Partagez
 

 the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Dim 5 Avr - 15:26

@michaela
Depuis qu’on est arrivé dans l’aventure, j’ai eu un peu la flemme d’aller me balader dans les rues du village au nom imprononçable. Surtout parce que je ne supporte pas le froid, je suis encore totalement dégoûtée de me retrouver ici alors que la saison dernière tous les candidats étaient dans le désert d’Abu Dhabi. C’est vraiment injuste d’avoir fini dans un pays aussi naze. Enfin, j’ai fini par me calmer et relativiser. On aurait pu finir au fin fond de la Sibérie, je sais donc peut-être pas situer l’Autriche sur une carte, mais je pense que c’est bien pire là-bas. C’est pourquoi j’ai pris mon courage à demain et j’ai enfilé un pull et j’y ai ajouté une longue veste. En sortant du chalet, je remarque que j’ai peut-être un peu abusé. Il ne fait pas si froid que ça et on peut même dire que le soleil me réchauffe particulièrement. J’avance vers le seul chemin possible, me demandant si c’est possible que je me perde et que la production soit obligée de partir à ma recherche. C’est qu’autant je connais New-York comme ma poche pour y avoir toujours vécu autant je n’ai vraiment pas le sens de l’orientation lorsque je quitte ma ville natale.  Heureusement, le chemin semble assez facile à suivre puisqu’il s’agit d’une simple ligne droite jusqu’à ce qui ressemble à un village pittoresque, que je n’ai jamais vu auparavant qu’à travers des livres d’histoire ou quand je m’endormais devant des chaînes du style national géographic. Je ne suis pas fan, franchement qui aime vivre dans ce genre d’endroit où on ne doit sûrement pas avoir accès à la wifi ? Je m’arrête devant la devanture d’une petite boutique de souvenir. C’est surtout le fait d’y voir une femme à l’intérieure qui m’intrigue, je pénètre alors dans sa boutique. La cloche accrochée à l’entrée la fait se tourner vers moi, avec un large sourire. Je réponds poliment à son sourire. « Vous parlez ma langue ? » Bah ouais, je ne sais pas trop on parle en quel langue dans ce pays. Elle répond positivement à ma question, j’enchaîne alors. « Vous connaissez le secret de tous les candidats ? Parce que c’est le moment de me le dire là, on est qu’entre nous. » Bon bien sûr je me prends une négation de sa part, mais ça la fait rire. Je hausse les épaules un peu déçues et je me contente alors de regarder tous les souvenirs proposés. On peut y trouver des cartes postales, des boules à neige, des magnets et toutes pleins de sortes de babioles. « Et donc tout ça c’est vraiment gratuit ? » Elle me dit que oui et là, je suis prise d’une fièvre acheteuse. J’attrape plusieurs conneries sans trop regarder de quoi il s’agit et je décide de les mettre dans ma poche. Sauf que très vite, la place commence à manquer. C’est là qu’une candidate décide de pénétrer dans la boutique de souvenir à son tour. Un sourire s’élargit, je m’élance vers elle et l’attrape par le bras pour la ramener prêt des stands. « Tu tombes bien, tu vas m’aider à embarquer le plus de truc possible. » Je commence alors sans son consentement à mettre pleins d’autres objets dans les poches de … « C’est quoi ton nom déjà … Manuella ? Non, c’est pas ça … Non franchement je sais plus. »

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Dim 5 Avr - 21:42

Cette première semaine est placée sous le signe de la découverte. Je compte bien explorer tous les recoins possibles. Là, je flanne dans les rues, et lorsque j'aperçois une petite boutique de souvenirs toute mignonne, je décide de pénétrer à l'intérieur. Je sais que mes enfants seront contents que je leur remmène un truc. A dire vrai, ils m'ont intimé de revenir avec le plus de souvenirs possibles. J'ai à peine le temps de saluer la patronne, que @kara déboule, m'aggripe le bras pour m'entrainer vers les stands. Je rigole à sa vision. Elle a les poches pleines de babioles, et elle veut que je l'aide à embarquer le plus de trucs possibles. " Et tu comptes en faire quoi de tout ça ? Les revendre à l'extérieur pour essayer de te faire un peu de blé ? “ A l'évidence, savoir que tout ceci est gratuit lui est un peu trop monté à la tête. C'est fou ce que les gens adorent les trucs gratuits. Même si ça ne leur sert à rien. C'est gratuit ? Je veuuux ! Voilà même qu'elle commence à mettre des portes clés et autres conneries dans mes propres poches. ” Michaela, mais calmes toi, veux tu. “ que je réplique amusée, en posant ma main sur son bras pour l'arrêter. ” Je ne suis pas une mûle. Et puis t'as franchement besoin d'un...décapsuleur à l'effigie de l'Autriche ? “ que je m'interroge en sortant un des trucs qu'elle a fouré dans ma poche. ” Puis tu sais, tout ça ne va pas disparaître du jour au lendemain. T'auras tout le temps de revenir pour refaire le plein. Par contre j'espère que t'as prévu une valise supplémentaire rien que pour ça. “ Ouais elle va les ranger où sinon ? Mais peut être a t'elle tout prévu. Je jette un petit regard désolé vers la proprio, avec un petit geste en mode, sorry tout ne tourne pas rond dans sa tête. ” Toi je te vois bien jouer des coudes durant les soldes pour récupérer la meilleure affaire. " Du genre à se battre avec d'autres nanas rien que pour avoir ce petit pull trop mignon à -50%.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Lun 6 Avr - 1:29

Vous entendez souvent quelqu’un vous dire vous que tout est gratuit dans un magasin ? Moi, clairement non, j’ai déjà vu ça seulement à la télé dans les émissions de Make A Wish, mais sinon ça se passe nulle part. C’est peut-être pour ça que tout ça m’est un peu monté à la tête et que j’ai commencé à remplir mes poches. En même temps, j’ai l’impression de voler des trucs, mais c’est elle qui m’a dit que c’était gratuit donc je me sers. Quand je vois la brune débarquer, je l’embarque dans mon cambriolage de la boutique. Elle me demande ce que je compte en faire, si je pense que ça peut se revendre. « Je pensais faire une distribution à tous les gens du quartier qui m’ont dit de leur ramener un souvenir de l’émission, mais maintenant que tu m’en parles … » Quand y est question de fric, je suis toujours partante, même si ça a l’air d’un plan foireux. Elle me donne enfin son nom, je n’étais pas très loin du bon résultat. Quelques lettres à changer et je l’avais. Elle se montre réticente à ce que je remplisse davantage ses poches. « Tu serais une putain de bonne mule. » Ouais pour le coup j’essaye de la brosser dans le sens du poil pour qu’elle accepte quand même de m’aider à embarquer plein de truc, mais elle n’a vraiment pas l’air chaude. Elle me demande ce que je vais bien pouvoir faire d’un décapsuleur à l’effigie de l’Autriche. « Bah décapsuler une bière Autrichienne, ça doit bien exister non ? » Sinon ça servirait à quoi de faire des décapsuleurs en hommage à leur pays s’ils n’ont pas leur propre bière ? Elle finit par me raisonner en disant que le magasin ne va pas disparaître et que je pourrais me resservir plus tard. « T’as pas tort. » lui dis-je, arrêtant finalement mon manège. Je pointe cependant du doigt la femme qui bosse ici avec un air faussement sérieux. « J’espère que vous aurez du stock d’ici là, je compte sur vous ! » je lui offre un clin d’œil avant de nous me concentrer sur la brunette qui se moque de moi en m’imaginant jouer des coudes pendant les soldes. « Tu rigoles, je viens presque cinq heures avant l’ouverture des magasins le jour des soldes. Comment je pourrais dénicher des sacs de luxe à 100 dollars au lieu de 550 ? » Je commence à fouiller un peu dans mes poches les objets que j’ai pris et pose sur les étalages ceux que je trouve finalement sans intérêt. « Bon maintenant que je me suis calmée, tu m’expliques comment tu fais pour être aussi fraîche à ton âge ? » Pas qu’elle soit vieille -enfin quand même un peu- mais franchement elle doit avoir presque le double de mon âge et elle a une plastique qui rend jalouse.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Lun 6 Avr - 19:43

@Kara s'excite, bien décidée à remmener le plus possible de souvenirs, là tout de suite. Quitte à se servir de moi comme d'une mule. A croire qu'il y'a un caractère urgent à cette démarche. Alors que bon, on est au début de l'aventure, je crois qu'elle aura largement le temps pour récupérer toutes les babioles qu'elle souhaite. Je doute que cette boutique disparaisse du jour au lendemain. On nous aurait prévenu si elle était éphémère. A moins que tous les candidats vont faire comme elle, et que dès demain tous les rayons auront déjà été dévalisés. Mais j'en doute. Et puis d'abord, elle va en faire quoi de tout ça ? Elle compte monter un petit business à l'extérieur pour se faire du fric ? Remarquez, y'a peut être un marché qui peut s'installer... Combien les gens seraient prêt à dépenser pour récupérer un objet venant réellement de TD ? Je sais que de mon côté, que dalle. Mais bon y'a des fanas purs et durs du show, alors why not. " Je miserais pas tout là dessus quand même. “ Qu'elle se contente de les distribuer à ses voisins plutôt oui. ” Je te préviens, on fou rien dans mon cul. " que je réplique amusée lorsqu'elle déclare que je ferais une p'tain de bonne mule. Je m'interroge sur l'utilité de tout ce qu'elle récupère. Tiens un décapsuleur elle en a vraiment besoin ? Y'a pas mieux comme souvenirs ? " Qui a besoin d'un décapsuleur ? Je le fais avec les dents. “ Véridique en plus. Juste une question de technique. Finalement mon discours rationnel semble la convaincre dans sa fièvre acheteuse. Enfin acheteuse...Façon de parler. Du coup je l'imagine bien être à fond pour les soldes, allant même jusqu'à se battre avec des nanas si elles visent le même vêtement. Venir 5 heures avant ? ” Et ben...T'en as du temps à perdre. " Clairement pas moi qui ferait une chose pareille. Du reste les produits de luxe ne m'intéressent pas franchement. Pas besoin de porter du Dior pour être glamour. Kara repose finalement tranquillement les divers objets en les remettant à leur place. Comment je fais pour être aussi fraîche à mon âge ? Je ne m'en offusque pas, au contraire, je prends volontiers le compliment. " Oh rien de bien fou tu sais... Un peu de cross-training, de l'escalade, du jiu-jitsu, du krav maga, du yoga, du parkour, du trampoline... “ que je lui réponds dans un grand sourire, en mode, la routine quoi, rien d'extraordinaire. A la portée de n'importe qui, n'est ce pas ? ” Un bon petit masque aussi à base de plantes que je m'applique sur le visage régulièrement et qui te redonne une mine éclatante. “ J'imagine que ça lui parlera plus ça. Bon par contre ça n'aide en rien à garder la forme physique qu'on se le dise. ” Mais t'es pas genre une ancienne athlète olympique ? Du coup l'exercice ça doit te connaître. " J'imagine qu'elle ne doit pas avoir peur d'aller au bout de l'épuisement.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Mar 7 Avr - 23:09

Michaela brise tous mes espoirs de mettre en place une combine pour revendre les produits made in Thrown Dice. D’après elle, ça ne marchera pas si bien que ça. Je lui fais confiance, c’est elle la plus adulte des deux ici. Je déconne avec elle sur le fait qu’elle ferait une bonne mule et elle me met en garde, interdiction de mettre quoique ce soit dans son postérieur. Je lève les yeux au ciel, simulant une déception face à ses propos avant de me mettre à rire. « T’es la deuxième personne qui me parle de faire rentrer des trucs dans son cul, je commence à me faire du souci pour la production là. » Je repense à la conversation que j’ai eue plus tôt dans a semaine avec Kai qui me parlait de faire passer des choses par ses fesses lui aussi. Peut-être que je viens de dénicher un secret commun sans le savoir. En tout cas la brune face à moi est vachement badass, elle me parle de décapsuler ses bières à la bouche. Je m’extasie. « Ça doit être vachement sexy à voir. » Je suis complètement hétérosexuel, mais je crois bien que j’ai fantasme inavouée pour les femmes fortes. J’en viens à lui raconter comment je suis toujours la première devant les magasins pour aller faire les soldes. Elle trouve que c’est de la perte de temps, mais je m’offusque. Pas du tout d’accord avec elle. « C’est surtout une grande économie niveau finances, ça se serait si une coiffeuse ça toucher un salaire à 5 chiffres. » Bon, j’abuse un peu, je ne suis pas vraiment à plaindre. Je vis encore chez mon père avec mes frères, donc mon salaire me sert qu’à assouvir mes désirs d’acheteuse compulsive. Mais bon, ça, elle n’a pas besoin de le savoir. Je continue à vider mes poches, tout en demandant à la quarantenaire comment elle peut avoir un putain de corps à son âge. Je m’attends à ce qu’elle me donne le nom de son chirurgien, mais là voilà qui me mentionne tout une liste de sport en mode liste de course, comme si ses journées à elle dure plus que vingt-quatre heures. J’en reste sans voix. Elle ajoute en plus de tout ça une histoire de masque maison, mais bon, je pense que c’est surtout son activité physique qui donne le plus de résultat. « T’es quel genre de wonder-woman ? » Non parce que là, c’est une vie impressionnante qu’elle vit, je suis en train de l’imaginer faire la yamakasi dans la rue. Apparemment se souvient de ma présentation lors du prime, puisqu’elle se rappelle que je suis une ancienne athlète olympique. Mon sourire s’évanouit peu à peu, même si j’essaye de garder la face. « Ouais, c’est dans une ancienne vie ça. Je me suis blessée au genou, donc je peux plus pratiquer autant de sport qu’avant. » C’est clair que je ne serais certainement pas dans cette émission au sinon, mais plutôt en train de faire mes derniers préparatifs avant les JO de Pékin. « Mais sinon je continue de courir encore un peu en salle pour me maintenir en forme. On est loin de ton niveau d’entraînement, mais juste de quoi éviter d’atteindre les 36% d’obèses américains. » Avec la malbouffe à chaque coin de rue, c’est souvent plus compliqué qu’on ne le pense.  

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Jeu 9 Avr - 19:16

Apparemment, je serais la deuxième personne depuis le début de l'aventure qui lui parlerait de mettre des trucs dans son cul. Je rigole. " Faut croire que c'est toi qui nous inspire. " Elle devrait plutôt se demander pourquoi c'est à elle qu'on parle de ça. Je lui confie alors ne pas avoir besoin de décapsuleur, parce que je suis le décapsuleur. Je le fais avec mes dents, easy. Ce qui a l'air de l'impressionner. Cela doit être vachement sexy à voir qu'elle me dit. Je souris. " Cela fait son petit effet. Je pourrais t'apprendre si tu veux. “ Faut juste pas se rater parce que c'est un coup à se péter une dent mais bon. Une fois que t'as la technique, rien de plus facile. En tout cas je n'ai jamais eu de problèmes. Donc si jamais elle veut impressionner son entourage, j'serais ravie de lui faire un petit cours perso. Elle me confie ensuite ses habitudes lors des soldes, du genre à faire la queue 5h avant. Elle ne plante pas une tante devant le magasin tant qu'on y'est ? A la limite pour un concert, afin d'être le mieux placé possible dans la fosse ok, mais pour récupérer un bout de tissu ? Moi je fais les soldes de manières classique, tranquillement. Alors ouais peut être que je ne déniche pas les meilleures affaires, mais peut importe. Je n'ai pas besoin de me fringuer dans des trucs de luxe. Puis avouons le, je gagne quand même relativement bien ma vie. ” Tu sais ce qui serait économique encore plus ? Ne pas acheter de sacs de luxe. “ Et oui fallait y penser. Y'en a, ils galèrent niveau thunes, et pourtant ils ne peuvent pas s'empêcher de tout claquer en trucs superflus. Bon maintenant qu'elle est calmé, on a reposé une grande partie de ses bien sur les présentoirs. Elle me demande alors comment je fais pour garder une telle forme physique malgré mon âge. Mon âge qui soit dit en passant n'est pas si vieux que ça hein, mais je le prends comme un compliment. C'est vrai que toutes les nanas de mon âge ne sont pas forcément aussi ”fraiches" que moi, comme elle le dit si bien. Je lui expose alors une partie de mes activités, très diversifiées. J'en ai besoin dans mon métier, car je dois être capable de gérer beaucoup de demandes différentes, que ça soit la chute de 10m du haut d'un immeuble, de combats rapprochés ou de faire semblant de se faire heurter par une voiture. Quelle genre de wonder woman je suis ? " Le genre qui botte des culs au cinéma. Je suis cascadeuse. Quand j'y pense, ça aurait été classe d'être la doublure de Wonder Woman. “ Mais non, ce n'est pas le cas. De son côté, j'ai cru comprendre que c'était genre une ancienne athlète olympique. Je constate que son sourire disparaît légèrement lorsque j'en parle. J'imagine que c'est encore un peu douloureux. Y'a rien de pire que de devoir mettre fin à une carrière à cause d'une blessure. C'est ma principale hantise dans mon métier. Mon corps est mon outil de travail, alors s'il me lâche, je devrais aussi dire adieu à ma passion. Après je me suis déjà blessée, mais rien de définitif, ça finit toujours pas guérir. Et puis je ne suis pas non plus à un niveau olympique, ce n'est pas le même niveau de perfection. ” Et tu n'avais pas envie de rester dans le monde du sport malgré tout ? “ Peut être est ce trop douloureux. ” C'est déjà plus que beaucoup. " Le fait qu'elle court un peu en salle.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Sam 11 Avr - 23:50

Voilà maintenant que j’inspire les gens pour leur donner assez envie de me décrire ce qu’ils aiment se rentrer dans les fesses. Ma foi, c’est une découverte majeure. Mais ce que j’aimerais découvrir par-dessus tout, c’est de savoir décapsuler une bière à l’aide de ma bouche. Je trouve ça vraiment trop sexy. Michaela me dit que ça fait son petit effet et qu’elle peut m’apprendre si je veux. Je m’excite d’un coup. « Mais totalement, je ne te lâche pas de toute l’aventure tant que tu ne m’apprends pas. » C’est elle qui a soumis l’idée elle va devoir assumer sa proposition parce qu’elle va vite voir que je peux être une vraie harceleuse quand je le veux. Et puis parce que c’est vachement pratique de décapsuler une bière sans devoir chercher pendant des heures un décapsuleur qui disparaît toujours au moment où on en a besoin. J’explique ensuite à Michaela comment je suis pendant les soldes. Oui, je suis tout à fait capable de me rendre cinq heures avant que les boutiques ouvrent pour être sûr d’avoir les produits que je convoite au meilleur prix. Michaela a l’air de trouver ça bizarre, mais pas moi. J’adore être patiente pour acquérir un sac qui m’a coûté la moitié d’un salaire et le chérir. « J’avoue que ça serait plus économique, mais t’essayes de convaincre une meuf qui adore vivre au-dessus de ses moyens. Mon père essaye déjà depuis vingt-deux ans maintenant. » Donc c’est mal barré si elle essaye de me remettre dans le droit chemin. Après tout, il s’agit de mon argent, j’ai bien le droit de le dépenser comme j’ai envie. Mes poches sont presque vides quand on parle de sa condition physique. Je suis impressionnée qu’elle fasse autant de sport à son âge, mais elle m’en dévoile la raison. Elle est cascadeuse. Ça explique bien des choses. Je suis complètement abasourdie par cette révélation. Je la voyais bien dans un métier physique, mais peut être pas dans ce style-là. « Mais genre ça veut dire que j’ai dû te voir dans des films à frapper des gens ou à sauter de toit en toit ? » Je suis totalement sur le cul. On en vient à parler de mon ancienne carrière olympique. Je n’aime pas trop en parler, mais j’ai été la première à l’avoir mentionné pendant mon casting, je dois donc faire face aux différentes questions que j’aurais face à ça. Michaela me demande si je n’avais pas envie de rester dans le monde du sport. Je fais une petite moue. « Tu sais une fois qu’ils ont su que je ne pouvais plus courir, ils ont fini par me snober. Je suis juste redevenue la petite meuf de cité. » J’essaye de sourire à mes propos, parce que ce n’est pas mon genre de me morfondre sur mes malheurs. « Mais bon je suis devenue une super coiffeuse, si tu veux une colo pour cacher tes blancs pendant l’émission, tu peux compter sur moi. » Je souris, un peu moqueuse. En vérité, elle est très bien comme ça, même si j’adorerais faire quelques mèches sur sa longue tignasse.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Mar 14 Avr - 17:10

Je lui propose d'apprendre à décapsuler une bouteille avec les dents, ce qui semble l'emballer direct. Elle ne me lâchera pas de toute l'aventure tant que je ne lui aurais pas transmis ma connaissance. Et j'ai comme le sentiment que c'est vrai, qu'elle peut se montrer très chiante. Mais bon pas d'inquiétudes vu que ce n'était pas des paroles en l'air. " En rentrant tout à l'heure si tu veux, je te montre. “ Autant ne pas perdre de temps, et qu'elle puisse mettre à contribution ses nouvelles compétences, et impressionner la galerie. Puis comme ça, ce sera fait. Oui y'en a ils vont transmettre leur culture, leurs connaissances intellectuelles, moi je vais lui apprendre à se servir de ses dents pour décapsuler une bouteille de bière, so what ? Au moins c'est utile dans la vie de tous les jours. Combien de fois j'ai vu des gens galérer à la recherche d'un décapsuleur hm ? Et bah avec moi, ce n'est plus nécessaire. Gain de temps. Et vous savez ce qui pourrait aussi être un gain d'argent ? Ne pas claquer tout son fric dans des achats superflus. Sauf que là, c'est essayer de convaincre une nana qui adore vivre au dessus de ses moyens. Et si son père n'a pas réussi à la raisonner en 22 ans, ce n'est clairement pas moi qui vais y'arriver. Je rigole. ” Mon dieu, toi si tu gagnes le chèque à la clé, en quelques mois t'as déjà tout claqué et t'as plus rien. “ Elle mourra étouffée sous une tonne de paire de chaussures et de sac à main hors de prix. Après elle fait bien ce qu'elle veut avec son argent, à partir du moment où elle se démerde toute seule. Parce que y'a rien de pire que les gens qui claquent tout en futilité, et après viennent te quémander de l'aide. Bah fallait y penser avant. Je l'informe ensuite de ma profession. Oui ça fait toujours son petit effet. ” C'est possible oui. “ que je réponds dans un petit sourire. ” Je connais quelques personnes du milieu. “ que je lâche innocemment. De par mon métier, j'ai pu rencontrer pas mal de célébrités. Et certaines vraiment très très connues. Après on va pas se mentir, la plupart du temps on a quand même très peu de contacts avec eux. Puis bon y'en a certaines elles en ont un peu rien à foutre de votre gueule. ” Après ce n'est pas que le monde du cinéma ou de la télé...J'ai fais des spectacles aussi. Du genre démonstration...ou des show en costume d'époque, ce genre de trucs. “ Où tu joues tous les jours pour un public. Des reconstitutions de combats, le tout en portant une armure qui pèse dix kilos. On en vient ensuite à parler de la carrière de Kara, tuée dans l'oeuf à cause d'une blessure. ” J'imagine... Après t'as quand même d'autre façon de conserver un pied dans le milieu sans que ça soit du haut niveau. “ Je sais pas moi, genre, entrainer les gamins, ou organiser des événements sportifs, ou que sais je. Mais peut être a t'elle préféré couper définitivement les ponts, plus facile pour essayer de passer à autre chose. Aujourd'hui elle est coiffeuse. Rien avoir c'est certain, mais ça reste pour autant un métier tout à fait honorable. Voilà qu'elle se moque de mon âge. ” Mes...quoi ? Hm non je connais pas. “ Mes blancs ? Nop ça n'existe pas chez moi, chut. Bon en vrai je m'en suis découvert ces dernières années, probablement provoqué par le bordel qu'était ma vie, et tout le stress subi. ” Mais je prends note, je ferais peut être appel à toi si jamais j'ai besoin d'un petit rafraîchissement. " C'était toujours utile d'avoir une coiffeuse sous la main dans ce genre de contexte.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Mer 15 Avr - 19:34

Michaela n’a pas l’air d’être une menteuse et je sais que je vais pouvoir compter sur elle pour m’apprendre à décapsuler une bière avec les dents. Elle fixe d’ailleurs le rendez-vous pour tout à l’heure en rentrant au chalet. J’acquiesce d’un signe de tête plus qu’impatiente d’apprendre ça, du coup les décapsuleurs que j’ai voulu prendre ne me servent plus à rien. Je me suis débarrassée d’un grand nombre des goodies quand on parle des soldes et du fait de dépenser mon argent durement gagné dans des articles de luxe. Michaela pense que je si gagne le chèque de cette aventure, je vais très certainement le dépenser dans des choses inutiles. J’avoue que c’est ce que j’avais envisagé, mais quelqu’un m’en empêcherait. Je fais un sourire amusé. « Mon père a accepté que je participe à cette émission seulement si je lui promets de ne pas faire n’importe quoi avec l’argent que je gagnerais ici. » Oui parce que pour moi y a pas d’autres solutions, je vais inévitablement gagner cette émission et donc ramener le chèque chez moi. Je verrais bien ce que j’en ferais plus tard, mais en tout cas, ça ne sera pas de l’argent jeté par les fenêtres. Quand Michaela me fait part de sa profession de cascadeuse, je me mets dans tous mes états. Faut dire que ce n’est pas un métier commun et c’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui fait ça. Et quand je lui dis que j’ai très certainement dû la voir dans quelques films, elle se la raconte en me disant qu’elle connait quelques personnes dans le milieu. Ça fait mouche tout de suite, je suis deux fois plus obsédée par ce qu’elle raconte. « Sois-tu en as trop dit, soit pas assez. Donne-moi des noms ! » J’essaye de deviner par moi-même quelle actrice elle aurait pu doubler, il faut que ce soit une personne qui lui ressemble au moins de dos. A moins qu’on lui fasse porter des perruques, bon dieu, je suis complètement à fond en ayant appris ça. On ne fait pas plus badass que Michaela au sein de ce jeu, je suis totalement fan. Elle m’explique qu’elle ne s’occupe pas que du cinéma ou de la télévision, mais elle fait aussi des démonstrations et des shows avec des costumes d’époque. Ça reste vachement impressionnant, même si je suis moins happé par l’idée de l’imaginer en tenue de paysanne du moyen-âge. « Et t’as jamais peur avant de te lancer dans une cascade ? » L’adrénaline doit toujours être à son max, mais je pense qu’elle reste humaine, elle doit toujours avoir au moins une demi seconde d’hésitation avant de se jeter dans la gueule du loup. Michaela semble surprise que je n’ai pas continué dans le milieu sportif, même en ayant dû renoncer aux jeux olympiques. J’essaye de conserver un petit sourire aux lèvres. « J’ai préféré rompre directement avec tout ça, rester dans le milieu sportif se serait un peu comme remuer le couteau dans la plaie. » C’est bien pour cette raison que j’ai pris un virage professionnel peu de temps après ma blessure. Et puis je suis une excellente coiffeuse. C’est pour cette raison que je propose même à Michaela de m’occuper de sa couleur si des blancs apparaissent. Elle nie alors avoir le moindre blanc, pire encore, ne pas connaître ça. « Sujet sensible à ton âge, je comprends. » Je lui fais un clin d’œil pour lui faire comprendre que je plaisante, pas sûr que je suis aussi fraîche qu’elle à son âge. « Avec grand plaisir. » Oui, j’aime coiffer quiconque donc ça ne me dérange absolument pas, bien au contraire. Je dépose le dernier objet inutile, gardant quand même quelques portes clés avec moi. « Voilà, j’ai pratiquement remis tout à sa place. » Je fais un grand sourire à Michaela ainsi qu’à la vendeuse derrière nous.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: the sweetest sounds of things (mercredi - 14h40) — Dim 19 Avr - 16:17

Si la demoiselle est autant dépensière que ça, l'argent qu'elle va se faire en participant à l'émission risque de ne pas durer très longtemps. Sauf que son père lui a fait promettre d'être raisonnable avec, sans quoi elle n'aurait pas eu son approbation. A son âge, a t'elle toujours besoin de son aval ? Mais en tout cas, ça m'a l'air d'être un type bien ce papa. " Mais la question, c'est est ce que t'es du genre à tenir tes promesses ? " Ce n'est pas parce qu'elle a promit ça à son papa chéri que ça veut dire qu'elle le fera. Je ne la connais pas encore pour savoir si sa parole ça a tendance à être du vent. J'évoque ensuite ma profession de cascadeuse. J'évoque connaître quelques personnes du showbizz. Je sens bien que c'est le genre de truc qui doit l'intéresser. Donc je me doute bien que ça va attiser direct sa curiosité un max. Et ça ne manque pas. Voilà que ses petits yeux s'illuminent. " Zoe Saldana par exemple. J'ai fais sa doublure sur les gardiens de la Galaxie. “ Un de mes meilleurs souvenirs. D'autant que la plupart du tournage a eu lieu à Londres, ce qui était parfait pour moi. Le soir je pouvais rentrer à la maison auprès de ma femme et de mes enfants. Si je n'ai jamais peur avant de me lancer dans une cascade ? ” Bien sur...Elle est nécessaire même. Sans quoi t'es juste un taré inconscient. “ Si tu ressens aucune peur, c'est la porte ouverte à tous les dangers. Tu te crois invincible. Et ça peut risquer de finir très mal, je l'ai déjà vu. Après il faut un juste milieu, il ne faut pas non plus que ça te paralyse. Juste le bon dosage. T'as toujours cette petite pointe de stress au moment d'y aller, mais c'est ça qui est bon au final. De son côté, Kara a fait le choix d'un tournant à 160° concernant sa carrière. Passer de l'athlétisme à la coiffure. " Je comprends. “ Qu'elle ai voulu couper définitivement les ponts avec le monde sportif. Trop douloureux. Et puis faut voir le bon côté des choses, du coup, ça nous fait une profession utile au sein de ce jeu. Si on a besoin d'un changement de tête, ou d'un petit rafraîchissement, elle sera là pour nous aider. Je lui fais un regard pseudo noir lorsqu'elle déclare que les cheveux blancs c'est un sujet sensible à mon âge. Pas loin. ” Parfait. “ Elle a tout rangé, c'est très bien. ” On rentre ? J'ai des choses à t'apprendre. " Et oui, décapsuler cette bouteille avec les dents.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BOUTIQUE DE SOUVENIRS-
Sauter vers: