Partagez
 

 take me like a wave - gianni, mercredi 13h22

Aller en bas 
AuteurMessage
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 Empty
Message (#) Sujet: take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 — Dim 5 Avr - 20:16


take me live a wave, pull me back and forth

Depuis que j'ai ouvert les yeux ce matin que cette piscine me fait de l'oeil. Le petit poisson en moi qui a l'habitude de nager trois ou quatre fois par semaine à la maison commence à se sentir sec. Je sais bien que tout ce début d'aventure c'est du sport, mais reste que je m'ennuie de sentir l'eau sur mon épiderme. Soit on aime, soit on déteste la natation habituellement, il n'y a pas de juste milieu. Pour l'instant, je n'ai vu que des gens venir se prélasser lorsque le soleil est propice. À ma grande surprise, alors que les rayons uv battent de leur plein, la piscine extérieure est déserte. Mes pupilles s'excitent, je presse le pas pour aller enfiler mon maillot et je prends une serviette en chemin.
Je plonge aussitôt aux bords de la piscine, j'en ressors au milieu. J'en profite pour prendre une grande inspiration et je ferme les yeux, ça m'apaise de me sentir enveloppé d'eau, de me rappeler mon quotidien. Au loin, j'aperçois qu'une ombre se dresse, mon idylle n'aura pas durer longtemps. Toutefois, je réalise plutôt qu'il s'agit davantage d'une intervention divine. Cette semaine a été mouvementée et malgré de efforts surhumains d'échanger quelques mots avec chacun, je n'avis pas rencontré @Gianni. Je ne me rappelle pas exactement de sa présentation, (...), hôtel (...), italien (...), moi j'avais l'âme rivé sur ses yeux, sa barbe et ses tâches de rousseur. Non, mais, et on osait me dire que j'étais le cutie de la saison. Bon évidemment, j'avais saisi le message de la production, j'étais le seul homosexuel, question de me restreindre, j'imagine, quel supplice. Je n'avais pas encore fait ce deuil. Oh, mais j'ai le droit à un défilé de Milan de maillot? (rires) Je ne peux me retenir de la jouer flirt, tout en gardant à l'esprit quelle recrute subtilement mon équipe. Oh, j'espère tellement que je n'aurai pas à nous choisir un cri de ralliement ou même un nom d'équipe, ce serait la honte. J'ai évité ces moments toute ma vie. Dans le fond, t'es venu passer le casting pour rejoindre mon équipe, t'inquiète je te réservais déjà un free pass. je me rapproche du bord de la piscine pour me hisser et m'asseoir. Je me passe rapidement la serviette dans les cheveux, Désolé, j'y suis allé à fond sur les blagues. Tu survis à ta première semaine sinon?



_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 Empty
Message (#) Sujet: Re: take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 — Lun 6 Avr - 22:50

Une piscine chauffée, c'était tout ce dont Gianni rêvait quand il avait été pris de l'envie de profiter quelques instants d'une eau dans laquelle il avait depuis pris l'habitude de venir barboter tous les jours, quand il ne privilégiait pas l'intimité du spa. A choisir, c'était le grand air qu'il avait toujours préféré respirer, et que les températures d'Hallstatt soient clémentes ou non il n'avait pas l'intention de modifier ses plans maintenant qu'il avait enfilé son maillot. L'Autriche, ça lui donnait quand même l'impression d'un climat imprévisible, mais ça faisait partie des risques quand on s'embarquait à l'aveugle dans un voyage. Jusqu'ici, l'italien n'avait pas à se plaindre, le cadre était malgré tout charmant et la compagnie plutôt agréable pour les quelques candidats qu'il avait commencé à découvrir un petit peu. A vrai dire, le casting lui paraissait même intéressant dans son ensemble et il ne saurait pas dire s'il espérait que l'entente resterait telle quelle encore quelques temps ou s'il lui tardait au contraire que l'ambiance se corse un peu. Il n'était pas naïf au point de croire que tout serait rose en continu ni qu'on ne leur donnerait pas de bonnes raisons de se tirer dans les pattes, et il se mettait à la place d'un téléspectateur qui suivrait tout ça depuis son salon : si tout allait trop bien, autant zapper sur une série à rebondissements. Une réflexion qui lui coûta de sursauter à moitié lorsqu'une voix s'éleva non loin de lui. Ce qu'il pouvait rêvasser parfois. Reconnaissant Natéo, il étira un rictus avant de s'asseoir sur le bord. « Tu rigoles, si j'avais su que j'aurai un public j'aurais été enfiler le must de ma collection. En plus je suis sûr qu'ils filment moins de trucs intéressants à l'heure du déjeuner. » Il s'amusa en désignant l'une des caméras d'un geste de la tête. Gianni prenait mine de rien assez au sérieux ce qu'impliquait de faire partie d'une telle émission et il savait que plus vite il s’accommoderait du fait d'avoir des millions d'yeux braqués sur ses faits et gestes, plus vite il les occulterait. Reposant son regard sur son camarade, il relâcha les épaules et fit mine de hocher la tête au moment où sa réplique titilla en réalité le jour qui sommeillait en lui. Un free pass ? Intéressant. « Si le défilé en maillot de bain est la première étape du casting pour faire partie de ton équipe, je serais curieux de savoir quelle est la deuxième. Parce que je suis sûr que c'est qu'un antipasti. » Et plaisanterie mise à part l'italien était curieux de savoir ce qui pouvait bien se passer dans la tête de Natéo depuis samedi et comment il appréhendait en réalité la situation. S'il avait des critères de choix, des pistes. « T'inquiète, je suis plutôt bon client en général. » Il le rassura d'ailleurs, au moment de se glisser dans l'eau à la force des bras. « Ça se passe plutôt bien jusqu'ici. J'avais évité de trop m'imaginer ce que ça pourrait donner si j'étais pris alors je suis plutôt agréablement surpris. Le cadre est cool, les autres aussi jusqu'ici, ça me change des Pouilles mais c'était le but. » Voir d'autres choses, rattraper le temps perdu peut être. Il ne savait plus trop mais il avait eu besoin de changer d'air et quoi de mieux que la montagne pour ça ? Le dépaysement, il l'avait c'est certain. « Et toi, c'est pas trop de pression d'être chef d'entrée de jeu ? Ça doit pas être simple de juger tout le monde au bout de quelques jours. » Cette histoire de liste, ça demandait de savoir prendre du recul sur des rencontres encore fraîches et sûrement que si la production avait misé sur Natéo et Kara, c'est qu'ils étaient de taille pour le défi.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 Empty
Message (#) Sujet: Re: take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 — Mer 8 Avr - 6:24


Je rigolais bien, mais en fait j'ai eu droit au défilé complet. Je jette le regard un peu partout de façon aléatoire pour ne pas avoir l'air d'un pervers. Oh bah alors là je suis déçu si ce n'est que de l'ancienne collection. Je me dis qu'en fait, les ados et les femmes de ce monde doivent sûrement envoyer des fonds actuellement pour que TD augmentent le temps d'écran de @Gianni. Ça me rappelle que la présence des caméras ne me fait pas broncher pour le moment. Un mélange d'insouciance et d'exhibitionnisme probablement. Sa prochaine remarque me fait craquer un sourire en coin. Il avait raison. Un défilé en maillot ou plus communément nommé un casting de vieux producteur américain à la couronne blanche et aux mains baladeuses.T'inquiète les prochaines phases n'incluent pas de se dénuder davantage. D'ailleurs, les autres étapes ne sont même pas définies, je suis plutôt du genre à tout inventer au fur et à mesure. J'éclate de rire, ça n'allait nulle part.

Il entre dans l'eau tout près pour continuer la discussion, ça m'enchante qu'il apprécie son début d'aventure. Ce serait dommage qu'après tout ce voyage, quelqu'un se déplaise ici. Toutefois, ça aurait faciliter mon choix d'équipe et de nomination. Est-ce que moi j'étais dépaysé? Oui je l'avoue. Déjà avec le décalage horaire, mais l'effervescence de Toronto ne se compare en rien à ce panorama européen. En toute franchise, ça me plait bien de débuter le jeu avec un certain spotlight. J'essaye maintenant d'élaborer une équipe qui ne fait pas seulement me correspondre, mais qui est cohésive. Oui je veux y aller avec mes affinités, mais je voudrais aussi qu'en somme mon équipe ait des forces variées. Je dis ça maintenant, mais tout peut se transformer si vite. Un casse-tête voilà.

Je me glisse à nouveau dans l'eau, parce que le bronzage c'est moins mon truc et que je ne voulais pas avoir l'air d'une blondasse qui se prélasse au bord de la piscine à baver sur un gars. C'est trop mainstream, trop prévisible. Si le Maître te dit, je te garanti que tu rencontres l'amour de ta vie dans l'aventure ou qu'il double ta cagnotte en sortant de l'aventure, tu serais du genre à faire quoi? Oui ça aurait été cute de plutôt l'interroger sur son sport préféré ou sur son dernier film vu, mais je suis davantage du genre à analyser les gens via des questions sorties de nulle part comme celle-ci.

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.


Dernière édition par Natéo le Jeu 9 Avr - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 Empty
Message (#) Sujet: Re: take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 — Jeu 9 Avr - 20:50

Un tel accueil pour son arrivée à la piscine, Gianni n'en attendait pas mais devait reconnaître que c'était toujours plaisant de se sentir le bienvenu quelque part. Et donc, Natéo appréciait le spectacle. Ça l'amusait, parce qu'il était sans doute friand d'attention depuis son plus jeune âge et attiré par l'idée qu'un regard s'arrête dans sa direction, même pour une seconde, juste parce que ça le faisait se sentir bien – ou juste un peu moins incomplet. Alors il jouait souvent le jeu, cultivait ce manège l'air de ne pas vraiment le faire. « Entre nous, la piscine, c'est un bon spot pour mater ? T'es pas mal là, au chaud, à profiter du spectacle. » Il lança dans un sourire entendu, imaginant facilement la valse de candidats qui prenaient la piscine chauffée d'assaut chaque jour quand il faisait à peu près beau, ce qui l'amenait à se demander si Natéo profitait d'un défilé à chaque fois. « Tu trouves pas que c'est plus agréable de se baigner en plein air que dans un sous-sol ? » Lui, si, et ça n'avait pas seulement à voir avec le fait qu'il devenait un peu claustro sur les bords quand il sentait qu'il avait de la terre au dessus de la tête. Franchement, ils étaient beaucoup mieux là, à respirer le bon air de la montagne et profiter des vapeurs du bassin. Le ciel, le cui-cui des oiseaux, et la nature. Ce n'était même pas comme si le vis-à-vis risquait de poser problème, à part eux il n'y avait pas vraiment d'âmes qui vivent en dehors du village. Et Gianni était suffisamment décomplexé pour que ça ne lui pose pas de problème. Mais puisqu'ils en parlaient, ça l'intriguait pas mal de savoir à quel genre d'épreuves Natéo pouvait bien avoir réfléchi pour constituer son équipe. Visiblement, c'était encore en réflexion et l'italien opina. « Moi, quand je fais passer des entretiens à l'hôtel où je bosse, je suis presque plus attentif à tout ce qui se passe avant l'entrevue. Leurs références, c'est bien, mais je préfère juger au premier contact alors je les analyse vachement avant même qu'ils aient ouvert la bouche. » Il croyait davantage en une approche indirecte, préférait juger d'abord de la façon dont quelqu'un se tenait, se présentait, vous serrait la main et reculait la chaise sur laquelle vous l'aviez invité à s'asseoir. Dans un hôtel de luxe, c'était des comportements essentiels à observer, bien plus qu'un CV jamais pleinement représentatif de ce que valait quelqu'un. « Toi, tu pourrais faire pareil. Pas besoin de casting, t'observes tout le monde sans leur faire sentir que t'es entrain de les analyser. Les gens sont beaucoup plus naturels quand ils pensent que ce qu'ils disent n'a aucune importance. » Et c'est ce qu'il préférait, lui, et une bonne façon pour Natéo de s'assurer que ceux qui lui témoignaient de l'intérêt cette semaine n'espéraient pas juste être choisis dans une équipe. Parce que c'était bien ça l'idée, en dehors même du fait d'avoir ou non déjà une préférence. Tout le monde voulait être choisi et personne ne voulait l'être en dernier. Une fois entré dans l'eau, Gianni se confia sur son début d'aventure. Ça se passait plutôt bien pour l'instant, et peut être qu'il aurait vécu ce début d'aventure un peu moins tranquillement s'il avait du être chef. Mais ça ne semblait pas faire peur à Natéo, qui relativisait sur son équipe idéale. « Et ça te fait peur, qu'ils puissent potentiellement décider de diffuser vos listes sur le prime ? Je me dis que selon la place que chacun occupe, untel peut potentiellement mal le vivre. » Lui n'y avait pas vraiment réfléchi, il était très détaché pour certaines choses et beaucoup plus impliqué pour d'autres, ça dépendait et ne suivait pas toujours de logique. Mais ça l'intéresserait de s'en faire une idée, pour sûr. C'est alors que sa question laissa Gianni à demi-surpris, l'italien se penchant en arrière pour s'humidifier les cheveux. « Il faut que je choisisse, c'est ça ? Parce que j'ai pas besoin d'argent, et l'amour de ma vie, per carità, il manquerait plus que ça... » Il s'amusa dans un rire, parce que quand on connaissait les circonstances de son départ de Manduria, on pouvait se dire qu'il avait bien assez à faire avec certains détails pas complètement réglés. Compliqué. « Je sais pas, toi tu choisirais la sécurité de l'argent ou le bonheur ? Parce que les gens disent souvent que l'un n'assure pas l'autre et ils ont pas tort, mais si tu dois de toute façon morfler autant que ton compte en banque soit plein. » Mais il disait ça sans vraiment se rappeler des détails qui touchaient à la situation financière ou amoureuse de son camarade, alors si ça se trouve pour lui aussi le choix était un peu biaisé.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 Empty
Message (#) Sujet: Re: take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 — Mar 14 Avr - 1:50


Gianni soulevait un point, s'il y a bien un endroit propice à zieuter ses camarades en maillot, c'est la piscine. Ou le jacuzzi. Mais le jacuzzi, ça fait un peu plus prédateur. J'avais bien mentionné à la production de toute façon, que j'opterais pour quelques séances d'observation, si vous comprenez ce que je veux dire. Observation ou coquinerie, qui sait. Bref, je pouvais cerner que Gianni ne se faisait pas plaindre non plus à recevoir ces éloges. Ouais t'as raison, je pourrais en profiter. Mais je t'avoue que cette semaine, j'essayais plutôt d'y venir quand il n'y avait personne. Ça devait être le destin que tu passes aujourd'hui, pour mon plaisir oculaire et tous les téléspectateurs maintenant que j'y pense. Autant que j'appréciais mes rencontres de cette semaine, autant que je cherchais quelques moments de solitude. Je seconde. Je n'y suis même pas aller encore pour tout dire. Il n'y a pas de question à se poser quand on peut profiter des rayons du soleil ici. Ce n'est pas un luxe accessible à Vancouver. Ça pourrait l'être, mais je ne suis pas non plus millionnaire pour avoir une piscine creusé sur le toit.
Bifurquant sur la sélection des équipes, j'écoute avec intérêts ce qu'il aurait fait dans mon cas. Sa vision rejoint le plan que je m'étais fixé. Ne pas me jeter dans la gueule du loup, ne pas directement interroger tout le monde. Je te suis là-dedans. Je veux me fier à mon intuition, avec un soupçon de phéromones (rires). Ma réponse n'aurait pu être complète sans une blague qui ne fait ricaner que moi. Parce qu'au fond, l'italien tenait l'essentiel. Les candidats de cette saison ont tous réussi à vendre leur salade pour être sélectionné, donc maintenant c'est à Kara et moi d'essayer d'aller découvrir en déca de cette première couche superficielle. J'avais déjà le pressentiment que nos préférences seraient dévoilées et je commençais à me questionner si ça pouvait se rendre jusqu'à influencer ma sélection. Ça me chicote oui, j'appréhende la réaction des autres candidats. Spécialement si quelqu'un se retrouve au bas de nos deux listes. Je ne pense pas que Kara et moi avons les mêmes cibles, j'espère deux listes non homologues. Personnellement, ça m'aurait irrité d'être un des derniers choisi, spécialement si j'avais échangé avec le chef durant la semaine. As-tu des conseils par hasard à me glisser sur certains candidats?
Je n'ai pas mis le doigt encore sur ce qui cloche chez moi vis-à-vis des candidats, mais mes questions semblent toujours surprendre. Je me dis qu'il vaut mieux poser des questions autres que boulot, passions, bla bla bla. Je me vois mal répondre aussi (rires), je ne manque pas d'argent non plus et je suis en couple depuis quatre ans, alors hum, c'est délicat. Il n'est pas dans mes habitudes de feindre une question, mais avec du recul, ma question n'est pas simple à répondre. Ça nous prendrait quasiment une dissert' pour explorer tous les aspects. Bon ok, je vais y aller avec quelque chose de plus simple. Tu préférais le chocolat ou la vanille?


_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 Empty
Message (#) Sujet: Re: take me like a wave - gianni, mercredi 13h22 — Sam 18 Avr - 4:58

Vu la disposition de la piscine et le nombre de candidats qui devaient venir s'y prélasser en journée, Gianni n'avait aucun mal à imaginer que ce spot était l'un des meilleurs pour se rincer l’œil l'air de rien. Après tout, ce n'était pas comme s'ils en avaient beaucoup l'occasion autrement, le maillot de bain n'étant pas vraiment la tenue recommandée le reste du temps. Et ça avait quelque chose de flatteur, de sentir que sa présence faisait au moins un heureux, quand l'italien avait toujours aimé intercepter ce genre de regards. C'est qu'il n'appréciait pas la solitude outre mesure, et cette semaine toute occasion était bonne pour échanger, se découvrir les uns les autres pour tenter de se cerner davantage. Pas mal de choses l'intriguaient chez ses camarades, mais que Natéo lui prête un semblant d'attention, ça jouait aussi dans son envie de creuser le personnage. « Dois-je en conclure que t'as été plutôt déçu par la vue, jusqu'ici ? » Il releva dans un sourire entendu, pas mal à l'aise ni du genre à regarder ailleurs en prétendant qu'il n'avait rien entendu. Gianni ne pensait pas se voir réserver cet accueil quand il avait décidé d'aller nager, et ça le changeait un peu de ses baignades solitaires sur un coin de plage de Manduria. « En tout cas, tu risques de me voir souvent dans le coin. J'ai l'habitude de nager chez moi, et c'est peut être pas la mer mais c'est clairement pas mal comme substitut. » Une piscine chauffée, dans ce cadre, c'était ce qu'on pouvait appeler une consolation intéressante quand comme lui on se dépensait beaucoup à nager après ses journées à l'hôtel. C'était une vie plus stressante qu'il n'y paraissait, mais nager, c'était aussi un bon moyen de reprendre le contrôle sur son corps et un moment où il pouvait faire le tri dans ses pensées. Évoquer la répartition des équipes avec l'un des deux principaux intéressés piqua pour de bon la curiosité de l'italien, qui n'avait pas l'impression que Natéo ou même Kara soient dépassés par les circonstances. Et c'était tant mieux. « Je dois t'avouer qu'au départ je trouvais ça un peu frustrant, de voir une partie de mon aventure dépendre d'un classement. Mais à présent, je commence à trouver ça excitant. » Il confessa, clin d’œil à l'appui, et parce que voir que Natéo prenait son rôle de chef au sérieux lui faisait dire qu'eux aussi avaient sûrement intérêt à se rentrer dans le crâne qu'ils n'avaient pas leur mot à dire et que partant de là, autant s'amuser de la situation. Gianni avait toujours apprécié l'imprévu, alors c'était ni plus ni moins qu'une surprise de plus sur son parcours. « J'ai pas vraiment de conseils à te donner, parce que tu m'as l'air beaucoup mieux placé que moi pour prendre une décision qui impactera l'aventure d'une dizaine de personnes. Mais tu parlais de te fier à ton intuition, et je trouve ça bien. On n'en sait pas encore tant que ça sur ces équipes, si ça se trouve ça se révélera être une grosse supercherie, ou pas du tout, alors le mieux que tu puisses faire c'est de pas te prendre la tête. Vois ce que chacun t'inspire, et choisis en conséquences. » C'était encore le seul conseil à peu près avisé qu'il puisse lui donner, parce que son ressenti vis à vis de certains de leurs camarades n'aiderait pas Natéo qui avait sûrement lui-même un premier avis sur chacun. Et c'est précisément la raison pour laquelle Gianni tairait ses propres préférences, jugeant que Natéo avait assez à faire avec les siennes. Sa question, elle, eut le mérite de surprendre un Gianni forcé de reconnaître qu'il était mal placé pour faire un choix. Mais ça l'intéressait de voir comment Natéo s'en dépatouillait, et sa précision lui valut d'incliner la tête. « Il faut vraiment avoir confiance l'un en l'autre pour accepter que l'un parte faire ce genre d'émission. » Après tout, quatre ans, c'était long. Alors peut être que Natéo savait à quelles épreuves son couple pouvait résister ou peut être que cette émission était justement comme un crash test dans ces cas-là. Ça l'intriguait, à vrai dire, parce qu'il avait encore bien en tête les remarques auxquelles il avait eu droit à son arrivée près du bassin. Mais ne disant rien de plus, l'italien prit un air surpris et un peu plus amusé à sa prochaine question. « C'est quoi, un genre de métaphore ou test de personnalité censé te dire quel genre de personne je suis ? » Parce que ça y ressemblait un peu, bien que l'italien ne voit pas vraiment quelle signification cachée la question pouvait bien avoir. Alors, il reprit. « Chocolat, senza dubbio. Je vendrais mon âme pour une Torta Tenerina. » Et s'il exagérait volontiers, ça n'en était pas moins son dessert préféré, loin du pourtant très attendu tiramisu. Trop, justement. « Y'a vraiment des gens qui répondent « vanille » à cette question ? Parce que quand on aime ce qui est intense, y'a pas photo. » Et on comprenait mieux qu'il se dépense autant quand il pouvait tenir toute une discussion autour de ses préférences culinaires. C'est que la cuisine, comme le vin, il avait un peu ça dans le sang – façon de parler.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE EXTÉRIEURE-
Sauter vers: