Partagez
 

 Goofy (jeu. 18h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
Goofy (jeu. 18h00) Empty
Message (#) Sujet: Goofy (jeu. 18h00) — Lun 18 Mai - 14:38

Goofy
Jeudi – 18h00
@Lejla

Il a beau adorer Roma en tant que colocataire, aussi adorable soit-elle, Louis, sa Lejla elle lui manque. Avec Lejla leur alchimie ce n’est plus un secret pour personne. De son humble avis la ranch girl elle n’est pas appréciée à sa juste valeur ici. Il ne comprend pas trop qu’on puisse aussi peu la remarquer, il n’y avait qu’à constater les rubriques du prime. Trop authentique et pas assez fougueuse pour les assoiffés du scandale peut-être. Ils ont beau ne jamais s’arrêter et avoir la frontière fine entre leur bêtise et la réalité, parmi toutes les discussions qu’ils ont eu il n’a pas oublié de noter dans un coin de sa tête l’idée d’une initiation au skate. Bien sûr Louis il se fait un plaisir de lui enseigner sa discipline, il sait déjà comment ils vont aborder la séance. A l’époque ça lui arrivait souvent de s’improviser professeur de glisse, surtout pour draguer les filles, mais maintenant qu’il avait relayé l’activité à un loisir parmi tant d’autres c’était un peu passé à la trappe. Retrouver ses petits kiffs d’antan ça l’enchantait d’autant plus que son élève du jour a tout de la casse-cou de base. Louis il a anticipé le truc en embarquant un casque avec lui, il sait que les novices ont du mal à en porter. Eux ils n’y voient qu’une entrave au style alors que c’est une pure nécessité. Sans ça il se serait fracassé le crâne une bonne dizaine de fois. « T’es sérieuse t’as pas mis tes coudières ? » Elle force, il l’avait prévenue. « M’accuse pas si tu te casses quoi que ce soit. J’en ai déjà assez sur le dos. » Le blâme général il en avait eu sa dose. Il avait déjà payé le tarif maximal type abonnement Navigo toutes zones à 830 balles l’année, pas besoin de réitérer l’exploit. Traversant le sentier, ils se posent devant la boutique souvenir là où le sol est le plus plat. Parfait pour une première. « Mis à part du poney club t'as fait quoi dans ta vie ? Du roller ? » Il demande parce que c'est super important et puis Lejla et ses chevaux ça le fait marrer, lui il a toujours associé ça à Emilie la petite blonde aux cheveux nattés qui imite inlassablement le cheval dans la cours de récré de l'école primaire.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
Goofy (jeu. 18h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goofy (jeu. 18h00) — Mer 20 Mai - 5:10

Aujourd’hui était un grand jour. Enfin, dans l’univers quelque peu décalé des moments de Louis et Lejla, ça l’était. Aujourd’hui elle apprenait à faire du skate. Elle lui avait mentionné quelques fois qu’elle voulait qu’il lui montre comment monter sur une planche à roulettes, même si elle était prédisposée à se péter la gueule au moment même qu’elle y poserait les pieds. Il n’y avait rien pour l’arrêter, Lejla. Le danger avait toujours été une notion abstraite pour elle, comme si tant qu’elle ne l’essayait pas, ne tentait pas sa chance, elle ne pouvait considérer réellement qu’il pourrait s’agir d’une source potentielle de risque. Elle ne voyait pas cela comme une impulsion, parce qu’elle prenait le temps d’y porter une certaine réflexion, pour finalement se dire qu’il n’y aura pas de problème. Malheureusement, ses décisions ont souvent mené à quelques incidents mineurs, des chevilles endolories, des bras cassés et quelques cicatrices ici et là. Mais elle avait un bon feeling aujourd’hui. Et elle avait surtout le meilleur prof, alors pas question de s’affoler. Sauf que Louis il joue tout de suite les rabat-joies. Même pas un bonjour, ni rien. Elle allait lui offrir un sourire étincelant là. « Ah parce qu’il le fallait ? » elle hausse les épaules l’air de dire too bad, faisant comme si elle n’avait pas entendu ses recommandations lorsqu’ils avaient discuté de leur plan un peu plus tôt dans la journée. Elle avait passé l’après-midi à la piscine, elle avait complètement oublié les coudières. Son sourire se fait plus doux alors qu’elle ajoute « Heureusement que t’as pensé au casque. » comme ça il était le sauveur de la situation. Elle vient naturellement passer un bras autour de ses épaules alors qu’ils marchent dans le sentier, comme pour le rassurer qu’il n’allait pas se retrouver avec une nouvelle vague d’accusation si jamais il arrivait quelque chose. « Ta vie n’est pas facile, pauvre Lou. » elle susurre à son oreille avec toute l’ironie du monde, un peu moqueuse pour le coup. Lou, c’est son nouveau surnom. Le pire c’est qu’elle est d’accord, ils peuvent le laisser tranquille avec toutes les histoires de la semaine dernière, ça attire beaucoup trop l’attention pour ce que c’était réellement. Ça le regardait lui et Maci, that’s it. « Relaxe, il ne va rien arriver. Je suis avec le meilleur. » ok, après, c’est terminé les compliments, il ne fallait pas qu’il s’y habitue trop non plus. Ils arrivent au village et Lejla elle a de la difficulté à cacher son enthousiasme. Ça la fait triper d’essayer quelque chose de nouveau. Elle a l’impression d’être un enfant à Noël. Il est agaçant avec son poney club, elle ne peut s’empêcher de rouler des yeux en sa direction pour marquer le coup. « Des échecs et le club de lecture. » elle énonce pour lui dépeindre le portrait d’une petite fille qui ne lui ressemble en rien. Un rictus d’amusement s’invite sur ses lèvres, se doutant qu’il ne croira rien de ce qu’elle avance. Elle n’avait pas assez de patience pour les échecs et bien qu’elle aime lire, jamais elle ne s’attacherait à un truc débile comme un club de lecture. « J’ai Yellowstone dans ma cour arrière. » Un, si ce n’est pas le plus beau parc national américain. Elle n’en manquait pas, d’activités à faire. « Ski alpin à Jackson Hole, hiking dans les rocheuses, vélo de montagne dans les petits sentiers… » elle ne fait que lui énumérer les premières qui lui viennent en tête pour qu’il soit capable de s’imaginer les possibilités. « On est loin du loin du poney club. » même s’il n’a pas complètement tort non plus, elle a passé la majeure partie de sa vie sur le dos d’un cheval, Lejla. Elle ne peut pas le nier. « Alors, c’est quoi la première étape ? » à la base, ils étaient ici pour sa leçon, il ne faudrait pas perdre de vue l’objectif premier. Elle tend la main pour s'emparer du casque, prête pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
Goofy (jeu. 18h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goofy (jeu. 18h00) — Ven 22 Mai - 20:01

Lejla elle lui fait le coup classique de l’élève rebelle qui ne veut pas se ridiculiser avec tout l’attirail du novice de base. Ne devient pas Tony Hawk qui veut. « Bien sûr si tu ne veux pas écorcher ta peau de pêche. » Comme elle n’en a rien à foutre il ne va pas insister parce que, de toute façon, il s’en tamponne aussi. Il part du principe qu’il aura prévenu et qu’il a ramené l’essentiel en pensant au casque, comme il l’appuie si bien d’un hochement de tête lorsqu’elle le fait remarquer. « Bah oui, j’ai pas envie de te retirer ton moment de gloire quand on te décernera l’award du canon de la saison. » Ni à ses fans d’ailleurs, parce qu’il ne voudrait pas avoir à se justifier d’un traumatisme crânien. Louis il endosse son rôle de victime à la perfection, faisant chier son monde avec ça autant qu’on a pu le faire chier avec ses frasques. Il fallait bien qu’il y trouve son compte dans tout ça. Lejla elle l’a bien cerné alors il se laisse prendre dans ses bras pour pas éclater en sanglots le p’tit Louis « C’est un véritable circuit d’émotions qui se font et se défont, Lejla. C’est un véritable… » il marque une petite pause pour augmenter la dose de drama et se préparer à son plus bel accent américain. « Rollercoaster. » Il reprend ses grands airs avec lesquels il aime jouer pour ajouter des variantes, après le commentateur surexcité Lejla découvre le dramaturge. « Heureusement que t’es là. » il glisse dans un sourire en coin. A défaut d’avoir ses protections elle a conscience de qui elle a en face d’elle la Wyoming Girl. Le meilleur, donc. « Tu t’es renseignée avant de venir c’est bien. » Il articule avec une petite pointe d’orgueil bien placé. Louis il est gonflé d’énergie par l’entrain de son élève pour leur petite séance, et comme à chaque fois qu’il est en sa présence d’ailleurs. Infatigable cette nana. « Bien sûr. T’as vraiment une gueule de championne d’échecs. » Il l’imaginait bien mieux perchée sur ses chevaux les cheveux aux vents à galoper dans des prairies à perte de vue que focus sur une table quadrillée pendant des heures. D’ailleurs il ignore ce qu’est Yellowstone qu’il voit comme un bail avec, par exemple, un gros caillou jaune posé en plein milieu d’un no man’s land sujet de mythes religieux ou autres croyances. « C’est quoi ? Une pierre jaune ? » Il demande ignorant, faisant honneur à sa réputation de candidat de télé-réalité. Elle lui décrit ses activités sportives et tout fait sens dans sa tête, le côté casse-cou et tout ce qui va avec. « Je comprends mieux maintenant. » il note. « Tu m’as jamais raconté, du coup c’est quoi le planning ? Tu ski en hiver et l’été tu passes sur le hiking ? T’as beaucoup de spots près de chez toi ? » Louis quand on touche à un sujet qui l’intéresse il se met soudainement à poser beaucoup de questions, prêt à engager une dissertation. C’est bon il lui passe les refs de poney club, ou presque parce qu’elle déconne à pas mettre son casque qu’il lui tend. « Bon met ton casque Alexandra Ledermann. » Elle n’aura peut-être pas la ref, en tout cas lui c’était la seule qu’il avait dans le domaine. Frappant dans ses mains en self-motivation, il se fait légèrement plus sérieux et troque sa bullshit contre un véritable contenu dès qu'ils abordent la leçon. « Déjà il faut déterminer ton pied directeur, celui que tu vas mettre en avant sur ta planche. » Illustrant l’exemple, il bondit sur sa planche pour la démo. « Soit comme ça en régula, avec le gauche, soit avec le droit en goofy. » Il représente chacune des options avant de retrouver la terre ferme et de contourner Lejla. « Pour savoir ça il faut que tu saches quel pied tu mets en avant quand tu tombes. Genre si je te pousse, là. » Se plaçant derrière elle, il exerce deux pressions sur ses épaules de quoi la faire basculer doucement sans l'intention de l'éclater au sol. « C'est lequel ? »

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
Goofy (jeu. 18h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Goofy (jeu. 18h00) — Mar 26 Mai - 5:30

Oh, sa peau de pêche. Elle lui jette un regard attendri, quelques battements de cils pour accompagner son sourire mielleux, comme si elle était profondément touchée du souci qu’il se ferait pour elle si elle tombait. « Je vais faire attention. » elle n’a pas envie de retourner à l’intérieur pour demander des coudières à la production. Par contre, c’est une grosse arnaque qu’il lui mette en tête qu’elle pourrait gagner l’award du canon de la saison. Il y a bien d’autres filles avant elle sur la liste, elle pense. Pas qu’elle joue les fausses modestes, elle sait bien qu’elle est tombée dans la bonne génétique quand elle était bébé, mais elle n’irait pas à dire qu’elle se démarque des autres filles comme Rosa ou Cami. « On sait tous que c’est Rosamie qui gagnera les honneurs. Quoique je lui ai peut-être brisé le nez hier… » elle fait un petit bam, muet, avec ses lèvres. « Histoire d’éliminer la compétition. » elle lui balance l’info comme si elle parlait de la pluie et du beau temps. Elles avaient eu la confirmation que son nez n’était pas cassé suite au petit accident de la veille, mais ça Louis il ne le sait pas. « Costa m’a appris à boxer, il fallait bien que je me pratique. » elle garde encore son sérieux, faisant semblant d’être sur le point de lui en mettre une en plein sur le nez en approchant son point avant d’éclater de rire, incapable de le faire marcher plus longtemps. Puis bon, elle doit prendre Louis la victime dans ses bras pour embarquer dans sa dramatique surjouée, tapotant son épaule pour lui accorder du réconfort.  Elle est incapable de masquer son amusement, son rire raisonnant lorsqu’il lui sort son meilleur accent, même si c’est loin de la perfection au niveau des r encore. Elle est son meilleur public ici, à Louis. Personne ne peut le nier, elle est toujours la première à rire de ses conneries et l’encourager à embarquer dans les siennes. « Je sais, je sais, qu’est-ce que tu ferais sans moi. » il serait complètement perdu, le petit. Elle se donne beaucoup de crédit, elle le sait, et ça l’amuse. Par contre, ce qui suit est bien moins drôle. « Ça serait bien que tu restes aussi. C’est quoi cette histoire de nomination ? Je vais finir par croire que c’est ta façon d’attirer l’attention avec ton rollercoaster émotionnel. » elle reprend ses paroles, voulant lui mettre le blâme sur le dos alors qu’il n’est nullement responsable. C’était tombé il y avait quelques heures et ça l’emmerdait quand même beaucoup de savoir que lui et Jill se retrouvaient en danger cette semaine. Ils sont rendus à un point de l’aventure où ça la toucherait réellement de voir quelqu’un qu’elle apprécie quitter le jeu. Pas qu’elle pense que ça arrivera cette semaine. Elle est optimisme. Elle est positive, mais c’est vrai qu’elle n’a rien d’une championne d’échec Lejla. Ça ne cadre pas trop avec l’image de la petite tomboy indépendante qui grimpe partout pour un semblant de liberté qu’elle reflète depuis toujours. Louis, il l’a bien cerné. Elle ne le fait pas marcher très longtemps en lui parlant de son terrain de jeu, ce qui se trouve directement en bordure du domaine familial. D’un côté il y a le ranch, de l’autre il y a une beauté naturelle américaine. Elle vrille son regard en direction du français lorsqu’il lui fait comprendre qu’il n’a aucune idée de dont elle parle. « Yellowstone. Le plus beau parc national des États-Unis. Les montagnes Rocheuses, zone volcanique, sources thermiques… La vie sauvage. » C’est ça, le wild wild west. Elle a baigné là-dedans depuis ses six ans Lejla. Elle a beau dire qu’elle connait le parc par cœur, elle n’a pas eu l’occasion de visiter la moitié du territoire tellement c’est grand. « T’adorerais. » son regard est aussi allumé que celui du candidat. « Ouais, l’hiver c’est ski alpin, ski de fond, randonnées en raquettes. De la motoneige aussi. Et l’été on est plus en mode hiking en forêt à tomber face à face avec un grizzly. Ou un cougar. Ou… » il a compris le principe. Une petite rencontre qui est impressionnante, mais pas forcément des plus agréables. « Enfin, tout ça, c’est ce n’est que quelques week-ends par année. Le reste du temps, je travaille. » elle le faisait beaucoup plus lorsqu’elle était jeune, aujourd’hui elle prenait rarement un week-end complet pour aller faire du ski à Jackson Hole. C’est bien beau tout ça, mais elle veut apprendre à faire du skate elle. Alexandra qui ? « Moi c’est Lejla Zhelyazkova. » elle joue la maline en lui donnant son nom complet pour complètement skipper sa référence bidon qu’elle ne connait pas. Elle attache le casque avant d’ajouter « Maintenant tu dois l’épeler. » elle ajoute pour se moquer un peu, ayant conscience que son nom de famille fait gagner beaucoup de points au Scrabble. Elle arrête de plaisanter et se reconcentre sur les instructions de Louis, se laissant surprendre lorsqu’il la pousse même s’il avait pris la peine de l’avertir à l’avance. Elle fronce les sourcils, les bras tendus devant elle pour retenir son équilibre, baissant son regard vers ses pieds. « Le gauche. Je suis anormale ? » elle demande, en ayant assimilé l’info que le droit c’était régulier ou quelque chose du genre.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: BOUTIQUE DE SOUVENIRS-
Sauter vers: