Partagez
 

 (mar, 11h) it's cold outside

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: (mar, 11h) it's cold outside — Dim 5 Avr - 14:00

FT. @Costa

t'as fait l'erreur de naître aux Philippines et de ne l'avoir quasiment jamais quitté. tu connais un climat qui n'est absolument pas celui de la Hongrie et tu as froid, très froid. et bien sûr, tu ne t'es pas du tout préparée à une telle éventualité. pourquoi ils iraient vous mettre dans le froid, après tout ? peut-être parce que certaines parties du globe ont un climat qui n'est pas celui des Philippines ? putain, Rosamie, t'es vraiment trop bête. alors tu n'as rien acheté, tu as pris tes affaires, celles que tu aimes et que tu n'avais pas envie de quitter. ta valise est déjà pleine à craquer et pourtant, tu grelottes durant tout le chemin qui te mène à la boutique de souvenirs. c'est là, là que réside ton espoir de trouver des vêtements compatibles avec des sorties en extérieur : une doudoune, un manteau de fourrure. peu importe, temps que tu as chaud. tu entres dans la boutique après avoir jaugé l'extérieur de celle-ci. ce sera vraiment pas possible de prendre des photos avec les vêtements que proposent la boutique. c'est même totalement impossible. tout est très laid. à l'intérieur, il n'y a rien qui attire ton attention, alors tu ressors à contre-coeur. tes mains sont gelées, mais tu fouilles dans les portants pour trouver quelque chose qui pourrait passer. en vain. il va falloir oublier le style, Rosamie. prends le truc le plus chaud que tu trouves. difficile quand même de t'imaginer porter une doudoune bleue électrique avec une marmotte dans le dos. t'es pas sûre d'assumer réellement tout ça. tu essaies de visualiser des tenues avec lesquelles ces vêtements pourraient passer. encore une tâche particulièrement diffiicile. tu tournes la tête vers un homme qui se trouve à quelques mètres seulement. eh ! s'il te plaît. j'ai besoin d'un avis. tu lances à son attention, tout en faisant un signe de la main pour qu'il vienne te rejoindre.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Dim 5 Avr - 21:53

Même si ça fait quelques années qu'il vit de manière relativement confortable, Costa, il a toujours un peu cet esprit galérien de famille pauvre de la périphérie. Il réfléchit toujours un peu en terme de profit, de survie, de maximisation des ressources. Il a toujours le syndrome du savon gratuit à l'hôtel : s'il peut le prendre, il le prend. Il rationne. Clairement, sa présence dans le chalet, à être logé, nourri, blanchi, il va en profiter comme un porc jusqu'à la toute fin. Toujours avec dignité, quand même, parce qu'en parallèle, il est aussi doté pour toujours de l'orgueil du rital. Donc quand on lui dit qu'il doit dire adieu aux tropiques, aux palmiers, à ses pieds en éventail sur le sable fin de Copacabana pour, au lieu de ça, se taper le trou du cul de l'Autriche, il se dit : parfait, moins de déplacement à faire faire à sa marchandise piquée. Un classique. Non, il en est pas encore là mais par contre, il a direct repéré le petit magasin bariolé de tire-bouchons, de magnets, de cartes postales comme il y en a des milliards à Naples. C'est juste l'effigie qui change. Et de ce truc-là, il y a moyen de tirer un truc. Pas en revendant des putains de souvenirs de l'Autriche parce que c'est vraiment une idée de merde, mais plutôt en jouant sur le côté merchandising de l'émission. Il élabore tout un tas de plans improbables dans sa tête, Cos, en marchant machinalement jusque-là. Il a les mains dans les poches de sa veste, une cigarette coincée entre les lèvres et l'esprit ailleurs, si bien qu'il ne repère pas directement la gonzesse qui fait son shopping dans sa section fringues. Il a les yeux rivés sur la vitrine et ce n'est que le son de sa voix qui le tire de ses pensées. Il bug une seconde avant de finalement écraser sa clope pour la rejoindre. « Ouaip » il se contente de répondre d'un air très sérieux en s'épaulant contre le mur, bras croisés. Un avis, hm, voilà qui a l'air sérieux.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Lun 6 Avr - 20:20

t'as jamais été très timide, et heureusement. sinon, tu n'aurais certainement jamais osé te lancer dans une telle aventure, parcourir autant de kilomètres pour un casting et faire partie d'une sélection de candidats dans un show de téléréalité. après tout, être scruté en permanence, pour un timide, ça doit être l'enfer. et cette qualité, le fait que tu sois plutôt ouverte aux autres, ça t'aide aussi lorsque tu dois accoster quelqu'un que tu ne connais ni d'Eve, ni d'Adam pour demander un conseil vestimentaire de la première importance. parce que si tu dois te balader avec un manteau très moche durant des semaines, autant qu'il ai été choisi avec sérieux. il faut s'arrêter sur le moins pire. et ta santé en dépend. tu grelottes en posant tes mains glacées sur les cintres pour apercevoir chaque vêtement. et a priori, la personne que tu interpelles est suffisamment sympa pour venir t'aider, sans que tu ne lui ai donné de quelconque justifications. cool ! tu l'apprécies déjà, c'est une qualité de donner du temps à quelqu'un dans le besoin (tout relatif, ce besoin, certes). alors déjà, merci de répondre présent., tu lances. t'es persuadée que c'est important de remercier, lorsque quelque chose de bien se produit. parce que c'est pas tous les jours et que les gens sont toujours plus cools lorsqu'ils sentent de la reconnaissance. alors voilà, j'ai pas de manteau et il fait froid. alors je dois choisir le moins pire de ces doudounes et autres manteaux. dilemme, tu espères qu'il en conviendra. je crois, que la doudoune noire avec les marmottes et cette veste en pilou pilou avec un lama au dos sont potentiellement mes meilleures options. opinion toute personnelle, certes. mais c'est vraiment le moins pire du pire à tes yeux. tu brandis devant toi deux cintres, sur lesquels trônent les objets de ton dilemme. tu choisirais quoi, à ma place ? tu demandes, réellement intéressée par la réponse. tu as besoin de savoir vers quoi tu t'embarques. peut-être que tu ne te pose pas la meilleure question, et peut-être qu'il faut que tu prennes chacune des deux options pour t'assurer un meilleur confort. mais tu préfèrerais commencer par en prendre une, et essayer de négocier avec la production un manteau qui soit plus élégant que ceux proposés par cette boutique. après tout, ils ne vont pas te laisser crever de froid, si ?

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Mar 7 Avr - 18:52

La go Rosamie, il la connait ni d'Eve, ni d'Adam mais elle veut un avis. Alors il va lui donner un avis. Sur quoi, il en a foutrement aucune idée, mais vu le contexte, ça doit pas être un problème de vie ou de mort. Plutôt une boule ou à neige pistes de ski ou une paire de moufles. Il s'approche donc, Costa, se pose contre le mur et l'observe tandis qu'elle déballe l'étendue de son problème. « T'as... pas pris de manteau ? » il résume, perplexe, à la limite de se marrer. Il s'attendait à un truc trivial, mais pas à la possibilité de pas avoir prévu de veste. Même lui, qui peut vite avoir tendance à sortir à moitié à poil quand il gèle ou hyper couvert sous le soleil, il avait prévu le coup. « C'est vrai que c'est compliqué » il concède finalement en attrapant chacune des deux options dans une main pour analyser un peu plus la situation. Il pourrait lui dire que peu importe laquelle elle choisira, ça ne ferait pas vraiment de différence, parce qu'elle est assez bonne que pour passer dans les deux, mais il se retient. Au lieu de ça, il jette un œil dans le reste du rayonnage mais effectivement, elle a déjà présélectionné les deux meilleures options. « Ecoute, j'ai plusieurs vestes, si tu veux, je te prête celle-ci » il finit par proposer, Costa, en désignant la veste qu'il a sur le dos. Lui, il en a franchement rien à branler de rentrer jusqu'au chalet avec une doudoune jaune fluo sur le dos. On pourrait croire qu'il fait le faux gentil, mais non. Costa, c'est le grand frère d'une petite sœur pour qui il ferait tout alors il sait ce que c'est, de prendre soin, de protéger, de guider. C'est un peu devenu sa nature de gérer les autres, de vérifier que ça se passe bien d'un côté ou de l'autre, de donner un peu de lui pour ceux qu'il aime. Le reste il s'en branle, mais comme là, il se retrouve tout seul, il a comme une déformation professionnelle avec des inconnus. « Au moins, il n'y a ni marmottes, ni lama dessus » il sourit. C'est peut-être pas trop son style, sa veste, mais clairement, c'est mieux que ses options.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Mar 7 Avr - 21:17

il a l'air de ne pas en croire ses oreilles. non, tu n'as pas de manteau. et lui, il manque de rire. alors tu le regardes, un sourcil relevé. non... j'ai des vestes hein. juste, elles me permettent pas de supporter ce froid, tu vois., tu réponds tout en prenant dans ta main le coin de ta veste en jean pour la tirer vers l'extérieure. histoire de lui montrer que c'est pas franchement viable à termes. à ma décharge, j'ai pas besoin de ce genre de trucs, chez moi. il fait 26 degrés tout le temps. tu expliques. donc non, ça ne t'a pas paru essentiel d'acheter de quoi survivre l'hiver sibérien. c'était pas prévu tout ça. en tous cas, il concède que le choix n'est pas facile et elle est bien contente qu'il trouve aussi que ce choix est cornélien. face à ce choix, il n'a pas l'air de trouver de réelle solution vraiment convaincante, tellement qu'il te propose de te prêter sa veste. wow, c'est bien quelque chose à laquelle tu ne t'attendais pas. tu restes une seconde interdite face à cette proposition. c'est vraiment gentil de ta part. tu finis par lancer, réellement choquée et touchée par autant de générosité de la part de quelqu'un que tu ne connais même pas. il a raison, elle n'a ni lama, ni marmotte dessus, mais tu n'as aucune envie de le déposséder de ses affaires. mais je ne veux pas te priver de ta veste. elle est vraiment cool ceci dit, très bon choix. ouais, tu peux pas t'empêcher de remarquer qu'il la porte très bien et qu'elle est chouette. mais tu te contenteras de quelque chose de ridicule. c'est pas comme si t'allais réellement continuer à la mettre après, en rentrant aux Philippines. au pire, ça fera jaser des gens de l'extérieur (et de l'intérieur), mais tu risques pas grand chose à porter un manteau ridicule dans l'optique de pouvoir survivre face à une hypothermie certaine. et puis ton oeil se pose derrière l'homme qui est face à toi. bon, sinon y'a ça. clairement, ça a l'air très moche de loin. mais ça a l'air chaud. ton bras se tend, le doigt tendu vers un truc orange fluo. clairement, c'est peut-être ça le moins pire. au moins, on pourra pas me perdre, hm ? t'essaies de trouver des bons côtés. et puis, tu sais pas si t'aimes ou si tu détestes. un entre-deux qui signifie souvent que c'est une bonne chose d'acheter ce vêtement. tu trouves toujours un moyen d'accorder les choses pour que ça passe à la perfection.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Mer 8 Avr - 18:40

Faut dire, c'est moins compliqué de gérer sa valise quand t'es un mec. Globalement, tout va avec tout, surtout quand t'as un style plus relax que fashion, comme Costa. Lui, il rocks le combo pantalon tee-shirt chaque jour que dieu fait et ça lui convient totalement. Il aime être bien sapé, Cos, faut pas croire, il tient à avoir l'air stylé mais il fait pas dans l'extravagant. Il a du noir, du gris, du blanc, du kaki. Globalement. Alors ça a été vite fait, il a juste balancé tout son stock de tee-shirt et de hoodies, et il avait encore la place pour emporter les dix vestes qu'il se trimbale à toute époque de l'année dans sa Londres glaciale. A l'inverse des 26 degrés statutaires chez Rosamie. « Ah oui, c'est toi qui viens des Philippines » il se rappelle brusquement. Ouais, ceci explique cela, du coup. S'il habitait là-bas, il passerait son temps à moitié à poil, un peu comme il le faisait à Naples, en réalité. Mais quand il pense à ça, il a direct plein de souvenirs qui lui reviennent en mémoire, il se revoit avec Cece sur le bateau, puis au milieu des routes de village, à bouffer de l'adobo, des menudos à n'en plus finir, les pieds dans l'eau, à se marrer comme des cons parce qu'ils étaient jeunes et débiles. ça commence à remonter, maintenant, parce que c'était juste après qu'il soit parti en Angleterre et qu'ils passent en relation à distance. Autant dire que ça a pas tenu longtemps. Il en garde plus qu'un souvenir vague, et tout ce qui lui revient, ce sont des flash.  « J'y suis allé une fois en vacances avec mon ex. On était à Port Barton, c'est loin de chez toi ? » il demande, parce qu'il a beau avoir passé dix jours à se dorer la pilule dans un village philippin, les pieds en éventail sur une plage de sable blanc, il a pas la moindre notion de géographie des Philippines. Il sait même pas d'où elle vient, Rosamie, d'ailleurs. ça l'empêche pas de proposer sa veste comme si rien n'était. Elle a l'air toute perturbée par son geste, comme si c'était un truc solennel et important et tout, alors que franchement, lui, il s'en tape complètement. Des vestes il en a d'autres, puis c'est pas comme si elle allait se barrer à l'autre bout du monde avec. S'il en avait besoin, au pire, il serait allé la rechercher lui-même dans sa chambre. « Comme tu veux, mais je m'en fous tu sais, ça me dérange pas. Tu peux aller la chercher si tu changes d'avis. » il sourit malgré tout à son compliment, en haussant doucement les épaules. Mais il la voit aussitôt repartir à la chasse en zieutant dans son dos une dernière tringle pleine de candidats potentiels. Elle finit par lui montrer une grosse doudoune orange et son fatalisme le fait marrer. Tout ça pour une veste. « ça a son petit style » il avance en tirant sur la manche pour analyser plus en détail le grand gagnant d'aujourd'hui. Ouais, clairement, elle pourrait sans problème gérer le truc. « ça fait un peu clip de rap américain. » Il sait pas pourquoi il dit ça mais dans sa tête, il imagine trop Rosamie fringuée en Kim K, legging et brassière, cheveux bouclés sous sa casquette, archi big doudoune orange pétante sur le dos, accroupie une jambe en avant, sur fond de grosses caisses et gros renois de LA. « C'est pas Cardi B qui en a une du même style ? » il dit de la merde mais ça le fait marrer. Il pourra plus jamais voir Rosamie autrement. « C'est quoi ton compte insta ? si ça passe en blaze, t'as plus qu'à te lancer dans le rap. » MC Rosa.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Mer 8 Avr - 23:57

il en sait beaucoup plus sur toi que tu n'en sais sur lui, apparemment. il sait que tu viens des Philippines, tandis que tu ne sais même pas comment il s'appelle. tu redemandes de toutes façons en moyenne deux fois le prénom de chaque personne, parce que ton manque de sommeil nuit grandement à ta mémoire. tu hoches la tête. oui, c'est moi ! tu lances dans un sourire. et tu comprends rapidement pourquoi il se souvient de cette information : il a passé des vacances dans ton pays. c'est la seule personne que tu ai rencontré qui y sois déjà allée, alors t'es très heureuse de pouvoir en discuter avec lui. il te demande si le lieu où il a passé ses vacances est loin de chez toi. tu souris, un sourire aussi amusé que tendre. effectivement, c'est à plus de 600 kilomètres de Manille sur l'île de Luzon. mais c'est magnifique, l'île de Palawan. t'as bien fait y aller. tu souris. tu te doutes de quel genre de séjour il a pu profiter à Port Barton : vivre les pieds dans une eau très bleue, un sable fin et blanc et beaucoup de soleil. des vacances reposantes, des vacances dépaysantes et des paysages qui font penser à des unes de brochures d'agence de voyage. pour le climat et pouvoir t'habiller comme tu aimes t'habiller, tu préfèrerais quand même être à Port Barton, un endroit rêvé pour rester dans un lieu clos plusieurs semaines. tous les candidats auraient certainement fini en rang d'oignon sur la plage à profiter du soleil et à s'émerveiller des recettes locales. de quoi faire le plein de vitamine D et de remplir son estomac. c'est pas que les plats de la Hongrie ne t'attirent pas, tu gouteras parce que ça semble être intéressant de tester des choses, mais ce n'est pas ce dont tu rêvais pour Thrown Dice. tu refuses sa veste, parce que même si tu as froid, tu n'as pas envie de le priver d'un de ses biens. c'est important de pouvoir garder une propriété sur ces affaires lorsque l'on est enfermé avec 21 autres colocataires. il te dit que la proposition restera valable et tu souris. tu réitères merci beaucoup, je m'en souviendrai. tu lâches dans un nouveau sourire. ta remarques sur cette doudoune le fait rire. et c'est communicatif, tu ris à ton tour. c'est vrai que c'est assez drôle de penser que tu seras très visible en permanence à plusieurs centaines de mètres. il approche de la doudoune de la discorde intérieure, puis tire sur la manche pour être sûr de ce qu'il voit. ça a un style particulier, c'est clair. tu acquiesces en silence pendant qu'il commence à très bien imaginer la doudoune dans un clip de rap américain. il a pas tort, vraiment pas tort. c'est pas faux ! tu le concède volontiers, c'est vrai que maintenant qu'il te le dit, ça te semble presque logique. il lui parle de Cardi B et tu secoues légèrement la tête pendant qu'il se marre. certainement, je pense qu'on a pas vu le dixième de sa garde robe. tu ris à ton tour. ça t'étonnerait pas trop de Cardi B, mais t'en sais rien. et puis il te demande le nom de ton compte sur Instagram. apparemment, il sait vraiment tout de toi. ou alors, c'est un coup de chance parce que la probabilité qu'une jeune femme comme toi ai un compte Instagram est très élevée. tu souris, amusée. le nom de mon compte Instagram est assez banal, c'est juste mon prénom et mon nom collés. donc c'est rosamieflores. je suis désolée que ça ne corresponde pas tant que ça en tant que blaze pour du rap. tu plisses le nez, pas très convaincue par ta possibilité de te lancer dans le rap avec ce pseudo qui n'en est pas un. je vais tâcher de trouver quelque chose qui fasse de moi une rap queen très prochainement. tu seras à l'origine de mon changement de cible ! tu lâches en riant. non parce que là, c'est plus le même public. y'a certainement certains de tes abonnés qui apprécient le rap, mais t'es pas sûre que ça concerne la totalité de tes followers, loin de là. dis-moi, c'est quoi ton prénom ? parce que t'es quand même le sauveur de mon style, là. tu lâches dans un rire. t'aurais fini par faire un choix par toi-même, mais ça aurait peut-être mis plus longtemps. tu attrapes à ton tour la doudoune et décide de l'essayer. t'es prêt ? tu demandes en haussant les sourcils avant de passer le vêtement. tu n'oublies pas l'espèce d'écharpe vendue avec. tu occupes tes mains en t'essayant à faire un signe de gang, sans grand succès avant de croiser les bras sur ta poitrine comme tu le peux. alors, on est sur la nouvelle icône du rap ? tu demandes avant de rire de nouveau.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Ven 10 Avr - 20:50

Il connait pas trop la géographie des Philippines alors il lui fait confiance sur parole. Lui, c'est un gros pigeon donc il a juste goûté aux paysages de carte postale qu'on leur vend à la télé comme une espèce d'ultime paradis sur terre. Cece voulait, Cece a eu.  « Vous bougez souvent d'île en île, c'est un truc qui se fait genre comme vous iriez de ville en ville ? » il fronce les sourcils, intéressé. Il a du mal à piger le fonctionnement alors qu'en réalité, il vit et il a grandi dans deux pays composés d'îles. Mais il voit le truc comme deux cas particuliers. D'abord, la Sardaigne c'est hyper loin et il a jamais eu envie de voir autre chose que Naples. Il a déjà bougé pas mal ans le pays mais parce qu'il fallait. Sa patrie, c'est Napoli et c'est tout, le reste il s'en branle. Et dans le cas de l'Angleterre... il se considère pas vraiment chez lui, là-bas. C'est pas comme s'il avait avec lui sa bande de frères devant l'éternel pour sillonner les terres en bagnole. ça lui plairait bien, remarque, de bouger un peu de Londres, pour une fois en plusieurs années. Il sait pas trop pourquoi il s'enterre là, Costa. C'est comme s'il avait peur de louper un truc, en quittant son trou. De louper un message, un signe. De louper son moment. Et en même temps, l'idée de vivre dans l'attente, ça le bouffe. Alors il passe le temps. Il passe le temps en jouant les chevaliers blancs qui disposent d'une veste à une demoiselle en fashion détresse, en sélectionnant la parure la moins laide pour mettre en valeur la demoiselle, en faisant rire la demoiselle. « T'inquiète, c'était juste une façon subtile d'avoir ton insta » il élude avec un sourire craquant. Il déconne, Costa, évidemment, il fait le latin lover alors que tout le monde sait que des trois, il est celui qui a le moins de chance avec les nanas d'ici, simplement parce qu'il a un style trop particulier. Lui il s'en tape un peu, ça le fait marrer mais vrai, il a rien du gros lourd quand il est vraiment sur une meuf. Au contraire, c'est plutôt un gars tranquille et sérieux, à draguer avec classe. Passer pour un bouffon, ça l'amuse pas du tout. Même s'il en donne pas toujours l'impression, Costa, c'est un gars avec du charisme, à mater le monde derrière ses yeux trop sombres. Il est à l'image de son corps tatoué. Dissimulé. « Faut dropper les mixtapes qui vont avec, tu sauras assumer ça ? » Non parce que si elle veut vraiment changer son public pour qu'il suivre son changement de ligne éditoriale, faut pouvoir gérer le plan marketing derrière et balancer du contenu. Ou alors elle vise le plan Kardashian et pas rappeuse. « Costa mais t'embêtes pas, Sauveur ça me va » il répond tranquillement, sans même un sourire amusé, comme si ce n'était qu'un détail. C'est qu'il a déjà l'esprit occupé par le moment fatidique de l'essayage. Parce que c'est une putain de doudoune orange quand même dont on parle. Il la suit du regard pendant qu'elle l'enfile et il se marre quand elle tente de taper la pose. « Attends, il manque la touche finale. » Il en dit pas plus mais il vise l'espace d'un regard circulaire pour scanne les rayons, jusqu'à tomber pile sur ce qu'il lui faut. Il pivote, attrape sur un présentoir une casquette noire avec un terrible logo à l'effigie de la montagne sur le devant et revient vers Rosamie pour la lui mettre, retournée, sur la tête. Il se recule pour admirer son poulain avec un sourire satisfait. « Et voilà, Rosy B » il balance façon rappeur en balayant l'air de ses avants bras.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Sam 11 Avr - 14:46

la question que te pose Costa est légitime. tu comprends bien que ça puisse l'intriguer. il ne suffit pas d'un coup de voiture pour pouvoir te rendre aux quatre coins de ton pays, alors tu comprends qu'il se pose des questions sur vos moyens de transport à l'intérieur du pays. tu réfléchis deux secondes, histoire de ne pas dire de bêtises. ça dépend d'où tu vas. mais c'est pas forcément facile pour tout le monde de bouger comme ça d'île en île, parce que tu prends soit l'avion, soit le bâteau et ça coûte quand même assez cher. tu fais partie d'une famille de la classe moyenne supérieure, ton statut et tes revenus d'influençeuse peut t'aider dans tout ça. mais pour la majorité des gens, c'est pas si simple. pour te donner un exemple, pour aller à Port Barton depuis Manille, il faut que je prenne le ferry. ça dure 16 heures déjà, donc c'est pas anodin. et puis, ça coûte entre 1 et 2 dixième d'un salaire de mes parents. après ça s'explique aussi par le fait que comme je te le disais, c'est à 600 kilomètres donc c'est pas la porte à côté. tu expliques. donc d'un côté, tout est logique : le prix et le temps que prend le voyage. d'un autre côté, c'est toujours un peu cher et long. mais pour aller de Manille à Puerto Galera, c'est à peu près le prix d'un McDo pour y aller, mais le voyage dure pas loin de 5 heures pour 130 kilomètres. donc c'est pas excessivement cher, mais ça coûte en termes de temps. donc on le fait, mais faut avoir une raison de quitter son île quoi. tu conclues. parce que c'est pas le genre de chose que tu ferais pour aucune raison à titre personnel. après, tout ça dépend beaucoup des gens et de leurs moyens. mais revenons à notre sujet, le fameux manteau que tu dois trouver pour arrêter de claquer des dents et d'avoir froid. il plaisante sur le fait d'avoir ton insta d'une manière subtile. ça te fait sourire, amusée. j'espère au moins que tu me suivras quand on sortira de là !, tu rentres dans son jeu. ça te ferait quand même plaisir que les candidats te suivent à la sortie de votre aventure commune. que les liens restent et que vous puissiez tous vous revoir si vous en avez envie. ce serait cool que cette saison, vous ayez tous des relations sympas pour la postérité. c'est une aventure humaine, avant d'être une compétition, pour toi. tu verras bien, vous n'êtes qu'à la première semaine, et pour l'instant, tout se passe plutôt bien pour toi dans cette aventure. et t'as pas envie que les choses changent. vous partez dans un délire de rappeuse, avec cette doudoune orange, du meilleur effet. il te parle de mixtapes, tu ris. tu doutes de mes talents de rappeuse ? tu demandes. bon, il a raison d'en douter. t'as jamais rappé de ta vie. tout juste bonne à suivre le rythme d'une ou deux chansons de Eminem. t'es donc assez loin du compte. mais bon, tu peux t'entrainer. tu sais rapper toi ? tu demandes, prête à trouver ton sensei du rap pour pouvoir partager tes progrès à ta communauté une fois sortie du jeu. tu lui demandes son prénom et tu répètes. Costa le sauveur du style. je retiendrai !, tu ris de nouveau. t'aimes bien son humour, c'est assez subtile pour que t'apprécies. de toutes façons, t'es plutôt bon public, donc tu ne doutes pas que chaque candidat et chaque candidate puisse te faire rire à un moment donné. t'essayes la doudoune, et t'essaie de jouer le jeu de la rappeuse, à la Kanye West. t'es certainement ridicule mais tu t'en fiches un peu. ça ne va pas te tuer de paraître ridicule. il te dit qu'il manque quand même quelque chose, et tu le vois chercher des yeux quelque chose. tu fronces les sourcils, curieuse de voir ce qui peut bien manquer pour que ta tenue soit parfaite. il finit par attraper une casquette noire et te la visser sur la tête, à l'envers. tu ris. je suis sûre que c'est parfait. tu lâches dans un rire. tu repères une glace dans un coin, tu décides donc de faire quelques pas pour te mettre devant celle-ci. oh mais j'ai un de ces flow ! tu lances, surprise. ouais, t'es plutôt fière de cette doudoune finalement. tu paraît pas du tout dedans, elle fait quasiment deux fois ta taille et c'est peut-être pas quelque chose que tu aurais forcément osé en temps normal, mais il faut savoir prendre des risques et tes besoins primaires sont plus importants que ton style. en plus, avec cette doudoune, ta température corporelle remonte et c'est franchement le plus important. je pense qu'on a trouvé la grande gagnante. tu dis, sans te retourner vers Costa, que tu regardes dans le miroir.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
(mar, 11h) it's cold outside Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 11h) it's cold outside — Lun 13 Avr - 22:02

Costa, il essaie de se représenter le quotidien des philippins, le vrai, les vrais, parce que les dix jours qu'il a passés en vacances là-bas, il a pas vraiment fait plus attention que ça. Il était avec sa meuf en bikini h24, autant dire qu'il avait autre chose à mater que les locaux en train de faire leur petite vie. « C'est dingue » il peut pas s'empêcher de se dire, alors que c'est archi débile comme réflexion. Mais des fois, il vit tellement sans son petit monde, qui s'est longtemps étendu à Naples et ses environs puis à Londres qu'il y a plein de questions qu'il s'est jamais vraiment posées. C'est pas un imbécile, Costa, mais c'est majoritairement un pragmatique, alors rêvasser à ce qu'il se passe à l'autre bout du monde alors qu'il y a tant à voir et à faire sous son nez, c'est pas trop son truc. « Je veux dire, en Europe tu peux avoir accès à quasiment tout le continent en voiture, tu peux traverser un pays en trois heures, alors on a tendance à oublier que certains pays sont complètement détachés du reste du monde physiquement. » C'est peut-être un peu la différence entre eux et les reste du monde. L'Europe, t'as l'impression que tout t'appartient un peu. T'es italien mais t'es aussi un peu français et suisse, et autrichien, etc. Sans oublier que t'es déjà allé visiter l'Angleterre, puis l'Allemagne, la Pologne, la Croatie pour la mer, et ainsi de suite, donc finalement, t'es italien mais t'es surtout européen. Il oublie que c'est pas comme ça partout. Mais bon, il en verra et en apprendra sans doute plus en la suivant sur insta, une fois le jeu terminé. « Tu me trouveras dans tes dm » il roucoule l'air de rien. A but totalement professionnel et marketing évidemment puisqu'il est en train de lancer sa carrière de rappeuse et qu'il veut s'assurer de son revenu de manager derrière. Il est déjà en pourparler avec Roma la dessinatrice, ensuite Rosy B la chanteuse, il va sortir de là avec quelques poulains, Costa. ça l'arrange, lui a toujours été le genre de gars à manager, il gère en soum-soum, c'est un peu le maestro invisible et il préfère nettement mettre en avant des gens comme Rosy B. « Absolument pas, j'ai pas une once de talent artistique, j'ai toujours été plutôt sportif » il confesse en hochant la tête d'un air triste. C'est pas faute d'avoir essayé pourtant, d'autant plus qu'il a toujours eu une fascination cheloue pour l'art en général. Il y connait que dalle, Cos, dès que ça sort un peu de la musique italienne ou de ses connaissances en musique reggae, hip hop et compagnie. Il adore l'idée de toucher un peu à la peinture, d'être d'un créateur d'éternel, mais il sait à peine dessiner un arbre. Lui, il a toujours eu la bosse du sport, ça a été son délire très tôt. Il était bon en maths aussi. « C'est pour ça que je suis manager moi, j'exploite chez les autres les talents que je n'ai pas. » il plaisante. Du coup il s'occupe des nanas qui ont déjà une sensibilité plus créative comme Rosamie, sans doute, vu qu'elle bosse sur insta. La photo, tout ça, il englobe aussi dans les domaines artistiques mais moins, quand même. Il voit plus ça comme un truc qui s'apprend, au contraire du dessin. Tu peux avoir l’œil pour la photo oui, mais dans sa tête, le talent, le vrai, tu l'as ou tu l'as pas. Et lui clairement, il l'a pas. Enfin, pour ce qui est du rap, il se démerde parce qu'il en a beaucoup écouté et, a fortiori, il s'est beaucoup entraîné. Mais faut pas lui demander de chanter pour de vrai. « Tu remets en question mon œil de lynx ? » il fait mine de relever. Lui qui repère les perles à des kilomètres, qui sait habiller comme personne, qui imagine une aesthetic six ans à l'avance ? Evidemment qu'elle a le flow. Mais bon, c'est plus grâce à elle que grâce à lui. Il a juste choper la première casquette noire qu'il a trouvée et le noir, ça va avec tout. « Félicitations piumino » il dit à l'attention de la doudoune orange putain de fluo. Il en revient pas qu'elle ait préféré ce truc à sa veste à lui, quand même, mais bon. « Mission accomplie du coup. » Il se redresse doucement pour balayer la pièce d'un regard paisible. Qu'est-ce que c'est cheap. Mais ça peut s'avérer utile ce genre de planque, clairement, il va ramener un truc pour sa sœur.  « T'as terminé ton shopping ou tu veux encore jeter un coup d'oeil aux boules à neige ? » il plaisante.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BOUTIQUE DE SOUVENIRS-
Sauter vers: