Partagez
 

 wire w/rosamie (vendredi, 8h45)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Dim 5 Avr - 15:23

I love you more but better when the sun is down
And I love you more when you ain't been around yeah

- @rosamie -

La semaine est déjà bien entamé et elle prend ses repères petit à petit. Même si le sommeil est toujours un peu compliqué, ces derniers temps elle doit moins bien. Ça n’entame pas son morale pour autant, mais disons qu’elle se lève un peu plus tôt le matin que ces derniers jours. C’est toujours moins tôt que dans sa vie habituelle, quand elle doit emmener les filles à l’école par exemple. Mais pour une nana qui pensais se prendre des petites vacances tout en réalisant son objectif, disons qu’elle pourrait aisément se laisser dorloter un peu plus dans son lit 5 étoiles. C’est le silence de la maison qui l’accueil, elle couvre ses pieds froids avec ses grosses chaussettes et file dans la cuisine pour son petit déjeuné de rigueur. Alors qu’elle porte un morceau de pomme à ses lèvres, son regard est attiré par les paysages extérieurs et le miroir du lac. Ce serait quand même bien plus agréable de petit déjeuner près du lac non ? Ni une ni deux elle transvase ses fruits et fromage blanc dans des boites transportable, déniche un Thermos pour y mettre sa petite tisane matinale et remonte dans sa chambre, laissant ses victuialles sur le plan de travail en bois de la cuisine. La douche attendra, elle enfile un jean, un pull jaune moutarde tout doux, sa paire de converses blanches et file tout droit dans le dressing pour y dénicher une petite veste et un tote bag. La bouffe dans le sac, elle y a ajouté ses carnets et quelques crayons. Le Thermos c’est dans la main qu’elle le trimbale et c’est sans réveiller le reste du chalet, du moins elle le croit, qu’elle prend le direction du lac. Il lui faut quand même traverser tout le domaine du chalet et le reste du petit village pour arriver à l’endroit rêvé. Le temps idéal pour se laisser aller à ses pensées, pour chantonner quelques chansons et se recentrer sur soi-même. Le premier banc près du lac fera l’affaire, le pop de l’ouverture du couvercle se fait entendre et déjà la petite se met à grignoter en regardant l’horizon. Et déjà elle se met à penser à ses filles, à penser à ce manque. Et merde, c’était pas une bonne idée.  « Non, non et non. » Se dit-elle a elle, même. Son coeur soleil, se transforme en coeur fontaine. Elle se force à manger plus vite en disant qu’elle étouffera ses larmes. Enfin pas que ses larmes à se rythme là.  « Quelle idiote. » Qu’elle arrive à peine à articuler. Stop, c’est pas le moment de se faire une petite crise là. Ça fait que quelques jours, elle fera comment quand ça fera quelques semaines.  « J’ai pas souffert deux grossesses pour pleurer quand je peux enfin être tranquille. » Qu’elle peste toute seule, en posant son petit déjeuné sur le bord du banc. C’est en faisant cette manoeuvre qui nécessite d’elle qu’elle tourne légèrement le buste et la tête, qu’elle rencontre l’image d’une candidate.  « Tu as faim ? Moi j’ai plus faim du tout. » Qu’elle lui lance le regard triste. C’est sûr, elle va lui faire peur. Et pourtant elle lui tend machinalement la petite boîte en verre agrémenté de fruits en tout genre.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Dim 5 Avr - 19:12

il est 6 heures quand tu émerges de ton sommeil aujourd'hui. décidément, le décalage horaire met longtemps à s'effacer. pour toi, il est déjà midi, ton ventre crie famine et ta vessie a besoin d'être vidée au plus vite. une chose après l'autre. tu files d'abord dans la salle de bain, que tu verrouilles à double tours pour éviter que quelqu'un de l'étage t'interrompe pendant ce moment de soulagement extrême. une fois chose faite, tu te laves les mains et files dans la cuisine pour te préparer un petit déjeuner. comme d'habitude, un morceau de pain et du café feront l'affaire. une fois que tu t'es réveillée, tu prends ta douche et te prépare pour une longue journée. encore une. tu vis mal ces histoires de décalage horaire. tout ça est trop soudain, trop brusque. tu décides ensuite de t'aérer l'esprit. tu prends ton magnifique manteau décide d'aller faire une promenade. tu te doutes que les seules personnes que tu verras seront celles qui, comme toi, vivent mal le décalage horaire parce qu'elles viennent de pays où on vit dans le futur par rapport à la Hongrie. tu sors, et te rend au village où tu décides de faire le tour du lac. ça ne pourra pas te faire de mal de faire un peu d'exercice. la vérité, c'est que tout est concentré au chalet et qu'il peut être très facile de rester à l'intérieur de celui-ci pendant un très long moment, sans jamais en bouger. alors il peut être particulièrement intéressant de commencer à prendre de bonnes habitudes et penser à s'aérer le corps et l'esprit. le calme qui règne autour du lac est reposant, ça fait du bien. tu mets un long moment avant de pouvoir en faire complètement le tour et finalement, tu t'arrêtes près d'un banc lorsque tu entends des sanglots. tu t'approches doucement, en essayant de ne pas brusquer la personne qui est actuellement en train de pleurer. tu manques de rire lorsque tu l'entends pester, mais tu te retiens in extremis. et finalement, celle-ci se retourne vers toi. tu ouvres la bouche, gênée, mais elle ne te laisse pas parler et te propose tout de suite une boîte en verre avec des fruits à l'intérieur. tu mets une seconde avant de réagir et prendre la boîte entre tes mains. je... merci, c'est gentil ! tu lances avant de t'approcher un peu plus d'elle. je suis désolée, je ne voulais pas t'espionner mais j'ai entendu des sanglots donc je voulais savoir si tout allait bien ? tu t'inquiètes réellement pour cette femme. elle a l'air adorable, à t'avoir offert son repas de cette manière. je peux m'asseoir ? tu pose une nouvelle question, et tu accepterais très bien qu'elle te réponde qu'elle n'a pas envie que tu viennes t'asseoir près d'elle. après tout, tu peux comprendre qu'elle veuille rester seule pour sécher ses larmes, ou pour continuer à pleurer.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Dim 5 Avr - 23:21

C’était franchement pas prévu, cette matinée morose. Non, faut espérer que ça lui passe assez vite, parce qu’elle veut pas qu’on la mette dans la case de la nana qui pleure la première semaine. Déjà que la production a du se poser des questions en la voyant pleurer dans la voiture qui menait à l’aéroport puis tout le chemin en avion. Mais ça lui est venu comme ça, d’un coup. Un regard dans le reflet plat du lac et voilà qu’elle imagine la bouille de ses deux filles qui se réveillent difficilement pour aller à l’école. Et ça lui serre son petit coeur, parce qu’elle a beau s’en plaindre dès qu’elle en a l’occasion, d’avoir des enfants, elle les aime de tout son coeur ses petites croquettes. Ça la prend vraiment de court cette histoire. Elle est forte Roma, elle vécu pire. Mais oui, elle va s’en remettre. En plus elle est certaine que ses filles elles, elles ne pleurent plus depuis son départ. Surtout la plus grande, la casse cou là, elle continue de vivre sa vie avec ses copines de l’école et faire semblant de pas s’intéresser au petit Hamad de sa classe. C’est quand même vachement gênant cette histoire de sanglot là, surtout que maintenant elle est plus du tout seule, si on exclu les caméras qui ne loupe pas une seconde de ses yeux humides et son nez en manque de reniflement. Tout ce qu’elle trouve a lui dire à la nana qui vient de la rejoindre, c’est une proposition de dégustation de fruits de saison.  « Hm, hm, ça va. » Qu’elle articule, en serrant les dents histoire de pas se laisser aller à plus de larmes, ça lui pique le nez, sans parler de sa gorge qui se noue à vitesse grand v.  « Bien sûr tu peux rester. » Bah, c’est mieux qu’elle soit là, au moins ça la forcera à se reprendre le plus vite possible. Elle pousse son tote bag et son thermos pour lui laisser une place. Installe toi. D’ordinaire elle serait beaucoup plus bavarde, mais vu qu’elle tente de reprendre une constance là. Alors elle garde un instant le silence, en regardant le magnifique lac qui s’offre à elles.  « C’est juste que tous les samedis ….. on fait des pancakes normalement. » Complainte qui sort de manière saccadée et qui débouche sur une ouverture de vannes plus, plus. La pauvre, elle doit se dire que Roma pleure pour des pancakes.  « Et… y a Sonja qui … veut … toujours que je lui fasse un bonhomme avec le colis de chocolat… » Vital, élément vital de bons pancakes. Elle ne fera pas une crise, parce que Sonja est plus calme que Jessie, et qu’elle a tendance à garder les choses pour elle. Mais, sans le sourire en chocolat, Roma peut être certaine de ne pas voir le sourire de sa fille de la matinée. Le pire dans tout ça, c’est que Frances, elle sait pas faire les pancakes. Alors ses filles n’auront pas de pancakes demain matin. Voilà, tout son désarroi expliqué entre deux sanglots, à une nana qui ne connait rien d’elle, même pas son prénom si ça se trouve. Quand elle rentrera chez elle, et que ses filles, principalement Jessie, lui demandera si elle a pleuré, elle répondra avec un aplomb terrible que non.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Lun 6 Avr - 21:42

elle affirme que ça va, mais tu n'en est pas sûre et certaine. après tout, elle était en train de pleurer toutes les larmes de son corps quelques secondes auparavant. et tu sens que là, elle se retient de pleurer encore plus, alors tu ne peux pas vraiment la croire. mais tu as envie, pour elle, que ça aille mieux. alors tu préfères clairement qu'elle se mette à pleurer un bon coup, ça lui fera certainement le plus grand bien. elle te dit que tu peux rester et elle commence à pousser ses affaires pour que tu puisses la rejoindre. tu t'assois silencieusement à ses côtés, la boîte toujours dans tes mains glacées par le froid. tu commencerais presque à t'en accommoder. une fois que tu t'es posée près d'elle, tu lances un timide merci. accompagné d'un sourire qui se veut réconfortant. et c'est là qu'elle commence à pleurer, le regard dans le vague. en t'expliquant que le samedi, elle fait des pancakes avec tu ne sais qui. tu ouvres légèrement la bouche, sans savoir quoi dire. t'es un peu surprise. surtout qu'on est vendredi. mais tu ne vas pas lui rappeler ce détail, tu n'as aucune envie de la froisser. et puis elle te parle de Sonja, de coulis au chocolat, de bonhomme et c'est là que tu comprends. ce sont de ses enfants dont elle parle. tout devient plus clair à présent. tu la laisses sangloter un peu et puis tu poses la boite en verre sur tes genoux pour poser une main sur son avant-bras. tu sais pas trop comment agir dans ces circonstances, les larmes avec lesquelles tu dois composer, tu ne les vois pas, d'habitude. ce sont tes abonnés qui te parlent de leurs problèmes, qui t'expliquent ce qui ne va pas et que tu tentes de réconforter avec tes mots. mais tu ne les vois pas, tu sais qu'ils existent, tu sais qu'ils sont de véritables personnes qui ont besoin d'aide, pour certains, et tu tentes toujours d'être l'oreille attentive et la voix de la raison dans ces situations. mais la brune qui est à côté de toi actuellement, tu ne sais pas bien quoi faire pour sécher ses larmes. pleurer, ça peut faire du bien, parfois. tu tentes, sans trop savoir ce que tu fais. ça prouve que tu chérie des souvenirs et que Sonja est très importante pour toi. tu lâches dans un nouveau sourire. moi aussi, ma famille me manque. alors je comprends. tu partage sa peine, même si le manque de tes parents ne te semble pas encore aussi violent. peut-être parce que tu ne réalises pas encore qu'ils sont loin et que tu ne les reverra peut-être pas de si tôt. je... et si c'était à toi de te faire chouchouter ? t'es prête à tout pour lui rendre le sourire. t'es pas quelqu'un de méchant, et t'aimes pas voir des gens pleurer, même si t'as conscience que ça peut soulager. je peux te faire des pancakes avec du coulis de chocolat. t'es pas bien sûre de ce que tu fais là, surtout que c'est a priori un rituel de famille que t'as pas envie ni de dénaturer, ni de t'approprier. mais t'espère quand même que ça pourrait lui faire plaisir, lui redonner le sourire.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Mar 7 Avr - 21:53

Elle n’arrive même pas à comprendre comment elle en est arrivée là. Oui elle a mal dormis, oui, elle n’était pas dans son humeur habituelle en se réveillant. Mais clairement elle n’aurait pas imaginé se retrouver là, la bouche pleine, à pleurer comme une enfant devant un lac totalement indifférent à sa tristesse. Roma, elle est la force même. Elle ne pleure pas juste pour le plaisir de pleurer, même si elle est quelqu’un de sensible et de doux. Quelqu’un de tendre et de craintif. Elle est forte, elle s’est épanouie d’une manière inouïe ces dernières années. Elle est devenue la femme qu’elle aurait toujours dû être. Forte, drôle, ouverte et prête à offrir au monde la jovialité dont il a besoin. Et pourtant ce qu’elle offre à sa camarade ce ne sont que des larmes chaudes sur ses joues froides. Sans oublier ce flot complètement dingue de paroles qui n’ont pas de sens à ses oreilles. Mais sa camarade est emphatique et dépose une main réconfortante sur son avant bras. Le coeur de Roma se réchauffe immédiatement. C’est agréable de ne pas se savoir seule. Surtout que les paroles de sa camarade trouve écho en elle. Ses larmes se raréfient un instant, son regard remonte jusqu’à celui de Rosamie. La bouche entre-ouverte elle écoute sa camarade, comme on écouterait les paroles d’un religieux.   « Oui. » Elle hoche la tête quand elle lui parle de sa famille qui lui manque. C’est vrai, elle n’est pas la seule à avoir une famille à l’extérieur et ils ont tous fait le même choix qu’elle. S’en séparer pour un moment, pour des raisons qui sont propres à chacun.   « Tu as raison. » Qu’elle arrive à articuler dans un dernier sanglot. Son coeur se calme, son esprit tempête retrouve quelques éclaircis.   « Tu as tellement raison. » Elle se sent idiote d’avoir craquée de la sorte. Parce qu’elle devrait faire comme dit sa camarade, prendre le meilleure, chérir les souvenirs et en faire une fête tous les jours. L’idée de faire de nouveaux rituels en s’inspirant de ceux qu’elle a avec ses filles lui plait vraiment beaucoup.   « Je veux bien. » Qu’elle lui dit d’une petite voix qui ne lui ressemble pas. Mais elle a encore besoin de reprendre un peu son souffle et de chasser définitivement les nuages qui s’était invités dans sa tête. Du bout des doigts elle essuies ses joues. Ses longs cils laissent encore perler une dernière larme rebelle, son menton tremble légèrement, mais son regard se réchauffe. Comme ses joues fatiguées.   « Merci. » Qu’elle prononce d’une voix moins chancelante quand elle a enfin repris le dessus. Elle offre un sourire à sa camarade.   « Je suis désolée de t’avoir imposé ça et en même temps je suis contente que ce soit tombé sur toi parce que tu as trouvé rapidement les mots pour me réconforter. T’es une perle. » C’est sincère. Seule, elle n’aurait fait que sombrer plus longtemps dans ses travers de culpabilité maternelle. Et avec un autre à côté d’elle, qui sait ?

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Mar 7 Avr - 22:47

tu tentes des choses, et t'es clairement pas certaine de ce que tu fais. mais tu espères que ça peut l'aider, d'une manière ou d'une autre. t'es pleine de bonnes intentions à l'égard de la femme qui se trouve à côté de toi. et t'essaies de le lui montrer. vous êtes dans un jeu, dans une compétition, mais tu n'as aucune envie que cette partie de l'aventure prenne le pas sur le côté humain des choses. t'es pas là pour gagner en écrasant les autres, en tous cas. c'est pas ton but et ça ne le sera jamais. elle acquiesce après que tu lui ai parlé de ta propre famille. c'était pas du tout pour rendre son chagrin moins important, tu te rends compte que ça pourrait être mal interprété à présent, mais elle n'a pas l'air de l'avoir mal pris. ça te rassure totalement et très rapidement. tu la laisses reprendre ses esprits tranquillement, à son rythme. t'as aucune envie de la presser dans ce processus. ça prendra le temps que ça prendra. tu souris à côté d'elle, un sourire bienveillant. tu essaies de transmettre toute la bienveillance dont tu es capable à ta camarade de banc. elle veut bien que tu lui fasses des pancakes avec du coulis de chocolat. t'es d'autant plus soulagée, parce que ça aussi, ça pouvait potentiellement mal tourner. et t'es bien contente qu'elle ne l'ai pas pris comme une appropriation ou quelque chose de ce genre, car ce n'était clairement pas ton but premier. juste, t'as envie de lui faire plaisir, qu'elle se sente à sa place ici et qu'elle puisse passer un moment pour elle. chouette ! tu dis, tout bas, tout en montrant ton entrain. c'est pas super complexe de faire des pancakes en plus, alors autant en profiter. elle te remercie et tu ouvres la bouche sans répondre quoi que ce soit avant de hausser les épaules. avec plaisir. et tu le penses réellement. elle finit par te sourire en te bombardant de compliments. une perle. on t'a rarement dit que tu étais une perle, et ça te fait très plaisir. écoute, tu ne m'as rien imposé du tout. on a tous le droit de montrer notre peine, alors pourquoi pas toi ? tu demandes. c'est une vraie question. en tous cas, je suis contente d'avoir l'opportunité de t'aider à te sentir bien ici. tu expliques, avant de finir par et merci, j'aime beaucoup être comparée à une perle. ça me fait plaisir. tu souris de nouveau avant de te lever, la boîte en verre toujours dans les mains. on est partis pour les pancakes ? ou ce qui te fera le plus plaisir, d'ailleurs. t'es prête à apprendre à faire tout ce qui pourrait lui faire plaisir. tu essaieras de relever le défi : lui faire passer un bon moment, même si ce n'est que temporaire.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Mer 8 Avr - 21:31

Elle est juste la personne idéale pour rebooster doucement Roma après ce petit craquage. Peut-être que d’autres auraient été de taille, mais le fait qu’elle est réussis rapidement à trouver les bons mots sans pour autant connaitre plus que ça sa camarade, ça la place à un rang assez élevé pour Roma. Elle ne l’a pas bousculé, elle ne l’a pas fait plus culpabilisé non plus, elle a juste été parfaite. Elle imagine bine d’autre de ses camarades lui crier dessus et lui dire qu’il faut assumer ses choix, que c’est pas le moment de craquer. Alors que Roma assume pleinement, c’est juste qu’elle ne peux pas faire taire sa tristesse comme ça. Ses mots ont donc un effet bénéfique et petit à petit elle reprend ses esprits et des couleurs. Son coeur se remplit de reconnaissance pour sa camarade. Sa bonne idée à été de lui proposer de lui faire des pancakes avec du coulis de chocolat. Peut être même qu’elle poussera la chose jusqu’à lui faire le même sourire qu’elle dessine pour sa petite dernière tous les samedi matins. Elle se sent quand même un peu mal de lui avoir imposé ce moment pas tellement sympa pour une première vrai conversation. Elle-même, elle ne sait pas si elle aurait pu être aussi compatissante si les rôles avaient été inversé. Bien sûr elle ne serait pas parti en courant, ne l’aurait pas maltraité, mais elle aurait pu faire preuve d’un peu de retrait. Et surtout est-ce qu’elle aurait trouvé les mots. C’est un peu égoïste de s’être déchargé de sa peine et de sa nostalgie comme ça. Apparement l’épreuve n’était pas si horrible pour la brune, elle ne s’est pas senti piéger par cette monté de sentimentalisme à la Roma.  « Oui, c’est sûr, mais niveau première conversation on fait mieux quand même. » Tout le monde n’est pas à l’aise avec les émotions et elle ne connait pas Rosamie, comment savoir ?  « Je n’ai pas peur de montrer mes émotions, mais je préfère éviter de le faire directement comme ça là. Directe la fontaine à larmes. » Si joyeuse habituellement. Elle est réputé pour avoir le plus sourire du coin, rien que ça. Ses amis l’appel le sourire soleil. C’est quand même quelque chose non ? Et au lieu de ça, la morosité à l’honneur. « C’est sincère. » Vraiment, une perle. Une jolie perle en plus. La demoiselle se lève et lui propose d’aller faire ces pancakes maintenant.  « C’est d’accord. » dit-elle en s’essuyant une dernière fois les yeux. Un sourire s’échappe de ses lèvres alors qu’elle se met en marche.  « Dis moi, tu t’es levé tôt, je pensais être la seule réveillé ce matin. » Maintenant qu’elle y pense c’est assez étonnant en effet, le chalet semblait totalement endormis quand elle a quitté sa chambre. Et il semblerait même qu’elle soit réveillé bien avant elle. Peut-être qu’elle vit sur un autre fuseau horaire habituellement. Elle se souvient encore de ses premiers jours à Londres, c’était pas de tout repos. Surtout avec deux filles, très jeune. Sonja n’avait qu’un an à l’époque quand elle y repense. Autant occuper le chemin jusqu’au chalet pour apprendre à se connaitre, loin des larmes et des sanglots.  « Oh attend, j’ai oublié mon sac. » Qu’elle dit en rebroussant chemin, tête en l’air comme souvent. Elle revient en petit foulé, le tote bag sous le bras.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Jeu 9 Avr - 20:03

elle te fait comprendre que ce n'est pas la conversation la plus sympathique pour se présenter l'une à l'autre réellement. ça te fait sourire. elle continue en te disant qu'elle préfère éviter de montrer ce type d'émotion lors du premier échange. c'est compréhensible. tu sais quoi ? moi, cette première présentation, elle m'a beaucoup plu. tu étais toi-même, et c'est ce qui compte, non ? tu demandes dans un nouveau sourire. t'es pas déçue que votre premier échange ai commencé comme ça. t'as appris quelque chose sur Roma que tu ne savais pas. bon, faut dire que comme c'est votre premier réel échange, tu ne savais rien d'elle avant de décider de la rejoindre sur ce banc. bon ça me plaît pas de voir les gens pleurer hein, mais tout ça, ça en dit beaucoup sur toi et ça dit énormément de bien. tu préfères préciser, parce que quelqu'un qui aime voir les gens pleurer, c'est assez rare mais ça doit exister. et tu n'es clairement pas ce type de personne. elle te compare à une perle, et elle précise que c'est sincère. tu souris de nouveau. tu l'aimes déjà bien Roma, elle a ce quelque chose de très positif qui te plaît, une aura qui fait du bien. et vous êtes en route vers le chalet quelques minutes après. elle remarque que tu t'es levée tôt, tu hausses les épaules. j'ai toujours pas réussi à intégrer ce fichu décalage horaire. alors je suis debout beaucoup beaucoup trop tôt. j'essaie de me crever au maximum, de me coucher le plus tard possible mais c'est dur ! tu lâches avant de rire. t'essaies de prendre tout ça positivement, même si ça te tue d'être aussi vulnérable à ce changement d'heure. et puis elle remarque qu'elle a oublié son tote bag, tu te stoppes nette pour l'attendre pendant qu'elle trottine vers le banc et revient avec son sac. heureusement, tu t'en es pas aperçue trop tard. le tote bag aurait pu vite disparaître. après tout, vous ne connaissez pas les gens avec qui vous vivez si bien que ça pour l'instant. et puis, est-ce qu'on connaît vraiment les gens ? et toi du coup, pourquoi ce réveil matinal ?, tu demandes en pensant connaître la réponse. elle a des enfants, alors dormir tard ne fait pas partie des choses qu'elle peut faire facilement d'après ce que tu peux imaginer de la vie de Roma.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Ven 10 Avr - 17:01

Décidément c’est une perle parmi les perles. Le coté méfiant de Roma pourrait même se réveiller si elle n’avait pas l’air si sincère. Elle est parfaite cette meuf et l’indienne en a quelque peu les yeux écarquillé. Un caractère parfait, un physique de top model, une patiente à toute épreuve et cet indulgence qui la caractérise déjà aux yeux de Roma. « C’est vrai, je suis très heureuse de cette rencontre aussi finalement. » Qu’elle lui répond en posant sa main sur son coeur, c’est qu’elle pourrait presque réouvrir les fontaines, tellement ça l’émeut cette situation. Personne n’aime voir les gens pleurer il lui semble, enfin faut être étrange pour y prendre du plaisir non ? Avoir une sérieuse carence affective, mais c’est vrai que certains sont plus ou moins à l’aise avec les sentiments des autres. Elle lui répond d’un sourire nostalgique. Leurs vies antérieurs étaient peut être soeurs qui sait ? Ce serait pas si étonnant et ça expliquerait pourquoi son coeur semble si facilement se mettre au rythme de celui de Rosa. Roma et Rosa, ce serait presque le titre d’un roman qui parlerait d’un amitié éponyme à la Thelma et Louise (sans la fin tragique bien sûr). Elles prennent le chemin du chalet pour faire ces pancakes qui ont fait coulé tant de larmes. Ça l’a bien remotivé de penser qu’elle pourrait refaire les petits rituels des filles Khan à l’intérieur du chalet. « Je veux bien instaurer une pyjama party pour te forcer à dormir tard si tu veux. » Elle lui propose, voulant lui offrir elle aussi un de sa bonté. Mais attend, avant de lui offrir ses services de BFF, faudrait d déjà qu’elle n’oublie pas tout derrière elle, comme son sac. Elle refait le chemin à l’inverse et revient assez vite le souffle un peu échaudé. « J’ose espéré que les caméramans qui m’ont filmés entrain de pleurer auraient eu l’amabilité de me le ramener au chalet. » Histoire de la remercier pour leur avoir offert le moment d’émotion de la semaine. Elle a déjà repris des couleurs la Roma, même son esprit est encore tourmenté. « J’ai pas bien dormis, mais c’est pas une question de décalage horaire. J’avais pas la tête ici cette nuit. Et puis j’ai l’habitude de me lever tôt aussi. » Non, tout son être voulait être ailleurs. « Alors dis moi, tu me conseillerais éviter qui ici ? » Pas dans l’idée de commérer ou quoi, c’est juste sa manière à elle de lui demander si elle s’est déjà fait de belles affinité ou si elle a quelqu’un qui lui semble moins intéressant. Bien sûr, elle se fera toujours son propre avis.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
wire w/rosamie (vendredi, 8h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: wire w/rosamie (vendredi, 8h45) — Sam 11 Avr - 16:47

elle pose sa main sur son coeur et te dit qu'elle est tout aussi heureuse que toi de cette rencontre, elle était particulière et c'est bien ça qui fait tout son charme. toi, t'es heureuse d'avoir rencontré quelqu'un comme Roma. elle a l'air adorable et vraie. c'est ce qui te plaît chez elle. t'es heureuse de pouvoir rencontrer des gens comme elle dans cette aventure. malgré les caméras, malgré l'espèce de captivité que vous vivez, elle reste elle-même et se permet d'exprimer les sentiments qu'elle a besoin d'exprimer. beaucoup auraient certainement fait comme si de rien n'était, comme si Rosamie avait rêvé les larmes. mais elle est restée vraie, en toutes circonstances. tu apprécies énormément. tu souris, charmée par cette Roma. une très belle rencontre et une très belle personne, certainement. de ton côté, tu mets tes problèmes de décalage horaire sur la table, elle a l'air de comprendre et propose même une solution. tu hausses les sourcils, l'air intéressée. oh, c'est vraiment une super idée ça ! je suis sûre que ça intéressera sûrement les autres de la team Asia !, tu lâches dans un large sourire. t'as parlé avec Aera, et elle a l'air de subir les mêmes soucis que toi. donc t'es persuadée que ça devrait contenter pas mal de monde. en tous cas, de mon côté, je suis très pour !, t'es toute excitée à l'idée de passer des soirées pyjamas avec des gens déterminés à t'aider à passer le cap et à te faire à ce nouveau fuseau horaire. elle file chercher son sac, elle se rend compte qu'elle l'a oublié et revient en disant qu'elle compte quand même sur la gentillesse des caméramans de l'émission. tu ris en les gratifiant d'un clin d'oeil. t'es quasiment sûre qu'ils auraient fait un effort, sortir de leur silence et faire une bonne action. vous rapportez certainement déjà beaucoup d'argent à la production, alors t'espères bien qu'ils auraient fait ce petit effort pour Roma. elle t'explique qu'elle n'a pas bien dormi la nuit dernière, tu souris, compatissante. ta tête et ton coeur étaient chez toi j'imagine ? tu demandes, en grimaçant légèrement. a priori, elle ne vit pas l'aventure de la meilleure des manières pour l'instant, et c'est dommage pour elle. elle te pose ensuite une question qui te décontenance totalement. tu vois pas bien quoi répondre à ça pour tout dire. alors là... tu me poses une sacré colle., tu lâches finalement dans un soupir. pour l'instant, je vois personne qu'il faudrait éviter. les gens sont sympathiques, drôles et je passe de très bons moments avec eux !, c'est plutôt une très bonne nouvelle finalement. elle peut cotoyer tout le monde, tu t'entends bien avec tout le monde et t'es quasiment certaine que Roma pourra bien s'entendre avec tous les autres également. j'ai une très bonne opinion des personnes que j'ai croisé cette semaine. après je connais moins d'autres personnes, j'ai pas eu le temps de franchement discuter avec Jill, Lejla, Maci, Kai et Jethro par exemple. et t'es surprise de te souvenir de leurs prénoms, étant donné le peu d'échanges que vous avez pu avoir cette semaine. c'est presque un miracle que tu puisses te souvenir d'eux. y'a des gens que tu apprécies pas, toi ?, parce que toi, t'es franchement contente de ce casting.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: LAC HALLSTÄTTERSEE-
Sauter vers: