Le Deal du moment : -10%
-30€ sur Apple Watch SE (GPS, 40 mm)
Voir le deal
269 €

Partagez
 

 fly me to the moon (mercredi - 16h00)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Lun 20 Avr - 18:45

On ne va pas dire que je patine à haut niveau, mais j’ai l’habitude me rendre chaque année à la patinoire de New-York pendant les fêtes de fin d’année et donc avec le temps, on peut dire que je tiens sur mes patins sans m’afficher devant tout le monde. Habituellement, c’est avec mes frères que je m’y rends, mais je ne me vois pas ne pas profiter de cette patinoire mis à notre disposition pour cette habitude. J’enfile donc ma veste en jeans au-dessus de mon t-shirt et je marche jusqu’à l’extérieur du chalet pour me rendre à la patinoire qui est un peu plus loin. La production a vraiment mis les petits plats dans les grands, tout est prévu pour qu’on ne s’ennuie par dans l’aventure. Je cherche des patins à ma taille et j’en trouve une paire jaune. Je cherche encore quelques secondes une autre paire, parce que les couleurs ne vont pas du tout avec ce que je porte. Je n’en trouve pas d’autres à ma taille, j’abandonne et soupire. Pas le choix, le style se sera pour une prochaine fois. J’avance en me retenant à la rambarde jusqu’à la glace où je me mets à patiner en faisant des ronds. J’ai envie de tenter de faire un saut, mais j’ai 50% de chance de me casser la gueule alors je vais m’abstenir de faire l’intéressante devant les caméras pour le coup. Au bout d’une dizaine de minutes, je remarque une candidate s’avancer vers la patinoire. Bon, je ne vais pas vous mentir, j’ai du mal à savoir s’il s’agit de Maci ou Aera. On peut penser que c’est un peu raciste, mais allez reconnaître une asiatique d’une autre que vous voyez au loin, c’est mission impossible. C’est enfin lorsqu’elle n’est plus qu’à quelques mètres que je reconnais @Aera. Je patine jusqu’à elle avec rapidité et je m’arrête juste avant d’atteindre la rambarde. « Alors tu fais partie de quel team ? » Elle doit trouver ma question bizarre, pensant que je parle certainement des teams au sein du jeu, c’est pourquoi je reprends très vite. « T’es de ceux qui se cassent la gueule sur la glace ou de ceux qui patinent à la perfection ? » Qu’au moins je sache si je vais pouvoir me foutre de sa gueule ou pas. « Contente d’être dans mon équipe ? » Je ne sais pas réellement ce qu’elle peut bien penser, après tout elle m’a taclé dans certaine rubrique diffusé pendant le prime, alors peut être aurait-elle préféré être dans l’équipe de Natéo. En vérité, je m'en fou un peu qu'elle soit contente d'être avec moi, ce que j'ai besoin de savoir, c'est si elle donnera tout pour l'équipe qu'elle soit contente ou non.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Mar 21 Avr - 10:37

Aera a manqué le moment où personne ne la verrait pour tenter de s'élancer avec un peu de panache sur la patinoire qui lui a fait de l'oeil depuis le moment où elle l'a aperçue la semaine dernière. La dernière fois qu'elle a enfilé une paire de patins, elle était encore adolescente et profitait comme chaque année de la grande patinoire mise en place à Séoul au moment des fêtes de fin d'année pour peaufiner son maigre talent. Autant dire que ça fait un bail qu'elle n'a plus mis le pied sur ce terrain de l'enfer où tout est fait pour s'humilier devant les autres. A son arrivée à celle mise en place par la production pour les divertir, il se trouve déjà une personne qu'elle reconnaît immédiatement : @Kara, sa chef d'équipe. Elle marque un temps d'hésitation, considère franchement l'option de repartir l'air de rien pour plusieurs raisons. La première, elle n'a pas envie de se foutre la honte en se vautrant lamentablement devant elle. La deuxième, elle est encore perplexe suite à la chronique d'Elena qui aura eu le mérite de la chambouler bien au-delà de ce qu'elle aurait imaginé. Nul doute que ça lui passera et qu'elle appréhendera les prochaines en se marrant, mais là tout de suite, elle n'est pas à l'aise. Mais Kara l'a repérée, et partir l'air de rien donnerait toutes les cartouches nécessaires pour croire qu'elle a vraiment dit ça de la candidate américaine. Comme si c'était son genre. Kara vient lui parler et la question lui faut hausser un sourcil. Bah... dans ton équipe, a priori, manque-t-elle de répondre mais la candidate vient clarifier le sens de la question. « Ah ! » Elle éclate de rire, parce qu'elle n'en a pas la moindre idée. « Y a douze ans, je t'aurais dit patinage à la perfection mais aujourd'hui je me voile plus la face. Si je finis pas à l'hôpital avec trois fractures j'estimerai m'en être bien sortie. » Aera n'est pas le genre à se survendre, encore moins sur des trucs où on verra directement qu'elle a menti. Elle a d'autres talents, après tout, et survivra même si elle se vautre lamentablement sur la glace. « Et toi ? T'as l'air de bien te débrouiller » remarque-t-elle avec une pointe d'envie. « Mmh, honnêtement je m'en fichais un peu de savoir dans quelle équipe je finirais. Du coup je pouvais pas être déçue dans un cas comme dans l'autre. » Aera tente d'enfiler ses patins et une fois fait, se relève très péniblement en essayant de ne pas vaciller sur la lame du patin. « Ecoute je préfère clarifier les choses, parce que je veux pas rester sur un potentiel malentendu : je ne t'ai pas mentionnée une seule fois dans mes réponses à Elena. La seule chose que je sache c'est que tu chantes vraiment bien et que t'as l'air cool même si très différente de moi. » Elle lui offre un sourire sincère, histoire d'enfoncer le message. « Tu t'en foutais probablement, mais moi pas. S'il s'avère que finalement je peux pas te voir, je te le dirai en face. » Son sourire s'élargit, parce qu'il lui en faut beaucoup pour pas apprécier quelqu'un. « Maintenant que c'est dit... c'est parti pour le patinage. » Elle aurait pu dire c'est parti pour la catastrophe, mais l'espoir est encore présent de pas finir mortifiée. Ou morte tout court.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Mer 22 Avr - 0:02

Je me doutais que Aera n’allait pas comprendre du premier coup mon histoire de team jusqu’à ce que j’explique plus clairement ce que je voulais dire. Est-ce qu’elle sait patiner ou non. Elle comprend enfin ce que je veux dire et me raconte qu’elle n’a pas patiner depuis un très long moment, douze ans pour être plus précis et qu’elle a peur de se casser la figure. Pire encore, se faire trois factures. Je secoue la tête en rigolant. « Tu trouves pas que t’exagères un peu là ? Le patinage, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. » Je ne sais pas tout à fait si c’est vrai, mais en prenant mon expérience personnelle, je ne patine qu’à une certaine période de l’année et pourtant, je n’oublie pas comment on fait. Alors certes, douze ans c’est plutôt long, mais je suis sûr qu’après un petit temps d’adaptation elle va vite retrouver la facilité de patiner. Elle ajoute que j’ai l’air de me débrouiller. Je lui souris en faisant montrer toutes mes dents. « Je ne suis pas au niveau d’une patineuse artistique, mais ouais, je gère. » Et pour le prouver je m’éloigne du bord de la glace avant de faire une rotation sur moi-même gardant parfaitement mon équilibre avant de revenir vers elle. « Tadam. » Bon j’avoue, ce n’est pas beau de se vanter, mais j’aime beaucoup trop mettre mes aptitudes en avant. J’en viens à lui parler des équipes formées au sein du jeu et si elle est contente d’avoir intégrer la mienne. Sa réponse est très honnête, elle se fichait bien de savoir là où elle allait finir. Je la regarde enfiler ses patins, tandis qu’elle continue ses propos pour clarifier la situation. Ce qui a été dit pendant la chronique de Elena est faux, elle me trouve cool et en plus je chante bien. Elle a vraiment voulu foutre la merde partout celle-là, même si personnellement j’ai à peine relevé ce qu’elle a bien pu dire. Je ne me vexe pas pour si peu. Je reste silencieuse en entendant tout ça, Aera ajoute que je m’en fou probablement, mais qu’elle préfère me le dire directement si elle ne pouvait pas me piffrer. « Non, à vrai dire je ne m’en fiche pas. J’avais pas forcément relevé ce qu’avait dit l’autre fouteuse de merde dans sa chronique, mais je suis contente de savoir que t’es quelqu’un d’honnête pour dire ce que tu penses. » et tout en étirant mon sourire, j’ajoute : « Et qu’en plus tu me trouves cool. » Je ne suis pas du genre à calculer les personnes qui ne peuvent pas piffrer, mais ça fait toujours plaisir d’entendre qu’on vous trouve sympa. Aera semble vouloir se lancer, je lui tends ma main pour pouvoir l’aider à s’avancer dans la glace. « Allez, au pire si tu te manges une gamelle se sera juste devant des milliers de téléspectateurs et on te retrouvera sûrement dans tous les bêtisiers de noël, pas de quoi en faire un drame. » Pas sûr que mes propos soient super motivant, mais ça m’amuse de la voir galérer.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Mer 22 Avr - 18:52

Non, elle a pas le sentiment d'exagérer, mais c'est parce que Kara ne l'a encore jamais vue sur la glace. Et Aera n'est pas plus douée à vélo : de façon générale, dès que ça inclut de ne plus avoir les deux pieds sur terre, son équilibre est mis à rude épreuve. Cela dit, même les deux pieds sur terre, c'est assez miraculeux qu'elle ne passe pas son temps à se vautrer avec sa maladresse. « On en reparle dans 10 minutes... » propose-t-elle, déjà navrée pour sa crédibilité qui va se faire la malle et devant sa chef d'équipe qui plus est. Way to go, Tonya Harding. Kara est, à l'inverse, bien plus douée sur la glace et s'empresse de le lui démontrer avec une jolie performance. Aera a toujours été fascinée par les sports qui nécessitent de la grâce : du patinage artistique à la gymnastique en passant par la natation synchronisée. Si elle n'était pas si flemmarde, peut-être qu'elle se serait mise à un de ces sports pour le plaisir. Encore qu'elle aurait sûrement voulu faire de ce sport une compétition et devenir obsessionnelle sur le sujet. Aera applaudit des deux mains, siffle l'Américaine. « Wow wow wow ! Je vais définitivement me ridiculiser » se plaint-elle, tandis que ses yeux brillent de leur malice caractéristique. Elle est incapable de ne pas revenir sur le cas de la chronique d'Elena au précédent prime, et voit là l'opportunité parfaite de jouer cartes sur table et clarifier auprès de Kara son état d'esprit. Sa discussion juste avant avec Costa lui revient en tête : elle n'aime pas qu'on puisse penser qu'elle dit quelque chose par devant, et autre chose par derrière. Elles n'ont pas eu l'occasion de réellement échanger jusqu'à présent, si bien qu'Aera n'a pas grand-chose sur quoi baser son opinion de la New Yorkaise. Rassurée de savoir que Kara le prend bien, elle hoche la tête. « Si je change d'avis sur toi, je te le dirai en face. Et aussi auprès d'Elena, du coup. » Elle laisse entrevoir un sourire moqueur avant de faire une première tentative pour arriver jusqu'à l'entrée de la patinoire. Aera se saisit de la main de Kara sans la moindre hésitation, contente d'avoir de quoi s'appuyer. « Super, merci, je me sens vachement plus à l'aise du coup. » Elle se met à rire, imagine déjà la scène repasser en boucle et ses potes la pourrir avec ça jusqu'à la fin des temps. Aera commence à patiner, non sans mal, un pied après l'autre malgré l'équilibre précaire. Ses jambes tremblent un peu, mais moins qu'elle ne l'aurait cru ce qui a le mérite de la rassurer. Elle n'ira pas jusqu'à faire des figures impliquant de se tourner et se retourner, mais elle devrait au moins pouvoir faire le tour de la patinoire sans se vautrer tous les deux mètres. « Bon ça, je m'attendais à pire » confirme-t-elle en tournant la tête vers Kara qui s'est elle aussi remise à patiner. « T'as déjà pensé à faire carrière dans la chanson? » qu'elle demande, curieuse. Après l'avoir entendue la semaine précédente, la question ne lui paraît pas si stupide, même si elle ne doute pas que Kara doit avoir de bonnes raisons de ne pas le faire.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Mer 22 Avr - 23:12

Quand Aera me dit qu’elle va très certainement se rétamer, j’essaye de lui envoyer un peu de soutien à ma manière. Je suis sûre qu’elle abuse et qu’elle va vite se rappeler des bases du patinage, ce n’est quand même pas si sorcier. Malgré ma bienveillance à son égard, elle persiste dans sa négativité en disant qu’on en reparle dans dix minutes. Je lève les yeux au ciel et en bonne prétentieuse que je suis, je lui fais une petite démonstration de mes propres capacités. Bon, je tiens sur mes patins et j’arrive à faire quelques cabrioles, pas de quoi non plus s’affoler. Pourtant, Aera se met à m’applaudir et parce que je me sens plus, je lui fais une petite révérence. Sauf que ça n’aide pas non plus Aera que je lui en mets plein la vue. « Mais non, allez, lance-toi ! » que je crie, tout en mimant les supporters face à leur sportif préféré. Je suis sûre qu’elle peut le faire, même si en vrai, j’ai aucune idée de ses capacités et que je la pousse peut-être vers le ridicule. Elle en vient à parler de ce qui a été dit dans la chronique de Elena et bien qu’elle pense que je me fiche de ce qu’elle a à me dire, au contraire, je la remercie d’être franche avec moi. C’est que je déteste les non-dits et les personnes hypocrites, si on peut être sur la même longueur d’onde, ça me va complètement. Elle ajoute que si elle change d’avis sur moi, elle me le dira directement. « En tout cas, c’est une vraie emmerdeuse la Elena … J’adorais ça devant ma télé, mais j’avoue que c’est moins cool quand tu le vis. » Je me mets à la place des candidats qui nous ont précédés et je peux comprendre maintenant qu’ils se soient souvent énervés. Heureusement, je ne suis pas aussi susceptible et il faudrait vraiment qu’un candidat remet en doute mon intégrité et mes valeurs pour que je sois réellement en colère. J’ai toujours dit que malgré ma grande gueule, je suis quelqu’un de chill. Je ne me fâche pas souvent, préférant tout prendre à la rigolade. On en revient à la patinoire et je lui tends ma main pour l’aider, même si je fais exprès de lui parler des bêtisiers où elle finira si elle se vautre sur cette glace. Elle avance un pas après l’autre, je m’adapte à son rythme pour pas la tirer trop fort et je finis par la lâcher. Elle patine seule et s’en sort même très bien. C’est moins pire que ce qu’elle s’attendait d’après elle. Je tape des mains en riant. « Top ! Prochaine étape le double Axel. » Hilare, je me dis que ce n’est pas demain la veille qu’elle pourra faire cette figure, moi-même j’en suis incapable. La question de Aera me surprend, je ne m’attendais pas à ce que le sujet dérive sur la musique. Je conserve un petit rictus aux lèvres. « J’ai beau adorer avoir toute l’attention sur moi, je ne me vois pas avoir une carrière de chanteuse. J’aime chanter, mais je ne veux pas me lancer dans un truc qui finira par me dégoûter du chant à force. » C’est un monde bien particulier que l’industrie musicale et je ne me vois clairement pas en faire partie. « Et toi, c’est juste une passion la musique ? Tu te débrouilles vraiment bien à la guitare. »

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Ven 24 Avr - 16:21

« J'imagine que ça dépend des susceptibilités de chacun » répond Aera en haussant les épaules. Elle se targue de ne pas vraiment l'être au quotidien mais de qui se fout-elle : bien sûr qu'elle l'est, elle aussi, et que l'avis des autres aura au moins l'importance qu'elle leur accordera. Généralement, elle donne bien – très bien – le change et il est difficile de lire ce qu'elle a en tête rien qu'à regarder les traits de son visage, mais ici tout lui semble différent. En-dehors de ses repères, de gens qui la connaissent suffisamment pour qu'elle n'ait pas besoin de prétendre devant eux, il est plus compliqué de savoir qui est fiable et qui ne l'est pas. A croire qu'elle joue sa vie avec les relations qu'elle noue ici ; elle sait bien que c'est pas le cas, mais puisqu'ils doivent tous cohabiter, autant s'assurer de pas marcher en permanence sur des œufs. « J'espère juste que je prendrai plus de recul aux prochaines chroniques. Qui sait, peut-être même que j'en plaisanterai ouvertement ! » Elle sait déjà qu'elle n'ira pas chercher à se rassurer auprès des principaux concernés, encaissera et passera à autre chose. Quant à ce que ses propres propos soient déformés... elle a envie de croire qu'elle est suffisamment claire dans ses intentions pour qu'on sache si elle apprécie quelqu'un ou non. Kara la convainc de se lancer dans une tentative – si pathétique soit-elle – de patiner dignement sur la glace et contre toute attente, sans aller jusqu'à transformer l'essai, la tentative est moins catastrophique qu'elle ne l'imaginait. Kara a beau se foutre d'elle, Aera est plutôt contente d'arriver à faire ça sans se vautrer lamentablement. Le double Axel attendra qu'elle ait assez de patience pour se mettre plus sérieusement au patin à glace, c'est-à-dire jamais. « Bientôt aux jeux olympiques » renchérit-elle, jamais à court d'autodérision sur ce genre de sujets. Mais point trop n'en faut, Aera ne veut pas risquer de s'obstiner à poursuivre pour mettre fin à ces quelques glorieuses minutes où elle n'est pas tombée. A la place, elle préfère essayer d'en savoir plus sur sa chef d'équipe, et notamment sa voix qu'elle a de vraiment belle. Y a des chanteuses à qui elle ferait de l'ombre, toutes celles qui ont besoin de l'autotune pour parvenir à quelque chose (un peu comme cette chanteuse américaine... Selina machin, son nom n'a pas marqué son esprit). « Pourquoi tu penses que ça te dégoûterait ? Tu pourrais faire ton truc, sans pression, non ? En tout cas t'as trop de talent pour pas en faire profiter un plus grand panel d'auditeurs, ne serait-ce qu'ici. » Et Aera se fera un plaisir, le cas échéant, de l'accompagner à la guitare, qui fait d'ailleurs l'objet d'une question de la part de Kara. Elle la remercie du compliment avec un sourire avant d'acquiescer. « Oui, j'ai toujours aimé la musique, et du coup j'ai commencé à apprendre par moi-même la guitare sèche avec des tutos sur internet. Ca demande de l'investissement et de la patience mais j'aime bien. » Elle ne sera jamais une Van Halen et n'a aucune ambition de le devenir, mais c'est un party trick qui fonctionne généralement bien, surtout aux petites heures du jour, quand la soirée prend un tournant plus calme et propice aux reprises. « D'ailleurs t'as le groupe de Kai et ses tchoins dans ton équipe » fait-elle, en écho à leur bœuf improvisé la semaine précédente. « Qu'est-ce que t'as le plus aimé dans l'aventure jusqu'à maintenant ? » demande-t-elle, dans une vaine tentative de détourner l'attention du patinage aussi longtemps qu'elle le pourra.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Sam 25 Avr - 23:48

Aera semble une fille très forte, mais ses propos me font penser qu’elle donne de l’importance à l’opinion des gens. C’est assez typique d’avoir ce besoin de plaire ou du moins, de ne pas être critiqué par les autres. Surtout dans cette émission se serait dur de faire contre l’opinion des autres ou sinon on peut vite se retrouver seul. Pour ma part, je n’ai rien contre aucun candidat, mais je sais que si un des autres habitants m’annonce qu’il me déteste, ça ne me ferait ni chaud ni froid. On n’en est pas encore au point d’avoir déjà tissé des liens pour que je m’offusque de quoique ce soit. Après comme elle l’a si bien dit, ça dépend du ressenti de chacun. Elle ajoute d’ailleurs qu’elle espère prendre plus de recul face aux prochaines chroniques et même en rire. Je souris à ses propos, essayant de trouver quelques choses d’encourageant à dire bien que ce ne soit pas mon fort de conseiller les gens. Les discussions sérieuses, c’est plutôt réservé aux autres filles, mais j’essaye quand même. « Faut pas se fier à toutes les conneries qui sont dites dans les chroniques, tu sais qui tu es et c’est pas cette Elena ou qui que ce soit d’autres va remettre tout ça en doute. » C’est clairement comme ça que je vois les choses pour ma part. Finalement, Aera a l’air de pas mal s’en sortir. Je la taquine en lui disant qu’elle pourra bientôt réaliser une figure de patinage artistique et elle surenchérie en se voyant déjà aux jeux olympiques. Je ris un peu jaune à ses propos, me rappelant ma propre infortune concernant les JO où je devais moi-même me rendre. J’essaye de ne pas trahir mes émotions. « Ouais là t’es parti pour remporter la médaille d’or. » On en vient à parler de musique et Aera pense que je devrais me lancer dans une carrière de chanteuse. Je suis bien sûre pas convaincue, car je sais pertinemment que c’est un milieu assez impitoyable et que je risque vite de perdre goût à cette passion. Elle ajoute que je n’ai qu’à faire mon truc sans me mettre la pression, mais c’est mal me connaître. « Le souci, c’est que quand je fais quelques choses, je le fais à fond. Et si je commence à me lancer dans la musique, mon côté compétitrice va prendre le dessus. » C’est plus moi le problème du coup et je le sais, j’ai toujours eu cette mentalité-là. Il suffisait de me voir quand je faisais de l’athlétisme, j’ai tellement tout donné que j’étais à deux doigt de me rendre aux jeux olympiques. Et il a suffit d’une blessure pour tout perdre, j’ai encore du mal à l’accepter jusqu’à présent. Alors, je ne veux pas envisager le même schéma pour la musique. Elle m’explique également sa passion pour la musique et comment elle a appris à faire de la guitare. Je suis scotchée. « Juste en regardant des videos sur internet ? Tu m’impressionnes, c’est clair qu’il faut beaucoup de patience pour ça. » Elle continue en disant qu’il me reste toujours le groupe avec Kai. J’éclate de rire. « C’est lui la tchoin, mais j’aimerais bien pouvoir improviser comme la semaine dernière une chanson et toi à la guitare, ça peut être cool. » Elle me demande ce que j’ai aimé jusqu’à présent dans cette aventure, je vois bien que c’est pour essayer de détourner le patinage et penser à autre chose. Je me plie donc à sa volonté. « Le moment où presque tous les candidats sont venus me faire de la lèche pour être dans mon équipe, c’était super marrant à voir. Et toi alors ? »

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Dim 26 Avr - 12:34

Les propos de Kara sont évidemment censés et Aera est persuadée que c'est le fait d'être enfermée, entourée de caméras et de gens qui n'ont pas l'historique d'années de vécu à ses côtés qui la rendent plus susceptible à ce qu'on peut dire ou penser d'elle. Au quotidien, elle se contente de hausser les épaules et continuer sa route, parce que rien ne l'oblige à être au contact de gens qui ne l'apprécient pas. Mais ici... ici elle n'a pas d'autre choix que de se confronter à cette réalité-là au quotidien. Il faut juste un temps d'adaptation – c'est du moins ce qu'elle croit, et elle espère que le prochain prime lui permettra d'en avoir la confirmation. Kara lui fait pas l'effet d'une fille particulièrement sensible à ce qu'on pense d'elle, et elle se demande si c'est parce que la vie qu'elle a vécue l'a obligée à s'endurcir ou si c'est juste sa personnalité un peu nonchalante qui vaut ça. « Oui je sais. C'est juste le manque de repères, surtout la première semaine où tu connais pas du tout les gens, tu ne sais pas qui est fiable, qui ne l'est pas. Les prochaines fois je suis certaine que ça se passera bien mieux pour tout le monde. » Et faut croire qu'Elena n'a pas toujours besoin de mentir pour mettre en lumière certaines problématiques, à en juger par la situation avec Carl. Aera plaisante sur les JO et Kara en remet une couche ne parlant de médaille d'or. Clairement, ça risque pas d'arriver, que ce soit en patinage ou n'importe quel autre sport. Elle n'a jamais été très sportive, Aera, mis à part quelques visites à la salle de sport pour se donner bonne conscience, mais elle a le sentiment que c'est un truc vachement occidental, de vouloir développer ses muscles et compagnie. Chez elle, on aime bien les physiques un peu androgynes, y compris chez les hommes, et le culte de la beauté leur est aussi pesant que pour les femmes. Surtout les hommes célèbres. « Je serais très déçue de ne pas être appelée à défendre les couleurs de mon pays aux prochains JO » raille-t-elle, toujours plus à l'aise accrochée à la rambarde qu'en train de (tenter de) circuler sur la glace en espérant en pas se vautrer lamentablement. Elle préfère écouter Kara lui expliquer pourquoi elle ne veut pas se lancer dans une véritable carrière dans la chanson. Elle n'envisagerait pas la musique ou la chanson comme une compétition, mais c'est peut-être le passé de Kara qui veut ça aussi. Il lui semble bien avoir entendu dire qu'elle est une ancienne sportive, et s'il y a bien un domaine où la compétition est omniprésente, c'est celui-ci. Aera hoche la tête, la réponse lui suffit. « J'espère quand même qu'on aura l'occasion de t'entendre chanter, même après la fin du jeu. » Ce serait dommage de ne pas faire profiter d'une telle voix quand on la possède. Elle n'a clairement pas été dotée du même talent, à en juger par sa voix incapable de poser une note juste quand elle tente de chanter. Encore que c'est pas tout à fait vrai, il y a des chansons qu'elle chante, et qu'elle chante bien, et si elle avait intégré une trainee school pour devenir une idol, elle n'aurait pas eu d'autre choix qu'à apprendre, même si elle pense que son rôle aurait surtout été celui de la danseuse, ou du visual dont le physique est l'atout principal. Heureusement, elle ne saura jamais ce qu'il en aurait été puisqu'elle a refusé d'intégrer ce domaine, trop consciente des impacts que ça aurait sur elle. Contrairement à Kara, si elle aime la compétition, elle n'est pas prête à tout donner pour ça. Sans être une quitter, elle n'est simplement pas construite comme ça. « Les tutos sont très très bien expliqués, mais oui ça prend énormément de temps et de patience. C'est d'ailleurs le seul truc pour lequel j'en ai, de la patience. Je pourrais jamais être musicienne pro, mais en soirée ou entre potes ça va, je me débrouille assez pour faire quelques reprises à la guitare. » Aera n'a jamais eu la prétention d'être plus que ce qu'elle est réellement : une musicienne amatrice, qui voit la guitare comme un hobby apaisant et n'envisage pas d'en faire quelque chose de plus. « Oui carrément ! Si t'as une chanson que t'aimes en particulier, je peux voir pour l'apprendre à la guitare pendant le jeu. » Elle a bien aimé leur expérience la semaine passée et se voit totalement recommencer. Kara parle de son moment préféré et Aera éclate de rire : elle n'a pas fait partie de cette catégorie de personnes, tant le statut des groupes la désintéressait complètement. « Je trouve ça toujours drôle de voir ce que ça change quand on sait qu'une personne a un pouvoir particulier. Les personnalités se révèlent souvent » qu'elle note dans un sourire malicieux. Quant à elle... Difficile à dire, elle n'a rien vécu d'émotionnellement fort pour l'avoir à ce point marqué. « Juste apprendre à connaître les gens, voir avec qui le feeling passera particulièrement... Je m'épanouis seulement quand je suis entourée du coup c'est important d'être en permanence au contact des autres. »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Mar 28 Avr - 16:45

Aera explique que si elle accorde autant d’importance à ce qu’on pense d’elle, c’est surtout parce qu’elle est enfermée dans ce jeu et qu’on y perd plus facilement ses repères. Je comprends ce qu’elle veut dire, même si pour ma part, je me suis très vite familiarisé avec le jeu et les personnes présentes. Je suis plutôt sociable et j’arrive très vite à me créer des affinités avec des personnes que je ne connais pas, c’est semblable à l’extérieur de cette aventure. Par exemple, je suis déjà aller en boite avec quatre personnes et à la fin de soirée on se retrouvait à seize personnes à la même table, avec des gens qu’on ne connaissait même pas, mais avec qui le feeling est passé. Bon, généralement ça se finit plus en plan drague qu’en grande amitié, mais cela n’empêche que je suis détendue même avec de parfaits inconnus. Alors tout comme Aera, je pense que ça se passera mieux pour elle à l’issue des prochains primes puisqu’on sait à quoi s’attendre et que des liens se sont maintenant crée entre nous tous. « De toute façon avec un si grand groupe d’individus avec des personnalités différentes, il faut bien s’attendre à ce que ça pète à un moment où un autre. » Oui, je pense qu’on ne pourra pas passer à côté des incompréhensions et des conflits entre candidat, on a juste à espérer ne pas faire partie des candidats qui subiront ce genre de soucis, même si je sais qu’en tant que mêle-tout, je ne vais pas pouvoir y échapper. Le niveau de patinage de Aera n’est pas si craignos, mais malheureusement pour elle, je ne pense pas que les jeux olympiques sont à sa portée. « T’as intérêt de bien t’entraîner, parce que les coréens sont souvent bien classés aux JO. » Et je m’y connais assez pour le reconnaître, même si au niveau du classement général, les Etats-Unis n’ont pas à rougir. Aera s’intéresse par la suite à ma capacité de chanter et espère pouvoir m’entendre de nouveau après le jeu. Ça me fait plaisir qu’elle aime autant ma voix, je ne me suis jamais trop donné en spectacle autre qu’à mon église, donc des avis extérieurs font toujours très plaisir. « Qui sait, peut être que j’ouvrirai une chaîne YouTube juste pour toi. » Bon je suis loin d’être convaincue, mais peut être qu’en sortant d’ici j’aurais des avis quasi similaires au sien. Elle m’explique à son tour la façon de comment elle a appris la guitare et le temps fou que ça lui prend. Cependant, elle non plus n’a aucune envie de se lancer dans une carrière pro et préfère se faire des sessions entres amis. Je lui propose alors de renouveler l’expérience de la semaine dernière en chantant pendant qu’elle joue de la guitare. C’était vraiment cool la première fois, je me dis donc que réitérer la chose peut être aussi sympa. Je lui parle aussi du moment que j’ai préféré cette semaine et c’est sûrement quand une grande majorité des candidats aient venus me lécher les bottes. « Ouais, j’ai pu me faire une idée plus directe des personnes qui vont là où le vent les mène. » Et donc le genre de personne à qui tu ne peux pas faire confiance. Pour Aera son meilleur moment est celui d’avoir fait connaissance avec les autres. Je souris face à ses propos. « Et parmi toutes ces personnes que tu as découvert, qui t’intrigue le plus ? » Je me demande le secret qu’elle aimerait connaître en priorité, puisqu’il ne faut pas oublier que chacun à quelques choses à cacher au sein de cette aventure et notre objectif est de les trouver.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) — Mer 29 Avr - 22:06

Elle hoche la tête, plutôt d'accord avec la vision des choses de Kara : certains ont une forte personnalité ici, et elle doute que tout le monde s'entende dans le meilleur des mondes. Après tout, ils ne sont dans le jeu que depuis une semaine, assez pour commencer à connaître les gens, pas assez pour s'agacer de leurs défauts. Elle donne pas deux semaines supplémentaires avant les premiers gros clashs. « Tu penses que ce serait qui, les gens les plus susceptibles de clasher ? » elle demande, intéressée par sa vision des autres candidats. Aera est déjà à peu près sûre de ne pas faire partie du lot : elle n'a pas de temps à perdre avec les embrouilles ou les gens qui ont un problème avec elle. Le chalet est bien assez grand pour pas qu'elle ait à les croiser plus que nécessaire et elle a été assez bien éduquée pour dire les choses honnêtement, sans pour autant rentrer dans des petits jeux d'esprit stupides. « T'es sûre que tu confonds pas avec les Chinois ? » elle rigole, mais faut dire que leur voisin a de quoi les faire rougir de honte. Certes, ils sont assez nombreux pour avoir autant de superstars chez leurs sportifs, mais aucun pays fait le poids face à eux, excepté peut-être les Etats-Unis. Les Coréens sont des overachievers, mais ça se traduit pas forcément dans le sport. Plutôt le business. Kara suggère l'ouverture d'une chaîne youtube, et même si elle sait qu'elle plaisante, Aera doit reconnaître qu'elle serait pas contre, ne serait-ce que parce que ce serait grâce à elle et qu'elle pourrait tirer un peu de fierté de voir son poulain se faire connaître sur internet. Travailleuse de l'ombre, toujours. « Tant que tu t'assures de bien me créditer pour ta gloire sur le net, je t'encourage à le faire » raille-t-elle, certaine qu'elle en verra jamais la couleur. C'est pas bien grave, elle fait pas ça pour le prestige, Aera. Elle était sincère en parlant du talent de Kara pour la chanson, elle trouve ça juste dommage de laisser ce talent se perdre plutôt que d'en faire profiter des amateurs de musique dans son genre. Sa place de chef d'équipe lui a donné un avantage certain par rapport à d'autres : pouvoir se faire un avis rapide sur tous les gens venus gratter une place. Même si elle ne voit pas le mal à essayer de se faire bien voir, le problème se trouve lorsque ces mêmes personnes n'agissent que dans un seul intérêt ; une fois obtenu, ils vont vaquer à de nouvelles occupations comme si de rien n'était. La volatilité des comportements, c'est ça qui la gêne. Et c'est aussi pour ça qu'elle est pas venue chercher quoi que ce soit, ni auprès de Kara, ni auprès de Natéo, la semaine passée. Clairement, savoir dans quelle équipe elle finirait n'avait pas la moindre importance et l'actuelle fera très bien l'affaire sans avoir eu besoin de faire de la lèche à personne. Elle ira pas jusqu'à dire que c'est la fille la plus intègre du lot, mais elle a des valeurs auxquelles elle tient suffisamment pour pas les foutre à la poubelle sitôt le jeu intégré. « J'imagine. Et alors, y a des gens dont le comportement t'a déçu ? Ou, disons, auxquels tu ferais pas nécessairement confiance ? » Aera, faudrait presque lui poser la question inverse : à qui elle fait confiance dans le jeu et la réponse est personne. Elle connait pas assez, et si tout est encore tout rose et que tout le monde se montre à peu près sympa, elle préfère pas s'investir trop vite dans des liens qui peuvent foirer d'un rien. Ca ne veut pas dire qu'elle n'a pas des affinités plus marquées avec certains, mais elle prendra le temps avant de labelliser qui que ce soit de bff. Quant à ceux qui l'intriguent... ils sont nombreux. « Pour le moment, je dirais Carl. » Son comportement avec Rosamie, surtout, parce que ça lui a mis la puce à l'oreille et qu'elle a envie d'en apprendre plus à son sujet pour vérifier un premier instinct le concernant. « Et histoire de bien rentrer dans le cliché, y a aussi Costa parce que franchement, qui n'est pas intrigué par Costa dans ce jeu ? » Tout le monde a son nom à la bouche, ou presque, notamment dans ce genre de listes. Aera ne fait pas exception à la règle. « Et je me pose des questions sur ton secret aussi, surtout avec les indices qu'on a eus » déclare-t-elle en lui jetant un regard en coin, le sourire aux lèvres. Grosso modo, Aera est intriguée par à peu près tout le monde, surtout quand elle essaie de voir ce qu'elle peut en tirer d'un point de vue secrets. « Et toi alors ? »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.


Dernière édition par Aera le Jeu 30 Avr - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
fly me to the moon (mercredi - 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: fly me to the moon (mercredi - 16h00) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PATINOIRE-
Sauter vers: