Partagez
 

 lift your day up - tuesday - 9h04

Aller en bas 
AuteurMessage
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
lift your day up - tuesday - 9h04 Empty
Message (#) Sujet: lift your day up - tuesday - 9h04 — Lun 6 Avr - 13:02

Je pense que la salle de sport risque d'être l'un des endroits où je vais passer le plus de temps. Quand je vois tout cet équipement...Le pied. Je rêverais d'avoir la même chez moi. M'enfin c'est tout aussi bien d'aller à la salle, y'a mon coach sportif, et puis c'est plus convivial on y voit du monde. Je pense que je vais y venir un jour sur deux. Quand je n'y serais pas, je prendrais l'air frais pour un petit footing, ou des exercices extérieurs. Au final, on peut réussir à s’entraîner avec n'importe quoi. Un muret, un rocher. Bref, je suis en tenue de combat, leggin, brassière, cheveux attachés, prête pour l'entrainement. Je commence tranquillement par quelques étirements, puis je fais un peu de tapis. Faut y'aller mollo au début. Je soulève quelques poids, tout en faisant des squats. Un peu d'élastique. Quelques exercices sur un banc de manière énergique suivis de gainage. Et je m'écroule ensuite au sol pour récupérer, je suis C-R-A-M-E-E. C'est alors que la tête à l'envers, je vois les pieds et jambes de quelqu'un. Je me redresse finalement pour apercevoir @Costa. Tiens depuis quand il est là ? Faut dire qu'avec la musique que j'ai mise super forte, difficile d'entendre qui que ce soit arriver. " Tiens, t'es venu te faire botter les fesses ? Attends...deux minutes...que je me remette et après on peut y'aller. “ que je réplique en plaisantant, le souffle un peu court. Je me remets sur mes deux jambes, et vais baisser la musique. J'attrape une bouteille d'eau et en boit quelques gorgées. ” Sans blagues, tu fais pas un peu d'arts martiaux dès fois ? Je sens que ça va m'être compliqué de me trouver un sparring partner. " Qui soit à la hauteur de mes exigences surtout. Ce n'est pas parce que je suis enfermée dans ce jeu que j'ai l'intention de laisser tomber l'entrainement. J'ai un métier qui exige une rigueur physique de tous les instants. Je ne peux pas me permettre de me la couler douce pendant deux mois. Surtout que bon, je sais que dans mon domaine j'ai une date d'expiration.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
lift your day up - tuesday - 9h04 Empty
Message (#) Sujet: Re: lift your day up - tuesday - 9h04 — Mar 7 Avr - 21:57

Costa c'est tout sauf un branleur. Comme tout le monde, ça lui arrive de s'écraser sur son divan et de rien foutre pendant des heures, parce qu'il a la flemme, mais globalement, c'est un actif. Se lever tard, ça l'emmerde, il a horreur de traîner dans son lit et d'avoir le sentiment de perdre son temps. Il a la bougeotte, même s'il se donne des airs de mec archi posé. Il aime faire dix mille trucs en même temps, commencer quinze projets sans les finir, avoir un agenda de ministre mais toujours arriver à caser quelque chose ou quelqu'un entre deux trucs prévus, galérer pour y arriver à temps, le cul sur son scoot, et finalement être en retard pour tout le reste. C'est un peu ça, son quotidien, Cos. Il aime faire le mec occupé. Même dans le chalet, il se démerde toujours pour trouver un truc à faire ou faire quelque chose d'important à partir de pas grand chose. Mais en général, le matin, c'est sport. Là, il a le choix : terrain de sport, salle de sport, piscine, patinoire, course à pieds, sans compter tout ce qu'il peut faire avec le matos mis à leur disposition. Il a l'embarras du choix et rien que ça, ça le fait se sentir comme un roi. Ce matin, c'est salle de sport, sans réellement de plan défini. Il enfile un short et un tee shirt, ses baskets et il est parti, sans plus de cérémonie pour Santo qui pionce paisiblement. Avant même de passer l'entrée, la musique l'attire comme un insecte sur une ampoule. Il capte qu'il n'est pas le seul motivé et son regard tombe sur Micha, écroulée au sol, le souffle court, le front en sueur. Il sourit, s'approche, l'observe de très, très haut. « Pas chaque fois, faut pouvoir varier les plaisirs » il se marre. Parfois, il aime botter les culs, aussi, même s'il s'y risquerait pas avec elle. Pas encore. Il laisse tomber ses affaires, s'échauffe deux minutes, le temps qu'elle reprenne ses esprits, craque sa nuque en la faisant rouler. Il hausse les sourcils, alors, en pivotant dans sa direction. « J'ai fait de la boxe anglaise pendant presque dix ans, ça te va ? » Son vrai amour, c'est le foot, ça a toujours été le foot, mais c'est un sportif, Costa. Il a pratiqué la boxe pendant des années, à Naples, puis s'est tourné vers le patin à glace à Londres, faute de club. Il s'y est mis très jeune, avec son pote Draco. ça avait pas encore la cote de maintenant, la boxe, à l'époque et le MMA, personne savait ce que c'était. Dans leur quartier paumé, Draco et Costa, ils avaient suivi les grands à leur cour et ils avaient plus jamais quitté le club. « On fait un essai si tu veux. Y'a du bon matos ? Ou tu préfères y aller à mains nues façon sauvages ? » Il étire un sourire amusé. Il va jusqu'aux armoires pour checker et trouve des casques et deux paires de gants dont une pour le sparring. Il se prend pas d'autres protections parce que ça lui servira à rien. Lui il dit jamais non au combat de rue, à la nature primitive dégueulasse des gars qui se mettent sur la gueule, pas pour la beauté du sport mais juste comme ça. Il va pas faire le mec. Ses entraîneurs, ils ont beau lui avoir répété qu'on utilisait pas la boxe dans la rue, et il a beau leur avoir assuré que c'était jamais arrivé... Bah c'est déjà arrivé. « T'es un peu une acharnée, toi, non ? C'est pour ton job ou par passion ? » il demande quand même, Costa, curieux.

_________________
Editer mon profil Tumblr_p8wui9K4H81rztjsno1_540 Editer mon profil Tumblr_p8wui9K4H81rztjsno1_540
the men of always aren't interested in the children of never.

Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
lift your day up - tuesday - 9h04 Empty
Message (#) Sujet: Re: lift your day up - tuesday - 9h04 — Jeu 9 Avr - 18:53

Je lui demande s'il ne ferait pas un peu d'arts martiaux dès fois. C'est que ça serait bien d'avoir quelqu'un avec qui m'entrainer. Taper toute seule dans un sac, on a très vite vu les limites. Il a fait de la boxe anglaise pendant dix ans. Cela ne m'étonne pas tellement. " Parfait. Enfin je suis plus krav maga, jiu jitsu, qui demande plus de souplesse et qui est plus...aérien. Mais la boxe ça ira très bien. “ Oui je veux faire voltiger les gens. Non mais dans mon métier, c'est plus adapté, que la boxe qui utilise principalement le haut du corps. Interdit de filer des coups de pieds par exemple, ou de balancer ton partenaire au sol - sauf si tu l'as mis KO avec un uppercut bien senti ou autre. Mais ça fait quand même travailler les muscles du haut du corps, les abdos et les réflexes. J'en fais de temps en temps.” Pourquoi t'as arrêté la boxe ? " Je l'ai compris comme ça, qu'il n'en fait plus désormais. Il propose alors de faire un essai. Mais carrément, allons y. Je souris lorsqu'il demande si on y va à mains nues façon sauvage. " On va éviter de se la jouer fight club tout de suite. " Je n'ai pas l'intention de lui démonter la tête, ni de ressortir d'ici avec les mains en sang. Tranquille. Il va donc dans l'armoire, regarder si y'a de quoi faire. Vu la p'tain de salle qu'on a, c'est obligé qu'il y'a du matos. D'ailleurs il y'a quelques sacs d'entrainement, donc doit forcément y'avoir à minima des gants. Justement il revient très vite avec tout. Cool. Je mets le casque sur ma tête, et enfile les gants. Si je suis une acharnée ? " J'ai fais d'une passion mon métier. “ Donc les deux mon capitaine. ” Je suis cascadeuse. Physique. “ Dans mon domaine, t'as trois disciplines différentes. Ceux qui sont spécialisés dans les cascades mécaniques, donc ça sera, courses de voitures, saut en moto et autre, ceux équestres pour toutes les scènes avec les chevaux, et puis moi, le plus classique. " Tout ce qui est chutes, combats, pyrotechnie parfois... Du coup je fais beaucoup d'arts martiaux, du parkour, de la gym, ce genre de choses. “ Je suis une athlète complète. Il faut savoir être polyvalent, c'est le maître mot. ” Alors ce n'est pas parce que je suis venue dans ce jeu qu'il faut que je me relâche. On m'a dit que certains se laissaient aller et ressortaient d'ici avec quelques kilos en trop, cela ne sera clairement pas mon cas. “ Parce qu'au bout d'un moment à force d'être enfermé, bah tu t'occupes comme tu peux, et tu bouffes. Croyez bien que ce n'est pas quelque chose qui m'arrivera. " Allez, en place. " Il se met en position, moi aussi, et je commence à taper dans ses gants adaptés. Tranquillement au début, et puis avec un peu plus d'intensité.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
lift your day up - tuesday - 9h04 Empty
Message (#) Sujet: Re: lift your day up - tuesday - 9h04 — Lun 13 Avr - 14:57

Micha, elle lui sort tous les sports de combat possibles sauf celui qu'il pratique lui et ça le fait buguer un quart de seconde, parce que c'est fou qu'elle puisse être aussi calée dans autant de domaines différents. C'est toujours plus simple quand on a déjà une base d'expérimenter divers types d'arts martiaux, il imagine, parce que l'esprit, on l'a déjà, tout comme la discipline et la force, l'endurance, l'agilité. « T'as jamais pratiqué aucun type de boxe ? Même pas la thaïlandaise, du coup ? Bon c'est pas du jujitsu mais ça voltige déjà plus. » Lui, il préfère de loin la boxe anglaise parce qu'il a grandi avec bien ancré dans le crâne que c'était le noble art et quand on commence à se balancer des pieds à la gueule, il trouve que ça perd en classe. Mais c'est rare de jamais toucher un minimum à l'autre quand tu pratiques l'un des deux, donc il a des notions de boxe thaïe aussi, Costa, même s'il a jamais voulu apprendre. Et puis vu que d'aspect, ça ressemble plus aux autres arts martiaux , avec l'usage des quatre membres, c'est plus accessible, c'est pas impossible qu'elle ait des notions. « Parce que j'ai changé de pays et que sans mes potes, ça m'intéressait moins, c'est un truc qu'on faisait ensemble » il répond simplement. Il n'y a rien de plus à dire, même si ça peut paraître débile comme raison d'arrêter. Il a cherché un club à Londres, Cota, c'est pas ça, mais après quelque semaines, il a vite pigé que sans ses frères, son entraîneur, sa salle, son ambiance, c'était différent et nettement moins bien. ça lui manque un peu, parfois, mais plus parce que ça lui donnait une routine sportive, des moments pour se défouler et se défoncer. Il le trouve ailleurs, maintenant, en s'entraînant différemment, mais parfois, il regrette un peu. Micha, elle lui balance qu'elle est cascadeuse, alors, et il redresse aussitôt la tête de ses gants, les sourcils haussés par la surprise. « Arrête ? » C'est pas si étrange que ça, quand tu la connais ne serait-ce qu'un tout petit peu ça lui va bien comme taf, mais sa réaction s'explique plus parce que c'est le genre de métiers que personne ne fait. Le genre dont t'as l'impression que ceux qui le font disparaissent entre deux prises. Jamais, dans la vie de tous les jours, tu croises quelqu'un qui te dira qu'il est cascadeur. « Dans les films et tout ? T'es passée dans des trucs connus ? » il peut pas s'empêcher de demander, comme probablement tous les cons à qui elle a parlé de son métier un jour. Faut dire que ça fait pas si longtemps qu'il expérimente la vraie vie hors de son bled de Naples et des gens comme ça, y'en a pas là-bas. « Comment on arrive à un métier pareil ? Je veux dire : t'as toujours su que tu voulais être cascadeuse ou tu prévoyais de te focaliser sur un sport de combat en particulier et ça n'a pas marché ? » Parce que si elle visait le job à la base, elle s'est sacrément donnée pour y arriver, en apprenant il ne savait combien d'arts martiaux différents et en maintenant un entrainement physique au top de dieu. C'est possible qu'elle ait juste apprécié apprendre le krav maga et compagnie d'abord, puis qu'elle se soit dit que cascadeuse, ça remplissait tous les critères. « C'est nous qui allons repartir avec des kilos en moins parce que tu nous auras tous cassé un bras » il ironise, Costa, en se mettant en position, son casque sur la gueule et ses gants plats sur les mains. En débarquant sur l'embarcadère avec Micha, il s'attendait à ce qu'elle lui botte réellement les fesses mais faut croire que tout arrive. Heureusement pour lui qu'il sa coquille pour lui protéger les couilles. Et elle commence. Tranquillement, des coups faciles puis tous les deux prennent le pli, même si ça lui fait un peu bizarre au début, à Costa, de boxer avec une gonzesse. Même en club, les sessions sont pas mixtes ou très peu. Il souffle contre ses dents, toujours avec la discipline carrée et inexorable qu'il a apprise et qu'il a toujours gardée. Il sait où, comment, quand frapper, il sait comment muscler ses poings pour le sparring sans partir dans l'intensité du vrai combat. Il sait comment jouer pour mettre sa pratique à elle en valeur tout en la mettant en difficulté. « Vas-y avec les jambes » il lui indique au bout d'un moment. Il supportera, même s'il a pas de protections partout.

_________________
Editer mon profil Tumblr_p8wui9K4H81rztjsno1_540 Editer mon profil Tumblr_p8wui9K4H81rztjsno1_540
the men of always aren't interested in the children of never.

Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
lift your day up - tuesday - 9h04 Empty
Message (#) Sujet: Re: lift your day up - tuesday - 9h04 — Mar 14 Avr - 20:19

Costa a fait dix ans de boxe, très bien. Ce n'est pas forcément la discipline que je préfère, ou qui me soit le plus utile, mais ça fera très bien l'affaire quand même. " Si si j'ai déjà fais de la boxe, thaï ou anglaise. Mais ce n'est pas ce que je pratique en général. “ Mais cela a déjà fait parti de mes entraînements. Je ne suis pas novice dans le domaine. Je lui demande alors pourquoi il a arrêté la boxe. Dix ans ce n'est pas rien quand même. Après souvent, on exerce un sport quand on est jeune, et puis avec l'âge on finit pas arrêter. Sauf quand on est passionné. Ce qui n'était pas forcément son cas, vu que je comprends que c'était plus une activité entre potes. ” T'as quitté l'Italie pour l'Angleterre, c'est ça ? “ De notre petite soirée le jour du prime, c'est ce que j'en ai déduis en tout cas. Je lui apprends ensuite mon métier. Je dois avouer en être plutôt fière, même très fière, donc je suis toujours contente que ça fasse son petit effet. Souvent on a du mal à me croire. Faut dire que ce n'est pas un métier commun. Et la plupart des gens n'ont même jamais rencontré de leur vie quelqu'un exerçant la même profession que moi. On est pas extrêmement nombreux. C'est un métier difficile - et dangereux - qui n'est clairement pas à la portée de tout le monde. Et ça demande une telle exigence physique qu'il faut vraiment être un acharné pour l'exercer. ” Je suis sérieuse. “ Si si c'est vrai, ce n'est pas une blague. Forcément la prochaine question qui suit, comme très souvent, est ce que j'ai tourné dans des trucs connus ? ” Dans des films et tout oui. C'est bien possible que j'ai fais un ou deux blockbusters... “ que je réponds en mettant un peu de mystères. ” Y'a un truc que les gens surkiffent, c'est quand je dis que j'ai tourné dans Game of Thrones. " Alors que bon, en vrai, cela n'a été que l'histoire de quelques jours. Je n'ai pas été la doublure d'un des personnages principaux, rien de tout ça. Mais ça fait son petit effet. Faut dire que c'était un peu THE serie à la mode de cette dernière décennie. Je vous cache pas que moi même je fais partie de la fan mania, donc. La question suivante de Costa qui revient souvent aussi, c'est comment on en arrive à exercer ce métier. Faut dire que c'est pas banal. Et très méconnu. Une vocation depuis toute petite ? Une carrière ratée dans les arts martiaux ? " Ni l'un ni l'autre. Les arts martiaux c'est venu que plus tard. Et devenir cascadeuse, je ne savais même pas que c'était possible, c'est quelque chose qui ne m'avait même jamais traversé l'esprit. J'ai toujours été casse cou du plus loin que je me souvienne. Dès que j'ai été en âge de marcher, je commençais déjà à grimper sur tout. “ Même à l'Eglise au plus grand désarroi de mes parents... La gamine qui s'amuse à marcher en équilibre sur les bancs de prière, ça fait désordre. ” Mes parents m'ont mit à la gym ensuite, et j'ai adoré ça. Et j'étais douée. Si je l'avais voulu je pense que j'aurais peut être pu faire quelque chose. Mais ça demandait trop de rigueur et de discipline que je n'avais pas. Moi ce que je kiffais, c'était faire du trampoline, m'envoler dans les airs et vriller... “ Pas obtenir la note parfaite devant des crétins de jurés, qui te démontent à la moindre faute de pied. Au plus grand désarroi de mes entraîneurs qui voyaient en moi un p'tain de potentiel gâché. Faites pas chier, laissez moi faire des vrilles, des sauts carpés, full et autres tranquille. ” Et dehors je traînais souvent avec mon grand frère. Il avait une bande de potes avec qui il faisait du parkour..." Enfin on appelait pas ça comme ça à l'époque. " Evidemment je voulais faire pareil, alors j'étais tout le temps fourrée avec eux. “ Bien qu'ils étaient plus vieux que moi. Au début autant dire qu'ils voulaient pas de moi, mais je suis une coriace voyez vous. Ils ont finit par m'intégrer complètement au bout du compte, de toute façon je ne leur ai pas trop laissé le choix. ” Le krav maga à la base, je m'y suis mise pour apprendre à me défendre. Les rues de Johannesbourg c'est pas franchement les plus sures qu'il soit. “ Encore moins pour une lesbienne comme moi. Le déclic a eu lieu quand je me suis faite agressée une fois...et je peux vous dire qu'il y'a rien de pire que de se sentir complètement impuissant. Le type était trois fois plus baraqué que moi. Ok je sais faire des sauts périlleux, et alors ? C'est pas ça qui allait me sauver. Heureusement au bout du compte, un bon samaritain a entendu mes cris et à fait fuir mon agresseur, sinon je crois bien que j'étais faite pour être violée dans une ruelle sombre. Ce jour là, je me suis promis que plus jamais de ma vie ça n'arriverait. Hors de question de ressentir de nouveau ce sentiment d'impuissance. Plus jamais je ne laisserais qui que ce soit prendre le dessus sur moi. Et peut importe qu'il fasse trois fois mon poids. Et jusqu'ici cette promesse a tenu. Certains l'ont amèrement regretté de s'en être pris à moi depuis. ” Enfin bref je m'égare. “ Non parce qu'avec tout ça, je n'ai toujours pas répondu à sa question. ” Pour la faire courte, j'ai rencontré un type cascadeur. Et c'est lui qui m'a fait découvrir tout un monde que je ne connaissais pas avant. A partir de ce moment là, je me suis mise en tête que c'était ça que je voulais faire. “ Y'a des rencontres qui vous bouleversent, et celle là en faisait parti. Un tournant dans ma vie. ” J'ai suivi des formations, je me suis entrainée comme une forcenée...Je te cache pas que j'ai beaucoup galéré, mais ça a fini par payer un jour. “ Valait mieux car je n'avais pas de plan B. Enfin si, j'imagine que j'aurais pu finir coach sportif ou un truc du genre. Mais je me serais fais chier. J'ai besoin d'action. D'adrénaline. Bon assez parlé, on est là pour s'entrainer ou pas ? Selon lui, ce sont eux qui vont ressortir d'ici avec des kilos en moins car je leur aurais cassé un bras. Comment il sait ? ” Ça va, ce n'est arrivé qu'une fois. “ Je souris. ” Je déconne...ou pas. " Allez savoir. Puis on se met en place. Un peu d'action. Montre moi ta capacité à encaisser mon petit. On commence quelques mouvements. Je me demande si ça lui ait déjà arrivé de s'entrainer avec une nana. Généralement en club, ça se mélange pas trop. Forcément, vu que les mecs ont l'avantage de la force brute. Alors que dans le ju-jitsu par exemple, tu peux justement tirer parti de la force de l'adversaire. Il m'autorise alors d'y aller avec les jambes. Comme à la boxe thai. Si j'étais perfide, je pourrais m'amuser à le faucher - on a le droit après tout - mais bon c'est pas le but. Je commence alors à enchainer coup de jambe et coup de poing dans les gants.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE SPORT-
Sauter vers: