Le deal à ne pas rater :
Ventes privées Lacoste : de 30% à 50% de remise
Voir le deal

Partagez
 

 adrenaline (ven, 16:30)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: adrenaline (ven, 16:30) — Sam 9 Mai - 23:03

il est adorable Natéo, et lorsque tu sens ses mains mettre tes cheveux sur le côté, tu te demandes ce qu'il est en train de faire mais tu laisses les choses se passer. il dépose ses lèvres sur ta nuque et te dit que ça devrait aller mieux avant de rire. c'est tellement adorable, il vient de faire un bisou magique sur ta nuque. oh, c'est tellement mignon., tu lâches dans un sourire. c'est que ça irait presque mieux maintenant. t'as gardé une part de ton âme de gamine, faut croire. même si je suis pas sûre que ce soit très scientifique comme approche, monsieur le médecin., tu plaisantes mais c'est vrai que c'est pas quelque chose qui doit marcher dans sa vie quotidienne à l'hôpital. et surtout, tu vois mal Natéo déposer des bisous magiques sur les blessures de ses patients. il t'avoue avoir eu envie d'essayer depuis un moment mais qu'il n'avait pas envie de faire ça seul. je ne peux que comprendre, je me verrais mal faire ça toute seule aussi., tu réponds avant qu'il n'enclenche le bouton. la luge ralenti brutalement mais t'apprécies cette petite pause dans votre parcours. Natéo en profite pour te demander ton ressenti sur les différents indices qui ont été postés sur le site par la production, et forcément, ton intérêt est piqué par tout ça. et du côté des indices donnés sur le secret de ton chef d'équipe, tu ne peux que relever le fait qu'une femme porte un cadenas sur l'une des images que la production a publié. alors tu émets une conjecture et Natéo te confirme qu'il y a bien une femme dans tout ça, mais que ça a peu de chances de t'aider. oh, donc ils sortent des petits bouts des secrets alors., tu te doutais un peu qu'ils allaient pas lâcher des indices trop importants, histoire de ne pas cramer un secret en deux images avec des choses trop évidentes. tu lui demandes s'il a déjà eu des aventures ou des histoires d'amour avec des femmes et apparemment ce n'est pas le cas. il t'explique quand même que lors de soirées arrosées, il aime bien embrasser ses copines, ça t'extirpe un rire. c'est cool, et t'as remarqué une différence entre les baisers des femmes et ceux des hommes ?, tu demandes dans un sourire. merci de m'avoir raconté tout ça, c'est sympa., c'est vrai, c'est assez personnel comme question et t'avais pas envie de le mettre mal à l'aise avec tout ça. il te retourne ta question et tu secoues la tête doucement, histoire de ne pas refaire craquer ton cou. non, jamais. le baiser d'Izïa l'autre soir, c'était une première pour moi., tu avoues dans un sourire. t'as pas honte de tout ça, t'es franchement plutôt contente d'avoir pu recevoir ce baiser de la part de ton amie et alliée. tu ne pensais pas que ça se passerait de cette manière, mais t'as pas trouvé l'expérience désagréable pour autant. mais je suis attirée par les femmes, ça c'est certain., tu siffles dans un sourire. tu rappuies sur le bouton et la luge prend de la vitesse très rapidement. ça te fait marrer et Natéo a l'air de kiffer lui aussi derrière. tu sens le vent fouetter ton visage et tes cheveux quitter tes épaules. tu sens que ça va être un enfer pour les démêler, d'ailleurs. mais c'est pas grave, tu aviseras plus tard. Natéo finit par appuyer sur le bouton une nouvelle fois et vous entrez dans un tunnel où fait noir. c'est dingue, cette attraction quand même. tu sens la main de Natéo sur ton épaule et tu poses la tienne dessus. en tous cas, t'apprécies ce moment que vous passez tous les deux. tu me racontes une histoire qui fait peur ?, tu demandes dans un rire pour coller à l'ambiance. et tu lui laisses le temps de te répondre avant de presser le bouton une nouvelle fois, parce que t'as vraiment envie de voir ce que son esprit peut fournir maintenant que vous êtes dans le noir. est-ce que ça va lui inspirer quelque chose ?

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: adrenaline (ven, 16:30) — Mar 12 Mai - 0:04

Le becquer bobo se dépose et la magie opère. Disparu le bobo. Rosamie me souligne l'approche peu soutenue de bases scientifiques, je souris alors qu'elle ne peut m'apercevoir de devant, Tu n'as jamais fait de bisou magique à un enfant? C'est très thérapeutique, il cesse de pleurer quasi automatiquement. Évidemment, elle faisait plutôt référence à la médecine adulte, mais tout ne repose pas sur les écrits scientifiques. J'ai gardé un cœur d'enfant, qu'on peut guérir tous les maux avec de l'amour. Rosa me rassure, qu'elle ne serait pas venu faire l'attraction seule. À voir le fonctionnement de l'attraction, c'est clairement conçu pour deux passagers et j'imagine que la production partage cet avis. Je visualise bien nos tronches apeurées à l'écran, au plaisir des téléspectateurs. La vitesse dégringole et la brunette soulève que les indices ne seraient que des parcelles à additionner et c'est ce que j'ai pu comprendre à la vue de mes deux images. J'aurais souhaité garder un mystère complet sur mon secret, mais maintenant que je ne peux analyser mes clichés et déceler le lien que la production a fait pour les choisir, c'est plus facile de faire le même exercice avec les indices des autres. On change de sujet vers nos attirances sexuelles et mon aveu semble l'intéresser, Il y a une légère différence, je trouve qu'embrasser une femme, c'est plus doux et sensuel. Alors qu'elle m'expose son dos, je souris à notre conversation sans se regarder. Ce n'est rien, je n'ai pas beaucoup de tabous en ce qui attrait à ma sexualité. Non pas que ce soit d'intérêt général, mais plus on en parle ouvertement, plus on déconstruit les tabous et les préjugés. Oh, c'est un contexte idéal pour une première fois (rires). Maintenant tu vas en redemander. Peut-être pas d'Izïa, mais si elle a apprécié, l'idée d'expérimenter davantage va s'amplifier. Je pense à ça, car je me remémore mon premier baiser. Je suis d'avis que tout le monde est attiré par les deux sexes, à différente place dans le spectre. Ça ne colle pas totalement avec ce qu'elle vient de dire, mais c'est sorti instinctivement. L'attraction nous réserve un changement de vitesse et une entrée dans un tunnel sombre. Alors que je me marre complètement, Rosamie vient poser sa main sur la mienne, ça m'amène à glisser mon pouce sur son épaule. Il y a une chimie intéressante avec Rosamie. Alors que nous sommes complètement plongé dans l'obscurité, à pleine vitesse, elle me demande de lui raconter une histoire qui fait peur. Je me dis, pense vite, et ça m'amène à un concept qui me terrorise sans raison depuis toujours, Pendant un séjour en vacances, nous sommes allés dans un chalet assez reclus avec ma famille. Je n'avais que neuf ans, et nous avons vécu des tonnes de phénomènes paranormaux, le miroir de la salle de bain à craquer lorsque ma mère s'y regardait, j'ai retrouvé tous mes vêtements sous mon lit alors que je les avais laissé dans ma valise. Bref. Mon esprit pragmatique n'est pas compatible avec ces légendes urbaines, mais cet épisode est resté dans ma mémoire. Toi c'est quoi ta plus grande peur?

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: adrenaline (ven, 16:30) — Mer 13 Mai - 21:59

il défend l'intérêt thérapeutique du bisou magique et ça te fait sourire. non, y'a pas d'enfants dans mon entourage proche. et c'est pour le meilleur, parce que les grossesses aux Philippines, elles arrivent vite et les mariages sont tout aussi rapides. tu sais que ta soeur n'a aucune envie d'avoir des enfants aussi jeune, elle non plus. mais je te crois., tu souffles dans un sourire. vous subissez les caprices du bouton rouge et finalement, la question sur les indices dévoilés par la production sur son secret amènent Natéo à te parler de sa découverte de sa propre sexualité. il t'explique que ça ne l'empêche pas d'embrasser ses copines de temps en temps lorsqu'il fait des soirées avec ses proches. ça soulève une question : est-ce qu'il trouve des différences frappantes entre les baisers donnés et reçus entre les deux sexes. ah ouais ?, tu demandes, sans vraiment attendre de réponse lorsqu'il t'explique son ressenti. c'est curieux. commentaire inutile, mais commentaire quand même. c'est pas bizarre, c'est juste intéressant. tu le remercies de t'avoir parlé de tout ça, estimant que ce sont quand même des sujets très personnels, mais qui méritent effectivement d'être discutés. tant mieux, tu devrais pas avoir de tabous vis-à-vis de ça. c'est vrai, pourquoi les hétérosexuels n'auraient pas de tabous tandis que les homosexuels doivent socialement en avoir ? tu avoues que ton baiser avec Izïa lors de la soirée des Schwartz était une première pour toi, et Natéo estime que c'est le contexte idéal et pense que tu risques d'en redemander. tu trouves ?, tu demandes, curieuse d'avoir son point de vue à ce niveau là. on verra, peut-être que je vais me découvrir bisexuelle., ça t'étonnerait pas tellement en vérité. tu sais déjà que les femmes t'attirent autant que les hommes. t'as juste jamais eu de sentiments pour une femme, mais c'est finalement aussi le cas pour les hommes. en fait, t'es hétérosexuelle par défaut, tu t'en rends compte. vous atterrissez finalement dans un obscur tunnel. Natéo glisse son pouce sur ton épaule et t'es surprise et satisfaite de ce contact physique pas désagréable. tu lui propose de te raconter une histoire qui fait peur et effectivement, ce qu'il te raconte, c'est extrêmement bizarre. mon dieu... et vous êtes restés jusqu'au bout de votre séjour ? non parce que rien qu'avec ce qu'il te dit là, ça semble être compliqué de faire comme si de rien n'était. il te demande quelle est ta plus grande peur, et ça te fait sourire légèrement. officiellement, les araignées..., tu réponds, avant d'ajouter. officieusement... être enterrée vivante. et tu appuies sur le bouton une nouvelle fois, histoire de voir ce qu'il va se passer cette fois-ci. vous sortez à peine du tunnel, alors il faut que les choses bougent. la luge s'arrêterait presque, reprenant sa course d'escargot et tu sais que Natéo va sûrement tiquer sur ta plus grande peur. alors t'essaies d'enchainer. du coup, ta plus grande peur est liée au paranormal ?, tu demandes, ne sachant finalement pas ce qui lui fait le plus peur.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!




Dernière édition par Rosamie le Mer 13 Mai - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: adrenaline (ven, 16:30) — Mer 13 Mai - 21:59

Le membre 'Rosamie' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'Bouton de commande' :
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 YwEejyit_o
Revenir en haut Aller en bas
Natéo
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12061-ohnateohttps://www.throwndice.com/t12045-nateo#301715 
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: adrenaline (ven, 16:30) — Ven 15 Mai - 1:35

Rosamie ne me voit pas derrière, mais je dessine une moue tristounette sur mon visage. Je ne pourrais me passer des enfants dans mon entourage. On retient bien que je parle des enfants des autres et non les miens, nuances. Les enfants de mes amis sont des perles, mais je ne suis pas encore prêt à ça. Et quand j'aurais mes bambins, je serai déjà un vrai pro des bisous magiques. Au sujet des baisers , Rosamie semble surprise que je soulève des différences. Je me dis que chaque baiser est unique et dépend plutôt de la personne qui le partage et non son sexe, mais j'ai retenu des différences malgré tout. Ce sera à moi de te poser la question à la fin de l'aventure si tu répètes l'expérience (rires) Je me dis que cette aventure est fait pour explorer, se découvrir. Bon, devant des milliers de téléspectateurs, c'est autre chose, mais si la brunette peut apprendre davantage sur elle au travers TD, j'en suis ravi. Suite à mes confidences, elle me rappelle que je ne devrais pas me retenir sous prétexte que c'est tabou. À ce jour, j'ai assez confiance en moi pour dire ce qui me traverse l'esprit à ce sujet sans que je craigne les préjugés, mais j'apprécie son support. Alors que je lui prédis qu'elle va en redemander, elle me demande de préciser, Je ne peux pas parler pour toi, mais j'imagine que ça va nourrir une curiosité de découvrir davantage, d'explorer cette petite étincelle. Mais ce n'est que mon intuition ça. Si elle se découvre bisexuelle à la fin de cette aventure, ce sera un plus pour elle. En repensant à son fanbase virtuel, ça doit être quelque chose d'intéressant à suivre cette phase d'exploration, elle pourra en inspirer d'autres. Ça t'arrive que des femmes tentent de fliter avec toi? Autre que Micha (rires) Une fois dans le tunnel enténébré, je lui raconte notre court séjour dans un chalet possiblement hanté, Ce n'était qu'un week-end, oui nous sommes restés, mon père ne croyait pas à ce genre de chose. La deuxième nuit était plus tranquille.Mon sommeil ne l'était pas par contre. Comme histoire de peur, je sens que celle-ci remplis la demande.  Tu es chanceuse que nous ne soyons pas en Australie, n'est-ce pas là que traînent les araignées les plus monstrueuses? Au Canada, le règne des insectes n'est pas si terrifiant. Les vidéos qui circulent sur le net des insectes en Australie me glace souvent le sang. D'où vient cette peur d'être enterrée vivante? Je ne m'attends pas à une réponse rationnelle, mais je suis curieux. À la sortie du tunel, je plisse les yeux à la lumière du soleil. Rosamie enclencha le bouton de commande et nous revoilà à la vitesse de grand-mère. Je laisse cette allure, me permettant de profiter du décor. Ma plus grande peur est plutôt officieuse aussi, c'est de me faire trancher la gorge. Je ne porte jamais de collier ou de chaîne au cou d'ailleurs à cause de ça. C'est plutôt irrationnel, mais je n'ai pas d'explication. La luge nous porte lentement, mais sûrement, je nous lance sur un autre sujet, Comment as-tu réagi en voyant le banc des nominés cette semaine? With le moi, again.

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
adrenaline (ven, 16:30) - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: adrenaline (ven, 16:30) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PARCOURS DE LUGE SUR RAILS-
Sauter vers: