Partagez
 

 play (ven. 17h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
play (ven. 17h30) Empty
Message (#) Sujet: play (ven. 17h30) — Lun 4 Mai - 20:53

Play
Vendredi 17h30
@Costa

« Costa c’est l’heure de la fessée. » qu’il balance en traversant le salon déjà plein de gagne, frappant dans ses mains pour se chauffer. Louis il a croisé l’italien en allant chercher une carafe d’eau ce matin. Une carafe qu’il a ensuite déposée sur sa table de chevet avant de se lover avec précipitation dans son lit, bégayant quelques mots à Lejla au passage. Il a un peu déconné la veille, le parisien.  S’aventurant d’abord à tenir sa promesse à Aera, il s’était responsabilisé d’un atelier tinto de verano pour commencer la soirée en douceur et avait rapidement délaissé la limonade pour ne garder que le vin. S’en était suivi la réunion hebdomadaire des Schwartz, point culminant de son ivresse où il perdit pendant trois quart d’heures l’art de l’articulation. Louis il s’était mis une bonne mine et dans sa tête ça en restait-là. Il allait rentrer dormir bien sagement avec Lejla qui saurait le réconforter d’un bad mal venu sur sa régression ou lui réapprendre à se brosser les dents avant de dormir. Bref, il comptait pioncer quoi. Et puis voilà que Cami s’en était mêlée pour rajouter une troisième partie de soirée. Un moment qui avait trainé jusqu’au petit matin. Les futilités des détails lui échappant encore en ce lendemain qui tapait pour son crâne, mais ce qu’il pouvait capter très facilement c’était son état d’épave sur la banquette de la mini-discothèque. C'était là qu'était intervenu Costa. Encore saoul de la veille il lui avait proposé un tournois de Fifa, ses traces de sommeil encore fraiches sur la joue droite. Pas un pro du foot, Louis il était quand même coriace question Play et on parlait là d’un indispensable. Le frenchy il était remis et d'aplomb pour remettre les choses dans l'ordre avec la nation italienne. Attrapant une manette, il s'écroule sur un fatboy dans un soupire exprimant le soulagement que cela représente dans une journée aussi difficile que la sienne. « Je t'ai pas dit que j'étais champion de France junior de football en 2005 ? J'me souviens de toi d'ailleurs j't'avais rétamé à l'époque, le grand fratello de l'équipe là. » Il balance ça en balayant sa main comme il aurait prétendument balayé un Costa à l'époque.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
play (ven. 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: play (ven. 17h30) — Mer 6 Mai - 1:35

Costa, il a quasi pas dormi parce qu'il est allé dormir archi tard après le combo petit date perso avec Cami puis fiesta de Noël chez les Adler qui a vite fini par partir en live. Comme d'hab, il s'est aussi levé hyper tôt, pas forcément de bonne volonté. La fin de la semaine, elle se sentait chez un peu tout le monde, nominés et non nominés. Tous, ils se traînaient après la double soirée entre clans et en ce lendemain de veille, l'ambiance elle était plutôt cotonnée. Costa, il a si peu dormi qu'il est encore un peu bourré au lait de poule (??) au rhum en se réveillant mais ça lui passera alors il passe sa journée pépouze à rien branler pour une fois, jusqu'à ce que Louis le harponne pour lui lancer un 1v1 Fifa qui ne fait faire qu'un tour à son sang. L'excitation du challenge le saisit aussitôt, peut-être même encore plus vu qu'il est claqué et malléable aux conneries. Alors quand il va retrouver Loulou dans la salle de jeu et qu'il se laisse tomber à côté de lui en chopant à son tour une manette, il doute pas une seconde de lui et de son équipe. S'il avait pas été obligé de rester à moitié à poil toute la semaine, c'est l'évidence qu'il se serait pointé avec son maillot bleu et blanc aux quatre étoiles sur le dos. Faut dire que la rivalité entre l'Italie et la France, ça fait un paquet d'années qu'elle dure, maintenant, au-delà des hauts et des bas de chaque équipe. « Ouais c'est ça et moi j'étais juré au Concours mondial de Bruxelles il y a deux ans et il me semble bien que j'ai dû aller recracher ta piquette dans les chiottes » il rétorque direct avec un sourire, sans chercher à faire dans la dentelle et la diplomatie avec Louis. ça n'a jamais existé entre eux, ça n'existera probablement jamais. Le jeu il est lancé et Costa, il prend le truc hyper au sérieux, même pour la compo de son équipe. Elle a pas la classe de l'équipe d'il y a dix ans, et l'aura dont a toujours bénéficié l'Italie s'est objectivement un peu atténuée ces dernières années, après une période de règne indiscutable, mais il sait que c'est qu'une question de temps avant que la magie opère à nouveau. Suffit qu'il touche la manette et ça sera reparti. Naturellement, l'équipe de France, il la trouve affreuse. En particulier le petit bonhomme aux cheveux frisés qui ressemble à Loulou, d'ailleurs. « Frérot, dis-moi que vous avez pas été moitié moins scandaleux hier soir que ce que j'ai entendu » il balance en coulant un regard moqueur dans sa direction, tandis qu'il fait ses petits réglages dans son équipe. Ouais, ils ont eu des échos parce qu'il y en a qui sont très fiers de ce qu'il s'est passé dans leur petite orgie d'équipe.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
play (ven. 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: play (ven. 17h30) — Jeu 7 Mai - 0:59

Il ignore comment il trouve aujourd’hui la force de se relever après ses épopées de la veille. Affalé sur un fatboy réceptionnant son reste humain, Costa fait de même et lui balance sa répartie cinglante par la même occasion. Louis ça le fait éclater de rire, empoignant le plaid roulé en boule qui traine là pour le lui balancer avec force. Trois points sur la main de Fatma. « Si ça te piquait la gorge comme ça me pique les yeux fais preuve d’un peu d’empathie steuplait. » qu’il se couvre, merde. Cos ça va faire une semaine qu’il se trimballe à moitié à poil et ils ont épuisé tout le stock de vannes mentionnant son harem depuis, le succès du rital dans la rubrique de Maslov c’est devenu la running joke du chalet. Le frenchy il se concentre sur la composition de son équipe. Il compense son manque d’expertise par la constante d’une composition toujours constituée de valeurs sûres. Les subtilités sur les étoiles montantes il ne connait pas trop, il a ses joueurs fétiches auxquels il s’est hasardeusement attaché lors des tournois entre potes mais ça s’arrête là. Ce qui compte c’est sa maîtrise du jeu de toute façon. Il ne manque pas d’accrocher l’attention de Costa lorsqu’il sélectionne Pavard qui le nargue avec ses petites bouclettes. « Tu vois au moins moi ils m’ont foutu dans le jeu. » Louis, huit ans. Cos il lance le sujet de leurs exploits avec son air moqueur et ça lui arrache un soupire, déjà excédé par ce qu’il a à en dire. « C’était n’imp. » Les Adler aussi ont eu droit à leur petite sauterie hebdomadaire hier, Louis il n’a toujours pas saisi le concept du secret santa en plein mois de mai mais il ne va pas les juger. Kara elle fait ce qu’elle peut. De leur côté c’était parti en freestyle complet, oublié l’esprit bon enfant ils avaient frôlé l’orgie comme des animaux incapables de se tenir. L’abstinence ça rendait tout le monde un peu loco visiblement. « J’ai pas tout pigé comme je suis arrivé déjà bien éclaté. » Beaucoup de détails lui ont échappé mais il croit se souvenir du principal. Il va lui épargner les explications sur l'organisation de leur petit jeu, il sait que Costa en a déjà eu tous les détails. Leurs excès sont sur toutes les lèvres aujourd'hui. « Ça s’est smacké dans tous les sens. Et tu connais Natéo il avait préparé des gages qui incitaient à l’orgie. » Il parle tout en ajustant son dernier joueur, validant sa team avant de se tourner vers son pote pour très clairement y chercher un soutien moral. « J’ai bu un body shot sur Maci frérot. » Il marque une pause, s’indignant de lui-même avec son air consterné. Ses prunelles hurlent des cris de détresse. « Elle a pas du tout kiffé t’imagines même pas la gêne. » Évidemment lui il était bien trop saoul pour s’en rendre compte sur le moment mais il n’arrive pas à s’en remettre de lui avoir imposé ça. Il ne pensait pas se sentir concerné par quoi que ce soit en venant ici, voilà qui était fait.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
play (ven. 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: play (ven. 17h30) — Dim 10 Mai - 1:11

Costa, il se marre toujours bien avec Louis, même quand ils parlent de trucs débiles ou qu'ils se vannent sans échanger une seule parole sérieuse pendant vingt minutes. ça lui rappelle ses délires à la con avec ses potes de Naples ou de Londres. « C'est bon j'accepte d'épargner tes yeux de mortel » il le nargue sans vergogne en daignant étendre la couverture sur ses épaules pour préserver un minimum sa pudeur. Allez, si ça peut lui permettre d'être plus concentré sur la game, il veut bien lui laisser une chance, Costa. Même si Loulou, il devrait être habitué maintenant à le voir à moitié à poil. Limite ça doit lui paraître plus bizarre de le voir couvert, d'autant plus avec le soleil qui revient et lui donnerait même pas envie de se rhabiller une fois dehors. Il lui balance son majeur dans la tronche avec un petit rire narquois quand Louis lui balance être dans le jeu, lui au moins, en se retenant de noter que vu sa gueule chauve, maintenant, il n'est rien du tout. à la place, il se concentre sur son équipe, et c'est pas bien compliqué parce qu'il connait sa sélection par cœur. Au taff, il se concentre principalement sur la série A italienne parce que c'est du continu, mais il gère aussi les matches de la Squadra Azzura avec les mecs affiliés aux autres équipes nationales, quand vient le moment des compétitions internationales. Il sait que l'équipe italienne est pas la plus ouf en ce moment, mais il sait quelles forces sont dispo et quelle compo roule le mieux. Il repense à la veille, d'un côté comme de l'autre et direct, il cherche des infos auprès d'un des principaux intéressés. Rien que de savoir que "c'était n'imp" ça le fait marrer, parce que ça promet des putains d'histoires. Il peut pas s'empêcher de tous les imaginer en train de se pécho de toutes les façons et franchement, ça bug pas mal dans sa tête parce qu'il pige pas trop l'intérêt. Lui, il sait qu'il aurait joué le jeu mais ça l'aurait pas forcément fait kiffer d'embrasser la moitié de la salle, de faire des body shots sur l'autre moitié et autres joyeusetés. Pourtant c'est un sorteur, Costa, c'est un gros débile dès qu'il s'agit de fumer ou de se bourrer la gueule, mais quand même. « Faut que quelqu'un se dévoue pour le sucer là, il en peut plus » il fait mine de commenter d'un air vaguement épouvanté. Le Natéo là, il a totalement compensé son manque sévère de cul par une scène d'orgie digne des plus grands pornos. Puis là, Loulou, il lui balance qu'il a fait un body shot sur Maci et Costa, il arrive à s'étouffer avec sa propre salive, avant de rouler des billes vers son pote. « Je savais pas que votre date s'était aussi bien passé » il se marre à moitié. ça l'étonne pas vraiment qu'elle ait pas kiffé, Maci, elle a l'air tellement peu dans ce délire-là, suffit de voir comment ça la gênait de parler d'herbe médicinale devant une caméra. « Maintenant que j'y pense, c'est vrai que tous les autres darons étaient dans notre équipe en train fêter Noël. » Roma, Santo, Micha. Ils étaient fringués en pulls de Noël à s'offrir des petits cadeaux nuls. « Elle aurait dû être du côté pegi 12, elle aurait plus kiffé. Jill a même créé un chant de Noël. » il ricane rien que d'y repenser. Il s'était quand même bien marré, en vrai, tellement c'était con comme concept. Même si pour le coup, lui aussi il avait eu son compte de smacks sur tous les endroits possibles du corps. « Je te l'échange contre ma Jill shiny » il balance comme un teubé en finalisant enfin son équipe et en lançant le match.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
play (ven. 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: play (ven. 17h30) — Lun 11 Mai - 18:47

« Merci t’es mignonne. » il ne pensait pas si bien dire lorsque Costa ramena sagement la couverture sur ses épaules. Le prude ça ne colle pas à son personnage de ténébreux tatoué, ce qui déclenche tout le comique du portrait qu’il lui offre. Le gars ça fait une semaine qu’il se trimballe à moitié à poil, à force de trainer avec Louis il pourrait presque replace chacun de ses tatouages au bon endroit comme s’il était sa meuf. Il préfère vriller ses yeux sur la télé pour se concentrer sur le dur, un sourire rieur sur les lèvres. Affalé dans son fatboy, les coudes posés sur le sol, il triture les boutons pour venir à bout de son équipe qu’il imagine efficace. Ce qui compte c’est l’assurance, histoire de faire un peu illusion. Louis il a parfaitement conscience que face à un footeux comme Cos il avance en terrain ennemi. Il trouve que son jeu -virtuel- a déjà pas mal évolué en trois semaines, d’ici une petite semaine il lui fera la peau à son équipe claquée au sol. Évidemment Cos il évoque leur sauterie de la veille. Ils avaient frôlé l’orgie collective, faute aux gages olé olé et aux participants pleins de tequila prêts à faire dons de leur salive. Cos, lui, il fou directement la faute sur Natéo. « Santo. » La sentence est irrévocable, Louis il porte le tribut Santo pour sacrifice. Un résumé parfait de la soirée ne pouvait pas être complet sans évoquer son épisode tout merdeux qui avait avorté le départ de Maci. Il y avait une chose à ne pas faire et il avait joyeusement mis les pieds dans le plat. « C’est la merde, elle s’est cassée direct quand je me suis excusé. J’attends que ça passe pour la retenter. » Il vrille ses prunelles sur Cos avec son air full détresse, ça l’autorise tacitement à se foutre de sa gueule parce que même lui il a envie de rire de sa connerie tellement ça le crispe d’avoir été aussi con. En revanche s’il y a quelque chose sur lequel il ne va pas se retenir d’expulser un rire, moqueur bien sûr, c’est le Secret Santa des Adler. Il est temps d’en parler. « Toujours pas compris le délire de noël en mai. C’était quoi le but : confirmer que vous êtes à côté de la plaque ? » Il ricane, toujours aussi railleur quant aux efforts de Kara qui tente de tenir la barre. Il explose un étonnement lorsqu’il évoque Jill en mode choriste. « Quoi ? » Impossible ils ont dû la bâillonner. Pegi 12 mon cul, c’étaient des forcenés chez les Adler. « Mais qu’est-ce que vous lui faites à ma Jill, arrêtez de la maltraiter. » Sa Jill, ouais. Il faut la protéger cette enfant. Louis il trouve qu’elle manque à leur équipe alors forcément il ne va pas se priver d’échanger une carte pour la récupérer dans sa version shiny. « Vas-y, je te la cède si tu me promets d'en prendre soin. » La partie démarre dans une animation coupée comme à leur habitude pour attaquer directement le concret. « C’était quoi ton p’tit cadeau à toi ? » Il demande avec un sourire en coin, coulant un regard sur Cos. « Un cannelloni ? » Pour ce qu’ils avaient à s’offrir entre des merdes ou des boules à neige franchement ça ne l’étonnerait même pas qu’on lui ai fait la vanne. En tout cas, lui, il l’aurait faite.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
play (ven. 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: play (ven. 17h30) — Ven 15 Mai - 1:51

Costa, il éclate de rire autant à cause du nom sorti par Loulou que de la vitesse à laquelle il le lui a balancé. Bien sûr. Le doute n'est pas permis une seconde. Santo, il s'est foutu de sa gueule toute la semaine à cause de son date à la con avec Natéo, parce qu'il a bien senti et deviné que ça le faisait profondément chier de devoir se farcir cette petite soirée avec un mec et gay en plus de ça. Et Costa, il est si peu mature parfois que rien que d'imaginer cette petite vengeance, ça le satisfait.« Pour le bien collectif bien sûr. » il précise avec un sale petit sourire sur les lèvres. C'est qu'ils sont plutôt dans ce délire-là, dans l'autre équipe, alors aucun doute sur le fait que Natéo sera ravi. Santo un peu moins mais bon, on s'en branle un peu. Une qui n'était pas ravie-ravie non plus, c'est Maci et Costa, il l'a croisée plus tôt dans la journée, et il a bien vu à sa gueule qu'elle avait pas passé une soirée folle. Ou plutôt, qu'elle avait passé une soirée un peu trop folle à son goût. ça l'étonnerait pas qu'elle soit pas la seule de l'autre équipe à avoir un peu subi la petite sauterie très littérale de leur chef d'équipe. Il imagine mal Cami, Ashley ou Carl prendre part avec plaisir à ce genre de délire, chacun pour leurs raisons. « J'suis désolé frérot mais en général quand une meuf se barre de la soirée après que t'aies tenté, c'est assez clair comme message. » Il prend un air entendu de big bro pour lui faire comprendre, à Loulou, que c'est mort de chez mort pour son petit plan avec Maci et qu'il ferait mieux de se rabattre sur Lejla comme c'était prévu dès le début. Rien que parce qu'elle a pas de gosse de dix ans dont il va devoir s'occuper. Juste quelques chevaux. « Je crois que Kara vise une vibe famille et pas plateau de film de cul. » il rétorque en se disant qu'il commence à tout doucement glisser en mode team, du moins sous certains aspects, parce qu'il se retrouve là, à défendre son chef et leur groupe sans la moindre raison. En vérité, il a trouvé ça un peu débile aussi, l'idée du Secret Santa, un peu excentrique comme eux. ça l'a bien fait chier de devoir trouver un truc à offrir à Mica, il s'est pas trop foulé et ça s'et d'ailleurs bien reflété sur sa tronche quand elle a capté ce que c'était. Mais très franchement, il en a pas grand chose à foutre. « Tu dis ça parce que tu l'as pas entendue nous chanter d'aller tous nous suicider et à Aera d'aller se faire mettre deux, non, trois fois. » Jill, maltraitée ? C'est plutôt elle qui les maltraite. Lui, ça le fait délirer dans son coin, elle le fait trop rire avec ses grands airs, il en a vues d'autres, à Naples, des gosses comme elles, qui font les grandes parce qu'elles s'emmerdent, incapables de savoir si elles veulent être le centre de l'attention ou si elles veulent qu'on leur foute la paix pour toujours. « Elle a pas dû apprécier la poupée gonflable que Mica lui a offert » il glisse l'air de rien. Costa, il est ok pour la laisser filer de l'autre côté pour son propre bien, parce qu'il a bien conscience que tous ses potes sont de l'autre côté. « On a raté un truc avec elle, elle avait l'air de tirer la gueule à la fin » il fait mine de soupirer comme un daron qui parle de sa fille un peu autiste. Mais au-delà de la blague, elle avait l'air réellement saoulée, Jill, après son petit chant de Noël. Il a pas trop pigé pourquoi, Costa, ça a basculé sans qu'il ne fasse attention et au moment de se mettre à jour, c'était déjà parti en couilles, elle râlait. Leur petit 1v1 commence et l'Italie s'apprête à mettre la branlée de sa vie à la France et direct, comme le petit Zidane qu'il est, il essaie de le perturber. « J'te mets 1/10 pour l'effort » il commente d'une voix intraitable, presque blasée face à son humour singulièrement douteux. Loulou, come on, tu peux faire nettement mieux que ça. Il relève même pas le fait que ça soit un gros radin avec son unique cannelloni. « Des verres à shots mais je les ai paumés. » Non, ils sont sans doute encore près de la cheminée, là où ils les ont utilisés, mais il est pas encore allé les rechercher. Il sait pas s'il le fera. Clairement, Aera en aura pas grand chose à foutre qu'il les garde ou pas. « Faut que je les retrouve pour le nouvel an qu'on va organiser dans une semaine du coup. » Si Noël c'était hier, Cos il va pas casser leur délire et autant pousser jusqu'à la putain de fête de l'année. Clairement, il en aura besoin de ses verres à shots. « ça sera quoi tes bonnes résolutions Loulou  » il lâche distraitement en s'acharnant sur sa manette pour balancer un goal.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE JEUX & DÉTENTE-
Sauter vers: