'est en dessous de Taïwan et au dessus de l'Indonésie, est-ce que ça t'aide ? tu demandes. bon, tu vas pas parler du Brunei, parce que ça risque de le perdre d'autant plus. il te demande comment c'est aux Philippines. c'est très difficile de te répondre, y'a 7 000 îles, alors y'a de la diversité. tu lâches avant de rire. disons que c'est comme dans beaucoup de pays, y'a plusieurs types de paysages. les plages de sable fin que tout le monde s'imagine très distinctement, mais aussi des massifs montagneux sur d'autres îles, des grandes villes comme Manille. mais tu peux retenir que les plages de sable fin, c'est pour ça que les touristes viennent majoritairement. tu sais pas si c'est une bonne chose, parce qu'ils loupent quand même une diversité culturelle, une histoire nationale riche et des locaux extraordinaires. mais bon, tu évites de trop juger, étant donné qu'une grande partie de l'économie du pays repose sur le tourisme.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Presley
Voir le profil de l'utilisateur   
(dim, 11h30) sleeping in the water - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (dim, 11h30) sleeping in the water — Sam 18 Avr - 5:12

Rosamie a l’air d’être vachement impressionnée par la reconversion du caleçon Salamèche en chiffon-cirage. Bon, impressionnée, c’est peut-être un peu fort, comme mot, mais pour Presley, la satisfaction est la même. A woke king. A quelques années près il aurait pu jouer dans les Planeteers et être en lice pour être élu le plus éco-responsable de la bande. Bref. « C’est une vie encore plus cool parce que je cire jamais mes chaussures en fait. » Avant, son caleçon, il pasait une journée collée à ses petites fesses avant de voler au linge sale et d’y rester au moins deux semaines avant de passer un heure et demie à se faire mettre la tête à l’envers dans la machine à laver. Depuis sa reconversion professionnelle, il passe sa vie dans le tiroir dédié, en compagnie des deux copines les pots de cirage noir et marron. Ces trucs-là, c’est pas du tout lui qui les a achetés, obviously. C’est sa mère, angoissée de naissance, qui le jour où il a quitté la maison pour emménager seul, lui avait préparé une gigantesque boîte remplie de trucs indispensables à ses yeux. Totalement inutiles à ceux de Presley. C’était il y a plus de dix ans. Et les pots sont toujours là. Mais à présent, ils ont de la compagnie, et pas des moindres.
Là où il ne marque pas de points, c’est quand il doit bien avouer ne pas posséder de caleçon Disney. Grave erreur, blasphème, sacrilège ! Rosamie, elle, semble avoir une belle collection de dessous estampillés Walt Disney Company. Il l’écoute avec attention alors qu’elle lui détaille sa collection. Elle semble avoir fait le tour des classiques, et ça, ça ne le surprend pas. Depuis qu’elle lui a dit qu’elle possédait le fameux sous-vêtement Dark Vador, il est conquis, et il considère que le goût de la baigneuse n’est plus à démontrer. « Le Roi Lion, je valide. » Bambi, la Belle et le Clochard, de grands classiques. Bon, forcément, les princesses, ça le touche un peu moins. « Ouais nan j’suis pas sûr que la Petite Sirène puisse mettre mes petites fesses suffisamment en valeur » qu’il lui dit en haussant les épaules. Non pas qu’elles aient besoin de ça, ses petites fesses. Mais tout de même.
Il lui explique plus ou moins où se trouve le Luxembourg, mais Presley voit bien qu’elle a toujours un peu de mal à situer, parce qu’elle lui propose de lui montrer directement sur une carte, si toutefois ils en trouvent un quelque part sur le domaine. « Franchement, c’est pas si important, t’sais. Ca dépend d’la taille de la carte mais en général si tu mets le doigt dessus tu vois même plus le pays en-dessous. » C’est clair, chez lui, c’est pas très très grand. Six-cent mille habitants, forcément, ça ne représente pas grand-chose, et Presley, ça ne l’a jamais vraiment étonné que personne ne calcule son petit pays de rien du tout, à part, bien sûr, les voisins un peu aisés en recherche d’une solution de stockage pour leurs billets en trop. Ils en viennent à aborder le sujet des Philippines, dont Rosamie est originaire, et ça lui parle un peu plus. Enfin, pas vraiment, parce que les clarifications de la jeune femme au sujet de leur localisation ne l’amènent pas plus loin qu’il n’était déjà. « Indonésie, j'vois » qu’il lui répond en fronçant les sourcils, comme si se donner un air sérieux (alors qu’il est toujours en caleçon Superman occupé à flotter sur le dos, autrement dit la position la moins sérieuse qui soit) l’aiderait à visualiser le pays en question. « Taïwan j’vois pas. »
Quand il entend le nombre d’îles que comptent les Philippines, Presley ne peut s’empêcher de frapper la surface de l’eau avec ses bras, se redressant ensuite pour refaire face à son interlocutrice. « Attends, quoi, sept mille ? » Il veut pas passer pour un con mais il a du mal à dissimuler sa surprise. Ca doit en faire, des plages, qu’il se dit dans sa tête, mais Rosamie vient de lui dire clairement qu’il n’y a pas que ça alors il s’abstient de faire de commentaire à ce sujet-là. Elle lui dit que comme dans beaucoup de pays, le sien est très diversifié en termes de paysages. Presley, clairement, il ne retrouve pas son pays à lui dans cette description-là. Du tout. Des arbres, des châteaux, des collines, et puis d’autres châteaux. Pour le reste… Pas grand-chose.
Elle lui dit qu’il peut ne retenir que les plages de sable fin, parce que c’est ce que la plupart des touristes viennent y chercher, et ça lui va plutôt bien. Il ne se remet pas du fait qu’on l’a balancé à la montagne façon bronzés font du ski alors qu’il s’attendait à mener la belle vie dans un palace cinq étoiles sous les cocotiers. Mais ce serait con d’en rester là, quand même. « Et toi, c’est quoi ton endroit préféré, dans tout ça ? » Parce qu’au final, les touristes, on s’en fout. Ils vont visiter ce que le clampin de leur guide touristique a noté dans son torchon et puis ils rentrent chez eux en se disant qu’ils ont quand même bien visité. Lui, son truc, c’est plutôt de taper un nom de pays au hasard sur Google et d’investiguer si l’endroit compte un nombre suffisant de spots abandonnés pour aller explorer. Si c’est convaincant, il se prend un billet d’avion pour lui et un pote, se rend sur place, fait le tour des endroits qu’il juge intéressants (sans oublier de tourner l’incontournable vlog urbex) puis rentre chez lui pour faire part à d’autres de ses découvertes. Mais pour l’instant, ça, il s’en fout, puisqu’il veut surtout savoir quel es l’endroit ou la paysage préféré de Rosamie chez elle. A la fin de sa question, pour illustrer, il s’immerge la tête dans l’eau et se remplit la bouche d’eau chlorée avant de refaire surface et de recracher l’eau comme une fontaine en tournoyant sur lui-même. Geste absolument inutile et absolument puéril, certes, mais à ses yeux purement nécessaire histoire de pas rester planté là à fixer Rosamie comme une mouche en repérage avant de se poser sur la plus belle merde du coin. Enfin, l’analogie n’est peut-être pas très appropriée.

_________________
THE DARK SIDE

moodboard -- all animals are equal, but some animals are more equal than others
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(dim, 11h30) sleeping in the water - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (dim, 11h30) sleeping in the water — Dim 19 Avr - 0:11

tu ris lorsqu'il te dit que finalement, son caleçon salamèche se retrouve au chômage technique parce qu'il ne cire jamais ses chaussures. alors effectivement, cette reconversion ne sert pas à grand chose, mais ça lui évite quand même de jeter un caleçon qu'il porte dans son coeur. il était troué, j'imagine ?, tu te demandes pourquoi ce caleçon a fini par devenir un tissu pour cirer les chaussures et c'est l'explication la plus probable. tu n'as pas franchement envie de savoir où. à ce stade de l'aventure, c'est sûrement une question des plus déplacées. tu n'es pas sûre que vous soyez à ça prêt, avec Presley, mais quand même. tu enchaines avec ta collection personnelle de sous-vêtements Walt Disney et Presley a l'air assez réceptif. il te complimente sur tes choix concernant le Roi Lion et finit par te dire que la Petite Sirène ne mettrait pas suffisamment bien en valeur son popotin. ça te fait rire. tu pourrais être surpris !, tu lâches dans un nouveau rire. cette discussion est franchement parfaite. tu ne t'imaginais pas du tout vivre ce genre de moment durant l'aventure et pourtant...

il t'explique que la situation géographique de son pays n'est pas importante, que de toutes façons, c'est trop petit pour pouvoir te montrer sur une carte, en gros. mais t'aimerais bien en savoir plus quand même, sur le Luxembourg. et vous parlez quelle langue dans ton pays du coup ?, tu demandes, incapable de remettre son accent. tu enchaînes avec une deuxième question c'est quoi qui vous définit à l'international ? les français et les baguettes, les italiens et la pizza ou les pâtes, les américains les hamburgers et les luxembourgeois avec...? c'est toujours assez intéressant d'avoir le point de vue des autres pays sur un pays. tu essaies de donner à Presley des éléments pour qu'il puisse imaginer la localisation des Philippines. il ne voit pas où est Taïwan, alors tu tentes d'expliciter. Taïwan c'est une île au sud-est de la Chine. et y'a moyen qu'il prenne conscience de la localisation des Philippines, maintenant qu'il peut placer Taïwan sur la carte. tu oses espérer qu'il sait placer la Chine, cet énorme pays très connu pour des tas de choses (généralement pas hyper reluisantes). tu reprends pieds dans la piscine pendant que tu expliques à quoi peuvent ressembler les Philippines. beaucoup d'îles avec beaucoup de paysages. il réagit tout de suite lorsque tu évoques les 7 000 îles. tu protèges ton visage des gouttes qui viennent à toi lorsqu'il plonge ses bras dans l'eau. oui oui, 7 000., tu lâches dans un rire. tu ne te moques pas, c'est juste que sa réaction est drôle. et forcément, il a en tête les plages, tu le rassures pour qu'il continue à imaginer les Philippines ainsi si ça lui fait plaisir. est-ce que tu as un endroit préféré ? tu réfléchis quelques secondes. hm. y'a une île, pas très loin de Luzon, mon île. elle est déserte, elle n'est pas habitée et on peut s'y rendre en... quatre heures ? c'est toujours vide, toujours beau, presque immaculé. presque. parce que tu n'es pas la seule à aimer te rendre sur cette île pour passer des soirées entre amis. tu explicites tout de même. en réalité, il n'y a que 2 000 îles qui sont habitées aux Philippines. donc il y a 5 000 îles qui sont inhabitées et la plupart d'entre elles ne sont même pas montrées sur les cartes. d'ailleurs, elles n'ont même pas de nom. tu lui livres quelques secrets sur les Philippines, mais tu sens qu'il a envie d'en savoir plus. alors tu as envie de lui donner raison. lui, de son côté, commence à faire l'idiot et ça te fait rire. une nouvelle fois, tu te protèges le visage pour éviter d'avoir un mélange de salive et d'eau chlorée sur toi.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
(dim, 11h30) sleeping in the water - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (dim, 11h30) sleeping in the water —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE INTÉRIEURE-
Sauter vers: