Partagez
 

 la piscine (jeu, 15h)

Aller en bas 
AuteurMessage
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
la piscine (jeu, 15h) Empty
Message (#) Sujet: la piscine (jeu, 15h) — Lun 18 Mai - 14:05

@lejla

J4 post prime. Délai assez raisonnable pour arrêter de tirer la gueule H24. Santo il s'était replié dans sa petite carapace de gars qui voulait rien laisser filtrer. C'était la seule chose qui lui avait permis de tenir cinq ans loin de tout le monde. Prendre sur lui, fermer sa gueule, intérioriser. Le Santo ado c'était ce genre de gars hyperactif qu'on avait du mal à canaliser. Ca lui avait joué quelques tours aux abords du stade, au coin des rues et sur leurs terrains de foot improvisés. Mais en même temps personne ne se résolvait réellement à arrêter les gamins comme ça. On savait qu'ils étaient voués à s'écrouler, un jour ou l'autre, alors on les laissait vivre leur enfance et adolescence en toute liberté. Il savait que sa côte de popu était directement corrélée à sa gueule de petit arrogant et à son trop de questions. Les gars ils avaient connu la version la plus extravertie de lui-même. Celle qui profitait du jeu comme d'une semaine en club med. Le genre de vacances qu'il n'avait jamais pu s'offrir. Alors ça le faisait bien marrer depuis quelques jours de voir tout le monde s'étonner de sa gueule renfermée. Cami la semaine dernière lui avait bien indiqué qu'il ne collait pas à la description qu'il dressait de lui-même. Pourtant, en cinq ans, il avait bien acquis cette capacité d'évitement qu'il mettait en pratique depuis quelques jours. Dans sa tête un peu bordélique y'avait un schéma assez malsain qui s'était dessiné depuis que l'alignement d'indices lui était tombé sur la gueule : s'adresser à lui c'était s'attaquer à son secret. Et dans ces circonstances il avait tout intérêt à rester sur ses gardes. Cet après-midi par contre il avait pas pu résister à un bain de soleil. Les températures étaient étrangement montées depuis deux jours et ça tapait fort près de la piscine. Santo il avait enfilé son short de bain dans l'unique objectif de bronzer sur un transat. A l'ancienne. Comme les après-midi d'été, quand ils squattaient la barque d'un pote pour s'éloigner de leurs plages bondées. Forcément, y'avait Lejla déjà sur le coup. Chiller au chaud c'était le meilleur moyen de zapper l'annonce des nominés dans quelques heures. Tu feras gaffe apparemment ça drague pas mal à la piscine. Il avait sifflé en amorçant un sourire avant d'étaler sa serviette sur un transat et de s'y installer à son tour.

_________________
la piscine (jeu, 15h) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
la piscine (jeu, 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: la piscine (jeu, 15h) — Mer 20 Mai - 4:05

Difficile de ne pas vouloir se pointer le bout du nez dehors alors qu’il fait enfin des températures acceptables. Lejla est habituée au froid et ne s’en est jamais plainte, mais elle ne peut pas dire qu’elle est mécontente de pouvoir aller faire un tour du côté de la piscine vêtue d’un bikini pour un premier bain de soleil. C’est qu’à force, ils avaient presque perdu espoir de pouvoir utiliser les transats à bon escient. Elle est presque sur le point de se piquer une petite sieste de fin d’après-midi quand le jeune italien vient envahir son espace vital. Levant la main pour bloquer les rayons du soleil et fixer celui qui l’interpelle, Lejla, elle a de la difficulté à masquer l’amusement qui la gagne face à la petite réplique de Santo. « Draguer à la piscine, c’est tellement semaine numéro 1. » elle rouspète d’une voix pleine de jugement, comme si elle n’était pas du tout incluse dans la supposition qu’il venait d’avancer. Ils ont évolué depuis, il faut arrêter de regarder vers le passé et se tourner vers le présent, Santo. Elle finit par percer sa couverture en souriant un peu bêtement, avant de se relever pour se tourner en sa direction. « Tu vas mieux ? » elle s’informe, parce que comme tout le monde, elle avait bien remarqué qu’il n’avait pas le moral. Elle l’aime bien Santo, et ça la ferait chier qu’il perde un peu de son essence à la suite de cette chasse aux secrets qui semble le bouffer de l’intérieur. C’est vrai que ça doit devenir envahissant et lassant de voir tout le monde te tourner autour, en plus des indices qui pleuvent à son sujet. Elle finirait par être de mauvaise humeur aussi si elle était dans cette situation. « Vas-y, je suis généreuse, je vais t’offrir une info toute gratuite sur moi. » on ne rit plus. Elle est presque à lui dire qu’elle lui offre un indice sur un plateau d’argent juste pour faire rallumer la flamme de Santo le grand stratège. En vrai, elle sait qu’elle n’a pas besoin de faire ça, mais comme ils sont que tous les deux et qu’ils avaient débuté une discussion à la salle mystérieuse durant laquelle Lejla s’était montré comme souvent, évasive sur certaine sphère de sa vie, elle veut bien lui laisser une marge de manœuvre pour relancer certains sujets. « Pas de question sur les fiançailles. On a fait le tour. » elle impose sa seule restriction. Elle en a un peu marre de parler de Logan. Surtout que la semaine dernière, elle s’est mise à avoir l’impression qu’il lui manquait, alors qu’au fond, c’est juste le fait qu’elle n’arrête pas d’en parler et qu’il est semi-présent dans sa tête plus que le fait de réellement s’ennuyer de lui. Donc, Santo ? Elle est prête. Elle bat même des cils de façon totalement exagérée en le fixant pour lui prouver qu’il a toute son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
la piscine (jeu, 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: la piscine (jeu, 15h) — Jeu 21 Mai - 15:06

Elle faisait la maline Lejla, à lui renvoyer au visage sa petite dragouille de la semaine 1. Mais lui ça le faisait bien sourire de rappeler cet événement qui était passé sous silence entre eux. C'était leur petit jeu, qui avait scellé un lien avec elle. Elle le trouvait stratège, il la trouvait pétillante. Tout était clair. Il l'aimait beaucoup Lejla, avec sa dégaine de meuf indépendante, son humour direct et son visage tout doux. Elle était solaire et Santo ça lui plaisait bien de passer des moments en tête à tête avec elle. Y'avait zéro ambiguïté entre eux, au fond Lejla c'était celle qui se rapprochait le plus de ce qu'il aurait imaginé être une grande soeur. Ses questions elles n'avaient pas la même connotation que celles posées par les autres. Et Lejla elle avait un autre vécu de la vie, aussi. Quelques années de plus, une famille présente, un quotidien assez simple. Y'avait des points sur lesquels il se retrouvait. La discussion qu'ils avaient eu la semaine dernière l'avait pas mal fait réfléchir. Santo il avait sa propre vision du monde, mais c'était parfois bien pour sa gueule de mec plein d'assurance de se confronter à d'autres histoires. T'étais inquiète ? Il s'était tourné sur le côté de son transat pour la dévisager, avec son petit sourire de fripouille. Lejla, comme d'autres, elle avait capté qu'il tirait la gueule depuis le prime. C'était un peu l'effet escompté, dans son cinéma napolitain. En vrai il avait rien eu à surjouer, Santo c'était un mec qui agissait à l'instinct, il se laissait vite prendre par ses émotions. Ce soir là, il était saoulé, et à force de ressasser ça ne s'était pas amélioré. Il lui avait bien fallu deux jours pour faire un bilan de la situation, arrêter de penser à là-dehors et retomber sur ses pieds. Ca va super bien. Je suis à nouveau prêt à dégommer du secret. Du coup, la proposition qu'elle lui faisait elle avait une sacré saveur. Lejla il n'avait pas encore trop de billes sur son secret. Simplement une idée d'orientation. Et peut-être qu'il faisait complètement fausse route, mais ça collait aussi au parcours mental qu'il s'était fait. Ok laisse-moi réfléchir c'est un tournant de ma carrière de détective là. Jusqu'ici c'était plutôt lui qui s'imposait, pas les autres qui l'invitaient à leur poser des questions. Il était un poil pris au dépourvu, pas totalement focus sur le cas Lejla. Est-ce que tu veux te prouver un truc à toi-même, ou aux autres ? Il savait qu'il flirtait avec la zone interdite qui aurait pu lui valoir la guillotine, mais Santo c'était justement ça qui l'intéressait. C'était spécifique, mais elle pouvait très bien lui offrir une réponse vague. Dans tous les cas, il prendrait, parce qu'il estimait que ça ne tenait pas encore de la réponse exclusive. Je m'échauffe. Sous-entendu, la boîte à questions était simplement entre-ouverte. Par contre, y'avait une question beaucoup plus nette qui lui venait à l'esprit et qu'il taisait depuis la veille. Vous avez décidé de jouer les Gossip TD avec Cami ? Jill avait largement craché le morceau, avec sa tête imbibée de rhum&coke. Ca l'avait pas étonné Santo, mais il était pas non plus prêt à être au centre de triangles de potins chelous. Quitte à ce qu'on parle de lui il préférait encore que ce soit à propos de ses indices. Et pour un mec qui tirait la gueule jusqu'à la veille à ce propos, c'était pas peu dire. Enfin, il avait quand même amorcé un sourire en haussant un sourcil, pour voir ce qu'aurait à répondre l'accusée.

_________________
la piscine (jeu, 15h) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
la piscine (jeu, 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: la piscine (jeu, 15h) — Dim 24 Mai - 6:15

Repenser à la semaine numéro 1 donne l’impression à Lejla que c’était il y a plusieurs mois maintenant. La distorsion du temps ici apporte une dualité entre cette impression de s’attacher trop rapidement aux personnes qui les entourent, et cette sensation que tout se déroule dans une lenteur déroutante les déconnectant du monde réel. Alors le fait que Santo lui demande si elle était inquiète à la blague, ça la percute un peu. Le temps de quelques secondes à peine. Parce qu’elle est sur le point de lui balancer une de ses répliques bourrées d’ironie et de répartie, mais finalement, elle trouve que ça ne s’y prête pas. Elle ne perd pas pour autant son sourire lorsqu’elle répond « Oui, un peu. » de sa voix douce et calme, et surtout, en toute honnêteté. Elle ne veut pas jouer les sentimentales, c’est jusqu’après un mois à se côtoyer tous les jours, elle trouvait normal de porter une certaine inquiétude envers les personnes chez qui elle se sentait le plus proche lorsque leur moral n’était pas au top. « C’est ce qui arrive quand on apprécie bien une personne. » la voilà, sa petite phrase teintée d’amusement qui vient boucler son petit moment d’émotion, alors que sa main vient pousser son épaule pour dédramatiser le truc. Surtout qu’il lui confirme qu’il va bien le bébé italien. S’il a soif de faire péter des secrets, c’est que Santo n’est plus dans la mélancolie, clairement. « Le voilà, Santo le grand stratège. » elle rebondit, prête à lui offrir quelque chose d’inestimable pour le coup. Elle espère qu’il reconnaitra sa bonté, rien ne l’obligeait à lui donner le droit de poser la question de son choix la concernant. Bon, ce genre de promesse reste toujours complexe selon le point sur lequel il décidera de peser, comme elle n’est pas libre de parler de tout, tout, mais évidemment qu’elle fera de son possible. Elle fixe le candidat durant son petit numéro de réflexion, se retenant de ne pas rouler des billes devant tant de suspense avant de connaître ce qui l’intéresse aujourd’hui. Ok, il retourne se mettre le nez dans ses motivations, ce qu’elle tente de prouver. Elle savait qu’il ne la lâcherait pas avec ça depuis qu’elle avait abordé le sujet la semaine dernière. « Les deux. » elle sait que ce n’est pas le genre de réponse à laquelle il s’attendait, mais la limite est difficile à tracer dans sa situation. Pour plusieurs raisons. « J’ai des raisons purement personnelles de participer à Thrown Dice, comme je te l’ai déjà dit. D’autres qui sont… » elle prend encore quelques secondes pour réfléchir. Elle cherche les bons mots. Ceux qu’elle aimerait utiliser sont trop révélateurs et elle ne peut pas les balancer à Santo, le connaissant, ça lui donnera envie de creuser encore plus. « …un peu plus grandes que moi. » ça ne veut tellement rien dire, elle se sent un peu les mains liées pour le coup. Elle ne peut pas lui dire textuellement ce qu’elle veut prouver en étant ici. « Ce que je peux te dire, c’est que ce n’est pas ma participation comme telle qui prouve quelque chose. Les conséquences de l’après TD auront surement de plus grandes répercussions. » L’après, c’était ce qui la stresse le plus, Lejla. Cette sensation qu’à partir du moment que ce sera terminé, elle n’aura plus beaucoup de contrôle sur la suite des choses. Ça l’angoisse, même si elle a une très bonne capacité à le masquer jusqu’ici. Elle aurait pu apporter la nuance que la participation à l’émission était pour se prouver qu’elle est capable de faire quelque chose pour elle. Pour le reste, l’émission à la base c’est juste une plate-forme pour dire ce qu’elle a à dire. Elle n’est pas la seule ni la première à vouloir faire passer un message lors de son passage dans Thrown Dice. Si Santo ne fait que s’échauffer, elle n’est pas certaine d’être prête pour la suite. Le truc, c’est qu’il ne pose peut-être pas les bonnes questions. Mais elle ne peut pas tout faire pour lui non plus. Ça l’amuse de le voir chercher à trouver la faille qui pourra l’aider à coller les morceaux. Par contre, la suite elle ne s’y attendait pas trop. Elle met même du temps à comprendre qu’ils ne sont plus dans son histoire, mais bien à parler des petites magouilles du début de semaine. Elle a de la difficulté à masquer sa surprise, battant des cils à plusieurs reprises, comme se donner une image de pure innocence. « Elle nous a balancés ? » elle parle évidemment de Jill, ici. Elles auraient dû s’en douter, ça n’allait pas rester leur petit secret très longtemps. « La ptite bitch. » elle ricane en soufflant l’insulte de sa naturelle répartie, sonnant presque comme un qualificatif dans sa bouche. Elle tente de décrypter la réaction de Santo face à cette information. Elle ne veut pas se faire accuser à tort. Elles n’avaient pas de mauvaises intentions, et pour être honnête, c’était à prendre avec des pincettes, une façon de s’amuser comme une autre. « C’est mal ? » elle tente de l’amadouer avec un regard de biche, bien qu’elle sait que c’est perdu d’avance. « Il ne faut pas prendre tout ça bien au sérieux. Louis était dans le coup aussi. » oups, voilà, c’est dit. Elle n’est pas mieux que Jill pour le coup. Puis, avoir une occasion d’emmerder un peu Louis et de ne pas la saisir, c’était mal la connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
la piscine (jeu, 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: la piscine (jeu, 15h) — Mar 26 Mai - 8:26

Il était pas vraiment habitué à ce qu'on lui glisse comme ça des mots d'affect. La dernière fois, c'était à Napoli. Et c'était juste avant que tout ne se casse la gueule. Santo il venait d'une ville d'amour et de haine, une ville de passion, ou même les plus simples sentiments étaient enfouis derrière des montagnes de complexité. A Naples, on n'avait qu'une famille. Celle que l'on se construisait. Le concept d'amis lui était inconnu. Santo, il n'avait que des frères. Des gars avec qui il avait grandi, ou qui avaient croisé son chemin à un moment où il avait fallu faire des choix déterminants. Des gars pour qui il aurait tout donné, parce qu'ils méritaient autant que lui de tracer leur route. Santo, on ne l'appréciait pas. On l'aimait, ou on le détestait. Mais cet entre-deux il n'avait jamais existé à ses yeux, avant Miami. Là, il s'était heurté a des relations et à des sentiments plus sains, qu'il n'avait jamais su saisir au risque de se blesser. L'idée de sortir de sa zone de confort était trop difficile. Il préférait vivre éternellement malheureux que de se soumettre à d'autres principes de vie. Lejla, il lui avait lâché un sourire un peu timide, touché par ces mots autant que par la petite bombe qu'ils venaient de déclencher dans son esprit. Mais là n'était pas la question. Pas pour l'instant, en tout cas. Son esprit stratège il était un peu mis à mal. C'était plus facile de faire péter une partie de secret d'Izïa, dont il était assez détaché, que d'autres. Je pense partir bredouille cette semaine. Jill, c'était un peu de bluff. Une idée évidente qu'il avait eu envie de tester au confessionnal. Il voulait voir comment elle réagissait, quelle stratégie de défense elle mettait en place, à l'abri des caméras et des regards des autres. Même s'il crevait d'envie de trouver son secret il était assez conscient qu'il en ressortirait perdant. Kara, c'était déjà différent. Ils avaient tissé un truc depuis le début du jeu et il était persuadé d'avoir pas mal de billes entre les mains. Ceci dit, Kara, il la voyait bien cacher son secret derrière une histoire beaucoup plus grande. Et Santo, avec son sens du détail, il savait qu'il risquait de se perdre dans pas mal de théories à son propos. Mais aujourd'hui, on lui offrait une troisième chance, sortie du chapeau. Et guidée par une forte de respect. Son attention s'était reportée sur Lejla, parce que c'était elle le sujet de la discussion. Lejla qui s'ennuyait. Lejla qui voulait être secouée. Lejla qu'il appréciait, lui aussi. Il avait laissé filtrer un sourire, perdu dans sa petite réflexion, à la recherche d'une question pointue sur laquelle l'attaquer. Mais à ses yeux c'était extrêmement compliqué de se soutirer à l'info qu'elle lui avait balancé l'autre jour. Cette fois par contre elle semblait plus disposée à lui donner matière à ruminer. Tu vas faire une révélation choquante ? Il titillait, mais c'était tout ce vers quoi le poussait à réfléchir son explication. La partie individuelle, dans son histoire, ça ne semblait pas être l'élément le plus important. Santo il pouvait bien capter son point de vue, sachant que lui-même avait de grandes attentes de sa révélation. Est-ce que ça va mettre à mal tes relations avec ta famille ? Ca, c'était une vraie question. Il commençait à voir pas mal de petite théories se dessiner dans son esprit, le napolitain. Avec sa manie des grandeurs il imaginait toujours l'extrême dans chaque détail. Kara, elle en avait fait le frais dans leur confrontation. Izïa aussi. Et ça pouvait le mener à se faire piéger, mais au moins il n'avait aucun regret à s'engouffrer dans certains terrains. Par habitude il avait fini par sortir une cigarette, en se redressant sur son transat pour mieux observer les réactions de Lejla. Il l'estimait, Lejla. Il n'avait encore aucune piste tangible, mais toute cette histoire commençait un peu trop à l'intriguer. T'as envie qu'on te buzze ? Son sourire, il était assez expressif. S'il était encore là dans quelques jours il n'excluait pas de la pousser au confessionnal, sous couvert d'idées plus déterminées. Fallait qu'il arrête de se disperser, mais c'était beaucoup trop fort pour lui. Les autres, leur histoire, c'était sa petite obsession. Ca lui permettait au moins de ne pas penser à son parcours à lui, et à son propre après Thrown Dice. Non, ça m'a fait rire. Evidemment qu'elle les avait balancées, Jill. Elle avait bu un peu trop de rhum coke je pense. Parce que son petit jeu, même s'il était volontaire, était forcément guidé par un semblant d'ivresse. C'était toujours plus simple de flirter avec un coup dans le nez. Je m'y attendais un peu. Ils avaient cette relation à double tranchant, depuis le début. Mais à ses yeux ça tenait du jeu bien plus que du reste. Il ne la comprenait pas complètement, Jill. Elle était trop différente de lui. Trop sur la défensive. Santo c'était un gars qui avait besoin qu'on lui donne, pour pouvoir donner en retour. Il n'avait rien du félin manipulateur, comme elle. Ses relations étaient basées sur de la confiance, de la compréhension et de la mise en danger. Ca n'arriverait jamais ici.

_________________
la piscine (jeu, 15h) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
la piscine (jeu, 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: la piscine (jeu, 15h) — Sam 30 Mai - 5:30

Elle voit bien qu’il n’est pas des plus à l’aise avec cette notion d’appréciation qu’elle glisse en sa direction cet après-midi. Ça se ressent dans le sourire teinté d’une certaine gêne qu’il tente de lui glisser pour toute réponse, et qu’elle accueille d’un regard entendu. Elle n’a pas l’intention de l’embarrasser plus, ou de mettre le doigt où ça peut faire mal. Mais elle trouvait important de lui faire comprendre que oui, elle se serait inquiétée si sa mauvaise humeur avait persisté et que oui, après presque un mois, elle pouvait affirmer qu’elle l’appréciait, Santo. Sans ambiguïté, ni de double sens. Elle est même persuadée que c’est le genre de chose dont il a besoin d’entendre, à un certain niveau. Puis maintenant que le sujet a été assez effleuré pour aujourd’hui, elle se lance sur la stratégie, puisque c’est souvent la ligne directrice de leurs échanges depuis le début. Sa chasse aux secrets, serial buzzeur à ses heures, on ne l’arrêtait plus. « Ah ouais ? » elle relève lorsqu’il se montre bien moins confiant qu’elle se serait attendue. Il avait deux cibles cette semaine, Kara et Jill. Si le secret de la première était surement très intéressant, Lejla elle doit avouer que c’est celui de la benjamine qui la captive depuis un petit bout de temps. Normal, avec tout le temps qu’elle passe à l’endurer, il faut bien que ça lui serve à quelque chose. Joke. Tout le monde sait que l’affection qu’elle a pour la jeune femme n’est même pas forcée. « J’aimerais bien que tu te plantes sur Jill. » elle déclare dans un sourire et avec toute honnêteté. Ça l’avait même un peu emmerdé quand elle avait su qu’il l’avait devancé et l’avait buzzé, de peur de se faire couper l’herbe sous le pied. « J’ai peut-être une idée, et j’ai envie de l’explorer. » mais elle n’avait pas été assez impulsive. Son hésitation l’avait désavantagée, même si elle gardait espoir de pouvoir le faire cette semaine. Elle verra bien comme les choses évolueront, il reste encore quelques jours avant le prime pour se décider. Et dans sa tentative de remonter le moral de Santo, voilà qu’elle lui offre de poser ses questions. C’était une info qu’elle lui offrait à la base, vu sa curiosité sans frontière, elle savait bien qu’elle ouvrait la voie à une multitude d’interrogations. Elle devait admettre que ça commençait à être difficile de trouver les bons mots pour bien s’exprimer sans réellement se compromettre. Ils en viennent à devenir maîtres d’un champ lexical propre à ce qu’ils cachent. Et là, maintenant, même si elle a envie de dire les choses autrement, elle ne le fait pas. Parce qu’elle veut bien discuter et gratter le sujet de façon superficielle, elle ne peut pas aller trop loin Lejla. Elle laisse quelques secondes s’écouler, captant le regard de Santo, encore une fois, n’ayant pas l’impression de savoir quelle est la bonne réponse à sa question. « Choquante… Je sais pas. J’aurais tendance à dire non. » elle hausse les épaules. Elle ne pense pas qu’ils tomberont tous en bas de leurs chaises en apprenant le secret qui est rattaché à sa vie. « Ça n’enlève rien à l’importance de celui-ci. » elle précise, de façon à ne pas minimiser ce que peut représenter son secret pour elle. C’était important d’apporter une nuance à ses paroles, comme si elle ne voulait qu’on voit le truc comme une banalité quelconque. Elle lève sa main pour venir bloquer les quelques rayons du soleil qui l’importune. « Le mal est déjà fait au niveau de ma famille. » la décision de partir, c’était ça l’onde de choc. Pour le reste, ce n’est pas sa révélation qui changera leur perception d’elle. Certains étaient plus compréhensifs que d’autres, comme elle en avait déjà fait mention à Gianni ou Jill cette semaine. Sa mère. C’était à elle qu’elle pensait tout le temps. Non-stop. « Ma мама, c’est elle que j’ai le plus blessée. » elle souffle, ses paroles accompagnées d’un certain chagrin qui se rattache à cette dernière phrase, son sourire se voulant plus rassurant, lui. Il y avait Logan aussi, mais c’était différent. Ils se fixent un moment, Lejla venant à son tour balayer le moment de vulnérabilité de ses prunelles. « Peut-être. » elle ne serait pas déçue que quelqu’un la buzze éventuellement. Elle se dit que ça fait partie du jeu après tout. Elle veut bien se placer dans une situation où elle devra défendre les soupçons qu’on lui pose. Est-ce que Santo serait celui qui osera le premier ? La suite dans le prochain épisode. Elle reprend de sa malice, parce que finalement, elle a presque envie de le mettre au défi, bien qu’elle le garde pour elle-même. Le connaissant, ils n’auront pas encore terminé de discuter qu’il sera déjà au confessionnal. « Ah, les jeunes, ils ne savent pas boire. » elle ironise tandis qu’elle pourrait facilement inclure la Lejla d’une quinzaine d’années dans cette affirmation. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne semble pas trop mal prendre cette histoire de coaching pour améliorer les tactiques de flirts de la jeune américaine. Comme elle le mentionnait, ce n’est pas à prendre avec un trop grand sérieux. « Je crois qu’elle fait des efforts. » c’est peut-être difficile à voir, mais Lejla a juste bien saisi depuis le début qu’elle a une façon à elle de socialiser qui peut faire un clash avec plusieurs personnes. À ses yeux, elle vaut la peine qu’on lui porte de l’attention, même si le faire, c’est indéniablement d’entrer dans son jeu. « Enfin, promis, je vais arrêter de m’en mêler… » elle lève les bras en l’air, pour prouver son innocence, avant de se raviser. « Ou je vais essayer d’être plus subtile » elle ajoute à la blague. « Elle met son nez dans toutes mes relations ici, je crois que j’ai le droit de faire la même chose. » elle complète pour démontrer qu’elle va dans cette direction pour légitime défense face aux attaques constantes de Jill. Elle vient lui arracher sa cigarette qui est pratiquement terminée pour l’en débarrasser, saisissant sa main au même moment qu’elle bondit sur ses pieds. « Viens, on va se baigner. J’ai mon maillot cette fois-ci. » le petit clin d’œil sans aucune subtilité. Ils en parleront encore longtemps de cette première soirée ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE EXTÉRIEURE-
Sauter vers: