Partagez
 

 Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Lun 20 Avr - 23:50

@Gianni
Cami, il lui faut pas plus de deux secondes pour analyser la météo du jour, le nez collé à la fenêtre : y a trop de rayons de soleil pour rester enfermer et ne pas tenter de bronzer. Vasy, elle pourra presque se sentir comme à Tel Aviv. La parisienne retourne dans sa chambre, sort son monoï, troque son pull en grosse mailles pour un débardeur avant de filer directe au niveau de la piscine extérieur. Y a personne en plus, elle y voit une opportunité d'être tranquille quelques instants et ça se fait rare. S'installant sur le premier transat qui lui vient, elle se met déjà en tenue de combat, queue de cheval et huile sur l'épiderme pour bien capter tous les mauvais UV. Le premier qui lui sort qu'elle risque de se choper un coup de soleil, elle le noie en direct live parce qu'elle est en manque de vitamines D. La France, l'Autriche, l'enchainement est difficile. Il lui manquerait plus qu'un bon bouquin mais elle a la flemme de remonter. Son attention est rapidement attirée par un petit point qui finit par se préciser de plus en plus. Elle siffle en mode hey beau gosse je suis là. « Gianni » elle ronronne en l’appelant quand l'ombre se mouve pas loin. Elle se redresse un peu, tapotant le transat à côté d’elle pour l’inciter à prendre place à ses côtés avant de l’observer arriver jusqu’à elle se demandant surement ce qu’elle peut bien lui vouloir.  Sa curiosité a été piquée. « Dis moi » elle amorce tranquillement, les yeux plissés par le soleil, quasiment aveuglée. Cami, elle ne se retient pas longtemps d’une question sur un sujet qui l’intrigue. « C’est quoi cette histoire de mariage avorté ? » lance Cami en croisant son regard. « T’es vraiment parti juste avant ? » elle s’enquière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Mer 22 Avr - 2:22

Gianni ne savait pas si c'était une impression ou les conséquences du léger changement d'environnement qu'il avait subi à son arrivée à Hallstatt, mais les températures lui semblaient s'adoucir, au point que la doudoune qu'il avait enfilé le jour du challenge sur le réseau social avait retrouvé sa place au fond de sa valise. Pas vraiment de nouveauté à ce niveau-là, il n'avait pas quitté le deuxième étage et ses espaces de rangements pour le moins réduits, alors les vastes placards du dressing ça n'était pas encore pour cette semaine. Et parce qu'il suffisait qu'un rayon de soleil pointe le bout de son nez pour donner envie à l'italien d'investir l'extérieur à la recherche du coin le plus exposé qu'il trouverait, ses pas l'avaient aujourd'hui encore assez naturellement conduit jusqu'à la piscine. Il faut dire qu'elle était non seulement idéalement située, mais aussi la plus grande tentation qui soit pour un nageur en herbe, même si l'eau chlorée ne remplacerait jamais le sublime bleu de la mer. Et sans qu'il soit surpris de n'être pas le seul à avoir eu envie de reprendre quelques couleurs, Gianni fut content de tomber sur Cami lorsque la candidate le somma d'approcher. Ce bassin, c'était clairement une autre ambiance que leur soirée au bar avec Ashley, et pourtant. « On dirait qu'on est destinés à se voir avec pas grand chose sur le dos. » Il s'amusa une fois à hauteur du transat sur lequel la candidate était installée, retirant justement son t-shirt et son pantalon pour terminer en maillot, et s'asseoir sur le transat à coté du sien en attendant d'aller se prélasser dans l'eau. L'avantage quand elle était chauffée, c'est qu'on n'avait jamais de mauvaises surprise et pourtant, ça faisait pour lui une différence de taille qu'aujourd'hui le soleil soit au rendez-vous. La façon dont sa camarade reprit bientôt la parole le tira toutefois de ses réflexions, alors qu'il posa sur elle un regard curieux. Généralement quand quelqu'un usait de ce genre de formules, c'était pour engager une discussion sérieuse. Alors il l'écouta attentivement, affichant un vague sourire face à sa question. « Un truc dont je suis pas super fier. » Il concéda à avouer, dans un haussement d'épaules, et parce qu'il n'avait aucun intérêt à accuser Elena d'avoir été raconter n'importe quoi alors qu'il en avait lui-même délibérément parlé à Santo et Roma. C'était une question de temps avant que d'autres le sachent. « Et je dirais que ça dépend de ce que t'entends par « juste avant ». J'ai pas mis les voiles devant l'église ni fait faux bond à ma fiancée devant le prêtre, mais j'ai peut être bien sauté dans un avion à quelques semaines des grands préparatifs. » Autant qu'elle connaisse l'histoire telle qu'elle s'était passée, il y avait bien assez de ressors dramatiques comme ça pour qu'il n'ait pas besoin d'en rajouter. Et puis, il ne fallait pas croire, s'il était parti quand tout ça était sur le point de s'accélérer c'était bien parce qu'il n'aurait jamais trouvé le courage de partir ensuite. « Tu trouves ça nul ? » La question paraissait presque superficielle, étant donné que personne n'irait l'applaudir pour quelque chose qu'il se reprochait déjà à lui-même, mais c'était histoire de savoir si elle s'attendait à cette réponse au moment de lui poser la question.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Jeu 23 Avr - 22:24

Sa main en visière, elle suit son évolution du regard. La remarque de Gianni lui arrache un rictus pendant quelques secondes, oscillant entre son insolence naturelle et l'envie de se backuper vis à vis de Roma, on ne sait jamais, ayant quand même conscience que tout peut rapidement être déformé. « Je dirai surtout que tu as tendance à vouloir te déshabiller quand je suis pas loin » elle corrige, amusée, tout en le regardant faire tomber le haut et bas pour être en maillot de bain. « Ce show » s'expulse doucement lorsqu'il s'installe à ses côtés. Elle lui tend son huile solaire à l'indice de protection ridiculement bas, il va lui falloir un peu de couleur. Cami, elle en profite pour parler du sujet mariage histoire de satisfaire sa curiosité. La parisienne sait qu'il faut filtrer un mot sur deux de ce qui est dit par les chroniqueurs, surtout pendant le fameux journal du 20h. Elle se redresse, pivotant légèrement vers lui pour s'asseoir en tailleur histoire d'être super focus et dans une dynamique d'écoute. Ils en étaient au stade des préparatifs. S'accrochant à ses mots, elle cherche son regard. « T'as eu peur ? » Cami l'interroge de façon hypothétique. Elle sourit face à sa question qui l'étonne. « Ce n'est pas à moi de te le dire, si c'est nul ou pas » Cami souffle en le regardant, elle a aucune légitimité à se permettre de l'ouvrir, ça l'intrigue simplement cette histoire. Son avis n'a aucune valeur, aucun point. Dans tous les cas, elle n'a jamais été une bien pensante, prête à s'outrer pour ce genre de chose, préférant chercher à comprendre. « T'as eu le courage de t'être écouté » la parisienne glisse. C'est déjà un début. Elle se dit qu'il a forcément ses raisons et qu'il n'a pas agit ainsi simplement dans le but de s'amuser de la situation au regard des conséquences émotionnelles que cela implique derrière. « Mais je n'ai pas bien saisi, tu comptes éventuellement la retrouver après l'émission ou c'est définitivement fini ? » Cami l'interroge histoire de contextualiser. Du genre, c'était peut être un peu trop tôt pour eux deux, il se laisse le temps de prendre un peu de recul pour éventuellement mieux revenir, plus déterminé et sur de lui. « Tu l'aimes encore ? » parce que c'est souvent la question à un million à laquelle les mecs détestent répondre, surtout en public.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Sam 25 Avr - 4:12

C'est vrai que maintenant qu'il y repensait, Cami et lui semblaient voués à se voir sous presque toutes les coutures, et Gianni n'étant pas du genre pudique, l'idée qu'il y ait potentiellement des centaines d'images de lui partiellement dévêtu un peu partout sur internet, c'était loin de lui filer des angoisses. Il avait accepté en signant pour cette émission qu'on infiltre son intimité, et ce genre de choses étaient loin d'être ce qu'il avait de plus intime. Ce n'était jamais qu'un peu de chair, et la production avait probablement au départ une idée derrière la tête en installant une piscine extérieure malgré le cadre. « Si c'était vrai, je me demande ce qu'en dirait Louis. » L'italien releva dans un sourire entendu, gardant le fond de sa pensée pour lui même s'il paraissait évident qu'il n'évoquait pas le candidat par hasard. « Y'a pas mal de bruits qui courent sur vous depuis quelques jours. » Il croisa son regard, intrigué. Plusieurs candidats auraient observé des choses, des rumeurs n'avaient pas tardé à se répandre ici et là et Gianni n'avait pas pu passer à coté. Si quelque chose se tramait bel et bien, s'il y avait quelque chose qui méritait qu'on s'y intéresse, alors il n'allait pas laisser passer une occasion de creuser. Sa réaction au moment où il se débarrassa de ses fringues tira à l'italien un rictus amusé, tandis que la conversation se fit tout à coup plus sérieuse au moment où Cami en profita elle aussi pour vérifier les dires d'Elena. Cette histoire de mariage, il savait bien qu'il ne se contenterait pas de l'évoquer à demi-mots dans son casting, et c'était toujours particulier de le faire auprès de quelqu'un qui pourrait décider de ne juger que d'après les faits dont elle avait connaissance. Mais il ne voyait aucun problème à satisfaire la curiosité de Cami, qu'il avait lui-même tenté de cuisiner juste avant. C'était de bonne guerre. « En quelques sortes. De voir ma liberté m'échapper, mais surtout de prendre une décision qui me rendra pas heureux. » Il confia, sincère, car même si c'était plus compliqué ça restait une manière plutôt réaliste de résumer la situation. Lui qui montait dans un avion lorsque tout devenait concret de peur de ne plus jamais pouvoir faire marche arrière. Et il était conscient que nul, ça l'était, même s'il ne pouvait pas regretter d'avoir pris cette décision. « Si seulement tout le monde pouvait penser comme toi. » Il se fendit d'un léger sourire, fixant le ciel une seconde comme s'il tentait d'y trouver des réponses, un début de sens à ce dilemme ou simplement un peu de courage face à ce qui l'attendrait forcément lorsqu'il sortirait. « La retrouver, certainement. Mais pour le reste, j'en sais rien. » C'est bien là qu'était son problème, ce qui le liait à Virna compliquait considérablement les choses. Au départ, il aurait tout fait pour éviter de la blesser. « Il y a eu beaucoup d'amour, entre nous, mais je suis pas sûr que ce soit encore ce qui nous lie. On se connaît depuis qu'on est très jeunes, et quand on n'était pas ensemble on finissait toujours par revenir l'un vers l'autre, comme si on savait ni le rester ni se séparer pour de bon. Quand c'est comme ça, tu finis par plus vraiment savoir si tu restes par amour ou par habitude. » Cas classique de la relation vouée à se répéter invariablement, comme un refrain qui nous revenait quoi qu'on fasse, et dans le cas de Gianni peut être bien la seule chose pour laquelle il ait fait preuve de stabilité. « Quand j'ai fait ma demande, c'était un contexte un peu spécial. Et je sais pas si c'était ce dont j'avais envie ou besoin. » Une question qui avait fini par motiver sa fuite. Ce mariage, c'était sûrement pas la meilleure idée qu'il ait eu mais sur le coup, il avait vraiment voulu faire ça pour Virna. « Tu pourrais épouser quelqu'un si t'étais pas sûr de l'aimer autant qu'il le mérite mais que t'avais la certitude qu'il te laissera jamais tomber ? » Même dans les moments les plus durs, le pire après le meilleur.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Lun 27 Avr - 0:27

Gianni évoque Louis, évidemment, c'est dommage, ça commençait bien l'histoire. Ses prunelles, attentives, se braquent sur le visage du candidat dans l'attente de la suite. « Sans vouloir détruire le fantasme collectif » amorce tranquillement la poupée dans un sourire qu'elle lui adresse. « Louis, ce n'est pas mon mec » glisse Cami, haussant les épaules, parce que tout le monde s'emballe en leur imaginant une pseudo romance, ou des jeux de regards pourtant inexistants. Cami, elle a toujours été toujours très douée pour nier l'existence du français, si bien que sans avoir eu besoin de leur mentir, certains ont mis une bonne semaine et demi à capter qu'ils se connaissaient. Ça la fait simplement marrer que tout le monde soit sur le dossier depuis. « S'il t'en parle, tu pourras lui dire de se mêler de ce qui le regarde » lui propose Cami légère. Louis est suffisamment malin pour savoir qu'il se prendrait un taquet en évoquant le fait avec la parisienne directement mais elle l'imagine bien glisser sur le sujet avec Gianni, l'air de rien. « Les gens finiront par s'épuiser » elle lui glisse, même si ça la dérange pas dans le fond. Cami est tout à fait capable de gérer l'animosité de Louis et les bruits de couloir, elle a fait pire. En attendant, c'est l'histoire de Gianni qu'elle veut essayer de s'approprier, pour tenter d'en découvrir plus sur lui. Il ne peut même pas s'imaginer comme elle le comprend, quand il lui parle de ses craintes. Cami, elle comprend surtout que c'est trop compliqué pour qu'elle puisse tout capter correctement. Elle assimile pas non plus l'habitude à la fin de l'amour. La parisienne espère que la production coupera ce passage au montage de l'épisode du soir, parce que ça lui fait de la peine pour sa fiancée qui les verra en toute détente discuter de la fuite de Gianni, au soleil. « T'es venu ici pour te donner du temps ? » demande la môme en croisant ses prunelles, pour réfléchir à sa vie perso.  « C'était la seule femme de ta vie ? » qu'il lui épargne le laïus sur la mamma, par pitié. Elle veut juste savoir s'il a fait que graviter autour d'elle depuis longtemps. Gianni lui pose une question qui lui arrache un sourire parce qu'elle se demande s'il se projette. Si c'est ça, son histoire. « Déjà je compte épouser personne » elle se plaisante dans un fond de vérité. Cami sait que le mariage a une place super importante dans sa famille mais ça ne trouve aucun écho pour elle. Homme de sa vie ou pas. Ce n'est pas une histoire de liberté, c'est juste qu'elle n'y attache pas la symbolique attendue. « Personne ne s'aime pas la même façon, j'ai tendance à ne pas vouloir comparer » Cami lui explique sincère, personne ne s'aime à la même hauteur, ça fait longtemps qu'elle l'a intégré elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Jeu 30 Avr - 6:04

Gianni n'avait pas nécessairement prévu d'amener le sujet Louis dans la conversation mais la tournure de celle-ci s'y prêtait assez pour qu'il se risque à le faire. On entendait dire pas mal de choses sur les deux candidats depuis le début de la semaine, il ne pouvait pas faire comme s'il n'avait pas prêté attention à ces rumeurs au même titre que les autres, et forcément ça l'intriguait pas mal. La réponse de Cami lui valut de scruter ses traits une seconde, l'air curieux. « Alors pourquoi les autres semblent penser que ça pourrait être le cas ? » Il demanda, sans remettre en question l'honnêteté de sa réponse, mais parce qu'elle semblait avoir conscience que la nature de leur lien intriguait et donnait lieu à pas mal de théories. Elle, qu'est-ce qu'elle en pensait ? Gianni avait bien envie de creuser cette histoire et c'était l'occasion. « T'as eu l'air assez concernée, quand il s'est rasé les cheveux. » Ça, ça ne lui avait pas échappé, ce jour-là le commentaire de la candidate l'avait un peu interpellé. « C'est la coupe le problème, ou le fait que ce soit l’œuvre de Kara ? » L'italien étira un sourire entendu, l'air de dire qu'il comprendrait qu'elle ait peut être un truc pour Louis qui datait d'avant l'émission, ou que ce soit plus compliqué, bref, il se demandait si ça avait pu la gêner, que ce soit Kara qui se soit occupée de lui. Elle enchaîna, et il inclina la tête. Donc, Louis risquait de lui en parler. Gianni nota l'information, soufflant. « Tu sais, à sa place, je suis pas sûr que je le prendrais très bien qu'un mec me sorte ça. » Et l'italien se doutait que dans le cas où les théories des uns et des autres seraient vraies, l'épisode du bar en particulier risquait d'avoir attiré l'attention de Louis, mais ça n'était pas comme si c'était franchement grave, comme affaire. Juste peut être d'autant plus risqué de se mettre en porte-à-faux vis à vis des deux candidats, mais il aviserait. « T'oublies les rubriques, avec elles on n'est jamais à l'abri. » Il fit remarquer, à peu près convaincu que c'était aussi parce que c'était la première fois que celles de dimanche avaient provoqué pas mal de réactions. Chacun s'était rendu compte que ça rajouterait au voyeurisme d'un tel jeu et que rien de ce qu'ils pourraient dire ou faire n'échapperait à la surveillance de la production. Et lorsque vint le moment de se confier sur cette histoire de mariage avorté et sur ses raisons, l'italien rentra dans certains détails tout en en survolant d'autres, prêt à se confesser, mais en partie. « Pour prendre le temps. » Il précisa après une seconde, ajoutant. « Dernièrement, j'en ai eu bien besoin. Alors quand un pote m'a parlé des castings, je me suis dit pourquoi pas. » Donc ouais, prendre le temps de s'accorder une pause, quoi que ça puisse vouloir dire, de réfléchir au sens de tout ça aussi sans doute. Il y avait pas mal d'aspects de sa vie qui lui avaient échappé ces derniers mois et bêtement, être ici, c'était aussi le moyen de ne plus agir en fonction de ce que les autres attendaient, ou de ce que la logique ou la bienséance voudraient. « La seule qui ait vraiment compté et avec qui ça a été sérieux, oui. » Ils s'étaient connus adolescents et avaient grandi et mûri ensemble, alors même s'ils n'étaient pas restés ensemble d'un bout à l'autre de l'histoire et que cette longévité avait sûrement été un piège à plus d'un niveau, Virna avait été la première et celle avec qui il avait vécu beaucoup de choses. De très bonnes, de très dures aussi. Sa prochaine question visait autant à faire bifurquer progressivement la conversation vers quelque chose d'un peu moins intime qu'à connaître son point de vue sur un sujet qui lui, lui parlait. Et la réponse de Cami lui tira un sourire amusé. « Et c'était pas une demande en mariage, au cas où mes antécédents t'inquiéteraient. » L'italien s'amusa, parce que c'était encore ce qu'il savait faire de mieux, ironiser et prendre le pari que si lui y arrivait, alors les autres aussi. Parce qu'il n'avait pas vraiment envie qu'ici, on s'arrête à sa situation, raison pour laquelle il préférait qu'on le questionne sans détour. « Donc, t'es d'avis que c'est vrai que y'en a toujours un pour aimer plus que l'autre ? » Lui, pas forcément, mais c'était parce qu'il aurait du mal à s'épanouir hors d'une histoire passionnelle, la preuve étant qu'avec Virna, il avait préféré tout arrêter à défaut de vivre une histoire intacte comme à leurs débuts. Et s'il l'avait fait, c'était précisément parce que s'ils s'étaient assez aimés pour qu'il préfère la savoir libre plutôt qu'aux prises avec tout ça.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Comme deux étoiles. (jeudi S2, 13h00) — Sam 2 Mai - 23:24

L'italien évoque le français en guettant sa réaction. C'est vrai que certains commencent à s'intéresser à leur relation. Pourtant c'est vrai, ils ne sont pas ensemble même s'ils ont un passif chargé et qu'elle essuie depuis le début du jeu la rancoeur de Louis. « C'est ce qu'ils t'ont dit ? » demande directement Cami lorsque Gianni évoque les autres histoire qu'elle sache s'il a eu des échos concrets. Personne ne vient jamais réellement lui en parler, Cami, au fond elle n'a rien à cacher sur le sujet mais elle ne viendra jamais étaler sa vie d'elle même pour mettre les choses au clair. « La romance est plus belle ou facile à voir que le reste » répond simplement la poupée en croisant ses opales. En tout cas, de son côté elle préfère jouer les entremetteuses ou observer des rapprochements naissants plutôt se plonger dans la colère. Et eux, y en a trop, gonflée par une frustration accumulée depuis quelques mois. Gianni la dit concernée par la coupe de Louis, un sourire s'esquisse sur ses pulpeuses sans corriger qu'elle a simplement posté deux mots en commentaire, face à la mauvaise surprise. « Il a la même dégaine depuis toujours » elle glisse sur un ton dogmatique et assuré. « Je me suis demandée ce qu'il lui avait pris » parce qu'il y tenait Louis à ses bouclettes. Personne n'est à l'abris d'un petit pétage de plomb. Elle se retient par la suite de dire à Gianni qu'il est suffisamment intelligent pour ne pas se trouver à la place de Louis, à évoquer un simple jeu sans motif légitime. L'italien lui rappelle l'existence des rubriques. « Ce n'est pas faux » souffle la môme dans un sourire. « Mais j'ai ce naïf espoir d'arriver à passer entre les mailles du filet » elle l'informe. De nature discrète surtout lorsqu'il s'agit de gérer ses humeurs filantes, elle s'interdit de réagir à chaud pendant les primes, ne voulant pas trop faire parler d'elle. Cami, on la voit pas, souvent, par choix. Fort heureusement, certains semblent mieux taillés qu'elle pour capter la lumière ici et même à l'extérieur. D'ailleurs c'est plutôt sur l'histoire de Gianni qu'elle souhaite s'attarder. Cami est surprise lorsqu'il annonce qu'elle est la seule à avoir compté, pensant qu'il allait jouer de son image d'italien dont la tête peut être facilement retournée par une femme. « Je ne t'imaginais pas comme ça » faisant référence à son fameux cliché du latin lover dans un sourire éphémère. Simplement surprise par tant de sagesse de con côté. « Ca risque de lui faire vraiment du mal de te voir ici » elle laisse entendre de son doux soprano. Parce qu'à sa place, elle n'apprécierait absolument pas que son fiancé ait décidé de s'enfermer dans un chalet majoritairement féminin pour réfléchir. Le candidat semble plutôt septique. Gianni, elle ne le sent pas forcément convaincu par sa théorie simplement basée sur ses propres expériences désastreuses. « Tu n'es pas de mon avis ? » elle demande simplement. « Je ne préfères ne pas réfléchir à ça, quand je suis avec quelqu'un, sinon je vais me prendre la tête plus que nécessaire » et c'est déjà suffisamment complexe comme ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE EXTÉRIEURE-
Sauter vers: