Partagez
 

 air it out, w/maci (lundi, 18h45)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Lun 20 Avr - 14:06

No more dealing with your dirty laundry
- @maci -

Seconde semaine et elle est toujours époustouflée par l’endroit. Peut-être qu’en sortant d’ici elle fera une overdose de bois. Mais pour l’instant elle est loin de la lassitude, son regard pétillant sur à chaque nouvelle découverte. Elle se souvient être passé brièvement dans chacune des pièces du chalet, mais n’a pas vraiment eu le temps de toutes les occuper comme il se doit. Sans trop savoir quoi faire aujourd’hui, elle se souvient qu’il existe deux piscines sur les lieux de l’émissions. Pas une non, deux ! Bien entendu, elle va certainement opté pour celle d’intérieur vu que le temps n’est pas totalement au rendez-vous et que son corps de frileuse ne va certainement pas survivre à une soirée piscine en extérieur. Elle enfile donc son unique maillot de bain, qu’elle a déjà depuis quelques années. Il est noir, simple, si ce n’est le décolleté qui le rend quand même un peu plus intéressant. Ses cheveux mi-longs viennent caresser ses épaules, alors qu’elle prend avec elle une serviette de bain. Sans oublier de se munir de son éternelle tablette qui lui permet de garder un contact avec tout le chalet, sans pour autant passer sa journée avec chacun des candidats. En plus c’est quand même un outils intéressant quand on veut se lancer dans la chasse aux secrets. Surtout quand des personnes de l’extérieur se mettent à faire des petites publications. Sans trop savoir si elle va croiser quelqu’un pour lui tenir compagnie, elle prend quand même son petit carnet histoire de s’occuper quand elle en aura marre de faire des longueurs. La natation, voilà un sport qui pourrait lui plaire. Elle nage plutôt bien Roma, même si elle a pas non plus eu beaucoup d’occasion dans sa vie d’aller barboter dans une piscine aussi luxueuse que celle du chalet. C’est quand même magique cet endroit, entre les lumières, le bois, les reflets de l’eau… y a vraiment une super ambiance. Et elle doit pas être la seule à le penser, il y a déjà la @Maci qui s’est dit que ce serait une bonne idée de passer un petit bout de leur soirée à admirer les reflets bleutés sur l’eau de la piscine. « Coucou. » Qu’elle lui dit en posant ses affaires sur le transat le plus proche. A croire qu’elle ne sortira pas le carnet ce soir, parce qu’elle compte bien sur l’énergie débordante de Maci pour occuper sa soirée. Avant d’entrer dans l’eau elle se décide à attacher ses cheveux histoire de pas trop être gêné. « Jessie, elle adore quand on fait des concours d’apnée. » Qu’elle lui confie en entrant dans la piscine à la température idéale. « Moi ça me rend folle, parce qu’elle veut toujours rester le plus longtemps possible. Cette gosse ! » Et Roma ça lui hérisse les poils de la voir se couper d’oxygen aussi longtemps. « Ça te dis qu’on établisse un record ? » Mais en réalité elle adore ce petit jeu, c’est juste elle préfère le faire avec un adulte plutôt qu’une gamine qui a pas finit de former ses poumons. « Peut-être qu’on aura droit à un trophée ça se trouve ? » Avec leurs prénoms écrit en lettre d’or. Ça en jetterait non ?

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Mar 21 Avr - 8:45

Maci vient de quitter Michaela dans la salle d'observation, mais elle a franchement pas sommeil. C'est peut-être le bon moment d'aller inaugurer la piscine, elle y a toujours pas mis les pieds depuis leur arrivée y'a une semaine. Trop l'habitude d'y aller pour emmener Oscar et pas vraiment toute seule pour elle. Pourtant elle a pris quarante maillots de bains avec elle, des trucs qu'elle a depuis des années ou qu'on lui a offerts parce que c'est un peu la base d'avoir de quoi barboter quand on vit à 20 minutes en bagnole de la plage dans une région où il fait plus de 20 degrés les trois quarts de l'année. Bon ce soir elle a personne à impressionner Maci alors elle a juste son petit maillot deux pièces rose fuschia à fleurs, et elle barbote tranquillement le menton dans l'eau quand Roma passe la porte. Forcément Maci quand elle a de la compagnie tout de suite tout va mieux. « Tu tombes bien je viens juste d'arriver ! C'est trop beau ici, » elle répond avec un sourire à Roma qui la salue. Quelle synchronisation. Elle laisse la candidate s'installer, quand elle lui parle des concours de qui restera le plus longtemps sous l'eau qu'elle fait avec une certaine Jessie. « Jessie, c'est ta fille ? » Maci préfère vérifier au cas où mais y'a un truc qui lui dit que c'est le cas. Le genre, "j'aurais sans doute parlé d'Oscar exactement de la même manière" qui titille son instinct.  L'explication qui suit a vite fait de confirmer l'information. Ça fait sourire Maci qui peut que compatir, faut croire que les gamins ils sont tous un peu pareil partout dans le monde. « On fait pareil avec Oscar quand on va à la piscine municipale l'été. Mais il en a marre au bout de 5 minutes et il me lâche vite pour aller faire des bombes avec ses copains. » Allez mama j'ai gagné maintenant je vais aller courir toute la journée autour du bassin en hurlant les répliques de mes personnages de manga préférés en arrosant tout le monde avec Cesar et Stan. Roma elle lui propose même de faire pareil, et Maci les jeux en tous genres ça lui fait toujours plaisir de participer pour rigoler. « Allez vas-y on essaie ! » Puis comme ça elle pourra défier Oscar une fois rentrée pour le faire jouer avec elle et le faire arrêter de crapahuter deux secondes. Peut-être même qu'il aura vu cette séquence et aura commencé à s'entraîner pour être sûr de la battre. Gagner un trophée d'apnée ça lui va, ça serait chouette dans son salon, à défaut de pouvoir peut-être aller jusqu'à la soirée des awards. « Sinon on ira en piquer un dans la salle des trophées, y'en a plein qui traînent que personne n'a récupéré. Je suis sûre on peut écrire nos noms dessus avec un Sharpie. » Elle affiche un regard amusé avant de venir se rapprocher de Roma pour attendre son feu vert.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Jeu 23 Avr - 0:01

La réputation de Maci n’est plus à faire et celle-ci n’a put que donner encore plus envie à Roma de passer du temps avec elle en tête à tête. Le hasard à bien fait les choses. Elle est toujours très survolté quand il y a des grands groupes et bien que ce soit certainement de nature, il y a de fortes chances pour qu’elle soit quand même plus calme et concentré quand elle se trouve avec une seule personne. L’idée n’est pas idiote, on verra dans la pratique. Elle vient tout juste d’arriver, c’est parfait elle pourront donc maximiser le temps passer ensemble. « Oui, les reflets c’est quelque chose. » dit-elle rêveuse face aux marbrures bleutées qui se dessinent sur l’eau. La piscine ça lui fait instantanément penser à ses filles plus précisément la plus grande qui a toujours des tas d’idées de jeux. Comme celui du concours d’apnée dont elle n’arrive toujours pas à se lasser, elle pourrait passer toute l’après-midi piscine à le faire, incitant sa mère à la défier et les autres gamins aussi. Y a que la petite Sonja, qui est encore assez craintive dans l’eau malgré ses brassières XXL, qui ne se laisse pas tenter par l’exercice. Elle hoche la tête à la positive quand elle lui demande si Jessie c’est sa fille. Qui d’autre ? La plus grande et décidément la plus téméraire de la famille. Maci lui parle d’Oscar, c’est vrai qu’elle a aussi un gamin. Elles ont toutes les deux sensiblement le même âge et toutes les deux sont mères de famille. Ça ne peut que les rapprocher. Elle sourit en imaginant son gamin courir sur les rebords de la piscine et chahuter ses copains. C’est le cauchemar de tous parents, les gamins qui courent près de la piscine. Quand les tiennent s’y mette, elle a toujours le coeur qui lui sort de la poitrine en imaginant qu’ils pourraient tomber à la renverse. Même si la grande nage comme un poisson dans l’eau, il suffirait qu’elle se cogne la tête pour que l’issu soit fatale. « Il a quel âge ton Oscar ? » Elle s’imagine déjà entrain de trouver un nouveau copain de jeu pour ses gamines, même si les deux mamans ne vivent pas du tout sur le même continent. Mais ça doit être un truc de mère de comparer les âges de leur gamin et de leur imaginer un petit bout de vie ensemble. La californienne est enthousiaste et ça fait plaisir à Roma, elle se doutait bien que ce genre de petit jeu ça pouvait lui plaire. Encore plus si y a un trophée à la clef, même si pour ça elle devrait peut-être pas s’avancer. « Mais c’est une idée de génie ça, on va faire ça. On le méritera bien. » C’est quand même dangereux, l’appelle du grand bleu et tout. Enfin, elles sont dans une piscine, mais ça marche quand même ? L’indienne commence à se pincer le nez avant de faire le décompte. « Un, deux, trois, c’est parti ! » Elle scande avant de plonger sa tête entièrement sous l’eau. Elle a les yeux clos, le nez bouché, ce qui devrait lui éviter les picotement du chlore. Maintenant à elle de reste le plus longtemps possible histoire de rendre fière la gamine.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Sam 25 Avr - 18:23

Forcément parler d'enfants, Maci elle pourrait y passer des heures. Ça surprend toujours tout le monde quand elle dit qu'elle a un môme quasiment pré-ado, sans doute parce qu'elle même renvoie une image hyper puérile de femme-enfant en puissance, mais faut pas croire. Extravertie, exubérante, un peu naïve et tête en l'air, certes, mais Maci, si y'a un truc qu'elle sait faire, c'est se démerder toute seule et prendre des décisions responsables quand il s'agit de sa famille. Sauf que souvent, les gens qu'elle croisent ne s'attardent pas assez longtemps pour comprendre qu'on est pas obligé d'être chiant, sérieux et terre à terre pour pouvoir élever des gamins dans un environnement sain. Elle se fait tout le temps juger à tort et à travers mais Maci, elle est toujours hyper fière d'avoir une occasion de parler d'Oscar. Elle doit comprendre, Roma. « Il va avoir onze ans cette année ! » elle répond fièrement avec un large sourire. Elle pourrait passer des heures sur ses exploits à l'école, combien il est intelligent et sur tous les métiers qu'il veut faire quand il sera grand mais elle se rappelle aussi de ce que lui a dit Maurizio avant de venir. Roma propose un jeu et ça lui rappelle justement les étés à la piscine municipale en plein air à Santa Fe Springs, forcément elle est toujours partante pour ce genre de jeux. Sa proposition de bricolage de trophée semble fonctionner pour Roma, qui donne le top départ. Maci se bouche le nez pour plonger au signal, et elle fait de son mieux, mais y'a ses cheveux qui viennent s'emmêler dans sa main qui pince son nez et elle a le souffle court assez vite. Elle remonte d'un coup, les yeux fermés et les cheveux en vrac collés sur son visage, en s'exclamant. « Pouaaaaah » elle lâche, avec un rire quand elle passe ses mains dans sa frange et ses cheveux pour les replacer en arrière. Elle aurait clairement pu faire mieux mais elle est mal partie et puis c'est pas trop quelqu'un du genre compétitif. « T'as gagné bravo ! » elle fait à Roma en gloussant quand cette dernière remonte. « On a pas été à la piscine cet hiver encore. Oscar a juste été faire du surf avec l'école pour son cours de sport, mais c'était sans moi. » Elle ajoute en se penchant en arrière pour mouiller ses cheveux et se recoiffer un peu histoire d'avoir l'air de quelque chose à la caméra. Du coup, parler enfants, ça l'intéresse toujours, surtout que la fille de Roma, elle a l'air d'être plus proche d'Oscar que les enfants quasiment adultes de Michaela. « Elle a quel âge ta fille ? Elle peut regarder l'émission un peu pour te voir ou elle est trop jeune ? » demande Maci en faisant une ou deux brasses pour flotter un peu sur le dos. Elle a toujours été à l'aise dans l'eau, sans doute le fait d'avoir grandi près de l'océan dans une culture qui prône la plage et le surf comme style de vie. Nager dans l'océan, c'est gratuit et accessible même aux gens qui galèrent. Elle se rapproche du rebord pour sortir de l'eau un instant, sécher rapidement ses mains avec sa serviette et saisir sa tablette laissée sur le rebord. « Tiens regarde c'est Oscar. Tu as des photos de ta fille toi ? J'aimerais bien voir si elle te ressemble ! » elle fait en tendant l'appareil à Roma en faisant attention à ne pas la faire tomber dans l'eau, pour afficher le message envoyé par Maurizio la semaine passée sur le réseau social. En vrai elle a pris quelques tirages papier avec elle dans ses affaires mais elle bénit un peu Maurizio de lui avoir envoyé celle-ci juste pour la mettre en fond d'écran de sa tablette et la montrer à qui voudra bien la voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Dim 26 Avr - 16:02

Quand deux mamans se retrouvent y a rien de plus naturel que de parler de leurs gamins n’est-ce pas ? C’est certainement pas le genre de choses que veulent voir les téléspectateur, mais au moins elles le font en maillot de bain comme ça ils peuvent mater à défaut d’écouter. Son gamin il a onze an et sachant qu’elles ont sensiblement le même âge elle se rend compte que Maci elle l’a eu vachement tôt son garçon, elle qui pensait faire figure d’exception ici avec sa gamine de neuf ans. C’est le moment de montrer à ses gamines qu’elle peut faire aussi bien qu’elles en apnée. Une fois le décompte terminé les deux jeunes mamans se retrouve la tête sous l’eau. Roma a prit une grande inspirant qui lui permet de tenir quelques bonnes secondes. Elle doit pas être loin des trente secondes quand elle se décide à sortir la tête de l’eau. Maci elle a déjà perdu elle, les cheveux qui lui collent sur le visage ça fait bien rire Roma. « C’est ce qui s’appelle le talent. » Elle rigole tout doucement persuadé que sa gamine aurait tenu plus longtemps. Elle repousse toujours ses limites Jessie. Trop au goût de sa mère, forcément. « Du surf ! C’est super, ma grande ça lui plairait ça, mais bon j’imagine que c’est plus accessible quand t’habite sur la cote californienne. » C’est pas à Londres qu’elle va lui trouver un prof de surf à sa gamine. « J’ai deux filles en faite, la plus grande elle a 9 ans, elle pourrait être copine avec Oscar. » Ils ont pas beaucoup de différence. La plus jeune elle, c’est autre chose. Déjà que Jessie commence à avoir un âge où elle n’aime plus voir sa petite soeur lui trainer dans les pâtes. « Sonja, la petite elle a 4 ans, cinq dans quelques mois. » En ce qui concerne si elle regarde l’émission ou non, ça c’est Frances qui gère. Même si Roma lui a dit qu’elle préférait qu’elle ne regarde pas trop, elle a quand même dit que de temps en temps c’était pas une mauvaise chose, tant qu’elles se retrouvent pas devant des ébats amoureux. « De temps en temps elles regardent je pense, c’est une amie qui s’occupe d’elles en ce moment et je sais qu’elle résistera pas longtemps à leurs petites bouillent si elle demande à regarder leur mère à la télé. » Impossible déjà habituellement de leur refuser une friandise quand elles se baladent toutes les quatre, alors quand Roma n’est pas là… les souris dansent non ? La californienne se rapproche du bord de la piscine pour lui montrer une photo de son fils, une photo que Roma a déjà vu qu’elle était sur les réseaux sociaux. Mais elle ne résiste pas à l’envie de la revoir, parce qu’il a une bouille tellement trop craquante ce petit. « Il est adorable ce petit gars, les petites facettes ça me fait craquer. » Mais ça se voit qu’il peut être un petit diablotin, il fait sagement ses devoirs pour rendre fière sa maman elle imagine, mais il sait aussi faire des bêtises. Son petit sourire le trahit. « C’est … Maurizio c’est ça ? Qui s’occupe de ton fils ? C’est un ami ? » C’est ce qu’elle croit comprendre en lisant la publication, mais elle pose quand même la question. Elle aussi à quelques photos de ses filles sur la tablettes, enfin c’est des photos papiers qu’elle a prise en photo pour pas égaré celles qu’elle garde strictement pour sa chambre. Elle sort de l’eau pour aller jusqu’au transat où elle a poser ses affaires, s’essaye les mains brièvement pour pas bousiller la tablette de la production et tout en cherchant dans ses clichés elle s’approche de nouveau du rebord où elle se contente de s’y asseoir les pieds dans l’eau. « Ah voilà, une photos des deux crapules. » Une photo que Roma adore, les petits câlins entre soeurs c’était pas tous les jours avant qu’elle parte Roma. La plus grande voulant gagner en indépendance et étant persuadé que tout ce que fait Sonja c’est pour les bébés. « Elles me manquent. » C’est quelque chose qu’elle avoue volontiers depuis qu’elle ici mais le dire à une mère c’est autre chose, elle est sûre qu’elle comprendra. Plus encore que Micha qui a des grands enfants, l’éloignement doit être différents. Surtout qu’elle lui disait être habitué par son métier. « Tu le vis comment toi d’être loin de ton gamin ? » Elle est tout le temps solaire cette nana, à croire qu’elle a jamais de coup de mous, contrairement à Roma qui a pleuré dès la première semaine. Même si elle doit pas être courant, Maci. Enfin sauf si Rosamie en parle, non pas que ça la dérangerait mais elle doute que ce soit le genre de colocataire.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Mar 28 Avr - 12:01

Maci elle abandonne vite son truc mais ça la fait rire quand même un peu de jouer comme une gamine avec Roma comme ça. Elle se recoiffe un peu parce qu'elle ressemble à rien en sortant et forcément, ça part sur une conversation gamins. Hyper prévisible venant de deux mamans de la même tranche d'âge avec des gosses de la même génération. « Les cours particuliers c'est beaucoup trop cher mais des fois ils en font à l'école alors il en profite ! » continue Maci sur la question du surf en faisant quelques brasses pour se raccrocher au bord. Le gros avantage des gamins qui vont à l'école dans la région, même si c'est une activité moins récurrente que les collègues plus proches de la côte. Les loyers sont pas au même prix non plus. Roma, elle a finalement pas juste une fille mais deux, et tout s'éclaire. « Ohhhhhh d'accord ! » s'exclame Maci avec un large sourire. Elles ont le même âge, toutes les deux, mais Maci elle sait pas trop si elle pourrait s'en sortir avec un deuxième gamin. Déjà faut s'occuper de papa, et ça coûte bien assez cher comme ça. Peut-être plus tard si elle retrouve quelqu'un, éventuellement. Faut croire que les deux candidates ont aussi laissé le même type de consignes quant à l'émission. « Ah oui je crois que c'est pareil pour Oscar. Je fais confiance à Maurizio pour pas lui montrer des trucs avec des gros mots ou si je fais des trucs ridicules quand même. » Elle viendra lui rendre des comptes si Oscar commence à dire des insanités en italien quand elle rentrera sinon - même si Maurizio et Oscar, elle leur en veut jamais très longtemps passé son petit moment d'autorité. Maci elle peut pas s'empêcher de sortir de l'eau pour aller chercher la photo d'Oscar que Maurizio a laissée sur le réseau social la semaine dernière. Roma commente d'ailleurs sur ses fossettes. « C'est de moi qu'il les a héritées ! » ajoute fièrement Maci en souriant largement. Ils ont les mêmes joues tous les deux, plus elle le regarde grandir plus elle est hyper fière qu'il soit un mix parfait entre elle et Danny. « Oui c'est ça, c'est mon collègue et meilleur ami aussi. Mon papa vit avec nous mais il est malade donc il peut pas s'occuper d'Oscar... je crois que c'est surtout Oscar qui s'occupe de son abuelito ! » explique Maci quant à la situation actuelle avec un petit rire. Bon techniquement c'est le père de Danny abuelito, le vieux Tony Bennett il est blanc comme un cul malgré son métissage léger, mais Oscar il fait pas trop la différence des fois à mélanger les deux langues. Influencé par ses copains et ses premiers mots avec son papa surtout. Roma aussi sort sa photo et Maci s'appproche pour observer avant de s'exclamer. « Ohhhhhh trop mignonnes ! C'est trop des mini-Roma ! » elle fait avec un grand sourire. Roma elle lui donne aussi l'image d'une maman hyper posée qui gère tout de A à Z sans galérer alors dans sa tête à Maci, ses gamines c'est des génies ultra-sages. Mais voilà, le manque se fait un peu sentir. « Moi aussi. » Elle admet en posant la tablette pour revenir se glisser dans l'eau, pile à la bonne température. « Il me manque mais ça va. Je sais qu'on veille sur lui et puis il a toujours été un peu indépendant depuis qu'il a l'âge de sortir jouer avec ses copains et tout... » commence Maci avec un sourire en haussant les épaules. C'est sans doute la culture, leur environnement qui fait que les mômes sont moins collés à leurs mères même assez jeunes. À aller faire du vélo dans la rue ou batailler sur la pelouse du voisin juste pour rentrer pour manger. « J'ai l'habitude qu'il se débrouille sans maman. » Alors ça va. C'est que le début, d'un côté, alors que Oscar s'approche dangereusement d'être un pré-ado. « Toi aussi tu les élèves toute seule alors ? Tu es divorcée ? » demande Maci en se tournant vers Roma. Elle a bien entendu que c'était une amie qui s'occupe d'elles alors c'est qu'elles sont un peu dans un cas de figure similaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) — Sam 2 Mai - 15:03

Elle en apprend plus sur le quotidien de Maci, jeune maman célibataire. Elles ont beaucoup en commun toute les deux. En plus d’avoir presque le même âge et d’avoir un enfant, leur quotidien ne doit pas être si différent. Roma aussi doit faire attention aux dépenses, c’est souvent le cas quand on a des enfants. On se rend pas vraiment compte avant d’en avoir, mes les enfants ça demande beaucoup de dépense. Et on y pense pas vraiment pas quand on a les gosses, c’est juste comme ça. On se dit pas « oh si j’avais pas de gosses je pourrais m’acheter ça ». Non on se demande juste comment acheter des nouvelles chaussures à la plus grande parce qu’elle peut pas faire sans. Roma depuis quelques années elle est plus à l’aise financièrement, mais ce n’était pas le cas quand elle est arrivé à Londres. C’était la galère, elle connaissait personne, ne connaissait pas le fonctionnement du pays et avait deux gamines sous les bras. Elle comprend dans la petite phrase de Maci, qu’elle aimerait pouvoir donner plus à son fils, mais tant que l’école permet quelques extras comme le surf, elle ne s’en prive pas. « Les gosses doivent adorer ça. » Qu’elle lui répond, parce qu’elle imagine très bien sa plus grande vouloir faire la même chose que les surfeurs professionnels si elle en voyait tous les jours sur le chemin de l’école. La plus petite a pas encore de genre d’envies, elle est plus secret et silencieuse. Elle aime regarder les images dans les livres, faire de la pâte à modeler, des trucs safe et sans prise de tête. Mais parfois elle se laisse embarquer dans les aventures de la plus grande et Roma elle voit bien que ça lui fait pétiller les yeux. Alors peut-être qu’elle prendra plus de temps que Jessie, mais ça viendra. Maci ne savait pas que Roma avait deux petites filles. Elle pensait que l’info avait fait le tour, mais c’est vrai qu’on imagine plus volontiers une nana de 27 ans avec un seul enfant, ou sans enfant d’ailleurs. Comme elle, son petit la regarde de temps en temps, supervisé par un certain Maurizio. « Imagine avec des gars comme Kai ou encore Presley, niveau gros mots ou truc inapproprié y a quand même le choix. » Des images certainement plus fréquentes qu’un passage ridicule de Maci. C’est vrai qu’elle à l’air d’avoir cette spontanéité ingénue qui la rend si unique entre les murs du chalet et qui pourrait la mettre dans des situations humoristique. Mais son petit s’en remettra. Et puis il sera certainement très fière d’elle, plus qu’autre chose. Après quelques brasses Maci s’approche du rebord de la piscine pour extirper la tablette de ses affaires et montrer la magnifique photo de son fils. Roma l’a déjà vu, mais il est tellement craquant qu’elle ne peut s’empêcher de s’extasier de nouveau face à ses petites fossettes qu’il a hérité de sa maman. « Oh oui je vois ça. » Qu’elle lui répond en lui pinçant affectueusement la joue. Maurizio elle sait pas trop qui s’est exactement vis à vis de Maci, elle suppose que c’est un ami et non le papa du petit. Elle lui apprend qu’en plus de son petit, elle a son papa qui vit avec eux, et en plus qu’il est malade. Elle connait bien les maisons intergenérationnelles et les problèmes de santé des plus anciens. A New Delhi, elle vivait avec ses parents, sa grande-mère et ses soeurs. Puis avec le père des enfants et les parents de celui-ci. Alors elle connait bien les sacrifice que ça inclus, surtout quand l’argent n’est pas toujours opulent dans le foyer. Elle n’en doutait pas, mais elle sait bien maintenant que Maci est une jeune femme courageuse. « Il souffre de quoi ton père ? » Elle ose demander, espérant ne pas marcher sur un terrain miné. A son tour d’aller chercher sa tablette, ça nécessite qu’elle sorte de la piscine pour aller vers les transats. Toute fière elle lui montre une des rares photos où ses gamines sont complices, enfin dans les photos récentes, parce que la grande essaye de se détacher de la petite pour faire ses propres expériences. Ce qui est normal, vu la différence d’âge. Des mini-Roma. Elle rigole, c’est vrai. Surtout la plus petite, qui ressemble beaucoup à l’enfant qu’elle était. Sage, docile, silencieuse. C’est le moment d’échanger leur ressenti, toutes les deux ressentent le manque de leurs enfants. C’est normal, mais c’est quand même rassurant d’en parler à une maman comme elle. Roma s’était pas vraiment rendu compte que ça pouvait être important pour elle de trouver quelqu’un dans l’aventure qui puisse comprendre ce que c’est de s’être éloigné volontairement de ses gamins. Elle en prend conscience en parlant avec la californienne. Elle hoche la tête à la positive, son fils est assez grand et indépendant pour vivre sans sa mère un petit moment. C’est le cas aussi de Jessie. Mais Sonja est bien plus jeune elle. Elle s’en sortir quand même. « Je suis contente que tu sois là Maci. » Elle lui dit avec toute la sincérité dont elle sait faire preuve. Sa présence la rassure et la conforte dans l’idée que ce n’était pas le geste ultime de la mauvaise mère que de s’éloigner de ses gamines. « Oui et non. » Qu’elle répond du bout des lèvres quand Maci lui demande si elle élève ses gamines seule et si elle est divorcé. Ça commence à se savoir qu’elle est marié. Mais elle sait pas si elle a envie d’en parler à plus de monde que ça. Surtout que Maci elle aurait tendance à laisser fuiter les infos, pas de manière mal intentionné non, juste par maladresse. « J’élève seule mes gamines oui, mais je suis pas divorcé. » Elle ne met pas, elle omet juste de lui dire qu’elle est toujours mariée. C’est plus simple.

(je suis vraiment désolée, j'ai pas répondu aussi souvent que je l'aurais souhaité troll )

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
air it out, w/maci (lundi, 18h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: air it out, w/maci (lundi, 18h45) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE INTÉRIEURE-
Sauter vers: