-63%
Le deal à ne pas rater :
Poubelle de Tri-Sélectif, Plastique, Argent/Bleu, 25 L
8.99 € 24.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 sugar. (vendredi - 16h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
sugar. (vendredi - 16h30) Empty
Message (#) Sujet: sugar. (vendredi - 16h30) — Mar 19 Mai - 21:50

@aera

Ça doit bien faire une bonne demi-heure qu’elle se tape une petite discussion avec Klaus à son stand de confiseries à parler de la pluie et du beau temps d’Hallstatt, s’informant sur les derniers potins qu’il peut lui apporter. Lejla commence à se faire prendre à son propre jeu, alors qu’à la base elle se foutait bien de ce qui pouvait se passer chez les autres candidats, voilà qu’elle va à la pêche aux infos. Peut-être aussi qu’elle tente juste d’être aimable avec le villageois pour apaiser sa conscience après cette histoire de concours de crachats qui avait sa tête dans le viseur. Heureusement, Klaus n’avait finalement jamais été une victime des conneries de Lejla et Louis. Un strudel aux pommes dans la main, elle capte l’arrivée d’une personne dans son champ de vision et termine de papoter avec le marchand de friandises pour porter son attention sur Aera qui est maintenant presque à sa haute. « Hey Aera. » elle l’interpelle en lui faisant un bref signe de main avant de s’approcher. « T’en veux ? Cadeau de Klaus. » elle lui tend la pâtisserie pour lui offrir un morceau, comme elle n’a pas trop l’intention de manger. Elle avait accepté par politesse alors qu’elle n’avait aucunement faim. Les seuls strudels que Lejla a mangés dans sa vie viennent du rayon des surgelés avec le bonhomme Pillsbury sur la boite. Clairement, ceux de Klaus doivent être meilleurs. Au pire elle le conservera pour plus tard. « Je crois qu'on est potes lui et moi maintenant. Il m’a dit qu’il allait me montrer comment faire des Mozartkugel la semaine prochaine. » elle annonce fièrement comme si c’était un accomplissement en soi. Le bonheur est dans les petites choses, qu’on dit. Ou peut-être qu’elle ne s’emballe pour rien et que l’homme propose cette activité à tous les autres candidats sans qu’elle soit au courant. Who cares. Comme plusieurs, Lejla a été énormément touché par la révélation du secret d’Aera, mais comme elle ne se sentait pas réellement proche, elle n’avait pas voulu en ajouter une couche en allant lui en parler, comme les autres ont dû le faire. La dernière chose dont elle doit avoir envie, c’est de devoir retourner cette histoire sans cesse ou avoir l’impression qu’on la regarde différemment. Ça n’enlevait rien au respect que Lejla avait pour la jeune femme, mais elle ne compte pas la bercer d’un regard de pitié ou quoi que ce soit. Et Aera ne lui semble pas comme étant le genre de personne qui recherche cette sorte d’attention de qui que ce soit. « Comment tu vas ? » elle y va donc d’une question simple et efficace qu’elle pourra répondre de la même façon et dont Lejla se contentera en retour. Sa façon de lui dire qu’elle est là si jamais elle veut parler, bien qu’elle se doute qu’il y a bien d’autres personnes sur sa liste pour ça. « Au fait, contente de voir que tu as utilisé ton buzz gratuit. » que Lejla lui avait offert lors du dernier prime. Au contraire de Jill qui l’avait perdu dès le lendemain par la faute du grimoire. Loser.
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
sugar. (vendredi - 16h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: sugar. (vendredi - 16h30) — Jeu 21 Mai - 13:08

L'appel de la gourmandise aura, comme toujours, été plus fort que le reste. Assez pour la pousser à se faire tout le chemin depuis le chalet pour rendre une petite visite à Klaus et le soudoyer pour qu'il lui prépare un truc rien que pour elle. Klaus fait partie de ces personnes dont tu finis par oublier qu'ils ont leur propre vie et problèmes tellement ils semblent faire partie du décor de l'aventure, mais Aera n'a jamais essayé de vraiment parler avec lui, apprendre à le connaître ni rien. Elle a déjà du mal à trouver le temps de parler avec tous les candidats, elle peut pas en plus ajouter une nouvelle personne à la liste. En revanche, faut admettre que ses pâtisseries sont à tomber et que la seule raison qui fait qu'elle n'a pas pris de poids depuis le début du jeu et ses passages réguliers dans cette boutique, c'est son métabolisme hallucinant qui lui vaut sûrement la haine de toutes les femmes qui regardent l'émission. En arrivant au stand de confiseries, elle découvre qu'elle n'est pas la seule à avoir eu cette bonne idée : Lejla est déjà là, en train de discuter avec Klaus et l'interpelle quand elle l'aperçoit. « Hello » elle salue, offrant à l'Américaine et à l'Autrichien son plus grand sourire. Lejla lui tend un strudel dont elle s'empare sans hésiter. Un soupir très satisfait s'échappe d'entre ses lèvres à la seconde où elle en mange un morceau. « Mmmmmh, je pourrais ne plus me nourrir que de ça pour le reste de ma vie je crois » elle dramatise un peu avant de jeter un regard malicieux au propriétaire du stand. « Merci Klaus, c'est trop bon ! Et merci Lejla aussi ! » Ca tombe bien, parce qu'elle est précisément venue pour s'en acheter un également. Lejla lui parle de Mozartquelquechose, un truc qu'elle serait incapable de prononcer parce qu'il y a beaucoup trop de consonnes qui s'enchaînent bizarrement, mais ça a l'air plutôt cool comme activité. « Cool, comme ça tu pourras nous faire profiter de tes talents quand tu sauras comment les faire » elle suggère avec un clin d'oeil. Elle ne s'y risquera pas elle-même, elle serait capable de se tuer bêtement mais tout le monde sait bien que sa véritable compétence réside dans la dégustation de nourriture plutôt que dans sa préparation. « Il est vraiment sympa Klaus, je sais pas comment il fait pour être toujours aussi souriant et accueillant. » Elle se dit qu'il est peut-être payé pour le faire, mais de son côté même tout l'or du monde suffirait pas à la mettre en permanence de bonne humeur. Klaus, justement, s'affaire de son côté en sifflotant un air de musique classique. « Ca t'arrive de te demander à quoi ressemble sa vie en temps normal ? » elle demande alors, puisqu'elle de son côté le limite vraiment à son rôle dans son aventure. « Oh, tu sais... ça va » elle finit par répondre à sa question, évasive comme elle l'est toujours quand elle n'a pas vraiment envie de rentrer dans les détails. Rien de personnel, seulement que Lejla et elle ne sont pas très proches et qu'elle n'a pas spécialement envie de lui prendre la tête avec son état d'esprit qui oscille entre le ça va et le rien ne va environ toutes les cinq minutes. Comme tout, ça lui passera et elle est déjà satisfaite que les moments où elle va bien soient plus nombreux que ceux où elle ne va pas bien. « Merci de me l'avoir offert surtout, parce que vu l'état actuel de ma cagnotte... » Elle a réussi à se refaire un peu avec le grimoire, mais doit quand même être la plus pauvre du chalet. « J'attendais l'opportunité de pouvoir rebuzzer Carl, du coup t'as refait ma semaine ! » elle confirme dans un sourire. « T'es sur la piste de certains secrets en particulier, toi? » elle demande alors, parce que si tout le monde a l'air très investi sur les enquêtes, en témoigne l'activité du buzzeur, elle n'a pas l'impression que Lejla fasse parti des plus motivés sur le sujet.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
sugar. (vendredi - 16h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: sugar. (vendredi - 16h30) — Lun 25 Mai - 22:09

Si Lejla n’avait pas d’appétit pour dévorer le strudel que venait de lui offrir Klaus au détour de leur conversation, elle était heureuse de voir celle-ci trouver preneuse chez Aera qui venait de la rejoindre près du stand de confiseries. Son sourire s’agrandit en voyant l’enthousiasme de la jeune femme. « Pains, pâtisseries, pâtes. La base d’une saine alimentation. » elle laisse son petit rire raisonner, se disant que Klaus doit aussi approuver cette nouvelle citation un peu bidon qu’ils pourraient mettre sur un t-shirt. Exit tous les produits dérivés avec la phrase live, laugh, love, Lejla elle en a trouvé une bien meilleure. « De rien, je n’ai pas beaucoup de mérite. » elle n’a fait que la lui offrir, le reste du travail, ça vient de Klaus qui allait d’ailleurs lui offrir des cours de cuisine quand ils auraient le temps. « Je ne sais pas à quel point je serai une bonne élève. Je ne compterais pas trop sur mes talents de cook pour l’instant. » En dehors de faire des pancakes et de savoir griller un bon steak, ses capacités sont assez limitées, comme dans beaucoup de domaines. Lejla n’est pas certaine si ça arrivera réellement, ses petits cours de cuisine improvisée, ou s’il avait dit ça plus pour lui faire plaisir, mais elle prend l’idée avec elle. Toujours ouverte à de la nouveauté, un peu hyper active sur les bords. Après un moins, elle sera bientôt en manque d’activité et de divertissement si elle continue à cette allure. « Je me demande s’il n’a pas signé un contrat avec la prod et que sa bonne humeur fait partie d’une clause. La clause de Klaus. » sa blague est toute pourrie, mais elle espère presque elle trouvera public chez Aera. Parce qu’elle ça la fait rigoler bêtement. Mais elle est plutôt sérieuse pour le coup, elle se dit qu’ils doivent avoir signé un accord, au-delà d’accepter d’être filmée en permanence pour le bien de l’émission. « Oui, souvent. Même si je lui ai posé beaucoup de questions sur lui, les fois que je trainais ici. Il travaille beaucoup, quand c’est la période touristique. » comme ils ont le village pour eux depuis le début, c’est difficile d’imaginer l’endroit grouiller de monde. « Mais je ne lui ai jamais demandé s’il avait une femme et des enfants, tu vois. » elle n’avait pas poussé la discussion vers des sujets trop personnels. « Ça doit quand même être spécial de voir débarquer tout une production télé dans un tel endroit. On vient vraiment piétiner leur quiétude. » Lejla, elle imagine si quelque chose de semblable arrivait dans son petit trou de Dubois au Wyoming. Les vieux rednecks ne seraient pas aussi accueillants que le bon vieux Klaus, elle se dit. Elle demande sincèrement à Aera comment elle va, pas nécessairement pour obtenir des confidences, mais plus par politesse et par respect pour la candidate. Elle acquiesce d’un simple signe de tête, prenant sa réponse comme elle vient avant de changer de sujet. « Comme t’étais avec Jill, c’était un choix évident. » elle n’allait pas non plus cacher ce point important, comme elle devait s’en douter. « Puis Costa venait de me dire qu’il préférait être contre moi plutôt qu’en équipe avec moi. C’était la meilleure façon de l’emmerder un peu. » elle avoue avec un peu de malice en lui donnant ses explications. Mais si ça avait pu lui être utile, ça lui faisait plaisir. « T’as l’impression de faire du surplace avec le secret de Carl ou tu crois que cette fois-ci c’est la bonne ? » elle se dit que si elle le buzz à nouveau, c’est qu’elle est tout prêt. Pour ce qui est de la chasse aux secrets de son côté, Lejla grimace doucement pour témoigner de son handicap face au sujet. « Bof. Je suis sur le secret de Jill depuis le début, j’aimerais vraiment le trouver et j’avais envie de buzzer cette semaine, mais j’hésite encore un peu. » elle manque d’assurance on dirait dans le domaine. Ce qui est con, elle a une bonne cagnotte, elle pourrait bien prendre le risque. « Je ne veux jamais déranger avec mes questions… Je sais, c’est con. » elle souffle, doucement, par pour se dénigrer, mais par simple constatation. « C’est quoi qui t’intéresse le plus dans l'émission ? Trouver des secrets ? » elle veut bien connaître ses motivations à Aera. Surtout maintenant que son secret est connu, elle se demande comment elle voit la suite des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
sugar. (vendredi - 16h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: sugar. (vendredi - 16h30) — Mar 26 Mai - 17:55

Le concept de saine alimentation lui échappe depuis toujours ou presque, même si ça ne se manifeste pas chez elle par une envie folle de bouffer au fast food tous les soirs. Pour des pâtisseries, en revanche, elle sacrifierait père et mère sans la moindre hésitation, surtout quand elles sont faites par Klaus. « Je fais partie de la catégorie des femmes dont le cœur se trouve quelque part dans son estomac » elle lance dans un rire amusé. « Tant pis si c'est pas très sain ! » Vu son gabarit, elle n'est pas spécialement inquiète pour l'instant de risquer l'obésité morbide, la marge est plutôt grande. « Tout le monde dit ça, mais rassurez-vous, je dois être la pire cuisinière de tout le chalet, quoi que tu cuisines ce sera toujours meilleur que ce que je peux faire. » Aera c'est le genre à suivre une recette à la lettre jusqu'au moment où la pincée de sel se transforme en poignée. Y a un truc qu'elle capte pas, elle est juste incapable de cuisiner correctement, tout ce qu'elle touche devient calamiteux. Alors certes, elle force un peu le trait parce qu'elle a survécu 28 ans en se faisant à manger comme une grande, mais elle doit commander à manger largement plus souvent que la moyenne et se repose beaucoup sur la gentillesse de ses amies qui ne veulent pas la laisser mourir de faim et se pointent avec des leftovers (en réalité cuisinés spécialement pour elle). Mais Aera apporte d'autres trucs, comme son incroyable personnalité ou son sens exquis de la beuverie, ça doit bien pouvoir compenser. Elle ricane à la tentative de jeu de mots de Lejla – faut dire qu'elle est très bon public et qu'un rien peut la faire rire. « Bien joué ! » elle complimente avant de tourner la tête pour observer Klaus. « N'empêche, tu crois vraiment qu'il joue la comédie avec sa bonne humeur ? Genre qu'il est forcé de le faire ? » Elle se demande surtout à quoi sa vie ressemble quand elle n'est pas capturée par les caméras d'une télé-réalité, et que de vrais touristes déambulent dans sa boutique de confiseries à longueur de journées. Elle oublie souvent que Hallstatt est un vrai village, pas un endroit monté de toutes pièces, et qu'en temps normal les touristes affluent ici. Depuis quatre semaines, ils ont l'impression d'être seuls au monde ici mais elle a du mal à visualiser dans sa tête la ville autrement plus animée. Elle acquiesce avec ce que Lejla, parce que c'est assez improbable ce que doit vivre le pauvre Klaus avec eux déboulant en permanence pour se faire rincer. Elle espère au moins qu'il se fait grassement payer, mais vu les moyens de la production elle s'inquiète pas vraiment. « On devrait apprendre à mieux le connaître quand même, il doit un peu s'emmerder tu crois pas ? » Et puis ça prouverait qu'ils sont pas que des candidats égocentriques qui s'intéressent qu'à leur petite vie dans le chalet et se contentent de parler entre eux. « Viens, on essaie de deviner à quoi sa vie ressemble en temps normal. Marié ou pas marié d'après toi ? » Elles pourront toujours vérifier auprès du principal intéressé et en faire leur petite mission de la semaine. Lejla lui reparle du buzz, et même si elle sait qu'elle n'est pas la raison pour laquelle elle a été désignée et s'est surtout trouvée chanceuse d'être associée à Jill (un truc qu'elle pensait pas pouvoir dire un jour), c'est toujours cool de sa part. « Je crois que c'est la version de Costa d'un compliment » elle répond dans un rire. Mais elle va clairement pas se plaindre que l'un soit privé de buzz et que l'autre (elle) bénéficie d'un buzz gratuit, même s'il n'a pas abouti comme elle le voudrait. « C'est quoi l'expression ? Third time's the charm ? » elle répond en se marrant. On ne pourrait pas dire qu'Aera ne sait pas ce qu'elle veut, ni comment l'obtenir, au moins dans ce domaine-là. Elle se demande si d'autres candidats ont été aussi bornés qu'elle dans le passé, à s'accrocher à ce point à un secret. A ce stade, il en va clairement de sa dignité. « Je suis assez intriguée par le secret de Jill, tu devrais la buzzer si t'as des idées. On s'en fout dans le fond, c'est pas notre argent. » Pour l'instant, du moins. Ca ne fait pas grande différence d'en gagner ou d'en perdre à partir du moment où ils ont assez pour buzzer. « Tu crois que tu dérangerais Jill avec tes questions ? La meuf qui a toujours besoin d'attention sous ses airs d'associale ? » Elle lâche un rire parce qu'elle a pas la même perspective sur la question, clairement. « Forcément j'aimerais bien marquer le jeu en trouvant plusieurs secrets ouais. Mais à ce stade je suis dans l'optique de pas me projeter : ce qui m'intéresse le plus dans le jeu actuellement c'est d'y rester au-delà de dimanche. Après ça on verra bien... » elle concède, un peu blasée d'être à risque comme ça. Après ça sera peut-être le tournant dans son aventure, mais elle est surtout pressée que le prime s'achève et qu'elle sache ce qui va lui arriver.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
sugar. (vendredi - 16h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: sugar. (vendredi - 16h30) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: STAND DE CONFISERIES-
Sauter vers: