Partagez
 

 From the block. (mercredi s3, 15h40)

Aller en bas 
AuteurMessage
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Lun 4 Mai - 10:51

@maci

Voilà. ça y est. Le moment est arrivé et bien plus tôt que prévu. Costa, ça fait depuis le matin qu'il se traîne, passant de l'un ou l'autre candidat, de l'intérieur à l'extérieur, provoquant un peu le rhume qui le guette, à s'ambiancer pour pas grand chose ou, au contraire, rester totalement fermé à tout ce qui croise son chemin. Mais le truc, c'est que depuis ce matin, Costa s'emmerde. Il est plongé dans une espèce de lassitude qu'il ne s'explique pas et qui le rend un peu hermétique à tout et tout le monde. Que Costa se fasse réellement, ça n'arrive pas souvent, voire jamais, parce qu'il a un don pour toujours trouver un truc à faire, quitte à provoquer le truc à faire. Du coup, quand il s'emmerde comme ça, ça tient en général plus de sa mauvaise humeur et de la mauvaise volonté qui en découle que de quoi que ce soit d'autre. Là, pour se distraire, il s'est installé dans la salle d'observation, toujours à moitié à poil. Pour une fois que Carl ne campe pas dedans, c'est l'occasion. ça fait un bon quart d'heures qu'il est là, Costa, à espionner les autres sans réel intérêt, jusqu'à ce qu'il repère Maci disparaître des radars. Au moment il fronce le nez, mécontent d'avoir perdu la trace de l'un de ses petits jouets, la porte de la pièce s'ouvre sur... Maci. « Ah, inspecteur Maci, je vous attendais » il annonce en pivotant son fauteuil dans sa direction, les doigts liés devant son visage en une position de président des Etats Unis en pleine réflexion de grand méchant. Parfois, ça lui arrive d'avoir dix ans. « J'ai une affaire très sérieuse en cours, j'ai besoin de votre avis. » Autant dire qu'il invente au fur et à mesure et qu'il a rien du tout en cours à part une ennui profond à combler. Mais il se dit qu'en fait, la réponse est simple, et il aurait dû y penser plus tôt. Difficile de faire plus divertissant que Maci et sa propension à remplir l'espace avec pas grand chose. L'air archi sérieux, il pivote à nouveau vers les écrans, avise rapidement l'état de la situation avant d'en désigner un, qui montre l'intérieur de la bulle détente. Dedans, il y a Gi. Torse nu. Et c'est là que ça devient immensément drôle. ça lui a pas échappé, le petit crush de Maci sur son frérot. Faut dire, les infos restent rarement secrètes ici, en particulier ce genre de trucs, qui arrive souvent jusqu'aux oreilles même des plus indifférents.« Voilà notre homme, regardez-le bien. » Il a un petit sourire amusé, Costa, comme le gros lourd qu'il peut être quand il s'emmerde. Faut dire que c'est aussi un peu dans sa nature. D'où il vient, on laisse rarement les gens s'en tirer trop facilement. On se moque, on dévoile tout à tout le monde, on se bat avec les copains, et dans sa bande de potes particulièrement, c'est quasiment impossible d'avoir des secrets. « A votre avis, est-ce qu'on doit considérer qu'il est à l'intérieur ou à l'extérieur ? » Information fondamentale cette semaine, surtout pour lui, qui partage sa sentence. Et vu sa localisation, c'est une question qui se pose.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Mar 5 Mai - 14:37

Maci, son plan d'essayer de remonter un peu dans l'estime des gens et qu'on la prenne un peu au sérieux et pas juste comme une écervelée juste bonne à les faire rire, c'est aussi de trouver un secret. Elle a eu un peu de bol sur le grimoire et on lui a refilé des indices, alors elle est déter pour se creuser et trouver des pistes mais pour l'instant... bah ça lui dit absolument rien. Va falloir qu'elle aille fouiller un peu la bibliothèque ou quoi parce que là elle se sent juste toujours aussi bête. Alors cet après-midi, elle décide d'utiliser son temps pour aller zoner dans la salle d'observation, on sait jamais. Qu'elle intercepterait une conversation intéressante ou quoi qui la mettrait sur la piste, même si elle est toujours un peu perplexe quant à cette pièce. Elle pousse la porte, dans sa robe d'été à fleurs et ses pantoufles, pour tomber sur Costa, torse nu, devant les écrans, qui dit qu'il l'attendait et qui l'appelle inspecteur Maci. Elle sursaute limite. « Qui, moi ? » fait Maci avec une expression perplexe. Clairement jamais personne l'a appelée inspecteur de manière sérieuse tellement elle est souvent à côté de la plaque. Il affirme avoir un truc important sur lequel enquêter, et Maci un instant elle hausse un sourcil d'un air paumé. Dans dans un sens ça lui fait plaisir qu'on lui demande son avis sur un vrai truc alors elle hoche la tête et se rapproche d'un air concerné quand Costa lui montre l'écran et le sujet en question. Elle s'approche, trop prête à réfléchir et à enquêter... pour voir qu'il lui montre juste Gianni à moitié à poil dans la bulle détente. Le rouge lui monte aux joues et elle donne un coup de poing léger sur l'épaule de Costa quand elle se rend compte de la supercherie. « Pfff, t'es bête ! » Évidemment que c'était pas une vraie enquête Maci, tu croyais quoi ? Et ouais grâce à sa subtilité légendaire et Elena tout le monde l'a cramée maintenant. Autant quand c'est Michaela qui l'embête ça la fait rigoler mais si ça devient une habitude chez tout le monde ça l'embête un peu plus. Elle se pose dans le fauteuil à côté de Costa, les genoux repliés contre sa poitrine, avec un rire un peu contrarié. En soi c'est pas sa faute à Costa, c'est elle qui s'est mise toute seule dans la merde aussi. « Bah tu sais quoi il m'a posé la même question l'autre jour, mais pour le balcon. Par contre j'ai toujours pas la réponse, ça m'a donné mal à la tête... » fait Maci avec un léger rire. De toutes façons elle a décidé qu'elle ferait pas partie des gens qui leur rabattront les oreilles avec cette histoire de se promener torse nu, qu'ils soient beau gosse ou pas. Elle entend quarante remarques par jour de la part de Roma, Rosamie et Aera et ils ont vraiment pas besoin que quelqu'un d'autre s'y mette. Y'a juste un seul truc qui la tracasse. « T'as pas froid toi aussi ? Tu veux qu'on augmente le chauffage ? Faudrait pas prendre froid... » Elle lui filerait bien sa veste en laine mais c'est apparemment contre les règles alors elle peut même pas proposer, Maci. C'est le premier truc auquel elle pense quand elle les voit déambuler dans cette tenue, les deux. De toutes façon elle est pas venue là pour ça, elle a décidé d'enquêter sérieusement - même si ça risque de pas tenir très longtemps cette résolution. « Tu regardais qui ? Il se passe des trucs marrants ? » elle demande alors en s'avançant pour jeter un oeil aux écrans. Ça a pas l'air bien passionnant si Costa s'amuse à faire des pranks à base de Gianni pépouze dans le jardin, mais il a peut-être vu ou entendu des choses utiles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Mer 6 Mai - 2:23

Oui, elle. Inspecteur Maci, putain, qui d'autre ? Qui d'autre que l'incroyable inspecteur Maci pour l'assister dans sa tâche ? Qui connait mieux le suspect qu'elle ? Il dirait même, qui connait mieux le torse du suspect, qui est le véritable objet d'intérêt ici, qu'elle ? Il se marre quand elle lui colle un coup. ça le distrait, lui, de la faire chier comme ça. C'est son côté petit merdeux qui a voulu grandir trop vite, et maintenant, il a ses phases comme ça, quand il s'emmerde ou qu'il est de mauvaise humeur, où il pète un petit câble et où il fait chier son monde juste pour ricaner tout seul. « Tu te rends compte que c'était juste une façon d'attirer ton attention sur le fait qu'il était à moitié à poil ? » il signale avec un sourcil haussé. Il peut la jouer tombeur innocent, le Gi, mais il la lui fera pas à lui. Il sait exactement comment il fait, et c'est pas lui, justement, qui lui disait au début du jeu qu'il découvrait ici les plaisirs des peaux différentes ? Il a tout pigé à son petit manège, Costa, il voit bien que Gi, derrière ses petits airs de pas y toucher, il est bien content que son nom soit ressorti en masse à ce sondage à la con. S'il a l'ego des vrais italiens, savoir que Maci craque pour lui, ça doit le rendre dingue. Mais elle a vraiment envie de passer à autre chose, Maci, et son petit air mal à l'aise l'amuse beaucoup, quand elle essaie de le faire changer de sujet. Magnanime, il daigne quand même lui répondre. « Tu sais que t'es la première qui me demande ça. » Jusque-là, personne ne s'est vraiment inquiété qu'il puisse se choper une putain de pneumonie à force de passer sa vie à moitié nu. Il a bien compris que c'était pas vraiment la priorité des gens qu'il crève, tant qu'il crevait de manière assez attirante. En trois jours, quand même. Du coup, il apprécie son attention, quelque part au fond de sa tête, et direct, il la passe première de son petit classement interne avant Aera, Rosamie, et compagnie. « T'en fais pas, je gère » il sourit, plus posément. Ouais, il va très bien, Costa, et la vérité, c'est que ça le ferait pas mal chier qu'on s'inquiète pour lui à tout bout de champ. Puis il reporte son attention sur les écrans, quand elle lui demande s'il a vu des trucs intéressants. Franchement ? Que dalle, c'est d'un ennui en ce moment qu'il en est au stade où il a déjà zappé les petites activités nulles de tous les autres candidats. « Alors il y a Ashley et Roma qui font les intellos dans la bibliothèque » il dit en désignant un écran qui les désigne sortir des bouquins des rayonnages. Costa, il a jamais été très lecture, ça le barbe vite, il a besoin des images des films et de la stimulation de la console. Il a pas la concentration pour lire. A vrai dire, même regarder un film, il a toujours besoin de faire autre chose en même temps pour garder le fil. Sinon il décroche. « Michaela et Rosamie qui parlent de fringues » il désigne un autre écran sur lequel son regard s'arrête un chouïa plus longtemps. Encore une fois, rien de passionnant, hormis leur petite parade de mannequins. Mais même ça, là, tout de suite, ça le divertit pas assez. Il s'en branle complètement, même. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent sur son statut de pseudo tombeur et sur le fait que soi disant il y a du monde sur son dossier, lui n'est clairement pas là pour serrer de la zouz, et il sait très bien qu'une fois que tout le monde s'en sera rendu compte, il n'aura plus l'air si attrayant. « Mais si tu veux, on cherche quelqu'un qui t'intéresse et on débriefe » il propose finalement. Ils pourront papoter copains, secrets et stratégie. C'est un peu son triplé, à Costa et ça l'intéresse d'avoir l'avis de quelqu'un comme Maci sur le sujet, parce qu'elle ne pourrait pas être plus opposée à lui dans tous les domaines. « Tiens, c'est qui ton date de ce soir, déjà ? On va regarder ce qu'il fait. » Il a pas retenu tous les binômes, parce qu'il a eu la flemme. Juste le sien, forcément, l'autre binôme tristement homo entre Cami et Aera et, forcément, le trinôme avec Ashley, Micha et Rosa.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Mer 6 Mai - 15:52

Costa il se marre comme un con avec sa vanne et Maci elle fait la meuf outrée mais bon, passé la gêne ça va c'est gentil. Un peu à la manière de Michaela et ses piques. Elle est pas très susceptible de toutes façons, même si elle a connu des jours plus joyeux que cette semaine. Elle s'installe à côté de Costa, son nouveau partenaire d'investigations visiblement, quand il lui fait une remarque qui la laisse perplexe sur Gianni. Comme quoi il ferait exprès de dire ces trucs pour qu'elle remarque sa non-tenue ou un truc comme ça. Franchement ces trucs-là à Maci ça la dépasse. « Tu crois ? Mais pourquoi il ferait ça ? Je suis pas aveugle... » elle fait, avec une expression sceptique et un peu paumée. Elle a bien vu, ils ont tous vu qu'il devait se trimballer torse nu, pourquoi le rappeler ? Y'a bien assez de toutes les remarques qu'on entend de la part des filles à longueur de journée pour ça en plus. D'ailleurs ça la surprend qu'elle soit la première à s'enquérir de la santé de Costa dans sa tenue. Maci dans sa tête c'est logique, c'est le premier truc qui lui vient à l'esprit. « Ah bon ? » elle lâche, étonnée. Faut croire qu'elles ont pas les mêmes priorités alors si les autres tout ce qu'elles trouvent à dire c'est des blagues un peu limite. Ou alors elle a loupé encore un truc et c'est normal de les vanner comme ça. Ils ont écopé de ça parce qu'ils sont beaux, certes, mais bon faut aussi savoir s'arrêter cinq minutes pour penser aux choses importantes. « Tu crois qu'un plaid ça compte comme un vêtement ? Tu pourrais te faire une espèce de cape ! » elle réfléchit tout haut. On sait jamais, techniquement c'est pas une veste ni rien et puis si on lui dit un truc il peut juste jouer sur les mots. « Mais d'accord. » Si il gère alors tant mieux, il est grand après tout. Mais bon ils vivent en communauté alors ça semble juste normal à Maci d'essayer de s'adapter pour faciliter la vie de tout le monde, gage ou pas. Ça mérite pas qu'ils s'étalent plus sur le sujet de toutes façons et Maci repose son attention sur les écrans. « Oh oui. Bon pas très intéressant alors. » Bibliothèque, fringues... y'a un truc qu'elle préfère à l'autre mais c'est clairement pas le genre d'images qui vont trop l'aider dans son enquête. Costa il est un peu rapide à lui poser des questions sur qui elle veut observer elle, et Maci elle se rappelle de ce que lui a dit Izïa la semaine dernière. Elle est pas dupe. « Dis-donc t'essaies de me soutirer des informations là ! » elle fait avec un sourire amusé et un ton exagérément scandalisé. Ça va elle est pas si bête elle va pas lâcher toutes ses infos grattées au grimoire comme ça. « Je suis sur la piste d'un secret mais je l'ai encore dit à personne. C'est... bah, un secret, du coup... » elle fait avec un petit gloussement. Il a l'exclu qu'elle s'apprête à buzzer. Peut-être que si elle a un peu de chance et qu'elle tape juste avec ces indices, on finira par enfin la prendre un peu au sérieux, mais ça c'est encore un autre objectif. « Tu enquêtes sur quelqu'un toi aussi ? » Bah oui on lui pose des questions et on la cuisine à elle mais c'est donnant-donnant. Costa enchaîne alors sur son date de la soirée. Maci elle avait presque oublié, faut qu'elle aille se préparer ensuite histoire d'honorer la situation. « C'est Louis. On doit manger au bar je crois. Tiens je l'ai pas encore croisé cet aprem, vas-y on va le trouver ! » Elle aime bien Louis il est cool et puis ils sont arrivés en même temps dans le train lors du premier prime, c'est posé. Maci elle a pas encore tout compris de ce qui le lie à Cami exactement autre que "ils se connaissaient déjà" mais visiblement c'est un peu pareil pour tout le monde alors elle réfléchit pas trop. « Toi tu vas dîner avec qui ? » Elle a pas trop retenu les listes, elle était déjà à côté de ses pompes à ce moment du prime faut avouer. Mais Maci ça fait un bail qu'elle a pas été en date elle est pas trop sûre de savoir trop à quoi s'attendre - et puis au pire ça sera juste un dîner avec un pote sympa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Jeu 7 Mai - 22:46

Elle parait perplexe, Maci, face à l'évidence du raisonnement de Costa. C'est pourtant simple et tellement bateau comme technique, ça l'étonne pas venant d'un mec des Pouilles. Mais lui il sait, il pige très bien que Gi, sous ses airs de pas y toucher, il aime plaire, il aime être vu, c'est un italien, c'est dans ses gênes, de vouloir prendre de la place. « Parce qu'il aime bien quand tu le regardes » il explique en hochant doucement la tête. Bien sûr qu'il sait qu'elle sait. L'important c'est qu'il cherche à attirer son regard, pour qu'elle détaille la bête et tombe sous le charme. Il déconne sévère Costa, mais ça le fait trop marrer de la tourner en bourrique. C'est pas méchant, c'est juste terriblement facile. Même quand elle s'inquiète pour lui, il arrive pas à se sentir coupable de la merde qu'il raconte, même si ça le fait sourire, sa sollicitude. Même si elle a du mal à y croire, c'est pourtant la vérité. Costa, personne est venu lui demander s'il supportait bien d'être en permanence exposé au rhume, comme si c'était secondaire, au fond, son bien-être. Il en a pas grand chose à branler à vrai dire, ça lui serait pas venu à l'idée que quelqu'un vienne s'occuper de lui. On lui fout la paix et il préfère. Il sait se gérer. « Tout le monde ne s'intéresse pas aux gens comme toi » il sourit, en référence à la discussion qu'ils avaient eu cette fois-là, à la patinoire. Maci, elle fait attention aux autres, elle aime aider, faire de son mieux, c'est quelque chose de naturel chez elle. C'est pas le cas de tout le monde. Il va pas faire le gars, Costa, il fait partie de ces gens naturellement doués d'empathie. Lui, sa gestion de l'autre elle est purement rationnelle, instinctive, il se base sur son expérience, sur sa perception des choses, plutôt que sur ses émotions. « Une cape de super héros ou de super vilain ? » il balance sans y penser, toujours dans sa foulée de conneries. Il se contente d'un clin d'oeil, quand elle lâche l'affaire. Oui, Maci, t'inquiète, je gère comme un grand, j'ai toujours géré comme un grand et ça ne changera jamais. Tous les deux, ils reportent leur attention sur les écrans, pour scruter et juger sans vergogne les candidats vaquer à leurs palpitantes activités. Ils sont d'accord, entre Ashley et Roma qui parlent de bouquins et Micha et Rosa qui parlent de fringues, il n'y a rien de fabuleux à mater ici. Et franchement, Costa, il se demande s'il y a réellement moyen de capter des trucs intéressants et utiles, ici, parce qu'il a l'impression qu'ils branlent quand même pas grand chose de leurs journées, de manière générale. Les trucs croustillants, ça doit correspondre à genre 4% des bandes d'enregistrement. N'empêche qu'il propose quand même une petite distraction, passer en revue quelques uns de leurs potes pour faire un débrief jusqu'à présent. Et elle l'interprète complètement à l'envers (ou pas) et directement, il lève les mains devant lui, l'innocence incarnée. « Tu m'as démasqué » il scande. En vrai, Costa, il préfère aller chercher les infos à la sources plutôt que de passer par des intermédiaires, simple question de méthodologie scientifique. « ça m'intéressait juste d'avoir ton avis sur les gens » il précise en détournant à nouveau le regard vers les écrans. Il en accroche un en particulier, où il voit Jill et Lejla. « Est-ce que Gi et Lejla était en fait chacun le fiancé éploré de l'autre, est-ce que l'alliance des quatre filles tiendra, pourquoi est-ce que Jill a toujours besoin d'être le centre de l'attention » il énonce distraitement. Ce genre de trucs, ce genre de potins à la con et plus ou moins sérieux de camarades de classe qui l'auraient diverti. Mais là, Maci, elle lui sort une info encore plus intéressante et il éclate d'un grand rire en lui présentant le high de son five. « Belle gosse, tu vas buzzer quand ? » Il a pas envie de lui demander à qui elle compte lancer un 1v1 confessionnal, parce qu'il le saura bien assez tôt mais ça lui plait bien de l'encourager à aller buzzer, simplement pour faire un peu bouger les choses. Des buzz, il y en a plein, mais des révélations de secret ? « Deux trois personnes » il répond avec franchise. « Il y a Santo qui m'intéresse, forcément. Rosamie aussi et Kara. » Ce sont ses trois cibles pour l'instant, les trois personnes sur qui il a vraiment envie de se pencher, chacun pour des raisons différentes et avec des outils différents. « Mais j'aime bien prendre mon temps, les gros coups, ça se prépare. » il sourit avec son arrogance voilée. En vérité, ça le tue de pas avoir déjà buzzé, c'était l'une des raisons qui l'avaient poussé à tenter le jeu. Mais d'un autre côté, il a toujours appris à se tempérer, à réfléchir, à être le mec mature parmi ses potes, en allant parfois à contre-courant de sa propre témérité. Quand elle lui dit qu'elle a son date de ce soir avec Louis, il se renfrogne. « Pourquoi vous avez tous des dates avec vos potes ? » il soupire. Il aurait bien kiffé se faire un petit repas et vin tranquille avec Loulou ou même Gi ou Ashley, si ça devait vraiment être un mec pour l'accompagner. « Natéo. On a dû se parler trois minutes en trois semaines » Alors oui, c'est l'occasion d'apprendre à le connaitre, mais franchement, il s'en branle un peu. Ils ont absolument rien en commun, avec Nateo, il l'intéresse pas spécialement. « J'aurais préféré être avec une femme. » oui, il y a ça, aussi. Même si c'est juste un jeu et qu'il n'est aucunement question de réel rendez-vous galant, l'idée d'avoir un date organisé avec un mec gay, ça le gêne un peu. Il a grandi dans une famille assez conservatrice, dans une ville et un pays à la culture très ancrée. Il peut pas faire disparaître ce genre d'idées lointaines comme ça.« Je parie que tu n'arriveras pas à placer le mot "suppositoire" pendant votre repas » et il étire un sourire goguenard à son idée débile, en cherchant Loulou sur les écrans.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Ven 8 Mai - 16:56

Maci elle comprend pas trop ce que Costa il raconte sur Gianni et pourquoi il lui a parlé de sa tenue l'autre jour. Elle est trop premier degré pour capter la subtilité, dans sa tête ça a pas de sens. Alors quand Costa rajoute que c'est parce qu'il veut qu'elle le regarde, elle affiche une expression perplexe. « Y'a pas déjà assez de gens qui le regardent comme ça ? » elle fait en toute spontanéité. Non parce que bon y'a quand même toutes les autres filles et Natéo qui ont eu leur bon mot d'humour à dire dans cette histoire, et c'est sans compter les caméras et les téléspectateurs. Alors Maci ou pas Maci ça change quand même rien à l'équation. C'est comme entendre qu'elle est la première à demander à Costa si il a pas froid, alors qu'on est quand même mercredi. Ça lui passe carrément au dessus. C'est gentil de sa part à Costa de dire qu'elle est attentionnée, mais Maci ça la chagrine un peu. « C'est dommage. Enfin je suis pas un modèle ni rien mais bon je pense quand même qu'on gagnerait beaucoup à être plus bienveillants les uns envers les autres... » elle fait d'un ton pensif. C'est un peu son credo, elle se rappelle en avoir parlé aux castings, et c'est pour ça qu'elle fait de son mieux de son côté même si elle est bien loin d'être parfaite à ce sujet aussi. Son idée de cape ça a l'air d'amuser Costa, et Maci rigole un peu aussi à sa question. « Toi t'es un super-héros c'est obligé. Genre tu te caches un peu et les tatouages et tout c'est ton camouflage, comme quand Superman met ses lunettes ! » elle fait, laissant son imagination lui inventer un personnage. C'est un gentil Costa, ça se voit, et c'est cool de discuter avec lui. Elle se marre bien et puis elle a pas l'impression qu'on la prenne de haut ou qu'on se foute d'elle comme ça arrive souvent. Il lui en pose des questions et Maci elle se rappelle un peu de ce que Izïa lui a dit, mais ça la fait rigoler un peu aussi. « Ohlala ça en fait des questions. La fiancée de Gianni elle est pas italienne ? Ou je mélange encore. Et puis moi Jill je l'aime bien. J'aurais bien aimé être un peu plus comme elle à son âge je crois. » Elle doit pas faire l'unanimité à être souvent toute seule sans être très souriante et à faire des remarques que Maci comprend pas toujours mais avec elle, elle a toujours été cool alors ça va. « Moi en tous cas personne m'a proposé d'alliance. » Ça pique un peu cette histoire, entre les fratello et puis les filles qui se font leurs petits clans, Maci elle se retrouve sur le carreau et ça veut sans doute dire qu'elle sera la première à être sacrifiée quand ils auront plus trop le choix. Et puis ça joue pas trop le jeu des équipes qu'elle essaie quand même de suivre, tout comme elle fait l'effort de se taper la honte à la chronique d'Elena pour le jeu aussi alors que certaines ont l'air de s'en foutre un peu. C'est à se demander pourquoi elles sont venues à Thrown Dice. Costa il a l'exclu de son futur buzz et elle lui tape dans la main avec un sourire. « Je sais pas trop. Je suis pas trop sûre de moi mais je vais buzzer quand même, comme ça Izïa pourra plus dire que je joue pas assez le jeu. » Elle est étrange Izïa. C'était bizarre de dire ça de Maci alors que sa copine Roma répond même pas à Elena. Mais limite Maci maintenant elle veut leur prouver qu'elle est pas juste là pour faire potiche dans le décor, alors son buzz elle le prépare. « Ah bon. Tu crois que je devrais attendre aussi alors ? » elle fait quand Costa annonce sa stratégie. Peut-être que c'est pas raisonnable de buzzer trop vite ? Elle sait pas trop, c'est un peu flou et puis elle est même pas sûre que ce soit juste comme théorie, ça se trouve elle va déranger pour rien. Mais tant pis, après cette banqueroute de toutes façons elle a plus grand chose alors autant y aller. Costa il a l'air contrarié de devoir dîner avec Natéo, ça étonne un peu Maci. « Bah il est sympa Natéo ! » Oui bon peut-être qu'il verra pas trop le truc du même oeil mais Natéo il a pas l'air trop intéressé par Costa, alors ça devrait rester amical. « Dis-toi que tu as juste un dîner avec un ami ou genre un cousin, » elle glisse comme si elle avait un super conseil inédit pour la situation. Ça la fait glousser un peu en faisant tourner son siège comme une gamine quand il avoue préférer la compagnie d'une fille. « T'aurais préféré qui ? Rosamie ? Aera ? Cami ? » chantonne presque Maci avec un sourire amusé. « Moi aussi je sais gratter des infos quand je veux. » Première sur les potins quand elle s'y met, mais bon elle va pas non plus trop l'embêter avec ça, la production et les téléspectateurs doivent le faire assez pour eux. Son défi arrache une exclamation mi-outrée mi-amusé à Maci qui interrompt sa rotation sur sa chaise pour lui jeter un regard perplexe. « Suppositoire ?! Comment je suis sensée dire ça moi ! Et si j'oublie ça fait quoi ? Toi aussi tu dois dire un truc alors. Genre euh... » Forcément si il donne un gage elle aussi elle a le droit de lui donner un mot à caler. « Rhododendron ! » Le premier truc un peu chelou qui lui passe par la tête - il lui semble que c'est un comme ça qu'on appelle le ruban qu'on met pour décorer les cadeaux mais franchement pas sûre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Dim 10 Mai - 23:08

« C'est pas pareil quand c'est une personne à qui tu plais. ça fait plus plaisir. » il dit avec patience. Clairement, si elle avait dû se farcir le même genre de défi à la con (même si la prod n'aurait jamais osé infliger ça à des femmes), elle aussi elle préférerait que ça soit un Gianni qui la mate plutôt que lui, ou Ashley ou n'importe quel candidat qui ne l'intéresse pas romantiquement. Bon, Maci, elle a pas l'air d'être le genre hyper partante à ce qu'on la mate de toute façon, de ce qu'il sait, Cos, plus le genre de nana douce et un peu candide. Mais bon, elle a un gosse plutôt grand déjà donc si ça se trouve, c'est une pure cochonne qui cache bien son jeu. Ce qu'on peut pas lui retirer, par contre, c'est qu'elle est bienveillante. Profondément bienveillante. Le genre qui se soucie des autres sans se forcer, même si parfois, c'est peut-être parce qu'elle aimerait qu'on se soucie d'elle en retour. « T'as raison, Maci, les gens devraient plus penser aux autres, ça serait moins la merde partout dans le monde. » Costa, il pourrait pas être plus d'accord avec ça, sous plein de putains d'aspects. Il vient d'une banlieue où on laisse les gens crever de faim, de froid, de balles perdues, simplement parce que c'est plus simple d'ignorer des réalités trop difficiles à combattre. Costa, c'est un putain de gros égoïste dans le fond, parce qu'il a toujours appris à se détacher de tout ça, à penser à sa propre survie, mais ça l'empêche pas d'être d'une générosité extrême. Il aime se prendre pour Robin des Bois, parfois, comme un petit défenseur des peuples opprimés, même si ça doit l'amener à faire de mauvaises choses pour arriver à ses fins. C'est là que toute sa gentillesse fout le camp. Il se fout des moyens, tant qu'il atteint la fin. Il se marre quand elle l'assimile sans hésiter à un super héros, sous ses tatouages et son allure que tous qualifient de salement mafieuse. « ça me plait bien comme idée, mais si j'étais Batman tu pourrais être mon Robin » il remarque. Ce qui est nettement plus attrayant pour lui. Et puis Batman est autrement plus cool que Superman en slip. Il préfère de loin l'esthétique monochrome qui lui correspond beaucoup plus. Du coup, en tant que première réunion officielle entre Batman et Robin, Costa, il lui fait part de quelques questions qu'il s'est réellement posées à un moment ou à un autre, plus ou moins sérieusement. « ça on n'en sait rien, il peut très bien mentir » il glisse avec un petit sourire mystérieux, concernant la fiancée de Gianni. La vérité c'est qu'il n'y croit pas tellement, à ce stade, mais au début, il trouvait quand même ça ultra chelou leurs deux histoires respectives et très semblables. Mais bon, sans doute que les trois quarts des candidats se disent pareil de Santo et lui. « Comment ça ? Tu aurais préféré être plus comment ? » il relève quand elle évoque Jill. Il précise pas que Jill l'amuse beaucoup parce que ça n'a pas d'importance, et ce qu'elle dit, Maci, c'est bien plus intéressant. Comment elle la perçoit ? Comment elle était, elle ? Comment elle aurait voulu être ? « Moi non plus » il lui assure. C'est la vérité. On pourrait croire qu'ils sont à trois contre le monde avec Gianni et Santo, mais il n'y a rien d'officiel entre eux, aucune pseudo alliance, aucune promesse, juste le plaisir de retrouver des gens du pays et, par conséquent, une compréhension instinctive, facile et infinie. ça ne change rien au fait que s'il doit nominer l'un d'entre eux pour sauver sa peau, il le fera sans hésiter. Costa, il a jamais dit qu'il comptait organiser ses nominations en fonction de ses affinités. « Enfin si, Roma, hier soir, elle était bourrée » il se rappelle brusquement, avant d'esquisser un petit sourire. Il a toujours le petit contrat qu'ils ont écrit pour sceller leur plan, mais ils n'en ont pas encore reparlé depuis. Donc Cos, il attend de voir comment elle se situe par rapport à ça, dans l'ombre, amusé par la situation plus qu'autre chose. ça le change d'avoir un allié, hypothétiquement. C'était pas arrivé depuis Naples, où c'était ses potes et lui envers et contre tout, à la vie, à la mort. « De toute façon, c'est seulement maintenant que tu pourras vraiment construire des alliances si tu le souhaites, les promesses au bout de deux jours et basées sur rien, c'est trop risqué, tu ne connais pas assez bien les gens. » C'est ce qu'il pense de leur petite amitié à quatre, aux filles, qui ont décidé ça alors qu'il avait même pas capté qu'elles étaient particulièrement potes, toutes les quatre. Mais bon, lui il s'en fout, il les blâme pas, chacun sa stratégie et il voit surtout un bon coup d'une Izïa nominée qui a voulu sauver sa peau la semaine d'après. « Tu prendrais qui, maintenant, pour te faire ta petite alliance si tu pouvais ? » Ses copains, sans doute, les gens qu'elle apprécie. Cos, il réfléchit pas comme ça, pas ici en tout cas. Roma, par exemple, c'est pas spécialement la personne avec qui il passe le plus de temps, ni avec qui ça matche le mieux. Mais c'est une nana qui lui a inspiré du respect et avec qui il s'est senti sur un pied d'égalité dès le début et ça, c'est plus important à ses yeux. « Non, fonce, chacun sa manière de faire, suis ton instinct c'est le principal » il l'encourage avec un sourire. Lui il a des tendances un peu control freak, qui rentrent totalement en contradiction avec son impulsivité latente qui se réveille dès qu'il se lance dans quelque chose ou qu'il est entouré par des gens qui l'encouragent. Costa, il propose de mater un peu le date de Maci, Louis, et il finit vite par lui raconter sa triste soirée en perspective. Et il ne doute pas que Natéo est sympathique mais à ce stade, il est juste un peu inexistant dans le petit jeu de Costa et dans sa vie au chalet, alors ça l'intéresse pas plus que ça de lui ouvrir une nouvelle place. Et puis, on ne va pas se mentir, c'est un mec. Rien que ça, y'a enroule. Et quand elle relève directement, Maci, ça le fait sourire puis carrément marrer.« Je cultive mes options » il roucoule avec un insupportable air de petit merdeux. C'est une plaisanterie, évidemment, parce que dans sa tête, c'est clair et net qu'il n'y aura rien de sérieux avec personne ici. On a beau lui coller toutes les étiquettes du monde, Costa il est pas là pour se maquer, c'est absolument pas son but ni même une option.  « Mais si tu as des arguments pour m'aider à faire mon choix, je t'écoute. » Rien que l'idée de coach sentimentale Maci ça l'amuse et il est prêt à jouer ce jeu débile juste pour entendre son opinion sur la question. Parce qu'à attendre les chroniques et les gens, il a quand même full option, entre Rosamie avec qui tout le monde semble le voir déjà marié, Aera, Cami, Lejla. Alors que lui, son délire, c'est vraiment le jeu. Preuve en est, le genre de défi débile qu'il donne à Maci, toujours sous le coup de son mood chelou d'aujourd'hui. Mais rhododendron, putain. Il sait même pas ce que c'est, il faudra qu'il demande à Santo ou à Gi. « Si t'y arrives pas, tu me dis un truc sur toi que personne ne sait. Et pareil si j'y arrive pas, t'auras une exclu. » Elle qui aime les potins. Et là-dessus il lui tend une main d'homme d'affaire pour qu'il officialisent leur deal.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
From the block. (mercredi s3, 15h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: From the block. (mercredi s3, 15h40) — Mar 12 Mai - 17:11

L'interprétation de Costa sur le cas Gianni la laisse quand même songeuse, à Maci. « Ah oui peut-être. » Elle a jamais trop réfléchi à ces trucs et Costa il rajoute des facettes qu'elle avait pas vraiment envisagées et qui semblent plutôt logiques mais Maci ça lui échappe toujours un peu, comme beaucoup de choses. « C'est pas mieux si c'était l'inverse ? Genre que ce soit quelqu'un que lui il aime bien, » elle continue, sur le ton de quelqu'un qui est là pour écrire un bouquin de philosophie plus que sur les potins de la saison. Maci elle préfèrerait être remarquée par quelqu'un qui lui plaît quand même. Comme quand elle était au lycée à essayer d'attirer l'attention de Danny un peu. Mais bon Gianni pas de chance il se coltine Maci, parmi toutes les nanas bien plus cool et plus jolies qu'elle dans le casting. Elle finit par hausser les épaules en guise de conclusion. « De toutes façons moi je trouve que c'est stupide et tout ce qui importe c'est que vous finissiez pas avec un gros rhume, ou pire ! » Au final cette histoire c'est quand même un bête gage un peu idiot et y'a vraiment pas de quoi trop tergiverser, même si Maci c'est facile de l'embrouiller en balançant des trucs comme ça. En tous cas sa vision de Costa-le-super-héros avec sa cape le fait marrer et il les renomme Batman et Robin, alors que Maci affiche un large sourire amusé. « Ohhhhhhh ouais ! » elle s'exclame avec un rire. C'est stylé comme référence, et c'est un truc qu'elle connaît ça, c'est plus de sa génération. Les mecs de son quartier les super-héros ça leur parlait un peu quand elle était gosse. « On est dans notre Batcave là alors ? » elle piaille en faisant joyeusement pivoter sa chaise, avant de s'arrêter face à Costa avec un air faussement sérieux sur le visage. « Il faut qu'on se trouve un Alfred. » Genre un nouvel allié qui pourra les aider et leur apporter le café. Genre Santo, juste pour l'embêter. Costa il pose plein de questions sur les autres candidats et leurs potentiels secrets qui relance un peu la machine Maci avec ses interrogations de bas étage, et elle pince les lèvres dans sa réflexion sur Gianni et Lejla. « Oui c'est vrai. Mais bon je sais pas je trouve que ça colle pas trop. Tu crois que si ils parlent autant de leurs ex avec plein de détails ça pourrait être une stratégie ? » elle pense un peu tout haut. Franchement à force de causer elle va finir par balancer tous les résultats de sa recherche de secrets, faut qu'elle fasse gaffe. Jill, elle l'aime bien, Maci. Dans un sens elle est hyper différente de la Maci de dix-huit ans, et pas juste sur le fait que elle, elle est pas mariée avec un nouveau-né sur les bras. « J'aurais bien aimé avoir un peu plus de caractère comme elle. Pas trop me laisser faire et tout. J'ai toujours été trop gentille de toutes façons... » elle explique en grimaçant. Ça lui aurait évité bien des déboires, même si au final tout s'est plus ou moins bien fini. La mention d'une Roma ivre qui propose une alliance à Costa ça fait siffloter Maci qui commence à vraiment s'inquiéter sur la consommation de ses camarades. « Ohlala elle aussi ? Il faut vraiment qu'ils se calment c'est pas bon de boire comme ça... » elle déplore. Après Ashley, après Lejla, et toutes les soirées où untel a abusé de l'alcool, ça devient un peu inquiétant. Ils vont finir par faire un truc qu'ils vont vraiment regretter, et pas juste se casser la gueule dans le salon, et ça va mal finir cette histoire. Forcément ces histoires d'alliances et la question de Costa qui lui demande de construire sa propre alliance à elle, ça fait cogiter Maci, bien que ce soit un truc qui la travaille assez pour qu'elle ait déjà sa réponse à tout ça. « Je sais pas trop si je veux être dans une alliance. On est dans un jeu on va être obligés de faire des trucs qui vont nous faire briser nos promesses à un moment ou à un autre et moi je veux pas trahir la confiance des gens. » À la fin y'a qu'un seul gagnant, alors s'en tenir au jeu et aux enjeux fabriqués par la production, au moins, tout le monde sait à quoi s'attendre. « Mais si je devais en faire une je sais pas trop... sans doute les gens que j'aime bien et en qui je pense pouvoir avoir confiance, comme Michaela, Cami et Carl par exemple. Et puis toi aussi parce que Robin sans Batman il est trop nul ! » elle finit en rigolant un peu. En vrai si on l'écoute à Maci son alliance c'est la moitié du chalet, alors faut pas trop la prendre au sérieux. Costa qui est déçu d'avoir un date avec Natéo ça la surprend d'abord un peu, mais ensuite Maci elle s'esclaffe en le voyant jouer les dragueurs. « Pffff t'es bête, » elle réplique en donnant un coup de pied dans la chaise de Costa. Il a raison de rigoler de la situation, cela dit, c'est quand même un peu ridicule, ce clivage entre le FC Gianni et le FC Costa. Mais si il s'agit de vanter les mérites des autres gratuitement, Maci c'est la meilleure à ça, avec son credo de bienveillance. « Bah Cami déjà elle est trop cool, c'est facile de discuter avec elle et puis elle a des trop beaux yeux. Rosamie c'est Rosamie tout le monde l'adore je sais pas comment elle fait, vous seriez trop populaires tous les deux là, comme Brad et Angelina. Lejla elle est marrante et puis si tu veux aller voir de trop beaux paysages chez elles ça doit être super chouette. Aera... je la connais pas trop mais je pense que c'est quelqu'un de très courageux. Je crois. Je suis pas encore trop sûre mais je pense. » Elle s'arrête un instant parce que là elle était à deux doigts de tout balancer sa théorie de buzz à Costa, mais heureusement son cerveau lent a tiré l'alerte avant qu'il soit trop tard. « Mais bon franchement la meilleure c'est quand même moi parce que Batman et Robin ils sont trop forts ensemble, » elle conclut quand même en ouvrant les bras dans une pose théâtrale avec un sourire rieur, pas sérieuse pour deux sous. Vu le ton de la conversation elle peut blaguer sans trop de gros risque de malentendu, surtout qu'elle a bien capté autour de quel genre de nana Costa gravite et que Maci, si c'est pas la Robinzone, c'est la friendzone qu'elle se coltine. Dans la lignée des conneries débitées plus tôt, il lui lance alors un défi incongrus, auquel Maci répond avec sa propre version pour Costa. Ça lui plaît bien ça, même si Costa il pourrait prendre les paris sur la vitesse à laquelle Maci va complètement zapper le défi et se viander et devenir riche. « Marché conclu ! » elle répond en serrant sa main de ses doigts manucurés d'un air enjoué. Et puis au pire ça la fait marrer de répandre des potins ou de mettre un peu en danger son propre secret, c'est bien pour ça qu'ils sont là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE D'OBSERVATION-
Sauter vers: