Partagez
 

 Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Lun 20 Avr - 9:26


Ashley débarque dans la pièce les bras chargés de ce qui pourrait être des cadeaux mais qui s’avèrent simplement être ses affaires. Il n’avait pas l’impression d’avoir pris autant de fringues mais il faut croire qu’une fois qu’on les a sorties une fois d’un sac, elles prennent vie d’elles-même et doublent de volume. Ça va qu’il n’a pas eu à les transporter trop loin, si on lui avait assigné une chambre à l’opposé de la sienne, il aurait fait le voyage en deux fois. Il laisse tomber ses chemises sur le lit et soupire devant l’air passablement amusé de @Costa.“Ça a été ton prime ?” demande-t-il en prenant une à une les chemises dans un ordre bien spécifique, par couleurs puis par motifs, histoire d’avoir une vision d’ensemble grâce aux manches une fois qu’elles seront rangées dans le dressing attenant à la chambre. “Merci d’avoir dit que tu m’aurais pris dans ton équipe au fait. J’aurais fait de même.” Et il aurait fait de même s’il avait été Costa répondant à cette question. Probablement une question d’orgueil mais Ashley pense être un allié de qualité dans cette aventure, il ne veut pas se montrer méprisant avec les autres candidats, mais certains ne lui semblent pas vraiment taillés pour la compétition et paraissent être en vacances plus qu’autre chose. Chacun son délire il suppose. “Alors, t’avais vu juste et avais parié sur l’élimination de Jethro et Avalon ou tu t’étais trompé ?” demande Ashley avec un petit sourire. Il ne se réjouit pas du départ de ses camarades, en particulier Avalon avec qui il avait assez bien sympathisé durant la première semaine, mais savoir si Costa qui est un peu son référent en terme de prédiction du jeu avait misé sur les bons éliminés est une bonne façon de savoir si son avis peut être fiable lors des prochaines. Histoire de pas avoir à anticiper de son côté.

_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Lun 20 Avr - 18:20

Costa finit par abandonner Carl après leur conversation. Il sait pas trop quoi en penser de tout ça mais en définitive, il a pas encore décidé si pousser Rosa dans les bras d'un Carl, c'est vraiment une idée si géniale que ça. Le garçon, tu sens que c'est le petit gars un peu rejeté et dernier toute sa vie, dont tu sais pas s'il est réellement hyper stable et qui se rend pas toujours compte qu'il est un brin chelou. Lui, il guette le truc de loin, il a un peu papoté avec Carl parce qu'il était malgré lui impliqué dans son drama qu'il a moyennement pigé mais maintenant, il a juste envie d'aller retrouver sa chambre. Chambre quatre étoiles, comme la semaine précédente, si ce n'est qu'il switche de pièce. ça le gonfle un peu parce que tant qu'à le laisser là au même niveau, autant le laisser aussi dans la même chambre. S'il avait su, il aurait pas remballé toutes ses affaires. Bref, il arrive pépouze dans sa nouvelle chambre pour se poser sur un lit au hasard et, dans un timing parfait, Ashley passe la porte deux secondes après lui, chargé de ses fringues. Il se marre doucement, Costa, en le voyant débarquer en mode jour de lessive. ça clashe avec son style de british tout propre sur lui. Brusquement il fait plus... quadra célibataire. « Intéressant, j'étais avec Aera » il répond en liant les mains dans sa nuque, appuyé sur son oreiller. Il va pas trop mentir, Costa, s'il y en a plein qui sont ressortis de là choqués et ébranlés par ce qui a pu se dire, lui il a trouvé ça plutôt light. Probablement parce qu'il s'en fout qu'on lui prête certains propos erronés. Il en a pas tout le temps rien à foutre mais là, en l'occurrence, les propos n'étaient ni disproportionnés, ni à l'encontre de quelqu'un qu'il apprécie. « D'ailleurs, je suis marié, maintenant. On voulait t'inviter mais tout s'est fait très vite, mais t'inquiète pas, le divorce est déjà prévu, et la fête de la libération qui va avec aussi. » il le met au courant. Ouais, apparemment il est Brad et Aera est Angelina. Cette blague va continuer de le faire marrer deux jours puis il aura zapper, donc autant rentabiliser le truc. « C'était assez distrayant de tous les voir se prendre la tête pour des conneries. » il ricane à moitié. En vrai, elle avait bien dû se marrer Elena, de son côté de l'écran. Que c'est facile de les faire chier, elle a dû se dire. « Toi ? » il reporte son regard sur lui et ses chemises multicolores. Il a l'air d'avoir un ordre hyper précis pour ranger tout son bordel, que Costa analyse de loin. Ashley, il évoque l'équipe hypothétique que Costa avait dû composer (autant dire qu'il était loin du compte) durant le prime et, en vrai, Cos, il pige toujours pas pourquoi on leur a posé toutes ces questions, pour que ça n'ait au final aucune incidence sur le résultat. « Pour au final qu'on soit adversaires » il ironise. C'est vrai, en définitive, ils sont même pas dans la même équipe, Ashley et lui. Mais honnêtement, pour l'instant, il s'en fout un peu des équipes, il attend de voir l'importance qu'elles auront plus tard. Et quant bien même, l'idée d'avoir de vrais challengers de l'autre côté l'éclate aussi. Sinon, il n'y a pas de compétition. Il sourcille alors, Cos, en matant Ashley un instant. Il lâche pas l'affaire avec les paris, à croire qu'il veut lui faire passer un message. « Si tu comptes me demander des trucs comme ça chaque semaine, je te préviens je vais commencer à établir des tarifs » il plaisante. Il est pas là pour bosser gratos, d'ailleurs il est pas là pour bosser tout court, sinon il serait resté à Londres. Alors bien sûr qu'il se fait ses petits pronos pour lui-même, mais lui il est calé en foot, pas en gens. « C'était pas très difficile à deviner » il répond quand même, sans chercher à avoir l'air moins arrogant. Dans sa tête, c'était assez logique comme résultat : Izïa a pété un secret, Presley a une fanbase, Kai est la quintessence du candidat de télé-réalité, tandis que Jethro est plutôt discret et peu remuant et Avalon déjà dépouillée de son secret. On en est pas encore au stade où le jeu témoigne d'énormes surprises. « Mais je t'ai jamais demandé ce que toi t'avais comme prédictions par rapport au jeu. » il lui retourne le truc d'un ton presque accusateur. C'est facile ça de le faire parler sans se mouiller. Come on, Ashley. Ton tour.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Mar 21 Avr - 7:32

La déclaration lui tire un sourire. Un mariage de téléréalité, ils ont bien fait de prévoir un divorce, parce que ça marche assez rarement. En dépit des statistiques de Thrown Dice qui semblent indiquer que les couples qui se forment dans l’émission ont une durée de vie supérieure à la moyenne. “Oh… euh. Félicitations ? Tu verras on est pas si mal au club des divorcés.” bafouille-t-il pas sûr d’avoir bien compris la plaisanterie, il suppose que c’est quelque chose qu’il a raté pendant le prime. Ça va parfois un peu trop vite pour lui ces soirées, trop de monde qui parle à trop de monde, des interventions de la production qui foutent le bordel et des gens qui démarrent au quart de tour. C’est bon pour lui donner le tournis. Il suppose donc que quelqu’un a fait une remarque sur la proximité entre Aera et Costa et qu’ils ont décidé d’en jouer, c’est l’explication qui lui semble la plus sensée. Ça veut pas dire qu’il peut pas se tromper complètement, ça serait pas la première fois, surtout que dans cette émission il a l’impression qu’on ne peut pas s’attendre à ce qui est sensé. “Je sais pas à quoi tout le monde s’attendait. C’est pas comme si Elena avait caché son jeu quand elle a présenté sa chronique…” fait-il en haussant les épaules. Peut-être que certains veulent se donner une image de personne franche ou de défenseur de la veuve et de l’orphelin mais Ashley ne voit pas trop le mal dans les actions d’Elena. C’est peut-être une question de maturité ou de relativisme, mais il estime que si le seul problème qu’ils ont dans l’aventure c’est d’avoir une journaliste qui leur prête des propos un peu déformés, ils sont partis pour un smooth sailing. Sauf Rosamie, elle a pas l’air de vouloir qu’on lui mette des mots dans la bouche autres que les siens. Peut-être qu’elle devrait juste pas répondre la prochaine fois ? Ça lui vaudrait une sanction mais ça ferait un bel acte de rébellion. Ashley lui suggèrera l’idée s’il y pense, puis ça peut être drôle de la voir entrer en guerre ouverte avec une chroniqueuse, pour un observateur extérieur, Ashley il pense au public. “On était toujours adversaires. Cette fois-ci il y a juste une dimension supplémentaire. Je pense que ce serait une erreur de penser que les membres de notre équipe ne sont pas des adversaires déguisés.” nuance-t-il avec un petit sourire. Costa trompe personne, il a peut-être tissé des liens avec certain.e.s candidat.e.s mais il reste un joueur invétéré et qui la joue perso. Ashley refuse de croire qu'il a à un moment ou l’autre perdu de vue le fait qu’ils étaient dans une compétition. Il dirait pas de Costa que c’est un serpent, juste qu’il faut se méfier de ne pas trop lui donner les instruments nécessaires pour vous pendre. Parce qu’au moment où ça lui sera profitable, Costa il vous passera la corde au cou, et Ashley pourrait même pas lui en vouloir. “J’ai pas les moyens de me payer tes services je crois.” marmonne-t-il presque bougon. Il ne fait clairement pas partie des gens qui peuvent jeter des milliers de livres par les fenêtres sur des paris sportifs auxquels il ne comprend pas grand chose. Loin d’être pauvre, il accorde juste de la valeur à l’argent qu’il gagne. “Non, mais on peut jamais être sûr de ce que fait le public, j’ai l’impression que des fois il s’amuse à garder des gens juste pour contredire les pronostics.” La première nomination avait été assez claire aux yeux d’Ashley, même s’il avait bien accroché avec Avalon. Jethro et elle avaient fait l’erreur de se lier aux yeux du public par leur rapprochement rapide. En plus de ça ils affrontaient Izïa et ses qualités de détectives, Presley et ses remarques pas toujours politiquement correctes et Kai et ses blagues scatos. Entre le manque de temps que le public a eu pour s’attacher à leur éventuel relation et les trois profils retentissants en face, c’était peine perdue. Costa lui demande quelles prédictions il a sur le jeu et Ashley ne sait pas trop quoi répondre. Pour l’instant il a pas grand chose à offrir qui soit basé sur des faits, et il sait à quel point Costa aime appuyer ses paris sur des données. “Comme tu le sais pertinemment, je sais déjà qui va gagner le jeu. (il fait un geste vers Costa) Ceci dit j’aurais pas prédit qu’Izïa serait la première à découvrir un secret. Elle m’a surpris, je la pensais pas aussi impliquée dans la compétition.” Il aurait bien vu quelqu’un comme Costa être le premier à buzzer, mais faut croire qu’Izïa les a tous battus sur ce coup-là.

_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Mer 22 Avr - 14:20

La réaction d'Ashley manque de le faire marrer. Il a vraiment un souci avec le second degré parfois, cet homme, et ça, ça vient sérieusement entacher l'image parfaite qu'il s'est faite de lui en tant qu'homme british idéal, ce qui est débile dans le fond, parce que Costa, il vit à Londres, les british, il les connait, même si à l'entendre, on dirait que c'est une espèce qu'il ne peut que s'imaginer à travers des documentaires télé.  Mais il peut pas s'en empêcher, il aime bien faire des petites cases dans sa tête pour diviser les gens et les comprendre plus facilement. Une fois qu ele cliché est établi, il apprend les détails. « Je savais pas t'étais pas divorcé. C'est qui qui s'est barré ? » il demande avec curiosité, comme s'il parlait de la pluie ou du beau temps. Ashley, c'est lui qui plaisante sur le truc en premier lieu, donc Cos il considère que la voie est libre. Et plus honnêtement, il s'en fiche, d'ici la fin du jeu, ils connaîtront tout les uns des autres, jusqu'à leur secret, qui constitue probablement l'un des trucs les plus importants qu'ils aient. Donc faire dans la dentelle, il a un peu la flemme. C'est peut-être ça qui les défrise autant, les autres. Ils veulent garder un minimum la face les uns vis-à-vis des autres, même s'ils se voient tous à moitié à poil, au réveil, sous la douche, à s'empiffre ou à suer comme des porcs dans le sauna. C'est leur dignité qu'ils veulent garder à travers les chroniques. Débile. « Ils flippent parce qu'ils ne sont ni aussi transparents ni aussi honnêtes qu'ils veulent le faire croire » ça l'amuse de croire ça, Costa, même s'il sait que c'est valable pour au max la moitié des gens qui se sont insurgés. Lui-même il ne se souvenait plus de la moitié des réponses qu'il avait données, avant qu'elles ne lui soient rappelées sur le prime. Puis cette histoire d'équipes, aussi. Ashley, il a très bien résumé la situation et il n'a aucun doute sur le fait qu'il sait que Costa pense pareil. Ils ont le même pragmatisme sur la question de la collectivité dans cet endroit. Costa, il croit pas une seconde à la pérennité des relations créées ici, ni à leur différence. Il nie pas que certains restent amis après le jeu mais seulement ceux qui auraient été amis dans la vie de tous les jours aussi. Clairement, lui va pas se faire chier à entretenir des liens bidons avec des gens qu'il aurait jamais calculé ailleurs juste parce qu'ils ont "vécu un truc incroyable" ensemble. Maintenant il se trompe peut-être mais lui il aborde les choses comme ça. Très simplement, voire de façon tout à fait binaire mais il préfère se faciliter les choses pour l'instant. « Amen mon pote. » Il lève un pouce nonchalant en l'air. Déjà, lui, rien que l'idée d'avoir un chef d'équipe, ça l'emmerde. Il s'est toujours démerdé pour ne dépendre que de lui-même et de ses propres décisions, alors de savoir qu'il y a Kara qui le représente, ça le bute. Bon, dans l'absolu, elle a pas vraiment de rôle, ni de pouvoir, mais c'est une question de symbolique. Enfin, dans leur petit retour sur le prime : les éliminations. Pas vraiment surprenantes, du point de vue de Costa. Non, lui, ce qu'il relève plutôt c'est la tendance d'Ashley à le questionner à tout va comme son petit Paul le Poulpe perso. « ça peut se monnayer autrement qu'en argent » il répond très tranquillement, Costa, comme si ça relevait de l'évidence. Il pouvait penser à tout un tas de moyens de s'arranger : des infos, sur lui ou les autres, des services, ou autre. Pas qu'il ait particulièrement envie de se lancer dans des calculs savants, Cos, et il doute fort qu'il puisse anticiper réellement quoi que ce soit avec suffisamment de précision pour que ça vaille le coup pour Ashley, mais bon. Il donne pas de garantie de résultats, Costa. N'empêche que ce qui l'intéresse, lui, du coup, c'est de savoir ce que son nouveau coloc en pense, lui qui pose beaucoup de questions. Et il comprend mieux pourquoi parce qu'il a pas l'air hyper sur de lui. Il hoche la tête d'un air entendu quand il évoque le gagnant, même si, dans la réalité des faits, Costa il se fait pas non plus trop d'illusions, il sait que beaucoup de choses jouent en sa défaveur ou vont jouer en sa défaveur à différents stades du jeu. « C'est ça qui rend le jeu intéressant, les éléments imprévus. » Il va pas se relancer dans des métaphores alambiquées sur la vie et comment les imprévus bouleversent l'existence et rendent la vie plus plus digne d'être vécue mais c'est vrai que si on savait déjà le début comment le jeu allait se dérouler, quel était l'intérêt ? C'est aussi pour ça que ça attire les gens : tout le monde a le sentiment d'être à égalité, d'avoir autant de chance que les autres. « Mais faut voir si elle tient sur la longueur, elle nous a peut-être fait un coup d'éclat unique. » On va voir si elle est vraiment redoutable ou si c'était un coup de chance, parce que, comme l'a dit Aera, le secret d'Avalon était facile à trouver. « D'ailleurs, faut que tu saches que t'as quelqu'un sur tes fesses pour ton secret » il y repense soudainement vu la conversation, et affiche un petit sourire. Il aurait pu jouer le mec réglo et pas balancer l'agenda d'Aera mais il trouve ça plus drôle, un Ashley qui se défend. « Même si t'as pas l'air d'être le genre à changer de stratégie  pour se protéger » il note, peut-être en se planter complètement mais c'est ce qu'il capte d'Ashley pour l'instant. Limite l'inverse, à jouer le jeu juste pour mettre au défi.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Mer 22 Avr - 22:37

Costa s’étonne d’apprendre qu’il a été marié dans le passé, ce qui n’est pas surprenant. Ça commence à dater, il a eu une vie mouvementée avant d’être le quasi-quadragénaire qu’il est aujourd’hui et qui a la tête sur les épaules. “C’est pas le genre de truc que je balance à tort et à travers. J’ai été marié pendant deux ans, quand j’avais vingt ans et que j’ai débarqué à Rome. On s’est marié au bout de trois mois, un an et demi plus tard on n’avait plus rien en commun.” explique-t-il d’un ton détaché, en touchant instinctivement la chaîne qu’il porte sous sa chemise et à laquelle est accrochée son alliance. Il ne l’a jamais portée, parce qu’il déteste ça, mais il ne l’a jamais vraiment enlevée non plus parce qu’il y tient mine de rien. Son histoire avec Claudia a été un tourbillon de passion qui, comme souvent, s’éteint aussi rapidement qu’il ne s’embrase. Y’a pas grand chose de plus à raconter à ce sujet. Le jugement que Costa porte sur les autres candidats est un peu dur mais Ashley ne l’aurait pas mieux dit lui-même. Certains sont en représentation permanente et veulent absolument obtenir l’edit le plus favorable, personne n’a envie de sortir de l’émission avec une foule de haters, mais il faut savoir reconnaître ses torts. Elena ne fait que les pointer du doigt. “Ce qui est normal en plus… je sais pas pourquoi il y a un tel culte de l’honnêteté absolue. Je vois pas le mal qu’il y a à ne pas vouloir hurler ses opinions sur tous les toits ou à garder des choses pour soi… mais c’est probablement parce que je suis vieux-jeu.” ajoute-t-il avec une moue peu convaincue. C’est peut-être aussi simple que ça : une différence générationnelle, lui il trouve ça plus drôle que vraiment pénible. Si quelqu'un a un problème avec ses réponses, il sera ravi de les tirer au clair, mais faire d’Elena Maslov l’ennemie numéro 1, c’est contreproductif. Ni plus, ni moins. C’est étrange comme obtenir l’approbation de Costa, qu’Ashley considère comme un bon joueur au sein de l’émission, lui fait chaud au coeur. Ils savent à quoi s’en tenir. Ils peuvent être colocataires dans cette chambre, ils peuvent même être potes, hell, ils peuvent même devenir grands amis, ça ne retirera rien au fait qu’ils sont l’un contre l’autre à la fin de la journée. Un seul d’entre eux peut gagner et même si les chances sont du côté de Costa, c’est pas le genre d’Ashley de se saboter pour lui ouvrir la voie. Ça retirerait tout le fun du jeu. Il éclate de rire quand l’italien lui fait remarquer qu’il y a d’autres moyens de compenser ses services que de l’argent et la remarque fuse sans qu’il n’ait besoin de réfléchir : “Le jour où tu décides de dire ça devant Natéo, je veux être là, je suis sûr qu’il aura des propositions d’arrangements à te soumettre.” Le pauvre Natéo en a pris pour son grade sur le blog de Gossip TD par rapport à des avances qu’il aurait faites à certains candidats. Ashley ne sait plus exactement si des noms ont été mentionnés et si Costa en faisait partie, mais l’idée que Natéo saute sur l’occasion pour draguer l’italien lui paraît vraiment cocasse. Pour ce qui est d’Izïa et de ses talents d’enquêtrices, Ashley n’a rien à redire, même si c’était sa seule performance de la saison en terme de chasse aux secrets, elle a visé juste et suffisamment vite pour choper le secret de la première éliminée. “Ce coup d’éclat unique, n’empêche, ça la rend déjà meilleure enquêtrice qu’au moins quatre-vingt pour cent des candidats qui ont participé à l’émission depuis sa création.” Eux inclus. Voilà qui est super bon pour l’ego, il a intérêt à se remuer s’il ne veut pas être éliminé sans un secret à son actif comme tant d’autres candidats qu’il a pu trouver incompétents par le passé. Costa semble sous-entendre qu’Aera est sur la piste du secret d’Ashley, ce qui le surprend un peu, mais pas au point de lui faire faire une syncope. C’est la conclusion logique, puisque c’est avec elle que l’italien a passé la soirée et qu’il sait qu’Aera et Ashley sont assez proches. “J’espère que j’ai même plus d’une personne sur ma trace ! Mon secret il vaut le coup d’être découvert !” plaisante-t-il, pas sûr d’avoir envie qu’on le lui pète et en même temps, il est aussi venu pour le défendre. Si ça ne tenait qu’à lui, il perdrait son secret en milieu d’aventure, juste assez tard pour que ça marque les esprits et juste assez tôt pour se refaire une santé financière avant d’être éliminé. Concernant la possibilité de changer de stratégie, il hausse les épaules et d’une voix calme, factuelle il répond : “Je crois pas l’avoir encore vraiment mis en danger, alors pour l’instant le seul changement ce serait de laisser échapper un peu plus d’indices, ce que je ne compte pas faire de suite. J’ai pas l’intention de faire une Avalon, secret trouvé, éjecté. Très peu pour moi.” C’est pas pensé comme une remarque acerbe, mais en même temps, il trouve ça fou d’avoir réussi l’exploit de perdre le jeu deux fois en une semaine. “T’as déjà repéré des gens qui sont à la poursuite de ton secret ou tu te sens plutôt en sécurité jusque là ?” demande-t-il, persuadé que Costa a un secret bien caché qui donnera du fil à retordre à quiconque tentera de le percer.


_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Ven 24 Avr - 18:17

Costa, il pensait écouter pépère l'histoire de mariage et de divorce d'Ashley, en apprendre un peu plus sur sa vie de débauche quand il était jeune et savoir s'il s'inscrit dans le même drame que subira son pseudo couple d'ici quelques heures, jours, semaines, années, il en sait foutre rien. Sauf qu'il bugue. « Attends. » Pause. Une seconde, là. Costa, il doit encaisser l'info archi importante qu'il avait loupée jusque-là. « Tu as habité à Rome ? » il soupire en ayant du mal à moduler la surprise, l'incompréhension, le dédain amusé dans sa voix. « Mamma mia, falso fratello... » Il peut pas s'en empêcher, c'est dans ses gênes, dans son sang napolitain, alors que lui-même a dû foutre les pieds deux fois dans la capitale dans toute sa vie. Mais il y a des rivalités qui n'ont pas besoin de s'expliquer, qui remontent à la nuit des temps, qui vivent au-delà du monde du sport. Naples et Rome, c'est le derby del sole, devant l'éternel. Par tradition, les napolitains n'aiment pas les romains et réciproquement. Personne ne sait plus vraiment pourquoi, au fond, c'est juste comme ça, un truc que t'apprend comme un et un fond deux, un truc culturel, une dissonance irréconciliable entre Rome et ses rois, sa politique, sa bourgeoisie, et Naples la ville qui vit entre les doigts de la camorra, l'économie alternative. Il aime ce genre de vérité qu'il faut pas trop chercher à remettre en question, Costa, ça lui détend l'esprit quand il a tendance à trop partir en live à réfléchir à tout et n'importe quoi. Il se raccroche à ces états de fait inexorables pour broder autour. Il y a des trucs qui peuvent pas bouger, dans la vie, peu importe la force que tu emploieras pour aller contre ça. La nature humaine, ça en fait partie, pour lui. Ashley, il s'est considéré un peu nihiliste. Costa, lui, il a juste un côté très cynique, très pragmatique, malgré son optimisme. La réalité, il en a conscience, il en a tristement conscience, mais ça l'empêche pas, la majeure partie du temps, de voir le côté positif. Parce que c'est son tempérament d'embrouilleur. Il a ce ce pouvoir sur lui-même : quand ça va pas, ça va. C'est tout. Quand il dit que les autres essaient de se cacher derrière une transparence extrême pour se faire bien voir ou avoir une bonne image d'eux-mêmes, ça l'empêche pas d'en rire, de bien s'entendre avec ces gens-là. Et même s'il se contente de hocher la tête d'un air approbateur, Costa, il est plutôt d'accord avec Ashley. Lui-même se considère comme plutôt très franc, il aime dire les choses, telles qu'elles sont, lorsqu'il l'estime nécessaire et lorsqu'il estime important qu'il soit entendu. Costa, il aime être entendu, il aime qu'on l'écoute, mais il aime aussi qu'on respecte son silence, qu'on s'interroge sur son silence, qu'on attende sa parole. Parfois, il a juste pas envie. « Dis pas ça, on n'a que dix ans de différence, s'il n'y avait pas Felicity pour me faire relativiser, je déprimerais » il plaisante. C'est vrai qu'il a beau cataloguer Ashley dans la case des vioks, du moins selon les critères de ce genre d'émission mais quand on y pense, il y a autant de différence entre eux deux qu'entre Cos et disons Jill, la plus jeune. Le pire pour lui, ça a été de se rendre compte qu'il n'y avait que quatre candidats plus âgés que lui. Quatre. Quatre putain de candidats. Il fait partie de la vieillesse du chalet, là, actuellement. Il est pas particulièrement concerné par son âge, Costa, dans la vie de tous les jours, il s'en branle un peu et, à vrai dire, il se voit bien dans la force de l'âge, quarante, cinquante ans, poivre et sel mais putain de classe. Le genre de mec que tu respectes. Mais face à la horde d'enfants qui gambade dans les lieux, c'est dur. Ashley il se marre, alors que Costa il est archi sérieux, il se voit déjà lui soutirer des indices toutes les semaines contre des prédictions claquées. Non, pire, des opinions. « T'es fou, je tiens trop à mon cul. Puis il a déjà choisi son italien, courage à lui » il réplique, en portant la croix qu'il a autour du cou à sa bouche pour une prière pour Gi. Dieu merci. Costa, on peut avoir tendance à l'oublier parce qu'il est dans une émission de télé-réalité, mais il a grandi au milieu de certaines valeurs pas forcément hyper progressistes, dans ses quartiers populaires italiens. Il y a des questions auxquelles on répond différemment là-bas. Lui, il a l'apprentissages des anciens avec la fraîcheur de la nouvelle génération, ce qui fait qu'il s'en tape un peu de la sexualité des gens, qui touche la nouille de qui, tant qu'on l'implique pas. Il veut pas se faire toucher le cul par un gay, par exemple. C'est terriblement contradictoire parce qu'il y a toujours son ego que ça satisfait, quelque part, mais en même temps, il aime pas l'idée qu'un gars puisse fantasmer sur lui. Donc clairement, Nateo, il le laisse à Gi. La question des secrets, il est déjà nettement plus à fond. Surtout que les paroles d'Ashley, ça pique vachement sa curiosité. « Ah ouais ? c'est un truc marquant pour toi ? t'as hâte de le dévoiler ? » Lui, il a qu'une hâte, c'est que tous les secrets pètent les uns après les autres, jusqu'à arriver au prime où tout le monde ôte le masque. C'est ce qu'il préférait, chaque saison, quand il matait avec sa frangine, sa go ou tout seul s'il s'emmerdait. Il se marre parce que clairement, ils vont tous être hyper vigilants maintenant, juste pour pas "faire une Avalon". « Impossible que quelqu'un trouve pour le moment, j'ai rien laissé filtrer d'important et si certains cherchent, ils vont sûrement se concentrer sur les trucs évidents mais sans rapport avec mon secret » il répond en toute honnêteté. C'est pas qu'il veut pas jouer le jeu en balançant des indices, c'est juste que l'occasion s'est pas vraiment présentée. Mais c'est pas faute de raconter sa vie, pourtant et beaucoup ont dû amasser certaines infos non-loupables, depuis le temps. Donc non, il s'inquiète pas, Costa. « Y'a des secrets qui t'intéressent plus que d'autres ? » Lui, oui, bien sûr. Les grosses cagnottes, les profils atypiques, les potes.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Ashley
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Sam 25 Avr - 13:49

La surprise sur le visage de Costa est assez marrante à voir et quand il lui demande confirmation, Ashley opine. “Si, per cinque anni !” dit-il dans son meilleur accent italien qui restera à jamais marqué par les traces de son accent gallois, quoique certains diraient que la façon dont les gallois roulent les R se prêtent aux langues latines. “Promis, je n’ai pas d’amour particulier pour la ville, ne me renie pas tout de suite !” plaisante-t-il, parce que la déception et l’outrage dans la voix de Costa l’amusent. Il y peut rien Ashley si la meilleure école de restauration au monde, ça se débat de nos jours mais à l’époque c’était indéniable, se trouve à Rome et qu’il voulait le meilleur pour sa carrière. Franchement Costa ne peut pas lui en vouloir pour ça. Ce n’est pas comme si Ashley s’était pointé dans l’émission en portant un maillot de l’AS Roma. “Faut te rendre à l’évidence, t’es jeune en apparence mais t’es probablement vieux-jeu toi aussi.” Ashley est presque navré de lui annoncer la triste nouvelle, mais Costa fait partie des gens à l’ancienne sur ce point là en tout cas. Pour le reste, avec son look de bad boy, ses tatouages et son mode de vie, il est résolument new age, mais ça ne veut pas dire qu’il n’a pas une façon de voir le monde qui est un peu plus classique. “Je suis sûr que tu pourrais le convaincre de laisser tes fesses tranquille.” répond-il, parce qu’après tout, si Costa est un peu farouche, Natéo s’accommodera pour le satisfaire, ça ne fait aucun doute. Le pauvre Natéo, Ashley le plaindrait presque d’être ainsi affiché sur les réseaux sociaux, mais en même temps, il se raisonne en se disant que le public voit ce qu’on leur montre. Difficile pour Natéo de dire qu’il n’a pas flirté, donc difficile pour lui de se rebeller contre la façon dont il est perçu. Pour ce qui est de son secret, Ashley pondère une seconde avant de répondre à Costa, parce qu’il veut exprimer son idée de façon claire. “Hâte non, ça viendra en temps et en heure, mais oui, c’est marquant pour moi. J’imagine pas qu’on vienne dans Thrown Dice avec un secret qui n’a pas un minimum d’impact sur notre vie, notre histoire ou un truc du genre. Ça serait un peu contre-intuitif je trouve.” explique-t-il. Il ne porte pas de jugement de valeur sur les secrets des uns et des autres, mais si un secret est anecdotique et qu’il n’a aucune influence sur qui vous êtes, est-ce que c’est vraiment digne d’être un secret ? Chacun voit midi à sa porte, mais pour Ashley, un secret trop léger serait un peu moins digne d’intérêt, parce qu’il veut apprendre à découvrir une face cachée des candidats lorsqu’ils révèlent leur intitulé. Il aimerait avoir ce petit moment où les éléments qui n’avaient pas de sens viennent se mettre en place. “Si ça se trouve les gens ont utilisé les indices gagnés à l’aide du grimoire pour te prendre en chasse et tu ne le sais pas encore… T’as peut-être plus que quelques heures à vivre !” dit-il d’un ton qui est porteur de mauvais augure. Même si d’un côté rationnel, Ashley se dit que les gens auraient préféré dépenser leurs indices sur des candidats qui ont pas eu de chance avec le grimoire et voient leur secret mis en danger par des brides dévoilées. Pour peu que Costa ait tapé dans l’oeil de quelqu’un, il est possible que son secret soit plus en danger qu’il ne le suppose. Mais bon, c’est le cas pour chacun d’entre eux quand on y réfléchit bien. “Le tien, surtout si tu laisses rien échapper, ça veut dire que ce sera un vrai challenge de le trouver. Celui de Roma aussi, elle a l’air d’avoir eu une vie fascinante et je me dis qu’il y a sûrement quelque chose de très intéressant à l’arrivée.” C’est à peu près tout pour l’instant, même si Ashley ne fait pas de discrimination, il aimerait trouver un secret (ou deux ou trois) quel qu’il soit. S’il lui semble qu’un secret est plus abordable que d’autres, il sautera sur l’occasion, pas besoin d’être particulièrement proche de la personne ou particulièrement intéressé par le secret en lui-même. Tout ce qui l’intéresse au fond c’est de jouer le jeu à fond. Puis il y a Izïa et Gianni qui ont des cagnottes qui attirent l’attention, alors forcément s’il peut choper une cagnotte qui s’approche des vingt mille livres plutôt que celle de quelqu’un qui stagne à trois mille balles, il sera pas mécontent (ce qui est ironique quand on sait qu’il va pas tarder à perdre toute sa cagnotte). Avoir mentionné Roma lui fait penser à un truc qui l’amuse et colle un sourire sur son visage. “D’ailleurs, tu le vis comment qu’elle porte le nom d’une ville que tu détestes tant ? Ça t’arrache la langue de l’appeler par son prénom ?” plaisante Ashley même s’il imagine que ça peut représenter un challenge pour Costa de dire du bien de la jeune femme en associant des compliments à la capitale de son pays. Chaque fois qu’il dit un truc du genre “Rome est intéressante” il doit sentir les regards courroucés de tous les Napolitains se poser sur lui dans un moment de désolation profond.

_________________
 
the devil you know
when in doubt i ask myself "what would jesus do ?" ▬ then i do the exact opposite. it's much more fun that way.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 Empty
Message (#) Sujet: Re: Hyancith turned into a flower - Nicolas René Jollain the younger - Lundi 01h20 — Mer 29 Avr - 19:27

Costa, il avait pas capté dans sa petite quête d'infos sur les autres que Ashley avait passé cinq ans à Rome. Alors que putain, c'est quand même le truc essentiel à savoir sur le bonhomme, qu'il ait fricoté avec l'ennemi devant l'éternel de Naples.  C'est pas un motif d'exclusion d'office dans le petit théâtre interne de Costa où il classe tous les gens avec qui il s'entend bien, mais presque. Disons qu'il est en ballottage. Nominé jusqu'au prime à l'issue duquel on statuera sur son sort. « Mouais » il plaisante, avant de l'interroger, plus curieux : « pour le travail ? » Remis du choc, ça l'intéresse, Costa, de savoir qu'un autre que Santo et Gi a déjà foutu les pieds dans sa patrie. Il est italien, Costa, il est ouvert et chaleureux, il accepte tout le monde, mais quand même, y'a des critères à remplir. Sa ville, c'est sa la plus belle du monde, donc il peut lui accorder Rome plus facilement mais il reste vigilant. ça pue le faux frère. Ils déconnent un peu, en attendant, et l'air de rien, Costa, il se sent instantanément plus proche d'Ashley. Il se sent pas proche de lui, faut pas déconner, mais ils partagent un truc non négligeable et c'est pas pour rien qu'il a direct accroché avec Santo et Gianni, la première semaine. Éloigné des siens, de son pays, de sa culture pendant des années, pour un putain de chauvin comme lui, fallait forcément que ça ressorte d'une manière ou d'une autre. ça tend à le rendre plus réceptif, plus curieux, plus intéressé, Costa, à sa vie, à son secret. Pas qu'il l'était pas auparavant, mais pas de la même manière. Alors il zappe un peu Ashley qui lui annonce qu'il est vieux, Ashley qui le met en garde contre les hardeurs de Nateo (à qui il parle à peine depuis le début du jeu), pour passer direct à Ashley qui évoque son secret et le fait qu'il soit marquant pour lui. Il a l'impression qu'il le prend pour un teubé en lui expliquant que tous les secrets doivent être percutants, vu que c'est un peu le principe de Thrown Dice, comme si Costa en était pas arrivé à cette conclusion tout seul comme un grand. Mais il relève pas, et préfère s'amuser de ses paroles, armé d'un sourire. « Je vois, toi t'es le genre à vouloir sonder la moindre parcelle d'âme chez les autres, déformation professionnelle j'imagine. » A creuser les couches et sous-couches de peinture sur les tableaux, il a pris la fâcheuse habitude de savoir ce qui se cache sous la surface. Normal qu'il ait pas envie de se contenter de la vie superficielle des autres candidats et qu'il ait envie de passer directement à l'âme mise à nu. « Mais bon, vu le narcissisme nécessaire pour venir raconter sa vie intime devant des millions de téléspectateurs, lequel est le plus tordu entre toi et nous finalement. » Et c'est Costa le mégalo semi-assumé qui dit ça. De son côté, il a clairement aucun problème à venir raconter son histoire à un public aussi large. Pas parce qu'il en est fier, nécessairement, mais parce qu'il a toujours apprécié avoir un public et être le mec qu'on écoute. « ça te fait rien, la perspective de t'ouvrir face à tout le monde, comme ça ? » il demande en roulant des billes vers lui, la tête calée sur son oreiller. C'est pas un acte anodin, l'air de rien, parce que même s'ils peuvent avoir tendance à l'oublier, le "tout le monde" s'étend largement au-delà de leur petite bulle à vingt. Les répercussions de ce qu'ils balanceront, ils ne les verront pas forcément tout de suite. Quand il repense à certains secrets des saisons précédentes, il y en a qui devait être foutrement assumés, derrière. Des histoires douteuses, rocambolesques, voire un peu pitoyables dans certains cas. Certains ex candidats devaient avoir des putains de balls. « Resterait la confrontation, ne remets pas en doute ma capacité à retourner les cerveaux » il se marre, Costa. Même si certains ont gratté des indices sur lui, merci à la gentillesse du grimoire, il se sait capable de se sortir de situations périlleuses. Ou plutôt, il sait que sa confiance jouera en sa faveur, même s'il est complètement dans la merde. Il a toujours très bien menti, Costa, et il a toujours eu de l'aplomb, c'est le genre de skill que t'apprends très tôt, à Naples. « T'as raison de t'intéresser au mien, tu seras pas déçu » il sourit dans un semi bluff mystérieux. La réalité, c'est qu'il en a pas grand chose à comment les autres recevront son secret, tout simplement parce qu'il n'est pas vraiment question d'opinion à avoir sur le sujet. Mais il opine de la tête quand Ashley évoque le secret de Roma. Il pense pareil, qu'elle a sûrement une histoire singulière à leur apprendre. Et Costa, il a beau plaisanter, il sait que ça sera pas la seule, que certainement un paquet d'entre eux ont des vraies histoires, des vraies débats à amener. « Franchement, une fois passée la pulsion de la noyer dans la piscine, ça a été mieux » il se marre. « Deuxième à la popularité, je me suis dit mauvais plan. » Il sait se préserver, Costa, il est pas débile à ce point. Il visualise les bons moves et les très, très mauvais moves. Clairement, il fera pas ça avant de s'être prouvé qu'il peut la dépasser dans le classement. Il l'avouera pas tout haut mais ça l'a bien fait chier son absence dans les trois tops. « Mais toi, t'as pas à t'inquiéter, vous m'avez accueilli à Londres donc on est quittes » il précise en esquissant un fin sourire. Il le tuera pas dans son sommeil parce qu'il a vécu à Rome.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CHAMBRES 4 ÉTOILES-
Sauter vers: