Partagez
 

 Goldfinger. (mardi à 21h45)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Mar 5 Mai - 6:53

@Santo @Kara

H13 depuis le début du calvaire de Jill, attachée à son boulet perso par le poignet. Avec Santo, ils commencent à devenir pas trop mauvais à ce petit jeu. Ils sont comme un vieux couple qui a appris à vivre ensemble tout en continuant à se chamailler pour un oui ou pour un non. Il y a quelques concessions qui sont parfois faites, mais ils ne peuvent pas s’empêcher de se fighter pour savoir qui sera élu leader officiel du binôme. C’est des teignes les deux, avec leurs ego surdimensionnés. Cela dit, il y a un truc pour lequel ils ont réussis à s’accorder. En fait, ils ont vite pigé le système pour parvenir à se voir accorder un break avec les menottes en cas de nécessité absolu. Du coup comme deux cons, pour soulager leurs poignets, ils enchaînent les pauses pipi pour lesquelles ont leur accorde un minimum d’intimité. Jill -le cerveau du duo clairement- en plus d’avoir eu cette idée pour troller l’assistant maître des clés, elle a trouvé une nouvelle parade en réclamant de pouvoir aller se baigner malgré la situation. La prod’, elle n’a pas vraiment pu lui refuser son caprice à cause de la pénurie de bikinis à l’écran qu’elle subit pour avoir décidé de se relocaliser dans un pays qui ne connait pas le concept du soleil. Le temps qu’ils se changent l’un et l’autre, ils ont réussi à gratter presque 30 minutes de liberté, avant de prendre le chemin de l’extérieur enroulés dans leurs serviettes. « Je ne donne pas cher du reste de tes dents si mon père l’apprend. » elle lâche dans son petit sourire de psychobitch au moment de se glisser dans l’eau chaude. Les menottes, le jacuzzi… Limite, ça l’excite d’imaginer fratello se faire éclater la gueule par son paternel overprotective pour avoir approché de trop près sa petite princesse. Jill, elle ne va jamais le lâcher avec cette histoire de dents. Elle est prête à aligner toutes les plaisanteries qui lui viennent en tête à ce sujet et l’afficher auprès des autres candidats jusqu’à atteindre l’épuisement. Elle est relou, mais elle s’en fout. Surtout qu’en soit, maintenant, elle a plusieurs thématiques pour bien se foutre de sa gueule, donc elle ne va plus le lâcher. « Par contre je twerk pas. Sorry. » Pas de lap-dance ou de strip-tease non plus, va falloir qu’il se dégotte une autre gonzesse pour ce genre d’activités. Justement, en mode apparition divine pour soulager les hormones du rital, y’a Kara qui passe au loin. Jill, elle lève automatiquement son bras trainant dans son sillage celui de Santo comme un poids mort. « Ouhou, Kara. » elle l’interpelle en agitant la main, sans demander l’avis de son voisin. « Tu viens nous rejoindre ? » Haha, c’est qu’il va bien être entouré l’autre gland dans cette configuration pas du tout malaisante. Et peut-être qu’il va enfin avoir l’air d’un petit mac italien entouré de ses poules au lieu de se contenter de leur faire croire à sa life à la Gomorra que Jill n’achète pas du tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Mar 5 Mai - 16:49

Je fais un signe de main à l’attention de Klaus pour lui souhaiter une bonne nuit et je m’éloigne du stand de bonbon en regardant le sachet rempli que je me suis fait. J’ai dû prendre deux kilos depuis le début de l’aventure simplement à cause de ses friandises, mais je n’arrive pas à m’en empêcher. Je déambule dans les rues du village jusqu’à prendre la direction du chalet. Quand j’arrive aux abords du jardin, la voix perçante de Jill me sort de ma rêverie. Je tourne la tête dans sa direction et je vois qu’elle est dans le jacuzzi avec Santo. D’abord troublé par cette vision, je me souviens qu’aujourd’hui, c’est le jour où ils sont attachés l’un à l’autre grâce à la chronique d’Elena. Mon sourire s’élargit à cette simple pensée. Je m’approche d’eux alors qu’elle me propose bien gentiment de me joindre à leur baignade nocturne. La brune a sûrement une idée derrière la tête, mais étant plutôt de bonne humeur et ayant envie de m’amuser un avec eux, je ne me vois pas refuser son invitation. « Avec plaisir, par contre, je n’ai pas très envie de remonter jusqu’à dans la chambre pour enfiler un maillot de bain. » je lui réponds innocemment, avant de faire semblant d’avoir une idée. « Oh et puis sous-vêtements ou maillot de bain, on est plus à ça près. » Je retire ma veste, déposant mon sachet de bonbon dessus avant de déboutonner mon pantalon. Je le laisse glisser jusqu’à mes chevilles puis je m’extirpe alors que l’air frais passe entre mes jambes. Le froid commence déjà à me faire trembler, je rejoins rapidement le duo dans le jacuzzi, me mettant face à eux. Je garde ce petit sourire malicieux en fixant Jill. « J’aurais bien fait tomber le t-shirt, mais je ne suis pas fan du topless. » Je conclue mes propos en faisant un clin d'oeil à la brune. Bon j’avoue que je la titille un peu parce que depuis qu’elle a grillé notre petite soirée avec Santo, elle n’arrive pas à s’empêcher de faire des commentaires, même si me fait plutôt rire, tout comme Santo je pense. C’est qu’elle est très passif-agressif comme nana et ça m’éclate de la voir comme ça. « Alors les gars, racontez-moi un peu votre journée ! » Je regarde tour à tour les deux protagonistes attendant un petit résumé de leurs aventures menottés l’un à l’autre. Il suffit de regarder leurs têtes, l’ambiance a dû être au rendez-vous.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Mar 5 Mai - 22:29

Ca se termine à quelle heure, déjà ? Vu qu'ils avaient été menottés à 8h30, son appréhension à Santo c'était qu'ils se tapent vraiment cette punition pendant 24h. 24 vraies heures. Là on leur reclipsait les menottes pour la 15ème fois de la journée, après qu'ils aient passé une bonne vingtaine de minutes à se préparer pour aller au jacu. Et hop, reparti pour quelques heures. L'idée c'était de kiffer la fin de journée dans l'eau chaude. Finalement ils avaient été pas si mauvais dans cette guerre d'égos. Jill et lui sur certains points ils se ressemblaient beaucoup. Leur volonté d'être toujours meneurs dans les décisions, c'était à la fois un motif de moqueries et d'exaspération. Après une pause au bar c'était elle qui avait choisi leur destination finale. Je compte pas aller dans le New Jersey, ça tombe bien. Les mômes ils s'étaient glissés dans l'eau chaude, et Santo il touchait déjà aux boutons pour lancer les jets. Ewww. Pourquoi elle lui parlait de twerk celle-là ? Il arborait son petit sourire de "gland", comme elle l'avait appelé plus tôt dans la journée. Chez toi c'est plutôt le jeu du placard dans le noir pour draguer de toute façon, non ? Allez, elle pouvait le lui avouer, après sa petite confession de l'autre jour à propos du ice and salt challenge. Ah, nouvelle arrivée cocasse dans leur petit moment d'intimité poussée. Kara était en train de se foutre en sous vêtements pour les rejoindre dans l'eau. Ok, a bit strange, mais Santo avec sa fierté d'italien il était assez tranquille. Come on come on, c'est le carré VIP. Elles faisaient un peu exprès de roucouler, les deux. Et lui, pour l'instant, ça le faisait marrer. Ah bah ça tombe bien que tu parles de top less, parce qu'on a fait un classement des meufs les plus bonnes. Il avait sorti son bras menotté de l'eau pour pointer Jill du doigt. Bon j'ai pas pu te mettre en première au risque de représailles, mais Jill t'a justement classée Number 1. Ca, ça les avait bien occupés dix minutes. Ils avaient fait toutes sortes de classements aujourd'hui. Toutes sortes d'activités ludiques oubliées. Un Scrabble. Jamais joué. Santo il s'était pris une raclée au jeu, pas forcément favori dans sa langue d'adoption. Mais ça faisait partie des victoires qu'il lui avait accordé, histoire qu'ils se répartissent les petites joies. Quoiqu'en y pensant, c'était une technique pour faire du pied à ta chef d'équipe Jill ? Aucun compliment n'était gratuit avec NYC, fallait l'avouer, elle avait un caractère de chien malgré ses petits yeux d'allumeuse.

_________________
Goldfinger. (mardi à 21h45) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Mer 6 Mai - 19:48

Santo, il fait le malin en disant qu’il ne compte pas se rendre dans le New Jersey, mais c’est sans compter la perfidie d’un paternel en roue libre. En vrai, le père de Jill, il est plutôt du genre bonne pâte, à céder à sa fille sans toutefois être dupe. Il sait qu’elle en profite et il est parfaitement conscient de son goût pour toute forme de provocation, mais faut pas non plus pousser. Elle lui glisse un petit coup d’œil amusé à l’évocation du célèbre 7 Minutes in Heaven américain. Il se moque, mais s’il savait le genre de jeux alcoolisés auxquels ils s’adonnaient dans son lycée de Gen-Z… « Tu pourras venir me rendre visite dans mon placard, t’inquiètes. » elle roucoule. Meaning sa chambre toute ripou dans les combles. Au moins, y’a peu de chance de se faire interrompre par un coloc envahissant. C’est aussi moins étrange que d’essayer de se choper dans le bar où il y a toujours tout un tas de passages, suivez mon regard. Jill, elle se sent comme un poisson dans l’eau à barboter dans le jacuzzi en compagnie de Santo et de Kara en passe de les rejoindre en sous-vêtements. Elle ne quitte plus son petit sourire de meuf zarbi qu’on ne sait jamais comment accueillir. « RAS. On s’habitue. » elle lâche lorsque la candidate s’enquiert à propos de leur journée. Franchement, ils ont rien glandés les deux, à part faire des jeux débiles de leur level de maturité. Jill, elle remarque aussi qu’elle commence à le supporter, parce qu’elle ressent de moins en moins la pulsion de lui découper le bras pour se libérer. « C’était son idée le classement. » Faux, c’est à 200% le genre d’activité qui ne peut sortir que de son petit cerveau tordu de gamine en folie, cherchant à mettre au pied du mur Santo. La môme, elle glisse quand même un petit regard interloqué à sa copine l’air de lui dire que ce n’est pas très feminist-friendly tout ça. Quel genre de gland irait noter les candidates de l’émission selon leur degré de bonnasitude ? Va falloir changer de crush fissa, Kara. « Et lui il a mis Cami première de sa liste, le traitre. » C’était un peu le deal, parce que Jill, elle n’acceptait que l’une de ses deux potes du jeu à cette place à défaut d’être élue number 1. « Je vais être obligée d'aller en référer à Louis. Le pauvre, il était trop concentré sur Gianni pour remarquer l’autre rital en embuscade. » elle s’écoute parler en faisant son petit numéro habituel. « C’est pire que des chacals, ils chassent en meute maintenant. » T’en as un qui détourne l'attention, pendant que l'autre attaque. D’ici à ce qu’ils apportent la carcasse de cette pauvre Cami à l’Alpha Costa des fratelli pour qu’il ait également sa part du gâteau… « Pourquoi dès que je fais un truc, vous me prêtez tous des intentions cachées ? » elle s’amuse dans un sourire C'est un truc récurrent dans le chalet, mais c’est clair que Jill, elle ne laisse jamais rien au hasard. « Mais non, Kara je te trouve réellement super bonne depuis le day 1. » elle ronronne en cherchant son regard. Limite, elle se chauffe pour aller faire des squats dans la salle de sport afin d’essayer de se mettre au level du cul d’enfer de la new-yorkaise. « T’aurais mis qui à la première place de ton classement ? » Et voilà qu’ils la tirent vers le bas avec leurs jeux débiles. Le pairing Santo/Jill, est-ce que c’est réellement quelque chose dont cette émission avait besoin ?

_________________


Dernière édition par Jill le Jeu 7 Mai - 12:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Jeu 7 Mai - 1:33

Rejoindre les deux zigotos dans leur bain nocturne, ce n’est pas trop ce que j’avais prévu après mon petit tour au village, mais voir ce duo improbable dans le jacuzzi ça me donne l’impression que je vais bien pouvoir me fendre la poire. Je m’informe de comment c’est passé leur journée attachée l’un à l’autre. D’après Jill, y a rien à signaler, ça signifie que la benjamine du groupe a pas trop dû lui taper sur les nerfs et Santo n’a pas du faire le lourd non. Je me dis qu’après avoir survécu à une telle journée, ils sont prêts à s’entendre jusqu’à la fin de leur jour maintenant. Le rital m’informe d’ailleurs qu’ils se sont amusés à faire un classement des meufs les plus bonnes du chalet et que j’ai fini en première position sur celui de Jill. Je tourne ma tête, prenant un air stupéfait par cette révélation. Jill s’empresse d’ajouter que l’idée de ce listing vient de Santo. « J’en doute pas une seconde, c’est tout à fait son genre. » Bah ouais, il a tellement le profil pour faire ça comparé à Jill qui fait tout de suite plus mature à côté de lui. J’aurais dû mal à penser ça d’elle. Ou pas. Elle m’informe que Santo a mis Cami en tête de son classement, le qualifiant de traite au passage. Je plante mon regard dans celui de Santo, amusée. « J’avoue qu’après le moment qu'on a passé ensemble la semaine passée, je suis déçue de ne pas être en pole position. » Si ça fait plaisir à Jill que j’ai le rôle de la nana jalouse à mort, je lui offre mon interprétation de ce rôle avec plaisir. Cependant, je suis surprise parce que j’apprends de sa propre bouche concernant Louis et Gianni. « Attends, Attends, j’ai raté un épisode là ! Qu’est-ce qui s’est passé entre l’autre idiot et Gianni ? » J’éclipse presque la présence de Santo du jacuzzi tellement mon envie de connaître tous les ragots prends le dessus. En même temps, il se retrouve avec deux commères, il ne pouvait pas s’attendre à autre chose de notre part. La brune confirme bien qu’elle me trouve bonne depuis le premier jour. Je la regarde minauder, plus flattée qu’autre chose par cette déclaration. Je lui caresse la joue du bout d’un doigt, un air de fausse séductrice. « Mais en fait, la semaine dernière tu étais simplement jalouse de pas être à la place de Santo au bar. On remet ça quand tu veux ma belle. » Et je lui offre un clin d’œil avant d’éclater de rire. Elle finit par me demander mon propre numéro un de mon classement et je les regarde tour à tour. « Désolé ma petite Jill, mais avant ton petit cul d’adolescente, j’aurais mis Michaela en haut de la liste. Cette meuf a un corps de malade alors qu’elle a le double notre âge, je la respecte trop pour ça. » Elle serait clairement à la tête du classement des meufs les plus bonnes de ce jeu. « Bon, j’espère que vous avez fait le même classement avec les mecs, sinon c’est complètement déplacé. » Ouais, ça risque de pas trop plaire aux téléspectateurs et faut dire qu’avec Jill, on est en supériorité numérique, donc je préfère clairement parler de mec.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Sam 9 Mai - 2:56

Ca prenait un peu l'allure d'une conversation entre meufs cette connerie. Santo il pouvait bien déconner sur demande mais c'était pas non plus un sac à ragots. Il était trop habitué à traîner avec des mecs et à côtoyer un tout autre humour. Limite il aurait été plus à l'aise à se taper un autre épisode de gossip girl et pioncer tranquillement qu'à prolonger cette discussion mode confessions nocturnes. Il sentait qu'il serait vite limité dans sa capacité à nourrir les potins, mais tant que ça restait dans un registre qu'il gérait, il était prêt à s'investir un minimum. Aux grands hommes les grandes idées. Il s'en foutait sévère de passer pour un macho à deux balles, le gars. Les conclusions seraient pas pires que celles faites par la Maslov entre ses chroniques pour alimenter leurs discussions. Et puis come on, tout le monde était évidemment au courant de la full culpabilité de Jill dans ce genre d'initiatives. Y'aurait bien les chroniques de la semaine pour pointer du doigt sa propension à répondre à ces questions en dehors de toute demande venue de la production. Jill et lui pour ça ils s'étaient bien trouvés, avec leur fausse honnêteté à deux balles alors qu'ils étaient pas capables de gérer trois réponses à la Maslov. Heureusement que Kara les avait pas emmerdés à ce propos. En attendant il arborait son petit sourire goguenard de mec un peu trop à l'aise alors que NYC enfonçait le clou avec ses petites révélations. Il avait appris à gérer le phénomène, depuis les heures. Faux, elle mytho complet pour niquer notre vibe de fratelli parce qu'elle est deg d'être dans aucune alliance. Tututu Jill, fallait pas oublier qu'il avait pour mission de ne dire que la stricte vérité aujourd'hui, à cause de ces putain de règles auto-imposées. Pas de Cami en top 1, pas de dispute avec Louis, il laissait ça à Gigi. Santo c'était à son tour de jouer l'innocent avec son index qui faisait non. Hein avoue Jill. Tu t'es sentie trahie par Kara. Kara, quel est ton point de vue sur la question ? Et en parlant d'elle, super bonne transition cette référence au strip-tease. Ca tombait comme un cheveu sur la soupe pour appuyer sa position. Il avait même lâché un petit regard en biais à Jill pour se marrer de ce petit retournement de situation. Je sais pas quand vous avez décidé de faire des alliances en mode Hunger Games, mais fallait pas laisser Jill sur le carreau... Elle était dans la préparation de sa revanche, la môme, ça se voyait à son sourire zarbi. Non on a zappé les mecs parce que eww, tous trop moches et en plus Jill est undatable alors zéro intérêt. Haussement d'épaules. Mais vu qu'elle m'a interdit de voir Costa de la journée je suspecte qu'elle ait aussi succombé à la fièvre Napoli 1. Et là il avait capté le regard de Kara pour chercher à avoir son avis sur cette théorie hautement bancale.

_________________
Goldfinger. (mardi à 21h45) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Dim 10 Mai - 18:55

Kara, elle ne doit pas être trop éveillée niveau chasse aux secrets&co si elle a déjà loupé la manière que Louis a de mater Gianni dès qu’il s’approche trop près de Cami. En même temps, le rital, il essaye grave de taper l’incruste dans le champ d’action de la demoiselle. En ce moment-même, ils sont menottés quelque part dans le chalet et il doit lui faire les yeux doux un max pour tenter de l’amadouer. Jill, elle roule un peu des billes. Ils ne sont pas prêts de rétamer les Schwartz si même leur cheffe d’équipe est complètement à la masse par rapport à ce qu’il se passe dans cette baraque. « Bah, il est jaloux quoi. » Duh. Y’a Santo à côté qui se sent délaissé pendant qu’elles s’échangent des ragots, alors il vient ouvrir sa gueule en ramenant le sujet des alliances sur le tapis. Ça tombe bien, parce que Jill, elle a pas mal de trucs à dire à propos de cette bande de copine débarquée de nowhere pour les niquer lors des nominations. « Ouais, j’ai pas capté ce que tu glandais avec ces meufs. » Kara, elle n’a rien à voir avec ce groupe de pseudo cheerleader qui cherche à se faire bien voir par tout le monde. Normalement, Rosamie et Roma ont déjà adopté Izïa entant qu’animal de compagnie weirdo du groupe pour faire leur BA inclusive, donc elle ne pige pas ce que Kara vient également faire dans l’équation. Sa personnalité, elle ne matche pas vraiment avec la leur, donc la môme, elle a dû mal à croire en leur amitié. « On n’est pas assez bien pour toi, c’est ça ? » elle demande dans un sourire. Nan, mais c’est viable comme stratégie d’aller vers les nanas les plus populaires de l’émission. C’est la loi de leur micro-société digne de la cafétéria du lycée. Comme Lindsay Lohan qui rejoint les Plastiques pour s’intégrer correctement dans Mean Girls, Kara a choisi de s’allier avec la paire d’ovaires ayant le plus de chance d’aller loin dans l’aventure. « Très jalouse. » elle se contente d’expirer. De Santo, des trois autres zouz, de Michaela qui se retrouve en tête de la liste des bonnasses made by miss Harlem… Jill, elle se sent grave délaissée de toutes parts, elle qui pourtant fait l’effort de se montrer gentille et aimable avec tout le monde… Ça commence à parler d’une liste des plus beaux mecs du game, mais ça va être vite vu de son côté. Numéro 1 : Louis. Numéro 2 : Louis. Numéro 3 : Louis. C’est clairement le BG de la saison et lui au moins, il a toutes ses dents. « A chaque fois que je le vois, je me sens pousser des ailes comme les deux tatouages de piafs qu’il a sur les clavicules… » elle annonce de sa voix neutre à propos de Don Costa qui possède déjà un sacré harem de gonzesses. « Normalement votre truc ce n’est pas de faire des jeux ou de vous lancer des défis ? » C’est ce qu’elle a cru comprendre, ou alors l’épisode qu’elle a surpris la semaine dernière est encore plus embarrassant qu’elle ne le pensait. « Fuck, Marry, Kill. Toi tu dois choisir chez les fratelli… » elle annonce en regardant Kara, avant que son regard pivote vers Santo. Et pour lui… « Cami, Kara et moi. » elle annonce dans un sourire. What a surprise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Dim 10 Mai - 22:29

Je ne comprends pas trop ce qu’elle me chante Jill quand elle me parle de Gianni et Louis, je pense à un truc plutôt chelou, mais en fait elle me fait comprendre que Louis est juste jaloux du rapprochement de Gianni avec sa copine Cami. Un petit tant de compréhension, mais c’est bon je suis de nouveau à jour. « Mais il est jaloux pour rien, Gianni j’ai l’impression qu’il drague tout ce qui bouge. » Enfin, c’est ce que j’ai compris, ne m’étant pas vraiment rapproché du troisième italien de la bande, mais j’ai entendu des différents flirts qu’il a eu avec les candidates de la maison. Aera, Roma, Cami, en trois semaines ? Il remporte le titre du womanizer haut la main. Santo lui m’explique que Jill essaye de foutre le bordel entre nous parce qu’elle est juste jalouse d’être dans aucune alliance. Je dévisage l’américaine, attendant peut-être des aveux. A la place, encore des reproches non plus sur Santo, mais sur mon groupe de copine. Je lève les yeux au ciel, prenant un air faussement excédé. « Encore des critiques, j’ai bien compris que tu me voulais que pour toi Jill. » Je vais finir par le croire, la brune a un problème avec toutes les personnes dont je me sens proche, je suis à deux doigt de me demander si elle ne veut pas me faire une crise à la Carl. Voilà qu’elle continue en me demandant s’ils ne sont pas assez bien pour moi. « Jill, je te kiffe, tu le sais. Mais je ne suis pas 100% sûr d’être dans le même délire que Lejla et toi. Genre vous parlez de vos chevaux de compagnies ou de la taille de vos prairies ? » Je la taquine, mais Santo il est obligé d’enfoncer davantage le truc. Je le fusille du regard quand il me demande de donner mon point de vue sur le sentiment de trahison que ressent Jill. « Je crois que Jill c’est un gros bébé qui a besoin d’autant d’amour que Carl et que si elle veut, je lâche tout le monde pour ses beaux yeux. Nous deux contre le reste du monde bébé, faut juste me le demander. » Je suis prête à lui offert tout l’amour dont elle a besoin, même si elle risque de vite regretter de m’avoir dans ses basques sans arrêt. Je demande s’ils ont fait le même classement pour les mecs, mais Santo me fait comprendre que non et que Jill, c’est Costa qu’elle aurait sûrement mis en numéro un, je ne peux pas m’empêcher de faire une grimace. « Le ship Costa/Jill ça passe pas du tout là dans mon esprit. » Non, elle doit préférer des mecs un peu teubé sur les bords qui se la raconte, du style de Louis. D’ailleurs, la brune repart à la charge en nous demandant si Santo et moi, notre truc, ce n’est pas de se défier sans arrêt ou de faire des jeux. « La plupart du temps, mais on t’a déjà traumatisé une fois, on ne veut pas heurter ta sensibilité une nouvelle fois. » Déjà qu’elle continue à nous faire tout un pataquès après une semaine, je ne préfère pas continuer à alimenter ses nombreuses insinuations. Elle enchaîne proposant un jeu classique, avec cependant des choix limités aux trois italiens du jeu alors qu’elle oblige Santo à choisir entre elle-même, Cami et moi. Je souris, amusée. « Dis donc toi, tu devrais essayer de te faire engager par la prod pour remplacer Elena les saisons prochaines, t’es grave douée pour foutre la merde. » Plus douée que Elena qui en trois semaines luttent désespérément pour essayer de créer un semblant de tension au sein du jeu. « Je me marie avec Gianni, il a l’air d’être grave à l’aise financièrement, ouais je fais clairement la michto sur ce coup-là. » C’est qu’un jeu, ce n’est pas comme si on allait se passer la bague au doigt réellement. « Je couche avec Santo et je tue Costa, parce que je ne peux clairement rien imaginer avec lui, il me fait trop penser à l’un de mes frères version blanc. » Est-ce que princesse Jill sera satisfaite de mes réponses, au tour de Santo de patauger dans les problèmes, je suis toute ouïe.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Mar 12 Mai - 8:49

Santo il préférait gentiment laisser s'estomper le sujet Gigi. D'un côté parce que c'était son pote, et de l'autre parce qu'il était pas super à l'aise avec ces histoires de jalousie or whatever. Il avait pas envie de s'engouffrer dans la brèche et ramener sa fraise sur le sujet parce qu'il était convaincu qu'à deux meufs contre lui ils n'auraient forcément pas la même position sur la situation. Il avait zéro recul sur les histoires de drague made in téléréalite et honnêtement il était pas près de se sentir impacté par ce genre d'événements. Par contre le sujet des alliances le faisait nettement plus marrer. Ouuuuh ça sonne comme une alliance là non ? Ce nous deux vs. le reste du monde. Santo il s'en branlait de pas être inclus dans le truc mais ça le faisait bien kiffer d'aider à dissocier des alliances pré-établies. Sur ça il soutenait Jill. D'où des groupes anarchiques se créaient pour venir destroy leurs équilibres ? L'équipe avant tout. Il avait bien dit à Kara de lâcher son rôle de leader mais au lieu de ça elle les poignardait dans le dos à coup de pactes du sang randoms. No way. Et voir son regard fulminant ça le faisait d'autant plus sourire. Déso je suis lié à Jill. Il avait soulevé son bras pour indiquer les menottes. C'était les règles du game, aujourd'hui ils jouaient la conciliation. L'entente. Au fond c'était une journée sacrément politique pour leurs deux attitudes d'électrons libres. Elena elle avait tapé fort en les forçant à travailler leur lien. Et dans sa petite tête à Santo le truc prenait une certaine dimension, parce qu'au fond Jill il l'avait toujours estimée. Même avec ses histoires de jeu d'adolescents du New Jersey. Il s'était contenté de hausser les épaules en levant les yeux au ciel à propos du mytho Jill/Costa. Y'avait clairement aucune harmonie entre eux, et la différence d'âge était aussi un peu trop évidente. Jill elle se la ramenait mais elle avait pas l'air super à l'aise vis-à-vis des gars. Attends remplacer Elena ça voudrait dire s'intéresser à tous les candidats, pas sûr que ce soit son délire. Il avait sifflé en coulant un regard vers elle. Clairement Jill elle jouait la désabusée et la désintéressée, mais à ses yeux c'était loin d'être juste un jeu. Sur ça il la rejoignait, y'avait des personnes de la baraque qui pour l'instant n'avaient aucunement éveillé son intérêt, et Santo ça l'emmerdait de devoir faire semblant. Tu lâches rien. Le fuck, marry, kill c'était devenu le nouveau jeu de l'année. Chelou parce que ce truc était pas arrivé jusqu'à Napule, Santo il y avait jamais joué avant de débarquer ici. J'en sais rien. Parfois ça l'emmerdait complet de jouer à ces jeux de vérité. Ca faisait un peu écho à ce qu'il lui avait dit par rapport à Elena. Avouer des conneries pour le plaisir des téléspectateurs et pour alimenter les discussions, parfois ça lui faisait l'effet d'un électrochoc et il se braquait direct. J'y répondrai pas. Et c'était donnant donnant parce que Jill elle aurait sans doute trouvé une ristourne pour pas répondre à ce genre de trucs aussi. Par contre avant les défis on se posait aussi des questions perso. Allez ça avait trop duré sa trêve d'un jour. Santo il pouvait pas s'empêcher de rebondir sur la discussion qu'ils avaient eu le premier jour près du stand de Klaus. Et dans la piscine avec Kara. Deux trucs sur vous, un faux et un vrai. Et cette fois-ci comme il lançait les hostilités il s'était bien dédouané de répondre en premier. Jill style.

_________________
Goldfinger. (mardi à 21h45) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Goldfinger. (mardi à 21h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goldfinger. (mardi à 21h45) — Mer 13 Mai - 20:31

Jill, elle est grave gonflée par cette histoire d’alliance qui a pop-up de nulle part, mais elle se doute qu’elle ne doit pas être la seule dans ce cas-là. Par exemple Santo, il l’utilise grave pour amener le sujet sur la table comme un petit froussard qui n’ose pas montrer ses doutes à propos du squad des prom-queen qui essaye de la leur mettre à l’envers. « Pour répondre à ta question, mes préfs se sont Biscotte et Findus. » elle lâche à propos de ses chevaux imaginaires. Ce n’est pas trop le genre de conversations qu’elle entretient avec Lejla, non. Jill, elle n’en a rien à carrer de cet univers. Le seul animal qui trouve grâce à ses yeux, c’est le chat avec sa propension à agir comme un petit monarque sur son environnement. Ça lui parle pas mal avec ses propres attitudes de princesse asociale. Jill, elle grince un peu des dents lorsque Kara la compare à un gros bébé faisant son caprice. Elle lui lance un regard l’air de dire please don’t. « On vient en pack. » elle lâche en sentant son poignet se soulever à l’initiative de Santo qui lève la main. Si tu veux une alliance avec la môme, faut te coltiner l’autre gland et inversement. Si Kara veut chiner son boyfriend, faut aussi qu’elle supporte Jill à partir de maintenant. La môme, elle ne pige pas trop pourquoi ils cherchent à la shipper avec Costa. Ew. Par contre le lien entre elle et Elena, elle le comprend tout de suite beaucoup plus. Cette chroniqueuse, c’est vraiment son animal totem dans sa manière de traîter l’info au sein de l’émission. Elle est juste sassy comme il faut, ça la fait bien marrer Jill, même quand elle doit également subir ses petits pics. Fair enought, vu tout ce qu’elle balance sur les autres candidats de son côté. « Ça ne m’intéresse pas de devoir surveiller les faits et gestes de tout le monde. L’aperçu que j’ai eu de vos activités en tête à tête, c’était suffisant. » Elle n’a pas besoin d’en voir plus. Jill, elle lance un petit jeu loin d’être anodin. Elle sait exactement ce qu’elle fait avec les choix de candidats loin d’être laissés au hasard. Elle vrille tout d’abord ses petites prunelles sur Kara. « C’était facile. » elle fait remarquer dans un sourire face à son choix de mettre Gianni dans la case du mari idéal. Il a la gueule et même la bague de fiançailles déjà prête à être refourguée à la future nouvelle élue de son cœur. En revanche, Santo, il refuse de répondre et il a sûrement raison, parce qu’il y a juste zéro chance qu’il se sorte indemne de ce fuck, marry, kill. Peu importe où il placera Jill au niveau de ces trois catégories, elle trouvera quelque chose à y redire. Idem pour Kara, même si elle risque de se montrer moins bruyante pour préserver son statut de meuf cool : personne n’a envie de se retrouver dans la case de la nana juste bonne à baiser et un mariage imaginaire entre eux est exclu, car bien trop gênant au vu de leur tendance à se chiner en toute indiscrétion. Jill, elle se met à sourire un peu bizarrement, ce qui annonce l’arrivée d’une connerie imminente. « Bah alors, elles sont passées où tes couilles, Santo ? » elle vient un peu le chercher exprès pour l’emmerder. « T’as besoin que je t’aide à les retrouver ? » elle poursuit en laissant promener son regard vers la zone concernée, pas du tout perturbée par la présence de sa future girlfriend dans le jacuzzi. Jill, c’est grave sa spécialité ce genre de petites répliques gênantes, entre le flirt et l’agression. De son côté, elle sent super à l’aise depuis tout à l’heure. Elle vit sa best life en squattant leur ship dont tout le monde commence à parler dans le chalet. Nouveau jeu, parfait pour que la môme laisse entrevoir ses talents de bluffeuse en herbe. « 1. Lorsque j’ai rencontré mon demi-frère, j’ai développé un crush chelou à son égard et je me suis appliquée à lui casser tous ces coups avec ses copines par la suite. » Genre comme dans les films. Elle ne précise pas qu’ils n’ont aucun lien de sang, parce que ça semble évident. Ou alors Jill, elle serait vraiment encore plus tordue et vicieuse qu’elle ne semble déjà l’être de base avec son anecdote. « 2. Comme tous les ricains blancs, j’ai tenu mon premier semi-automatique à l’âge de six ans. » Elle leur lance un petit regard à tour de rôle, l’air de leur demander leur avis sur la question. Qu’est-ce qui est faux et qu’est-ce qui est vrai dans ce qu’elle vient de raconter ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: JACUZZI-
Sauter vers: