Partagez
 

 space jam. (jeudi - 9h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
space jam. (jeudi - 9h30) Empty
Message (#) Sujet: space jam. (jeudi - 9h30) — Mar 19 Mai - 5:05

@carl

Après sa course matinale, Lejla décide de zoner sur le terrain de sport qu’elle fréquente très peu depuis un mois. Faut dire qu’avant la semaine dernière, elle n’avait pas encore mis les pieds dans la salle de sport non plus. Il faut croire qu’elle s’en tient à ses classiques, niveau entrainement physique, c’est-à-dire ses espadrilles et sa petite personne. Elle n’a pas besoin de plus, bien qu’elle compte retourner se pratiquer à la boxe pour peaufiner ce qu’un certain italien lui a enseigné. Comme il fait beau et qu’elle n’a pas nécessairement envie de retourner à l’intérieur dans l’immédiat, elle décide de saisir un ballon de basket pour s’exercer, vérifier certains réflexes qu’elle se découvre. Elle n’a pas touché un ballon de basket depuis des années. La dernière fois devait dater d’un cours de gym et elle ne devait pas briller par ses compétences en la matière. Surtout que dans le temps, elle devait skipper plusieurs cours de gym pour aller vaquer à ses petites occupations d’adolescente un peu rebelle. Se plaçant à quelques mètres du panier, elle se concentre avant de s’élancer « Kobe! » elle lâche dans un automatisme, comme toute personne qui vise et lance quelque chose dans une poubelle, un bac de recyclage ou évidemment, un panier de basket, depuis des années. C’est ancré dans leur DNA, fan de basket ou pas, pour des générations et des générations. Par contre, elle est loin de faire honneur au joueur étoile, puisqu’elle manque complètement le panier, se forçant à courir en direction du ballon avant qu’il ne roule trop loin. C’est à ce moment qu’elle remarque la présence de Carl dans son champ de vision. « Hey Carl. » Elle part donc à sa rencontre, le ballon coincé sous le bras, de façon décontractée. Son sourire s’agrandit une fois à la hauteur du candidat, plutôt heureuse de le retrouver. Ils n’ont pas eu la chance de beaucoup discuter depuis leur date de la semaine dernière. « Tu veux te pratiquer avec moi ? » à la base, c’était surement son intention s’il se retrouve ici ce matin. Elle ne veut pas l’obliger, mais ça pourrait franchement être plus intéressant à deux que toute seule. « Je t’avertit, mes capacités sont limitées, alors si t’es pour jouer comme Michael Jordan, laisse-moi des chances, veux-tu. » il se cachait peut-être un grand joueur de basket en Carl et elle n’était pas au courant. Elle aime mieux avertir pour le coup. « Alors, comment se passe ta semaine jusqu’ici ? » elle s’informe tout en faisant à nouveau dribbler le ballon devant elle, manquant d’un certain contrôle avant de faire une passe lente en direction de Carl pour lui laisser le temps de l’attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Carl
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12120-carlxphttps://www.throwndice.com/t12049-carl 
space jam. (jeudi - 9h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: space jam. (jeudi - 9h30) — Mar 19 Mai - 18:04

Maci n'en revient pas de le voir éveillé à cette heure-là et pour cause, Carl ne l'a pas franchement habituée à se lever aussi tôt depuis le début de leur colocation il y a deux semaines. La tradition entre eux c'est qu'elle émerge deux bonnes heures avant lui chaque matin et sorte doucement de la chambre pour le laisser finir sa nuit pendant que sa journée à elle débute officiellement, c'est le petit rythme qu'ils ont trouvé et qui fonctionne bien jusqu'à présent. Carl il est lui-même un peu déconcerté parce que la dernière fois qu'il s'est montré opérationnel à neuf heures et des poussières c'était dans son job d'au pair, il mettait son réveil à sonner à sept heures tous les jours pour emmener les gosses à l'école à huit, sa petite routine c'était ça et qu'on se le dise il assumait pas. Enfin opérationnel, là, c'est quand même beaucoup dire. Il a pas beaucoup d'heures de sommeil au compteur alors il traine un peu la patte, et s'il tente pas de se rendormir c'est parce qu'il a passé une partie de sa nuit à lutter contre des angoisses qui voulaient pas passer. Ça devait être écrit quelque part qu'aujourd'hui il aurait la tête dans le fion alors il accepte son sort et considère qu'il se couchera juste plus tôt ce soir pour compenser. Pas de migraine en vue et ça c'est cool par contre, ça lui donne envie de prendre l'air après sa douche et son petit-déjeuner il le zappe du coup, c'est pas trop grave. Ses pieds le mènent d'abord à la piscine, déserte à cette heure-là, puis au terrain de sport où là en revanche il a la bonne surprise de rencontrer @Lejla. Son date de la semaine passée se présente devant lui avec son ballon sous le bras alors que de son côté il se ramène les mains dans les poches, un sourire au coin des lèvres. « Coucou Lejla. » il formule alors qu'elle lui propose très vite de pratiquer avec elle. Il comprend qu'il est question de basket et il analyse rapidement la situation dans sa tête, car la dernière fois qu'il s'est laissé embarquer dans un truc comme ça il s'est fait exterminer par Ashley et Jethro. Mais bon Lejla a pas l'air de le défier dans un concours de lancers comme les deux britanniques, ça a l'air plus tranquille à la façon dont elle en parle. Et puis elle lui vend aucun enjeu au moins, l'autre fois c'était corsé parce qu'ils devaient se poser mutuellement des questions à chaque panier mis - autant dire que Carl il a pas trop eu l'occasion d'interroger ses camarades. « Oh ? Écoute pourquoi pas, je prévoyais de m'échauffer un peu avant de passer entre les mains de Michaela. » C'est pas tellement vrai ça, officiellement il était plutôt en promenade dans le coin mais c'est bon il est partant Carl. En ce moment le bonhomme est pas trop difficile à convaincre quand il s'agit de se dépenser un peu et c'est étonnant pour quelqu'un qui refusait catégoriquement de suivre la tendance de se mettre au sport il y a encore pas si longtemps. « On fait des petites séances deux à trois fois par semaine et du coup je dois la retrouver à la salle de sport tout à l'heure. » il précise dans un sourire alors qu'elle juge bon de le tenir tout de suite au courant de ses capacités qu'elle estime limitées. Carl ça le fait rire, parce que ça se voit qu'elle l'a pas observé avec un ballon entre les mains. « T'as pas vu mes capacités pour dire ça ! J'en ai pas en fait, mon frère en fauteuil a plus de chances de mettre un panier que moi. » C'est plus flatteur pour Blake que ça n'y parait et de toute façon son frère c'est un très bon joueur de basket alors il peut se permettre de plaisanter avec ça, fauteuil ou pas fauteuil il le termine au premier lancer. Lejla lui demande un petit compte rendu de sa semaine et à ce stade Carl il aurait pas mal de choses à en dire, il sait juste pas si c'est suffisamment intéressant pour qu'il rentre dans les détails. « Ça se passe tranquillement, du bon et du moins bon. J'ai encore fait des bêtises alors j'ai récolté les remontrances que je méritais, j'ai envie de te dire que ça m'apprendra mais je sais très bien que non. Enfin là je suis surtout pas hyper serein pour les nominations de ce soir, j'ai même eu du mal à fermer l’œil à cause de ça. Dis-toi que me voir debout avant 11h c'est vraiment pas habituel. » il déclare avant de conclure dans un léger rire. À ce moment-là Lejla lui fille le ballon et il décide de tenter directement sa chance devant le panier, ce qu'il regrette au bout de deux secondes en se voyant échouer lamentablement. Le ballon passe même pas un peu à côté, y'a rien dans ce lancer. « Tu vois je t'ai pas menti ! Mais j'vois pas comment je peux atteindre un truc de trois mètres de haut de toute façon, je suis pas assez grand pour ça moi. » L'excuse de la taille il compte la sortir à chaque fois alors que bon mesurer un mètre soixante-quinze n'a jamais empêché personne de mettre un panier avec la bonne force mise dans le ballon et en sachant juste viser, il est pas foutu de savoir s'y prendre Carl c'est tout. « Et ta semaine à toi ? » il demande avec un intérêt pas du tout feint avant de lui repasser le ballon car son premier essai l'a calmé là, maintenant il aimerait voir ce qu'elle donne Lejla pour vérifier qu'elle est vraiment aussi limitée qu'elle le dit.

_________________
"Come on Superman,
say your stupid line"

Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
space jam. (jeudi - 9h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: space jam. (jeudi - 9h30) — Sam 23 Mai - 20:49

Carl il vient s’incruster dans son plan de petit match de basket solo où elle fait tout déshonneur aux plus grands champions en étant incapable d’entrer le ballon au minimum une fois dans le panier. Le pire c’est qu’elle est plus grande que la moyenne, elle est certaine qu’avec un peu d’entrainement au lycée, elle aurait pu se retrouver la tête du palmarès de l’équipe de l’école. Mais ça n’avait jamais été trop son truc. Et clairement, elle manque un peu de précision. La compagnie de Carl n’est donc finalement pas une mauvaise idée. «Ah, tu t’entraines avec Micha ! J’ai l’impression qu’elle est la coach privée de la moitié des candidats. Vous faites quoi dans vos séances ? » elle finit par demander, peut-être intéresser à s’immiscer dans les plans un de ces jours. Tout pour ne pas rester en place, Lejla. Après son initiation à la boxe de la semaine dernière, elle est prête à découvrir d’autres horizons sportifs, bien qu’elle n’ait jamais été une fan de l’entrainement en salle. Elle pourrait encore faire une exception. Carl, il ne tarde pas à lui faire comprendre qu’il n’a rien d’un Michael Jordan et qu’elle ne devrait pas avoir trop peur à se faire complètement démolir par ses capacités. Elle sourit, pas qu’elle s’en doutait un peu, mais oui dans un sens. Il ne lui donnait pas l’image d’un grand sportif, bien qu’il ne fallait pas toujours se fier aux apparences. Il mentionne son frère et si elle en avait entendu parler ici et là du fait que son frère était en chaise roulante, elle ne s’est jamais sentie assez proche du candidat pour aller poser des questions sur la nature de l’accident qui a entrainé cet accident. « En même temps, il y a des athlètes en fauteuil qui sont super doués. C’est peut-être lui qui devrait te donner des cours. » ça lui serait plus utile que de se pratiquer avec une Lejla qui a de la difficulté à manier le ballon. Elle a lancé le tout de façon légère appuyée d’un sourire. « Allez, avec un peu de pratique, je suis certaine qu’on va rapidement s’améliorer. » elle ajoute, comme pour donner une dose d’encouragement autant à lui qu’à elle. Elle écoute le résumé de la semaine de Carl, fronçant les sourcils lorsqu’il lui parle de bêtises et de remontrances. Non mais de quoi il parle exactement. Elle voit bien qu’il n’est pas tant dans un bon mood, même si elle se demande s’il n’est pas un peu comme ça en permanence. « Quels genres de bêtises ? » elle demande, trop curieuse pour ne pas soulever le point. Elle peut comprendre la pression que les futures nominations peuvent avoir sur le jeune homme, bien que cette semaine elle se retrouve avec ce souci en moins, ayant récolté une immunité qu’elle avait acceptée avec joie. À ce stade-ci de l’aventure, elle savait que ça deviendrait de plus en plus difficile. « Tu crois vraiment que tu as des chances d’être nominées ? Ça te ferait peur de faire face à l’élimination ? » elle ne connait pas ses motivations persos qui font qu’il est ici, mais c’est vrai qu’une fois dans le jeu, tu veux évidemment te rendre jusqu’au bout. C’est bien normal. Carl il rate la cible du panier et encore une fois, Lejla elle tente d’effacer la négativité de ses paroles. « Mais non, t’étais juste trop loin. Approche-toi un peu. » elle lui indique d’un signe de main pour qu’il fasse quelques pas vers l’avant alors qu’elle part à la course pour récupérer le ballon maintenant que c’est son tour. « Plutôt pas mal. Je partage ma chambre avec Jill cette semaine, alors j’ai l’impression qu’on a trainé ensemble plus que la moitié du temps. » comme si elle avait besoin de ça pour passer du temps avec la benjamine. Si certains préfèrent la fuir, Lejla elle a toujours bien apprécié ses moments avec l’américaine. « Oh, par contre, j’ai passé tout près de briser le nez de Rosa hier. Pas ma plus grande fierté. » elle grimace, se disant que Carl va surement lui en vouloir d’avoir abimé le précieux visage de celle pour qui il n’a que de yeux. Elle se reconcentre pour lancer le ballon, ne manquant pas le panier cette fois-ci. « Kobeeee. » elle répète avec une certaine fierté pour marquer le coup, se rendant compte que ça donne l’impression qu’elle a menti sur ses capacités. « Un coup de chance. » elle hausse les épaules, comme pour se justifier. Ce qui est certainement le cas, elle n’a pas caché de compétences secrètes, il n’a pas à s’inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Carl
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12120-carlxphttps://www.throwndice.com/t12049-carl 
space jam. (jeudi - 9h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: space jam. (jeudi - 9h30) — Mar 26 Mai - 19:27

Il sait pas si Michaela coache vraiment la moitié du chalet mais avec lui elle a clairement autant de boulot qu'avec dix candidats en bonne forme physique car son problème à Carl c'est qu'il a accumulé des années d'inactivité alors le convertir n'a pas été une mince affaire. Maintenant qu'il s'y est mis faut qu'il aille à son rythme et ça Micha le sait, elle respecte et ne le brusque pas comme ça avait été convenu entre eux. « On y va doucement parce que je pars de très loin moi tu sais, genre la dernière fois elle m'a fait bosser ma cardio sur un tapis de course et puis après j'ai pédalé un peu. C'est pas des grosses séances parce que je tiens pas sur la longueur mais j'ai bien transpiré alors je suppose que c'est déjà bien ! » Pour l'instant il est pas capable de tenir plus de trente minutes sur ces machines mais à raison de plusieurs petites séances par semaine ça représente quand même des dépenses physiques nettement supérieures à celles qu'il a combiné toutes ces dernières années. « D'ailleurs en descendant du vélo je sentais plus mes jambes. Si je continue je vais peut-être voir des muscles apparaitre ! » il reprend dans un léger rire car niveau muscles pour le moment il a pas grand-chose à montrer le bonhomme. Ça le rassure après ça de savoir que Lejla et lui sont à peu près au même niveau, il a déjà eu son lot d'humiliation sur ce terrain l'irlandais et il s'est pas levé si tôt pour connaitre un moment du même genre. Carl il assume d'être nul à partir du moment où les gens à côté de lui le sont aussi, car c'est de la comparaison dont il souffre lui. Comme celle avec Blake qui le surpasse sans problème malgré son handicap, et c'est à se demander quelle est son excuse à Carl pour avoir boudé le sport toutes ces années si même son frère n'a jamais lâché. « Oui t'as raison, du coup mon frère il fait du handibasket en club. Je suis un peu triste de rater tous ses matchs mais je sais qu'il est heureux là-dedans, c'est le plus important pour moi. » Il n'est pas aussi certain que Lejla qu'un peu de pratique suffira à s'améliorer, en ce qui le concerne tout du moins. Et quand il se lance dans un bref résumé de sa semaine il peut voir le regard de sa camarade changer pour marquer une certaine perplexité. Il a évoqué des bêtises qu'il aurait encore faites et forcément elle s'interroge. « Oh euh. » Lui dire ou ne pas lui dire ? Ça fait deux jours et ça n'a apparemment pas encore fuité ce qui signifie que Michaela l'a pas dénoncé auprès des intéressés. Il pourrait donc taire cet épisode peu glorieux sauf qu'il en a un peu marre de se cacher Carl, toutes les précautions qu'il prend depuis le début pour agir dans l'ombre de la philippine et d'autres candidats ça l'épuise parce que ça lui demande d'être constamment sur ses gardes. Et même quand il pense être prudent il arrive quand même à se faire choper alors il en arrive à un stade où il voit plus trop l'intérêt d'en faire un secret, Carl. Y'a déjà pas mal de bruits qui courent sur lui donc Lejla il pense pas qu'elle sera très étonnée de l'apprendre à moins qu'elle se soit persuadée jusqu'ici que tout ça c'était du pipeau et qu'il méritait pas sa réputation. Il tranche donc rapidement avec lui-même et décide de se trahir. « Michaela m'a surpris pendant que j'écoutais la conversation de Rosamie et Costa sur le balcon l'autre jour, et ça je le fais souvent, c'était pas la première fois. Dis rien ! Je sais que c'est pas bien, que ça se fait pas, tout ça je l'ai déjà entendu.. » Il soupire. La morale il y a déjà eu droit mais c'est rentré par une oreille et directement sorti par une autre, sur le moment il est bien d'accord pour dire qu'il a déconné mais ça va pas l'empêcher de recommencer une heure plus tard. Carl il a ses besoins et c'est pas le fait d'être grillé et sermonné un bon coup qui en fera un autre homme. Irrécupérable, cet irlandais. S'il est si peu serein pour les nominations de ce soir c'est pas tellement parce qu'il s'imagine se retrouver sur la sellette, il a limite plus peur que les gens qu'il aime risquent leur place parce qu'à ses yeux c'est moins grave si c'est lui qui devait sortir. Sa place il y tient mais peut-être pas autant qu'il tient à voir certains candidats aller loin dans ce jeu, mais on a compris qu'il était pas là pour gagner Carl, s'il avait un goal ici ce serait pas celui-là. « On finira tous par y passer, mais j'avoue que je comprends pas ce qui me vaut d'être aussi safe jusqu'ici alors que des gens bien plus méritants en sont déjà à leur deuxième ou troisième banc. » Il est pas en train de réclamer sa première nomination le bonhomme mais ça commence à le rendre vraiment perplexe ces noms qui reviennent souvent et le sien qui n'est toujours pas sorti, alors que des nominations de la part de ses camarades il s'en mange forcément depuis le début. « Et peur je sais pas trop.. peut-être un peu oui, quand même. J'ai pas envie de renouer avec la vie de dehors trop rapidement, je suis pas pressé de me retrouver tout seul sans vous tous. » il ajoute dans un sourire un peu triste qui évolue en grimace. Il suit les conseils de Lejla et fait quelques pas en avant en espérant que d'ici il visera mieux, pendant que celle-ci s'empare à son tour du ballon et lui raconte dans un même temps sa semaine. Sa colocation avec la benjamine se déroule sans encombres et il est ravi de le savoir, de toute façon elles s'entendent bien toutes les deux alors il aurait été franchement surpris du contraire. « Je suis content qu'elle se soit trouvé des copines comme toi ici. » il souligne dans un sourire juste avant qu'elle lui apprenne que Rosamie est passée à deux doigts d'avoir le nez cassé par sa faute. « Tu quoi ?? Mais comment ? » il demande d'un air affolé en tournant brusquement sa tête vers elle. « Elle est pas défigurée hein ? Elle est où là ? » Ça c'est une question à laquelle il est généralement en mesure de répondre mais le fait d'avoir émergé aussi tôt a chamboulé ses petites habitudes, il faut croire. Rosamie il ne l'a pas vue depuis la veille et d'un coup ça l'inquiète, pourvu que son joli visage n'ait pas trop trinqué. Carl il est vachement perturbé par cette info et ça s'arrange pas quand Lejla marque un panier juste devant ses yeux. Coup de chance mon œil. « À part ça tes capacités sont limitées ! » il lance dans un rire un peu jaune car il se sent forcément ridicule en comparaison. Avec Lejla ils étaient censés être au même niveau mais maintenant il est persuadé d'avoir encore trouvé une adversaire nettement au-dessus de lui. « C'est quoi Kobe ? » Elle a crié ça en marquant et il comprend que c'est encore une référence qu'il a pas. C'est pas en passant des heures devant ses jeux vidéo qu'il risque de s'instruire le gamin, quoiqu'il est convaincu d'apprendre des tas de choses grâce à internet et que ça compense largement tous les bouquins qu'il a pas ouvert dans sa vie. Il récupère le ballon et reprend sa place, vise aussi bien qu'il peut puis lance de toutes ses forces. Et c'est encore à côté. « Non mais c'est bon j'en ai marre ! Regarde j'suis bon à rien ! » Ça commence à lui sortir par les yeux ce sport, en fait c'est à ça que Michaela devait l'entrainer parce qu'il est pas près de pouvoir se mesurer à Blake là. De toute façon il en démord pas Carl, pour lui le problème c'est qu'il est trop petit. « Tu me prêtes dix centimètres Lejla ? Tu mesures combien toi d'ailleurs, parce que les filles ici vous êtes très grandes pour la plupart c'est fou ! » C'est un truc qui l'a scotché quand il est arrivé dans ce jeu, certaines filles sont mêmes plus grandes que certains gars dont il fait partie. « Moi en tout cas j'adore.. » il reprend d'un petit air malicieux que d'autres trouveraient peut-être un poil creepy. Loin de l'intimider on peut même dire que ça le fascine Carl, il a jamais caché qu'il avait un faible pour les filles élancées. Et lui il fait surtout une fixette sur les longues jambes, Cami en sait quelque chose. « T'es déjà sortie avec un gars plus petit que toi ? » il demande en faisant rebondir le ballon dans sa direction pour voir si elle va encore avoir droit à un coup de chance, Lejla. De son côté ça fait des années qu'il rêve d'être avec une fille plus grande que lui, elle a juste changé pas mal de fois de visage au fil du temps mais cette vision fantasmée de son couple reste la même.

_________________
"Come on Superman,
say your stupid line"

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: TERRAIN DE SPORT-
Sauter vers: