Le Deal du moment :
Soldes Converse : -50% de réduction sur une ...
Voir le deal

Partagez
 

 right behind you baby (sam, 15:00)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: right behind you baby (sam, 15:00) — Lun 20 Avr - 19:22

FT. @Aera
right behind you baby - ray smith

tu entres dans la bibliothèque, il y règne un calme incroyable. ce lieu est réellement inspirant, te fait penser aux plus grandes bibliothèques au monde. celles dont on peut trouver les images sur Pinterest. de belles bibliothèques au style ancien. ce style convient d'ailleurs parfaitement au chalet, tout se marie à merveille ici. tu ne sais pas à quel point la production a quelque chose à voir là-dedans, mais tu trouves ça assez dingue. tu fais le tour des lieux pour t'y repérer, ne croise personne. bon, au moins tu vas être tranquille pour lire. tu cherches un peu dans les rayons, sans chercher quelque chose en particulier. tu prends connaissance du système de rangement, découvre qu'il y a vraiment beaucoup de types d'ouvrages dans cette bibliothèque. tu jettes finalement ton dévolu sur un livre qui te paraît ancien. tu ne connais pas l'auteur, tu ne connais pas non plus le titre de ce bouquin, mais t'as envie de découvrir ce dont il est question. pas de résumé au dos, c'est assez énigmatique tout ça. tu te poses dans un des fauteuils présent dans la bibliothèque, curieuse. tu chopes ta tablette, tu branches des écouteurs et lance une playlist qui te semble totalement en adéquation avec l'ambiance qui se dégage des premières lignes que tu lis. ça se passe dans les années 60 et la chanson qui sonne dans tes oreilles te fait dodeliner de la tête pendant que tu parcours les lignes suivante des yeux. t'es complètement plongée dans ton livre, coupée du monde lorsque tu vois apparaître au fond de ton champ de vision des mollets. tu lèves les yeux sans fermer ton livre et arraches un des écouteurs pour pouvoir entendre ce qu'on te raconte. oh, Aerra !, tu tentes toujours de dire correctement son prénom, tu ne lâcheras pas. t'es là depuis longtemps ?, tu demandes, reprenant subitement conscience que tu n'es pas habillée d'une robe des années 30 et que tu n'es pas dans un café. non parce que t'étais un peu dans ta bulle, alors c'est tu n'as plus franchement de notion du temps.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!




Dernière édition par Rosamie le Mer 22 Avr - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Mar 21 Avr - 10:47

Aera est à la recherche de @Rosamie depuis au moins une heure. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle est quelque part dans le chalet, parce qu'on lui a confirmé qu'on l'avait croisée un peu plus tôt et qu'elle projetait pas d'aller le village. Aera a un pot de crème hydratante tout droit venue de Corée dans la main et les candidats qu'elle aperçoit se sont probablement demandés ce qu'elle foutait avec son pot à le trimballer partout comme s'il s'agissait d'une poupée. Elle croit bien avoir cherché partout, mais pour peu qu'elles se soient croisées sans le savoir et parties à l'opposée, elle risque de continuer à chercher longtemps. Le destin lui envoie finalement un peu d'aide lorsqu'elle avance dans le couloir du premier étage et aperçoit du coin de l'oeil une silhouette à travers la porte entrouverte de la bibliothèque. Aera marque un temps d'arrêt, esquisse deux pas en arrière et finit par y entrer pour découvrir qu'il s'agit effectivement de Rosa, apparemment en pleine lecture et très concentrée parce qu'elle n'a pas l'air de l'avoir entendue. « Salut Rosa » salue-t-elle lorsque la candidate lève enfin les yeux de son livre. « De mieux en mieux ! » approuve-t-elle quant à la prononciation de son prénom. Elle garde espoir que Rosamie soit la seule à pouvoir le faire correctement d'ici les semaines qui viennent. « Pas loin de vingt-cinq minutes ». Elle éclate de rire quand elle comprend que Rosa hésite à la croire. « Non, je plaisante. Je viens d'arriver mais t'avais l'air tellement concentrée, t'as pas du m'entendre. » Elle vient s'asseoir à côté d'elle et retourne la tête pour tenter d'apercevoir ce qu'elle est en train de lire. Le nom ne lui parle absolument pas, mais il faut dire qu'Aera ne lit que des livres en coréen, et souvent plutôt des webtoons. Elle n'est pas très... intellectuelle. Dans ce sens-là, du moins. Elle se cultive différemment, et son truc c'est surtout la musique. « Je te cherchais en fait. Tiens, chose promise... » Elle lui tend le pot de crème, qu'elle irait jusqu'à qualifier de magique tant elle fonctionne à merveille sur sa propre peau. « C'est plutôt pour le visage, mais j'en ai une autre de la même gamme pour le corps. Tu vas voir, elle est vraiment agréable ! »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Mar 21 Avr - 20:58

t'étais clairement dans ta bulle et Aera l'a faite éclater. tu sais que certaines personnes détestent être sortis de cette bulle, en dehors du temps et de l'espace du monde réel. mais toi, c'est comme quand on te réveille un peu précipitamment, ça ne te dérange pas. tu préfères évidemment qu'on mette les formes, mais Aera a plutôt bien fait les choses en te laissant émerger de toi-même, alors t'es franchement contente. elle comprend peut être ce que ça fait, d'être dans cette bulle totalement déconnectée du reste du monde. tu tentes de prononcer son prénom correctement et elle te congratules. tu te montres de la main, pour montrer que t'es fière de toi. franchement, t'avais pas l'impression de t'améliorer mais t'es quand même contente qu'elle te dise que c'est mieux. elle te charrie en te disant que ça fait vingt-cinq minutes qu'elle est face à toi, à attendre que tu la remarques. tu la regardes, l'air surprise. nan, quand même pas ? tu la regardes, t'as envie de la croire, et en même temps ça te paraît quand même un peu trop gros pour être vrai. non ? elle éclate de rire et te rassure en te disant qu'elle plaisante et tu affiches un air soulagé tout en l'accompagnant dans son éclat de rire. j'ai bien failli te croire ! c'est qu'elle est pas mauvaise actrice en plus, elle a réussi à garder son calme un certain temps, avant de rire. bon, ça l'a trahit, mais tu admires l'effort. en fait, j'avais les écouteurs et la musique collait tellement à l'ambiance du livre... tu expliques tout en montrant l'écouteur que tu as extrait de ton oreille. tu en profites pour virer le deuxième, tant qu'à faire. t'as pas envie d'être seulement à demi-présente dans ta discussion avec ta colocataire. elle s'assoit à tes côtés et tente de regarder le titre du livre que tu as chopé. tu lèves un peu le livre pour lui faciliter la tâche. elle te dit ensuite qu'elle te cherchait. tu affiches une mine surprise avant qu'elle ne te tendes le pot de crème. tes yeux pétillent tellement cette attention te touche. oh mon dieu. merci beaucoup !, tu affiches un large sourire à l'attention d'Aera. elle t'explique que c'est pour le visage et te dit qu'elle a aussi une version pour le corps dans ses affaires. tu souris de nouveau. t'es vraiment un amour., tu souffles dans un sourire touché. elle n'a pas oublié votre première discussion, et même si tu n'en doutais pas, ça n'en reste pas moins un beau geste. tu prends le pot dans tes mains, précautionneuse. tu l'appliques quand, cette crème, toi ?, curieuse d'avoir ses secrets de beauté. ce qui marche sur elle ne marchera pas forcément sur toi, mais ça te donnera un point de départ pour ensuite trouver ta propre utilisation de ce bijou. celle qui convient à ta peau et à ses besoins.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Mer 22 Avr - 18:07

Se perdre dans une lecture est typiquement le genre de trucs qui ne risque pas de lui arriver, à Aera. Lire est un passe-temps qui ne l'attire pas plus que ça, mis à part quelques rares exceptions, ou bien des magazines qui se lisent en moins d'une heure. En deux semaines dans le jeu, elle a déjà l'impression de compter parmi les candidats les moins cultivés alors même qu'elle a toujours pensé ne pas être à ce point... stupide. La musique, en revanche, voilà un domaine dans lequel elle n'est pas totalement inculte même si ses goûts sont probablement en inadéquation avec ceux de l'essentiel des candidats. Elle pense à Kara, qui doit sûrement aimer tout ce qui est rap/hip-hop américain, un genre qui laisse la Coréenne complètement de marbre. « T'inquiètes, je comprends » la rassure-t-elle. « T'écoutes quoi ? Je suis toujours à l'affût de nouveautés ». Et ici, elle n'a accès qu'à une bibliothèque musicale réduite pour son plus grand malheur. Aera tend le pot de crème à Rosamie, armée d'une brève explication, et on croirait qu'on vient de célébrer Noël en avance à en juger par l'engouement de Rosa. Si faire plaisir aux autres était si simple le reste du temps... « Chose promise chose due ! » Elle ouvre le pot et le met sous le nez de Rosa pour lui faire profiter de l'odeur : un cerisier en fleurs au printemps. C'est du moins ce qu'elle imagine et visualise chaque fois qu'elle la sent et c'est un parfum qui lui rappelle chez elle, à sa période préférée de l'année. « Je pense qu'on doit pouvoir trouver les produits même en dehors de Corée. C'est la marque Jeju Blossom. J'ai toute leur gamme cherry blossom, c'est une merveille. » Qui n'est pas donnée, certes, comparativement avec certains produits que l'on trouve à des prix très abordables, mais elle ne la changerait pour rien au monde. « Celle-ci je la mets le matin à la fin de mon rituel. Mais je l'ai en version masque à laisser poser toute la nuit, quand je suis vraiment déshydratée. » Ce qui, étonnamment, est moins le cas ici qu'à Séoul – sans doute un problème de pollution. « Si tu veux on aura qu'à le faire ensemble une fois et je te montrerai toute ma routine » suggère-t-elle avec un sourire complice. Aera n'est pas superficielle à ce point, mais le culte de la beauté est si omniprésent dans sa culture que parler cosmétiques lui semble parfaitement normal – elle est surtout ravie d'avoir quelqu'un avec qui en parler et qui ne la réduise pas à une image qu'elle n'est pas. « Bon comment tu vas à part ça ? » demande-t-elle. Elle a entendu parler – comme tout le monde – de toutes les histoires avec Carl et si elle trouve encore le jeune homme adorable, elle peut imaginer combien c'est pesant pour Rosa.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Mer 22 Avr - 22:14

elle te dit comprendre et te demande ce que tu écoutes. tu ris face à ses derniers mots. je crois que c'est pas très nouveau..., tu grimaces en lui tendant ta tablette où le nom de l'artiste et le titre sont affichés. c'est une chanson qui date apparemment des années 60, mais c'est assez agréable à écouter je trouve. tu lui tends ensuite les écouteurs pour qu'elle puisse écouter par elle-même et juger si c'est le genre de musique qu'elle pourrait écouter ou non. c'est pas le truc le plus hygiénique du monde, mais tu les nettoies régulièrement. au pire, tu peux juste les enlever et laisser le son sortir de la tablette. apparemment, vous êtes seules ici, alors autant en profiter. elle te donne son peau de crème en t'expliquant que c'est une crème pour le visage qu'elle apprécie beaucoup. elle ouvre ensuite le pot et le met sous ton nez. ok, ça sent trop bon. tu fermes les yeux pendant que tu inspires. wow, ça sent trop bon., ça sent le cerisier en fleurs et c'est une odeur que tu connais parce que vous faites également célébrez également la saison à travers des hanamis aux Philippines. ça me donne envie de me poser sous un cerisier., tu souffles dans un sourire, tu lances un regard complice à Aera. quelle merveilleuse idée elle a eu. elle te donne le nom de la marque et de la gamme de produits qu'elle affectionne particulièrement. le pot est franchement beau. j'espère que je peux trouver ça aux Philippines., tu te souviendras sans doute du design bien longtemps après la fin de l'aventure. tu seras sans doute capable de trouver ça, et s'il faut commander sur internet... eh bien, tu seras prête à faire un effort si ce produit est un produit miracle. tu l'interroges sur son utilisation de la crème, pour voir comment elle l'intègre dans sa routine pour l'utiliser correctement toi-même par la suite. tu bois ses paroles et Aera va même plus loin en te donnant son astuce avant de te dire qu'elle peut te montrer sa routine beauté. alors là, c'est une proposition qui ne se refuse pas. oh bah carrément ! avec grand plaisir !, tu t'exclames, vraiment contente de pouvoir passer ce genre de moment avec Aera. t'es emballée par cette idée, parce que t'es pas persuadée d'avoir forcément les bons gestes pour prendre soin de ta peau. Aera, elle, a l'air de gérer le sujet parce que c'est quelque chose d'important dans sa culture alors t'es preneuse de ses conseils avisés. surtout qu'elle a l'air d'avoir une peau de fou, alors t'as 100% confiance en ce qu'elle pourrait t'apprendre. elle finit par te demander comment tu vas et tu souris, touchée par cette attention. c'est si facile de perdre le cours du temps et de ne pas penser à poser ce genre de questions. vous vivez ensemble vingt-quatre heures sur vingt-quatre, alors les salutations et ce genre de questions simples semblent presque anecdotiques à ce stade. ça va. j'appréhende un peu le prochain prime, mais c'est que demain. alors autant penser à autre chose en attendant. t'as un peu peur de ce qu'il va s'y passer. est-ce que tous les primes vont être aussi mouvementés que le prime de la semaine dernière ? tu espères vraiment que non. et toi, alors ? tu retournes la question parce que ça te tient à coeur de savoir comment va ta copine coréenne. elle est tellement attentionnée envers toi que son bien-être te tient à coeur.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Ven 24 Avr - 15:28

Aera se saisit des écouteurs que lui tend Rosamie et se laisse bercer pour quelques secondes par la chanson. « Je connais pas du tout » reconnait-elle, ce qui en soi n'a rien d'une grande surprise. A défaut d'avoir les mêmes goûts musicaux, au moins partagent-elles le goût des cosmétiques de qualité. Aera a pas envie de devenir un cliché de fille superficielle à crever, mais veut pas non plus renier ses habitudes juste pour se donner un genre, et parce que les téléspectateurs anglais sont pas capables de saisir les subtilités de différentes cultures. « Moi aussi ! Je suis partie juste au moment où ils commençaient à fleurir à Séoul, je suis triste d'avoir manqué ça. » Certains diront que ça n'a pas d'importance et que comme chaque cycle, il y aura une nouvelle floraison l'année suivante, mais elle a l'habitude de se promener des heures dans les parcs de la ville pour les admirer, les prendre en photo et espérer voir un pétale tomber directement dans sa main en guise de bonne chance pour son année. Pas cette fois. Il n'y a pas le moindre cerisier dans le décor local, ce qui n'a rien d'une grande surprise. « Je sais pas. Y a des marques qu'on peut trouver partout dans le monde mais j'ai jamais testé pour celle-ci. Au pire je t'enverrai des colis ? » propose-t-elle dans un sourire amusé. Un échange de bons procédés, peut-être : l'une envoie un colis de produits de beauté et l'autre... quelque chose des Philippines qu'elle aime particulièrement. Ca lui semble être un bon moyen de prolonger les échanges même au-delà de l'aventure, si tant est qu'elles n'aient pas envie de s'étriper l'une l'autre d'ici là. Mais un regard vers Rosa lui confirme que ça semble peu probable, qu'elles soient dans des équipes opposées ou non, elle pétille de ce quelque chose qui plaît à Aera et lui donne envie de passer du temps avec elle. « J'espère que t'es prête à passer 1h avant d'aller te coucher à te tartiner de crème et de sérums et d'huiles ! » Elle se moque un peu, mais n'est pas si loin de la vérité. Son rituel ne dure que 20 mns, mais c'est la pratique qui veut ça, sans parler du fait qu'elle saute certaines étapes que la majorité des coréennes rajouterait par habitude. « Ta peau n'aura jamais été aussi hydratée au moment d'aller te coucher » qu'elle plaisante en offrant un sourire lumineux à Rosa. Celle-ci lui confie son état d'esprit et Aera acquiesce, parce qu'elle comprend. L'approche d'un prime, c'est toujours stressant, qu'on soit ou non nominé : le fait de savoir que quelqu'un qu'on apprécie puisse partir, dans un environnement où tout va à mille à l'heure et où les émotions sont amplifiées de ce seul fait, c'est plus difficile qu'il n'y paraît. « J'espère pour toi qu'il sera moins mouvementé que la semaine dernière en tout cas. » Encore que les histoires se sont déroulées dans un relatif anonymat, elle trouve. Si ce n'était pour Costa, elle n'aurait probablement jamais percuté que Rosa plaisait à ce point à Carl. « Ca va. J'attends patiemment le prime, je me demande ce qu'on nous réserve, si à un moment mon nom va ressortir plutôt que d'être noyée dans la masse, bref... rien de bien intéressant. » Elle voudrait bien que son nom ressorte, oui, avoir le sentiment qu'on parle un peu d'elle – tant que c'est pour quelque chose de positif. Rosamie n'a pas ce problème-là, c'est certain, et ça ne la surprend pas au fond : il faudrait vraiment le vouloir pour ne pas s'entendre avec cette fille-là. « T'as réussi à mettre les choses au clair avec Carl ? Il a pas un mauvais fond, mais je peux imaginer à quel point c'est pesant. »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Sam 25 Avr - 14:34

elle écoute la chanson et t'avoue qu'elle ne connaît pas la chanson. je connaissais pas non plus., c'est pas étonnant. tu doutes que ce genre de musique soit écoutée par beaucoup de personnes de votre âge. t'en sais rien, en vérité, mais tu te dis que si ça ne passe pas à la radio et si ça ne fait pas partie des tops Spotify, c'est que c'est passé de mode. ceci dit, depuis les années 60, ça a eu le temps d'avoir son petit succès auprès des jeunes de l'époque. enfin, ça te plaît dans le contexte de la lecture d'un livre qui doit dater de la même époque, mais c'est pas dit que t'écouterais ce genre de choses dans d'autres circonstances. en tous cas, t'es touchée par le cadeau que te fais Aera. tu souris lorsqu'elle évoque le fait que les cerisiers commençaient à être en fleurs en Corée. aux Philippines, la floraison a eu lieu il y a déjà quelques mois. la faute à vos deux saisons. le changement de température brutal oblige les arbres à fleurir plus vite. et puis, vous êtes décalés de toutes manières, vous êtes dans l'hémisphère sud. l'année prochaine, en espérant que l'année sera chanceuse., tu lâches dans un sourire. tu souhaites à chaque candidat de gagner, mais t'espères quand même que tu seras la plus chanceuse de tous. elle te propose de t'envoyer des colis avec les fameuses crèmes à l'intérieur. sauf que toi, t'as pas grand chose à proposer à part de la bouffe pour échanger. les Philippines n'a pas beaucoup de secteurs de prédilections qui peuvent intéresser Aera. les Philippines sont spécialisées dans la construction de bâteaux, la sous-traitance pour l'automobile et l'aérospatiale, l'extraction minière... bref, vous êtes un pays du sud : de la main d'oeuvre pas chère pour les autres pays et en particulier pour les États-Unis. j'espère que tu vas beaucoup aimer les plats Philippins alors, parce que c'est à peu près tout ce que je peux te proposer en échange., tu lâches dans un rire. mais t'es très sérieuse, en fait. vous n'avez pas de secteur de prédilection dans lequel vous excellez et que les autres pays s'arrachent. ou je peux te faire des colis pleins de vêtements !, révélation. mais faut qu'elle aime ce que tu portes ou que tu lui fasse choisir les pièces qu'elle veut dans son colis. mais ça peut se faire et t'en serais ravie. t'as beaucoup trop de vêtements et même si tu les donnes très régulièrement, t'as bien envie de savoir ce que les autres en font derrière. là, avec Aera, c'est quelque chose que tu peux savoir. finalement, vous discutez rituel beauté et toi, t'as bien envie d'écouter les conseils de ton gourou beauté personnel. elle te parle d'une heure de crèmes et de serum wow, une heure ? tous les soirs ?, tu demandes, t'es choquée. tu te demandes combien d'heures peut bien passer Aera dans sa salle de bain dans une journée. j'y compte bien., tu lâches en riant. non parce qu'avec une heure de rituel beauté, tu espères qu'il y aura des résultats. c'est pas que t'as peur de perdre du temps, parce qu'en soit, c'est pas comme si t'avais autre chose à faire. mais juste, ça te paraît énorme de passer une heure à se tartiner le visage. tu fais des soins corps pendant ton rituel, aussi ?, tu demandes, intéressée de savoir à quelle sauce elle va bien pouvoir être mangée. Aera aborde finalement le sujet du prime et elle a l'air de comprendre ce que tu veux dire. j'espère aussi., tu souffles sans franchement être persuadée que ça pourrait arriver. tu te doutes que ça va être de pire en pire et tu redoutes un peu ce qui risque de te tomber sur la gueule ensuite. tu souris, compatissante lorsqu'elle évoque son propre point de vue sur le prime. elle voudrait exactement l'inverse de toi, en réalité. toi t'aimerais bien être un peu perdue dans la masse, plutôt que sur le devant de la scène, parfois. même si t'es très heureuse d'être en tête du classement de popularité, qui ne le serait pas ? j'te laisse ma place. tu souffles avant de sourire à Aera, un sourire complice. ça fait une excellente transition avec sa question suivante : la raison pour laquelle ton nom est sur toutes les lèvres, Carl. ouais, on a parlé., tu soupires. il est fou amoureux, il veut être avec moi. il est triste que je veuille le prendre sous mon aile parce qu'il a pas envie que je le vois de cette manière là. tu résumes la situation avec un air un peu dépité. donc bon, je lui ai expliqué qu'à ce stade, j'étais pas dans ce mood là de toutes manières. tu tais, comme promis, qu'il a fouillé dans ta boîte aux lettres pour savoir s'il allait y trouver quelque chose. j'ai surtout peur que ça le desserve, toute cette histoire. tu avoues, un peu embêtée pour ton binôme.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Dim 26 Avr - 12:14

« L'année prochaine... ça me semble si loin... » Aera laisse son esprit divaguer un peu, se demande ce qu'elle aura fait en un an et réalise que tout dépendra de l'impact de l'émission dans son quotidien. Tout dépendra notamment de combien de temps elle reste dans le jeu et de son potentiel à marquer l'esprit des gens, à l'intérieur comme à l'extérieur. Mais la Coréenne n'est pas à la recherche d'une gloire particulière, n'a pas besoin d'être reconnue et n'envisage pas de devenir célèbre. Si jamais, la chose qui l'intéresserait le plus ici serait la somme d'argent à la fin et même ça, ça ne représente un intérêt que pour la sécurité que l'argent représente plus que pour un réel projet à concrétiser. « Tu crois que t'en seras où dans un an ? » demande-t-elle à Rosamie pour lui donner une vague idée des réflexions qui se trament dans son esprit. Elle n'a probablement pas à s'inquiéter, si elle peut vivre de son boulot d'influençeuse sur Instagram, Thrown Dice devrait lui apporter un peu plus de notoriété, pile ce dont elle a besoin. La proposition de Rosa se concentre sur la nourriture et Aera hausse les épaules : elle, ça lui va bien. Elle aime manger, et plus encore découvrir la gastronomie d'autres pays. Elle n'a pas la moindre idée de ce qu'on mange aux Philippines, ce sera l'occasion de tester. Mais son regard se met à briller quand Rosa mentionne la possibilité de vêtements. « Tu sais comment parler à mon cœur ! » fait-elle, déjà surexcitée à l'idée. Pas qu'elle soit une grande amatrice de shopping de façon générale, mais elle n'en reste pas moins une fille, et une fille qui aime prendre soin d'elle à tous points de vue. Avec son statut, nul doute que Rosa doit avoir accès à des fringues vraiment, vraiment cools. « Carrément, moi ça me va comme échange ! Tu reçois beaucoup de vêtements avec ton rôle d'influençeuse ? » Elle se garde de lui demander si elle reçoit beaucoup de vêtements de marque, parce qu'elle donnerait l'air d'être intéressée quand en réalité elle est surtout curieuse de savoir comment ça se passe pour elle. Devant son air ébahi à la perspective de passer autant de temps à faire son rituel du soir, Aera se sent obligée de secouer la tête et clarifier. « Non, je mets moins de temps parce que je fais pas toujours toutes les étapes et puis j'ai l'habitude, généralement en vingt minutes c'est plié. » Non que ça ne soit pas déjà long, trop sans doute pour certain(e)s. Mais son pays est si porté sur la beauté comme vecteur de réussite, et elle a tant été élevée dans cette culture, qu'elle est obligée de se plier à l'exercice elle aussi pour espérer atteindre un tant soit peu de succès. C'est aussi pour ça qu'elle apprécie de passer du temps à l'étranger, avec des personnes qui viennent de cultures différentes et où la pression du physique n'est pas si poussée. « Ca dépend. Enfin oui, j'en fais sans doute plus souvent que la moyenne, mais c'est surtout de l'hydratation. Le visage est plus souvent montré, donc on en prend encore plus soin » elle tente d'expliquer, en espérant que Rosa comprenne la logique parfois absurde de son pays. La candidate revient sur ce qui a alimenté le moulin à ragots de la semaine : l'histoire avec Carl, un rien extrême dans son approche avec elle surtout après seulement deux semaines. Elle peut imaginer à quel point c'est stressant d'avoir quelqu'un d'aussi... obsédé par elle alors qu'il ne la connait pas et se fait sans doute une image d'elle tout à fait différente de la réalité. Elle n'a jamais été de ce côté-là de la barrière et tant mieux, car elle se montrerait probablement moins patiente et gentille que Rosa pour gérer les choses. Aera l'écoute attentivement et hoche consciencieusement la tête. Cette histoire lui fait de la peine à elle aussi, et pour les mêmes raisons que Rosamie. Elle craint que ça finisse par le desservir et le faire passer pour un psychopathe alors que de toute évidence, ce n'est pas de son propre fait et qu'il n'a aucun contrôle sur ces émotions-là. Aera est persuadée qu'il s'imagine que c'est de l'amour quand en réalité c'est tout à fait autre chose : l'obsession peut vite être prise pour plus que ça, et elle est bien placée pour le savoir. « Je pense que t'as bien fait de mettre les choses au clair, pour éviter que ça ne dégénère et ne te mette plus mal à l'aise que tu ne l'es déjà. Mais il n'est pas dans un état rationnel et je doute qu'il tienne vraiment compte de ton état d'esprit parce qu'il ne peut simplement pas s'en empêcher. » Elle tourne la tête vers Rosa. « T'as déjà vécu ça toi ? Enfin plutôt, t'as déjà été si à fond sur un mec que ça t'a fait faire des trucs bizarres que tu ferais jamais en temps normal ? » Aera l'a déjà vécu et s'est détestée d'être à ce point tarée sur la question, à ne plus vivre que pour l'autre et prendre les choses aussi à cœur. Elle n'a compris que bien plus tard qu'il ne s'agissait pas d'amour mais la leçon a été dure à apprendre. « Faut juste pas que ça t'empêche de vivre ton aventure comme t'as envie de la vivre, notamment si tu finis par être intéressée par quelqu'un dans le jeu. On ne doit rien à personne, si quelqu'un te plait à un moment, ne te prive pas à cause de Carl. »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Dim 26 Avr - 18:30

c'est vrai que ça paraît toujours loin, lorsqu'on pense à ce que douze mois peuvent représenter. mais les mois passent et finalement, on se retrouve très rapidement à l'année suivante. et souvent, on regrette qu'elle n'ai pas été un peu plus longue. alors que ça paraisse être lointain pour Aera, ça ne te surprend pas, mais tu peux essayer de la rassurer t'inquiète, ça va vite venir !, tu t'exclames dans un rire. déjà, cette aventure va vous occuper quelques mois et lorsque vous allez sortir d'ici, les choses vont certainement s'enchaîner rapidement pour chacun d'entre vous. vous allez vous replonger corps et âmes dans votre propre tourbillon du quotidien, pour les derniers encore dans l'aventure, vous allez sûrement être sollicités pour des interviews et autres contrats. à la question d'Aera, tu dodelines de la tête. j'en sais rien, à vrai dire. là, comme ça, t'as du mal à te projeter. j'imagine que les choses changeront du tout au tout si je viens à remporter la victoire., tu affiches une mine pensive. tu réfléchis aux deux éventualités. si je gagnes, Michaela m'a aidé à me rendre compte que je postulerai sûrement dans des écoles de mode. donc si j'ai mon diplôme à la fin de l'année, je devrais pouvoir être dans cette école dans un an. et si je ne gagne pas, j'imagine que je reviendrai à ma vie d'avant et que j'essaierai de trouver un boulot dans ma branche., tu hausses les épaules. de toutes façons, ton compte instagram est déjà développé et tu sais que tu ne feras pas ça toute ta vie, donc tu ne vois pas l'intérêt d'y passer tout ton temps. et puis, vu ton approche des choses, c'est pas ça qui te permettra de payer un appartement à Manille. quoi que t'es pas sûre d'avoir envie de quitter le domicile familial pour l'instant. son échange de colis peut être une bonne chose, même si écologiquement parlant, c'est pas dingue. mais bon, t'es prête à faire des efforts pour de bons produits de beauté et surtout, tu penses que tes actions écologiques doivent se faire petit à petit pour ne pas être dégoûté de la vie. vous vivez dans un monde capitaliste et refuser tout ça, c'est compliqué. et puis, finalement, ton colis aura une portée écologique sympathique, puisque tous les vêtements que tu vas envoyer à Aera auront été peu portés mais ne seront pas neufs pour autant. elle en achètera moins de son côté et donc, polluera moins par ricoché. sa remarque te fait rire, elle a l'air d'être heureuse de ce deal. alors tu hoches la tête. ça roule, on part là-dessus alors., vous avez un deal. elle te demande si tu reçois beaucoup de vêtements grâce à ta carrière d'influenceuse. oui et non. je refuse beaucoup de marques parce que je n'ai pas envie de les représentées si elles ne correspondent pas à mes valeurs. des fois, ils m'envoient quand même des fringues mais je ne les porte pas forcément et je ne les garde pas, je les donne. toujours par principe, mais tu te dis que ça peut aider des gens, alors tu les donnes. de toutes façons, t'as pas la place dans tes placards. et puis, en parallèle, je passe ma vie dans les friperies alors j'ai une penderie pleine à craquer. tu ris, parce que tu t'imagines très bien ta chambre et le nombre de fringues qui attendent sagement de trouver leur place. alors tu fais très régulièrement du tri pour avoir toujours une base solide qui te plaise réellement et tu donnes le reste. t'auras l'embarras du choix, en tous cas., tu dis dans un sourire. y'a des marques que tu affectionnes particulièrement ?, tu demandes, curieuse. déjà, t'as des fringues de pas mal de marques Coréennes alors c'est possible que certaines te parlent. en parlant de Corée, t'es très étonnée lorsqu'elle te parle d'une heure de rituel beauté. elle te rassure en te disant qu'en vingt minutes, elle fait généralement tout ce qu'elle était censé faire. ça te semble déjà beaucoup plus jouable comme rituel. aaah, tu m'as fait peur !, tu ris. mais t'as quand même envie d'en savoir plus sur ses rituels pour le corps. elle y porte apparemment un peu moins d'importance, parce que le visage est plus à la vue de tous. ça se tient, tout ça. tu hoches la tête. d'accord, je vois !, tu lui adresse un nouveau sourire. en tous cas, j'ai hâte de découvrir tout ça. et t'es sincère. t'as hâte que vous puissiez expérimenter le fameux rituel ensemble. tu prends le pot entre tes mains et le serre un peu dans tes paumes avant de le poser près de toi. tu vas le conserver précieusement et y faire attention comme à la prunelle de tes yeux : hors de question de le laisser dans la salle de bain commune des chambres 5 étoiles. finalement, Aera change de sujet pour passer au sujet controversé de la semaine : ta relation avec le benjamin du chalet. tu résumes la situation rapidement à Aera qui te dit que tu as eu raison de faire ce que tu as fait. tu acquiesce de la tête lorsqu'elle te parle de besoin. t'as raison. il l'a dit lui-même, il contrôle pas ce qu'il ressent et il peut pas me promettre qu'il pourra passer à autre chose., t'es attristée pour lui, parce que t'avais vraiment pas envie de le faire souffrir. elle te demande si t'as déjà vécu ce genre de choses pour quelqu'un. tu secoues la tête. non, j'ai jamais été aussi investie dans une relation amoureuse. et j'ai jamais ressenti de l'amour pour qui que ce soit, d'ailleurs., tu vas peut-être passer pour une extraterrestre, mais c'est vrai ce que tu racontes à Aera. ça a d'ailleurs été un sujet récurrent cette semaine, mais t'as effectivement jamais eu l'impression d'être amoureuse de qui que ce soit. t'as jamais ressenti quelque chose qui te paraisse assez fort pour être de l'amour, tout au plus, c'est de l'attirance et rien de plus. t'as fait des choses folles par amour ?, tu demandes parce que si elle te pose la question, c'est peut-être pas que vis-à-vis de ce qui se passe avec Carl. peut-être qu'elle a fait des choses un peu folles pour quelqu'un qu'elle aimait. tu acquiesces à sa phrase suivante. je suis totalement d'accord avec toi. je ferai ce qui me fera plaisir au sein du jeu. j'ai pas envie de lui faire du mal, mais il faut que je pense à moi avant tout le reste., tu es parfaitement honnête avec Aera. tu penseras à toi avant de penser au reste et chacun doit jouer le jeu de cette manière, à ton sens.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) — Dim 26 Avr - 21:39

« J'imagine que oui... » Oh, elle ne doute pas que ça viendra vite, effectivement, le temps semble filer à toute vitesse et il devient difficile de le prendre, justement, de s'immerger dans l'instant présent et le rendre précieux. Elle essaie, Aera, elle essaie le plus possible, au moins de ne pas vivre dans le passé et de ne pas trop attendre du futur. Elle n'a pas été élevée comme ça, c'est seulement ses expériences qui l'ont obligée à s'adapter, à voir la beauté du quotidien et ne pas toujours partir en conquête de plus. On s'attendrait à ce que ça la rende heureuse, mais c'est même pas le cas ; de toute façon, le bonheur c'est un concept un peu surfait dans leur monde et elle saurait même pas dire ce qui la rend vraiment heureuse au quotidien. C'est plutôt un ensemble de petites choses, de moments volatiles et pour lesquels elle tente d'éprouver de la gratitude : être vivante et en bonne santé, bien sûr. Avoir des amis qui la soutiennent envers et contre tout, tout le temps. Avoir un travail, un toit, de quoi se nourrir. Mais le plus souvent, elle éprouve de la gratitude pour des trucs plus futiles, parce que quelqu'un lui a dit quelque chose au bon moment, parce qu'elle est rentrée chez ses parents pour un déjeuner familial... parce qu'elle s'est promenée le long de cerisiers en fleur. On prend tellement de choses pour acquis qu'elle s'efforce de pas devenir ce cliché-là. Elle n'est pas heureuse, mais elle n'est pas non plus misérable, et c'est probablement la seule chose qui compte pour le moment. Rosa partage sa vision de ce que pourrait être sa vie dans un an et Aera l'accompagne d'un sourire encourageant. De toute évidence, les études semblent compter pour elle et c'est assez rare pour être souligné, d'autant plus quand on pourrait si facilement la réduire à son boulot d'influençeuse dans tout ce qu'il a de superficiel et par nature intangible. « J'en déduis que c'est une passion pour toi, la mode ? » Une pointe d'envie perce en elle, comme chaque fois que quelqu'un parle de quelque chose qui lui tient vraiment à cœur et, de plus en plus, elle se remet en question quant à son propre manque de passion, voudrait elle aussi pouvoir partager des trucs qui lui tiennent à cœur, sauf qu'elle n'a rien à donner pour alimenter la discussion. « Je suis sûre que dans tous les cas, tu réussiras dans ta voie. » Elle a le profil pour, Rosamie. Et si Aera peut bénéficier dans la foulée de vêtements gentiment envoyés par colis, on ne va pas se mentir, c'est toujours du bonus. Visiblement, la mode est bien un de ses passe-temps préférés, si l'on en croit ses placards qui débordent en plus de tout ce qu'elle doit recevoir. Aera respecte le fait qu'elle fasse pas tout et n'importe quoi pour la notoriété sur internet, notamment quand ça va à l'encontre de ses valeurs. « Trop bien, j'ai hâte de recevoir mon premier colis alors » plaisante-t-elle, ses yeux débordant de malice. Quant à ses marques favorites... elles sont nombreuses, et loin d'être toutes coréennes tant la mode là-bas est éclectique. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir effectivement quelques marques de prédilection dont elle soupçonne que Rosa les connaît déjà toutes. « Style Nanda, évidemment, c'est sûrement la plus connue de toutes. KYE aussi, ils ont des vêtements cools, plutôt streatweer. Et... mmh... Lucky Chouette. T'en connais parmi ces trois-là ? » elle demande, curieuse de savoir si la mode coréenne s'exporte aussi bien que la musique – plus rien ne pourrait la surprendre à ce stade. Les cosmétiques pourront se frayer un chemin dans la vie de Rosamie, pour une nuit ou peut-être pour la vie selon si elle se prend ou non de passion pour les rituels beauté de son pays. Au vu de sa peau impeccable, elle suppose que Rosa a déjà de quoi prendre soin d'elle aux Philippines, mais c'est toujours intéressant, d'exporter un peu de sa culture ailleurs. Le cas de Carl est remis sur la table, quand bien même Aera ne veut pas la mettre plus mal à l'aise qu'elle ne l'est déjà probablement. Le truc, c'est qu'elle a beaucoup d'empathie pour les autres et que Carl, elle a envie de le protéger et de prouver à tout le monde qu'il n'est pas un psychopathe obsessionnel. Mais à côté de ça, elle comprend aussi la position de Rosa, qui ne peut pas se forcer à éprouver pour lui quelque chose qui n'existe pas et encore moins à ce stade. Sans compter que ça peut aussi la desservir en la faisant passer pour une fille cruelle, quand tout porte à croire qu'elle ne l'est en rien. « J'espère que ça s'arrangera... » souffle-t-elle pour toute réponse, même si elle n'y croit pas trop. Ca leur offre l'opportunité idéale de dévier sur leurs propres expériences romantiques et elle est un peu surprise de découvrir que Rosa n'a jamais été amoureuse. Surprise, parce qu'elle l'imaginait sans doute un peu sentimentale sans trop savoir pourquoi. Mais si ça peut la rassurer, elle n'est pas la seule. « Non. J'ai jamais été amoureuse » avoue-t-elle, même si ça lui fait mal au cœur de le reconnaître. Oh, elle a eu des histoires. Certaines plus longues que d'autres. Elle s'est attachée, a eu des sentiments profonds, de la tendresse, mais rien qu'elle puisse vraiment associer au véritable amour tel qu'elle l'imagine. Faut croire qu'elle est un peu trop sur la défensive quand il s'agit de ses sentiments, et surtout que l'idéaliste qu'elle était à ses vingt ans a complètement disparu. « Parfois ça m'angoisse... » elle confie, surprise de l'aveu. « J'ai l'impression de pas être normale. Le pire, c'est que pour tout le reste je suis plutôt spontanée, mais je réfléchis beaucoup trop avec les hommes. J'ai peur de jamais tomber amoureuse » reconnait-elle, un peu triste de faire ce constat à même pas trente ans. Elle n'est pourtant pas la seule, et pense que c'est aussi lié à la représentation (l'extrapolation) qu'on leur vend dans les médias sur ce à quoi ressemble l'amour. Peut-être qu'elle a jamais donné la chance suffisamment longtemps à quelqu'un pour se laisser la liberté de l'aimer en retour. « Mais quand j'étais ado, j'avais des crushs et je faisais des trucs un peu idiots pour eux. Je croyais que c'était de l'amour, jusqu'à ce que je réalise que c'était juste une espère d'obsession. » Faut pas croire qu'elle soit froide ou réservée avec les hommes, elle l'est pas ; au moins de pas façon superficielle. Mais même quand elle donne une partie d'elle, une autre reste fermement inaccessible et c'est un constat un peu triste à faire. « Oui, c'est le plus important. Tu crois que tu pourrais te laisser séduire par quelqu'un ici ? » elle demande, curieuse de savoir si un des candidats lui a potentiellement tapé dans l'oeil.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
right behind you baby (sam, 15:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: right behind you baby (sam, 15:00) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BIBLIOTHÈQUE-
Sauter vers: