Partagez
 

 Still life with fruit and lobster - Jan Davidszoon de Heem - Lundi 11h10

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
Still life with fruit and lobster - Jan Davidszoon de Heem - Lundi 11h10 - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: Still life with fruit and lobster - Jan Davidszoon de Heem - Lundi 11h10 — Jeu 30 Avr - 11:31


“Du monde carrément ? J’ignorais que j’avais à côté de moi la reine de l’avocat !” plaisante-t-il de bon coeur. C’est plus facile qu’il ne l’aurait cru d’être avec Maci, Ashley ne se cache pas de ne pas traîner avec les gens qui ont des personnalités trop pétillantes parce qu’il se sent vite dépassé et presque étouffé. Mais Maci a une bonne humeur qui est presque contagieuse et son engouement pour tout et n’importe quoi fait d’elle une compagne de cuisine des plus agréables. Elle s’emballe même à l’idée de faire des nems, c’est dire s’il est facile de l’amuser. “C’est pas très difficile en plus, le plus dur c’est de les rouler correctement.” dit-il pour avoir raté plus d’une fois de les fermer correctement. Ça change pas grand chose au goût, mais manger un nom qui s’ouvre ou qui se vide par l’autre bout pendant qu’on croque dedans c’est pas forcément la meilleure expérience gastronomique qui soit. Quand elle parle de manger des S’mores, Ashley est un peu confus, il lui faut attendre l’explication pour capter de quoi elle parle et ça lui met presque immédiatement l’eau à la bouche. Il est pas compliqué à satisfaire quand il s’agit de manger des cochonneries. “J’ai jamais goûté, mais je suis toujours partant pour manger du sucre.” admet-il avant de réaliser qu’elle a parlé de feu de camp et qu’il n’est pas sûr que la production les laissera démarrer un feu sauvage. Ils doivent craindre qu’un d’eux finisse par foutre le feu à la forêt environnante et au chalet. Ça serait un sacré rebondissent dans l’aventure, mais pas le genre qu’on veut diffuser. “On pourra toujours faire ça autour de la cheminée, si on a la flemme de faire un feu dehors.” propose-t-il, offrant une solution bien plus raisonnable et rapide. Et, pratique aussi. Appelez-le Ashley les bons plans (jusqu’à ce qu’il vous fasse faire des tortillas maison). Elle lui avoue qu’elle n’était jamais sortie de Californie avant l’émission et ça le choque un peu parce que c’est pas le genre de premier voyage qu’il aurait pensé faire mais en même temps, c’est assez épique de dire que la première fois qu’on a voyagé dans sa vie c’était dans le cadre d’une émission comme Thrown Dice. “J’imagine que ça t’aide pas si je te dis que la campagne anglaise ressemble à une peinture de Constable ?” offre-t-il un peu penaud de ne pouvoir lui montrer immédiatement une photo d’un tableau pour lui donner l’expérience du côté parfois un peu étrange, presque inquiétant, de la campagne anglaise comme elle a été dépeinte par tant d’artistes. Il n’a pas le temps de comprendre ce qu’il lui arrive qu’il se trouve avec une cuillère de guacamole sous le nez. Il goûte la préparation et c’est super bon. Il ne sait pas s’il dirait que c’est “le meilleur du monde” mais c’est clairement au dessus du lot. “Pas mal du tout ! C’est juste assez épicé pour pas prendre le dessus sur le reste mais ça réveillera les plus sensibles.” la complimente-t-il appréciant la dose de piment qui est très juste. Si ce n’était que pour lui, il aurait proposé d’en ajouter encore un peu, mais ça n’irait probablement pas à tout le monde et encore moins dans le cadre de la recette qui ajoute une douceur et une délicatesse de goûts avec le miel et l’agneau. “Ton secret est bien gardé.” promet-il avec un sourire en faisant mine de fermer sa bouche et de jeter la clé. “Mais tu sais, on fait tous ça je crois.” avoue-t-il à son tour. Parce que certes il lui arrive régulièrement de faire sa propre pâte à pizza, mais c’est bien plus fréquent qu’il achète une pizza chez l’Italien du coin pour gagner du temps et ne pas avoir à cuisiner. La fainéantise a parfois du bon. Maci récite la recette et se lance dans la prréparation de la pâte sans qu’il lui demande. C’est vraiment une sous-chef hors pair. “Ajoute un peu d’huile d’olive et ça devrait être bon.” suggère-t-il, histoire de donner un peu plus de liquide à la préparation ce qui l’aidera à mieux se mélanger et viendra donner un peu de gras à la pâte. “Tu fais ça comme une pro en devenir !” dit-il alors qu’elle commence à mélanger les ingrédients pour préparer les tortillas.

_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
Still life with fruit and lobster - Jan Davidszoon de Heem - Lundi 11h10 - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: Still life with fruit and lobster - Jan Davidszoon de Heem - Lundi 11h10 — Sam 2 Mai - 17:46

Ça fait rigoler Maci ce nouveau surnom que lui refile Ashley quand elle s'attaque au guacamole avec ses super techniques de meuf qui a un peu grandi avec une cuillère de purée d'avocat dans la bouche. « La reina de los aguacates ! » elle renchérit dans son meilleur espagnol dont le vocabulaire est tout de même relativement limité aux trucs de tous les jours - et surtout la bouffe. Ils sont sur deux pôles extrêmes niveau références culinaires en tous cas, ça intéresse quand même Maci qui a aucune foutre idée de ce que mangent les Européens. Entre la cuisine métissée de la Californie du Sud et les plats typiquement britanniques, y'a un monde hyper vaste. Mais les nems ça parle quand même à Ashley qui a l'air de savoir comment faire et Maci lève un pouce avec sa fourchette à la main. « Bon, bah voilà, on tient notre prochain atelier cuisine ! Ohlala tout le monde va prendre dix kilos si on continue à faire des trucs trop bons comme ça, » elle fait en rigolant. Si ils se mettent à sortir des plats sophistiqués et pas forcément hyper diététiques toutes les semaines comme ça, tout le monde va bouffer comme quatre enfermés dans le chalet, surtout avec les sucreries de Klaus dehors et le restaurant en haut sur la montagne. Maintenant en plus Maci ramène encore un morceau de culture hyper américain avec les S'mores au feu de bois - pour lesquels Ashley a la solution toute trouvée avec la cheminée. « Ah oui bonne idée ! Je me disais que comme on est dans la montagne il doit bien y avoir un truc de feu de camp quelque part mais bon ça se trouve ça se fait pas ici. » Elle avait même pas pensé à la cheminée même, pourtant c'est pas un truc rare chez elle, à condition d'être un peu riche pour avoir un foyer dans son salon, mais Maci les S'mores elle les voit surtout assise dans le sable sur la plage face au coucher du soleil emmitouflée dans un vieux sweat. Ashley tente de lui décrire son pays et ses campagnes avec une analogie qui arrache à Maci un regard complètement paumé, telle une poule devant un couteau. « Ohlala tu me parles chinois, je suis trop désolée ! Mais je veux savoir à quoi ça ressemble maintenant. C'est quoi un constable ? » elle demande quand même, parce que Maci, c'est pas parce qu'elle pige rien du premier coup qu'elle veut pas apprendre - au contraire. Limite elle se sent mal pour Ashley de pas pouvoir débattre de ça avec lui, et surtout un peu bête aussi, comme souvent quand elle fait face à des gens carrément plus cultivés qu'elle. Elle fait goûter son guacamole fin prêt à Ashley qui la complimente, lui arrachant un large sourire joyeux avant de jeter la cuillère dans l'évier. Elle était assez sûre de son coup mais bon avec le romarin on sait jamais. Commençant la préparation des tortillas, Maci avoue un peu sa faute, avant d'enchaîner sur une nouvelle confession qui n'a complètement rien à voir - mais elle est comme ça Maci, elle bondit d'un truc à l'autre sans trop réfléchir. « Bon je vais te dire un autre secret. La semaine dernière je comprenais rien à ce que tu disais... troooop de mal avec ton accent ! Mais maintenant ça va. Sauf quand tu dis des trucs genre constable, » elle explique avant de glousser un peu. Autant elle assume pas comprendre grand chose et galérer avec les accents, autant elle voudrait pas qu'on pense qu'elle y mettait pas du sien, parce que c'est pas vrai. La preuve - elle a fini par s'habituer aux manières de parler de tout le monde, sous couvert de vocabulaire relativement simple. Mettant la main à la pâte littéralement après d'être lavé les mains, l'enthousiasme de Ashley lui arrache un nouveau rire, les doigts dans la farine dans un grand saladier. « On va pouvoir rivaliser avec Santo et son bar sur la plage ! Le food truck de Ashley et Maci, los reyes del taco de cordero, » elle clame en exagérant un peu, mais ça la fait marrer. Pas sûre de savoir si les locaux et les latinx du coin chez elles prendraient l'hybridation du plat d'un bon oeil mais dans sa tête c'est une grande révolution culturelle et culinaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CUISINE-
Sauter vers: