Partagez
 

 DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal Heaton
Voir le profil de l'utilisateur   
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Mer 6 Mai - 19:34


DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) SL9e9haG_o



Date de @Louis et @Maci

Sortez votre plus belle veste, arborez votre plus jolie robe, c'est soir de date et vous ne sauriez vous y rendre sans être un tant soit peu élégant(e) ! Bienvenue là où vous aurez la chance de passer les prochaines heures, autour d'un repas mitonné avec amour et d'une très bonne bouteille. Sans oublier, bien sûr, la compagnie dont vous aurez la chance de profiter pour l'occasion. Les lieux, décorés subtilement mais avec goût, vous donneront l'illusion d'une vraie parenthèse, qu'elle soit romantique ou amicale, c'est après tout à vous de décider comment aborder cette soirée. Nombreux seront sans doute les sujets qui vous brûleront les lèvres au cours du diner, et c'est bien là le but, que vous fassiez connaissance dans les meilleures conditions possibles. Alors mettez-vous à l'aise, servez-vous à boire et laissez-vous porter par cette ambiance feutrée et ces saveurs d'exception. C'est votre soirée, profitez-en bien.

les candidats savoureront : menu mexicain

rappel : Le diner se déroule mercredi soir pour les candidats, qui ont pris connaissance lors du prime de la personne avec qui ils passeront cette soirée et du lieu de rendez-vous. Porter une tenue habillée est conseillé mais pas obligatoire, et si les dates sont bien évidemment filmés aucun candidat ne peut cependant avoir connaissance de ce qui s'y passe par la salle d'observation, étant tous occupés ailleurs avec leur propre rendez-vous.

_________________

there must be something in the water, cause everyday it's getting colder.
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Jeu 7 Mai - 10:12

Maci au milieu de cette semaine elle commence un peu à reprendre son énergie, elle a discuté avec Costa plus tôt dans l'après-midi et c'était très cool, ça contribue un peu à son humeur. Ces histoires de dates, forcément elle s'entend bien avec un peu tout le monde alors qui que soit son ou sa partenaire, elle aurait accueilli l'idée avec enthousiasme - si seulement l'annonce n'était pas tombée à un moment tardif du prime où elle était déjà à plat. Du coup le jour même Maci elle s'investit, surtout que Louis il est cool et que c'est son binôme d'entrée alors ça va être hyper cool. Elle a mis une jolie robe et essayé tant bien que mal de boucler un peu ses cheveux pour le cadre, et elle débarque cinq minutes en avance devant la porte du bar. Mais elle entre pas, non. Elle attend que Louis arrive, et l'accueille avec un large sourire enjoué. « Je t'attendais ! Pour qu'on rentre en même temps et avoir la surprise ! » Surtout qu'ils ont aucune idée de ce que la prod leur a préparé ni rien. Maci pose ses mains sur la porte avant de faire le décompte. « Bon allez à trois on regarde... un... deux... trois ! » Elle ouvre alors pour entrer dans le bar avec Louis, et ce qu'elle voit sur la table dressée au milieu lui arrache un petit cri aigü surexcité. Elle trépigne limite en tapant des mains, sa barre d'énergie  vient d'exploser en une demi-seconde. « Louiiiis regarde on mange mexicain ! Ohlala je vais pleurer. » Franchement le combo prime pourri moral dans les chaussettes puis de la bouffe comme à la maison c'est un rollercoaster d'émotions, Maci elle s'évente avec les mains pour sécher ses yeux humides. « Comme ça je loupe pas le Cinco de Mayo cette année ! » elle ajoute en se rapprochant joyeusement de la table et du bar. C'est un de ces trucs auxquels elle a toujours participé avec ses voisins, des copines ou Danny, et qu'elle continue d'honorer avec Oscar aussi. Le louper cette année ça l'attristait un peu mais là elle est contente de pouvoir le fêter à sa manière. « Regarde, t'as déjà goûté ça ? » elle fait en empoignant un pichet de glace pilée vert citron flashy. Un classique, ça. Même si l'autre fois ils ont un peu bu ça quand Aera en a fait pour tout le monde, mais avec un twist. « Enfin, les margarita oui ça je sais mais... ça c'est une margarita au jus de goyave... GELÉE ! » elle s'exclame comme une présentatrice télé qui veut vendre le meilleur truc du monde. Maci elle se fait pas prier pour servir deux coupes et en tendre une à Louis. « Salud ! » elle lâche alors en trinquant son verre contre celui de son camarade.

(tenue)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Sam 9 Mai - 10:59

Dater avec Maci ça a une saveur toute particulière. Ça lui ramène le souvenir encore proche de leur rencontre d’il y a trois semaines, dans le train les conduisant vers leur épopée. A cette époque Louis il ne se sentait pas encore concerné par le sort de l’américaine. Il l’avait trouvée sympa, s’était contenté dans la ranger dans la catégorie de pipelette et basta. Puis ils avaient discuté et il était revenu sur ses conclusions hâtives de mec qui ne s’intéresse qu’à sa propre petite personne. Il était content de la retrouver parce que Maci l’air de rien il l’avait un peu érigée en point de repère au début, estimant que leur arrivée commune était déjà significative. Depuis le début il ne se fringue même pas pour les primes néanmoins pour l’occasion il a troqué son jogging pour un réel effort. Il débarque comme une fleur, le quart d’heure de retard culturel étant de rigueur, lorsqu’il aperçoit Maci qui l’attend. Forcément. « Mais Maci t’aurais dû te douter que je serais en retard. » La ponctualité chez lui c’est presque une tare parce que t’es sûr de te faire avoir. Il pose sa main en guise d’excuse, c’est mignon de sa part d’avoir attendu pour qu’ils entrent en même temps. « Trois ! » Il scande alors que Maci n’en est qu’au numéro deux, s’amusant lui-même de son enfantillage. Les portes s’ouvrent sur le bar aménagé pour l’occasion leur promettant un repas mexicain, Louis ça trace un grand sourire sur sa trogne ravie. S’il avait su il aurait néanmoins pris quelques mètres de distance, histoire de protéger ses tympans. Il se marre, spectateur de l’excitation de Maci qui ne tient déjà plus en place. Elle a l’air toute émue et c’est plutôt touchant « Si j’avais su on aurait cuisiné des tacos plus tôt. » Il articule simplement en se mouvant jusqu’à la table. Louis il ne s’exprime pas trop mais il lui tarde de se péter le bide. « C’est une tradition chez toi ? » Il connait rapidement le Cinco de Mayo mais n’ayant jamais pris part à ces festivités il ignore tout de la réelle essence de cette fête. Dans un rire silencieux, il attrape une des serviettes en tissu enroulée à côté d’une assiette pour la lui tendre. « Pleure pas tout de suite, c’est prévu pour la déclaration de fin normalement. » Avec le baise main et tout ça. Louis c’est sa façon de lui dire qu’il ne faut pas qu’elle soit triste, même si ça ressemble plutôt à des larmes de joie. Maci elle approche d’eux le pichet au liquide fluorescent qui va sûrement agresser son palais d’ici quelques minutes et il affiche un regard sceptique. Elle connait l’amour qu’il a pour le sucre : zéro. « Hm. Non ? » Recentrant son attention sur Maci, il l’écoute attentivement donner son explication avec une pointe d’appréhension pour la chute. Il affiche un étonnement silencieux, calé sur l’entrain de Maci, avant de revenir à son pragmatisme habituel. « On dirait un liquide radioactif ton truc. » Sceptique, Louis. Mais bon ce soir c’est la fête et il ne dira pas non à une tradition locale. Il balaie l’air avec sa main, signe que finalement ça importe peu. « Mais c’est bon tu m’as eu avec "margarita". » Il la remercie lorsqu’elle lui tend sa coupe, la faisant clinquer contre celle de l’américaine. « Salud ! » La gorgée teste s'avère peu concluante mais ça ira mieux après un verre, forcément. Il note que c'est assez chargé, aussi. « Mh. C’est pas mal. » Un peu trop sucré comme il s’en doutait mais peu importe. « Tu l’organises comment ton Cinco de Mayo d’habitude alors ? Ca a l'air d'être le big deal. » Il sourit doucement tandis qu'il attend déjà des petites anecdotes avec Oscar. Maci elle a l'air d'avoir un cocon très soudé à la maison, c'est peut-être ce qui lui manque d'ailleurs. Elle a l'air un peu down ces derniers jours par rapport à ce qu'ils ont connu d'elle. Louis sa mission ce soir c'est de la remettre d'aplomb. « Laisse-moi deviner. C'est toi qui t'occupes de l'organisation. » Il l'accuse un peu avec son regard rieur parce qu'il l'imagine complètement en hôte cinq étoiles.

TENUE

_________________
bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Sam 9 Mai - 18:25

Louis arrive avec un peu de retard mais Maci elle s'en fiche un peu, l'important c'est qu'il soit là et qu'on lui pose pas de lapin. Il a même sorti le costume et ça lui arrache une expression joyeuse et surprise à la fois de le voir jouer le jeu. « T'aurais dû le garder pour un prime celui-là, ça te va bien ! J'espère que Samson nous regarde pour faire monter un peu ta note, » elle rigole un peu. L'ex-chroniqueur s'en donne à coeur joie pour casser du sucre sur le dos des candidats qu'il estime mal fagotés - Maci clairement elle s'en fiche pas mal qu'on juge ses fringues, elle fait avec ce qu'elle a et c'est pas comme si elle avait le budget pour faire de gros efforts. Elle glousse un coup quand Louis la dépasse et ouvre la porte un temps plus tôt qu'elle comme un gamin. Maci qu'on lui ait attribué le date avec la bouffe mexicaine ça contribue un peu à refaire son capital énergie de la semaine. Déjà post-prime elle a commencé à un peu ressentir le mal du pays puissance dix dans les circonstances, alors voir tout ça et sentir ces odeurs familières, ça la booste un peu. Elle crie un coup sous la surprise, et puis elle finit par trépigner et taper dans les mains comme une gamine, mais c'est l'effet ascenseur émotionnel ça. Louis parle de tacos et ça lui fait briller les yeux limite que ces trucs si familiers se retrouvent au centre de la conversation. « Tu sais qu'on en a fait avec Ashley la semaine dernière ? Et puis j'en ai refait ensuite avec Kara parce qu'il nous restait troooop de tortillas. La prochaine fois tu me diras j'en referai si tu veux ! » elle lance avec entrain. Toujours là pour cuisiner des trucs, surtout quand c'est des trucs qu'elle aime et qu'elle maîtrise. Pourtant à en juger par ses compétences en pâtisserie ça pourrait laisser sceptique. Louis connaît pas trop le Cinco de Mayo mais ça l'étonne pas. Même en Californie y'a plein de blancs qui font la fête ce jour-là sans même savoir de quoi il s'agit. « C'est une fête importante pour le Mexique. Une histoire de guerre gagnée contre jesaisplusqui... Quand j'étais petite j'étais souvent invitée avec mon père pour le fêter avec nos voisins, et puis ensuite je le fêtais tous les ans avec Danny, et là on continue avec Oscar. C'est pas vraiment ma fête à moi parce que moi je suis pas Mexicaine mais j'ai toujours connu ça comme un truc important, et puis j'essaie de faire en sorte que Oscar connaisse les traditions de son deuxième pays aussi... » elle énumère d'un ton chantant en se rapprochant de la table pour inspecter ce qui les attend pour le dîner. Elle exagère un peu avec son émotion mais Maci, elle lâche un rire quand elle voit Louis lui tendre un mouchoir. « Déclaration de quoi ? Ils vont faire une annonce ? » elle demande, complètement sincère. Elle a peut-être loupé un truc d'ailleurs, avec ces date ce soir. Le pichet de frozen margarita attire son attention et Maci s'empresse de servir deux coupes en rigolant à la tronche sceptique de Louis. « Mais non, c'est juste le jus de goyave. C'est super bon en plus ! » Ils ont pas trop l'air de connaître ici, elle en a pas vu dans le bar pour les cocktails, mais là elle est assez contente d'en retrouver pour ce repas. Ça trinque, et Maci sirote son cocktail avec précaution pour éviter non seulement les effets de l'alcool mais aussi le cerveau gelé. Louis lui pose de nouvelles questions sur le Cinco de Mayo, et Maci elle est lancée c'est foutu, même si son degré de responsabilité dans cette fête est passé de 20 à 80% depuis que Danny n'est plus là. « Oui... enfin je suis pas toute seule ! Avant c'était avec Danny aussi, mais on va souvent chez nos voisins et on se répartit les tâches et tout. C'est souvent les abuelitas qui décident et donnent les ordres, y'a pas beaucoup d'hommes dans la cuisine quand on prépare. En plus moi c'est pas ma culture et j'ai toujours été un peu comme une invitée alors j'essaie d'aider au plus que je peux pour les remercier de m'accepter et tout. » Maci elle a toujours été une pièce rapportée, que ce soit comme la voisine ou la copine de classe, ou maintenant comme "la femme à Danny Diaz" ou "la maman du petit Oscar Diaz". Elle s'est jamais sentie assez légitime pour prendre les devants, même si maintenant elle est un peu obligée avec Oscar. Et son père lui a toujours appris à faire attention aux coutumes et cultures des autres et d'y participer avec respect - la base pour grandir et s'intégrer dans un quartier composé d'immigrés où elle a toujours été en minorité par rapport à la population latine. « Vous avez des fêtes comme ça un peu vous en Corse ? » elle relance alors pour s'asseoir près d'une assiette de nachos, les chips recouverts de fromage fondu encore fumant. Y'a tous les classiques sur la table là, les jalapenos frits lui font de l'oeil aussi dans un coin. « Bon dis moi alors c'était quand ton dernier date ? Je suis sûre que t'as pas mangé un truc aussi cool que ça en tous cas. » Maci faut pas la lancer sur les trucs qu'elle aime de chez elle, elle va jamais la fermer, mais elle a repris un peu d'énergie et c'est parti pour les questions qui n'ont aucun lien les unes avec les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Sam 9 Mai - 23:04

Maci le compliment sur son petit effort vestimentaire et ça lui fait plaisir l’air de rien à Louis, c’est pas tous les jours qu’il s’en donne la peine. « Je m’en fou, un date c’est plus important qu’un prime. Tu réalises pas l’enjeu. » Il blague mais peut-être qu’il devrait s’en inquiéter justement. Il n’accorde aucun crédit au chroniqueur alors il manquerait plus que ça qu’il ne sélectionne ses tenues en fonction de lui, il était déjà surpris que sa connerie ait fait effet sur Jill. La porte s’ouvre sur des décorations qui annoncent un repas aux couleurs mexicaines et Maci semble toute émue, ça lui fait un truc à Louis il la trouve touchante. « Fallait prévenir les gars ! On en fera ensemble, et on invitera les autres. » Tant qu’à faire. Kara s’était bien gardée de lui mentionner qu’elle s’était éclaté le bide avec du mexicain lorsqu’ils étaient en coloc la semaine dernière, lui-même les restes il en aurait bien voulu. Il lui réclame une petite introduction au Cinco de Mayo parce que ça a l’air tellement important pour elle qu’il y voit l’occasion d’apprendre quelque chose et d’en apprendre également sur Maci. Lorsqu’elle lie la fête à son ex-mari et son fils il comprend tout de suite l’émotion d’il y a quelques minutes. Il comprend aussi pourquoi Maci semble plus éteinte que les autres semaines, probablement que tout ça est lié. « Pas trop triste de ne pas être avec lui ? » Super habile, la question. Louis il ne sait pas comment formuler alors il rebondit directement. « On va quand même se débrouiller pour que tu passes une soirée mémorable. » Il lui tend un mouchoir histoire d’amortir la moindre larmichette qui viendrait la gêner au besoin, prétextant une déclaration future mais sa blague tombe à l’eau Maci elle n’a pas capté. « Non une déclaration d’amour. » Il précise tout naturellement comme si c’était la suite logique des choses. La suite logique des choses c’est aussi lui qui doit boire un liquide vert fluo. « Aller je lui accorde une chance à ta pisse d’alien. » Son art de la formulation s’est invité à la table ce soir. Finalement il s’en accoutumera. Le cours culturel continue pour le plus grand plaisir de Louis, ça le fascine d’en apprendre davantage sur ce genre de traditions. Il a l’impression de s’immerger dans le réel de Maci au travers son récit. « Ca a l’air encore très ancré dans les traditions. » il note. « C’est cool déjà de t’intégrer autant dans des traditions qui ne sont pas les tiennes. Il était mexicain Danny alors ? » Il demande mais ça coule de source, il veut juste ouvrir la porte pour en discuter si elle en ressent le besoin. Il ne voudrait pas lui imposer ce sujet non plus. « Les Corses fêtent la Nativité de la vierge au début du mois de septembre, le huit, mais je suis encore nouveau sur l’île j’ai pas de pied à terre. Je suis allé aux célébrations publiques par curiosité mais sans plus. C’est un truc de chrétiens et c’est plus quelque chose de familial. » En somme ça ne le concernait pas du tout. Il en était encore à prendre note des coutumes locales tous les jours Louis, les Corses il avaient leur petite sous-culture à eux et il n’allait pas s’inventer une appartenance. Ils s’assoient et il louche sur les nachos, il s’aventure à essayer d’en prendre un sans en foutre partout ou tirer tout le fromage. « Hm un vrai date ? » Parce que Louis s’il cherchait au plus récent il avait toute une flopée d’histoires de merde à raconter mais des dates dans les règles de l’art ça remontait déjà à plus loin. « C’était il y a quelques mois et non clairement c’était pas aussi cool. J’ai pas les thunes pour payer des resto aussi sophistiqués. Mon secret c’est les pizzerias : tu peux trouver des resto hyper prétentieux mais t’auras jamais de surprise avec l’addition. » Il avait déjà testé le resto de bobo parisien un peu gastro, l’entourloupe à date. Ca avait fait son effet, c’est sûr, autant que l’addition à trois chiffres à la fin. Sa bourse étudiante s’en souvient encore. « Et toi, c’était quand ton dernier date ? » Il lui retourne la question, un peu curieux de savoir ce qu’il en est de la vie de Maci en dehors de du spectre de Danny.

_________________
bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Dim 10 Mai - 18:26

Elle rigole un peu Maci avec Samson, elle aussi elle s'est pris une vieille note mais franchement elle s'en fiche pas mal. Elle se contente de porter ce qui lui plaît et c'est tout. La découverte du repas fout Maci dans un état d'euphorie un peu chelou par rapport à son mood général cette semaine, mais faut dire que ça lui fait du bien de voir des trucs un peu familier comme ceux-là dans l'aventure. Louis  il prend rendez-vous pour le prochain repas tacos et faut pas lui en dire plus. « Je note ! » elle réplique avec un large sourire. Que ce soit ça ou une session fajitas ou juste du guac maison pour bouffer des chips devant un film, elle répond toujours présente. Même pour ce qui est pas mexicain, au final, mais là, y'a une dimension culturelle qui la lie un peu à son fils qui fait qu'elle affectionne tout particulièrement ce genre de mets. Surtout si proches du Cinco de Mayo - et quand Louis lui demande si elle aurait aimé être chez elle pour cette fête, elle hausse les épaules. « Un peu mais ça va. C'est pas comme si j'étais partie pour très longtemps. » Elle revient bientôt, et il est entre de bonnes mains, alors ils se rattraperont plus tard. Maci elle tombe un peu dans le panneau quand Louis lui tend un mouchoir en parlant de déclaration mais son explication lui fait lâcher un rire. « Pfff t'es bête, » elle pouffe en lui donnant une légère tape sur le bras. Elle raconte ses histoires de Cinco de Mayo, et Maci elle s'envole un peu dans son petit monde et ses souvenirs pour un instant, avant de hocher la tête quand Louis confirme les origines de Danny. « Oui ! » Clairement une grosse partie de pourquoi cette culture a une si grande place dans son coeur, en plus d'être celle de son fils, au final. Louis raconte cette fête corse, qu'elle écoute avec attention, avant de se fendre d'un large sourire derrière sa frozen margarita. « Avec le temps je suis sûre qu'on finira par t'inviter quelque part. Moi je pense que c'est fait pour être partagé, ces fêtes-là, » elle annonce un peu avec confiance, comme si Maci détenait l'autorité des fêtes culturelles dans le monde entier. C'est sa vision du truc à elle, dans sa petite bulle dans laquelle tout le monde respecte les coutumes des uns et des autres. Forcément la discussion dérive sur le sujet date, histoire de coller au thème, alors que Maci attaque aussi les nachos avec une habileté naturelle. « Oh ouais c'est pas bête ça, » elle glisse à l'astuce de la pizzeria de Louis. C'est plutôt applicable chez elle aussi, même si une pizzeria dans un strip mall américain, ça doit clairement avoir moins de gueule qu'une pizzeria en Corse - surtout que dans sa tête, à Maci, la Corse, c'est toujours une île paradisiaque. « Et alors ? Ça s'est bien passé ? » elle enchaîne avec un petit sourire en croquant dans une chips couverte de guacamole. Elle a commencé à poser sa question sur le sujet mais elle veut avoir la fin de l'histoire, savoir si le truc de la pizzeria a fait son effet, quand même. Elle c'est un peu moins glam comme histoire quand elle y repense. « Hmm c'était y'a... trois ou quatre ans je crois. J'ai été dîner avec un gars qui venait souvent me parler au magasin et tout. Mais c'était hyper bizarre il me posait plein de questions sur mes origines et puis Oscar m'a appelée sur mon téléphone parce qu'il était malade et j'ai répondu en espagnol comme on fait souvent et puis le mec était surpris et a coupé court. J'ai pas trop compris, mais bon, fallait que j'aille chercher Oscar alors bon. Les gens ils ont l'air de s'imaginer des trucs quand ils me voient et ça doit les choquer que j'ai un enfant ou que je parle espagnol ou je sais pas trop. » Elle hausse les épaules en roulant des yeux avant de lâcher un petit rire. Après avoir côtoyé Brady pendant six mois elle aurait dû comprendre que certains types ont des problèmes avec les nanas asiatiques, mais faut croire qu'elle avait un peu oublié après les années avant que ce nouveau type débarque. Au final ça a été un échec cuisant mais elle s'en fichait pas mal. « Maurizio a pas arrêté de l'insulter quand je lui ai raconté et ça m'a fait rire, et puis on s'est dit que maintenant on accepterait plus que des date de gens qu'on connaît un peu genre, des amis d'amis. » Une résolution qu'ils ont jamais réussi à mettre en place, sans doute parce que personne dans leurs potes respectifs sont trop faits pour eux. « Mais bon j'ai pas trop le temps alors depuis j'ai vu personne je crois. » Ça serait mentir de dire qu'elle le vit totalement bien parce que ça lui fait toujours un truc de se dire qu'elle restera peut-être toute seule avec Oscar jusqu'à la fin de ses jours, mais au final, elle est pas si mal lotie. Elle a une famille et des amis qui sont là pour elle alors ça va. Maci lâche une exclamation en gobant un nouveau nacho. « Ohlala trop bon, je pourrais en manger des tonnes, » elle glousse un peu. Mais vu la quantité de bouffe sur la table vaut mieux se calmer sinon elle pourra pas tout goûter. « Tu manges épicé ou pas du tout ? Parce que j'ai un défi pour toi ! » elle s'exclame alors en attrapant le plat de jalapeños frits. Elle, elle adore ces trucs, mais la fois où Karen avait essayé lors d'un dîner entre collègues, elle en avait pleuré de rire de la voir descendre sa piña colada à une telle vitesse après avoir croqué dedans.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Ven 15 Mai - 0:08

« Oui sûrement. » il sourit doucement. En partant pour Ajaccio il n’avait évidemment pas songé à tout le côté culturel qui opèrerait comme une barrière entre lui et les corses. Louis il avait foncé tête baissée, hyper convaincu de son idée. Bien évidemment sa solitude se prononçait à l’occasion de ce genre de célébrations familiales. Il n’avait eu aucun mal à s’entourer de quelques amis sur l’île et sans doute qu’il aurait pu s’incruster au banquet de la mère de Paolo, ce pote de canyoning à la famille complètement loufoque mais ô combien enjouée à l’idée d’enseigner au pinzutu comment se font les choses à la sauce corse. Paolo c’était devenu sa valeur sûre sur l’île mais quand il lui avait évoqué l’idée des festivités Louis il n’avait pas été en l’état de quoi que ce soit. Un petit saut sur la place publique avait été son effort ultime. Il préfère épiloguer sur des épisodes plus heureux, comme ses dates de mec sans le sou. Maci elle reconnaît que l’astuce est maline et il affiche un fier sourire avant d’assouvir tout doute concernant ses capacités à mener à bien un date. « Évidemment. Tu le constateras par toi-même, j’ai une maîtrise implacable de la pratique. » il crâne, dépourvu de toute légitimité. Louis il ne s’était jamais trop pris la tête avec la formalisation qu’était un date. A l’époque il avait su baratiner comme il aime le faire pour endormir un peu l’audience et réussir ses coups, avec quelques ratés anecdotiques. Quand ça s’était fait plus sérieux, en revanche, ce fut tellement naturel qu’il en avait ressenti une certaine forme d’excitation. Louis il paierait cher pour revenir à nouveau dans cette époque d’insouciance. « Je l’ai pécho. » bien sûr il conclut par sa signature, le commentaire léger qui va bien histoire de se sortir rapido de cette discussion et de switcher sur Maci. Ses sourcils se froncent sur l’avancée de son histoire, le portrait de son date se dessinant précisément dans sa tête. Il piste très bien ce genre de loosers qui se clament eux-mêmes avoir la fièvre jaune. Tout ce qui les attire ce sont les nanas asiatiques et les stigmatisations bourrées de clichés qu’on leur attache. « Ça t’aura évité de perdre plus de temps avec un tocard. » il assène, intraitable. Donner de l’importance à ce genre de type ne serait à rien, pour ce que ça valait. « Il m’a l’air d’être quelqu’un de bien ce Mauricio. » Il étire un sourire, ravi que quelqu’un se soit chargé d’insulter ce type lorsque le timing était bon. « Et ces amis d’amis ça t’a amenée à rencontrer quelqu’un de bien ? » il n’a pas l’impression que ce soit le cas. Maci elle semble vivre dans le souvenir de son ex-mari comme s’il n’était que parti en voyage pour revenir plus tard. Ça l’interrogeait cette légèreté qu’elle se donnait. Elle lui dit qu’elle n’a pas eu le temps de rencontrer quelqu’un depuis et Louis il a l’impression que Maci a ce syndrome de la meuf super bien entourée mais éternellement seule. « T’y penses encore beaucoup ? » il demande dans sa curiosité, tout à fait conscient d’aborder un sujet qui peut changer le mood de leur instant à tout moment. Il boit une nouvelle gorgée de son jus cosmique, vrillant son regard sur le plat que Maci tient entre les mains. « Pas de ouf mais j’aime bien. Vas-y balance ton défi je prends n’importe quoi. » Il annonce l’œil vif, prêt à relever le défi. « Qu’est-ce que ça cache ce truc ? » A part des boudins panés visuellement ça ne vend pas du rêve. Mais pour avoir eu une petite expérience avec la bête il croit savoir la sentir d'ici. « Ca sent le piment cette affaire. »

Spoiler:
 

_________________
bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Sam 16 Mai - 10:02

Maci elle écoute les histoires de Louis avec son fameux date dans une pizzeria comme si c'était un nouveau film Netflix, alors forcément quand il s'arrête sans donner la conclusion à tout ça elle en redemande pour savoir. Louis il crâne à dire qu'ils se sont pécho avec cette nana, avec son sourire de petit con et Maci elle pouffe de rire. C'était pas trop à ce genre d'info qu'elle s'attendait mais la conclusion surprenante la fait marrer. En vrai c'était pas trop ça qu'elle voulait entendre. « Si ça s'arrête là moi je suis pas trop convaincue ! » elle rétorque avec un sourire amusé. Ouais finalement qu'il ait couché avec cette fille on s'en fiche, Maci elle veut savoir si ils ont continué à se fréquenter régulièrement, dans son éternelle innocence d'âme de romantique assumée à 100%. C'est pas une conclusion recevable pour Maci mais elle s'en formalise pas, alors que l'échange tourne au ton de la vanne, jusqu'à ce que Maci raconte son anecdote à elle. Ce type dont elle a déjà oublié le nom, en effet, c'était une perte de temps et elle préfère en rire maintenant. Elle hoche la tête à la réaction de Louis, un peu dans la même veine que celle de Maurizio à l'époque, bien que celle de son BFF aie été un tantinet plus... fleurie. « Maurizio il s'entendrait trop bien avec tout le monde ici. Bon par contre il a tendance à dire un peu tout ce qu'il pense tout haut, sauf au travail, au travail il gère, mais du coup ici je crois que Elena elle l'aurait adoré, c'est le premier à répandre les potins à tout le monde quand y'en a ! » raconte Maci avec entrain. C'est une vraie commère ce type, mais jamais méchant, juste hyper honnête d'une manière un peu déconcertante des fois. Mais outre ça c'est une crème et il sait comment se marrer, Maci elle aurait bien aimé participer à Thrown Dice avec lui. Même si là il lui sauve la vie en veillant sur Oscar. Mais en effet, son plan de fréquenter seulement des gens validés par ses potes, jusque là ça marche pas des masses. « Euh bah non pas vraiment, j'en suis toujours au même point, » elle fait avec une grimace avant de rire un coup. C'est pas si terrible, au moins elle s'épargne le risque qu'on lui piétine le coeur à tout moment. La question de Louis, elle comprend direct à qui il fait référence parce que c'est un peu là que sa pensée était en train de s'égarer à l'instant. Maci affiche un sourire en haussant les épaules. « Un peu. Du genre, qu'est ce que Danny dirait je faisais ceci ou cela, tu vois ? Parce que peu importe où il est je veux être le genre de personne de qui il aurait été fier comme moi je suis fière de lui. » Pas qu'elle ait pas passé un sale moment les premiers mois sans Danny à se faire à l'idée qu'il reviendrait jamais de l'Afghanistan, mais après six ans la vie continue. En tous cas toute cette bouffe mexicaine Maci ça la met en joie autant que ça lui file la connerie, surtout quand elle voit le plat convoité pour le pousser face à Louis sur la table avec un sourire goguenard. Il se méfie de son challenge mais Maci elle veut trop voir ça. « Vas-y croque dedans ! Le défi c'est d'en manger un. C'est tout ! » Rien de plus simple. D'ailleurs pour le convaincre, elle aussi se sert et croque dans un jalapeño en exagérant un peu son expression, digne d'une publicité à la con. « Regarde, hmmm c'est trop bon ! » elle raille un peu pour que Louis relève son petit défi stupide, tout en gardant l'oeil sur le bar au cas où. Maci elle est habituée à la bouffe épicée et même elle elle sent un peu le côté pimenté du truc, alors pour un novice ça va être la cata assurée - mais un moment très télévisuel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: DATE #2 : LOUIS & MACI (MERCREDI, 20H00) — Dim 17 Mai - 15:57

Maci elle n’est pas convaincue de la réponse qu’il lui donne mais il ne voit pas ce qu’il peut lui dire de plus. Louis il n’a jamais de grands enjeux pour ses dates car il y va au feeling, n’étant pas en l’attente de quoi que ce soit. Maci elle est beaucoup plus sérieuse et romantique, elle doit probablement se demander si ça a donné lieu à une vraie histoire ou un truc du genre. Ils évoluent dans deux mondes différents, lui, sa mégalomanie et son égoïsme et elle, ses galères et sa bouche supplémentaire à nourrir. Louis il se voit mal lui expliquer la suite des choses. « On ne s’est pas mariés et on n’a pas eu beaucoup enfants. » Il pince un peu ses lèvres, désolé pour la chute pourrie de l’histoire. La description du fameux Mauricio, star locale il faut quand même le préciser, le fait sourire. Ça lui fait penser à un Natéo remixé. « Il est fitté pour ici, vous n’avez pas pensé à passer les castings ensemble ? » Si tout le monde commençait à venir deux par deux ils ne s’en sortiraient pas. Louis il trouvait ça beaucoup plus fun et il doutait franchement d’avoir pu se motiver lui-même à venir s’il avait dû être seul. Il ne comprenait pas trop à quel moment on se décidait à intégrer ce genre de huis clos en solitaire sans but précis mais pour y être il ne pouvait pas nier que l’aventure valait la peine d’être vécue. « Comme on dit. » il se concentre pour lâcher sa phrase pleine de sagesse « Mieux vaut être seule que mal accompagnée. » il assène dans un mouvement de tête entendu, portant un petit toast. Maci ça se sent qu’elle a Danny dans la peau malgré leur condition impossible. Il voudrait lui dire de vivre dans le présent mais le sujet set trop délicat pour qu’il se permette ce genre de commentaire, Maci ce n’est pas son pote avec qui il a fait les pires conneries et à qui il peut tout dire sans conséquences. Elle est un peu plus sensible et Louis ce genre de chose il ne sait pas gérer. « Tu peux déjà être fière de toi. » Maci elle se déchirait pour son gosse ça crevait les yeux. « Il faut avancer pour soi aussi pour être heureux. » Il tente de peser ses mots pour exprimer son idée mais il se galère. Dans une pirouette pour changer de sujet Maci elle s'approche avec ses piments en le mettant au défi d’en manger un. Un seul pour le peu que ça lui arrache la gueule ça suffit mais Louis ce n’est pas un débutant il sait à quoi s’attendre. Il ne se prononce pas, spectateur de son petit numéro pour tenter de le convaincre. A partir du moment où il y a un défi, quel qu’il soit, il est au rendez-vous mais il la laisse faire pour évaluer sa capacité à aller au bout de ses conneries. « Je sais à quoi tu joues Maci. » Il l’avertit parce qu’il ne se fera pas avoir. Confiant, il s’empare d’un rouleau pané et l’enfourne dans sa bouche en soutenant son regard en toute décontraction. Il mâche, le moins possible tant qu’à faire, sentant la tension monter dans ses tempes. Louis il essaie de garder la face, raide comme un piquet et tentant d’ignorer le feu qui se déclare dans sa bouche. Il dégluti son châtiment, hyper concentré et conscient que sa surchauffe interne doit aussi se lire sur son faciès rosé. « Ça va. » Il articule pour se rassurer lui-même plus qu’autre chose avant de lâcher un « Putain. » faisant tomber ses faux-semblants. L’expression figée, il appuie ses paumes de main sur ses yeux humides pendant quelques secondes pour tenter de recentrer ses idées en vain : ça crame. Il s’agite dans des petits gestes désordonnés et incomplets, pour trouver une issue au problème. « La vache. » il soupire essoufflé en clignant des yeux, ayant un petit regard pour Maci qui se délecte bien évidemment du spectacle. Les français ont le palais fragile, c’est bien connu, l’arrogance de Louis n’y changeant rien. « Ca m'arrache la gueule sa mère. » Charmant comme à son habitude, il avale d’une traite le jus de goyave dont il ne retiendra que la couleur dans une tentative de sauvetage désespérée, volant vers le robinet pour s'abreuver d'eau glacée.

_________________
bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme en balade [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BAR-
Sauter vers: