Partagez
 

 malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) Empty
Message (#) Sujet: malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) — Lun 18 Mai - 13:49

Se ha puesto la noche rara
Han salí'o luna y estrellas

- @kara et @costa -


Elle a envie de s’amuser aujourd’hui et y a bien un truc qu’elle a pas encore testé, c’est le mini golf.  Sauf que bon c’est pas un truc à faire en solo, clairement. Alors qu’elle galère à fermer le bouton de son jean taille haute, à croire que les bons petits plats et le manque d’activité ça fait pas bon ménage, elle réfléchit à qui elle pourrait proposer ce genre d’activité. En plus elle se dit que c’est peut-être considéré comme du sport et que du coup d’ici quelques heures elle pourra ouvrir et fermer son jean sans aucun soucis. Toute façon mettre un jean taille haute c’est un peu du sport aussi, elle prend ça pour un échauffement. Un petit top aux épaules dénudés plus tard, elle a enfin quitté sa dégaine du matin, qui se résume à un short, tee-shirt. Elle descend les escaliers comme le fait sa gamine, c’est-à-dire à toute vitesse manquant de tomber vers les dernières marches. C’est le frisson que recherche tous les gamins, il parait. C’est là qu’elle croise @Costa. Elle le tire par la manche. « Tu viens. » Ce n’est pas une question, pas une demande adorable, c’est un ordre. Oui parce que jusqu’ici elle s’est toujours mise dans des situations bizarres avec lui. Entre le basket à moitié réussis et sa soirée coin du feu alcoolisée… il faut qu’elle se rattrape et elle compte bien sur ses skills en cricket pour lui apporter des points au mini-golf. C’est sensiblement pareil non ? Alors qu’elle le traine dehors, ils croisent Jill, mais elle a pas envie de lui proposer un mini-golf. Pas aujourd’hui, elle préfère les têtes à têtes avec la benjamine, plutôt que les moments de groupe. Parce qu’elle a jusqu’ici été beaucoup plus « agréable » quand elles sont que toutes les deux. Alors c’est @Kara qu’elle attrape un peu plus loin. « On va faire un mini-golf, ok ? » La question c’est juste pour les formes, parce qu’elle les prend déjà par le bras pour les diriger vers le dit mini-golf. Au bout d’un moment elle finit par les lâcher, parce qu’avec les grandes pattes de Costa elle a du mal à tenir la cadence. Et puis ils sont presque arrivé. « Je prends le club rose. » Qu’elle dit histoire de pas se faire chipper son truc. Parce que durant le prime elle a pas été très réactive niveau enveloppes et tout ce qu’elle aurait put choisir avec un semblant de signification pour elle, lui est passé sous le nez. Alors on touche pas au rose. « Toi t’es plus vert que bleu non ? » Elle demande à Costa avant de lui donner le club vert justement. Pour Kara, elle hésite encore le jaune et le violet. « T’es jaune. » Oui c’est elle qui décide aujourd’hui. Mais toujours avec le sourire, du coup son petit coté autoritaire il passe crème non ? Elle est toute contente de son petit truc en plus, elle voulait se faire un mini-golf et elle a réussit à emmener dans son délire sa chef d’équipe et l’un des italiens à abattre si on en croit tout ce qu’il se passe autour du secret qu’il a ou pas avec Santo. Roma elle se tient un peu loin de tout ça, parce qu’il y a bien assez de gens sur le doss, genre Kara. Et puis là elle est plus dans l’optique de protéger son secret que d’en découvrir, vu toutes les gaffes qu’elle a fait les semaines passées. « Qui commence ? » Là, elle leur laisse le choix de décider, parce qu’elle va pas non plus se la jouer dictateur.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) Empty
Message (#) Sujet: Re: malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) — Lun 18 Mai - 23:50

Costa, il sort d'une partie de floor is lava archi intense avec Izïa, dont il rangera les dégâts plus tard, parce que flemme, quand il se fait harponner par Roma. Elle attrape son bras, l’entraîne déjà totalement hors de sa trajectoire, et il n'a qu'à hausser un sourcil, glisser un « oui madame » perplexe et se laisser guider. Il lui pose pas de questions, il découvrira bien assez tôt. Ils sortent rapidement du chalet et, sur le trajet vers... où ? Roma recrute un troisième larron en leur chef d'équipe bien aimée, qui parait l'interroger du regard. Il répond dans le dos de Roma par un haussement d'épaules désabusé et enfin, elle daigne s'expliquer. Un mini golf. OK. Il avait pas foutu les pieds sur le parcours de mini golf depuis la première et dernière fois où il l'a visité. C'est-à-dire quand il est arrivé. Il est même pas certain d'avoir déjà joué au mini golf une fois dans sa vie, mais ça doit pas être bien compliqué. Position décente, viser, frapper avec la force requise, mettre dans le trou. ça, il gère, en général. Comme deux mômes, ils se laissent tous les deux emporter par maman Roma qui exige de prendre le club rose. Très bien, Costa n'en voulait pas. « Plu... » mais elle l'interrompt sans la moindre gêne en lui tendant le club vert. Au final, il s'en branle un peu, parce que si le bleu est la couleur de La Nazionale, le vert est la couleur de l'Italie. Dans les deux cas, ça lui convient. Et dans les deux cas, ça change pas grand chose. Dans la foulée, elle refile un petit club jaune à Kara, finalement. « Du coup, on est quoi, les totally spies ? » il remarque en s'inquiétant surtout de la taille du club. Il va devoir se pencher au max pour arriver à jouer correctement, vu qu'il avoisine le mètre nonante. Roma et Kara pourraient se percher sur les épaules l'une de l'autre qu'il les dépasserait toujours. « Je crois que tu es la débile du groupe, frangine » il ajoute avec un petit sourire à l'attention de Kara, qui a l'habitude de ses taquineries. C'est pas la jaune, la totally spies un peu teubée ? Il se souvient plus trop, c'est sa sœur qui matait ça le matin quand elle était gamine et ça commence à remonter à perpète. Le seul truc qui lui revient, ce sont les trois couleurs et vaguement qu'il a en sa possession la couleur de la nana maligne. Roma leur laisse finalement la possibilité de décider qui commence et il en est presque déboussolé. Prendre une décision ? Pour soi ? Que ? « Du coup, honneur aux femmes. Pour vous départager, je propose un combat dans la boue. Nues évidemment. » il suggère l'air de rien, avant de rouler des billes en direction de Kara. « Quoi que tu dois avoir de l'expérience toi, je sais pas si c'est très équitable » il plaisante. Harlem baby.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) Empty
Message (#) Sujet: Re: malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) — Mar 19 Mai - 0:51

Je déambule tranquillement dans le chalet pour aller me poser dans ma chambre quand j’ai Roma qui me fonce dessus, tirant au passage Costa dans son sillage. Elle m’attrape le poignet et bien que surprise, je me laisse faire toujours amusée par ce genre d’initiative. J’interroge tout de même du regard l’italien qui n’a pas l’air bien plus avancé que moi. Elle se décide à cracher le morceau en nous proposant -imposant serait le bon terme- un mini-golf. Je fais la moue en entendant sa proposition. « Je ne sais pas jouer, c’est un sport de riche ça. » C’est sûr qu’on n’aperçoit pas beaucoup de terrain de golf dans les rues de Harlem, je ne suis même pas certaine de savoir comment tenir le club. Cependant, je n’oppose pas de résistance et je me dis que c’est l’occasion de découvrir ce sport tout en passant un bon moment avec les deux membres de mon équipe. Roma se choisit le club rose, je n’y vois aucune objection, pas trop fan de cette couleur qu’on s’efforce toujours d’associer aux filles pourtant. Elle a l’air d’être dans un mood assez autoritaire, parce qu’en plus de nous avoir imposé le golf, on doit aussi subir la couleur choisie par l’indienne. Elle m’impose le jaune et de nouveau, je fais une grimace. « J’aurais préféré le bleu. » loin d’être si capricieuse, je prends tout de même le club qu’elle me tend. Costa fait une référence au Totally Spies qui me fait rire sur l’instant, mais à cause de la couleur que m’a assigné Roma, il me compare à Alex, la brune débile du trio d’espionne. Je me tourne vers lui, les yeux faussement menaçant. « Si tu veux pas que j’enfonce mon club dans ton service trois pièces, me cherche pas le rital ! » Et il devrait le savoir que j’en suis tout à fait capable. Roma demande qui commence et je reporte mon attention sur la brune, mais déjà Costa nous laisse l’honneur de commencer et je lève les yeux au ciel quand il propose un combat dans la boue entre Roma et moi, nues. Cependant, un petit sourire se dessine quand il admet que j’aurais sûrement le dessus, ayant plus d’expérience à ce niveau-là. « Je préfère me méfier des mères de famille, elles sont féroces. » On va cependant éviter de vérifier si mes propos sont exactes, je me contente de hausser les épaules en la fixant. « Je te laisse commencer pour me familiariser avec le jeu » Et alors que je recule pour lui laisser l’espace nécessaire sur le premier trou, une idée me traverse l’esprit. « On décide d’un gage pour le perdant ? » J’ai beau ne pas savoir jouer, je suis compétitrice et je suis certaine qu’une fois les règles en tête, je peux réussir à les battre.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) Empty
Message (#) Sujet: Re: malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) — Ven 22 Mai - 0:08

Roma elle joue à l’autoritaire, parce qu’elle a envie de faire un mini-golf et qu’elle le sent bien venir qu’on va lui rire au nez si elle demande à certain de son équipe par exemple. Alors elle force les choses, embarque Costa, qui n’oppose pas de résistance. Ensuite y a Kara qui se trouve sur leur chemin et elle sera donc de la partie elle aussi. Pas le choix, mais elle compte sur son charme imparable pour leur donner envie de passer du temps avec elle. « C’est pas un sport Kara, c’est un jeu. » Qu’elle lui dit un petit rire en supplément. Ils vont pas faire du « vrai » golf, même si pour celui-ci elle se demande aussi si c’est un sport. Si son père l’entendait parler, parce que si on remet en cause l’aspect sportif du golf on peut oublier les compétitions de cricket. Elle donne le club vert à Costa qui semblait plutôt vouloir le bleu, mais tant pis. Kara prendra le jaune, même si elle voulait AUSSI le bleu. « Mais le jaune ça te va mieux, je t’assure. » Elle est jaune dans l’esprit de Roma, parce qu’elle a tendance à associer des couleurs aux gens qu’elle fréquente. Costa il peut être bleu si il veut, mais avec une pointe de vert. Encore un qui lui parle des totally spies. Presley avait fait la référence l’autre jour et Roma elle avait rien comprit, si ce n’est qu’il s’agit d’un dessin animé. Elle rigole doucement quand Kara le menace d’un coup de club bien placé. « Mais non on est dans Harry Potter, un Serpentard, une Poufsoufle et …. moi je suis Ombrage. » Ahah, la Ombrage autoritaire, ça correspond bien à la Roma du jour, même si bon elle serait clairement plus une Luna qu’une Ombrage. Passons. Elle leur propose de choisir qui commence, histoire de leur faire croire que c’est eux qui décident. C’est un truc de dictateur ça non ? Donner un semblant de pouvoir, alors qu’au fond c’est eux qui tirent les ficèles. Y a de forte chance que Costa se a joue « gentleman » et que Kara comprennent pas les règles du jeu. Alors Roma elle parie sur le fait qu’elle va commencer. Elle avait raison sur la première partie, mais n’avait pas anticipé cette proposition de combat dans la boue, nues. Elle arque un sourcil, retenant un rire. « Il est fou. » En plus il déclare directement Kara vainqueur. Cette dernière ne semble pas si rapide sur sa victoire. « Oh non, clairement j’aurais déclaré forfait. » On va pas se mentir, malgré sa force de mère, face à Kara et ses ongles manucurés elle a aucune chance. Et voilà qu’elle se retrouve à commencer le jeu et elle étire un sourire presque diabolique. « C’est d’accord. » dit-elle sur le ton de « Je vais vous mettre la raclée de votre vie. » L’idée du gage lui plait bien oui. Elle réfléchit tout en se mettant en position. « Celui qui gagne devient le nouveau chef d’équipe ? » Elle lance d’un air taquin à Kara. « T’en penses quoi Costa ? » Prêt à se lancer dans la course au pouvoir ? En réalité elle n’a pas tellement d’idée de gage, mais c’est pas grave parce qu’elle est pas prête de perdre vu qu’elle met la première en un coup. En même temps elle est pas difficile celle-ci.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) Empty
Message (#) Sujet: Re: malamente, w/costa et kara (mercredi à 15h34) — Mar 26 Mai - 20:06

Il se marre en entendant Harlem jouer les grosses dures et il se contente de lui enfoncer le bout de son club dans le ventre pour la faire chier, parce que tant qu'à être les deux gosses turbulents de madre Roma, autant y aller jusqu'au bout. D'ailleurs, elle joue à nouveau à la chef en le recadrant direct. Pas les totally spies, Harry Potter. OK, pardon. Lui, il se retrouve affublé de l'étiquette Serpentard qu'il n'irait pas contredire, Kara c'est la Poufsouffle (encore une fois la teubée, non ?) et Roma,; elle lui balance un nom de perso dont il se souvient plus mais il la sent pas direct. « Ne pense même pas à me teindre en blond platine » il sourcille directement à l'attention de Kara, qu'il voit déjà venir gros comme une maison. Hors de question. C'est mort de chez mort. Rien à branler qu'il doive représenter sa maison comme le petit casse couille des films. Là-dessus, il propose une solution toute simple et archi pertinente pour les départager toutes les deux et savoir qui joue en premier mais elles ne paraissent pas convaincues. Jusqu'à Roma qui abandonne avant même de commencer. « Faut pas te dévaloriser comme ça, on va t'atomiser sinon » il note en étirant un sourire. Tout est une question de confiance et de culot dans la vie, la bagarre comme le mini golf. Mais toutes les deux, elles choisissent l'option pacifiste et Costa, il ne peut que s'incliner et hocher la tête quand Kara fait une proposition à son tour, bien mieux accueillie que la sienne. Mais dans le fond, il est partant. Costa, c'est un gros débile pour ce genre de trucs, il a pas de limite et il pourrait se retrouver à faire les pires conneries par pur esprit de contradiction et d'effronterie. Il faut pas lui lancer de défi. Il étire un sourire quand Roma joue la meuf intéressée. « Tu caches bien ton jeu » il remarque. Derrière ses airs de femme honnête, intègre, tout ça. L’appât du pouvoir, voilà ce qu'il y a, comme chez tous les êtres humains. Pour le coup, Costa, il n'a pas du tout envie d'être chef de son équipe. D'habitude, c'est le genre de rôle qu'il aime endosser mais là, devoir se trimbaler six (cinq) boulets et devoir les gérer jusqu'à la fin ça va plus le faire chier qu'autre chose. Surtout qu'il finit par prendre goût à leur petite dynamique dysfonctionnelle à sept, menée par the hood. ça lui plait bien de contribuer sans forcément coordonner, ça lui donne une autre perspective et l'air de rien, ça le laisse quand même un pied dehors, juste au cas où. Même si pour l'instant, il privilégie à fond son équipe, principalement parce que Santo est dedans et donc qu'il peuvent se permettre de concentrer ses efforts contre les Schwartz. « ça me va » il répond tout de même, l'air léger. Il refusera jamais un défi. Mais comme c'est pas archi marrant comme enjeu non plus, il a quand même envie d'ajouter un truc. « Mais si c'est moi qui gagne, c'est Jill qui devient chef » il précise donc avec un petit sourire, juste pour le kif. Voilà, il lance son poulain dans la bataille. Rien que d'y penser, ça le fait marrer que Jill puisse se retrouver capitaine non officiel de l'équipe alors qu'elle a rien demandé et qu'elle sera complètement torturée entre être saoulée par la responsabilité et adorer être au centre de l'attention. « Alors chef, prête à remettre en jeu ta dictature ? » Lui il a déjà sorti la balle pour lancer la game.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: MINI GOLF-
Sauter vers: