Partagez
 

 if you move real slow (mardi - 11h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: if you move real slow (mardi - 11h20) — Lun 18 Mai - 23:24

Si la première semaine, mon entraînement à la salle de sport a été plutôt assidue, j’ai fini par ma relâcher au fil du temps. Et j’ai compris que j’avais intérêt à me reprendre quand je me suis sentie serrée dans ma combinaison en jeans lors du prime alors qu’elle m’allait parfaitement avant de rentrer dans l’aventure. J’ai besoin de retrouver ma motivation, ce qui est plutôt drôle quand on sait que y a plus d’un an j’avais environ trois-quatre entraînements par semaine qui durait des heures jusqu’à ce que je n’ai plus aucune énergie. Ce qui m’a toujours attiré dans le sport, c’est surtout la compétition qu’il y a derrière. M’entraîner en ayant en tête l’idée de décrocher une médaille olympique, c’est ça qui m’a toujours donné envie de me dépasser. Aujourd’hui, juste faire du sport pour gagner la ligne ne m’apporte pas vraiment de satisfaction, sauf celle de ne pas finir obèse. Pour cet entraînement j’ai amené @Aera de force avec moi pour avoir de la compagnie. Je ne lui ai pas demandé si elle était sportive, en fait, elle n’a pas vraiment eu le choix face à mes supplications. J’aurais très bien pu choisir Michaela qui est une pro dans ce domaine, mais elle se serait fait une joie de m’humilier avec sa superbe condition physique. « Promis, on fait juste un peu de cardio. Je ne t’en demanderais pas plus. » que je souffle à la brune avant de pénétrer dans la salle de sport, vide. Une fois à l’intérieure, je me tourne vers la brune que je serre dans mes bras. Depuis la révélation de son secret, je ne peux pas m’empêcher de la serrer dans mes bras à n’importe quel moment. Tout ce qu’elle nous a raconté m’a mis la chair de poule, je ne sais pas si à sa place, j’aurais été aussi forte. Sa force de caractère est une vraie inspiration à mes yeux et comme je n’arrive pas à placer de mot sur tout ça, étant plutôt pudique quand ça concerne mes sentiments les plus profonds, je me contente de lui faire ressentir tout mon amour à travers ses étreintes. Quand je desserre mes bras, je continue à la regarder avec un grand sourire. « On commence par le tapis de course ? » Au moins, si elle ne veut pas trop suer, elle n’aura qu’à régler elle-même la vitesse de sa machine. Je me dirige vers le petit frigo mis à notre disposition avec pleins de bouteilles d’eau. J’en saisie deux et en jette une à ma coéquipière du jour. Je m’étire un peu pour éviter le claquage dès que je me mettrais à courir, mais mes yeux ne la quittent pas des yeux. « On a réussi à perdre personne de la team cette fois, même si je suis quand même triste que Natéo soit parti. » C’est vrai qu’au-delà de nos rôles de chefs d’équipe, je m’entendais réellement bien avec le brun qui me manque beaucoup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: if you move real slow (mardi - 11h20) — Mar 19 Mai - 16:27

« Non je veux pas y aller ». Sauf qu'à ce petit jeu-là, Kara est probablement plus douée qu'elle et ne cède aucunement au caprice d'Aera qui refuse ferme de foutre un pied dans la salle de sport. Elle a horreur de ça, c'est pas un mystère, elle s'est tenue loin de toute activité sportive depuis le début de l'aventure et c'est pas en utilisant le mot cardio qu'elle parviendra à la convaincre. Elle a les bras croisés contre la poitrine, le regard noir et la moue boudeuse. « Non mais le cardio c'est pire que tout Kara. M'inflige pas ça stp. » Mais elle n'a pas le choix parce que l'Américaine est très têtue et que dans le fond Aera a pas envie de se battre pendant des heures quand elle pourrait plus simplement capituler et s'y laisser traîner de très, très mauvaise grâce. Elles entrent dans la salle de sport sur la promesse de ne pas faire plus que du cardio et Aera ne s'est pas départie de sa mauvaise humeur à l'idée qu'on la foute sur un tapis de course comme un rat dans une putain d'expérience de laboratoire. C'est de la torture, y a rien de mieux à dire que ça, les sportifs sont des tarés et elle ne veut pas être associée à ces gens-là. Un rien dramatique dans l'approche, et tout à ses grognements mécontents, elle sursaute quand Kara la prend dans ses bras, là, comme ça, sans raison. « Woooh, j'aime pas les câlins » elle tente de protester avant de se laisser faire et de mettre de côté sa mauvaise humeur. Elle va même jusqu'à répondre par un sourire incontrôlable, de ceux qu'elle a quand elle veut garder la face mais qu'elle est amusée dans le fond. « Heureusement que tout le monde fait pas comme toi à vouloir me câliner comme ça sans prévenir » elle ricane, même si c'est vrai qu'elle a horreur de ça parce qu'en Corée, on évite ce genre de démonstration et on les garde pour le cercle privé, intime. Elle croit pas que la présence de caméras et les téléspectateurs de l'autre côté colle vraiment à la définition. Ca va que c'est Kara, et que c'est pas la première fois qu'elle lui fait ce coup-là, ça va limite devenir un jeu : câlin surprise, suivi immanquablement des grognements exaspérés mais joueurs d'Aera. Dans le fond, elle est comme un chaton ; elle proteste mais elle aime bien qu'on lui porte de l'affection. Elle préfèrerait juste que ce soit moins... imprévisible. Kara propose de commencer par le tapis. « Ah parce que t'envisages de faire un autre truc derrière ? » Clairement, c'est pas au sport qu'elle doit son physique et il lui faut une longue minute de solitude pour comprendre comment marche le tapis et le régler à une vitesse acceptable (de la marche rapide, mais pas trop rapide non plus, faudrait pas qu'elle s'essouffle). Elle sait déjà qu'elle va passer l'essentiel de cette séance assise sur le tapis de course à regarder Kara s'agiter sur l'autre, surtout si l'objectif est aussi de parler parce qu'elle ne croit pas avoir assez de souffle pour gérer les deux efficacement. « Je vais pas te mentir, le départ de Natéo m'affecte pas plus que ça. » Comme ils n'auront pas manqué de le mentionner pendant le prime, ils n'avaient aucun lien, encore moins qu'avec Jill ce qui n'est pas peu dire. Sans compter qu'il l'a un peu faite passer pour la connasse de service, qui l'ignore en vrai comme si Aera parlait aux autres selon leur degré de popularité dans le chalet. « Je crois qu'il pensait que j'avais un truc contre lui ou que je le calculais pas volontairement, alors que c'est juste que l'occasion s'est pas présentée et je l'ai pas cherchée de mon côté. » Elle ne provoque pas ses interactions avec les autres, elles se produisent juste comme ça, parce qu'elle se trouve au même endroit au même moment et que ce serait con de pas parler quand ça arrive. « Mais ouais je suis contente pour la team. Surtout que là ça y est, on les OG, si quelqu'un s'en va ça fera forcément une différence. » Question d'habitude, qui se renforce à chaque semaine quand Aera n'aurait pas misé grand-chose dessus de base. « Quel départ t'affecterait le plus ? Pas juste dans l'équipe, de façon générale. » Et elle espère si fort que Kara mentionne Santo pour lui donner une nouvelle occasion de se rêver matchmakeuse.

_________________

 how rare and beautiful it is to even exist.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: if you move real slow (mardi - 11h20) — Jeu 21 Mai - 1:31

Je ne peux pas m’empêcher de prendre dans mes bras Aera et même si ça n’a l’air de lui plaire, elle me laisse toujours faire. Elle précise quand même qu’elle n’aime pas ça, mais ça ne fait qu’agrandir le sourire que j’ai sur mes lèvres. « Faudra t’y habituer, la culture américaine l’emporte. » Je ne sais pas pour quelle raison, peut être parce qu’on est plus nombreux à vivre aux Etats-Unis, parce qu’on s’apparente à des cousins éloignés des britanniques et que cette émission est anglaise. Diverses raisons possibles que je n’expose pas à Aera qui sera bien capable de se faire sa propre idée là-dessus. Elle précise quand même que tout le monde n’est pas comme moi à vouloir la câliner sans prévenir tandis qu’un sourire malicieux sur mes lèvres suite à ses propos. « Non, ça c’est ma spécialité. Je serais plutôt jalouse que quelqu’un me pique l’idée des câlins. » Lorsqu’on pénètre dans la salle de sport, je me dirige directement vers les tapis de course. Je fais l’erreur de dire à la coréenne qu’on commence par là et elle déjà, elle prend peur d’un programme hyper long. « On a qu’à faire un peu de zumba après, comme les petites vieilles. » Je la taquine, même si je ne l’imaginais aussi peu sportive que ça. C’est injuste d’avoir un corps bien formé sans un minimum d’exercice physique. Une fois le tapis en marche, mes jambes galopent comme elles ont eu si souvent l’habitude de le faire dans le passé. Bien sûr, le rythme est beaucoup moins soutenu que dans mes entraînements d’antan, car je compte discuter avec la brune et aussi parce que mon genou ne me le permet pas. Le premier sujet que je balance, c’est l’élimination de Natéo. Si je suis plutôt triste de son départ, ça ne semble pas être le cas de Aera qui a subit quelques mots durs de la part du jeune homme avant son départ. « Je me doute. » que je souffle, en continuant de courir lorsqu’elle m’exprime le fait que son départ ne la touche pas des masses. Elle finit par en dire un peu plus sur ce sujet, pensant que Natéo a peut-être pensé des choses fausses à son sujet. « T’inquiètes, je n’étais pas trop d’accord là-dessus non plus, parce que je sais que ce n’est pas ton genre de snober les gens volontairement. » Malgré mon désaccord sur ce sujet, je n’ai pas eu le temps d’en faire part au brun puisqu’il a vite quitté le jeu. On reste quand même contente de n’avoir perdu personne de notre team déjà bien réduite par les départs consécutifs lors du précédent prime. Puis elle me pose une question qui me fait réfléchir. « Sûrement Santo, parce qu’il arrive toujours à trouver les mots justes quand on discute pour me faire réfléchir ou remettre en question. » Je tourne la tête vers Aera avec un petit sourire qui dessine progressivement sur mon visage, sachant pertinemment ce qu’elle doit penser à l’instant même où j’ai donné le nom de l’italien. « Et puis il y a aussi ma petite bande de copines, nos petites réunions où on peut se raconter tous les derniers potins du jeu ne seront plus les mêmes si l’une d’elles quittent le jeu. » C’est vrai que j’aime ce petit quatuor qu’on forme depuis le début avec les filles, au-delà du jeu et des histoires d’alliances qui s’y associent. « Et bien évidemment, toi. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu’on deviendra de grandes copines, même longtemps après cette émission et à des milliers de kilomètres l’une de l’autre. » Je n’ai rien pour confirmer mes propos, mais c’est mon instinct qui me fait penser ça. « C’est fou de se dire qu’on entre seul dans ce jeu, enfin pour la plupart et qu’on finisse autant par s’attacher aux autres ! » Parce que c’est vraiment le cas, les attaches qu’on crée dans ce jeu sont fort au fil des jours qui passent. « Et toi alors, des éliminations qui t’attristeraient ? » Pour une fois, je risque de mal le prendre de ne pas l’entendre me mentionner, même si j’imagine que d’autres personnes rentrent aussi en ligne de compte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: if you move real slow (mardi - 11h20) — Ven 22 Mai - 12:11

Aera, elle continue d'afficher une moue boudeuse savamment travaillée, plus pour le principe que parce qu'elle fait réellement la gueule. Mais visiblement Kara n'en a rien à foutre et n'a pas l'air de mal prendre la réticence de la Coréenne, ce qui l'oblige en retour à capituler. « Je te rassure, t'es la seule à vouloir me faire des câlins » elle confirme dans un ricanement entendu. C'est encore une différence majeure entre les Américains et les Asiatiques : le côté pudique de la chose, les PDA qui chez elle sont extrêmement mal vues là où c'est totalement normal aux Etats-Unis apparemment. Elle manque s'étrangler à la mention de la zumba, parce qu'effectivement pour elle c'est un truc de vieilles et qu'elle fait déjà sa B.A de l'année en acceptant contrainte et forcée de mettre un pied dans cette salle, faut pas trop lui en demander non plus. « Je veux bien faire du yoga » elle propose à la place. Elle est assez souple, Aera, on se demande bien comment parce qu'elle pratique jamais, mais du coup c'est l'un des rares sports qui ne la fasse pas grincer des dents. Elles reparlent du prime, et de l'élimination de Natéo, mais aussi de ce qu'il a dit sur elle. Visiblement Natéo avait des opinions assez impopulaires la semaine dernière à en juger par tout le drama avec Louis, et Aera en a pris pour son grade pour la seule raison qu'elle a jamais parlé avec lui. Dans le fond, elle s'en fout, mais c'est surtout parce que des personnes comme Kara savent que c'est faux. Ca l'aurait emmerdée de devoir remettre les choses au clair juste pour se défendre, une habitude chez elle, mais elle n'a pas ressenti le besoin viscéral de le faire. « Le jour où je parlerai avec des gens selon leur capital popularité... » elle précise en levant les yeux au ciel, tellement c'est absurde d'imaginer ça alors qu'elle parle littéralement aux mêmes personnes depuis le début du jeu, avant même que la question de leur popularité ait été évoquée. « Et puis j'ai pas remarqué qu'il ait cherché à me parler » elle note en passant. Elle l'aurait pas envoyé chier s'il l'avait fait, loin de là. Enfin, Natéo a quitté le jeu et son départ a marqué un tournant parce qu'il était apprécié dans le jeu. A partir de maintenant, tous les départs vont être de plus en plus difficiles à encaisser parce que ça touchera forcément des personnes dont ils sont plus proches. Kara énumère la liste des personnes dont le départ l'affecterait plus particulièrement, Santo en tête de liste. Elle échange un regard amusé avec elle même si elle ne dira rien parce qu'elle a compris que ça l'emmerde, Kara. Elle est surtout touchée que son nom soit dans la liste parce que le sentiment est réciproque. Elles n'auraient jamais eu l'opportunité de se rencontrer à l'extérieur et même si elles s'étaient croisées, elle doute qu'elles auraient développé le même genre de relation que dans ce jeu. Ca ouvre de nouvelles perspectives, d'être enfermés H24 avec les mêmes personnes, ça oblige à sortir de ses habitudes aussi. « Des câlins, des déclarations d'amitié, t'as quelque chose à m'avouer ? » elle fait en plaisantant pour désamorcer la gêne qu'elle sent déjà s'installer sur ses joues. « Je te rassure, c'est pareil pour moi. Je peux pas expliquer pourquoi, mais depuis la deuxième semaine y a une grosse connexion entre nous. » C'est peut-être qu'elles ont beaucoup de choses en commun, niveau caractère, ou seulement que parfois ça matche sans qu'on sache pourquoi. Kara lui retourne la question et elle acquiesce. « Ouais, bien sûr. Ashley pour commencer, parce qu'on est rentrés ensemble. Rosa, Roma, Carl, Costa, toi... » Y en a sûrement d'autres qui l'attristeraient, mais pas au même niveau. Ces six personnes-là, c'est un peu ses repères dans le jeu, les gens qu'elle va voir spontanément plutôt que de se laisser trouver à chaque fois. « Après mon propre départ m'attristerait le plus parce que je suis pas venue pour le bonheur d'être sous les caméras, je voudrais bien repartir avec le chèque » elle précise en ricanant. Même pas la victoire pour la victoire, c'est plus pour ce que ça lui offrirait derrière. Des perspectives pour changer sa vie.

_________________

 how rare and beautiful it is to even exist.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: if you move real slow (mardi - 11h20) — Dim 24 Mai - 0:38

J’ai l’exclusivité en matière de câlins chez Aera et c’est tant mieux, je refuse qu’on me pique nos petites accolades. C’est vrai que j’ai tellement l’habitude de saluer mes copines de la sorte que j’oublie bien souvent qu’on n’a pas tous les même coutumes, venant d’horizon totalement différent. Ce jeu nous oblige vraiment à nous ouvrir au reste du monde et je trouve ça plutôt cool, parce que de l’extérieur, on peut trouver ça assez superficiel. Du coup c’est avec un grand sourire que j’accueille la nouvelle, sauf que mon visage se transforme en grimace lorsqu’elle me parle de faire du yoga. « Mais c’est un délire de blanc ça, je n’appelle même pas ça un sport. » Je m’offusque, même si en vérité sa proposition me fait plus rire qu’autre chose. Je suis assez souple pour faire pleins d’activités, mais de là faire la contorsionniste en mettant ma jambe derrière ma tête par exemple, très peu pour moi. J’accélère un peu la cadence sur le tapis de course quand on vient à parler de Natéo et des choses qu’il a dit à propos de Aera dans l’une des chroniques diffusés pendant le prime. J’adore les deux, mais je n’ai pas de scrupule à dire que les propos de Natéo sont faux. La coréenne est loin d’accorder de l’importance à la popularité des gens avant de leur parler. Je ne peux donc pas le soutenir sur ce coup là même si je sais qu’il ne cherchait pas à mal en disant ça. Elle continue sur ce sujet en affirmant que lui non plus n’a pas essayé de venir lui parler et un petit sourire moqueur se dessine sur mes lèvres. « T’avais pas le bon appareil reproducteur entre les jambes. » Et je me mets à rire en sachant qu’il s’agit plus d’une plaisanterie qu’autre chose faisant référence aux nombreux garçons qui ont eu droit de se faire draguer par le brun. Suite à ça, je lui fais la liste des personnes dont le départ m’affecterait et son nom fait partie de la liste. Elle pense qu’après les câlins et cette déclaration, j’ai quelques choses à lui avouer. Je ris aux éclats, mais entre ma respiration saccadée à cause du tapis et mes fous rires, j’ai du mal à retrouver mon souffle et à m’exprimer convenablement. « Oui … Je voulais te dire … Veux-tu … Oh laisse tomber … Je vais faire une crise cardiaque. » Je continue à rire, mais pour éviter de vraiment finir par ne plus avoir d’air dans les poumons, je remets le tapis de course à sa vitesse minimum, me contentant de marcher pour pouvoir continuer notre discussion dans de meilleures conditions. J’ai le sourire jusqu’aux oreilles quand elle me fait comprendre que les sentiments amicaux que j’ai à son égard sont réciproques. Je crois que même une déclaration d’un mec n’arriverait pas à me faire autant sourire. Elle enchaîne sur sa propre liste de personnes dont elle va avoir du mal à se séparer et c’est assez drôle de voir à quel point elle diffère de la mienne à deux/trois noms près. Sauf qu’elle ajoute que son propre départ serait le plus triste, puisqu’elle espère bien gagner le chèque du grand vainqueur. Je secoue la main ainsi que la tête pour lui faire comprendre que c’est hors de question. « Doucement cocotte, ce chèque il sera au nom de Kara Mills. » Je lui donne même mon blase en entier pour lui faire comprendre à quel point je suis sûre de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: if you move real slow (mardi - 11h20) — Dim 24 Mai - 20:53

« Un délire de blanc ? Jamais rien entendu d'aussi insultant » elle ricane, parce que jusqu'à preuve du contraire Aera est plutôt du côté jaune du monde, ce qui ne l'empêche pas de juger que le yoga c'est plutôt cool comme sport. « En vrai je ferais bien de l'art martial, genre du taekwondo, mais flemme » elle déclare en secouant la tête. Ca demande trop d'investissement physique et elle a pas le courage de se lancer, faut de l'endurance, de la force et tout ce qui va avec, c'est beaucoup trop lui demander. Mais quitte à choisir, un art martial ça serait intéressant, pour apprendre les codes très précis de ce genre de sport, basés sur le respect et tout ce qui va avec. Sans compter que si Séoul est une ville extrêmement safe, ça lui ferait pas de mal de savoir se défendre physiquement juste au cas où. Quant à son appareil reproducteur, elle peut malheureusement pas y faire grand-chose, même si elle n'a pas l'impression que ça ait empêché Natéo de s'entendre avec les filles du jeu. Elle se rappelle qu'il se présentait comme le pote gay par excellence et qu'elle s'était dit que si jamais elle développait un crush sur un mec dans le jeu, elle viendrait le trouver pour demander des conseils. Au final elle n'en aura pas eu l'utilité et elle n'a pas saisi l'opportunité de le trouver pour demander d'autres conseils. Pauvre Natéo, cela dit, ses tentatives auprès des hommes n'auront pas abouti – pas par manque de volonté cela dit. « Ouais, il avait l'air très intéressé par Gianni » elle commente dans un sourire. On peut pas l'en blâmer, Gianni en plus d'être beau est un type sympa, deux qualités auxquelles la plupart des gens sont sensibles de façon générale. Evidemment il est plus que ça, heureusement pour lui, mais elle sait pas si Natéo a vraiment cherché plus loin – elle s'est pas assez intéressée à sa vie pour ça. Aera se moque de Kara, qui a l'air de galérer sur son tapis de course au point d'en perdre le souffle. « Tu fais ta maligne à vouloir faire du sport et regarde ce que ça donne » elle se moque tandis que son propre tapis est à vitesse minimale depuis le début, si bien qu'elle marche plus qu'autre chose. Certes, son souffle commence à se raréfier, mais pas au point de ne plus pouvoir avec une vraie discussion. De toute façon on sait bien que sa présence ici est une faveur qu'elle fait à Kara et un prétexte pour passer du temps avec elle. Si elle perd deux calories d'ici la fin de la séance, elle considèrera qu'elle n'a pas perdu son temps même si sa morphologie ne nécessite pas qu'elle fasse attention à sa ligne. Aera, c'est la meuf insupportable qui s'enfile n'importe quoi sans prendre un gramme, on tue des gens pour moins que ça. Elle apprend le nom de famille de Kara – un truc bien américain – et secoue la tête quand elle mentionne le chèque. « Quoi, tu crois vraiment que tu vas gagner ? » elle lâche en riant, même si à ce stade de l'aventure les chances de chacun sont à peu près équivalentes. Elle l'a dit la veille à Rosa, elle pense pas qu'elle gagnera même si c'est forcément l'objectif qu'elle vise, et une place dans le carré final ça serait déjà une grosse satisfaction. « T'en ferais quoi, de cet argent ? » elle demande alors, parce qu'elles n'en ont jamais parlé, des projets d'avenir.

_________________

 how rare and beautiful it is to even exist.
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
if you move real slow (mardi - 11h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: if you move real slow (mardi - 11h20) — Hier à 21:15

Aera fait semblant de s’offusquer sur ma remarque limite raciste, mais le truc c’est que je ne la comptais pas dans le lot. C’est connu que les asiatiques, ils ont leur propre team. Celle des bridés. Je m’abstiens quand même de faire la remarque qu’on ne pense pas que je suis réellement sérieuse dans mes propos. « Non, mais sérieux, c’est le truc le plus ennuyeux au monde le yoga. » Franchement, ça ressemble juste aux étirements que tu fais avant de pratiquer un vrai sport. Aera, elle parle enfin d’un sport beaucoup physique même si je ne suis pas trop chaude non plus pour en faire là tout de suite. « L’un de mes frères en faisait quand il était ado, je lui servais d'adversaire à la maison et son matelas nous servait de tatamis. » Elle imagine donc que je n’ai pas trop envie de réitérer l’expérience, j’ai déjà assez souffert avec cette brute. On parle de Natéo et je ne peux pas m’empêcher de me moquer un peu de mon pote gay de l’aventure en disant qu’elle n’avait pas le bon instrument entre les jambes pour l’intéresser. Elle rebondit, en soulignant que Natéo avait l’air pas mal intéressé par Gianni. « Il n’a pas choisi le plus moche. Après, je pense que c’était purement physique, il a déjà un mec à l’extérieur. » Comme elle n’était pas proche de lui, je préfère lui donner cette information au cas où ça lui aurait échappé. Je ne précise pas qu’il est en relation libre, car elle doit s’en douter vu la liberté de Natéo en matière de drague dans ce jeu. J’essaye de rebondir sur les petites boutades de Aera, mais je m’étouffe littéralement à cause du manque d’air dans mes poumons. Je décide donc de réduire ma machine, au moins je ne forcerais pas trop sur mon genou non plus. La coréenne en profite pour me tacler amicalement. Je fais semblant de m’en offusquer. « C’est de ta faute, tu me déconcentres. En fait, tu attends que ça que je me blesse avoue. »  Je prends une mine boudeuse, mais je repars de plus belle quand je lui annonce qu’elle ne gagnera pas le chèque de l’émission. Celui-là, je me le réserve. « Bien sûr que je vais gagner ou je suis prête à attraper William par le colback. » Je plaisante, faudrait pas qu’il prenne la mouche à cause de mes conneries. Elle me demande ce que je ferais de l’argent si je gagne la compétition. « Je rénoverai la maison de mon père. C’est l’endroit qu’il acheté avec ma mère, il refuse de la vendre même si elle tombe un peu en ruine. Du coup je retaperais tout ça. Et avec le reste, j’ouvrirai mon propre salon. » C’est cool de travailler avec ma tante, mais je préfère largement être ma propre patronne. Et puis, sa clientèle touche plus les afro-américaines de plus de trente ans. Alors que moi, je préfère viser les jeunes de toute communauté. « Et imaginons que c’est toi qui gagnes, même si c’est peu probable, qu’est-ce que tu ferais avec l’argent ? » Je la nargue Aera, mais je serais super contente de la voir gagner face aux autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE SPORT-
Sauter vers: