Partagez
 

 if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49)

Aller en bas 
AuteurMessage
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Lun 4 Mai - 5:13



Le prime d'hier fut chargé en émotion, shantay I stay. Ce n'est pas agréable d'être nominé et d'anticiper le moment final du dévoilement des résultats. Du haut de ma deuxième position dans les pourcentages, j'ai reçu cette vague d'appréciation du public pour me voir rester dans l'aventure. Je me suis fais discret hier, il y avait tant d'action à suivre, qu'il m'ait apparu plus simple de rester en retrait. Les confrontations commençaient à naitre au fil des semaines, j'ai pu apercevoir Kara ruminer ses frustrations. À ce stade, nos réponses aux chroniques et aux interventions du maître ont des impacts sur nos relations avec les autres candidats. Il n'est plus possible de simplement opter pour un candidat qu'on a peu fréquenté. Contrairement à la première semaine où je me suis senti effacé, j'ai vu un aspect positif; j'évite le drame pour le moment. Je suis tombé à nouveau sous le radar dans les chroniques, mais en voyant ce que la production réserve parfois aux plus populaires, je préfère garder mes mains non menottés, avoir des contacts avec qui je veux et pouvoir garder mes vêtements. Mais attention attention, le vrai vainqueur de ce prime, vous croyez savoir qui s'est. Moi évidemment, hello. Qui va passer la semaine à partager sa chambre avec un @Gianni sans haut, it's me. C'est sûr que je le partage avec toutes les caméras autour, mais reste que j'ai la version VIP. Cette nouvelle réalité me fait sourire, c'est comme si c'était jour de piscine, à tous les jours. De ce que j'ai pu percevoir de l'italien, il ne craint pas l'attention, mais ceci est à un tout autre niveau. Je vais devoir jauger mes interventions humoristiques à ce sujet, car il doit bien s'attendre à recevoir un commentaire de presque tout le monde. Je quitte l'univers des rêves, mon corps ne réclamant plus de sommeil. Je pense autrement, mais c'est lui qui décide à ce qu'il parait. J'ouvre les yeux tranquillement, pour me réveiller devant ce chef d'oeuvre, cette création divine. À noter, une tendance exagératrice bien à moi. Je me frotte les yeux, Doux jésus, c'est propablement Noël en quelque part dans le monde, et vlan mon cadeau. Le commentaire est fait, c'est dit, maintenant je peux le laisser tranquille, même je tends à croire que mes remarques lui font un velours malgré tout. Si j'étais Gianni, je passerais tout mon temps à l'extérieur pour profiter d'être vêtu. C'est chouette un moment, mais une semaine complète, ouf. Dans la vraie vie, c'est quoi la première chose que tu fais en te levant? J'en profite pour me réveiller complètement et m'activer les neurones. Je prends une position assise, adossée au mur derrière nos lits. Le haut du corps dévoilé également, parce que qui dort encore avec un pyjama deux pièces, #sendhelp. Je reviens sur une discussion passée, Tu sais la dernière fois je n'ai pas eu le temps de te répondre à ce sujet. Oui c'est probablement toi que mon copain mentionnait dans son post sur le réseau social. Mais c'est pour rire de moi et de l'étiquette de dragueur que j'ai eu, je crois. N'en tiens pas rigueur, je ne veux pas que ça te rende mal à l'aise. Ce sujet méritait d'être abordé, je voulais m'assurer que Gianni ne trouvait pas que les limites étaient dépassées et que la subtilité humoristique n'était plus suffisante. Le début de la semaine est souvent employé pour remettre les pendules à l'heure suite à ce qui a pu être dévoilé au prime, j'en profite pour creuser une de ses déclarations, car pour une fois, mes réponses sont restés intactes, Alors comme ça, ton crash du moment c'est Cami? Allez, dis-moi tout.

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: Re: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Mar 5 Mai - 5:58

Le prime de la veille avait été riche en révélations et en départs, et comme chacun s'y attendait les rubriques n'avaient pas non plus fait dans la dentelle. L'italien avait à peine eu le temps d'intégrer qu'on les avait élus avec Costa comme les deux candidats qu'on aimerait bien attirer dans son lit qu'il avait écopé de l'obligation de se promener torse nu à l'intérieur du chalet, et pour la semaine. Du coup, il ne savait plus trop quoi penser du fait d'être arrivé en tête d'un tel sondage. Peut être aussi parce qu'il avait du recul sur la chose et avait décidé de ne pas trop se prendre la tête avec l'idée qu'on puisse potentiellement le réduire à ce genre d'images, parce que c'était pas forcément plus perturbant que d'imaginer qu'on lui collait aussi l'étiquette du gendre idéal. Mais entre ça et le fait qu'on le considère désirable, il se sentirait presque mal à l'aise à l'idée de ne pas renfiler de t-shirt à l'intérieur jusqu'au prochain prime. Non pas que cette attention le gêne, mais il avait tiqué sur le fait de partager sa chambre avec Natéo alors que le candidat ne semblait pas lui être insensible. Cela dit, si quelqu'un était capable de se concentrer sur les aspects positifs de cette colocation, c'était bien l'italien. Natéo l'aurait de toute façon vu plus d'une fois avec rien sur le dos même sans cette histoire de gage, ou peu importe comment on choisissait de l'appeler, alors il n'y avait pas vraiment de raison pour que ça devienne embarrassant. A dire vrai, Gianni était content de ses colocataires jusqu'ici et ça compensait en partie ses espoirs déchus en matière de chambre. Il avait ainsi ouvert un œil un peu plus tôt et s'était assis sur son lit, sa tablette entre les mains et les yeux vissés sur le réseau social. La voix de Natéo l'arracha à ses pensées lorsqu'il sembla faire une allusion à sa tenue – Gianni dormant sans t-shirt, il était déjà techniquement en conditions pour cette semaine – et l'italien se mit à rire. « C'est marrant, Jill a pas vraiment eu la même réaction la semaine dernière. » Il ironisa, juste parce que c'était deux salles deux ambiances pour le coup, et même si avec la candidate ils étaient assez facilement rentrés dans le jeu l'un de l'autre, aussi. C'est juste que du coup, ça avait le mérite de lui faire démarrer la journée du bon pied. Quant à la première chose qu'il faisait en se levant le matin, il prit un air nonchalant au moment de souffler. « L'amour, évidemment. » Ses lèvres laissèrent entrevoir un sourire un peu trop innocent, et Gianni ajouta, l'air plus amusé. « On m'a collé l'étiquette de latin lover, t'étais pas au courant ? » En vérité, les téléspectateurs semblaient penser que Costa et lui se disputaient le rôle, et ça l'amusait parce que pour avoir un peu cerné son camarade il y avait toutes les chances pour qu'il le prenne comme lui, comme ça venait et sans trop s'arrêter à ce qu'on pouvait dire quand de toute façon c'était aussi le jeu, de ne pas avoir le plein contrôle sur son image. « Je vais courir après avoir bu un café, parce que je peux rien avaler sans ça mais par contre si je reste trop longtemps sans ma dose de caféine je peux être très désagréable. » Il finit par confier, plus sérieusement ce coup-ci et même si sa première réponse se tenait aussi, notamment quand il était en couple. Sa curiosité piquée, il lui retourna la question. « Et chez toi, ça ressemble à quoi une matinée type ? Avec ton boulot j'imagine que t'as pas le temps de trainer au lit. » Il savait que Natéo vivait au Canada et était médecin, deux critères qui pourraient faire que leurs priorités au réveil soient un peu différentes, même si Gianni était souvent debout aux aurores avec l'hôtel. Son colocataire revint ensuite sur leur échange de la semaine passée et sur un point que l'italien n'était pas mécontent de voir éclairci. « C'est pas bien grave, je l'ai pas vraiment mal pris non plus. C'est juste qu'autant je suis pas contre délirer parce que je suis pas chiant pour ce genre de trucs, autant je veux pas être mêlé à ce genre d'histoires. En plus, je suis tellement pas partageur que j'aurais pas du tout collé au rôle. » La fin, c'était histoire de dédramatiser un épisode que l'italien avait déjà laissé derrière lui, ça ne lui avait peut être pas trop plu sur le coup mais il n'allait pas en tenir rigueur à Natéo pour autant. Au sujet de Cami, il prit une seconde puis hocha la tête. « J'ai voulu jouer le jeu de la question, et elle fait partie de celles qui pourraient me plaire, oui. Après, y'a cette histoire intrigante avec Louis, j'en ai joué volontairement mais comme je t'ai dit, je suis pas partageur. » Et c'était pas un petit détail dans l'éventualité où peut être une fille viendrait à lui plaire à un moment de l'aventure, bien qu'il soit loin de ce genre de préoccupations dans l'immédiat. « Ce sera clairement pas désagréable d'être menotté à elle, y'a juste des domaines dans lesquels j'ai jamais trop aimé la concurrence. » Il précisa, sourire au coin des lèvres. Ça lui paraissait presque insensé de pousser si loin le jeu des confidences quand tout ça restait hypothétique et à remettre dans le contexte de la rubrique, mais ça avait le mérite d'être franc. Gianni était beaucoup trop sanguin et passionné quand ça touchait à une femme pour que ça ne finisse pas mal, avec un autre homme dans l'équation. « J'imagine que ça sert à rien que je te demande si Elena a touché à tes réponses ? » Il s'amusa, forcé de reconnaître que si ça n'était pas le cas, Natéo était plutôt constant dans ses déclarations.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: Re: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Mer 6 Mai - 5:18

Le spectacle continue et j'en profite. Gianni quitte la tablette des yeux pour répondre à la perche que je lui ai tendu, Bah c'est qu'elle ne sait pas apprécier les bonnes choses alors (rires). Jill reste encore un mystère à mes yeux, mais je me doute bien que cela sous-entend qu'elle a du faire une remarque non-chantante ou sarcastique. Jusqu'à présent, Gianni complète bien ma brochette de colocataire avec Michaela et Maci. Évidemment ce n'est pas le rangement et le confort qui règne ici, mais c'est viable. Alors que ma question semblait anodine, l'italien me rétorque qu'il fait l'amour en se levant le matin. J'éclate de rire, rien de moins. Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de réponse, j'ai le sourire scotché. Par contre, faut qu'il évite de vendre du rêve. J'ai capté l'humour derrière sa réponse, mais de me présenter l'impossible, c'est vilain, très vilain. Bah pour le moment ça te va bien Peu importe comment il nommait l'étiquette, c'est clair que Gianni c'est le Don Juan de la saison. Aux plaisirs de ses dames. Je reprends mon sérieux pour finalement entendre ce qu'il fait réellement le matin. Aux antipodes de ma routine. Je ne suis pas une morning person, donc je me réveille à temps pour me doucher et manger quelque chose et je saute dans la voiture pour aller à l'hôpital. Ma journée à l'hôpital ne débute pas avant 8h00, mais pour quelqu'un qui aime dormir, c'est quasiment la nuit ça 8h00. Mais je m'y habitue. Parce que plus je commence ma journée tôt et efficacement, moins je prends du retard dans la journée, ce que je ne peux me permettre. Le sujet s'enchaîne sur l'apparition de Rowan sur le réseau social et son commentaire. Je suis soulagé que Gianni ne garde pas de rancoeur, c'était inoffensif comme blague et il le prend ainsi. Chouette alors, histoire close. J'aurais bien pu ne pas revenir sur le sujet, mais je ne laisse pas de malentendu planer dans l'air sans l'adresser. Je ne ressentais aucun malaise, mais je ne voulais pas qu'il garde cet évènement dans le creux de sa mémoire. Bref. L'histoire avec Cami, il n'y a rien de bien sorcier, elle est canon et Gianni aussi. Tout est là pour qu'ils soient attirés l'un envers l'autre. Coquin! J'espère que si tu en apprends davantage sur eux, tu viendras me glisser un mot. Je suis intrigué moi aussi. Le candidat en rajoute qu'il n'aime pas partager en matière de femmes. J'affiche un air perplexe parce que clairement j'avais compris à sa première intervention. Peut-être que c'était pour être certaine que les téléspectatrices captent bien qu'il est fidèle et quasi possessif. Je me permets d'être moqueur, Attends, est-ce que t'es partageur ou pas? Répète-le encore que je capte bien l'info. (rires) Je me trouve bien rigolo. Il faut excuser mes neurones encore en dormance. Gianni me relance sur mes réponses à la chronique de Maslov, je lui avoue, Oui elle s'est amusé encore. Parce que j'ai répondu que mon crush c'est Costa. Il a de beaux yeux clairs et j'aime l'attitude bad boy. The whole package. Je laisse quelques secondes s'écouler, mes neurones s'expriment comme ci  (:hihi:). Mais non je te fais marcher. Elle a touché à rien, c'est toi qui a les plus beaux yeux. Je lui offre une tête inclinée et des battements de cils rapides, yeux de biches. Il faut croire qu'aujourd'hui je suis un Natéo espiègle. Maintenant que je suis en paix avec cet état d'esprit, j'enchaîne, Anticipes-tu les prochaines nominations? T'es du genre à nominer selon quels critères?

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.


Dernière édition par Natéo le Ven 8 Mai - 4:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: Re: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Ven 8 Mai - 4:28

La remarque de Natéo au sujet de Jill tira à l'italien un sourire pensif, parce que c'est vrai, il goûtait d'une semaine à l'autre à deux ambiances assez différentes. Les choses s'étaient bien passées avec Jill, mais elle n'était pas vraiment habitée du même enthousiasme que Natéo, en tous les cas en ce qui concernait sa tenue pour dormir. « M'en parle pas, je suis censé lui trouver un mec et je sens que la tâche va pas être simple. » Il l'avait peut être proposé pour déconner au départ, mais Gianni y avait réfléchi et ça ne lui déplaisait pas forcément de se lancer dans ce genre de quête. Il n'avait pas grand chose de plus palpitant à faire de ses journées en dehors de la chasse aux secrets et des petites réunions de la Team Schwarz, et puis puisque tout le monde n'avait que de potentiels couples à la bouche depuis que les rubriques se mêlaient de tout, autant faire sa part du boulot. « Du coup, si t'as des suggestions... » Il n'avait pas l'impression que Natéo et Jill soient particulièrement proches, mais sait-on jamais. C'est que Natéo avait sûrement passé plus de temps que lui à reluquer les candidats, et ça s'annonçait suffisamment ardu pour qu'ils ne soient pas trop de deux sur le coup. « Elle voudrait un type charismatique, impertinent... un peu arrogant et sûr de lui. Et moi je rajouterais : si possible dans la Team Adler, comme ça on les case ensemble et ça fait deux adversaires qu'on détourne du jeu l'air de rien. » L'italien se mit à rire, parce que dit comme ça faisait peut être génie du mal mais que ce serait le plan parfait. Tout ça, c'était aussi sans doute une question d'instinct fraternel particulièrement développé chez lui, mais s'ils pouvaient faire d'une pierre deux coups ils n'allaient pas s'en priver. Cette histoire de routine matinale, elle, visait surtout à se jouer un peu de l'image qu'on lui collait depuis qu'il était arrivé et il y en avait au moins un autre que ça faisait rire. « Du coup, ici, tu fais quoi le matin quand t'as du temps à tuer ? Au début c'est toujours difficile de perdre l'habitude d'aller vite. » Probablement pour tout le monde, parce que la vie ici était bien différente de la vie qu'ils menaient tous à l'extérieur, au point qu'à certains moments le temps semblait même s'y écouler différemment. Gianni n'était pas fait pour l'ennui et il savait que ça risquait d'être le plus compliqué, dans ce jeu. Mettre les choses à plat avec Natéo au sujet de cette histoire de post sur le réseau social valait en tout cas sans doute mieux pour démarrer cette colocation du bon pied, et Gianni était satisfait que les choses soient plutôt claires. Ce qui l'était moins, c'était la partie qui concernait Cami et Louis parce que tout le monde s'interrogeait de la même manière à leur sujet. Gianni s'était retrouvé mêlé à cette histoire un peu parce qu'il l'avait cherché, c'est vrai, mais cette semaine en particulier on lui avait encore compliqué les choses. « T'inquiète, si tu sais monnayer l'info je partagerai sans problème avec mon chef. » Il railla, amusé, pas encore certain d'arriver à grand chose vu que Cami arrivait toujours bien à tourner autour du pot sans qu'il apprenne grand chose, mais demain il aurait peut être une chance de la cuisiner un peu. Gianni s'esclaffa et leva les yeux au ciel. « Eh, te fous pas de moi, je pensais que t'apprécierais de savoir que ton coloc' a des principes. » Des fois qu'il en doute, et même s'il confessait facilement que c'était aussi une question de possessivité. Il n'envisageait pas vraiment que quelqu'un puisse lui plaire de cette manière dans l'aventure, mais dans l'hypothèse où ce serait le cas il préférerait prévenir que guérir. Gianni savait que ça pouvait avoir plusieurs origines, mais il aurait tendance à dire que c'était surtout un besoin viscéral de se sentir important aux yeux de l'autre, quand intéresser quelqu'un pour ce qu'il était vraiment n'avait pas toujours été si facile entre l'argent et la première opinion qu'on se faisait souvent de lui. « Wow, rassure-moi, t'as pas prévu de faire ce genre de blague pendant ton date avec Costa ? Parce qu'il est cool, mais je crois qu'il trouverait pas ça aussi drôle que moi. » Gianni s'amusa lorsque Natéo lui fit presque avaler qu'il n'était pas insensible à son compatriote, et parce que ça lui paraissait plus prudent de le prévenir. Gianni ne se formalisait pas de grand chose alors ce genre de vannes passaient plutôt facilement avec lui, mais pas sûr que Costa fasse preuve de la même ouverture d'esprit pour le coup. Quant au nominations. « En fait, j'y pense pas vraiment jusqu'au moment où je me retrouve à devoir donner des noms. Je le fais au feeling et en fonction de la façon dont j'ai échangé avec chacun, et quand j'hésite je pense en terme d'équipe. Question de loyauté. » C'était même pas une tentative pour se faire bien voir de son chef, Gianni ne voyait juste pas l'intérêt de donner une réponse à moitié franche. Il ne recourait pas à d'énormes stratégies au moment de nominer. « J'ai l'impression que ça va se compliquer à partir de cette semaine. T'appréhendes un peu plus en ayant déjà été nominé ? » Ou est-ce que c'était au contraire plus simple de se savoir soutenu quoi qu'il arrive, ça dépendait sûrement d'une personne à l'autre.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: Re: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Dim 10 Mai - 5:23

À la remarque de Gianni, j'ai un sourire qui ne décolle pas. Trouver un mec à Jill, c'est une tâche à temps plein et avoir la pire des patronnes. Ma première idée est qu'elle doit changer critère tous les deux minutes ou elle doit avoir des critères impossibles. À la description qu'il me fait, une réponse me vient automatiquement et ça me surprend qu'il n'y ait pas déjà fait référence, Mais là on me dirait que tu me décris Costa ou au pire Santo. Le problème est vite réglé voilà. J'hausse les épaules et je souris comme si j'avais résolu l'énigme du siècle. Et si elle pouvait leur rendre la vie dure jusqu'à ce qu'ils abandonnent l'aventure eux aussi, c'est doublement gagnant. Tous ces préjugés sur la jeune américaine, par chance je ne les garde pour moi. Mais c'est que vous êtes stratégique vous aussi monsieur. Dis-je d'un ton humoristique. Pour le moment, ce n'est pas le terme qui définit au mieux Gianni à mon sens, mais je savais qu'il avait e côté en lui. Il me relance sur la routine matinale, du chalet, Tout d'abord, je dors jusqu'à ce que ce soit mon corps qui se réveille de lui-même. Ça c'est un cadeau divin. Je m'occupe à dormir (rires). Mais sinon, contrairement à la maison, ici je prends le temps de savourer le petit déjeuner et je squatte la capsule panoramique, c'est un coin que j'aime bien. Ce n'était peut-être pas la réponse extravagante attendue, je n'ai pas commencer à courir tôt le matin ou à tricoter des mailles, mais je profite des petits plaisirs. L'italien ne me glisse aucune info sur Cami et Louis, T'inquiète, je suis un bon payeur. Es-tu quelqu'un de dur en affaires? Cette question me vient intuitivement. Un gérant d'hôtel, ça doit être un requin en affaires. Ma prochaine remarque sarcastique se rend à destination, Tu sous-entends que moi je n'en ai pas alors si je ne suis pas possessif de Rowan? Mon ton amusé n'est pas offusqué, mais je ne fais que souligner son choix de terme. Il n'est pas la première victime de ce choix de vocabulaire. Je ne fais pas la cause du couple ouvert mon champ de batailles, mais je m'amuse toujours à corriger les gens sur les valeurs préconçues qu'ils affichent. C'est toujours une question de perspective, un couple n'est pas moins valeureux parce qu'il est ouvert. Nuances mon bel italien. Ma fausse affirmation sur Costa l'a fait rire, puis il me met en garde, Non, je vais me tenir sage comme une image. J'anticipe un peu ce date, je me demande bien de quoi on va pouvoir discuter. Il ne semble pas de mauvaise compagnie, mais nous ne sommes pas le match parfait. Mais qui sait. Quel sujet je dois aborder alors pour attirer son attention? Lorsque je le questionne sur les votes de nomination, sa réponse est posée, prudente. Bonne réponse. Je lui affiche un sourire moqueur, je ne sens pas qu'il essaie de m'amadouer avec sa réponse. C'est en quelque sorte la réponse à laquelle je m'attendais. Il relance le sujet, Oui je l'avoue. Je n'ai pas suivi religieusement les saisons précédentes, mais je sens qu'une fois qu'on passe par le banc des nominés, c'est plus probable d'y revenir par la suite. Je ne peux que croiser les doigts que je serai supporté par le public à nouveau si la situation se répète. C'est difficile de prévoir quoique ce soit dans ce jeu. Je suis reconnaissant d'avoir traversé mes premières nominations, mais mon intuition me dit que ce ne seront pas les dernières. Je ne peux pas compter sur des alliances définies donc puisons espoir dans l'amour du public. Toi t'as hâte à ton date avec Kara?

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: Re: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Mar 12 Mai - 19:00

Des types qui puissent potentiellement coller aux critères de sélection de Jill et qui soient en plus de la Team Adler, c'est clair, y'en avait pas des masses. Et c'est sûr, Gianni avait aussi envisagé ses fratelli, seulement les deux options n'étaient pas forcément totalement viables. « Costa, ça va être compliqué. Je crois qu'elle est un peu jeune, et y'a l'air d'avoir déjà du monde d'intéressé. » Gianni était le premier à savoir qu'il fallait pas croire tout ce que laissaient entendre les rubriques, mais dans l'hypothèse où certaines candidates auraient des vues sur son fratello, il n'allait pas jeter Jill dans ses bras, ce serait pas un bon plan. « Santo, c'est ma meilleure option jusqu'ici. Mais là aussi, y'a l'air d'y avoir le début de quelque chose avec Kara, et pour peu que ça matche vraiment entre eux ce serait pas une bonne idée. Même si je peux toujours tenter le coup. » Le truc, c'est que si Kara plaisait bien à Santo, ça servirait pas à grand chose qu'il prêche pour la paroisse de Jill, même si c'était pas exclu que le candidat ne recherche rien de sérieux et dans ces cas-là, il y avait une chance. « On sait tous les deux que c'est pour ça que tu m'as choisi dans ton équipe. » L'italien se fendit d'un sourire amusé, bien sûr, et même si Natéo avait laissé entendre la dernière fois qu'il avait su déceler un joueur en lui, et que ça comptait pas mal pour Gianni de savoir qu'on avait foi en ses capacités. Il n'avait rien à prouver à personne en étant ici, mais ça signifiait toujours quelque chose quand quelqu'un plaçait sa confiance en lui. Et ça l'aurait fait chier de décevoir les espoirs de son chef, simplement parce qu'il avait envie qu'on le voit aussi comme un type droit, investi, sur qui on pouvait se reposer. « T'habites dans une baraque, ou c'est une image ? J'essaie de m'imaginer un peu comment c'est dehors, pour vous tous, mais je connais pas vraiment Vancouver. » Et ça l'intéressait de se faire une idée un peu plus précise de l'endroit où chacun vivait, en dehors d'ici, parce que parfois on était tenté d'oublier qu'ils étaient tous d'horizons différents et que c'était ça, précisément, qui rendait l'ensemble intéressant. Parquer dans un chalet une vingtaine d'individus qui ne se seraient sûrement jamais connus autrement, lui, ça lui parlait. Il aimait se laisser surprendre par la vie et les rencontres inattendues, ça avait son charme. « Je dirais que ça dépend du contexte, mais c'est pas facile de me faire lâcher le morceau. Je cède pas face à n'importe quels arguments. » Il précisa, d'un air plus joueur, tandis que les confessions de Natéo n'étaient pas tombées dans l'oreille d'un sourd. Gianni était définitivement dur en affaires si on se référait à son boulot, il l'était aussi pas mal dans sa vie personnelle, alors oui, c'était assez difficile d'avoir le dernier mot avec lui. Mais Natéo avait de la ressource, il n'en doutait pas. Par la suite, l'italien secoua la tête. « Pas du tout. Je voulais parler du fait de pas consciemment me rapprocher d'une fille qui a peut être quelque chose sur le feu avec un autre. Toi, tu vis ta relation comme tu l'entends et y'a personne qui peut remettre en question tes principes. » Il rectifia, conscient du malentendu et pas désireux de juger des principes des uns et des autres, surtout qu'aucune relation ne se ressemblait et que chacun vivait la sienne telle qu'elle l'épanouissait. Il avait beau ne pas s'imaginer partager la personne pour qui il aurait des sentiments, il ne jugeait pas ceux qui en étaient capables. Donc oui, il était possessif, mais il était aussi pas tellement le genre de type à foncer vers une fille juste pour le plaisir d'essayer de la rafler à un autre. Il aimait sûrement trop la phase de découverte et de séduction pour vouloir l'expédier, et si l'intérêt n'était pas là des deux cotés au départ, il avait tendance à trouver ça mal engagé de toute façon. « Parle-lui de Napoli, montre de l'intérêt pour sa ville de cœur et peut être que tu marqueras des points. » Gianni s'amusa, parce que sur le papier Natéo et Costa n'étaient pas les deux candidats qu'on imaginait le plus échanger lors d'un tête-à-tête. « Plus sérieusement, improvise. T'as peut être l'impression que vous aurez rien à vous dire, mais 'vaut mieux sortir le premier truc qui te passe par la tête que répéter un texte. » Et Natéo n'était pas la dernière personne qu'il imaginait capable de détendre un Costa peut être un peu plus réfractaire à l'idée de ce date. Tant qu'il évitait le rentre-dedans, ça devrait passer. Natéo sembla valider son approche des nominations, qui en réalité ne résultait pas vraiment d'une stratégie, pas à ce stade du moins. Et comme il s'y attendait, le fait d'avoir été nominé la semaine dernière ne tendait pas compléter à le tranquilliser. « Si ça se répétait, ce serait uniquement une tentative pour déstabiliser notre équipe et nous faire perdre notre avance. On s'attaque toujours d'abord à la figure de proue. » Il expulsa, toutefois sans sérieux et en affichant un sourire suffisamment parlant pour que Natéo en soit sûr. Gianni n'avait aucune idée de comment chacun nominait et il n'avait pas l'impression que Natéo soit une cible privilégiée de par son statut de chef. « En réalité, je crois qu'à ce stade y'a toujours une part de dépit dans les nominations. » Parce que personne n'avait vraiment envie de voir sortir quelqu'un en particulier, du coup chacun fonctionnait sans doute un peu par affinités et décidait sur le moment. Quant à son date avec Kara. « Ouais, elle a l'air cool et je pense que c'est le genre de fille avec qui on doit jamais être à court de sujets de conversation. Elle a même un petit coté intimidant, en étant chef de l'équipe adverse, ça rajoute une note un peu piquante à ce dîner. » Il n'était pas mécontent d'être tombé sur Kara, qu'il connaissait moins que d'autres candidates et qui lui paraissait de bonne compagnie. Il ne voyait pas vraiment de raison pour que le courant ne passe pas. « Cela dit, toi tu la connais bien alors si t'as des conseils à me donner... » Il comptait improviser, mais il n'avait pas non plus envie de passer à coté d'une occasion de découvrir la candidate alors si Natéo savait un truc qui pourrait lui être utile, pour en être plutôt proche, il était preneur.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) Empty
Message (#) Sujet: Re: if my body had a say - gianni (s3, lundi 7h49) — Mer 13 Mai - 6:10

Alors que je croyais avoir régler le dilemme si facilement, Gianni me ramène à la réalité. J'ai jeté ces deux noms en l'air, croyant que ce serait une solution facile, mais l'italien répond de façon sérieuse. Du coup, j'en apprends davantage sur les deux autres membres du trio, comme si j'avais vécu dans une grotte ces trois dernières semaines. Que Costa soit désiré, je me dis que c'est logique avec le résultat de la rubrique de Crystal. Mais je ne croyais pas le strip tease de Santo avait évolué en quelque chose d'autre avec Kara. Je retiens l'info pour lui en glisser un mot la prochaine fois que je la croise. Bon bon, n'essaye pas de mettre en échec tous mes plans (rires). Elle est la vedette d'une émission avec des milliers de téléspectateurs, je suis convaincu que des gars vont essayer d'accéder à ses DMs après l'émission. Ce n'est pas quelque chose à négliger, en sortant de l'aventure, les célibataires n'auront qu'à bien se tenir. Je partage son sourire à sa remarque suivante, Ouais pour ça aussi. Je ne crois pas qu'à ce stade du jeu, les participants soient particulièrement stratégiques, mais l'étau commence à se resserrer et les tactiques apparaîtront. Gianni me surprend avec une question sur mon habitat à Vancouver, Vancouver, c'est cosmopolitain, urbain, ça des allures de New-York. Bref, une ville qui bourdonne. Je n'ai pas de maison, les prix sont trop exorbitants, je suis proprio de mon condominium tout près du centre-ville. Je préfère ça à une maison, je n'ai pas trop la main verte et je ne suis pas très bricoleur non plus. Et toi? Rowan et moi, nous sommes bien dans ce condo douillet, il n'y a pas de responsabilités sur la structure de la bâtisse, pas de travaux extérieurs, il ne reste que les éléments plaisants, outre la cohabitation dans l'immeuble. Mais posséder un condo c'est tellement 2020 urbain. Gianni, je l'imagine dans une maison assez luxueuse, avec quelque chose de rouge. Parce qu'il y a toujours quelque chose de rouge en Italie. En changeant de sujet sur négocier des informations croustillantes, Gianni m'indique qu'il ne lâche pas facilement le morceau. J'espère n'être jamais confronté à cette partie de lui, car ma curiosité doit toujours être assouvie, de façon presque maladive. Jusqu'ici, aucune information ne m'a, soit échappée ou été privée, donc je survis. L'italien reprend son explication, ne me laissant pas sur une interprétation erronée, Ok je comprends mieux maintenant. Non en effet, flirter volontairement avec une fille qui n'est pas totalement libre, ce n'est pas respectueux. Et merci. Je cherche souvent l'approbation des autres pour une multitudes de choses, mais la façon dont je gère ma vie amoureuse me regarde uniquement et avenant des commentaires mal placés, je ne leur accorde pas d'attention. À mon avis, si certains s'avisent de porter des jugements, ça camoufle une forme de jalousie. Suivait le thème des dates, Gianni m'indique d'aborder la ville natale de Costa et je ne peux me retenir, Désolé, mais à chaque fois que j'entends Napoli, je pense à de la crème glacée. C'est ridicule, c'est plus fort que moi. Bref, je vais essayer d'approcher le sujet sans y faire référence. Il enchaîne avec le fameux conseil de rester soi-même et improviser.  Pour quelqu'un comme moi qui suit d'abord son instinct, je crois pouvoir m'en sortir, mais au moins je suis orienté sur les big no no. Concernant les nominations, Gianni se veut rassurant, Je crois que tu tiens un point. C'est un tantinet efficace quand même, parce que maintenant je me sens un peu déstabilisé d'avoir traversé les nominations si tôt dans l'aventure. J'adhère à l'hypothèse, mais une partie de mon esprit me dit que c'est en partie en fonction des liens tissés dans l'aventure jusqu'à présent. Ouais peut-être qu'il n'aurait plus de soirées de Schwarzies si je devais quitter, mais je ne crois que mon statut de chef y soit pour quelque chose. Je lui réponds sur une note positive, J'essaye de me convaincre que les votes doivent être disparates. Peut-être que je ne suis pas chanceux et que ça ne nécessite pas beaucoup de votes pour être nominés. C'est également une option. Alors que nous avons analysé le cas Costa, c'est mon tour de lui glisser un mot sur Kara. Tu pourrais lui parler de ses frères, elle les apprécient considérablement. Mais sinon, on se marre toujours avec elle, alors tout risque d'être assez fluide. C'est clair que Gianni passera une soirée divertissante. J'aurais bien pris un date avec Kara, les téléspectateurs auraient eu droit à toute une comédie de notre part. As-tu suivi les dernières saisons de TD? Quelle intrigue/punition/concept aimerais-tu revoir cette année?

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CHAMBRES 2 ÉTOILES-
Sauter vers: