Partagez
 

 RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA

Aller en bas 
AuteurMessage
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA Empty
Message (#) Sujet: RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA — Lun 11 Mai - 16:50

apparition du Maître sur l'écran du salon.
tous les candidats viennent de s'y réunir.


À tous les candidats,

Il y a peu, une habitante a déclenché l'alarme des secrets. Cette habitante, c'est @Maci.
Maci pense avoir découvert le secret de @Aera.

Mais a-t-elle réellement mis le doigt sur son secret ? Si c'est le cas, elle remportera la totalité de sa cagnotte personnelle. Et si elle s'est trompée, elle lui reversera les 5000£ mis en jeu lors de la confirmation de son buzz.

C'est l'heure de la révélation.
Maci, quel secret penses-tu avoir découvert ?
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA Empty
Message (#) Sujet: Re: RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA — Lun 11 Mai - 17:01

Maci son buzz c'est plutôt une espèce de rébellion silencieuse, une solution bricolage qu'elle a trouvée pour essayer de se poser un peu plus comme une candidate à redouter et à prendre au sérieux au lieu de passer pour la quiche qui fait office de décor. Elle est pas du tout confiante de sa théorie, même si ça semble pas trop stupide et que ça a l'air de coller pas trop mal avec les indices qu'elle a essayé de gratter pour soutenir son hypothèse, mais elle vient un peu en touriste. De toutes façons après la banqueroute de la semaine passée, elle a abandonné l'idée de préserver sa cagnotte - surtout après avoir senti sa place chauffer un peu quand les news des alliances sont tombées pendant le prime. Bon clairement après sa confrontation elle sait plus quoi en penser et puis y'a de grandes chances qu'elle se foire glorieusement mais au moins elle aura essayé. C'est délicat, sa tentative de buzz, et elle se mord un peu la lèvre avant de prendre la parole. Elle veut pas non plus donner l'impression de prendre le sujet à la légère, même si elle a littéralement entendu parler de ce truc y'a une semaine. « Je... pensais que Aera pourrait avoir fait partie des victimes d'une sombre histoire qu'on appelle "affaire du Burning Sun"... » C'est clair que sa théorie elle tient pas trop le coup avec ces histoires de caméras mais elle l'a un peu vue, Aera, sur les conseils de Izïa quand il s'agit d'analyser la gestuelle des gens. Et avec son background de téléspectatrice de l'émission ça serait pas la première fois que quelqu'un vient avec un secret lourd en jeu. Après qu'elle vienne pour dénoncer un truc ou pas, c'est elle qui le décide. Mais bon probablement comme le reste des candidats, Maci même elle, elle y croit pas trop, à son propre buzz. Mais si déjà elle peut montrer qu'elle est pas si stupide qu'elle en a l'air quand elle essaie un peu, c'est tout bénef.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA Empty
Message (#) Sujet: Re: RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA — Lun 11 Mai - 17:47

Lorsque le Maître leur demande de se réunir dans le salon pour la révélation suite à la confrontation avec Maci, Aera ne peut pas retenir un sourire à l'idée qu'elle soit allée jusqu'au bout de son intuition, même si elle sait que le sourire va disparaître sitôt qu'elle va devoir répondre. Elle s'installe dans le fauteuil, face à Maci, mais si elle est entourée de tout le monde, Aera se sent infiniment seule dans cette étape qui a tout d'une épreuve pour elle. La pièce manquante du puzzle. Elle a conscience qu'après la révélation, certains liens qu'elle pense avoir noués ici risquent de changer d'une façon ou d'une autre, mais surtout que le regard de tout le monde sera différent. Maci se lance, l'intitulé sobre et précis. Aera se sent observée et ça la met mal à l'aise, l'attention brutale, c'est encore trop frais dans sa mémoire. Mais après avoir longuement débattu dans son lit la veille la possibilité de simplement confirmer, ou bien de tout raconter, elle a opté pour la deuxième option : c'est trop important pour elle pour simplement l'ignorer. Alors Aera prend la parole, d'une voix distante qu'on ne lui connait que trop peu. « Autant ne pas laisser le suspense planer. Maci félicitations, j'imagine ? Je suis effectivement l'une des victimes du scandale du Burning Sun » Elle offre un sourire à l'Américaine avant de reprendre. « Mais sans le contexte derrière, cet intitulé ne veut rien dire. Le Burning Sun, c'était une boîte de nuit ultra côtée de Séoul il y a quelques années. Un club où il était difficile d'entrer et où on se sentait privilégiées quand on nous mettait sur liste avec mes copines. J'y suis allée plusieurs fois, trois, peut-être quatre. Ma dernière soirée dans le club a été un peu étrange : mes amies sont parties danser, je parlais avec un homme au bar, on a bu quelques verres... et c'est tout ce dont je me rappelle. Le trou noir. Je me suis réveillée chez moi, dans mon salon, sans avoir aucun souvenir du reste de ma soirée, mis à part des douleurs dans le bas ventre, et quelques bleus, aux poignets principalement. Ca m'a perturbée, de pas me rappeler, parce que je pensais pas avoir bu au point de n'avoir aucun souvenir, mais j'ai fini par mettre ça sur le compte d'une soirée vraiment arrosée. » Elle secoue la tête, agacée de sa propre bêtise et de ne pas s'être fait confiance d'emblée. « J'ai pas fait grand cas de cette histoire, jusqu'à ce qu'un scandale éclate concernant le Burning Sun. Vous, vous n'en avez probablement pas entendu parler, mais chez nous l'affaire a secoué tout le pays parce que ça impliquait des personnes célèbres, des affaires mais aussi de l'entertainment, notamment des Idols. » Elle s'embarrassera pas à donner des noms, elle doute que qui que ce soit les connaisse ici, à part peut-être Izïa parce qu'elle vit en Corée, et encore. « Un homme a déclaré qu'il s'était fait tabasser par le staff du club pour avoir essayé de venir en aide à une femme visiblement inconsciente qu'on amenait quelque part comme une marchandise. Au début, les gens ne l'ont pas cru et puis petit à petit, l'affaire a eu un effet boule de neige, les révélations se sont enchaînées : prostitution, drogues, violence, viols, je crois pas que y ait une histoire sordide qui ait été épargnée. Quand j'ai entendu parler de cette histoire, ça m'a rappelé la fameuse nuit dont je ne me souvenais pas et j'ai fini par me rendre à la station de police de Gangnam. Les choses se sont enchaînées pour moi : j'ai raconté la bribe d'histoire dont je me rappelais, on m'a installée dans une salle, j'ai attendu 2 heures et un policier est enfin revenu vers moi. Il avait des vidéos qu'il voulait me montrer, parce qu'il pensait me reconnaître dessus. Il a joué les vidéos. D'abord les caméras de surveillance au niveau du bar, où on me voit parler avec un homme et boire quelques verres. L'instant d'après, je suis complètement raide, à la limite de l'inconscience, et un membre du staff s'approche de moi quand l'homme lui fait signe, pour m'entraîner quelque part. » Elle déglutit, marque une pause parce que c'est ce qui suit qu'elle appréhende le plus de raconter. « La deuxième vidéo, c'est celle d'un téléphone portable. On y voit trois hommes, peut-être des hommes d'affaires ? J'ai jamais su. On me voit moi, surtout, allongée sur le canapé contre le mur, inconsciente. Tout ce que j'ai oublié de ma soirée, la vidéo l'a capturé : on les voit se forcer en moi à tour de rôle, plusieurs fois d'affilée, en ponctuant le tout de commentaires obscènes, de rires, de tentatives pour me faire reprendre conscience avant de féliciter le membre du staff de leur avoir trouvé une fille aussi docile, même s'ils auraient préféré que j'oppose plus de résistance, pour que ça soit plus violent. » Dans le regard d'Aera, l'étincelle de malice habituelle s'est éteinte, la honte de l'aveu l'étreint avec autant de force que toutes les fois où on l'a forcée à raconter, devant la police, devant ses parents, dans un tribunal pour condamner les hommes qui ont fait ça – peut-être pas les mêmes, mais ils sont nombreux, ceux qui ont abusé de femmes comme elle. « Ils se sont pas contentés de filmer. Ils ont partagé les vidéos dans une conversation de groupe sur Kakaotalk, notre appli de chat, auprès d'autres personnes, et c'est comme ça en fait que la police a fait le rapprochement quand je suis venue au poste. » Tout s'est enchainé après ça, elle se souvient : l'interrogatoire minutieux, les commentaires incrédules, les tentatives de lui faire reconnaître qu'elle était consentante, ou bien qu'elle était juste bourrée, son nom qui finit par atteindre les journaux, le regard rempli de honte de ses parents, les déclarations, les enquêtes sur sa vie mettant en évidence son penchant pour la fête et l'alcool qui la décrédibilisent forcément, le groupe de soutien avec d'autres femmes victimes de la même chose, la thérapie. Tout lui revient, brutalement, c'est une vague qui s'écrase sur elle de tout son poids et en même temps, Aera peut même pas commencer à décrire combien c'est libérateur de pouvoir enfin en parler même si c'est toujours trop tôt à son goût parce qu'ils n'en sont qu'à la troisième semaine et qu'elle espérait tenir plus longtemps. « Je suis pas la seule à qui c'est arrivé, et je suis plutôt chanceuse. Je connais d'autres filles qui ont vécu pire que ça, qui ont été battues par exemple, en plus du reste. Mais ça a tout changé dans ma vie, surtout dans mon rapport avec les autres. Etre ici, c'est aussi une façon pour moi de laisser cette histoire derrière moi, d'être en contact avec des personnes qui n'étaient pas là quand ça s'est produit, qui me connaissent pas ou peu. Mais c'est aussi difficile, à cause des caméras. Ca biaise toutes mes relations avec les gens, surtout avec les hommes. » Elle ne regarde personne directement dans les yeux, et songe que putain, elle crève juste d'envie de partir, se soustraire au regard des autres, s'attraper une bouteille et la boire dans son coin jusqu'à s'endormir d'un sommeil sans rêve. « Je voudrais pouvoir vous dire que je suis une survivante et tout ce qui va bien, mais la vérité c'est que je suis jamais sortie de mon cauchemar. J'apprends juste à faire avec, et vivre normalement malgré ça. » Elle lâche un soupir, épuisée par tout ce qu'elle vient de dire et ce que ça lui a coûté d'en parler avec détachement, sans trop laisser voir ses émotions, sans trembler. Le soulagement, il viendra plus tard, quand elle aura assimilé tout ce qui vient de se passer. Pour le moment, elle a juste besoin de prendre l'air.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA Empty
Message (#) Sujet: Re: RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA — Lun 11 Mai - 18:15

Maci elle est partie avec son buzz en mode plus rien à perdre sans grande conviction, surtout que les arguments de Aera lors de leur confrontation et son assurance on quand même sacrément ébranlé sa petite théorie qui jusque là n'était qu'une idée ayant germé dans sa tête. Limite quand Aera commence à parler elle doit avoir l'air le plus abasourdi de tout le monde ici, à ouvrir des yeux ronds comme des billes en se posant les deux mains sur les joues pour essayer de comprendre ce qu'il se passe. Déjà, Maci Diaz a trouvé un secret, ça c'est déjà un putain d'exploit et un gros coup de chatte, tout le monde sera d'accord. Mais surtout et principalement parce qu'une part d'elle espérait quand même que ces horreurs racontées dans cet article de journal trouvé dans la bibliothèque resteraient à l'état d'information pure et dure, loin de sa petite bulle. Maci elle avait pas fait la fière déjà quand Aera avait avoué connaître des victimes pendant leur discussion, mais là l'entendre raconter toute l'histoire, c'est une autre paire de manches. Plus ça va plus elle accuse le choc d'entendre tout ça, Maci, l'éponge émotionnelle par excellence, et quand Aera termine son récit elle a les joues trempées de larmes qui viennent rouler contre ses mains pour s'échouer sur ses genoux. « Je... » elle couine un peu. Sa voix sort même pas correctement, c'est ridicule. Maci elle se sent juste horriblement coupable d'avoir par la force des choses imposé à Aera de parler de tout ça devant un parterre de gens qu'elle connaît mal, au final. « Je... suis désolée Aera, » elle souffle. Pour la situation et puis surtout d'avoir été la victime de ces trucs horribles sur lesquels Maci ose même pas mettre de mots à voix haute. Si elle la connaissait mieux elle aurait été lui offrir un câlin mais là elle va se contenter de lui laisser de l'espace, parce qu'elle préfèrera sans doute la compagnie des candidats qui lui sont plus proches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA Empty
Message (#) Sujet: Re: RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA — Lun 11 Mai - 20:30

@Maci, en découvrant le secret d'Aera, tu remportes l'intégralité de sa cagnotte soit la somme de 15 000£. Le Maître te félicite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA Empty
Message (#) Sujet: Re: RÉVÉLATION N°6 - MACI/AERA —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALON-
Sauter vers: