Partagez
 

 starter - dim. 13:50

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
starter - dim. 13:50 - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: starter - dim. 13:50 — Mar 14 Avr - 12:29

Il s’intéresse au nouveau job de Cami dont l’intérêt professionnel représente tout ce qui a le don de le faire bailler. Malgré ça il sait reconnaître qu’elle a choppé une bonne opportunité. Il se retient de la moindre réflexion mentionnant une influence familiale ou un bail du genre, parce que ça pue le piston son histoire. Lâchant un « Lourd. » platonique qui en dit long sur le fil de ses pensées il continue sur sa lancée, parti dans ses provocations il devient difficile de l’arrêter. Pourtant une simple commande de l’israélienne et voilà qui est fait. Il suffisait de demander. Il ricane avant de lâcher un « Ok. » soudainement sérieux comme s’il n’attendait que ça pour se désamorcer. Tirant une énième taffe, ses prunelles ne quittent pas celles de Cami qui lui assène un coup derrière la nuque sans prévenir. Neuneu. Elle est sérieuse ? Il préfère jouer le jeu que de s’avouer touché. « Je sais, ça a toujours fait mon charme. » S’il devait s’attribuer un charme Louis, il pencherait clairement plus vers celui du sportif que de l’intellectuel. Cami elle a beau être canon elle sait être cérébrale aussi, pourtant elle dit n’avoir aucun plan pour son jeu. « Une impro. » Il lâche dans étonnement feinté entre l’affirmation et le questionnement, haussant les sourcils avant d’écraser à son tour sa clope dans le cendrier posé sur la table. « Je te pensais plus stratège. » Quelle déception qu’elle ne soit qu’une adversaire passive. Remarque pour l’instant il n’a pas élaboré de grande stratégie non plus, son crédo étant simplement de ne pas se laisser appâter par l’aspect collectif des choses pour garder son propre objectif en ligne de mire. « Ouais je suis arrivé juste après eux au prime. J’ai pas spécialement accroché avec Kara, Natéo est sympa. » La soirée de la veille avait été riche en évènements et en champagne, beaucoup de choses qui avaient dispersé sa concentration de neuneu et qui l’avaient empêché d’approfondir avec des candidats en particulier. « Je m’en fou un peu, j’compte faire mon propre jeu. » Dans sa nonchalance exacerbée, il cale ses pieds sur le siège comme une grenouille. « Et toi ? » Il était curieux de savoir si certains étaient déjà à fond rien qu’avec cette histoire d’équipes. Louis ça ne lui traversait aucunement l’esprit qu’il avait peut-être tort d’en sous-estimer l’importance. « Je m’inquiétai de ne pas te voir arriver hier soir. » Il confesse avec une pointe d’espièglerie. S'il s'était d'abord inquiété, il en avait vite oublié ses angoisses en  la voyant débarquer pimpée dans sa robe blanche. Difficile de focaliser son attention sur une Maci trop bavarde dans ces circonstances. « T’es apparue comme la cerise sur le gâteau. » Il portrait une scène, ses jointes s'éloignant l'une de l'autre pour caresser l'air comme on le ferait pour annoncer un grand titre.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
starter - dim. 13:50 - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: starter - dim. 13:50 — Mer 15 Avr - 22:38

Louis a l’ingratitude présente jusqu’au bout de ses soupirs à peine masqués lorsqu’elle lui annonce son nouveau taff. Ses incisives martyrisent sa lèvre inférieure comme pour se retenir une frustration accumulée depuis bien trop longtemps avant que ses sourcils ne se froissent. Elle combat l'amertume dans un silence pesant. « Je t’ennuie ? » elle interroge, directe, de son doux soprano aux intonations vaguement agacées. Elle ne l'oblige pas à rester ici, qu'il ne se prive pas pour rejoindre des candidats plus intéressants qui le captiveront plus. Cami ne se sent pas capable de dealer avec son désintérêt chronique ou ses moqueries incessantes qui ne la font plus sourire maintenant, gérant très mal l'effort sur une longue distance. Simple sprinteuse. Il donne l'impression de se calmer lorsqu'elle le lui demande et s'étonne de sa réponse. Elle, stratège ? « C’est que tu ne me connais pas » elle rappelle, abrupte, dans un scud tout à faire réaliste. Cami a un peu évolué depuis la dernière fois quand même. Lui aussi, surement. Elle s'est pris quelques claques qui l'ont suffisamment déséquilibré pour qu'elle ajuste sa façon de vivre et de prendre les choses, comme cesser d'intellectualiser. « Le calcul, ça ne m’a jamais réussi » glisse la parisienne dans une évidence qui trouvera un écho chez chacun d’eux. Parce qu'elle s'est déjà perdue pour se permettre de retenter l'expérience, même à une toute autre échelle. Ses opales cherchent les siennes pour essayer de deviner ce qu'il pense avant qu'il ne prône son individualité. Cami n'est pas totalement surprise au fond. Elle se contente de glisser un : « Pareil ». Louis ne lui apporte rien de nouveau sur les deux capitaines d'équipe si ce n'est qu'il tendrait plus à s'orienter vers Natéo, comme ça, à chaud. Le menton coincé dans la paume de sa main, elle l’observe s’agiter pour lui faire comprendre qu’il guettait sa sélection hier soir. Un sourire un peu plus apaisé finit par s'étendre sur ses pulpeuses. « C’est vrai ? » elle interroge en se penchant vers l’avant, le bout de ses doigts frôlent naturellement l’un de ses genoux quelques secondes simplement avant de reculer. « Tu m’attendais mais tu ne m’as toujours rien dit de vrai ou de pensé depuis pourtant » constate la parisienne en croisant ses jambes avant de se rouler avec application une nouvelle clope. Louis depuis tout à l’heure ne lui offre de la politesse exacerbé ou de l’ironie mal placée. C'est rabaissant au fond, c'est comme ça que Cami le perçoit, habituée à le voir plus vivant lorsqu'elle se tenait devant lui. Ses opales de chat le contemplent quelques secondes, haussant les épaules d'une façon presque interrogative pour lui dire; c'est vrai, non ? « Ce n'est pas comme ça que j'imaginais les choses » elle étire délicatement. L'indifférence ou la froideur à laquelle elle avait pris goût aurait été moins cruelle à ses yeux. « Ça se passe comment de ton côté, la vie ? » la poupée entame avant que ses opales ne coulent de son bâton cancérigène à son visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
starter - dim. 13:50 - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: starter - dim. 13:50 — Dim 19 Avr - 11:18

Quasi choqué par la question il hausse les sourcils pour exprimer tout l’abus de sa réponse. Elle l’ignore probablement mais c’est impossible. Il lui renvoie un « Non. » sec et quasi défensif. Il s’y perd Louis dans tout ça, c’est qu’il ne voudrait pas la faire fuir non plus. Ca la fouterait mal, d'autant plus qu'ils sont à huit clos. Son problème c’est qu’il ne sait pas doser, il est trop abrupt. D’ailleurs il aborde l’aventure de la même manière. Il n’a pas encore sérieusement songé à une stratégie, partant du principe que le mieux est de se créer ses propres repères et de ne pas forcer les affinités. Concernant Cami il se dit que ça doit être différent, qu’elle doit être venue avec un plan en tête parce qu’elle est plus cérébrale. Plus maline. Apparemment non. C’est dû au fait qu’il ne la connaisse pas, d’après elle. « Ca doit être ça. » Il lui donne raison dans un hochement de tête, lâchant un ricanement moqueur tant il n’a rien à en dire. Elle s’expose comme étant une piètre mathématicienne, ce qui est tout à son honneur. « Et c’est moche qui plus est. » Franchement pas digne de sa grande prestance. Plutôt que de fuir comme il aurait pu s’y attendre elle embraie sur le sujet qui brûle toutes les lèvres : les équipes. Louis il n’a pas vraiment d’opinion sur le sujet, son jugement actuel se basant sur les interactions qu’il avait pu avoir avec les concernés la veille, Natéo emportant par conséquent la manche. Son avis risquait de changer au fil de la semaine mais pour ce que ça valait, ce n’est pas comme s’il avait un quelconque pouvoir sur la décision finale. Parce qu’il ne comptait pas aller faire de beaux yeux aux concernés, non. Cami partageait visiblement son avis, elle était venue pour jouer seule. Bien. Ça l’étonne, il l’aurait bien imaginé s’allier à quelqu’un histoire de jouer en team. Ses prunelles intransigeantes décryptent son visage, reproduisant inconsciemment ses expressions en miroir. Soufflant un « Oui. » plus doux que ses moqueries précédentes, s’apaisant sous un peu de sincérité. Elle lui reproche justement son manque de franchise. « Difficile de te sauter dans les bras. » Il laisse entendre sur un ton lointain dans un léger sarcasme pourtant très réaliste. Suivant l’impulsion de Cami, il s’empare à nouveau de son paquet de cancer industriel posé sur la table pour en sortir un nouveau cylindre. Lui non plus ne pensait pas que les choses se dérouleraient de cette manière et à bien y réfléchir il ne s’était pas projeté de façon très réaliste. « Moi non plus. » c'est tout ce qu'il trouve à dire plutôt que de se lancer dans un débat où il pourrait perdre les pédales. « Ca se passe bien. C’est tranquille, rien de transcendant mis à part la boutique qui se développe. Je commence à avoir mes premiers fidèles. » Il sourit parce qu’il est fier, ça prend du temps, c’est difficile, et parfois il se plait à se dire qu’il entrevoit la lumière au bout du tunnel. Allumant son industrielle, il glisse le briquet sur la table à destination de Cami l’artisan. « Ah si j’ai revu Rapha, il est passé sur l’île. » Il tire sur sa clope, s'infusant de goudron pour mieux se souvenir de sa rencontre presque hasardeuse. Raphaël c'était ce genre de mec qui pop-up lors d'un barbecue sans prévenir  alors que c'est la dernière personne à être attendue. « Il était en vacances avec sa nouvelle meuf, ça avait l'air d'aller. » Il marque une pause avant de lâcher dans un semblant de confession « On n'a pas trop discuté. » le regard fuyant vers un groupe de trois quittant les lieux. « Et toi ? Ta vie ? » Ses prunelles curieuses reviennent vers leur épicentre, prêt à capter la moindre expression comme si ça allait lui fournir d'avantages de détails sur sa réponse.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: TERRASSE-
Sauter vers: