Partagez
 

 Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h)

Aller en bas 
AuteurMessage
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) — Lun 18 Mai - 23:05

Cet aprem, j'ai envie d'aller faire un tour en barque. Je ne sais pas, une lubie. Faut dire que le temps est magnifique, il s'y prête bien. Mais hors de question de me naviguer toute seule, non, il me faut de la compagnie. Alors quand je vois @jill trainer non loin du lac, je me dis, bien sur, la voilà ma victime toute trouvée pour m'accompagner. Qui de mieux qu'une Jill pour aller faire un tour sur l'eau hm ? Où on a aucun endroit pour lui échapper, elle et sa joie de vivre contagieuse ? Lui mettre une rame dans la main en plus, avec laquelle elle pourrait vous assomer et vous jeter par dessus bord, une idée parfaite. N'ais je pas dis que j'aimais vivre dangereusement ? Alors je vais à sa rencontre, un grand sourire aux lèvres. " Ah Jill te voilà, je te cherchais. “ Bullshit, mais elle aime bien qu'on pense à elle. Alors laissons lui croire qu'elle était pile la candidate que je voulais voir. Alors qu'en vrai, je me serais contentée de n'importe qui. Ceci dit je ne suis pas mécontente que ça soit elle. Mon petit côté masochiste. ” Tu viens faire un tour de barque avec moi ? C'est une expérience à faire au moins une fois dans ce jeu, et j'suis sure que tu t'y es jamais aventuré, j'ai pas raison ? " Et même si j'ai tort, et qu'elle a déjà fait son petit tour de barque je m'en fou, je ne lâcherais pas l'affaire. " En même temps il ne doit pas y'avoir beaucoup de courageux pour tenter l'activité avec toi, mais ça ne me fait pas peur. Au pire, je suis une excellente nageuse. “ que je rajoute en plaisantant. Vous savez, si jamais elle avait dans l'idée de me faire passer par dessus bord. Oh regardez son visage, je vous assure il est en train de s'illuminer là, oui oui. Elle va accepter, je le sens bien. " Tu ne seras même pas obligée de ramer si ça t'emmerde. " Alors, n'est ce pas l'argument ultime pour achever de la convaincre ?  Franchement je ne sais pas ce qu'il lui faudrait de plus.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) — Mer 20 Mai - 18:36

C’est l’heure de la petite infusion quotidienne de vitamine D de Jill. Elle se barre du côté du lac pour réaliser son exposition minimum de trente minutes sous le soleil d’Hallstatt qu’elle tente de respecter jour après jour. Officiellement, elle cherche à éviter de virer dingo à force de rester enfermée dans la salle de projection à mater des films ou des séries. La raison officieuse, c’est que le grand air lui permet surtout de tempérer ses pulsions passives-agressives à l’encontre de ses colocataires. Elle se laisse porter pépouze dans le décor carte postale du chalet, jusqu’à tomber sur Michaela qui lui dit qu’elle la cherchait. La môme, elle arque un sourcil, quelque peu dubitative. A ce stade de l’aventure, il n’y a plus que son petit groupe de potes qui parvient encore à la supporter et qui se montre donc moins récalcitrant à l’idée de passer du temps en sa compagnie. Elle les avait prévenus les casteurs, à propos de ce phénomène. Jill, plus tu la connais, moins t’arrives à la blairer. Il faut une sacré dose de caractère et de confiance en soi pour accepter de subir ses attaques quotidiennes. Tout le monde n’en a pas la capacité. « Tu veux que je monte là-dedans ? » elle répète lentement tout en dardant un regard en direction des barques mises à la disposition par la production, l’air de chercher à capter si elle a bien compris de quoi il en retournait tellement l’idée lui semble incongrue. Michaela, elle a raison d’émettre l’hypothèse que la benjamine ne s’est toujours pas aventurée sur le lac, mais elle ne voit pas trop ce qui lui dit que cette activité va l’intéresser plus aujourd’hui que lors des jours précédents où elle l’avait volontairement esquivée. « Parce que tu ne te penses pas capable de m’intéresser toute une conversation sans que je ressente l’envie de te noyer ? » elle demande avec un petit sourire amusé. Elle commence à se faire une sacrée réputation, Jill, avec son petit côté brat sur-exigeante niveau interactions sociales. « Ok. » elle finit par lâcher dans un haussement d’épaules face au dernier argument de Michaela. La môme, elle se voit très bien se la couler douce dans la barque à rien glander, se faisant transporter sur le lac comme une petite reine par sa rameuse personnelle. Elle grimpe à bord, étonnement docile, ready pour bronzer le reste de l’après-midi. « Tu crois que si on jette Izïa dans le lac, elle fait un court-circuit ? » elle demande avec son petit sourire de connasse. Cette histoire d’intelligence artificielle toute pétée, ça va vraiment lui faire sa saison à Jill. Elle s’est dégoté un personnage de choix sur lequel taper constamment avec la candidate et son secret chelou. De base, chaque semaine elle changeait de victime. Son tout premier souffre-douleur, ça a été Carlito, ensuite Rosamie et depuis peu, c’est le Cyborg qui prend pour les autres lorsque la môme a besoin de se défouler en balançant des conneries. « T’as des cibles particulières pour la chasse aux secrets ? » La semaine dernière, c’était un peu la mode d’essayer de rappeler son existence en passant dans le confessionnal. Il y en a qui s’acharnent, comme Aera qui n’a de cesse de buzzer Carlito sans succès ou Roma qui semble focus sur le cas Robocop. Jill, au milieu de tout ça, elle ne se sent que modérément concernée. A force d’enchaîner les interdictions de buzzs au grimoire, elle a un peu baissé les bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) — Jeu 21 Mai - 14:15

Jill a l'air complètement perplexe face à ma lubie du jour. Qu'elle monte dans cette barque, elle ? " Oui oui, tu as bien compris. “ On aura déjà vu plus incongru que ça tout de même. Vu sa réaction, je n'avais pas tort de penser qu'elle ne s'est encore jamais essayé à l'exercice. Et bien grâce à moi, elle pourra le rayer des activités à faire dans cette émission. Car je suis bien décidée à le faire ce tour en barque, et avec elle, alors non ne sera pas une réponse valable. Et j'ai pour habitude d'obtenir toujours ce que je veux. En l’occurrence là c'est l'agréable compagnie de la demoiselle. Ne cherchez pas à comprendre, c'est comme ça. Je ne la pense pas capable de tenir toute une conversation sans vouloir me noyer ? ” C'est peu probable, sachant que je suis d'exquise compagnie, mais je préfère me parer à toute éventualité. “ Voilà. Bon, là je lache mon dernier argument, ma botte secrète, imparable, la trimbaler en mode princesse. Elle a juste à poser son cul dans la barque et se laisser guider. Elle peut profiter du soleil et du paysage, sans le moindre effort. Franchement, je vois mal comment on peut refuser une telle proposition. D'ailleurs, regardez là, elle vient de me balancer un ”ok". Victoooooire. Je la laisse alors grimper la première dans la barque. Une fois qu'elle est bien installée, stable, je grimpe à mon tour. C'est alors que sa remarque inattendue sur Izïa me fait lâcher un rire spontané. Oh p'tain la conne. Peut être que ça ne serait pas au gout de tout le monde, mais franchement, je trouve ça drôle. " Faudrait essayer. “ Après tout est ce que quelqu'un l'a déjà vu se baigner à la piscine ou prendre une douche ? Pas moi en tout cas. A méditer. ” Toi aussi t'as du mal à capter le délire d'IA ? “ J'ai entendu des bribes de conversation par ci par là, et genre y'a deux Izïa ? L'IA et elle ? ” On se croirait propulsé dans un vieux film de science fiction raté... Mais peut être que l'autre moitié de secret c'est qu'elle vient du futur. “ Genre à la Terminator. P'tain peut être que c'est un cyborg destiné à tous venir nous tuer. Skynet est partout. J'entreprends alors de détacher la corde, pour nous faire quitter le ponton, alors que Jill me demande si j'ai des cibles particulières pour la chasse aux secrets. ” Je t'avouerais que j'suis un peu en mode stand by sur la recherche des secrets. Entre l'absence d'indice personnel, et l'interdiction de buzzer...Cette semaine, leur délire de courir dans le confess toutes les trois minutes, ça me gonfle assez. “ que j'avoue. Ils s'auto-buzzent entre eux toute la journée, c'est bon. Enfin, peut être que dans le fond, moi aussi j'aimerais bien qu'on s'intéresse deux minutes à mon propre secret. Je finis de détacher la corde, et nous voilà parties. Je commence alors à ramer un peu. " Tout va bien ? Votre altesse est confortablement installée ? " que je demande amusée. Avant de reprendre plus sérieusement. ” Tu sais que parfois, tu me fais penser à ma fille. " Elle s'en fou probablement complet, mais c'est un constat troublant que je fais de temps en temps.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) — Sam 23 Mai - 18:56

Michaela, elle a l’air de se taper un de ces délires du type les 10 choses incontournables à faire à Hallstatt : goûter du Beuschel dans le restaurant d’altitude, faire un tour de barque sur le lac, visiter la salle mystérieuse en cas de pluie etc. Jill, ce n’est pas trop son délire tout ça. Elle zone toujours au sein du même périmètre, s’accordant rarement des sorties de route dans le petit rituel quotidien qu’elle s’est constitué. Ça donne un truc un peu comme projo, dodo, santo, tellement emmerder cette tâche est devenue l’une des activités phares de sa semaine. Elle finit tout de même par grimper dans la barque, sans trop savoir ce qui l’a officiellement convaincue. Est-ce que c’est plutôt l’idée de se faire (enfin) traiter telle qu’elle le mérite en petite queen ou est-ce que c’est la flemme de chercher des contre-arguments pour échapper à Michaela qui l’a décidée ? Bref. Who cares à ce stade, elles sont déjà lancées pour leur petit périple aquatique. « J’ai rien compris. » elle ajoute à son tour dans un fin sourire. Elle n’a pas tort quand elle compare le secret d’Izïa à un film de science-fiction, c’est exactement ce que ça lui inspire à Jill. Le seul humain augmenté qu’elle connait, c’est Stephen Hawking et son ordinateur en guise de cordes vocales. Pour le reste, ça tient de l’imaginaire. « Faut pas se leurrer, sans les explications, personne n’a dû capter. » Pas même le fratello à l’origine du buzz. Faudrait lancer un sondage à l’échelle du chalet pour recueillir les impressions des uns et des autres sur le sujet. Askip, Roma commencerait même déjà à flipper à cause du côté cyborg d’Izïa depuis une confrontation qu’elles auraient partagée. N’empêche que la candidate a bien réussi son coup pour se rendre intéressante, parce que Jill, elle a hâte de se plonger dans cet univers façon Westworld au moment de la révélation de la seconde partie de son secret pour voir s’il s’agissait d’un gros mytho ou si les robots sont vraiment en train de prendre le pas sur les humains. La môme, elle comprend tout à fait la frustration de Michaela parce qu’elle se coltine cette semaine sa seconde interdiction de buzzer d’affilée. A ce stade, elle a carrément baissé les bras tellement ça la gonfle de les voir se battre pour une place au confess, alors qu’elle a l’air condamnée à ne jamais pouvoir aller tenter sa chance dans la chasse aux secrets. « Faut que tu buzzes trois jours avant les lâchers d’indices post-prime si tu veux être bien placée dans la file d’attente. » elle explique, affalée dans la barque, en matant ses ongles. C’est la technique qu’il va falloir commencer à envisager au rythme où ça va. Michaela la secoue un peu en lui demandant si elle est bien installée, ce qui lui tire un sourire. « Si tu pouvais ramer plus délicatement, ce serait parfait. » Depuis qu’elles voguent sur l’eau, l’embarcation n’a plus l’air aussi stable que sur la terre ferme. Ca lui fait tout drôle à Jill, pas trop habituée à sortir de sa safe-zone terrestre. « Ils sont comment tes enfants ? » Fais toi plais’ Michaela, tu peux me raconter toute leur life, je suis toute ouïe. Normalement, les mamans, c’est censé kiffer un max radoter à propos de leurs mômes. « Toi, tu ne ressembles pas vraiment à ma mère. » Même pas du tout en fait, mais de manière générale, la candidate s'éloigne pas mal du modèle classique qu’on a tous en tête pour la figure maternelle avec son côté kick-asser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) — Mer 27 Mai - 21:27

Jill n'est pas très difficile à convaincre pour l'embarquer avec moi sur le lac. Il suffit de la prendre par les sentiments : lui proposer de se la jouer princesse, poser son cul sur la barque, et ne rien faire d'autre que profiter de la promenade, sans avoir à lever le petit doigt. En contrepartie elle doit supporter ma présence, mais bon, je pense que ça devrait aller. Son niveau de tolérance doit être assez suffisant pour survivre à cette terrible épreuve, hm. Elle embraye sur Izïa, et son secret WTF. Je rebondis la dessus. On est d'accord sur un point : on a rien capté à son histoire d'intelligence artificielle. Faut dire que bon, elle a été plutôt avarde en explications la demoiselle. Ce qui se comprend, puisqu'il reste encore une partie de son secret à trouver. Alors pour l'instant, de mon point de vue, ça reste de la pure science fiction. " J'sais pas, Roma avait l'air d'en savoir un peu plus... “ Sinon pourquoi être autant bouleversée par les deux Izia ou je ne sais quoi ? ” Mais quelque chose me dit qu'on devra attendre longtemps avant d'avoir le fin mot de l'histoire. “ Je ne donne pas très cher de la peau de la demoiselle, je doute qu'elle fasse encore long feu dans cette aventure. Et j'ai comme l'impression qu'elle a arrêté d'être la cible des enquêtes, maintenant les gens se focalisent plus sur Carl, Kara ou encore Santo. De notre côté, avec Jill on est interdites de buzz cette semaine. On a pas le droit de participer au petit délire du confess. ” Je prends note. " Selon elle il faudrait aller direct buzzer, sans attendre les indices, histoire d'être bien placé dans la file d'attente. Alors que moi je suis conne, depuis le début j'attends bien sagement justement de recevoir ces fameux indices, histoire de ne pas perdre un buzz à lancer une théorie, alors que deux jours plus tard les indices vont dans une direction opposée. Bref, on avance un peu, je m'intéresse de savoir si la demoiselle est à ses aises. Je devrais ramer un peu plus délicatement. " Tu t'es déjà pris une pagaie dans la gueule ? “ que je demande avec un sourire. Attention à toi ma petite, il ne faudrait pas trop en profiter. Jill me demande alors comment sont mes enfants, avant de déclarer que de son côté, je ne ressemble pas à sa mère. Le contraire m'aurait étonné. Je crois que globalement de manière générale, je suis loin du schéma classique de la mère. " Et elle est comment ta mère ? Elle fait plus...''mère'' c'est ça ? " que je dis en faisant des petits guillemets avec mes mains. ” Mon fils, c'est un sportif, comme moi. Il a hérité de mon gout pour l'aventure avec peut être le côté casse cou en moins. Il est très sociable, gentil, sensible... “ Un peu trop parfois je me dis. ” Je pense que tout le monde l'adorerait ici. “ Je n'en doute pas une seconde, il a un capital sympathie assez élevé. ” Alors que ma fille elle a un caractère un peu plus...compliqué. ” C'est le moins que l'on puisse dire. " Un paradoxe entre son désir qu'on lui foute la paix, et ce besoin constant d'être le centre de l'attention. “ Cela lui dit quelque chose ? ” Et puis elle a toujours eu un don pour pousser les gens à bout. Comme pour tester leurs limites. “ Cela en est presque du talent à ce niveau là. ” Elle aime bien aussi faire genre elle s'en fou de tout, mais en réalité c'est très loin d'être le cas. “ Mais elle ne veut pas montrer ses faiblesses. ” Mais quand on arrive à gratter à la surface, on se rend compte que c'est juste une fille exceptionnelle, avec un coeur gros comme ça. “ Vous devriez la voir protéger son petit frère. Même si elle lui en a fait bavé, rien ni personne n'a le droit de lui faire de mal. ” Et je dois dire que depuis qu'elle est devenue elle même mère, elle s'est assagie. " Bah voilà Jill, tu sais ce qu'il te reste à faire, pondre un môme.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) — Sam 30 Mai - 19:46

Jill, elle ne sait vraiment pas quoi penser d’Izïa et de son secret. C’est sûrement pour ça qu’elle passe son temps à lui taper dessus gratuitement comme tous les bully de la planète. Elle note que Michaela a l’air de considérer que le cyborg risque de retourner dans son bunker localisé en Corée du Sud à l’issu du prochain prime. De son côté, elle ne sait pas trop quoi en penser. Y’en a qui ont l’air de se faire avoir par son appli’ spéciale tire-larme je-sais-comment-sensibiliser-les-humains à la manière de Rosamie et Kara qui l’ont en quelque sorte prise sous leurs ailes. « Chaque saison possède son secret trop chelou pour ne pas être un mytho. » La production, elle veut faire le show, alors il y a des chances pour qu’elle checke moyen certaines informations. En vrai, ce serait super easy de se pointer avec un truc inventé. Si ça se trouve, Avalon, elle les a tous berné et elle est pépouze en train de se taper un domac dans son appartement high-tech. La saison précédente, y’avait une petite nana qui avait débarqué en mode [i]mon secret, c’est que je me suis fais prendre en levrettre par-delà la Stratosphère. Sorry, mais la môme, elle est quelque peu dubitative face à la véracité du machin. La vidéo, elle l’a cherché, mais elle n’a rien trouvé pour satisfaire sa curiosité de petite vicieuse. Comment est-ce qu’ils sont censés se démerder après ça ? Jill, elle se retrouve tiraillée entre plusieurs façons de traiter toute cette histoire de chasse aux secrets. Sa méthode actuelle, c’est de n’en avoir rien à branler. Montrer à tout le monde qu’avec son petit anticonformisme de gen-z qui ne fait jamais rien contre tout le monde, elle ne compte pas aller faire bêtement la queue au confess’. La seconde option qui lui fait de l’œil, ce serait de s’y mettre sérieusement. Débarquer à la Maci qu’on n’attendait pas et péter un secret random sur lequel les autres avaient zéro piste jusque-là, faute d’indice. Enfin, last but not least, elle pourrait aussi aller buzzer tout et n’importe quoi pour se créer une existence dans le jeu à la manière de certains intitulés HS auxquels ils ont le droit lors des révélations. Parfois, c’est vraiment n’importe quoi et elle doit se retenir de rouler des billes face à la bêtise généralisée dont semblent souffrir ses camarades en quête de popularité. Contrairement à ce que certains racontent, elle ne croit pas que les téléspectateurs en aient quelque chose à glander de qui a trouvé ou non un secret. C’est bien beau de braquer des cagnottes, mais ce n’est pas ça qui permet réellement de se créer une emprise pleine et totale sur le chalet. Jill, elle se la joue un peu Pablo Escobar alors qu’elle a la mainmise sur plusieurs chroniques à force de faire du bruit et de raconter des bullshits. Elle contrôle l’information, répandant les rumeurs qui l’arrangent. Oklm. « Nooon, pourquoi ? » elle feint l’innocence dans un sourire lorsque Michaela lui demande si elle s’est déjà pris une pagaie dans la gueule. En fait, l’ensemble des candidats se montre plutôt permissif face à toutes les bêtises qu’elle raconte, donc la gamine, elle a tendance à profiter à fond de son statut de benjamine de la famille. « Pas vraiment. » Sa mère ne fait pas « mère » non plus. Ce n’était pas franchement le genre à faire des gâteaux au chocolat ou à prodiguer des cours sur l’utilisation des tampons. Elle s’en tape un peu de Jill. Enfin disons qu’au niveau de leurs affinités, ce n’est pas tout à fait ça, ce qui génère assez peu de situations où elles peuvent l’une et l’autre se glisser dans les rôles de la gentille fille et de sa maman. Elle écoute Michaela lui décrire ses enfants avec son petit sourire qui s’élargie à mesure que le portrait de sa fille s’affine. « Elle a l’air plutôt cool. » Y’a clairement une vibe à la Jill 2.0, elle comprend mieux la comparaison au vu de leurs nombreux points communs. Par contre la suite, ça la fait un peu bugger. Eww. Plutôt crever que se retrouver avec un sale mioche dans les pattes. « C’est plutôt normal. Tu ne peux pas t’occuper d’un môme quand t’en es encore un. T’es obligé d’évoluer. » Comme chez les Pokémon, obligé de passer du Roucool au Roucoups en un rien de temps pour gratter de nouvelles facultés. Jill, elle ferme les yeux, décidée à profiter pleinement du soleil et de sa gondolière personnelle. « J’sais que c’est facile de dire ça à dix-huit ans et même plutôt commun, mais je ne veux pas d’enfants. » Non. Jill, elle préfère rester au stade de l’ado forever à se regarder le nombrile sans avoir besoin de se préoccuper d’un autre être humain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) Empty
Message (#) Sujet: Re: Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles. (vendredi - 15h) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: LAC HALLSTÄTTERSEE :: BARQUES & PÉDALOS-
Sauter vers: