Le deal à ne pas rater :
– 40% sur les SWEATSHIRTS & SWEATS À CAPUCHE
Voir le deal

Partagez
 

 spleen - ven. 18h00

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: spleen - ven. 18h00 — Dim 5 Avr - 17:18

Spleen
Vendredi - 18h00
@Izïa

S’il y a bien un lieu et un seul qu’il a retenu lors de l’introduction de leur nouvel environnement c’est celui-ci. En tant que grand amateur de sensations fortes, ressortir vainqueur de quelques fractures et autres miséricordes uniquement destinées aux cascadeurs amateurs, le parcours de luge sur rails lui faisait de l’œil depuis samedi soir première heure. Un coup de foudre comme on en fait rarement. Étrangement toute l’euphorie des premiers jours animant le chalet l’avait empêché de s’y rendre aussi rapidement qu’il l’aurait souhaité. En ce vendredi après-midi l’activité du jour était non-négociable, et s’il pensait d’abord s’y rendre seul c’est en partageant une discussion avec Izïa autour de leurs déjeuners respectifs (se résumant pour Louis à un reste de la marmite de pâtes de la veille) qu’il lui proposa naturellement de se joindre à lui. « Je tiens plus, les visites c’est sympa mais un peu de sensations pour faire vibrer là-dedans c’est quand même plus cool. » dit-il, passant la main portée sur le haut de l’abdomen pour illustrer ses propos. « J’espère qu’ils nous ont pas survendu un jeu pour enfants. » Louis plaçait beaucoup d’espoirs en cette attraction, la production se devait d’en avoir conscience. « En tout cas c’est cool que tu sois chaude. T’en as déjà fait ? » Il ne connaissait pas grand chose de sa camarade mis à part son prénom finalement mais elle n'avait pas l'air prise de tête et c'était déjà un excellent point.

_________________

bonjour bonsoir.


Dernière édition par Louis le Lun 20 Avr - 11:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 — Mar 7 Avr - 0:58

Encore une fois, la petite voix dans ta tête te demande de ne pas aller au bout de cette idée folle qui est de faire de la luge sur rails en compagnie de @Louis. Quel danger peux-tu rencontrer ? Une multitude, tu les as numérotés, décortiqué et mis dans un coin de ta tête, mais les calculs et les probabilités t'ont prouvé que tu étais capable de le faire. Tu te dois de relever les défis encore plus en cette fin de semaine. Après avoir débarrassé vos déjeuners respectifs, vous partez en direction du point de départ du parcours de luge. Il te confie qu'il a envie de vivre de nouvelles choses, il touche son ventre en le disant, tu regardes le tien, le touche, mais a du mal à ressentir quoi que ce soit face à ses paroles. Tu n'es pas tracassée pour autant, tu relèves la tête et lui adresse un léger sourire. Il partage ses inquiétudes, mais tu le rassures automatiquement : "S'ils ont réussi à tous nous déplacer en Autriche et nous aménager un mini-village, le parcours de luge doit être à la même échelle." C'est plus qu'une affirmation que tu poses là, c'est une certitude. Arrivés devant votre futur véhicule - que tu pourras rajouter à ta liste de transports empruntés en moins de 7 jours - il te remercie de ta présence, de nouveau ton sourire de bienséance s'accroche à tes lèvres avant de disparaître à sa question. Tu prends le temps de réfléchir. "Oui. Petite, avec mon père." Sujet sensible. Attention. "C'est un bon souvenir... alors je suis sûre qu'aujourd'hui ce sera pareil pas vrai ? Tu en as déjà fait toi ?" Demandes-tu à ton tour. Tu écoutes sa réponse avec attention puis te rapproches du véhicule. Tu le regardes droit dans les yeux : "Tu préfères me prendre la taille ou inversement ?" Cette question, tu ne l'avais encore jamais posé.

@Louis

_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 — Mar 7 Avr - 23:16

Elle n’a pas tort Izïa quand elle rationalise sur la qualité du parcours de luge. Cependant elle oublie un petit détail. Ils ignorent tout du budget qui a été mis dans ces infrastructures, si tant est qu’elles aient été installées par la prod’ elle-même et pas par un maire barjot il y a soixante ans de ça. Plus ça bouge plus c’est drôle mais faut quand même s’assurer que l’infrastructure tient encore. Les sensations ok mais la mort non merci. « Avec toute la thune qu’ils ont claqué en limousines et jet privés je pense qu’il faut quand même checker la sécurité. » Ca le fait rire de parler d’un truc pareil, d’habitude on le fait pour lui et il fonce tête baissée prêt à se casser une nouvelle partie du corps. Faut croire qu’il a déjà mûri en une semaine. « C’est cool, tu faisais souvent des trucs du genre avec ton père ? » Lui c’est son père qui lui a transmis son goût pour tous ces sports alors forcément il a envie d’en savoir plus, il veut connecter. « Non jamais du coup j’t’avoue je sais pas trop ce que ça vaut. » Peut-être que c’est de la merde, auquel cas il en sortirait déçu et irait informer Jill que même sans l’âge requit elle pouvait y aller les yeux fermés. « Pardon ? » C’était brutal ça. Fermé comme l'outre-tombe et confus face à la directive que prend cette activité, il l'observe les mains dans les poches de sa veste. Elle avait pas l'air d'une handicapée sociale vue de premier abord pourtant. Ah. « AH. » Ça percute, il papillonne des cils pour balayer tout ça. « J'voulais bien tester la directive pour une première descente, on peut alterner de toute façon. »

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 — Mer 8 Avr - 15:29

C'était évident qu'à l'évocation de William, @Louis rebondirait et te poserais plus de questions sur lui. Tu lui as offert cette ouverture et ta petite voit t'en veux. Elle te menace. Tu écoutes son argument et le prends en compte, tout comme tu as écouté la remarque de @Louis sur l'argent claqué pour leurs transports, décidément ça a marqué tout le monde cette utilisation excessive de moyens de locomotion. Tu recherches dans ta mémoire la fois où tu en avais fait avec ton père s'il y avait une notice de sécurité près du véhicule... À force de réfléchir, tu arrives à retrouver ce que tu cherches. Tu te rapproches de la luge et fais les vérifications. De point de vue extérieur, tu n'as pas du tout le physique pour l'emploi et tu relèves que tu viens de te discriminer et qu'à force de faire planer le doute, @Louis va se demander pourquoi tu ne lui réponds pas sur ton père. Tu fais volte-face. "Oui. Pour lui chaque jour était une aventure autant dans ses jours de congés où avec Athénaïs, ma mère, il nous amenait tout le temps faire une activité à sensation... que dans sa vie professionnelle. Il était pompier." Tu souris timidement. Il s'efface tout doucement lorsqu'il répond à ta question. Tu acquiesces. "Et toi tes relations avec ton père, elles sont comment ?" Demandes-tu avant de taper sur le véhicule pour tester le plus efficacement sa solidité. Il ne bouge pas. Il est donc stable. Tu lui demandes ses préférences au niveau de l'installation et @Louis change de couleur. Regarde ses poches. Tu restes là à le fixer te demandant pourquoi le temps est si long tout d'un coup. Tu te répètes ta phrase dans ta tête et n'y trouves aucun problème. As-tu été trop franche ? Tu l'as peut-être cassé ? Non finalement, il reprend ses esprits. Tu notes la prochaine, il faudra que tu sois plus clair... Comment ? À retravailler. "Oui pas de problème." Tu t'installes à l'arrière de la luge et tapotes le siège de @Louis "Si le roi Louis veut bien s'installer... T'as la réf ?" Tu esquisses un petit sourire... oui tu t'essayes à l'humour... Mais te rappelles qu'il n'est pas souvent concluant. C'est quitte ou double !



@Louis

_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 — Dim 12 Avr - 11:24

Louis quand on lui tend une perche il est plutôt du genre à la regarder les mains dans le dos en souriant avec son air d’emmerdeur. Le truc c’est que lorsqu’elle n’est pas tendue volontairement tout l’intérêt en est modifié, alors il l’attrape et il ne la lâche plus. Il faudrait être sacrément inattentif pour ne pas remarquer qu’Izïa réfléchi à sa réponse au sujet de son père, la question du français restant tellement en suspend qu’il en vient à se demander si elle va oser l’ignorer en lui signant le plus gros vent de sa vie. Devant des millions de téléspectateurs qui plus est. La description qu’elle sert lui rappelle vaguement le sien, ses commissures s’étirant à cette idée malgré cette note de passé qui se glisse dans sa conjugaison. « Cool, t’as dû t’éclater pendant ton enfance toi. » Il s’attarde un instant sur elle, comprenant qu’elle lui a sans doute répondu par contrainte. « J’imagine que ce n’est pas le meilleur des sujets ? » Il demande, lui qui a justement envie de creuser. Ils sont dans un jeu, la moindre discussion sur un fait personnel titille son oreille. « En fait la description de ton père pourrait s’appliquer au mien, la partie héros du feu en moins. On est assez proches, il m’a transmis l’amour des sports lorsque j’étais plus jeune même si en y pensant bien j’crois qu’il m’a pris pour son cobaye à plusieurs reprises. » Il ne pouvait qu’en rire maintenant, après tout il ne lui en avait jamais voulu pour tous ces accidents. Sa mère beaucoup moins, d'ailleurs c’était leur truc de la mettre hors d’elle pour une connerie du paternel. Izïa frappe la machine à l’ancienne pour vérifier la solidité de la structure et il la regarde faire sans piper mot. Bon. Ils ne leur auraient pas filé un truc cassé quand même, ça après l’eau froide ce serait sujet à une révolution chez les candidats. Parlant de révolution. « Allons bon ce carrosse laisse clairement à désirer.» Pour un bouffeur de grenouilles ce serait un comble de ne pas l’avoir. Sans plus attendre il enjambe la luge et prend place à l’avant, repliant ses jambes dans le peu d'espace disponible. « C’est bon bien installée ? » Le menton par-dessus l'épaule il s'assure dans un dernier check si tout est ok pour Izïa. « Accroche-toi bien. » Il préfère préconiser pour éviter toute chute fatale ou un truc du genre, niveau sécurité ils ne sont pas au max là et il aimerait bien se dédouaner de toute tragédie. « C'est parti ! » Sans plus attendre il abaisse la poignée pour lâcher les freins, entrainant leur descente dans laquelle à aucun moment Louis n'actionne le frein pour ralentir la cadence. Son but c'est clairement de voir jusqu'à quelle pointe de vitesse ils peuvent monter malgré leur embarcation sur-chargée.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 — Dim 12 Avr - 17:46

Louis c'est pas le genre qui se stresse et même si tu l'as fait attendre il te répond du tac-au-tac. Tu te demandes si tu dois prendre son attention comme un compliment au vu du sujet. Son affirmation te fait réfléchir et ta petite voix répond que oui. Alors tu souris timidement et lui dit : "Oui... je crois que c'est la période où j'ai le plus ri." Son regard se pose sur toi. "Non... c'est vrai ! Mais c'est une réalité alors autant l'affronter ! Tu as d'autres questions ?" Demandes-tu même si ta petite voix lance les warnings. Tu connais les limites à ne pas franchir et ne comptes pas confier des choses sans rien avoir en échange. Tu évoques le sien, de père et il t'avoue que son père était semblable à William. "Son cobaye ? Pourquoi il était entraîneur ? Scientifique ?" C'est peu commun d'employer ce mot en parlant de ses parents. Tu vérifies au même moment la luge. Démontre qu'elle a l'air solide, mais Louis préfère tout de même y émettre une critique négative. Tu acquiesces, mais ne préfères pas relancer le débat, tu veux plutôt le tester. Tu prends place et Louis te rejoins. "Oui !" Alors qu'il te demande de s'accrocher, tu enroules déjà sa taille - délicatement et faiblement - de tes bras et le reste de ton corps frôle son dos. Tes mains à plats sur son ventre il abaisse la poignée et vous vous laissez emporter par la descente et surtout la vitesse. Le vent secoue ses cheveux tout comme les tiens. Tu détaches ton étreinte et lèves les bras. Comme tu as pu le voir dans ton souvenir tu relèves la tête et cries au ciel : "OUIIIIIIIIIIIIII !" Puis tu ris... tout comme dans ton souvenir. Un rire qui est rejoint par ta petite voix. Tu enregistres ce moment, tu rapproches ta tête de celle de Louis et dis "Tu crie avec moi ? Alleeeez c'est drôle !" Dis-tu avant de crier à nouveau. Ta voix a un léger écho. Puis ton attention se porte sur le bouton de commande. Tu demandes à ta petite voix qui accepte. "On essaye ?" Tu n'attends pas la réponse du jeune homme, te relèves généralement et appuies dessus avant de te rasseoir et de te tenir.  

@Louis

_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 — Dim 12 Avr - 17:46

Le membre 'Izïa' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'Bouton de commande' :
spleen - ven. 18h00 K65PEz9h_o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
spleen - ven. 18h00 Empty
Message (#) Sujet: Re: spleen - ven. 18h00 —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PARCOURS DE LUGE SUR RAILS-
Sauter vers: