Le Deal du moment : -47%
Sosh Abonnement Internet Fibre 300Mbits/s + Livebox 4 ...
Voir le deal
15.99 €

Partagez
 

 nothing from nothing (mercredi - 9h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
nothing from nothing (mercredi - 9h00) Empty
Message (#) Sujet: nothing from nothing (mercredi - 9h00) — Lun 4 Mai - 23:31

@cami

Pas de course pour Lejla ce matin. Elle ira peut-être plus tard, ce n’est pas comme si elle avait un planning très remplie, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, quand elle le voulait. Ses responsabilités avaient été mises sur pause, autant en profiter réellement. Elle se glisse hors du lit en marchant sur la pointe des pieds pour faire le moins de bruit pour pas réveiller le français à ses côtés, attrapant le premier pull qui lui tombe sous la main pour se réchauffer. Ignorant l’idée d’essayer de dompter sa coiffe matinale aux allures de crinière, elle se faufile dans les couloirs avec la seule envie de se boire un bon café pour lui donner le kick dont elle a besoin. Surtout si elle ne va pas courir, elle a besoin de quelque chose d’autre pour lui réveiller l’esprit. Elle remarque Cami qui se trouve sur le balcon et se dit que ça serait un bon moment pour passer un moment avec la candidate, comme elle a l’impression qu’elles n’ont pas passé un moment seules ensemble depuis quelques jours. Est-ce qu’il y a un malaise, Lejla n’en est pas complètement certaine, mais elle sent définitivement une distance, et ça ne lui plait pas trop. Passant par la cuisine, elle récupère deux tasses pour prendre à nouveau la direction du balcon et ainsi retrouver la parisienne. « Je viens en paix. » elle s’annonce un sourire bienveillant aux lèvres, avec une touche d’humour, histoire de de donner le ton. Elle lui tend la tasse bouillante en guide d’offrande, prenant place à ses côtés, repliant ses jambes vers elle comme elle a toujours l’habitude de le faire. « Bien dormie ? » après elle arrête le small talk, promis. Elle souffle le contenu de sa tasse ne voulant pas se risquer à boire immédiatement. Elle va oser le sujet Louis, parce que ça ne sert à rien de tourner autour du pot, surtout pas avec Cami qu’elle apprécie énormément. « On est ok? » est-ce que leur amitié naissante est en péril, ou est-ce qu’elle peut encore clamer haut et fort qu’elles sont copines? Elle a bien capté au loin que les propos des chroniques et autres du prime n’avaient pas nécessairement plu à Cami. Sans oublier son intervention lorsqu’ils étaient sur le toit. Alors Lejla, elle demande. « Mon but n’est pas de m’immiscer dans votre relation. Je n’ai pas de mauvaises intentions. » elle précise, se voulant rassurante et honnête. Ce n’est pas son genre, et ça ne l’intéresse pas trop d’être cette fille qui vient foutre la merde. À la base, elle s’entend bien avec les deux, c’est tout. À la seule différence que Louis est un mec et qu’elle le trouve mignon, oui, comme elle avait pu l’admettre. Mais encore là, ça ne voulait pas dire grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
nothing from nothing (mercredi - 9h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: nothing from nothing (mercredi - 9h00) — Mar 5 Mai - 12:10

Le réveil est plus que difficile ce matin, ses paupières peinent à s'ouvrir pour s'arracher à son lit. Elle se masse les deux poignets, libres de toute entrave aujourd'hui. Le seul rendez-vous de la journée va être son date avec Aera ce soir. La parisienne se traîne jusqu'au balcon pour commencer la journée par une bonne bouffée de nicotine. Elle a tout de la droguée au fond. Lejla débarque et Cami redresse la tête, clope fumante entre son index et son majeur pour lui offrir un regard intéressé. « Parce qu'on est en guerre ? » questionne Cami de sa voix fluette en portant sur elle un regard assez étonné. Première nouvelle matinale difficile à accuser. La poupée s'empare de la tasse dans un léger sourire en s'installant. Lejla semble mal à l'aise et décide d'aborder un sujet sensible. Ses opales se braquent sur son minois pour en analyser ses expressions afin d'en tirer ses propres conséquences. La candidate veut savoir s'il y a un problème entre elles, ses sourcils se froissent face à l'incompréhension. « On sera toujours ok toi et moi » répond la parisienne dans un haussement d'épaule. C'est surtout pour lui dire que c'est cool de son côté, en tout cas vis à vis de Lejla, ça l'est. « Si je t'ai fais ressentir le contraire, excuse-moi ce n'était pas volontaire » ajoute Cami doucement. Evidemment, elle ne saute pas de joie quand Lejla et Jill s'emploient à souvent balancer qu'elles trouvent Louis à leur goût mais elle n'a pas eu l'impression de s'être montrée froide ou trop désagréable. Ce n'est pas trop sa came, ce genre d'attitude. « La seule personne ici qui m'irrite, c'est Louis » souffle la parisienne dans une déclaration plutôt sincère. Et encore même son agacement est à mesure variable. « Je ne veux pas que ça crée de drama avec les autres » elle annonce. Parce que c'est tout ce qu'elle déteste, se donner en spectacle ou faire naître des histoires pour rien. C'est surement pour cela qu'ils ont mis deux semaines à comprendre qu'ils se connaissaient tous les deux. La parisienne est plutôt du genre à planter ses ongles dans la jambe de Louis pour lui signaler qu'ils vont devoir parler, plus tard, comme lors du dernier prime.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
nothing from nothing (mercredi - 9h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: nothing from nothing (mercredi - 9h00) — Mer 6 Mai - 18:58

« Je n’espère pas, en fait. » elle souffle en toute franchise en direction de Cami alors qu’elle prend place à ses côtés. S’il y a bien quelque chose qu’elle ne veut pas, c’est qu’une guerre inutile se lance entre les deux. Bon, le terme était un peu fort pour la situation, après tout, il n’y avait jamais eu de confrontation, ni de réels froids entre elles. Disons que Lejla se montre plus préventive pour le coup. Elle acquiesce avec un certain soulagement quand la candidate lui affirme qu’elles seront toujours ok. La place à l’interprétation est tellement facile ici, Lejla a parfois l’impression de se faire des films pour absolument rien. Il suffit d’une remarque, d’un regard, et voilà qu’ils sont partis pour un tour, alors qu’au fond, il n’y a rien à interpréter. Peut-être qu’elle se laisse aussi influencer par le jeu pour essayer de délimiter ses relations ici, ce qui ne fait pas de sens quand elle s’y arrête. Qu’elle vive un peu, elle analysera après. « Oh non, t’as pas à t’excuser. Je suis surement trop sensible, j’ai l’impression de voir des problèmes arriver là où il n’y en a surement pas. Alors j’anticipe et voilà... » Après, c’est un peu difficile de se positionner quand on a l’impression qu’il nous manque un gros morceau du casse-tête Cami/Louis. Elle capte ses paroles à la parisienne, alors que ça ne fait que provoquer un million de questions en Lejla. Elle laisse quelques secondes s’écrouler, fixant sa tasse de café fumante avant de vriller son regard en direction de Cami complimentant le tout d’un sourire qui se veut doux. « Je déteste le drama. » comme pour confirmer qu’elles n’iront pas mettre les pieds là où ni l’une ni l’autre ne serait à l’aise. En tout cas, en ce qui les concerne, parce qu’elle ne peut pas limiter le drama chez les autres. C’est vrai qu’elle s’amuse un peu des petits drames que trafiquent la production et les piques que peut lancer Jill dans toute sa lourdeur, mais elle ne voudrait jamais être mêlée à du vrai et pur drama. Elle préfère éviter les confrontations en générales. Beaucoup plus pacifiste que provocatrice. « Pourquoi il t’irrite autant ? » curieuse, elle veut bien toucher le sujet si Cami est partante. Elle ne veut pas la forcer, elle se doute aussi comme plusieurs que ça a peut-être, ou pas, un lien avec leur secret. « Ça date de longtemps votre histoire ? » C’est une histoire au passé ou au présent ? C’est qu’elle pousse peut-être la curiosité un peu trop loin, alors elle ajoute. « On n’est pas obligé d’en parler si ça ne te tente pas aussi. » elle va prendre ce qu’elle voudra bien lui donner Cami. « Tu vois, c’est exactement la raison pourquoi je ne trouverai aucun secret ici. » elle plaisante dans un petit rire, quelque peu résolu à son triste sort.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
nothing from nothing (mercredi - 9h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: nothing from nothing (mercredi - 9h00) — Sam 9 Mai - 1:29

La parisienne préfère directe mettre les choses à plat histoire d'effacer tous signaux contradictoires qu'elle aurait pu éventuellement envoyer à la candidate. Parce que clairement, elle ne voit pas où il pourrait y avoir un problème entre elles. Elle se contente d'afficher un léger sourire pour lui demander de chiller sur le sujet. « Je ne peux pas te promettre de répondre à tout » laisse quand même entendre la parisienne. Cami ne relève pas le mot histoire pour lui dire qu'au fond, y en a pas trop. Elle se fait silencieuse le temps de quelques secondes. « Je le connais depuis le lycée » explique Cami. Oui, ça commence à dater maintenant. « J'ai atterri dans sa classe quand je suis arrivée en France » complète la môme pour un peu plus de précision. Y a rien de super glamour dans leur rencontre, mais elle préfère en poser les contours vu qu'ils ont tous l'air de s'emballer autour de leur relation comme s'il s'agissait d'une grosse folie alors qu'il n'en n'est rien. « Et après on a toujours trainé avec la même bande de potes » conclut la parisienne. Ils ne se sont quasiment pas lâchés depuis sauf pendant ces derniers mois. Jill ne devrait pas avoir du mal à s'imaginer tout ce que ça implique, vu qu'elle sort à peine de cette période. « T'as déjà évolué dans un écosystème aussi réduit ? » lui demande Cami, histoire de structurer de son côté l'espace vital de Lejla. Pour elle, y a les amitiés parfois un peu superficielles mais qui font du bien et le noyau dur de ceux qui sont toujours là malgré les années. « C'est le genre d'amitié un peu bizarre où tout le monde se voyait tout le temps, ça parlait vite aussi parce qu'il faut gérer en plus les interactions entre chacun » Une bande, c'est rarement une histoire d'unanimité mais surtout de majorité. « Après cette intensité s'est estompée en grandissant bien évidemment » elle la rassure, parce que chacun a évolué de son côté avec ses propres expérience. Lejla lui fait comprendre qu'elle est à la ramasse concernant la chasse aux secrets. Elle lui offre un regard un peu surpris avant de porter à ses lèvres le liquide encore brûlant avant d'enchainer sur une taffe. « Pourquoi tu dis ça ? Parce que tu as mis du temps à capter pour nous deux ou parce que tu as du mal à imposer tes questions ? » lui demande la poupée. Ca la fait toujours sourire de se dire qu'ils ont mis deux semaines quand même malgré la plus grande transparence des deux concernés. « Rassure toi, tu es loin d'être la seule vu le nombre de questions que j'ai cette semaine à propos de Louis » elle glisse. Cami, elle a plus l'impression que c'est sa relation avec le français qui les intéresse plus que sa propre personne finalement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
nothing from nothing (mercredi - 9h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: nothing from nothing (mercredi - 9h00) — Mer 13 Mai - 7:21

Elle ne s’attend pas à ce que Cami s’ouvre comme un livre ouvert lorsqu’elle la questionne sur sa relation avec Louis. Elle est prête à accepter ce qu’elle lui donnera, parce qu’à la base, si Lejla n’avait pas posé beaucoup de questions, c’était justement parce qu’elle n’avait pas envie de jouer les indiscrètes dans leur histoire. « Je vois oui, ça fait longtemps. » elle s’imaginait bien qu’il ne se connaissait pas que depuis quelques années et que ça relevait d’une relation plus lointaine. Elle tente de se positionner dans ce que lui raconte Cami, de s’imaginer en quoi consistait ce cercle d’ami qu’elle ne fait qu’effleurer dans sa description. « Vous étiez combien à être toujours ensemble ? » elle demande naturellement, pour essayer de comprendre la dynamique. Elle arrive à comprendre, pourtant ce n’est pas quelque chose à laquelle elle peut connecter à tous les niveaux. Lejla, elle n’a pas vraiment vécu ce genre d’amitié au lycée. « Niveau écosystème réduit, je viens d’un village de 1000 habitants, donc. » elle lui laisse s’imaginer le tableau dans un rire légèrement sarcastique. Elle a compris sa question, elle devait se donner quelques secondes pour bien y répondre. « J’ai jamais eu un cercle d’amis tissé serré pour être honnête. J’ai toujours été proche de mes demi-frères et de leurs amis, j’avais quelques copines, mais c’est tout. Je me cherchais beaucoup à l’adolescence. J’expérimentais. » elle aime bien le terme expérimenter, maintenant qu’elle était plus vieille et qu’elle avait une bien meilleure idée de la personne qu’elle était. Elle ne s’attarde pas sur les détails, là n’est pas le sujet pour l’instant. Et elle préfère se reconcentrer sur Cami et ses potes. « Vous êtes tous différents, mais vous vous complétez. Ce genre de dynamique. » un peu dysfonctionnelle, mais qui fonctionne bien sur le long terme elle imagine. « Certains étaient plus que des amis ? » elle ajoute doucement, faisant référence au fait de gérer les interactions entre chacun. Et elle ne visait pas que Cami et Louis dans son interrogation, mais plus au sens large. Elle se risque à boire une gorgée de café, pensive face à l’intensité évanouie dont elle fait mention, cherchant à relier ses mots à ce qu’elle venait de décrire. « Vous avez arrêté de vous voir ? Ou c’est juste qu’avec le temps, votre relation à tous ne prenait plus le même sens ? » Elle vrille le regard en direction de la candidate, laissant sa curiosité l’emporter. C’était souvent ce qui arrivait en amitié, soit qu’il se passait un événement qui faisait en sorte que plus rien ne pouvait revenir comme avant, ou simplement qu’en vieillissant, les intérêts de tous et chacun prennent un nouveau tournant et la relation n’a plus le même impact dans nos vies. Cami elle semble surprise de savoir que Lejla n’est pas en avance dans la chasse au secret. Elle a pourtant l’impression que c’est un peu écrit dans son front qu’elle est à côté de la plaque à ce niveau depuis le début. « Les deux ? » elle souffle d’un rire doucement ironique. « Non mais en fait, j’ai compris assez rapidement que vous vous connaissiez, je n’ai juste pas relevé. » après quelques jours durant la première semaine. Mais comme elle ne savait pas s’ils voulaient en parler ou non, elle n’a juste pas imposé ses questionnements. « Je ne veux pas mettre les gens mal à l’aise avec mes questions. Tout le monde cache quelque chose, j’ai peur d’être insensible sans le savoir, alors j’ose pas jouer les grandes enquêtrices. » elle finit par avouer d’un haussement d’épaules résolues, comme si elle savait qu’elle n’allait surement pas buzzer cette saison. Bien que cette semaine elle a l’impression d’avoir avancé dans ses interactions. Elle a pris en confiance dans le domaine. Elle se doute bien qu’elle ne doit pas être la seule à se questionner sur l’énigmatique duo Cami et Louis. Mais franchement, ça la saoulerait rapidement si elle était dans la position de Cami et de n’être réduit qu’à sa relation avec le candidat. C’est pourquoi elle décide de rebondir sur une info qu’elle a mentionnée plus tôt et qui intéresse Lejla. « Tu parlais de quand tu es arrivé en France. C’est quoi qui a poussé tes parents à déménager ? Avec une aussi grosse famille, ça n’a pas dû être évident ? » elle avait vécu le déménagement d'un pays à un autre, Lejla, et juste elle et sa mère, ça avait quand même été un gros bordel, du peu qu’elle se souvienne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
nothing from nothing (mercredi - 9h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: nothing from nothing (mercredi - 9h00) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BALCON-
Sauter vers: