Partagez
 

 mr lover, w/cami (samedi 15h45)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Lun 4 Mai - 14:29

You be tryna do too much
Need to slow down
Why you in such a rush?

- @cami -

Elle s’attend pas à recevoir des trucs toutes les semaines Roma, mais c’est quand même devenue une habitude pour elle d’aller voir au moins une fois dans la semaine ce qu’il se passe du coté de sa boîte au lettre. Un peu comme au quotidien et qu’elle passe ouvrir sa boite en bas de l’immeuble. Là y a quand même un petit truc en plus, parce qu’il y a la possibilité de recevoir des trucs anonyme. Elle sait que certains on déjà eu cette surprise. C’est plus la peur des factures d’électricité qui l’anime, mais la crainte d’avoir un corbeau dans le jeu qui s’amuse à l’intimider. Enfin crainte c’est un grand mot, parce qu’en même temps elle trouverait ça hyper stimulant de recevoir des trucs anonyme du genre « je t’ai vu entrée dans la salle de bain » à telle heure. Flippant, mais stimulant dans le jeu. C’est donc avec son mug marmotte qu’elle se rend d’un pas décidé vers les boîtes aux lettres. Elle doit dire qu’elle est toujours tentée d’aller regarder dans les boites des autres, c’est la curiosité qui parle. Mais elle a le respect de la vie privée très haut dans ses principes perso, alors elle va pas faire quelque chose du genre. Bien que son regard s’y attarde de temps en temps. La sienne c’est la numéro 20, juste à coté de celle d’Izïa et avant celle de feu Kai. Sans ménager le suspense elle ouvre la petite porte pour laisser place au vide que la boite contient. Rien de palpitant, c’est presque décevant. Sachant que le dernier truc qu’elle a sortie d’ici, c’est l’espèce d’origami tout flétrie que lui a déposé Presley. Elle espère que ce sera pas la dernière chose qu’elle aura eu dans le jeu. Parce que ça craint, surtout qu’elle avait bien commencé avec un superbe dessin d’Izïa. Prête à faire demi-tour elle se retrouve nez à nez avec Cami. Intéressant. Vient-elle déposer quelque chose ? Ou bien récupérer un mot doux glisser par ses nombreux soupirant italiens ? « Je parie que t’es venue me déclarer ton amour indéfectible ? » Ça se serait quelque chose. Elle ricane légèrement en dirigeant sa tasse vers ses lèvres. « Ou bien c’est pour quelqu’un d’autre ? » Elle papillonne des cils. Après tout avec le nouveau look de deux italiens là, y a moyen de se laisser inspirer de jolis poèmes torrides non ? Elle la regarde l’air de dire « dis moi tout mon chat ».

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Lun 4 Mai - 22:13

Cami, il lui manque plus que la baguette sous le bras et elle a tout de la parisienne super blasée qui va chercher en traînant des pieds son courrier qui squatte depuis une semaine dans sa boite aux lettres et qui râlera quand elle ouvrira trop tard la lettre des impôts. Un paradoxe très classique. Ça la saoule d'aller faire sa visite de contrôle hebdomadaire mais ça la pique de rien recevoir. Son unique correspondance se résume aux invitations de Natéo pour leurs soirées team building, quelle tristesse. Y a Roma qui l'interpelle et la môme se redresse instinctivement, plus attentive, comme prise sur le fait. « Tu me connais, pas trop show off comme fille » elle ronronne lorsque Roma lui demande si elle s'apprête à lui faire une tirade enflammée. Elle n'a rien de romantique en elle, Cami mais elle sait très clairement qu'elle inspire l'inverse, sans trop comprendre pourquoi. « L'amour, ça ne se déclare pas, ça se ressent » elle plaisante avant de prendre la main de la candidate afin de la mettre sur l'endroit de son coeur afin qu'elle puisse capter les battements anarchiques de son petit palpitant en sa présence. Elle lui offre un smile très second degré de petite baratineuse du dimanche avant qu'elle ne soit suspectée de faire des infidélités. Ce n'est pas grave, elle est habituée à ce genre de petites accusations, véridiques ou non, dans la vie de tous les jours. Elle sait exactement comment réagir pour gérer ce type de petite crise en utilisant la culpabilité comme première arme mais faut bien la manier pour ne pas être trop grossière. « Tu ne me fais pas confiance ? » elle questionne en dardant ses grandes opales trop claires sur la candidate dans l'attente d'une question. En guise de défense, elle lui montre la paume de ses deux mains pour lui faire comprendre qu'elle n'a rien à déposer. « Tu crains que je ne m'approche de la boîte de Gianni ? » souligne Cami dans un sourire un peu plus sérieux. « T'en penses quoi de son nouveau style vestimentaire ? » souffle Cami en amenant tranquillement la chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Mar 5 Mai - 0:39

Elle fait la moue, un peu déçu de pas entendre Cami lui déclamer un joli poème. Petite moue qui se transforme bien vite en un sourire amusé. C’est clair, c’est pas le style de la maison, faire des grandes déclarations d’amour. C’est comme Roma d’ailleurs, elle déblatère rarement le genre de conneries qu’on voit dans les romans à l’eau de rose. Ça l’empêche pas d’être romantique et d’être amoureuse de l’amour en général. Elle a juste plus les pieds sur terres que tous ces poètes aux coeur brisés qui alimente la littérature mondial. « Quelle déception, j’étais prête à pousser une petite larmichette. » Si elle avait eu un mouchoir elle l’aurait bien secouée d’un air dramatique, Cami devra se contenter de son imitation de reniflement. C’est pas ouf. Mais elle sait quand même y mettre les formes la française là, la main de Roma sur son coeur et cette phrase digne de finir dans un fortune cookie. C’est émouvant. « C’est si beau, ce que tu viens de dire. » Elle en fait des caisses Roma, ça la fait rire. C’est comme ça entre elles-deux, des petites taquineries ici et là ponctué par des gestes affectifs. Mais après tout elle est peut-être là pour glisser un petit mot à quelqu’un d’autre. Elle qui se croyait l’unique dans sa vie, c’est qu’elle se sentirait presque trahi. Est-ce qu’elle lui fait confiance. Oui bien sûr, mais dans son petit jeu de jalousie là, elle peut pas l’avouer si ? « Depuis le début oui. » Ah bah si. Peut-être qu’un jour y aura un gros retournement de situation et que Cami va montrer un visage qui n’était pas le sien jusqu’ici. Mais Roma elle a envie de croire que ce sera jamais le cas, bien que sa méfiance reste en veille pour tout le mode ici. Elle a confiance. Cami c’est sa meuf sûre, faudrait pas qu’il y ait une déception derrière quand même. Elle rigole doucement face à sa question. Bien sûr que non, mais vu que tout le monde semble persuadée qu’il y a une histoire derrière, peut-être qu’un jour elle devrait jouer le jeu. Pas aujourd’hui en tout cas. Elle a pas l’intention de se servir de tout ça, en tout cas pas sans en avoir parlé avec Gianni si un jour elle se sent lassé de devoir répondre franchement à ce genre de question. « Bah non, même si je préfère que tu t’approches de la mienne, forcément. » Elle hausse les épaules, tentant un regard larmoyant qui ne convaincra personne. « Ah ça ? » Son nouveau style il est peu conventionnel non ? Presque avant-gardiste. « Un poil trop habillé à mon goût. » Elle lui offre un large sourire moqueur. « Ça va t’as géré la proximité avec les menottes là ? » Parce que bon y a bien une Maci qui aurait certainement fait un malaise à la place de Cami. C’est certain. Elle est mignonne. « Dis moi, j’ai pas tout capté ton histoire avec le petit corse là, mais s’il t’emmerde … je suis là. » C’est pas sa façon à elle de lui demander d’en dire plus. Non, juste pour lui dire que si elle a besoin d’assistance pour casser des gueules, elle veut bien être sa coéquipière.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Mer 6 Mai - 14:15

Cami amène le sujet Gianni comme ça, histoire de savoir si ça dérange sa pote tout ça. La remarque de Roma lui arrache un sourire. « Les pauvres » elle ronronne dans une compassion qui n'est pas feinte en pensant à leur tout nouveau statut d'homme objet. « Imagine si nous on nous avait demandé de nous balader en maillot ou quoi pendant une semaine » elle glisse avec une petite moue. Cami, ça l'aurait pas trop amusé cette histoire, la flemme d'attraper froid pour répondre au caprice d'une chroniqueuse. Roma s'enquière de leur journée où ils n'ont du faire qu'un, ou plutôt un et demi. « En vrai ça va, avec Gianni on s'entend bien depuis le début » elle confie dans un sourire. Mais c'est vrai que Cami, au fond, elle gère bizarrement la proximité, ça va vite la gonfler qu'on la touche sans qu'elle y soit préparée. Du genre à se raidir avec exagération pour faire comprendre qu'elle n'est pas la fille la plus tactile du tierquar non plus. Mais ils ont eu aucun incident diplomatique à déclarer. « Un peu chelou de le voir à moitié à poil toute la journée, mais on a survécu » elle continue. « Tu lui demanderas en scred s'il me supporte encore ? » Gianni, il a l'air trop gentil pour lui dire les choses en face. « Tu culpabilises ? » glisse la parisienne parce que c'est Gianni et Ashley qui ont écopé une punition pour pallier son absence de réponse pour la rubrique du tyran. « Tu choisirais qui si tu devais passer une journée menottée ? Mec ou fille, peu importe » parce que Cami n'a pas dans l'idée non plus de créer des cancans supplémentaires, ça circule déjà suffisamment bien ici pour en rajouter une couche. « T'inquiète Roma » elle expulse dans un sourire lorsqu'elle évoque Louis. « Je veux juste être là quand il cessera d'être énervé contre moi » explique la parisienne dans un sourire en haussant les épaules. Parfois dans ses petits délires internes, elle arrive à en oublier qu'il a raison de se montrer un peu plus sec avec elle qu'avec les autres. Cami, elle aime se persuader qu'elle a des griefs en stock pour asseoir la légitimé de sa position mais c'est faux.« Lui envoyer la mafia de Throw Dice, ça ne risque pas de plaider en ma faveur » souffle la poupée sur un ton léger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Mer 6 Mai - 18:35

C’est clair que ça arrange bien la production d’objectiver les gars, parce qu’on sait tous que si ça avait été proposé à des nanas, ce serait pas passé. Après Roma elle va pas non plus se plaindre de la vue hein, mais niveau image que ça donne des moeurs de la production c’est limite. « T’aurais fait quoi toi ? Moi je crois que j’aurais refusé quitte à perdre ma cagnotte. » Elle sait pas trop c’est quoi les dégâts quand on refuse de se plier à une requête de la production. Mais clairement, elle aurait pas aimé devoir se trimballer en bikini toute une semaine juste pour donner des images sympa pour les monteurs pervers. Elle lui demande si ça s’est bien passé sa journée avec Gianni. Non pas qu’elle pense qu’il puisse être relou, quoique ? Non c’est surtout qu’elle imagine mal Cami se plier à ce genre de choses. Elle a l’air d’avoir un esprit indépendant, malgré son attachement pour sa famille. Tant mieux si ça s’est bien passé. Elle ricane quand elle parle de l’aspect chelou de la situation. C’est clair, y a qu’ici que ça arrive ce genre de chose. Se faire menotté à un gars qu’on connait depuis deux semaines, un gars allergique aux chemises. « Je suis sûre qu’il te supporte encore. Le connaissant, il se demande certainement si c’est pas toi qui commence à avoir des raisons de le trouver relou. » Il le dit lui-même, c’est pas un cadeau. « Honnêtement ? » Est-ce qu’elle culpabilise face à la sanction qu’ils ont eu par sa faute ? « Pas vraiment… Enfin peut-être parce que la punition n’était pas non plus excessive ? Imagine ça avait été toute la semaine cette histoire de menotte.. » Ce serait autre chose. Même si elle conçoit parfaitement que ce soit quand même handicapant pour les esprits indépendants, elle aurait pas aimé elle. Mais une journée ? Tout le monde peut faire des efforts là dessus. Une semaine, ce serait parti en vrille. « Je suis surtout saoulée de devoir être jugé sur mon degré d’honnêteté par une meuf qui passe son temps à tout déformer. » C’est quand même quelque chose. Et puis du coup elle a du se justifier sur tous ses choix, alors qu’ils n’appartiennent qu’à elle. « Je sais pas, j’aurais peut-être choisi Michaela, mais j’ai peur qu’elle me force à faire du sport… » Donc pas la sud-africaine. « Jill elle me ferait des caprices. » Next, pas elle. « Je te choisirais bien, mais je veux pas te faire subir ça une seconde fois. Alors je dirais peut-être Aera, histoire d’oublier notre condition en passant la journée à picoler. » Bonne pioche celle-là. La coréenne, serait parfaite pour une journée de ce type. Bien qu’elle doute que ça lui plaise plus que ça, à sa première coloc. « Et toi ? Si t’avais eu le choix ? » Gianni était une bonne alternative, d’ailleurs Roma aurait pu le choisir aussi. Si elle avait pas envie d’éviter d’alimenter les délires autour d’eux deux. C’est aussi pour ça qu’elle a pas forcément répondu dans le sens de Maslov. Roma s’inquiète un peu pour Cami, parce qu’elle a comprit qu’il y avait quelque chose entre Louis et elle, sans trop connaitre la nature de leur lien. Et que clairement c’était pas tout rose cette histoire. Partant du principe qu’elle sera toujours du coté de sa copine, elle est prête à offrir ses service de brute du collège (qu’elle n’a jamais été) pour bousculer le Louis. « Et toi ? T’as cessé d’être énervé contre lui ? » Parce qu’elle avait pas l’air sereine au prime. L’histoire est certainement complexe et elle lui demande pas des détails là, entre les boites aux lettres. « C’est sur, pire si c’est la mafia italienne torse nue là. » Elle ricane doucement. « Ok je te laisse tranquille sur le sujet, mais je suis là. Genre vraiment, faut pas hésiter. » Elle dit ça, sans savoir que dans moins d’une heure, le Louis en question il va s’amuser à la foutre dans l’eau. Si elle avait su, elle aurait certainement plus insisté pour lui casser la gueule en bande. Ahah. « J’ai une question métaphysique pour toi. » Ou presque, c’est quand même moins bac de philo que celles que balance Cami de temps en temps. « Tu viens ici pour vérifier si t’as du courrier non ? » Oui forcément Sherlock. C’est pas la question. « De la part de qui tu voudrais vraiment recevoir quelque chose ? » Genre quel nom lui ferait battre son petit coeur d’impatience en lisant le blaze sur l’enveloppe ?

je me suis dis que j'allais faire court et voilà ... troll

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Sam 9 Mai - 0:29

Roma déclare qu'elle aurait refusé en bloc. « J'en sais rien » Cami répond franchement en haussant les épaules dans une certaine nonchalance. « Sans cagnotte, tu ne peux pas trop jouer ici » la parisienne lui répond. La tune, c'est quand même bien pratique pour buzzer et aller jusqu'au bout de ses idées ici. Sauf quand t'es interdite de buzz comme elle pendant une semaine.. bien évidemment. En tout cas Cami n'a pas trop envie d'attendre de se renflouer semaine après semaine. « Je pense plus à l'idée de tomber malade vu le climat qu'à l'idée de la femme objet tu vois » elle glisse dans un sourire parce que c'est ça, sa crainte première plutôt que ce genre de débat d'idées. Roma ne semble pas avoir une once de regret, elle aurait pu faire un peu semblant quand même surtout en face d'une ancienne condamnée. La candidate a vraiment de la chance que ce ne soit pas une sanction financière, les gens l'auraient eu un peu plus mauvaise. La parisienne lui offre une oreille attentive. « Ce n'est pas ton degré d'honnêteté qui est en cause mais juste ta participation à la rubrique plutôt » Cami se contente de lui dire dans un doux sourire. « Si j'avais pu répondre personne, je l'aurai fait aussi tu sais » la parisienne avance. Parce qu'ils sont tous là pour jouer et pas pour se trouver des crush. « Pas envie d'avoir non plus ce genre d'étiquette collée sur le front » elle ajoute dans une évidence toute trouvée. Elle passe déjà pour la jolie teubée de service, Cami n'a pas trop envie de sombrer encore plus niveau image. Bref, il n'empêche que Roma semble pas mal hésiter sur son binôme de rêve en faisant pas mal d'hypothèse. Elle réprime un sourire moqueur quand elle vire Jill et ses caprices et élimine Micha du game pour son amour débordant du sport. Son choix se porte sur Aera et son amour de l'alcool. « Y a pas mal de cuites cette saison » elle relève dans un constat un peu chelou. Ouais, Cami se sent clairement en dehors de ce bail vu la complexité qu'elle a à trouver des alcools qu'elle peut boire. Elle a l'impression qu'ils sont souvent tous bourrés le soir. « Gianni m'allait très bien mais sinon pourquoi pas Costa, Kara ou toi aussi, je ne suis pas très difficile en vrai » elle se décide plutôt facilement en misant sur des personnes qu'elle côtoie quand même au quotidien un peu au pif comme ça afin de s'éviter des conversations plutôt gênantes. La question suivante de Roma lui arrache un froissement inconscient de sourcils face à la surprise que son interrogation provoque. Parce que les seules fois où ils s'embrouillent, c'est porte fermée et en français. Même sur le prime, elle a serré les dents et s'est contentée d'un sourire de façade sensé faire le taff normalement. Ça n'a pas suffit apparement. « Ça ne dure jamais, ne t'inquiète pas » énonce Cami, rassurante. Elle a les humeurs filantes, l'irritation facile lorsqu'il s'agit du français mais celle-ci finit par s'évaporer facilement. Cami, elle a suffisamment maltraité Louis par le passé pour pouvoir encaisser maintenant sans se plaindre publiquement. D'ailleurs c'est un peu ce qu'elle redoute ici, qu'ils tentent d'interférer d'une façon ou d'une autre et qu'il finisse par le braquer. Elle remercie Roma d'un sourire avant qu'elles ne passent toutes les deux à autre chose. « De tout le monde à ce stade » se marre la parisienne. « Pour l'instant j'ai reçu un caillou avec un sourire dessus et les deux invitations de Natéo aux réunions d'équipe » elle geint en lui faisant un bilan pour lui exposer son petit désespoir du moment. Elle se fait grave ghoster sa boite aux lettres qu'on se le dise. « Et toi ? » elle relance la balle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Dim 10 Mai - 15:32

Elle a pas tord Cami, mais Roma elle a décidé de faire ce jeu, sans vendre son âme au diable quoi. Elle a des principes qui lui semblent beaucoup plus important qu’une cagnotte fictive que tu peux tout de même assez facilement renfloué rien qu’en étant actif au prime ou en ayant de la chance avec le vieux grimoire grincheux. Et puis elle rigole quand elle lui parle de tomber malade, elle qui croyait qu’elle lui tenait un discours féministe. Mais c’est vrai, qu’elle est hypochondriaque la Came c’est pas étonnant. « Je me serais occupé de te fournir en thé, t’inquiète ». En plus de la cheminée qui peut être un atout pour les soirées fraiches. Elles finissent par parler de Maslov et encore une fois Cami à raison, c’est parce qu’elle a pas participé comme Elena l’aurait voulu. Elle hausse les épaules. « Ouais j’imagine. » Bien qu’elle pense avoir répondu quelqu’un, y avait une faille dans le truc de Maslov dans laquelle elle s’est engouffré en parlant d’un crush pour sa propre personne. Elle lui offre un sourire complice. Elle aurait du jouer le jeu, c’est sûr. Mais maintenant que c’est fait, elles vont difficilement réécrire l’histoire. Si elle avait du choisir elle aurait certainement embarqué Aera dans le délire histoire de se faire une petite journée alcoolisée. Roma elle a prit sa première vraie cuite cette semaine, jusqu’ic elle se contentait de siroter un verre pour le faire le durer tout le long de la soirée et pas finir la tête à l’envers. « Bah tu sais, c’est le meilleur moyen de trouver des secrets. » Enfin à la condition que rester sobre pendant qu’un autre se déchirante sur des détails de sa vie qu’il n’aurait clairement pas avoué en étant sobre. Et elle sait de quoi elle parle. « J’ai fait l’expérience avec Costa, je lui ai débité de ces trucs. Je te jure, plus jamais je bois. » Sauf avec Aera, dans le cas où elles sont menottées. D’ailleurs en parlant de Costa c’est une des personnes potentielles à qui elle aurait aimé se retrouvé attaché cette semaine. Encore un gars torse nu. « Je vais finir par croire que ton style de mec c’est ceux qui mettent pas de chemises. » Ou rien d’autre d’ailleurs. Elle la taquine dans un rire complice. Enfin elle cite aussi Kara ou même, Roma alors bon c’est pas non plus hyper représentatif de ses goûts en matière de personne. En ce qui concerne sa relation avec Louis, y a des bruits qui cours depuis un moment. Entre les engueulades dont certains ont été témoin en passant devant une porte clause ou encore le regard qu’elle a cru intercepté durant le prime. Elle se fit qu’il y a pas que Louis dans l’histoire qui doit être énervé contre quelqu’un. Elle se contente d’un sourire, décidant que ce n’était pas la peine de s’attarder sur un sujet dont on doit lui rabattre les oreilles à longueur de journée. Elle tout de même une porte ouverte, si jamais elle avait envie de se confier Roma elle est là. « Un caillou ? » Elle rigole doucement, le genre de truc que t’es content d’avoir dans ta boîte au lettre non ? En réalité Roma elle aurait pu trouver ça hyper mignon, tout dépend de la personne qui l’a déposé. « Un dessin et un … truc qui ressemble à un morse, un origami loupé. » Oh et une invitation d’Izïa aussi pour se préparer ensemble pour le prime. Niveau lettres avec des sentiments enflammés, elles sont à la traine. « Mais comme toi, j’ai pas d’attente particulière, tant que c’est pas un message anonyme. » Parce que l’idée de trouver celui ou celle qui est à l’origine de cet envoi, pourrait la tenir éveillé des semaines. « On va se prendre un thé ou un truc comme ça ? » A moins qu’elle prévoit de camper devant sa boîte pour intercepté son courrier ?

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Mar 12 Mai - 23:04

« Aller, raconte moi » elle roucoule avant de se marrer à l’idée d’une Roma un poil alcoolisée devant Costa. Elle raffole de ce genre d'histoire. La poupée lève et agite son petit doigt tout tordu (elle aime bien dire que c'est à cause du piano, ça lui donne grave une âme d'artiste) comme une gosse pour lui faire comprendre qu'elle promet de pas juger, elle serait d'ailleurs très mal placée. « C'est quoi d'ailleurs ta plus grosse connerie alcoolisée ? » elle ronronne. « T'inquiète, le "plus jamais" ça ne marche jamais, parole d'initiée » elle affirme pour l'avoir testé. La parisienne, elle l'a souvent balancé à ses frères et soeurs quand elle sortait d'une gueule de bois de l'enfer sans pour autant s'empêcher de sortir le vendredi d'après, avec les mêmes potes, dans le même type de configuration un peu foireuse. C'est juste pour la bonne conscience ça. Cami lui lance un regard de biche en détresse de sous ses longs cils pour lui confirmer qu'elle a bien reçu qu'un caillou. « Faut croire que je n'inspire vraiment les gens » elle geint mais avec le sourire bien évidemment. Cami a cessé d’attendre un petit dessin de sa Roma, ayant compris qu’elle n’avait pas les épaules pour être sa muse. Ca lui a brisé un peu le palpitant mais ça va, elle s'en remettra. Roma ne souhaite pas de cadeau anonyme. « T’aimerais que je t’offre quoi ? » elle questionne la candidate, parce qu’elle, ses cadeaux font pas trop d’effet apparemment. Il faut rappeler qu’elle s’est ramenée avec un bouquet de pissenlits arrachés deux secondes avant à l’anniversaire de Maci. Mais c'est bon, elle s'est mis dans l'idée qu'elle allait inonder la boîte aux lettres de Roma, il lui a fallu deux secondes pour se décider très clairement. « Me dis pas un truc qui vient du coeur, s’il te plait » elle balaie ce genre de bullshit d'un geste du bras, parce qu’elle voit venir de loin. Cami, elle ne répond jamais ça quand on lui demande ses envies, elle a même souvent une petite liste en interne qu’elle est prête à dégainer à la moindre occasion. On est matérialiste ou on l’est pas. Roma propose qu’elles se tirent pour retrouver un endroit un peu plus chaleureux. « Aller, tout ce que tu veux » elle glisse à Roma, comme une gosse avant de lui donner la main pour que la candidate les trainent, elle et son air hagard où elle le souhaite. « Ça fait longtemps que t’es sur Londres d’ailleurs ?  » Cami la questionne sans rapport.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) — Sam 16 Mai - 22:05

« Laisse tomber, j’ai dis n’importe quoi. Je lui ai parlé de vouloir divorcer pour me marier avec lui, j’avais trois grammes. » Elle rigole doucement, parce que c’était vraiment n’importe quoi ce truc. Enfin elle a insinuée des choses qu’elle ne dira pas ici, même avec Cami et ses beaux yeux, parce que c’est déjà bien assez qu’un candidat ait été témoin de ce genre de paroles. Faut pas oublier qu’elle a un secret à conserver. Même si ça la soulagerait de pouvoir en parler librement, faut pas non plus qu’elle s’amuse à lancer des pistes à chaque fois qu’elle est un peu alcoolisée. « J’en ai pas fait beaucoup des grosses conneries alcoolisées, je fais vraiment la fête que depuis quelques années. J’ai pas encore assez de recule pour te parler de la cuite la plus mémorable. Mais il me semble qu’une fois j’ai voulu payer la baby sitter avec des legos. » Non elle n’a pas fait des folies digne d’un springbreak américain, mais c’est quand même une anecdote qui la fait bien rire Roma. Elle soupire légèrement, parce qu’elle sait bien que Cami à raison, y aura d’autres fois. Et certainement au sein du chalet, faut dire que l’alcool il coule à flot en ce moment. En ce qui concerne les boites aux lettres, Roma elle sent une petite pointe de déception dans le regard de Cami. « N’importe quoi. » Qu’elle lui répond d’une traite quand elle parle de ne pas être inspirante. Regardez moi ses beaux yeux verts, Roma elle pourrait lui écrire un petit poème là dessus. D’ailleurs c’est décidé elle va lui envoyer des trucs aussi souvent que possible. « Un.. » Elle commence alors que Cami la coupe pour dire exactement ce qu’elle allait lui proposer. Parce que c’est ce qu’il y a de mieux en matière de cadeaux non ? Alors elle pouffe de rire et rajoute dans un haussement d’épaule. « Je sais pas… des fleurs ? » Elle fait dans une moue pas convaincue. Surtout que ses yeux semblent vouloir dire à Cami, qu’elle aimerait bien un truc qui vient du coeur justement. « Ou ta petite culotte. » Elle ajoute dans un rire, parce qu’ à défait de pouvoir lui demander quelque chose qui vient du coeur, elle peut au moins balancer une connerie non ? Elles sortent de a pièce pour se rendre dans un coin plus sympa du chalet. La discussion suit son court. « Presque 4 ans maintenant. » Elle lui répond, ça lui semble être une éternité et pourtant il n’est pas si loin le temps où elle arpentait les rues de New Delhi. C’est peut-être parce qu’elle a radicalement changée depuis ce temps là.

je suis nulle de répondre que maintenant je sais punaise

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
mr lover, w/cami (samedi 15h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: mr lover, w/cami (samedi 15h45) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BOITES AUX LETTRES-
Sauter vers: