Partagez
 

 La fille du bus. (vendredi s4, 20h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Lun 18 Mai - 14:51

@Roma
Cami et Roma mangent souvent ensemble, même régime alimentaire qu’elles s’imposent toutes deux. C’est la parisienne qui vient gratter à la porte de l’indienne, avec ses yeux doux de chat potté pour lui demander un « qu’est ce qu’on mange ? » tout ronronnant dans l’espoir que Roma soit inspirée. Roma, elle est l’une des seules qui a capté que c’est juste une enfant malgré ses vingt cinq piges et son air parfois un peu sérieux et consterné qui trônent sur ses traits de temps en temps. D’ailleurs heureusement qu’elle était là quand on lui a découvert ses tendances bipolaires sur le RS, entre autres. Elle s’était tournée vers sa camarade pour chercher une approbation ou une infirmation dans un froncement de sourcils assez significatif. Ce soir, elles décident d’aller zoner vers le restaurant pour chiller un peu et éviter de passer une heure en cuisine à se mettre d’accord. Elles se dirigent tranquillement vers le resto, clope en bouche pour Cami dans une habitude un peu malsaine de nicotine. Les deux ne tardent pas à s’installer, guettant rapidement le menu sans être forcément hyper inspirée non plus. « T’arrives à te sentir proche de moi ou pas ? » demande Cami, très sérieuse même si sa question reste hyper weird à l’entente, une fois qu’elle a franchit la barrière de ses lèvres. Ouais, elle repense forcément à son « Cami sans amis » qui a été posté sur le RS.  Il lui en faut pas peu pour que ça la titille un minimum en interne même si elle l'avouera jamais, prônant habituellement la prise de distance. « Parce que la réciproque est vraie et pas uniquement pour ton secret » elle assure à Roma dans un sourire. Oui, elle zone autour de ce Roma cache, ce n’est un secret pour personne cet espèce de challenge personnel. « C’est d’ailleurs même parce que c’est toi, qu’il m’intéresse » la môme glisse dans un sourire, parce que c’est comme ça qu’elle fonctionne et c’est pour ça qu’elle s’accroche aux secrets d’une Roma ou d’une Maci par exemple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Lun 18 Mai - 22:39

Comme souvent au moment du repas elle voit apparaitre une Cami dans son champs de vision. C’est un peu devenu leur rituel de se chercher l’une et l’autre pour manger ensemble. Y a le fait qu’elle soit toutes les deux végétarienne et puis c’est toujours sympa de manger avec Cami. Y a toujours un moment du repas où elle va te balancer une question de philo. Alors Roma elle s’étonne à peine de voir la gamine sur les coups de vingt heure, lui demander d’un regard ce qu’elles pourraient bien se manger. Finalement elles se disent que de faire un tour au restaurant ce serait pas plus mal, au moins t’as pas vaisselle. Elles s’installent tranquillement à leur table, le serveur semble plutôt satisfait de sa clientèle. Roma elle sent que Cami elle a besoin de parler, elles ont pas encore évoqué le prime, mais sur la fin c’est quand même devenu super hard. Le RS il s’est enflammé sur un truc insignifiant, une simple question. D’ailleurs heureusement que certaines anciennes candidates sont intervenues, parce que c’est clairement devenu n’importe quoi. Cami ne met pas tellement le temps à donner raison à Roma, elle a bien quelque chose derrière la tête. Ou sur le coeur plutôt. Elle est quand même un peu surprise de la tenue de la question, elle comprend bien cependant que ça fait référence à certains postes qui se moquait d’elle en mode cours d’école. « La Cami sans amis ». C’était ridicule, mais ça avait semble-t-il quelque peu chamboulé la parisienne. « Bien sûr. » Elle arque un sourcil, jouant avec ses couverts. « Tu en doutes ? » N’en doute plus semble vouloir dire ses prunelles sombres. Elle sourit par la suite à l’évocation de son secret. C’est vrai que la belle s’est mise à la recherche de celui de l’indienne et à évoqué des pistes intéressantes durant la confrontation, même si Roma ne mentira pas là-dessus ce ne sera pas son moment favoris de toute leur relation. « Je n’en doute pas. » Elle n’aurait même pas imaginer que Cami puisse s’approcher d’elle dans l’unique but de lui piquer son secret. Depuis le début elles s’entendent plus que bien et à vrai dire ça lui plairait bien que ce soit une Cami ou une Rosa qui lui trouve son secret. « Faut pas que tu écoute trop ce qu’ils disent les trolls sur le RS, tu sais ce qu’on dit, ils doivent avoir une vie bien merdique pour raconter autant de trucs stupides. » Elle tente de la rassurer en lui prenant la main tendrement. « Moi je t’adore et je sais que je ne suis pas la seule. » Ça elle était même pas obligé de le préciser, outre sa cote de popularité qui monte en flèche elle sait bien qu’ici tout le monde adore Cami. Et franchement Roma ne voit pas comment il en serait autrement. Elle termine d’un sourire avant de se concentrer de nouveau sur la carte. « Tu sais qu’ici t’as de grande chance de finir avec une assiette de tripes ? » Et là y aura pas un Ashley pour la sauver d’une mauvaise expérience culinaire. « T’en est où de ton investigation ? » Sur son secret, elle entend. Chose qu’elle glisse de manière subtile histoire de voir où elle en est.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Mer 20 Mai - 20:39

Ses opales s'accrochent à Roma dans l'attente d'une réponse, Cami, elle est aussi sérieuse que sincère à l'instant T. « Je ne sais pas trop comment je suis perçue ici » elle répond très honnêtement. Ce qu’elle renvoie qui lui semble complètement biaisée avec ce qu’elle peut réellement être à l’extérieur de tout ça. « Tu penses qu’on te voit comment, toi ? » elle demande à l'indienne dans un sourire en s'installant confortablement quand Roma lui dit de ne pas tomber le jeu des RS et de ceux qui s'amusent à troller inutilement. C'est juste qu'Aera et elle ont pris pas mal cher pendant cette fameuse soirée. « Je sais mais c’est super dur de faire abstraction de la chose quand on a tous la tête dedans » elle concède en haussant les épaules. Elle comprend les anciens candidats qui annonçaient que tout est un peu décuplé une fois qu'ils sont en huis clos, surtout que leur seul contact avec l'extérieur, c'est ce genre de remarque donc bon. « Tu sais c'est la première fois que je dois dealer avec les RS, j'en ai pas à l'extérieur, ça sert à rien j'trouve. A part à envier à la rigueur » Cami avance, c'est souvent comme ça qu'elle perçoit la chose. Et à stalker, bien évidemment, elle a souvent assisté des potes qui voulaient tout connaitre de leurs crush pour faciliter les points communs, ça la faisait sourire de temps en temps. « Emre sait s'adapter aux régimes de chacun, tu verras » elle lui promet. « Tu ne manges pas de viande à cause d'un choix concernant ta consommation, la souffrance animale ou d'un choix relevant plus de la religion ? » glisse la poupée en redressant légèrement sa tête pour l'avoir dans son champ de vision. Roma revient d’ailleurs sur cette histoire de secret. « Nulle part » elle souffle très sincèrement. « Ta vie est bien trop compliquée Roma » assure Cami en croisant ses opales. Elle peine à établir le chronologie de tous les événements tout comme à qualifier la place et les impacts d’une aventure comme celle ci dans la vie de Roma. « Juste une question : elle est importante cette aventure dans ta vie ? » demande Cami dans un sourire. Aller, une question. « Et toi tu avances pour la fin du secret Izïa ? » relance Cami pour savoir si les investigations se passent bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Sam 23 Mai - 0:15

Le dernier prime à marquer Cami et Roma le comprend bien. C’était franchement hard sur le réseau social et l’indienne a eut beaucoup de peine de voir des messages aussi stupide sur Cami ou même Aera. Elle sait que trop bien que les RS c’est pas très sein, c’est quelque chose qu’elle utilise tous les jours dans son boulot et elle est parfois confronté à des trolls. Dans son boulot elle arrive à le prendre avec du recule en se disant qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais ici elle se demande si elle aurait autant de sagesse. Elle se dit qu’il faut pas tomber dans ce jeu là, mais en même temps jusqu’ici le RS l’a plutôt épargné alors peut-être qu’elle réagirait à l’inverse de son quotidien. Après tout il y en a bien une qui arrive à l’énerver en peu de temps: La Maslov aka la reine des trolls. « Tu veux savoir comme je te vois ? » Elle demande d’un voix tendre, sans pour autant que ce soit une véritable question, parce qu’elle compte bien le lui dire. « Je te trouve adorable, je pense que t’es une personne sincère. Parfois perdues sous tes airs d’enfants, mais tu as un caractère franc et fort. Je te vois comme une jeune femme impossible à détester. Au delà de ton charme indéniable, il est très facile de s’attacher à toi Cami. Alors clairement je ne te vois pas comme une Cami sans amis… et celui ou celle qui a dit ça ne doit pas bien regarder l’émission. » Elle termine sur un clin d’oeil, espérant lui remonter un peu le moral avec ses paroles lourdes de sincérité. « Moi ? Je sais pas. J’imagine qu’on me voit comme la bonne copine qui fait tout le temps à manger ? » Elle suppose dans un haussement d’épaule. Et ça lui va bien comme ça, parce que c’est loin d’être la vérité et du coup ça lui laisse de la marge pour surprendre. Elle se dit que dehors ils sont beaucoup à la trouver inintéressante, elle fait pas de vague Roma. Elle est pas dans le coeur des ragots, pas depuis la première semaine. En plus elle apprécie tout le monde, c’est d’un chiant non ? « Je sais. » Elle lui répond à propos des RS. C’est compliqué, mais faut essayer de pas trop le prendre à coeur, parce que sinon les semaines vont être compliquées. « T’as bien raison de ne pas t’encombrer de tout ça. Perso je bosse avec alors je peux pas vraiment m’en passer… Mais ça me semble pas indispensable. » Elle, elle voit ça comme un outils marketing. « Tous tes potes ils sont sur les RS ? T’arrive à communiquer avec eux ? » Elle demande dans un petit rire, parce qu’il y a une générations qui ne se parlent plus que part DM instagram. Peut-être qu’elle loupe des super soirées à se contenter des moyens basiques comme les textos. « C’est pas religieux. » Elle répond dans un premier temps, même ça aurait pu l’être. « Au départ c’est venu parce que je me voyais pas manger un animal en faite, j’ai toujours trouvé ça … inhumain. Et puis aujourd’hui c’est aussi devenu un geste écologique, ça me semble pas indispensable dans l’assiette. En tout cas pas dans la version entrecôte en barquette qu’on trouve dans n’importe quel magasin. Il m’arrive encore d’acheter de la viande, pour mes filles qui n’ont pas encore fait le choix d’être végétarienne. Peut-être qu’elle ne le feront jamais, mais au moins elle sauront que c’est quand mieux de consommer local. C’est déjà ça de pris. » Elle cache pas qu’elle serait quand même un peu déçu que ses gamines ne suivent pas le même chemin qu’elle là dessus. « Et toi ? » Elle demande dans un battement de cil. Elles enchainent sur le secret de Roma. Elle ricane quand elle lui dit que sa vit est bien trop compliquée. « Primordiale. » Qu’elle lui répond sur un ton presque énigmatique. Oui l’aventure est importante pour elle. Ça lui semble être le meilleur moyen d’arriver à ses fins. Elle aurait pu prendre un autre chemin cela dit. « Je suis au point mort. Pour être honnête je crois que vais laisser tomber pour le moment, ça me dépasse complètement, je pense pas avoir les capacités intellectuelles nécessaires à trouver ce secret. » La science, les trucs comme ça c’est pas pour elle. « On tente un petit truc mystère pour voir ? » Elle lui demande alors qu’elle appelle déjà Emre pour commander. On croise les doigts pour quelque chose de sympa.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Sam 23 Mai - 0:15

Le membre 'Roma' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'Menu mystère' :
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) SsPN1sUv_o
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Lun 25 Mai - 19:49

Roma, ça se voit qu'elle a envie de lui remonter le moral, c'est clair, parce qu'elle lui sort un tas de trucs beaucoup trop gentils. Cami apprécie et lui offre un sourire qui s'étire sur son minois. « Trop mims » glisse t-elle de manière surement trop enfantine avant que Roma n'enchaine. Elle ouvre grand les yeux, façon chouette nocturne. « T'as vraiment l'impression de renvoyer ce genre d'image ? » elle s'étonne tout en étant très sérieuse. « Je pense que t'es plutôt perçue comme la candidate douce, à l'écoute mais qui reste profondément engagée dans sa vie qu'elle mène à mille à l'heure » amène Cami très sincère en essayant de tout condenser dans une seule phrase. « Ça se voit que tu as des combats » elle complète, la candidate  lui fait un peu penser à Kara sur certains points en réalité. Elles dérivent sur l'utilisation des réseaux sociaux.  « Et t'arrives à savoir si ça marche ce que tu fais dessus ? » elle demande à Roma quand elle lui confie utiliser les RS pour sa marque de bijoux. « Tu fais quoi exactement comme type de bijoux d'ailleurs ? » elle enchaine en croisant ses opales, bon moment pour des petites précisions. Ça la fait un peu marrer parce que la question de Roma lui donne l'impression de vivre dans une grotte. « Y a les sms et whasapp pour ceux qui ne sont pas en France » elle répond dans un sourire. Même si Cami, c'est le genre de fille à ne jamais avoir de batterie tellement elle a la flemme de remplacer son vieux iPhone qui contient ses 6000 photos qu'il faudrait qu'elle transfère ailleurs pour pas les perdre, trop compliqué. Alors elle se trimballe un téléphone qui la gère deux heures sans la 4G bien sur tout en promettant à tout le monde de changer, parce qu'elle sent que c'est le moment. « Mais je ne suis pas super joignable en général, ça les gonfle un peu » elle glisse ayant conscience que c'est un peu insupportable. Elle est souvent au courant des rendez-vous parce qu'elle traine toujours avec quelques uns de ses potes qui lui transmettent le message et l'amènent personnellement au point choisi. Après dans tous les cas, Cami, elle zone dans les mêmes cafés/brasseries donc c'est super facile de tomber sur elle si on la cherche. Elle lance Roma sur un tout autre sujet. « Mais tu mangeais de la viande avec tes parents ? » demande la parisienne. Cami, elle comprend grave son point de vue, pour avoir mater la masse de documentaire sur les productions à la chaine ou même les conditions d'élevage. La môme c'est dans tous les cas la première à chialer devant les vidéos de 30 millions d'amis alors forcément, elle est grave acquise à cette cause. « C'est totalement religieux » elle lance de son côté, pour lui montrer son étoile de David qui pend parmi les nombreux colliers qu'elle arbore autour de son cou quotidiennement. « Depuis toujours » c'est même un peu dogmatique cette histoire parfois, c'est ce qu'elle se dit. Elle le fait surtout parce qu'elle a grandi dans cet environnement. Elle termine à peine qu'Emre leur amène des abats. Le haut le coeur à la vision de l'assiette. L'enfant glisse un regard à Roma en mode dommage, mais elle n'y touchera pas de son côté. « Je vais nous commander des salades, c'est plus safe » annonce Cami en joignant le geste à la parole, parce qu'elle a quand même la dalle à la base.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Mar 26 Mai - 14:15

Elle sent bien  que ça l’a touché cette histoire au prime et Roma elle se donne pour mission de lui remonter le moral. Tout en étant sincère bien entendu, elle va pas lui pondre des mensonges, juste pour qu’elle se sente mieux. Tout ce qu’elle lui raconte elle le pense à 100%. En ce qui concerne l’image que les gens peuvent avoir de Roma, elle se dit que ça doit pas être très fun. Faut dire qu’on parle d’elle quasiment exclusivement pour dire qu’elle est gentille et qu’elle fait bien à manger. Alors dehors ils doivent la prendre pour la bonne copine sympa, mais pas tellement intéressante non ? « Franchement, je sais pas. » Dès fois elle repense à Presley et au fait qu’il n’ai strictement rien comprit de la personne qu’elle était. Peut-être que c’est ce qu’elle renvoie qui n’est pas toujours en accord ? Après y a des gens comme Costa, ou Cami qui ont tout compris… donc le problème ne vient peut-être pas d’elle. Elle lui offre un sourire timide. « Oui, c’est vrai ce que tu dis. » Sur ses combats. « Dès fois, je me demande si on m’apprécie ici pour les bonnes raisons ? » Elle ne parle pas de Cami, parce que ça semble évident qu’elle la comprend bien. Mais parfois elle se demande si on se contente pas de la tolérer parce qu’elle est pas emmerdante quoi. « Si on se fie aux statistiques oui, après c’est plus une vitrine pour ma boutique vu que je bosse en ligne. » Et qu’avec instagram c’est à la porté de tous de faire connaitre une boutique, pas seulement aux gros groupes. Avec un peu d’imagination, d’huile de coude et de patiente on peut y arriver. Roma elle a quand même eu de la chance d’être visible assez vite, en publiant un contenu qui plait. « Les boucles que je porte là, c’est un de mes bijoux. » Elle lui montre en ramenant le pendant dans le creux de sa main droite. « Y a aussi ce genre de bracelet, assez simple, mais hyper confort et puis j’aime bien que ça puisse aller avec tout et pour tout le monde aussi. » Un homme, une femme, autre. Sa boutique n’a pas de genre, d’ailleurs elle utilise des mannequins amateurs aussi bien masculin que féminin pour ses photos. Elle porte plein de bagues aussi, pas toujours de sa marque. Elle a beaucoup de bagues anciennes qu’elle chine dans des friperies ou autre. « Cette bague, un best seller. » Voilà qu’elle prendrait presque sa voix de vendeuse là. « Je l’adore. Ce que j’aime c’est travailler le métal. » Ce qui est plutôt évident quand on voit que sa gamme de bijoux est exclusivement en métal doré ou argenté. Elle qui croyait que toute la génération de Cami, comme si elle était beaucoup plus vieille, passait son temps à se DM sur instagram. Elle est presque choquée de savoir qu’elle utilise les sms traditionnelles ou whatsap. Elle rigole doucement quand elle ajoute qu’elle est pas hyper joignable. « J’espère que tu me répondras quand je vais te harceler de messages, quand on sera dehors. » Parce qu’elle vient de le décider, là comme ça. Qu’elle laissera pas partir Cami sans lui demander toutes ses coordonnées. Elle fait oui de la tête sur l’histoire de la viande. « Oui, enfin on en mange déjà pas beaucoup chez moi. Et bien sûr jamais de vache, mais oui il m’arrivait de manger du poulet par exemple. » Y a tellement de bonnes recettes de poulet à l’indienne, facilement transposable aux légumes. « Mais du coup, tu manges même pas de viande quand c’est casher ? » Elle demande avec curiosité, sachant que dans le judaïsme il est pas interdit d’en manger tant que l’animal est sacrifié d’une manière bine précise. Un peu comme chez les musulmans. Après y a peut-être des animaux interdit. Roma elle tente encore de voir si Emre commence à l’apprécier avec le menu mystère, mais c’est encore un échec. Toujours le même plat immangeable quand c’est elle qui commande. « L’autre jour j’ai mangé ici avec Aera et  à chaque fois qu’elle commandait il lui ramener un gâteau trop bon, moi j’ai toujours droit à des abats. » Il a clairement un problème avec Roma lui, c’est sûr. Elle hoche la tête à la positive les salades c’est plus safe. Pendant que Emre est de nouveau à leur table elle lui demande de ramener l’assiette d’abats en cuisine. « S’il te plait, m’apporte plus jamais ça. » Elle est gentille pourtant Roma. « On se prend quelque chose à boire ? » Tant qu’il est là, elle le tient par la manche pour pas qu’il s’enfuit.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Jeu 28 Mai - 15:32

« Je comprends » glisse simplement Cami sincère en croisant ses prunelles, c'est bien, elles se sont un petit moment introspections avant de commencer le repas. Au moins, elles savent quoi penser l'une de l'autre et c'est déjà vraiment pas mal pour la parisienne. Evidemment Roma est sponsorisée par sa propre marque, c'est cool ça risque de donner encore plus de visibilité à la chose, son passage télévisé, c'est un bonus plutôt appréciable. Ses opales se posent avec attention sur chaque bijou que Roma lui montre. « J'adore les boucles d'oreille » elle glisse. La bague est un poil trop imposante à son goût, mais c'est très subjectif. « Tu t'inspires de quoi ? » Cami imagine qu'elle doit bien passer par une phrase créative de conception, dessin. Elles lui viennent d'où toutes ses idées ? « Comment t'as eu l'idée d'ouvrir ta boutique ? » demande Cami dans un sourire, toujours un peu fascinée et vaguement méfiante par ceux qui décident de se lancer dans le grand bain. Elle avait eu la chance d'observer ce processus de près une fois. La parisienne pense qu'il faut avoir cet objectif hyper tôt et être super déterminé pour en accepter tous les risques comme l'incertitude ou la précarité. D'ailleurs Roma souligne l'incertitude que lui offre Cami pour l'avenir. C'est vrai qu'elle s'est super mal vendue pour le coup, mais elle essaie d'être honnête sur la marchandise. « Je ferai mon max » elle se marre parce que généralement sur whasapp, elle se bouge quand même un peu plus pour éviter de laisser la personne en vue. Elle a toujours trouvé cela super désagréable, suffisamment pour ne pas trop l'infliger à ses interlocuteurs les plus fidèles. La poupée se fait concentrée lorsqu'elle lui parle de ses choix de consommation et de son éducation. « J'en mange chez mes parents de temps en temps pour shabbat » lui répond Cami. Mais ce n'est pas son kiffe ultime très clairement, elle le fait pour pas trop vexer ses darons justement. En plus, c'est toujours une galère les horaires des magasins cashers. « Ça ne me manque pas » elle lui dit. La preuve ça fait un mois qu'elle n'en mange pas, Cami se sent bien. Les deux ont la même réaction devant les abats d'ailleurs. La môme enchaine bien rapidement. « Deux sex on the bitch, et de l'eau » elle demande sans trop de cohérence mais faudra bien se désaltérer pour les cocktails. Emre ne met que quelques minutes à ramener les boisson. Son verre va inconsciemment chercher le verre de Roma pour produire un léger tintement, avant la dégustation. « On trinque à quoi ? » Cami demande à Roma pour lui laisser mener la danse. « Ça avance un peu avec Gianni ? » demande simplement la parisienne, ses opales rieuses cherchent les siennes avant qu'un sourire ne s'étiole sur ses pulpeuses. Tout le monde s'était emballé à l'idée d'un crush crée de toute pièce par la production entre l'israélienne et l'italien, mais elle, ce qui l'intéresse, c'est la réalité. « Y aura de la place pour les gens d'ici dans ta vie à l'extérieur ? » souffle Cami qui se demande comment ce qu'ils créent ici pourront impacter la structure de leur vie déjà bien installée sur pour certains.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La fille du bus. (vendredi s4, 20h00) — Ven 29 Mai - 1:27

C’est pas facile ici de voir le vrai du faux dans les relations. Elle a tout de même la conviction que ceux avec qui elle se sent le plus proche, sont sincère. Après il n’y a que l’avenir qui dira si on l’apprécie pour les bonnes raisons ou simplement par l’idée qu’on se fait d’elle. Elle lui montre ce qu’elle porte, parce que forcément elle porte les bijoux qu’elle fait. Au quotidien, pas seulement parce qu’ici ça lui fait une bonne vitrine. C’est une habitude qu’elle a prit, parce qu’au départ elle créait pour elle et les gens qui l’entourent. Des femmes principalement, même si elle aime penser que ses bijoux ne sont pas genrés. Elle la remercie d’un sourire et garde ça dans sa tête se disant qu’elle pourrait lui offrir une paire dans le style un de ces quatre. Quand elle sera sorti d’ici, parce qu’elle a pas poussé la chose jusqu’à apporter sa marchandise ici. Ce serait trop. Elle est pas du tout ici pour vendre ses bijoux. « Au départ je m’inspirait principalement des femmes de ma famille, des bijoux traditionnelles de chez moi. » Avec des formes plus épuré, c’est assez visible. « C’est toujours le cas aujourd’hui, mais je m’inspire aussi beaucoup de ce qui m’entoure au quotidien, des gens que je rencontre à Londres. » Elle saurait pas trop expliqué son processus créatif en réalité. « Parfois ça me vient dans un rêve. » Elle lui confie dans un petit rire. Elle dessin beaucoup le matin après avoir rêvé de quelque chose qui n’aura de sens que pour ses yeux noirs. « En fait, c’était un peu par nécessité. Je sais rien faire d’autre que des bijoux. » Elle hausse les épaules, elle a pas de formations, pas de qualifications, pas d’expérience. « Et c’est une amie qui m’a conseillé de faire ça, sans elle la boutique ne ligne aurait jamais vu le jour. » Frances avait été d’une grande aide, clairement. Parce que Roma au départ elle était totalement paumé. D’ailleurs elle avait géré une grosse partie de l’administratif, pendant que l’indienne se contentait de faire la partie créatif. Aujourd’hui, elle gère tout toute seule, comme une grande. En ce qui concerne Cami et la façon dont elle gère les interactions avec son téléphone, Roma espère qu’elle aura quand même de temps en temps des réponses quand elle lui enverra dans es messages à l’avenir. Parce que les kilomètres vont les séparés, quand le jeu sera terminé. Et elle aura besoin de sa dose quotidienne de Cami. « Cool. » Elle va pas lui foutre la pression non plus, si ça se trouve Cami elle a aucune envie de garder contact avec les gens d’ici. Roma elle était dubitative, elle pensait pas que ce serait si réel pour elle. Mais après elle sera pas non plus déçu si au final elle garde contact avec personne, parce qu’elle s’y était préparé. Bon, elle aura quand même une petite pointe au coeur de se dire que Cami elle sera passer à autre chose, mais elle gardera pas non plus de rancoeur. En ce qui concerne son régime alimentaire, elle avoue manger un peu de viande casher pour les évènements religieux, chez ses parents. Nuance en ajoutant que ça lui manque pas. Elle comprend bien Roma, franchement c’est pas essentiel à sa vie la viande. Et elle fait pas une fixette sur les anciens plats de poulet tika qu’elle dévorait étant plus jeune. Elle commende la boisson, qui va devenir le symbole de leur rencontre ici, clairement. « Mon cocktail préféré maintenant. » Pas qu’elle en avait un avant. Emre revient avec les verres et Cami propose un toast. « A tes talents de détective ? » Elle propose dans un petit sourire complice. La française enchaine sur Gianni et Roma elle manquerait presque de s’étouffer avec son Sex on the Beach, c’est qu’elle l’attendait pas celle-là. « J’attend encore qu’il m’envoie un poème d’amour dans ma boite au lettre, je désespère. » Elle ironise avec son accent qui semble d’un coup plus prononcé. Frances elle lui a dit un jour, que quand elle est gêné elle parle encore plus avec son accent indien. Elle réfute complètement cette théorie fumeuse. « Pour ceux qui comptent oui. » Elle lui répond après un temps de réflexion, parce qu’elle n’avait pas pensé revenir chez elle avec des Cami, Rosa, Aera et compagnie dans ses valises. « S’ils veulent bien de moi dans leur vie. » Parce qu’elle est pas un cadeau, pour reprendre l’expression de Gianni. Enfin c’est surtout sa vie, qui n’est pas un cadeau. « Toi tu voudrais bien que je t’envoie quelques messages de temps en temps ? Ou que je vienne visiter la tour Eiffel avec mes filles, toi faisant le guide ? » Elle imagine bien la scène, les deux petites émerveillées par la grandeur du monument et Roma plus encore par la découverte de quelque chose qu’elle ne connait pas. Sans oublier la Cami, presque blasée de la tour Eiffel, qui fait totalement partie de son paysage.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: RESTAURANT D'ALTITUDE-
Sauter vers: