Partagez
 

 Games. (mardi s2, 17h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Games. (mardi s2, 17h20) — Lun 20 Avr - 13:25

@izïa

Costa, il est assis sur le tabouret du synthétiseur, les doigts sur les touches, comme s'il allait soudainement lui venir un élan de génie musical alors qu'il a jamais été foutu d'aligner plus de deux notes justes. Il sait pas trop pourquoi il s'est posé là, alors qu'il venait checker ce qu'ils avaient comme jeu sur la play, à la base. Il avait bien envie de se faire une session fifa ou autre avec Louis et quiconque d'autre serait chaud, en vrai. Une soirée posée, avec bière, console et chips aussi, tant qu'à faire. Bref, la soirée classique des ados de quinze ans peu évolués mais putain, qu'est-ce que c'est bon. Sauf que Cos, il s'est laissé amadouer par la pièce et il s'est mis à vagabonder autour des meubles, ses doigts effleurant chaque surface comme si c'était sa manière de s'approprier les lieux. C'est complètement silencieux, hormis le bruit feutré de ses pas et de sa respiration. ça a quelque chose d'hyper glauque, une salle pareille, sans la cacophonie qui va généralement avec. Le billards, la console, les sièges sont laissés à l'abandon, même les instruments prennent la poussière. C'est débile, il y avait sûrement quelqu'un il y a encore quelques heures, mais c'est une sensation chelou qu'il a, sans trop piger d'où ça vient. Bref, il soupire et sans plus faire attention au bruit qu'il fait, il se laisse tomber face au synthétiseur, dépose le bout des doigts sur des touches au hasard qu'il enfonce distraitement.  ça sonne pas hyper mal mais pas hyper bien non plus. de toute façon, c'est plus cet instinct qu'ont les gens à appuyer sur un piano dès qu'ils en voient un, qu'il y ait une finalité ou pas. Il s'amuse un instant à tester les différentes sonorités, à mêler plusieurs notes, la longueur du son, la puissance du son, quand il entend la porte d'ouvrir dans son dos. Son regard capte aussitôt Izïa qui l'observe. « Et ben, t'étais pas supposée partir dimanche, toi ? » il plaisante en guise de bonjour. C'est pas ce qu'elle sous-entendait, cette fois-là, à la patinoire ? « Tu le veux vraiment ce gage. » Encore une fois, il plaisante, il a pas encore l'intention d'user de cet avantage-là, il préfère attendre le bon moment. Il l'observe une seconde, Izïa et il peut pas s'empêcher de la trouver archi bizarre. Il sait pas trop expliquer pourquoi, parce qu'en soi, elle a rien de particulier, mais elle a une vibe chelou. Pas chelou négativement. « Bon, on se la fait cette partie d'échecs ? » il propose alors en se redressant. Il y a forcément un jeu d'échecs par ici, il a vu des tas de boites de jeux de société.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Mar 21 Avr - 13:52

Tu entames la deuxième semaine, et après avoir passé ton lundi à être au service de Maci, tu retrouves en ce mardi ta liberté. Liberté... c'est un bien grand mot, même si ta petite voix intervient peu depuis le prime, tu sais que tu ne l'es pas totalement... libre. Tu es consciente de tes conditions. Tu sais que participer à cette émission est le meilleur moyen pour prouver que ça y est... ça fonctionne. Tu es sûre à 100% que cette aventure va vous changer. Tu continues ta vadrouille de la semaine et t'attaques aux pièces que tu n'as pas encore visité. Tu te retrouves dans la pièce au doux nom de Salle de jeux et détente. Tu y croises @Costa qui te lance une taquinerie ? Du moins c'est ce que tu discernes avec l'intonation de sa voix. Tu acquiesces. "Je me devais de découvrir encore deux trois secrets, avant de vous quitter !" Ce n'est pas des paroles en l'air. Tu as vraiment l'intention d'en dénicher d'autres. Tu as d'ailleurs sélectionnés tes cibles pas plus tard que ce matin. Il évoque le gage auquel il doit te soumettre. Tu souris timidement. "Il faut croire que oui. Je me demande ce qu'il y a dans ta tête." Dis-tu avant de tourner autour du candidat. Il se redresse et te propose de faire une partie d'échecs. L'un de tes terrains de jeux préférés. "Prêt pour perdre ?" Pas que tu doutes de tes compétences, mais tu es particulièrement confiante des tiennes. Tu as appris avec l'un des meilleurs, Alph'. Cette information évidemment tu ne la dévoiles pas et tu pars farfouiller vers les jeux de sociétés récupérées un jeu plateau d'échecs avec les pièces. Tu trouves le tout assez facilement et invite Costa à prendre place devant toi. "Je te laisse les blancs et donc le pouvoir de commencer." dis-tu en plongeant ton regard dans le sien. Que le jeu commence. Pour la première fois cette semaine l'interaction avec ta petite voix ne manque pas, elle ne t'est d'aucune utilité à ce moment.


@Costa

_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Mer 22 Avr - 20:44

Il se marre illico, Costa, en l'entendant. Elle manque pas d'air, quand elle surpasse sa timidité chelou et son cerveau branché premier degré. Mais en vérité, elle a besoin raison, parce que sur ce coup-là, elle les a bien tous niqués. A buzzer comme une fusée et pour faire mouche, en plus. Elle a pas forcément l'air particulièrement farouche, comme ça, comme le disait Ashley, mais faut croire que les apparences sont réellement trompeuses. Costa, ça l'avait bien fait chier, d'ailleurs, au-delà du fait qu'il était impressionné. Il avait pas suffisamment confiance en ses compétences de déduction parce qu'il est pas particulièrement doué en énigmes, mais par contre, il comptait sur son culot et sur sa capacité à réfléchir plus loin que nécessaire pour, si pas toucher juste, au moins buzzer dans les premiers. Il avait absolument pas prévu que quelqu'un irait si vite et il a pas tellement envie de se cacher derrière des excuses du style, le secret était facile. « Une vraie mitraillette. » Clairement, on est plus sur un gun mais sur un AK 47, là. Faut se méfier en permanence, parce qu'elle peut tirer dans tous les sens. Et malgré son ego mis à mal, Costa, il est hyper curieux de voir qui elle va achever après et, surtout, de savoir quelles théories elle va élaborer. « T'as déjà des gens en ligne de mire ? » Autant le savoir si elle a l'intention de s'attaquer à son secret à lui, même si il en doute très fort. Ils ont pas assez sympathisé et elle a aucune info sur lui. Donc ça serait de nouveau un gros coup de poker. D'ailleurs, tant qu'elle se montre féroce et potentiellement dangereuse, ça lui plait bien d'avoir toujours un gage à lui filer, même si ça peut paraître archi bateau. Qui sait, il l'utilisera peut-être comme coup de maître. Finalement, il lui propose une partie d'échecs, puisque leurs moments à deux semblent être placés sous le signe de la compétition dans des domaines dans lesquels ils sont l'un et l'autre plus ou moins doués. « Tu prends la confiance là » il rétorque en s'installant face à elle tandis qu'elle pose l'échiquier. Pas besoin de pendule, ils sont pas en pleine compète. Elle l'invite gentiment à prendre les blancs, ce qu'il accepte sans broncher. Il joue d'ordinaire avec les noirs, parce qu'il a pour habitude de laisser les vieux commencer, mais il s'en accommodera. « C'est le moment si tu veux mettre en jeu quelque chose. Un autre gage, ou bien annuler le tien. » il dit, en la regardant droit dans les deux, tandis qu'il pose ses pièces.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Sam 25 Avr - 1:16

Tu le fais rire, alors tu souris. Tu as bien remarqué que depuis que tu as buzzé le secret d'Avalon, sa révélation et ton repêchage des candidats t'observes plus longuement. Tu as entendu des bruits de couloirs sur le potentiel danger que tu pouvais être pour leur secret. C'était forcément à prévoir. Au début tu reçois une multitude de compliments et de congratulations et après les esprits passent à autre chose, réalise que ton exploit peut-être très vite effacé par l'arrivée d'un autre. La preuve, deux personnes ont buzzé depuis le début de la semaine. Presley et Santo. À voir si leurs idées sont bonnes. Pour le moment tu continues tes enquêtes dans ton coin. Tu suis des pistes, attend de recevoir les indices sur la candidate que tu as pris pour cible avant de potentiellement faire un retour dans le confessionnal et appuyer de nouveau sur le buzzeur. Il te décrit comme une mitraillette. La comparaison est imparfaite, mais tu acquiesces. "Et toi ? Tu te perçois comment dans le jeu ? De ce que j'ai cru comprendre ou plutôt entendre tu as un sacré répondant." À voir si c'est une qualité ou un défaut, de toi-même tu ne saurais le déterminer. "Yep... j'en ai une. Maci." Déclares-tu à Costa. Pour d'autres candidats tu aurais très certainement gardé cette information pour toi, mais Costa est un joueur qui a gagné des points la semaine dernière. Pas assez pour faire partie de tes alliés, mais on pourrait dire que tu es d'accord avec son jeu. "Et toi ? Des idées ? Des cibles en vue ?" Donnant-donnant, en plus de vos défis et gages si tu délivres une réponse il doit faire de même. Tu n'imposes pas ce système, il s'est en réalité installé tout seul entre vous ! Tu t'installes pour jouer aux échecs, il te rejoint. Te fais une remarque. "Non... je suis juste réaliste." Tu souris timidement avant de lui laisser le premier coup lançant la partie. Vos regards se croisent. "Va pour le gage !" Annuler le tien serait une mauvaise stratégie et puis vous devez offrir du divertissement aux téléspectateurs. "Est-ce que tu te préoccupes de ce que les personnes peuvent penser de toi ? Ici ou même ailleurs dans ta vie ? " Demandes-tu tout en finalisant le rangement de tes pièces. Tu déposes le roi sur sa case avant de relever la tête et de regarder fixement ton adversaire.



@Costa


_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Dim 26 Avr - 23:50

Le cas Izïa est un peu particulier, difficile à appréhender. La nana est à la fois duper et archi éveillée. Chelou et intégrée, timide mais terriblement franche.  Il sait pas trop par où la prendre, Costa, il arrive pas à savoir s'ils s'entendront réellement un jour, mais paradoxalement, ça le fait toujours kiffer quand ils finissent par se croiser, parce que ça finit toujours en défis à la con. Il sait pas ce que ça sera, aujourd'hui, mais il le piffe d'ici, le truc qui arrive. Izïa, elle fait de l'Izïa, à être ultra premier degré.  Depuis son piano, il l'observe un instant. « Moi, je me vois comme quelqu'un qui a envie de faire ses preuves » il répond simplement. Costa n'aime pas avoir un avis sur lui-même, parce qu'il a conscience de ne pas se voir très clairement. Et puis être le gars qui pense à lui-même, ça l'intéresse pas, parce que ça n'a absolument aucune espèce d'importance, encore moins d'incidence. L'introspection, ça l'emmerde. Il est bien dans ses pompes donc il a pas besoin d'analyser sa propre perception de lui. Alors en l'occurrence, ici, pour l'instant, il n'a que ça à dire sur lui. « Pour le reste, je préfère savoir comment les autres me perçoivent. Donc je note pour le répondant. » il sourit. Il prend ça pour un compliment et ça le fait marrer qu'on puisse dire ça de lui. C'est pas le premier truc qui sort en général, mais c'est bien, ça change. Et puis il y a tellement de trucs qu'il est en plus, à l'extérieur, difficile de comparer. Mais quand il est pas occupé à écouter les gens lui raconter qui il est, il aime aussi écouter les gens se raconter eux. Izïa, elle vise Maci et c'est pas la première qu'il entend dire ça, donc elle a plutôt intérêt à se magner le train, si elle veut avoir l'exclu. « Tu te donnes combien de temps ? » Tant qu'à faire dans le défi. Elle a quand même mis... moins d'une semaine, pour Avalon, alors si ça se trouve, d'ici le prime, l'affaire sera pliée. Il est vraiment curieux de voir la suite, Costa, si elle est réellement une putain de débunkeuse de secrets ou si elle a juste eu un éclair de génie. « Santo. Rosamie. Dans un premier temps. » il répond sans gêne. Santo parce qu'il se sent capable de piger ce qu'il cache, simplement parce qu'il a de considérables avantages et Rosamie parce qu'ils s'entendent très bien et que son secret a l'air compliqué, d'après ce qu'il a pigé. Ils s'installent finalement et il range ses pièces en s'attardant sur sa reine en souriant. Comme il lui avait dit le jour où ils étaient à la patinoire et qu'ils avaient évoqué les échecs la première fois, c'est à cette pièce qu'il s'identifie. Parce qu'il est capable de tous les moves. Une fois qu'ils sont prêts tous les deux, qu'elle lui annonce mettre un jeu un nouveau gage, ils peuvent commencer, avec lui qui avance deux de ses pions et qui réfléchit à sa question. « Pas vraiment. Comme je t'ai dit, j'aime bien savoir comment les autres me perçoivent, mais à côté de ça, c'est très cliché mais je suis plus dans le délire : peu importe qu'on parle de toi en bien ou en mal, tant qu'on parle de toi. Je suis le seul à décider de ma valeur et laisser ce pouvoir-là aux autres, c'est ouvrir la porte à trop d'emmerdes. » ça peut paraître paradoxal, d'aimer savoir comment on est perçu par les autres tout en s'en tapant complètement de si c'est positif ou négatif. Pourtant y'a ce paradoxe dans sa tête où il est tellement sûr de lui qu'il adore qu'on lui parle de lui, tout en étant incapable d'être atteint par autre chose qui que ce soit. « En fait, les seuls dont l'opinion m'intéresse vraiment, c'est ma mère, ma sœur et mes potes les plus proches. ça m'interpelle mais je sais aussi que je suis capable de les faire changer d'avis, donc en même temps, ça me touche pas trop. » Il dit pas ça pour faire le mec, c'est juste une réalité qu'il a constatée plusieurs fois. Bien sûr qu'on l'a déjà remis à sa place, ou qu'on a déjà voulu le faire, mais il sait parler, Costa, il sait amener les autres à adhérer à son point de vue, alors forcément, il arrive pas à prendre les critiques au sérieux. « C'est un truc qui te préoccupe, l'image qu'on aura de toi ici ou dehors ? » il lui demande en posant sur elle un regard ouvert.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Mar 28 Avr - 11:45

Quelqu'un qui a envie de faire ses preuves, tu acquiesces. Vous êtes très différents, mais sur ce point vous vous rejoignez. Pour le moment tu accomplis avec brio cette demande, mais vous n'êtes qu'au début de la deuxième semaine d'aventure et tu dois rester focus sur l'objectif. Détecter le moindre écart, l'analyser et le corriger. Tu fonctionnes de la sorte et n'es pas prête de changer. "Bien." Réponds-tu à son retour sur ta remarque. Un sourire se dessine sur ton visage, tu acquiesces et un sourire timide apparaît sur le tien, puis il s'efface lorsque vous évoquez vos recherches de secrets. Il te demande combien de temps tu te donnes : "À voir. 1 semaine. J'ai aussi celui de Carl et j'ai dans l'idée de le buzzer avant." Tu as reçu des indices pour celui de Maci, mais tes hypothèses ne se sont pas encore stabilisés, ni matchés alors que pour Carl tu as eu un match. Costa partage ses cibles. Tu acquiesces à l'évocation des prénoms. "Tu aimerais découvrir lequel en premier ?" Tu as compris que Santo et Costa, dans la réalité, avaient été tout les deux des habitants de Naples, il y a 70% de chance que ce soit pour cette raison qu'il s'attaque à son secret. Tu pourrais utiliser cette stratégie avec Aera, tu l'enregistres. Pour Rosamie, si c'est lui qui le découvre, la candidate devrait être contente, au moins ce n'est pas un candidat avec qui elle a peu discuté. Vous commencez votre partie d'échecs. Costa bouge un pion. "Ta façon de penser me va, tu ne pollues pas ton esprit, c'est bien tu sélectionnes." Tu fixes le plateau du jeu et réfléchis à toutes les possibilités, avant de déplacer un pion, celui toute à gauche. Sa façon de penser est différente, mais elle peut rentrer en concordance avec la tienne. "Ça ne me préoccupe pas, mais je suis sûre à 100% que les avis vont être controversés. Je vais très certainement recevoir du soutien, mais aussi de l'incompréhension et de la haine, je suis préparée." Tout a été calculé et même si tu as pu lire sur le visage d'Athénaïs du doute et de la peur, toi tu es restée de marbre. Vos vies vont changer à la fin de ce jeu. Ta petite voix ne se manifeste pas, mais tu as connaissance de son avis. "J'ai entendu que tu avais une soeur. Qu'est-ce que tu ferais pour elle ? Le truc le plus fou dont tu es capable c'est quoi ?" Ta question n'est pas anodine, tu essaies de mieux discerner Costa et tu utilises la stratégie de l'appel aux proches. Toi tu sais ce dont tu es capable. On t'as appris à réagir en circonstances et situations.



@Costa


J'ai trouvé un lien pour jouer aux échecs Wink
Partie :)

_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Jeu 30 Avr - 0:41

Il siffle d'un air amusé. Une semaine, elle est putain d'optimiste Izïa, ou putain de sûre d'elle, et il sait pas trop ce qu'il préfère entre les deux. Tant qu'à faire, qu'elle soit sûre d'elle mais aussi trop optimiste. Il a bien envie qu'elle se plante au prochain coup, histoire qu'elle en laisse un peu pour les autres. « Tu te sens capable de contrer les attaques que tu vas recevoir en retour ? » il demande. Les attaques de buzz, il entend. Parce que témoigner d'un talent pour la chasse au secret, c'est attirer le regard des envieux et des joueurs. Costa, il a pas envie de se précipiter et de se jeter sur le buzzeur sans certitudes, même si son instinct, son corps tout entier lui crie de le faire pour répondre aux pulsions du jeu et de son sang rital. Il préfère prendre le temps de piger les indices qu'il reçoit et d'observer les autres pour pouvoir tout appréhender correctement. Il a pas envie de perdre tout son fric sur du vent, même pour la beauté du geste. « Sûrement Rosamie, il y a plus de challenge. » il répond avec un sourire. Santo, évidemment que ça l'intéresse particulièrement et que la proximité entre eux lui donne envie de savoir et de découvrir, mais il se sent aussi largement plus avantagé sur ce terrain-là. Il se sentirait un peu cheaté, si son secret finissait par avoir un lien avec un truc qu'il connait, comparé à une Rosamie dont il ne connait rien. Il parle de sa manière de voir les choses sur le regard des gens, Costa, pendant qu'il aligne ses pièces blanches sur l'échiquier. Il se sait correctement armé pour gagner, même si elle parait sûre d'elle, à nouveau. Il est pas forcément un joueur archi doué, mais il a l'expérience, le culot et l'envie. Il déplace ses premiers pions et en même temps, il l'écoute réagir avec sa manière si étrange de s'exprimer. Des fois, il a l'impression d'être face à Siri, mais il sait qu'elle est pas toujours comme ça, notamment parce qu'il l'a déjà vue nettement plus à l'aise avec ses copines. « De la haine ? » il relève, en haussant les sourcils d'un air réellement étonné. De l'incompréhension, il peut comprendre, mais de la haine, c'est quand même fort. C'est pas rien comme sentiment et lui, les mots, il aime pas les employer à tort et à travers, alors quand il entend ça, il imagine vraiment la haine viscérale, profonde, animale. « C'est ça que tu provoques dans ta vie de tous les jours, de la haine ? » Il voit pas trop ce qui pourrait justifier un tel déchaînement mais il la connait pas, après tout, il a pas la moindre idée de ce qu'est sa vie à l'extérieur. Ou peut-être que c'est une histoire de secret. La grande révélation qui la parera d'incompréhension. Elle évoque sa sœur, Izïa. Il a vite fait envie de rire tellement sa question n'a aucun sens, pour lui. La réponse est si évidente, coule tellement de source qu'elle aurait pu se concentrer sur autre chose. Mais encore une fois, c'est son raisonnement de grand frère italien qui le pousse à penser d'une certaine façon. Izïa, elle est tellement aux antipodes de ce qu'il connait qu'il peut aucunement piger ce qu'elle a dans la tête. « J'arrache les yeux de la personne qui la touche à la petite cuillère et je les lui fais bouffer. » il répond calmement sans quitter l'échiquier du regard. C'est aussi simple que ça. Il déconne pas, Costa, avec son regard sombre et son mètre nonante. Il aurait bien répondu qu'il aurait tué pour elle, mais il a pas envie de se faire virer pour propos limites. Et puis c'est d'un cliché, il préfère la version plus imagée. Il le précise pas mais ça va aussi dans l'autre sens. Il se décarcasserait pour elle, si elle avait besoin d'un truc. Sa famille, mais en particulier sa mère et sa frangine, c'est ce qu'il a de plus précieux et s'il l'avait fallu, il aurait été prêt à tout. « ça dit quoi sur moi, du coup, madame l'analyste ? » il sourit avec une complicité qu'elle pigera peut-être pas, en captant son regard. Parce que c'est bien ça qu'elle fait, non, en permanence ? Analyser. Comme un ordinateur. C'est comme ça qu'elle parle, en tout cas. « T'as pas de frères et sœurs, toi, non ? C'était une question d'enfant unique, ça. » il relance en poussant son fou en attaque. Tu peux pas avoir une fratrie et oser te poser la question de ce que tu ferais pour eux. Pas à Naples, en tout cas.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Izïa
Voir le profil de l'utilisateur   
Games. (mardi s2, 17h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Games. (mardi s2, 17h20) — Dim 3 Mai - 1:19

"Tu comptes m'attaquer ?" Demandes-tu en penchant la tête. Tu sais que depuis ta découverte, tu es une cible, mais tu ne vois pas d'inconvénient à l'être. Par ton buzz, tu as attiré l'attention et les regards sur toi. Ça a du positif pour ton objectif principal. Tu dois tenir ce cap et continuer à chercher et trouver des secrets. "Je ne me sens pas menacée... pour le moment." Réponds-tu finalement à sa question. Toujours laisser un doute pour ne pas paraître trop sûre de toi... ça c'est ta petite voix qui te l'a appris. Tu souris timidement pour conforter cette idée que tu peux autant être fragile que féroce. Cette image, tu l'as créé au sein du chalet et tu comptes bien la nourrir jusqu'à la fin de ton aventure. Il te confie que Rosamie est sa cible, étant ton alliée, tu devrais la prévenir ou tu peux te taire et regarder la situation évoluer. C'est une décision que tu vas prendre plus tard, car à présent, tu dois te concentrer sur votre partie d'échec. Costa est nonchalant, mais le déplacement de ses pions n'est pas hasardeux, ils sont plutôt réfléchis. Tu étudies les différentes stratégies qui s'offrent à toi et ce n'est qu'à sa deuxième question que tu relèves la tête. "Non." Réponds-tu avant de baisser de nouveau la tête et de déplacer l'un de tes cavalier. Échec. "Mais je connais des personnes semblables à moi qui en reçoivent... Alors quand on va prendre connaissance de mon secret, il est certain que je ne vais pas y couper, ça fait partie du jeu !" Dis-tu en relevant ton regard, tu plonges ton regard dans le sien, puis vous vous concentrez de nouveau sur le plateau. Tu poses une question sur sa soeur. Sa réponse tient la route au vu de la personne. "Ça risque d'être long et douloureux." Commentes-tu, avant de répondre à sa question : "Que tu utilises l'humour ou c'est du sarcasme ? pour te cacher de tes véritables intentions. Généralement, lorsqu'on sort ce genre de réponse, c'est qu'on le pense, mais que c'est plus poli d'en rire plutôt que de dévoiler à voix haute l'aspect animal et sauvage de l'être-humain, mais c'est dans ta nature et il y a les mots et les actes. Qu'en penses-tu ?" Tes théories, tu les sors de bouquins et de documentaires. Tu n'as jamais eu ce genre de discussion à la maison "Non." Réponds-tu avant de te concentrer de nouveau sur le plateau d'échecs. "Mais il y a une personne de mon entourage qui..." Tu t'arrêtes de parler. "Non... rien !" Au vu de la finalité de la partie vous êtes bons pour faire match nul. Ce n'est pas une victoire. Ni une défaite. C'est la première fois que tu te retrouves face à cette situation. "Bien joué, mais comment on fait ? Le potentiel gage est annulé ?"

@Costa

_________________
LOOK DOWN AT YOUR BODY WHISPER, THERE IS NO HOME,
LIKE YOU.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE JEUX & DÉTENTE-
Sauter vers: