Partagez
 

 (mar, 10h) altitude

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 10h) altitude - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 10h) altitude — Lun 13 Avr - 20:15

effectivement, quand une langue est la langue maternelle de quelqu'un, tout semble simple. les joies d'être un enfant de pouvoir apprendre en un claquement de doigts quasiment tout. t'aimerais que ce soit si simple maintenant. elle t'explique que le sens des mots dans une phrase n'est pas le même en coréen. tu l'ignorais totalement. tu hausses les sourcils, intriguée par tout ça. t'as envie d'en savoir plus. un ordre différent ? tu peux me donner un exemple ? tu sais que ça existe dans plusieurs langues, cette idée de sens des mots différents, mais t'aimerais savoir quelle forme ça prend exactement, s'il y a des règles particulières. et il y en a certainement. elle te parle de l'Italien et ça te fait sourire. la première fois que quelqu'un t'a parlé en Italien, quelqu'un de réel (hors série Netflix et informations à la télé), c'était lors de ta première nuit au chalet et ça venait de ton colocataire de la semaine, Gianni. elle dit qu'elle adorerait apprendre quelques phrases d'Italien, ça te fait sourire de nouveau. Gianni pourra sûrement t'aider là-dessus., tu lâches, sans vouloir non plus imposer à ton camarade de chambre des cours particuliers d'Italien. mais ça se tente. il m'a dit une phrase en Italien l'autre soir., tu racontes rapidement. tu ne sais même plus ce qu'elle signifiait, mais il te suffira de creuser un peu dans ta mémoire et de reprendre le fil de votre discussion pour t'en souvenir, sûrement. la conversation dérive ensuite vers les étymologies de vos prénoms, et Aera te prouve que l'étymologie de son prénom est peut-être révélatrice de qui elle est, elle. tu secoues la tête dans un nouveau sourire. donc effectivement, on doit te considérer comme quelqu'un de sage, j'imagine. parce que tu ne demandes pas conseil à n'importe qui, personnellement. tu t'adresses à ta famille en priorité et à tes amis les plus proches. ceux qui sont assez matures pour comprendre et pouvoir t'aider à prendre les bonnes décisions dans toutes les situations. alors tu sais pertinemment vers qui te tourner pour avoir des conseils avisés et qui tu dois éviter à cause de leur avis subjectif sur des personnes ou des situations. elle te parle ensuite de son voyage et de comment elle s'est occupée durant celui-ci et te renvoie ta question. j'ai pas mal dormi, je m'ennuyais tellement ! et comme je savais que les téléphones allaient de toutes façons être confisqués, alors je l'ai laissé chez moi., c'est vrai que t'as pas pensé au retour, en espérant que la production te ramènerait chez toi comme elle t'a emmené ici. peut-être as-tu fait une grave erreur en laissant ton précieux téléphone à la maison. il aurait pu s'avérer utile. et j'ai mangé aussi, t'as raison, c'est hyper important. c'était très bon ce qui nous a été servi d'ailleurs !, bon ceci dit, vu le budget pour le voyage en jet, les voyages en train, les voitures et compagnie, ça aurait été une vraie déception que les plats n'aient pas été bons. tu lui parles ensuite de la différence de température ressentie entre ton lieu de départ et ton lieu d'arrivée. et elle a l'air choquée. tu ris. elle compatit, elle est adorable. bah je sais pas, il fait combien ici ? quand je suis partie de Manille, il faisait 31 degrés, t'imagines ?, donc effectivement, même s'il fait plus de 1 degré ici, la chute de température est quand même difficile à gérer. et d'autant plus sans équipement pour supporter cette chute soudaine de température. tu fais part à Aera de ton intérêt pour une crème qui te permettrait d'arrêter d'avoir la peau aussi tiraillée par le froid. heureusement, elle est sympa et elle veut bien t'aider. soulagement. c'est psychologique, mais de savoir que tu vas pouvoir soulager ta peau, ça la soulage déjà un peu. elle t'explique que les produits de beauté coréens ne sont pas si incroyables que ça, et que beaucoup se découvrent une passion soudaine pour eux. tu hoches la tête quand elle t'explique que c'est l'habitude qui fait tout. et tu découvres par la même occasion qu'elle met de la crème solaire sur son visage avant de sortir. ah ouais ? et c'est quelque chose qui se fait beaucoup en Corée ?, tu demandes, intriguée. c'est vrai que c'est pas du tout dans votre culture à vous. d'ailleurs, ça doit se voir, tout le monde aux Philippines a une peau plutôt bronzée. vous supportez globalement bien le soleil et vous ne vous protégez sûrement pas assez. elle te confirme qu'elle t'en fera profiter et souris de nouveau, touchée. merci beaucoup Aerra, tu fais des efforts pour continuer à le prononcer plus ou moins correctement. pas de relâchement !

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
(mar, 10h) altitude - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 10h) altitude — Jeu 16 Avr - 19:20

Le meilleur exemple qu'elle aurait à donner à Rosamie, c'est le latin, mais comme elle n'a jamais suivi le moindre cours de latin, elle aurait du mal à trouver comment se faire comprendre. A la place, elle décide de donner une leçon rapide de coréen. « Pour dire que je mange une pomme, je vais dire que je une pomme mange. Tu vois, le verbe est à la fin. C'est pas valable 100% du temps parce que ce serait trop simple, mais c'est l'idée. » Et il y a beaucoup d'autres choses qui prêtent à sourire avec le coréen. Comme le fait que leur notion de l'âge est différente de la notion traditionnelle. « Et si jamais tu demandes son âge à un Coréen, demande lui son âge international. Parce qu'on commence à compter notre âge à 1. Donc quand je suis née, j'avais un an. » Elle se souvient d'une fois où elle s'est faite recaler en Angleterre pour entrer dans un bar, parce qu'elle avait encore dix-sept ans en âge international et s'obstinait à dire qu'elle avait dix-huit ans au videur. Depuis ce jour, on ne l'a plus jamais vue faire la même erreur auprès de non-coréens. « Je suis sûre que vous devez avoir des subtilités marrantes aussi en philippin. En fait, je te dis ça, mais je sais même pas si c'est votre langue officielle ? Est-ce que c'est même une langue ? » Elle interroge, curieuse et honteuse de son manque de culture internationale. En même temps, ce n'est pas un pays auquel on pense d'emblée, et si elle est capable de retenir beaucoup d'informations – généralement sans le moindre intérêt – elle n'est pas véritablement passionnée par l'apprentissage d'autres cultures. Bien sûr, elle ne l'avouera jamais, histoire qu'on ne s'imagine pas qu'elle est fermée d'esprit, mais les faits sont là. « Je sais pas si j'aurais la patience de vraiment apprendre l'italien dans le jeu, mais oui, c'est une bonne idée. » Et comme ils sont plusieurs Italients, ça ne devrait pas être trop difficile de trouver quelqu'un pour l'aider. Ne serait-ce que pour les phrases basiques, des fois qu'elle aurait envie de voyager jusqu'en Italie. « Tu parles, je suis pas la personne la plus sage du monde... » Même si ses conseils sont généralement bons, elle fait partie de cette catégorie de personnes qui savent donner les bons conseils mais sont incapables de se les appliquer à eux-mêmes. Un point que sa mère n'aura pas manqué de souligner toute son adolescence. « T'as pas de mal à dormir en avion toi ? J'ai remarqué que j'ai toujours envie de dormir, mais que j'y arrive rarement. » Même si le jet s'y prêtait plus bien, avec toute la place pour s'allonger et étendre ses jambes. Mais le décalage horaire a fait qu'elle n'était pas fatiguée, et qu'elle s'est contentée de trouver le moyen de tuer le temps du mieux qu'elle le pouvait. « Oui c'était pas mauvais » concède-t-elle. Ca ne vaut pas son plat fétiche (le tteokbokki), mais c'était largement mieux que ce qu'elle a pu voir par le passé. « C'est quoi ton plat préféré ? Mais surtout : est-ce que tu es bonne cuisinière, pour pouvoir me faire goûter ? » Voilà au moins une chose qu'Aera aime, à défaut d'être réellement passionnée : la nourriture. Surtout quand il s'agit de la manger. Rosamie lui donne une petite idée de la chute de température et Aera la regarde, les yeux écarquillés. « Wow ! Le choc thermique pour toi, ma pauvre je compatis. Moi il faisait une dizaine de degrés quand j'ai quitté Seoul, c'était gérable. » Et il paraît que les températures vont monter ici, ce qui l'arrange bien. A la question de Rosamie, elle acquiesce en souriant. « Indispensable dans la routine beauté coréenne ! Mais c'est parce qu'on aime avoir la peau blanche et la garder la plus jeune possible. Le soleil c'est un peu l'ennemi de notre peau, donc on crème toujours. » Pas que Rosamie soit réellement confrontée au même problème, vu sa localisation et sa peau dorée. « Mais il y a plusieurs variantes dans la routine. Certaines ont des dizaines d'étapes, d'autres moins... c'est selon ce qui est important pour nous, et notre budget. » Rosamie se lance une nouvelle fois dans une tentative de prononcer son prénom correctement et elle répond d'un sourire. « On croirait que c'est ta langue maternelle ! » Et oui, elle se moque un peu, mais sans aucune méchanceté. Elle a au moins le mérite de faire l'effort, ce qui n'est pas donné à tout le monde.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
(mar, 10h) altitude - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: (mar, 10h) altitude — Jeu 16 Avr - 22:23

elle te donne un exemple d'une phrase en coréen, transcrite en anglais. tu vois le genre. c'est exactement l'inverse en philippin, c'est assez rigolo d'ailleurs. tu secoues la tête, le sourire aux lèvres. je vois, ça a pas du être très évident d'apprendre l'anglais, c'est très différent !, tu lâches, pleine de compassion pour ces personnes qui ne sont pas nées dans un pays bilingue. c'est vrai que c'est pas évident quand on passe d'une langue à l'autre en étant bilingue, alors tu imagines bien que ce n'est pas simple pour les gens qui ne le sont pas. elle t'apprend que les coréens ont une vision différente de l'âge. tu hausses les sourcils, surprise. ah ouais, je vois ! du coup, t'as quel âge international ?, tu demandes. franchement, c'est intéressant et assez singulier tout ça. tu savais que la culture de la Corée comportait des particularités, mais tu ne savais pas tout ça. tu ne connais pas l'histoire de son pays, mais elle a sûrement été très différente de celle des Philippines, pour qu'ils aient gardé autant de singularités vis-à-vis du reste du monde. elle te parle des subtilités marrantes du philippin et te demande si c'est une langue. tu souris, amusée. mais c'est vrai que c'est une question pertinente. oui, c'est un langue et c'est une des langues officielles des Philippines. tu démarres tes explications. en fait, on a deux langues officielles aux Philippines : le philippin, qui est quasiment la même langue que le tagalog, la langue qui était parlée avant la colonisation des Philippines par les espagnols. et on a aussi l'anglais, dont on a hérité après la colonisation par les américains, après qu'ils aient aidé les Philippins à se sortir de la colonisation espagnole., les Philippines n'ont vraiment pas été épargnées par la colonisation. ça fait que la population est majoritairement bilingue. après y'a pleins de langues parlées aux Philippines, selon les classifications, y'en a entre 120 et 190., ça fait beaucoup de langues et tu ne les connais pas toutes. est-ce que c'est seulement possible ? aucune idée. t'as l'impression que tu viens de lui faire un cours d'histoire que les Philippines. c'était pas le but, en tous cas. après en philippin, c'est l'inverse du coréen. on met le verbe en premier. donc on va dire "mange je une pomme". totalement l'inverse du coréen, en bref. le sujet passe ensuite sur l'italien, langue inconnue pour vous deux, a priori. elle te dit qu'elle n'aura certainement pas la patience d'apprendre ça pendant l'aventure. tu hausses les épaules. au pire, tu l'apprendras à un autre moment si tu en as envie. c'est peut être pas le bon moment, tout simplement., tu comprendrais ça. on a pas toujours la motivation de réaliser les rêves qu'on a, et c'est pas grave. les occasions sont souvent multiples dans la vie. enfin, c'est ce que tu aimes à croire, sans en être profondément persuadée. certaines occasions ne se présentent qu'une fois, mais tu préfères te dire qu'elles reviennent à intervalle régulier pour effacer la culpabilité de ne pas les saisir. elle te dit ensuite qu'elle n'est pas la personne la plus sage du monde, tu n'es pas capable de porter un jugement, tu hausses donc les épaules sans rien ajouter. le temps te le dira, certainement. elle semble étonnée que tu sois capable de dormir dans l'avion sans problème. bah comme j'avais rien de mieux à faire, j'ai réussi. mais j'avoue que j'étais assez stressée parce que le jet est un petit avion et que j'avais peur qu'il puisse subir plus de trous d'air. quand je suis dans des plus gros avions, je dors jamais., pour toi, ça relève franchement du miracle que tu aies pu dormir dans ce jet. alors tu comprends totalement les problèmes de sommeil de ta colocataire. et puis, vous avez eu la chance de déguster des plats pendant votre voyage, que tu as trouvé très bons d'ailleurs. elle n'a pas l'air aussi enthousiaste que toi sur le sujet. elle te questionne sur ton plat préféré. tu réfléchis deux secondes, avant de lâcher. c'est un dessert, ça s'appelle le halo halo. c'est de la glace avec pleeeins d'ingrédients dedans. c'est trop bon., tu lâches, ça te donne faim du coup. je pense que c'est peut être possible d'avoir les ingrédients nécessaires. faudrait vérifier. mais si c'est possible, je peux totalement te faire goûter ça. ça ne demande pas énormément de préparation après tout, ça n'a rien de très sorcier. et puis, sans vouloir te vanter, t'es pas trop mauvaise cuisinière. et toi, c'est quoi ton plat préféré ?, tu demandes, curieuse de pouvoir potentiellement goûter un plat coréen. en parlant de corée, elle t'annonce la température à Seoul et tu trouves le changement de température plus cohérent. tu ne pensais pas que le climat serait si différent entre vos deux pays. c'est quel genre de climat, en Corée ?, tu demandes, incapable de réellement te faire une idée là-dessus. sûrement un climat qui permet de garder la peau blanche en toutes circonstances, elle répond quasiment à ta question. tu pourrais mettre une tonne de crème solaire, ça ne changerait pas grand chose à ton bronzage, t'en es presque persuadée. et la peau blanche, c'est aussi un signe de richesse ou quelque chose comme ça ? comme en Chine ? t'essaies de raccrocher tout ça avec des choses que tu connais vaguement. mais tu comprends quand même le fond de la pensée coréenne sur le sujet. le soleil peut faire des ravages sur le corps humain, ils ont pas tort de faire en sorte qu'elle soit protégée. elle te parle de personnes avec des routine beauté en dix étapes, tu fais de grands yeux. 10 étapes ? mais ta peau respire après tout ça ?, tu demandes, véritablement inquiète que ça fasse plus de mal que de bien. tu réessaies de prononcer son prénom et elle se fout un peu de toi. ça te fait rire, t'es presque fière. dans deux semaines, je te sors des phrases entières en coréen. t'es pas sûre de toi là, faut pas qu'elle te mette au défi, mais bon.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: FUNICULAIRE-
Sauter vers: