Le Deal du moment : -24%
Samsung Galaxy S20FE 6.5″ Double SIM 128 Go ...
Voir le deal
499 €

Partagez
 

 life is simple in the moonlight (lundi, 23h10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Lun 20 Avr - 18:10

LIFE IS SIMPLE IN THE MOONLIGHT.
W / @Natéo

Les lumières des stands brillant dans la nuit, l'odeur de la barbe à papa fouettée par la légère brise qui soufflait à cette heure, ça donnerait envie à n'importe qui de s'aventurer sur la place du marché le soir, quand tout ou presque était silencieux et que la plupart des candidats étaient déjà rentrés se réchauffer. Gianni avait enfilé un blouson relativement chaud, bien suffisant alors que les températures lui semblaient lentement s'adoucir, puis s'était lui-même instinctivement dirigé vers le village, qui avait déjà des airs de cartes postales la journée mais lui apparaissait plus troublant encore maintenant que la nuit était tombée comme un voile sur ses maisons et son lac. Droit devant lui, une silhouette avait attiré son regard et c'est après quelques mètres qu'il reconnut l'allure élancée de Natéo. Qu'ils soient deux à avoir eu l'idée d'arpenter le village, ça n'avait rien de très étonnant quand ils étaient encore vingt à vivre entre le chalet et ici, mais que ce soit son chef d'équipe qu'il ait trouvé au gré de ses explorations nocturnes, ça lui plaisait assez. Après tout, il n'avait pas oublié que Natéo l'avait classé en première place des candidats qu'il désirait voir rejoindre son équipe, et comme chaque fois qu'on plaçait un semblant de confiance en lui et ses capacités, l'italien était non seulement flatté mais aussi reconnaissant. Et il voulait comprendre, ce qui durant leurs échanges avait donné envie à Natéo de s'entourer de lui pour le reste de son aventure. Gianni lisait pas mal ce qui se racontait sur le réseau social et le blog de Gossip td, mais même si cet intérêt devait trouver une autre explication que celle qu'il imaginait, il ne trouverait pas ça moins flatteur. Au contraire, et il donnerait cher pour se glisser dans la tête de Natéo pour savoir tout ce qui s'y passait. Il était le chef d'une équipe désormais constituée, avec toutes les responsabilités que ça impliquait, et qu'il les ait tous choisis ou non il la trouvait plutôt sympa, cette team. « Ça creuse toute cette histoire d'équipes, hein, mio caro. » Il souffla une fois à sa hauteur, échouant son regard sur le stand qui leur faisait face alors que son propre estomac ne dirait pas non à une des douceurs qu'il découvrait en même temps que des senteurs sucrées s'échappaient dans l'air. « Moi j'ai pas d'excuse, je voulais juste pas rester enfermé. » Il faut dire qu'avec un tel panorama, ce serait dommage de passer toutes ses soirées à l'intérieur simplement parce que le soleil n'était plus là pour réchauffer l'atmosphère. En ça on pouvait dire que leur entrevue de ce soir les changeait du moment qu'ils avaient passé à discuter dans le bassin de la piscine. « Alors comme ça, tu voulais vraiment m'avoir dans ton équipe ? » La question filtra hors de ses lèvres et celles-ci s'étirèrent dans un sourire entendu, qui lui laisserait entrevoir qu'il était plutôt agréablement surpris, à vrai dire. Gianni espérait comme n'importe qui ne pas terminer en bas de chaque liste, mais c'était une source de satisfaction bien différente d'avoir vu son nom en tête de celle de Natéo. « Pourquoi ça ? » C'est la question qui le taraudait, et pourtant en d'autres circonstances il se serait sûrement contenté d'apprécier la situation. Mais il était trop curieux, trop enthousiaste peut être aussi à l'idée d'avoir atterri dans une équipe parce qu'on voulait vraiment de lui au départ. Autrement, ça l'aurait fait un peu chier.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Lun 20 Avr - 22:06


life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) PortlyMildAcornweevil-size_restricted

La température se voulait plus clémente en soirée. Alors que j'ai passé mon après-midi sous le rythme effréné de la pluie dans la capsule panoramique avec Izïa, le ciel nous graciait d'une bordée d'étoiles bien vives. Personne n'est à l'abris du late night snack, spécialement moi. Certains ne peuvent résister au charme de leur ex psychopathe, moi je ne peux résister à l'appel du sucre. J'enfile des vêtements plus chauds et je me dirige vers le village d'Hallstatt en direction du stand de confiseries. Rien ne pouvait m'arrêter avec l'idée de satisfaire cette rage sucrée. Je repense à la remarque de cette Gossip, c'est peut-être ma chance avec Klaus. Semblerait-il que j'ai davantage de chance de conclure avec lui que les candidats. À cette idée, je souris seul sur le sentier. Je me laisse guider par les lanternes, éclairant le village, aux allures d'un film de Noël (sans la neige). Je m'inspire des parfums qui se faufilent dans le village et je m'installe devant le stand, à la recherche de la perle sucrée pour me porter compagnie. Le destin m'envoie une perle sucrée, mais sous sa forme humaine.
Oh mais si ce ne serait pas mon joueur étoile (rires). Tu as raison, je ne pouvais résister. À mon tour, je ne pouvais me cacher derrière une excuse. On se ressemble là-dessus. Le goût de s'évader et de satisfaire notre dent sucrée. Je sens par la suite, que le vrai sujet qui le titillait est sa position dans ma sélection. Je ne peux pas lui en vouloir, je serais extrêmement curieux à mon tour si les rôles étaient inversés. Par contre à la lueurs des chroniques d'hier, je n'aurais pas figuré au sommet de bien des gens. Ouais, je te voulais absolument, je t'avais même réservé le premier rang. Le free pass ça te rappelle quelque chose? Je termine en rigolant. Moi qui souhaitait taire les ragots sur mes flirts avec les candidats, je tombe à nouveau dans le panneau avec cette réponse. Je me doutais bien que le velours de mettre un candidat en premier soulèverait de la curiosité. Hum, tout d'abord j'ai privilégié les candidats avec qui j'ai eu un contact agréable. Ensuite, j'ai remarqué que tu avais fait bonne impression avec la majorité de nos comparses. Finalement, mon intuition. Tu m'envoyais une vibe de joueur redoutable. J'en profite pour me féliciter. Vous avez vu? Pas de commentaire sur son charme. Tope là. C'est quelque chose qu'il a décelé à notre première rencontre j'imagine. Est-ce que tu t'attendais à ce que je te choisisse? Cette question me brûlait aussi les lèvres. Kara me l'avait fait savoir, je suis prévisible. Mes papilles gustatives se font impatientes, alors je me tourne vers le stand pour y commander leur fameux strudel pommes/miel. Si je te fais une confidence, tu m'en fais une aussi? Si t'es à l'aise d'en parler, c'est quoi cette situation amoureuse compliquée? Je suis curieux.


_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Mer 22 Avr - 17:40

Ainsi donc il n'était pas le seul qui ait été pris d'une envie d'échapper à l'ambiance feutrée du chalet, certes agréable quand on se posait dans un coin avec un bouquin mais qui conférait à l'endroit une allure presque trop solennelle, quand Gianni aimait mieux les soirées plus animées. En plus, Natéo était le chef de leur équipe, quelqu'un que par définition il avait envie de respecter et qu'il trouvait même plutôt crédible dans son rôle. C'est vrai, si lui avait du diriger une équipe, pas sûr que la Team Schwarz aurait été bien partie. Il se faisait peut être respecter à l'hôtel par une dizaine d'employés mais l'italien n'était pas crédule, c'était surtout pour le nom qu'il portait. « T'as essayé de cuisiner Klaus avant que j'arrive ? Je suis sûr que les commerçants en savent de belles sur nous à force de nous observer, peut être même sur la Team Adler. » C'est qu'à force de les voir tous circuler dans le village, ils allaient finir par surprendre des trucs, après tout personne ne pensait à faire attention à ce qu'il faisait ou disait en présence des villageois. C'était un peu comme dans un hôtel, les clients étaient tellement habitués à la présence du personnel qu'ils vivaient leur vie comme si les femmes de chambres n'étaient pas dans le même couloir. Mais s'il y avait une chose qui intéressait l'italien, c'était la place qu'il avait obtenu dans le classement de Natéo. Une première place forcément flatteuse, pour Gianni qui ne pensait vraiment pas s'en sortir aussi bien. « Je m'en rappelle oui, mais je pensais pas que t'étais aussi sérieux. T'avais déjà pris ta décision avant le défilé en maillot de bain, ou c'est le show qui t'a convaincu ? » Son air rieur ne tromperait personne, l'italien s'amusait souvent de ce genre de situations et que Natéo lui ait ou non accordé ce free pass en partie parce qu'il n'avait pas détesté ce qu'il avait vu à la piscine, ce serait du pareil au même pour un Gianni décomplexé avec ce genre de choses. Et puis, les vraies explications ne tardèrent pas et c'est un sourire satisfait qui gagna ses lèvres. Il ne savait pas si la suite donnerait raison à Natéo et s'il était le joueur redoutable qu'il voyait en lui, mais ça changeait des cartes qu'on lui sortait habituellement. « Dans ce cas, je suis content que ce soit ce que t'aies perçu. Je ferai en sorte que t'aies pas à regretter ton choix, promis. » Surtout maintenant que Natéo semblait voir en lui un potentiel qui lui donnait plutôt envie de se battre pour défendre leurs couleurs. « Et franchement, t'es premiers choix étaient cools. J'ai l'impression que t'as récupéré pas mal de noms qui faisaient aussi de l’œil à Kara, alors soit vous avez plus d'affinités que je le pensais, soit t'es vraiment fort. » Car ça l'étonnerait beaucoup que les chefs se soient délibérément mis en difficulté en partageant leurs projets d'équipes, tout comme il n'avait pas l'impression que Kara et Natéo soient nécessairement proches des mêmes candidats à ce stade. Alors Natéo avait peut être bien une sacrée intuition. « Je m'attendais à finir mieux classé de ton coté que de celui de Kara étant donné qu'elle et moi on a encore assez peu échangé, mais si j'avais du imaginer quelqu'un en première place de ta liste, j'aurais pas pensé à moi. » Mais il ne se plaignait pas. C'était plaisant de savoir qu'il voulait vraiment qu'il intègre son équipe, ça Gianni en était vraiment fier, d'autant plus qu'il l'avait dit juste avant, ils avaient de bons éléments. C'est alors que sa question piqua la curiosité de l'italien, qui haussa les épaules. « Ah, ça. En fait j'étais fiancé lorsque j'ai décidé de passer les castings. C'était plus ou moins déjà acté qu'on se marierait pas, du moins on en avait un peu discuté, mais ça n'empêche que mon entourage restait persuadé que je me marierai l'année prochaine. Donc compliquée dans le sens où le plus dur m'attend. » Il inclina la tête, dans une légère grimace. Elena en avait d'ailleurs plus ou moins parlé dimanche, mais difficile de démêler le vrai du faux au milieu de toutes ces histoires. « Mais bon, c'est jamais simple ce genre d'histoires. » Il voulait parler des histoires de cœur en général, qui la plupart du temps causaient plus de problèmes qu'autre chose et dans son cas bien particulier c'était toute la relation qui était complexe. « Et toi alors, c'est vrai ce qu'a balancé Gossip td ? » L'italien lui lança un regard amusé. A lui de voir ce qu'il sous-entendait par là et comment il voulait répondre, la blogueuse avait balancé pas mal de trucs, sûrement quelques conneries mais c'était tout l'intérêt du truc et Gianni était aussi curieux quand il avait l'impression d'avoir raté certaines choses.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Ven 24 Avr - 5:36

Ouais, il m'a tout déballé en fait, mais je garde tout pour moi (rires). Mais t'as raison, avec du pourboire généreux, je suis certain qu'ils nous refileraient des infos. Ce n'est pas faux après tout. Déjà que nous sommes épiés par les caméras, faudrait-il se soucier des commerçants maintenant? Si ça se trouve, la gossip se cache ici. Cette remarque m'a fait sourire, mais il est maintenant difficile de me sortir de ce tourbillon d'hypothèses loufoques. Je déroge rapidement de ce délire, Disons que je t'accordais la médaille d'argent avant le défilé, mais qu'une fois en maillot c'était l'or assuré. Gianni, il m'offre un genre d'humour qui me ressemble, je me plains à jouer la même technique. Parce que ça, vous le savez, il ne faut jamais tout donner aux beaux gosses du premier coup. Il faut les laisser travailler un peu. Mais ça, je connais pas ça, vous avez remarqué. Je lui offre donc un raisonnement plus crédible. Le complimenter sur son physique oui, mais autant en rajouter une épaisseur. Il ne lui restait qu'à faire ses preuves. Tu as remarqué aussi n'est-ce pas. Je peux te l'avouer, je ne m'en cache pas. Dans mon classement, si j'avais le pressentiment que Kara placerait un candidat à une position similaire à moi, je bonifiais de un ou deux ma position pour ce candidat. Évidemment que nous nous étions pas échanger notre listing, je n'aurais pas été aussi naïf. Mais mon intuition a porté fruits. Je devais m'accorder ce bon coup, sur mes dix alliés, j'ai pu rassembler mon top 8 sans me faire bloquer. Je te l'accorde, ce n'était pas si prévisible. Je ne pouvais pas non plus exhiber mes préférences de façon trop évidente. Je sentais bien que cette première place lui avait fait un velours. Je ne suis pas indifférent non plus, ce top 1 parle de lui-même. Par mon intervention, le sujet se détourne sur sa vie amoureuse et je me sens un peu en mode Maci 2.0, je ne captais pas, Je ne suis pas certain de bien comprendre. Vous vous êtes séparé juste avant que tu partes pour TD ou vous vous êtes mis sur pause? Parce que clairement maintenant tes proches le savent s'ils regardent l'émission. C'est à nouveau, que je ressens une légère culpabilité de flirter non officiellement avec un Gianni hashtag plus ou moins fiancé, hashtag pas encore marié, hashtag mais qui n'en a pas l'intention, et que c'est hashtag compliqué. Je lui laisse l'option de ne pas me répondre, je respecterais son choix, je détourne l'attention vers la machine à barbe à papa derrière le comptoir. Elle te fait de l'oeil n'est-ce pas? Après tout, mon strudel à la main, je l'attendais pour ma première bouchée. Elle s'est donné à fond cette Gossip. Il y a du vrai, il y a du faux (rires) Bon, un ratio de 90% faux, mais n'est-ce pas son rôle? Je ne m'attendais pas à une réponse, j'enchaîne, Ce n'est pas faux que je flirt qu'avec des candidats hétéro, il n'y a que ça ou sinon j'ai raté le topo. Le reste, c'est plutôt des ragots. Mon amoureux ne va pas me larguer, nous sommes en couple ouvert et on en a déjà discuté quand j'ai su que j'étais sélectionné. Et clairement, je ne suis pas venu perdre ma virginité, ça je te le confirme. (rires) Avec du recul, ça ne me dérange plus d'avoir l'étiquette du dragueur, mais il faudrait qu'un jour ça fonctionne, parce que sinon j'aurai l'étiquette du loser. Pour ta part, la gossip en a profité pour me mettre sur ta liste d'attente, donc je lui en veux un peu moins maintenant. J'en profite pour lui renvoyé le même regard amusé. Il y a des secrets qui t'intéressent plus que d'autres à découvrir pour le moment? Avec le dévoilement des premiers indices de la saison sur les secrets de Jill, Presley et Kara, ma curiosité bouille.



_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Dim 26 Avr - 3:04

L'italien prit un air faussement outré au moment où Natéo laissa entendre qu'il avait peut être bien tiré les vers du nez du vendeur de confiseries mais n'avait pas l'intention de partager ses infos. « Oh, capisco. Mais si notre chef d'équipe commence déjà à avoir des secrets pour nous, tu peux me dire à qui je suis censé me fier dans cette aventure ? » Gianni répliqua avec la même légèreté, lançant quand même un regard inquisiteur à Klaus qu'il soupçonnait d'écouter discrètement les conversations qui se tenaient devant son stand. On avait beau vouloir lui faire avaler que les locaux parlaient essentiellement allemand, ça l'étonnerait que la production n'en ait pas profité pour implanter des sbires au sein même du village. La suite lui valut de retrouver un sourire plutôt satisfait par ce qu'il entendait, pas forcément si habitué à recevoir des compliments de la part d'un comparse masculin, mais après tout ça ne changeait pas grand chose. « Médaille d'or, wow, c'est cher payé pour une baignade en maillot mais je vais pas cracher dessus. » Pour entretenir la plaisanterie, et même si par chez lui on se battrait encore plus volontiers pour une Coupe du monde. « Mais au fait, t'es quel genre de docteur, toi déjà ? Non parce que si t'es généraliste, tu dois avoir l'habitude de voir tes patients en petite tenue. Ça va, t'arrives à rester pro ? » L'italien étira un sourire taquin, parce qu'il trouvait l'image amusante, et aussi parce que ça avait quelque chose d'assez fascinant d'imaginer ses camarades dans leur vie quotidienne, professionnelle aussi, et surtout quand comme Natéo on faisait un boulot qui lui inspirait de l'admiration. Gianni pouvait donner l'impression de vivre dans un monde un peu déconnecté de la réalité, mais sur ça il ne badinait vraiment pas. « Bien joué, alors. Je sais pas ce que ça aurait donné si on m'avait confié la responsabilité de constituer une équipe, mais sûrement que j'aurais essentiellement choisi selon qui m'inspirait quoi, sans mener la réflexion aussi loin. » Peut être parce que c'était un impulsif, Gianni, il suffisait de voir le nombre de décisions qu'il avait pu prendre sans penser aux conséquences qu'il lui faudrait assumer. Il suivait son instinct pour à peu près tout, et finalement c'était logique qu'un type comme Natéo, médecin et plutôt posé à première vue, ait mûri toute une réflexion autour de ça. « Je suis pas sûr que tu courrais le risque que Kara me vole sous ton nez, cela dit. » Il fit remarquer, amusé, et parce que la candidate et lui n'avaient sûrement pas encore assez échangé pour qu'elle ait eu envie de le classer dans le haut de son classement. Même si onzième, c'était une place tout à fait honorable. La curiosité de Natéo pour sa situation sentimentale un peu compliquée poussa Gianni à quelques confessions. « On n'a pas rompu "officiellement", même si c'est tout comme. C'est juste une discussion que j'avais pas vraiment envie d'avoir dans ces conditions, mais elle sait pourquoi j'ai préféré partir. Ça fait quelques temps que j'émettais des réserves sur ce mariage, et ça peut sembler paradoxal mais c'est à elle que je les confiais. » Parce qu'ils avaient toujours été tellement sincères l'un envers l'autre que même s'il avait gardé ses doutes pour lui, elle aurait compris. « J'ai essayé de le dire plusieurs fois à mes parents, donc ils ont compris dès qu'ils ont su que j'étais parti. J'ai juste retardé le moment où mon père me passera le savon de ma vie. Mais c'est bon, j'ai l'habitude. » Et s'il s'en amusait, c'est parce qu'il savait de toute façon que ça finirait comme ça, lui encore entrain de prendre une décision contre l'avis de son père, forcé de faire avec une fois sa colère retombée. En réalité, il était plus compréhensif que le discours de Gianni le laissait entendre, mais il devait espérer que cette histoire-là, au moins, finirait bien. « T'as pas idée. » Il acquiesça d'un air entendu au sujet de cette machine à barbe à papa qu'il guettait du coin de l’œil depuis son arrivée. Mais dans l'immédiat, c'était ces rumeurs colportées par Gossip td qui intriguait l'italien, forcé d'avouer qu'elle en avait balancé de belles sur Natéo. Visiblement, pas que des choses vraies, et l'argumentaire du candidat amusa Gianni qui tiqua sur un détail. « Couple ouvert, ça veut dire que quoi que tu fasses c'est un peu comme si t'avais sa permission ? Et lui, il peut faire la même chose de son coté sans que ça te dérange ? » Sans doute, et c'était un autre mode de fonctionnement qu'il ne se voyait pas juger alors que lui non plus n'avait pas toujours fait dans le traditionnel. Aller jusqu'à consentir à ce que l'autre ait une aventure, c'était pour autant assez éloigné de sa propre conception du couple, mais si ça fonctionnait alors c'est qu'ils avaient peut être trouvé la recette des histoires qui durent, qui sait. « 'Faut croire que t'as pas été si discret que ça concernant tes préférences. » Il glissa finalement, sourire taquin aux lèvres, assez amusé en repensant à ce tweet et cette histoire de Bachelor. « Plus que les autres je sais pas, mais ceux de Jill et Roma m'intriguent pas mal pour l'instant. » Jill parce que leur cohabitation de cette semaine renforçait sa curiosité à son sujet autant que les indices dévoilés, et Roma parce qu'ils avaient pas mal discuté et que plusieurs détails de sa vie l'intriguaient. « Et toi, t'as eu accès à des infos sur nous qui t'ont aussi mis sur la piste de certains secrets ? » Il avait cru comprendre que Kara et lui avaient eu accès à leurs profils complets, alors qui sait.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Dim 26 Avr - 6:20

Ne t'en fais pas, si j'avais eu des détails croustillants de Klaus, je te l'aurais partagé. Je nous sens moins épiés à l'extérieur du chalet. Ce n'était pause détails auquel je me suis attardé encore. Les candidats rodent souvent à la salle d'observation. Les histoires circulent vite à TD, mais en plus certains Colombo peuvent utiliser ces équipements à leur avantage. Le free pass et la médaille d'or, Gianni est surmené de mes louanges. On se croirait dans un concours de Miss Monde, le défilé de maillot, la présentation physique et moi qui lui pose des questions. Il en profite pour glisser une question masquée de plaisanterie, Je suis généraliste, oui! Je fais des visites à domicile et je traite aux unités dans l'hôpital aussi. C'est plutôt rare dans la pratique de faire les deux, mais je veux vraiment donné des soins humains alors je m'adapte aux besoins de mes patients. Je me rends compte qu'au final, je n'avais répondu à la question initiale, je reflète son sourire, T'inquiète, ils sont soit vêtes, soit en jaquette d'hôpital, rien de croustillant. Et la patients nécessitant des soins hospitaliers ou à domicile, sont majoritairement âgés donc c'est facile de rester pro'. Le fantasme de tomber sur un jeune médecin séduisant, ça c'est crédible. Mais être médecin et espérer voir de jeunes patients séduisants, ça c'est plutôt dans la catégorie du mythe. Merci. Tout simplement. Je me dis qu'en lui exposant ma réflexion derrière mon classement, cela lui démontrerait que j'ai ce qu'il faut pour être le leader des Schwarz, que je suis réfléchi. Je ne pouvais pas en être si sûr, elle aurait peut-être voulu réunir ta bande de potes. Malgré qu'il ne s'est t'écouler qu'une dizaine de jours, les candidats se font liés d'amitié facilement à d'autres, des groupes se dessinaient déjà. Roma, Rosamie, Izïa et Kara. Santo, Costa et Gianni. Je ne m'attarde pas à ce tourment, on bifurque vers ses histoires de coeur. J'écoute avec attention, Je ne trouve pas ça contradictoire. Au contraire, ça témoigne d'une grande confiance et de complicité tant qu'à moi, si tu as pu te confier à elle. Je ne suis pas là pour juger, si tu as suivi ton coeur là-dedans, c'est qu'à mes yeux, c'est ce qu'il fallait faire. Et après, ça reste quand même des histoires personnelles, de ta vie privée. Comme je l'ai soulevé à Rosamie plus tôt cette semaine, je ne suis pas la référence en relations hétérosexuelles. Et si en plus, il y a une composante de fiançailles et mariage, je suis out. Gianni acquiesce pour la machine à barbe à papa, mais cette perche pour changer de sujet ne lui est pas utile. Ce n'est pas une permission aveugle et sans limite en fait. L'idée derrière c'est que ce soit des aventures sans implication amoureuse et dans le respect de l'autre. Du genre, on n'annule pas un souper en amoureux pour s'envoyer en l'air ailleurs. Mais si dans un bar, on veut flirter et embrasser quelqu'un, ça va. Souvent, le plus simple, c'est d'inclure quelqu'un dans notre chambre à coucher. Il s'agit de se faire confiance et de se respecter. La définition sociale du couple s'est appropriée longtemps l'exclusivité et de réprimer ses pulsions pour tout autres. Entre Rowan et moi, ce qui est précieux et exclusif, ce sont les papillons dans le ventre quand on se fait des soirées ensemble, c'est se dire qu'on s'aime, c'est partager nos secrets et ce sont les projets de vie. La sexualité devient un concept moins cadré, plus exploratrice. Son apparition dans le réseau social m'a fait chaud au coeur cette semaine. Il est mignon n'est-ce pas? L'italien réitère le même commentaire que Kara, je ne suis pas discret. Je me dis qu'au contraire, les gens savent à quoi s'attendre. Ça m'a quand même fait rigoler cette histoire de fleurs et de Bachelor. C'était bien lancé.. Je partage sa curiosité sur les secrets de Jill et Roma. À ce stade de l'aventure, je ne suis pas sur des pistes solides. Parfois je capte vite, parfois je capte rien. Je serai plus efficace avec des conversations plus exhaustives avec les candidats et quelques indices dévoilés à leur sujet. Je constate que Gianni partage la même intrigue que d'autres, les fiches que Kara et moi avons reçu en début de jeu. J'ai tellement fait de lectures avec toutes vos fiches que j'ai perdu le fil rapidement. Mais je les garde sous la main pour tout mettre en perspective le temps venu. Je ne suis pas du genre sniper comme Izïa. Je risque d'accumuler le plus d'infos possible et buzzer avec une certaine certitude. Tant qu'à parler du jeu, Tu crois qu'on a des alliés Schwarz qui préfère se la jouer solo ou qui vont jouer en fonction de leurs liens peu importe l'équipe?



_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) — Mer 29 Avr - 3:00

Natéo se rattrapa plutôt bien au sujet de Klaus et l'italien arqua un sourcil avant de hocher la tête d'un air convaincu. « Sinon en dehors de ça, tu gères plutôt bien le fait d'être filmé ? Je me demandais si le fait d'avoir su avant les autres pour ta sélection t'a permis de mieux te préparer. » Ça l'intriguait pas mal, parce que pendant qu'eux attendaient encore de connaître leur sort toute l'Europe avait déjà découvert les noms et les visages de Kara et Natéo, et Gianni se demandait dans quelle mesure ça avait pu être différent pour eux, d'appréhender ce qui viendrait. Son camarade, en tout cas, avait quelque chose d'assez fascinant quand il parlait de son boulot et semblait animé d'une envie d'aider les autres qui lui donnait l'impression d'une vocation, une vraie. Gianni ne saurait pas exactement dire ce qui l'avait animé quand il avait su qu'il partagerait son aventure avec un médecin, mais ce détail à lui seul suffisait à démentir pas mal de clichés qui collaient aux candidats de télé-réalité. « Et tu culpabilises pas trop de te retrouver avec nous alors que tu pourrais être auprès de tes patients ? Je veux dire, tout le monde a le droit de faire un break, mais ça te manque pas ? » Il avait l'impression que pour Natéo ça prenait vraiment tout son sens d'aider, de guérir, alors il ne pouvait pas s'empêcher de réfléchir quand il voyait ce cadre, ces caméras, ce jeu qui semblait quand même à mille lieux de la vraie vie. « Enfin, c'était pas une critique. » Il préféra préciser, dans un sourire voué à balayer tout malentendu, parce que si Natéo avait de bonnes raisons d'être ici ou ne serait-ce qu'un besoin de se couper de sa réalité et d'un boulot qu'il savait stressant, alors il n'irait pas le culpabiliser. Tout le monde avait le droit d'être ici, le droit d'être venu y chercher quelque chose. Et ce qui était sûr, c'est que s'il avait été chef il n'aurait sans doute pas vu aussi loin que Natéo, trop tenté d'y aller à l'instinct et d'après ce que ses premiers contacts avec les uns et les autres lui avaient inspiré. « Tu veux parler de mes deux potes mafieux ? Ça aurait sûrement été risqué de nous réunir. » Il demanda, l'air amusé, lorsque la remarque de Natéo lui laissa penser qu'il voulait parler de Costa et Santo, avec qui il avait forcément bien accroché dès le départ et à qui on aimait aussi l'associer. Trois italiens, sur vingt-deux candidats, c'est vrai que ça se remarquait assez. Mais si on partait par là, des raccourcis on pouvait en faire pas mal. Et Gianni se retrouva sans trop savoir comment à se confier sur sa vie sentimentale un peu compliquée, n'omettant pas de détails puisque de toute façon tout ce qu'ils confiaient finissait par se répandre. « Et tu penses quoi du fait de sortir avec quelqu'un avec qui t'as d'abord été ami ? C'est un débat que j'ai eu des dizaines de fois avec mes potes, qui comprenaient pas qu'on ait d'abord traîné ensemble pendant des années avant de se lancer. Mais moi je crois qu'on a toujours été un peu plus que ça, parce qu'on se plaisait, c'est juste qu'on allait pas se sauter dessus avant de juger que c'était le bon moment pour pas tout foirer. » Il haussa les épaules et étira un sourire, curieux d'avoir son point de vue sur une discussion qu'il avait souvent eu dehors, et parce que du sien tout le monde ne fonctionnait pas de la même manière. Est-ce que Virna avait été une amie avant d'être plus ? Bien sûr, mais il ne s'était pas non plus comporté avec elle comme avec ses potes, à manger des pizzas devant le foot et à raconter des blagues potaches. Natéo, de son coté, vivait une situation qui ferait presque oublier son histoire de mariage avorté. Parce qu'un couple ouvert, c'était so 2020, et pourtant encore éloigné de la façon dont beaucoup envisageaient la vie de couple. Dont Gianni, qui comprenait cela dit qu'il puisse avoir ses raisons de vouloir d'une relation où la liberté avait une telle place. Sa précision lui tira un rire. « Vous devez pas vous ennuyer, c'est clair. » Et tant mieux pour eux si c'était comme ça qu'ils s'épanouissaient ensemble, plans à trois compris. « C'est marrant, je crois que je serais déjà jaloux d'imaginer la personne à qui je tiens avec quelqu'un d'autre, alors si en plus j'étais témoin de tout... Mais ça c'est parce que je suis quelqu'un d'assez exclusif dès le moment où je ressens un truc et qu'on est dans une vraie relation. Je comprends que certains le soient moins. » Et ils avaient juste deux façons différentes de concevoir ce genre de choses, ce qui ne voulait pas dire que l'une était meilleure que l'autre. La preuve, son histoire avec Virna n'avait pas été traditionnelle et il n'avait jamais cherché à l'empêcher de rencontrer quelqu'un d'autre. Simplement, il aurait tiré ça au clair pour éviter à trois personnes de souffrir pour un truc qui nécessitait juste de faire un choix. « Mais les sentiments, ça se contrôle pas. Vous avez jamais eu peur que l'autre tombe amoureux au gré d'une aventure, ou vous faites ce qu'il faut pour qu'il y ait rien de récurrent ? » Parce que c'était de l'ordre du possible, qu'à force de passer du temps avec quelqu'un on finisse par éprouver des choses, même en étant en couple comme c'était leur cas. Alors oui, peut être que Natéo et son mec se limitaient à des histoires d'un soir pour limiter les risques. Et puis bon, difficile d'ignorer que Gossip td l'avait aussi indirectement mêlé à tout ça, ce que Gianni pouvait gérer comme un grand, à un détail près. « Du coup, ton mec, c'est de moi dont il parlait sur ta page ? » Il questionna, juste parce que la question le turlupinait depuis qu'il était tombé dessus. « Parce que je suis pas sûr de trouver ça super flatteur. » Gianni eut un rictus, preuve qu'il n'y avait pas d'animosité dans sa voix même s'il préférait que Natéo sache que ça lui donnait l'impression qu'on l'utilisait pour un truc auquel il n'avait pas trop de raisons d'être mêlé. Natéo faisait ce qu'il voulait avec qui il voulait, mais Gianni n'aimait pas l'idée d'être vu comme le truc censé mettre du piment dans leur couple à distance. Couple ouvert, ok, mais même s'il avait mangé de ce pain-là il aurait été refroidi par principe. Mais dans un autre registre, ça ne l'étonnait pas que Natéo ait eu l'occasion de retenir pas mal d'infos sur eux en ayant accès à leurs fiches, et sa question valut à Gianni de réfléchir une seconde. « Ouais, c'est possible. J'imagine que les équipes, ça signifie pas encore la même chose pour tout le monde. Et même si à ce stade t'as pas vraiment noué de liens, faut penser qu'à un moment tu seras peut être proche de quelqu'un qu'est censé être de l'autre coté. » Il n'en savait rien, mais ça faisait partie des choses qui ne se contrôlaient pas. « Mais t'en penses quoi toi, qu'un lien noué dans ce contexte a une chance de mener quelque part ? Parce que bon, on est tous là pour jouer. » Et autant le dire, si demain on leur offrait l'opportunité de trahir tout le monde pour une place dans le carré final, sûrement que personne n'irait hésiter.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: life is simple in the moonlight (lundi, 23h10) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: STAND DE CONFISERIES-
Sauter vers: