Partagez
 

 the spirit never ages (saturday 3h17)

Aller en bas 
AuteurMessage
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the spirit never ages (saturday 3h17) Empty
Message (#) Sujet: the spirit never ages (saturday 3h17) — Mer 20 Mai - 12:42

Ce soir, on a fêté l'anniversaire d'Izïa. Un de plus. 25 ans. Entre elle et Santo, franchement, ça me donne un coup de vieux. Je dois avoué avoir pas mal picolé à cette soirée. Mais en même temps, fallait marquer le coup non ? Je me suis dis que cette semaine, je serais sage, et je resterais à l'eau. Sauf que je peux bien faire une entorse pour cet événement. Faut lui faire honneur voyez. Puis ce n'est pas de ma faute si elle a organisé des jeux à base d'alcool. Quoi qu'il en soit là, j'suis légèrement torchée, comme la moitié de mes petits camarades je crois. La soirée s'est finie, et on s'est un peu tous dispersés. De mon côté, je ne suis pas encore prête à aller me coucher. J'ai dérivé vers la piscine, qui se trouvait non loin du parcours de golf, lieux des festivités. Y'a ma leader avec moi, on est posé sur des transat, depuis à peu près dix secondes. " Karaaaaaaaaaa. T'sais que t'es mignonne toi ? “ que je dis en jouant avec une mèche de ses cheveux. ” Je sais pas si je te l'ai déjà dis, mais j'suis contente que tu sois notre chef d'équipe, tu fais du bon boulot, c'est bien. “ T'auras le droit à un bon point va. ” Tu veux que je te confie un secret ? Au début, je voyais pas trop le potentiel en toi, j'étais assez perplexe du choix de la production. Mais maintenant je comprends mieux. “ J'hoche la tête, étant d'accord avec moi même. ” C'est quand le tien d'anniversaire ? “ Est-ce qu'on va le fêter dans le jeu aussi ? ” Tu te rends compte que j'ai dépassé 40 piges moi. Quarante. “ 40 ! ” Le double de 20. “ Très utile comme précision. ” Les années passent vites...Faut profiter de chaque instant. On sait jamais quand tout peut disparaitre, pffffiou. " Je fais un geste avec les bras, en mode tout s'envole. Un jour t'as tout, et le lendemain, t'as plus rien.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the spirit never ages (saturday 3h17) Empty
Message (#) Sujet: Re: the spirit never ages (saturday 3h17) — Mer 20 Mai - 22:36

La petite fête d’anniversaire de Izïa vient de terminer et par miracle, je ne suis pas complètement ivre. Faut dire que je suis plutôt nulle au golf que j’ai découvert un peu plus tôt dans la semaine avec Costa et Roma et que du coup j’ai préféré m’intéresser aux plats remplis de chips plutôt qu’à tenir un club. J’ai dû boire trois verres en tout et pour tout de vodka et même si mes pas ne sont sûrement plus très droit lorsque je me déplace et qu’un rien me fait glousser, je suis parfaitement consciente de ce qui se passe autour de moi. Comme le fait que Michaela n’a clairement pas été de main morte ce soir en matière d’alcool. Je marche à ses côtés pour m’éloigner du lieu où se sont déroulés les festivités et je ne sais pour quelle raison on se retrouve allongée dans les transats. Elle me sort de mes pensées en me complimentant tout en attrapant l’une de mes boucles entre ses mains. Elle continue sur sa lancée en me disant que je suis une bonne chef d’équipe. « S’il faut te faire boire pour avoir d’aussi beau discours, je compte te saouler jusqu’à la fin de l’aventure. » Je souris de manière niais, soutenant mon visage à l’aide de mes deux mains continuant de l’écouter le plus attentivement possible. Elle n’était pas sûre de ma légitimité en tant que chef d’équipe, mais maintenant elle est convaincue du contraire. « Je suis contente de t’avoir fait changer d’avis, ça me va droit au cœur. » Je pose même mes mains sur ma poitrine pour appuyer mes propos. Elle me demande ma date d’anniversaire et je constate que l’alcool joue quand même sur mes méninges, car je mets un peu de temps à retrouver la date. « Je suis née le 21 décembre, quelques jours avant noël. » que je précise sans trop savoir pourquoi. Mica semble se rendre compte qu’elle a désormais quarante ans, elle pousse même sa réflexion en me disant qu’il faut profiter de la vie, parce que tout peut disparaître d’un coup. Mon sourire se fane, réfléchissant à ses propos. J’essaye de ne pas me laisser submerger par les émotions qui se bousculent dans mon esprit et me concentre de nouveau sur le visage de la brune. « Et toi Mica, t’as des regrets dans la vie ? Des choses que t’aimerais changer si on te donnait la possibilité d’avoir de nouveau mon âge ? » C’est typiquement le genre de discussion que peuvent avoir deux ivrognes au comptoir du bar, mais c’est aussi dans ce genre de moment qu’on peut en apprendre plus sur les autres, quand l’alcool délie les bouches et passent au-dessus des barrières qu’on s’instaure.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the spirit never ages (saturday 3h17) Empty
Message (#) Sujet: Re: the spirit never ages (saturday 3h17) — Jeu 21 Mai - 20:00

" Non mais c'est pas l'alcool qui parle là, c'est mon coeur. “ Pas besoin de me saouler jusqu'à la fin de l'aventure, non non. En plus, j'lui fais déjà des compliments tout le temps non ? Hm ou peut être juste dans ma tête. ” Et t'es une super coiffeuse aussi, voilà. Enfin sauf quand tu t'occupes de Louis parce que là... “ Tout va mal. Z'avez vu sa tête de skinhead ? Mon dieu. Elle n'aurait jamais dû accepter une chose pareille. Personne n'a pensé à ses pauvres bouclettes. RIP. Je l'interroge ensuite sur son anniversaire. Histoire d'être préparée si jamais çe venait à se passer dans le jeu. Mais aucune chance à priori, le 21 décembre c'est beaucoup trop loin. Et j'ose espérer qu'à cette période là, on sera sorti quand même hein. ” T'étais le cadeau avant l'heure! “ que je m'exclame tout sourire. ” Aaaah mais c'est pour ça le secret santa, bien sur. “ Genre tout vient de s'éclairer à l'instant. De mon côté, je me rends compte que j'ai 40 piges. Fin bon, je le savais avant, mais là, j'y pense, et ça fou un petit coup au moral. J'évoque le caractère éphémère de certaines choses. Faut profiter de l'instant présent. Qui sait de quoi l'avenir est fait ? " Tu sais que moi je suis née un 14 février ? L'arnaque ! “ Genre de tous les jours où j'aurais pu naître il fallait que ça tombe sur celui là. Enfin ce n'était pas un problème quand j'étais petite, mais ça l'est devenu en grandissant. Kara me demande alors si j'ai des regrets dans la vie. Des choses que j'aurais faites différemment. ” Je regrette d'avoir eu ma crise Britney Spears et de m'être complètement rasée la tête quand j'étais jeune! “ Pas une très brillante idée. Je perds alors mon sourire, et mes yeux regardent dans le vide. ” Je regrette de pas avoir été autant présente que je l'aurais voulu pour mes enfants... Je regrette la façon dont s'est terminée mon mariage...Je regrette tout ce qu'on s'est dit...Je regrette de m'en être prit à ma fille et de lui en avoir voulu... Je...Oh p'tain, mais arrête moi là! Sorcière. ” que je dis en reportant mon regard sur Kara. Je me rends compte de ce que je suis en train de dire, beaucoup trop là. Je n'ai jamais dis tout ça à qui que ce soit ici. " T'es obligée de me dire les tiens maintenant, fin si t'en as de ton jeune âge...A ta place, je regretterais au moins ces bottes hideuses lors du prime! " Pas celles de dimanche dernier, mais d'encore avant.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the spirit never ages (saturday 3h17) Empty
Message (#) Sujet: Re: the spirit never ages (saturday 3h17) — Sam 23 Mai - 1:39

C’est une pluie de compliment qui s’abat sur moi tandis que Michaela me fait croire que c’est pas du tout l’alcool qu’elle a ingurgité en grande quantité qui la rend si gentille ce soir. Elle ajoute d’ailleurs que je suis une bonne coiffeuse si on retire Louis du compte. Je lève les yeux au ciel, riant en même temps. « Mais c’est lui qui voulait cette tête là, je ne suis que l’exécutrice de son plan. » Je lève les bras comme pour me dédouaner de toute responsabilité. Je l’ai prévenu plusieurs fois, mais il a tellement insisté que j’ai fini par céder pour pas le voir se tondre les cheveux seul et se rater complètement. Je lui donne ma date de naissance et Michaela me désigne comme le cadeau d’avant l’heure ce qui me fait sourire. « On peut dire ça comme ça. » Mon père me raconte souvent à quel point ma mère n’avait pas été très contente de passer son noël à l’hôpital et comment à chacun de mes anniversaires elle rabâchait cette histoire à mon père jusqu’à sa mort. La cascadeuse, elle, est née le jour de la saint Valentin et je ne peux pas m’empêcher de ricaner. « T’es le bébé de l’amour. » Je ris, trouvant ça surréaliste de parler de Michaela comme d’un bébé alors que la meuf a quand même 40 ans. Je la questionne sur des possibles regrets qu’elle aurait pu avoir, comme une introspection sur ses quarante dernières années et là, c’est un flot de parole qui s’échappe de la bouche de la brune. Je sens que l’ambiance devient beaucoup plus sérieuse, que beaucoup sont dites de façon très triste. Elle essaye de ne pas paraître trop affectée par ce qu’elle vient de dire, mais c’est trop tard, j’ai déjà mon regard qui l’étudie de long en large. « Mon père avait beau aimer ma mère comme un fou, il m’a toujours dit que c’est loin d’être facile le mariage et la vie de famille. » Je fais écho à ses paroles, alors que j’attrape sa main que je serre dans la mienne comme pour la consoler. Déjà elle retrouve son peps que je lui connais si bien pour me retourner la question, se moquant au passage de ma paire de botte. « Arrête, se sont mes préférés. » Personne n’a le droit de critiquer ma garde-robe, même pas elle. « Non, je n’ai pas tellement de regret, mon père m’a toujours appris qu’il ne faut pas en avoir dans la vie. Les regrets sont des leçons. » Je suis contente de placer les petites phrases typiques que me balancent quotidiennement mon paternel, malgré tout j’ajoute : « Mais je pense que mon plus grand regret c’est de ne pas avoir connu ma mère. Mes frères étaient tous plus âgés quand elle est décédée, moi, j’avais que trois ans. J’en ai aucun souvenir. » Je hausse les épaules, en pinçant les lèvres pas trop à l’aise avec cette révélation.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
the spirit never ages (saturday 3h17) Empty
Message (#) Sujet: Re: the spirit never ages (saturday 3h17) — Lun 25 Mai - 21:31

" T'aurais dû lui dire non, que t'as des principes. “ Concernant la coupe de Louis. Bon en vrai, si elle refusait les gens à son salon de coiffure parce qu'elle trouve les gouts des gens merdiques, elle ferait couler l'établissement assez vite. Mais bon ici c'était un luxe qu'elle pouvait se permettre. Je crois pas que le bonhomme l'ait payé pour lui raser sa tête. ” Le bébé de l'amour. “ que je répète lorsqu'elle parle de moi. Pourquoi ça sonne tellement mal ? Et puis là elle me demande si j'ai des regrets dans la vie, et j'lui balance tout ce que j'ai sur le coeur ou presque. Une vague de tristesse m'envahit sans m'en rendre compte. Kara m'attrape la main dans un geste tendre, alors qu'elle déclare que le mariage et la vie de famille, c'est loin d'être facile, même son père l'a dit, alors qu'il aimait sa mère comme un fou. " C'est bien vrai. Et je crois que plus t'aimes la personne, plus c'est compliqué... “ Parce que si l'amour est décuplé, la souffrance aussi. Je trouve que ça prend un tournant un peu trop émotif, alors bien vite, je reprends du poil de la bête, affiche un sourire, et me moque gentiment de sa tenue lors du prime. Ou plutôt de ses bottes précisément. Qui sont ses préférées ? ” Arrêtes ! Tu devrais plutôt les bruler...Je dis ça pour te rendre service. “ Oui rien que ça. Bon et sinon, ses regrets à elle ? Il ne faut pas en avoir dans la vie ? Mouais, j'suis d'avis qu'on en a tous qu'on le veuille ou non. Ou alors c'est qu'on est p'tain de parfait. ” C'est que t'as jamais vraiment merdé alors. “ Et tant mieux j'ai envie de dire. Après elle n'a que 22 ans aussi, elle aura tout le temps de faire ses propres erreurs. Par contre elle me fait part de son plus grand regret, ne pas se souvenir de sa mère. Cela c'est un truc sur lequel clairement elle n'a pas eu le moindre contrôle. Sauf si c'est elle qui l'a tué mais j'en doute. C'est assez paradoxal, de mon côté, j'aurais bien aimé pouvoir en effacer pas mal des souvenirs de mes parents. ” Haan mais c'est trop triste ça... Elle est morte comment ? “ Pas forcément le plus délicat à poser mais là tout de suite, avec mon état c'est plus compliqué de l'être. Bon vous me direz en tant normal je ne le suis pas franchement... ” Au moins, tu peux compter sur ton père, ça a l'air d'être un super papa. “ Je ne peux qu'imaginer à quel point cela a dû être difficile pour lui d'élever tout seul tous ses enfants. ” Et il a falt clairement du bon boulot avec toi. “ Oui, parce qu'aujourd'hui c'est une femme remarquable. ” Allez viieeens là, t'as le droit à un calin. “ Oui je trouve que c'est le moment de lui faire un câlin, elle l'a bien mérité. Alors je lève mes fesses du transat, et vient enrouler mes petits bras musclés autour d'elle. ” J'suis sure que ta mère elle serait très fière de toi si elle voyait aujourd'hui la femme que t'es devenue. " Peut être la mère en moi qui parle.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
the spirit never ages (saturday 3h17) Empty
Message (#) Sujet: Re: the spirit never ages (saturday 3h17) — Mer 27 Mai - 22:16

« Non comme ça il apprendra de ses erreurs. » Voilà, la coupe de cheveux de Louis est une leçon de vie qui le poussera à réfléchir à deux fois avant de se lancer dans une boule à z. Michaela, elle ne tarde pas à me faire part des regrets qu’elle a dans la vie et elles ont l’air nombreux. Elle me fait de la peine, c’est qu’un mariage, c’est loin d’être simple. Beaucoup de personne idéalise ça, mais c’est parce qu’on ne pense pas à tous les sacrifices qu’on doit faire une fois la bague au doigt. Michaela elle confirme ce que je dis, en rajoutant que plus t’aimes la personne et plus ta de chance de souffrir. Je pince les lèvres, pas trop sûr de savoir comment réagir à toutes ses déclarations. Je n’ai pas l’habitude de la voir comme ça, pour moi, c’est un roc cette femme. Voir les petites fêlures chez elle, ça me rappelle qu’on a tous nos propres faiblesses. Et là, c’est sûrement les siennes. Elle veut connaître mes propres regrets, mais je n’en ai pas vraiment, parce que j’ai été élevé dans l’optique de ne jamais regretter ses choix. Pourtant, j’arrive quand même à lui dire que ne pas avoir connu ma mère a sûrement été le plus grand regret de ma vie. L’alcool me délie la langue plus que je le pensais, car je n’ai jamais été très émotive en parlant de ma mère. Elle est comme une inconnue dont tous mes proches me dressent sans arrêt le portrait, comme une chimère éloignée que j’aurais aimé pouvoir apprécier à sa juste valeur. Michaela veut savoir comment elle est morte et mon regard se perd un instant sur l’eau de la piscine. « Un cancer. » Cette terrible maladie qui emporte les gens avec parfois une rapidité déconcertante. Les compliments que fait Michaela à l’égard de mon papa me mettent le baume au cœur, je sais que lui aussi sera sûrement très content d’entendre ça, même s’il fera le fier en disant que ça ne l’atteint pas. Michaela me propose un câlin et j’ouvre grand mes bras pour l’accueillir. Je ferme un instant les yeux quand ses bras se resserrent dans mon dos. Elle continue en disant que ma mère serait fière de moi. « Ça me touche vraiment ce que tu dis » En plus l’alcool, ça me rend grave émotive. Elle ferait mieux de s’arrêter là si elle ne veut pas que je chiale sans pouvoir m’arrêter. « Et si j’étais lesbienne, je te jure que t’aurais été la femme de ma vie. » Ce soir, c’est full déclaration entre nous. Mais c’est vrai que Michaela a tout pour elle, elle est belle, forte, drôle, quelle personne censé ne voudrait pas passer le restant de sa vie avec une personne comme elle ?

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE EXTÉRIEURE-
Sauter vers: