-20%
Le deal à ne pas rater :
JIGA Batterie Externe 30000mAh, 3 ports USB et 3 entrées
26.36 € 32.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Lun 1 Juin - 14:17

Well it's like cranes in the sky
Sometimes I don't wanna feel those metal clouds

- @rosamie -

Une fin de prime compliquée pour Roma, elle s’est refermée comme une huître après toutes ces chroniques et le départ d’Izïa et d’Ashley. Elle pense surtout à Izïa, parce qu’elles se sont quittés dans un mood très bizarre et que ça lui brise le coeur. Après il y a cette histoire de semaine séparée. Alors qu’elle aurait aimé discuter avec Gianni par exemple, du prime, de tout et de rien. Elle se retrouve privée de sa présence. Alors sur le moment elle se ferme encore plus. Le lendemain elle arrive à relativiser la chose et est plutôt contente de se dire qu’elle a quand même pas mal de bonnes copines de son coté. Pour être totalement honnête la Roma elle est vraiment pas bien et arrive à peine à sortir un sourire. Ça la mine plus que de raison cette histoire, parce qu’elle pensait pas que sa relation avec Izïa allait partir à volo en un seul prime. Même si les choses sont plus complexe, l’indienne revenait petit à petit vers son amie des débuts, ayant décidé de plus penser à son secret et se concentrer sur les choses qu’elles ont partagées. Le positif en somme. Mais le positif il a été balayé d’un revers de la main à cause de ce téléphone et du reste. Elle a l’impression d’être la méchante de l’histoire, alors qu’elle a clairement pas à se justifier de ses choix. Si quelqu’un de censé venait à lui demander comment elle choisit les symboles, tout le monde comprendrait que ça signifie certainement pas qu’elle déteste tous ceux qu’elle ne récompense pas d’un sapin ou d’une fleur. Elle a du mal à se faire à son nouvel environnement, à la présence de Jill et Louis dans sa chambre. Du coup ce qui n’est pas arrivé depuis des années arriva, une Roma qui dort jusqu’à pas d’heure. Il est presque onze heure quand elle émerge de ses draps, le mal de crâne pour lui souhaiter la bienvenue dans cette nouvelle ville. Le loft est super, mais pour l’instant elle arrive pas à en profiter, beaucoup trop focus sur ce qu’elle a perdu pour se concentrer sur le positif. C’est anesthésié par la sommeil et la douleur qu’elle se sort du lit direction la cuisine. Elle replace son petit tee-shirt qui s’amuse à glisser dans tous les sens quand elle dort, traine des pieds, manque de tomber et finit par arriver entière dans la nouvelle cuisine. Le but c’est de se faire une infusion au gingembre déjà, mais elle connait pas l’endroit, elle connait pas les placards et elle est perdue. Le tintement d’une notification lui rappelle qu’elle a laissé là sa tablette hier soir, certainement au moment d’aller se boire un verre d’eau avant d’aller se coucher. Machinalement elle se dirige vers l’écran et d’un index absent clique sur la notification. Elle ne réagit pas tout de suite quand elle voit le message de Pavaan dans son fil d’actualité. Elle est même déjà prête à refermer l’engin, quand un éclair de lucidité la réveil et qu’elle se souvient de son mari. Tout ça, ça fait écho à la conversation avec Carl et son pire cauchemar se métamorphose devant ses yeux. Elle a l’impression que son coeur vient de s’arrêter pour repartir de plus belle à une cadence pas humaine. Les coudes sur le plan de travail, elle fait défiler les messages sur sa tablettes pour retrouvé celui de Pavaan. Il n’y a pas de doute, il l’a retrouvé. Panique à bord, elle lâche la tablette. Le regard fixé sur le bois de l’ilot central, elle se torture le cuire chevelu. « Merde. » Elle arrive à lâcher entre deux complaintes. C’est pas possible, elle n’aurait pas parié sur ça Roma, elle pensait qu’il en entendrait parler que lorsqu’elle aurait parlé entièrement de son secret. Elle était pas prête pour les conséquences, finalement.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Lun 1 Juin - 20:17

réveil compliqué. très très compliqué. t'as pris le temps de discuter avec Costa, encore emmitouflée dans tes couvertures et ça t'a permis de te tirer de ton sommeil. surtout quand t'as réalisé que le chat était peut-être en train de crever de faim à Hallstatt pendant que vous êtes ici dans un super loft tout confort. faut dire que l'enchaînement des événements s'est passé très vite et que t'as pas eu le temps de penser à tout. entre le départ d'Izïa et Ashley (prématurés à ton goût, même s'il faut bien que des têtes tombent à un moment où à un autre), les awards (et l'image que tu as apparemment dehors, qui t'inquiète un peu en cas de nomination) et les divers dramas, t'as pas eu le temps de penser à grand chose. alors t'es montée dans le train, puis dans l'avion, tu t'es laissée ballottée en ruminant ta soirée et c'est tout ce qu'il s'est passé. maintenant, tu le sais, il faut continuer de vivre et commencer à aller de l'avant, dans une nouvelle ville, loin d'Aera. mais finalement, t'as de la chance dans ton malheur, objectivement, mis à part Jill (et Carl, qui est officiellement ton stalker), tu te retrouves qu'avec des personnes qui tu apprécies beaucoup. Kara, Roma, Costa, ce sont des personnes qui comptent pour toi dans cette aventure et t'es bien contente de pouvoir continuer ta colocation avec eux. tu mets un jogging avant de rejoindre la cuisine, dans l'optique de te faire un café que tu auras bien mérité après tout le remue-ménage de la nuit. tu arrives dans la cuisine du loft et tu entends très distinctement Roma énoncer un merde avant de se pencher sur l'îlot central, apparemment totalement anéantie. tu t'approches en essayant de faire entendre tes pas, histoire de ne pas la surprendre tout en demandant ça va pas ? question bête, parce que c'est évident, que ça ne va pas. une fois à sa hauteur, tu poses une main sur son épaule que tu fais glisser doucement sur le haut de son dos. qu'est-ce qu'il se passe ?, tu demandes dans un léger sourire, ça reste un sourire chaleureux. voir Roma mal, ça fait jamais du bien mais tu ne doutes pas de ta capacité à l'aider au mieux, t'es là pour ça, en tant qu'amie fidèle. tu regardes autour d'elle, y'a rien qui est tombé et tu n'as rien entendu de particulièrement suspect non plus. alors tu vois pas bien ce qui peut bien arriver à ton amie, là, tout de suite.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Lun 1 Juin - 22:35

Elle est atterrée par le retour à la réalité. La violence de la nouvelle la bouleverse tellement qu’elle en maltraiterait ses cheveux. Si elle pouvait revenir en arrière, juste sur le moment où elle n’avait pas encore vu le commentaire de Pavaan, ce serait bien. Ok, elle était pas dans une forme olympique, mais elle aurait pu tout relativiser à partir du moment où elle se serait réveiller comme il faut. Elle repense à la petite sonnerie de sa tablette, qui maintenant qu’elle le remarque sonnait presque comme annonciateur d’une mauvaise nouvelle. Elle aurait mieux fait d’être plus attentive et d’aller jeter la tablette dans la poubelle de la cuisine. Rester dans le dénie c’est beaucoup plus salutaire que d’être confronté à cette vérité crue: il sait où elle se trouve. Et ça fait paniquer le moindre centimètre carré de sa peau, qui se hérisse quand elle songe à ses filles. Elle se redresse vivement en attendant les pas de quelqu’un dans la cuisine, prête à donner le change s’il le faut. Afficher un sourire faux, claquer une bise et prétexter une envie pressante pour aller crier dans les toilettes. Mais quand elle remarque qu’il s’agit de Rosamie, elle sait qu’elle n’a pas besoin de faire semblant et retourne à la contemplation du plan de travail en bois. Elle fait le calcule dans sa tête, de tout ce que ça implique, de tout ce qui va en découler. La douce voix de la philippine la sort de ses pensées tortueuse, elle a le souffle court et ressent cette impossibilité de mettre des mots sur ce qu’il se passe. Un sac de noeud dans la gorge, elle se contente de vriller ses pupilles dans celles de Rosa, faisant passer toute la détresse de la situation dans un regard. Elle se redresse, tente de dire quelques mots mais rien ne vient, elle fait les cent pas autour du plan de travail. Va, vient, son visage se tord. La peur au ventre elle ouvre le robinet pour se servir un verre d’eau qu’elle ne va pas boire de toute façon. Le verre qui finit au fond de l’évier dans un fracas. Les mains l’en tremblent, elle tente de réparer ses conneries mais elle sent qu’elle va se couper, alors elle n’en fait rien. La main sur la poitrine elle prend une grande inspiration, incline sa tête en arrière, cligne des yeux deux trois fois et tente de retrouver son calme. « Regardes. » Elle articule difficilement en faisant glisser sa tablette encore ouverte sur le commentaire de Pavaan. C’est mieux si elle regarde, elle comprendra peut-être pas tout de suite, mais le message en dit bien assez pour qu’elle saisisse au moins les contours de la situation. Et après la demi-révélation avec Cami elle doit se douter de quelques trucs au sujet de son mariage. Pendant que Rosamie regarde le contenue du message, elle repart dans son mutisme le tempête dans ses yeux trahissant du vacarme de ses pensées.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Mer 3 Juin - 13:08

ok, Roma ne te répond pas, mais tu vois vite que son regard n'annonce rien de bon. tu fronces légèrement les sourcils, t'essaie de réfléchir à ce qui pourrait la mettre dans un état pareil, mais tu vois pas bien ce qui pourrait mettre autant de peur, de détresse et de tristesse dans son regard. tu t'imagines le pire, qu'une de ses filles ai été enlevée. tu essaies de poser une main sur son épaule, d'être rassurante en attendant d'avoir le fin mot de l'histoire, mais c'est pas simple. Roma se redresse pour faire les cent pas, définitivement pas dans son état normal. tu sais pas trop comment agir, toi, parce que sans savoir, il est difficile de trouver les mots, de gérer les choses de la meilleure manière possible et d'apporter ton aide à ton amie. elle se sert un verre d'eau, tu la laisses faire jusqu'à ce que le verre ne tombe dans l'évier. tu la vois farfouiller et tu l'arrêtes. laisse, je vais le faire. tu trembles., tu remarques en regardant ses mains. tu plonges tes mains dans l'évier pour en sortir les quelques morceaux de verre et d'une main experte (et surtout, non-tremblante), tu les jettes dans la poubelle la plus proche. pendant ce temps, Roma a l'air d'essayer de retrouver ses esprits et tu lui laisses le temps de le faire. elle finit par faire glisser ses tablettes sur le plan de travail, tu jettes les bouts de verre que tu as dans les mains pour jeter un oeil à la page grande ouverte sur l'appareil électronique. tu fronces les sourcils, tu comprends pas, d'abord. parce que le message, il est pas hyper sympathique, il te crispe directement. et puis, le souvenir de la révélation de Cami concernant Roma te frappe. oh., tu souffles, en réalisant. c'est ton mari, c'est ça ?, tu demandes en levant un regard grave sur Roma. tu déglutis, parce que tu te rends compte que Roma, elle l'a sûrement fuit et qu'il y a forcément une très bonne raison à ça. t'essaies de poser les choses, tu fais un signe de la main en direction du sol, tu expires par la bouche, histoire de l'inciter à en faire de même. tu te rends bien compte, que si elle panique, c'est qu'elle doit se sentir en danger. bon, déjà, t'es en sécurité ici., tu essaies de la rassurer dans un léger sourire que tu veux rassurant. tes filles, elles sont quelque part, elles le sont aussi., tu articules bien, tu prends ton temps pour parler, tu réfléchis en même temps. t'essaies de pas donner d'informations, histoire d'éviter que le mec, s'il vous regarde, il apprenne quoi que ce soit sur la vie de sa femme. même si, au fond, t'es pas sans savoir que le nom de la ville qui vous héberge cette semaine est connu et qu'il est parfaitement possible de le croiser à Graz, si vraiment, il la cherche. tu te grattes la tête, les lèvres pincées. t'es vraiment emmerdées pour Roma là. qu'est... tu t'arrêtes, tu sais pas comment formuler ta question pour qu'elle ne soit pas trop intrusive non plus. t'as pas envie d'extirper des informations à Roma, t'as juste envie qu'elle t'explique la situation pour que tu puisses l'aider comme tu peux. de quoi t'as peur ?, tu demandes, en restant posée, les deux mains sur la tablette. tu lances un regard interrogatif à Roma, t'as besoin de cerner ce qu'elle craint.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Jeu 4 Juin - 0:52

Elle laisse Rosamie prendre les choses en main en ce qui concerne le verre cassé. C’est plus sûr, parce qu’elle pourrait se blesser. Rosa, elle tremble pas, elle gère la situation comme une pro. Pendant que l’indienne est au bord de la crise de nerf. Elle tente de reprendre le dessus et elle y arrive assez longtemps pour lui dire de regarder le message qu’elle a eut sur son RS. Ça ne dur pas plus longtemps que ça, parce qu’après la lecture elle devra lui expliquer forcément. Et elle sait pas si elle va y arriver. Déjà qu’elle était pas de bonne humeur, ce message ça l’éteint complètement. Elle a un pied en dehors de l’émission, son coeur il pense qu’à une chose: ce qui se passe ou ne se passe pas à l’extérieur. Elle n’a plus les idées dans la compétition, dans les secrets ou tout ce qui se rapporte l’émission. Elle ne pense plus qu’à Pavaan et ses filles. « Oui, c’est lui. » Ils n’étaient plus en contact depuis presque quatre années. Et elle aurait préféré que ça dure plus longtemps. Elle est tellement dans son état de stress ultime qu’elle anticipe pas tout de suite les idées que pourraient se faire Rosamie. Pourtant c’est celle que ce sont faites toutes les personnes ou presque à qui elle a parlé de sa situation avec son mari. Elle tente de faire les exercices de respirations de Rosamie, mais elle y arrive pas. Elle lui fait non de la tête, quand elle lui parle de sécurité. Ce n’est pas ça le problème. « Je sais. » Elle articule difficilement, ne sachant pas tellement par où commencer tellement ses pensées se bousculent dans sa petite tête. Pavaan n’est pas violent, ne l’a jamais été et elle pourrait mettre sa main à couper qu’il ne le sera jamais. C’est un homme calme, bon, patient et gentil. Et ce commentaire, quand elle y pense ça ne lui ressemble pas tellement. Elle serait prête à parier que la belle mère y est pour quelque chose dans la formulation passive agressive. Quand à ses filles ? Oui elles sont quelque part, comme elle dit. Et elle fait bien de ne pas le mentionner, bien qu’il trouvera l’info assez rapidement. Elle savait que c’était un risque. « Il n’est pas… » Elle commence sans trop savoir quoi dire. «… violent. » Elle termine donc en repensant que certaines personnes lui ont tenu un discours comme celui-ci quand elle envisageait de le quitter. Elle avait discuté à coeur ouvert avec l’une de ses soeurs, celle la plus à même de la comprendre. Mais qui au final, n’a été qu’un mur. Elle avait du la rassurer sur ses intentions pour ne pas qu’elle ébruite ses plans. « Je ne peux rien te dire. » Elle s’en rend compte dans un soupir douloureux, elle ne peut rien dire. « Pavaan ne me fera pas de mal. Il ne m’en a jamais fait. » Pas vraiment, pas physiquement du moins. C’est pas lui directement qui l’a rendu malheureuse. « C’est moi l’élément perturbateur de l’histoire. » Elle arrive à lui dire fébrile. Elle s’accroche à ses pensées, essayant de démêler ce qu’elle peut dire, sans trop en dire. « Je vais perdre mes filles. » Voilà la peur qu’elle a au ventre, celle qui la tiraille depuis quelques années. Une peur qu’elle formule en certitude. C’était le risque, elle le savait, elle se croyait prête. Elle pensait qu’elle aurait plus de temps. « Je vais jamais les revoir. » Elle panique, en anticipant quelque chose qu’elle ne contrôle pas de toute façon. L’idée la terrasse, elle manque de force pour tenir sur ses jambes. Elle se laisse glisser contre l’ilot central, remontant ses genoux contre son torse. Peut-être qu’elle n’aurait pas du venir ici ? Peut-être. Les larmes afflux aux coins de ses yeux, alors qu’elle cache son visage au creux de ses genoux.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Dim 7 Juin - 17:27

tu gères la situation du verre cassé sans grand mal, pendant que Rosa panique à quelques pas seulement de toi. tu lis rapidement de le commentaire que lui a laissé celui que tu penses être son mari. elle te confirme que c'est le cas et tu soupires. ça te rend triste qu'elle soit dans cet état parce qu'il est entré en contact avec elle. tu comprends pas grand chose à tout ce qui se joue devant toi, t'es pas super à l'aise et tu connais pas toute l'histoire mais tu vas essayer d'aider Roma. toi, t'as peur que cet homme leur ai fait du mal physiquement, que ça ai précipité le départ de Roma avec ses filles. alors t'essaies de la rassurer sur ce qui est sous contrôle : sa sécurité n'est pas compromise ici et ses filles sont avec une de ses amies que tu ne dénonces pas. il devra se débrouiller pour trouver leur babysitter, même si c'est loin d'être difficile. elle te rassure en te disant qu'il n'est pas violent, même si ça a l'air d'être difficile et tu ne peux t'empêcher de lâcher un grand soupir de soulagement. mon dieu. tant mieux. tu expires dans un léger sourire. même si Roma, elle est toujours en train de paniquer. mais déjà, c'est une bonne nouvelle qu'elle n'ai pas à craindre les poings de son mari. elle t'avoue qu'elle ne peut rien te dire et tu hoches la tête. je comprends. tu souffles dans un sourire. t'es pareille avec ton secret finalement. même si tu crèves d'envie d'en parler, tu ne peux pas. alors tu comprends que ça touche à ça, sinon Roma aurait pu t'en parler. tu fais un pas vers elle quand elle t'annonce qu'il n'a jamais été violent avec elle et qu'il ne le sera jamais. tu l'espères. d'accord., tu enregistres, mais tu n'utiliseras pas ça contre Roma. c'est trop tôt, t'as pas envie de remuer quelque chose de déjà très difficile à gérer pour elle. t'es surprise lorsqu'elle t'avoue être l'élément perturbateur de cette histoire. tu fronces les sourcils. ça attise ta curiosité, quand même. Roma, t'as pas besoin de... tu t'arrêtes lorsqu'elle t'annonce qu'elle va perdre ses filles. tu fermes les yeux une seconde, prendre un courte inspiration et tu les rouvre pour poser ton regard sur Roma. dis pas ça., tu lâches. t'espères que c'est pas le cas. elle va même plus loin, elle a peur de ne plus jamais les revoir. elle se laisse glisser contre le plan de travail et tu accoures pour venir te poser à ses côtés à genoux. elle pleure et tu sais pas quoi faire pour la rassurer. je suis tellement désolée., tu souffles. impuissante, là, tu l'es totalement. t'as pas envie de creuser le sujet avec des questions intrusives, t'as juste besoin de trouver des arguments contre ce qu'elle imagine, pour la rassurer en attendant d'aviser. pour l'instant, il veut te parler. il est pas question de te prendre tes filles. non, ce message, il dit pas ça. ou alors, tu l'as mal interprété. Roma, respire. tu souffles, les larmes aux yeux. voir ton amie dans cet état, ça te va pas du tout, t'étais pas prête à ça. il va falloir que tu fasses ce qu'il faut pour que ça n'arrive pas. et rien que cette discussion, elle peut compter comme preuve que Roma, elle tient à ses filles plus qu'à tout le reste. tu te dis que ça peut jouer en sa faveur, dans ta plus grande naïveté. t'y connais rien, aux problèmes de gardes d'enfants et compagnie. est-ce qu'il y a quelque chose que tu peux faire ? tu demandes, pour qu'elle s'occupe à réfléchir plutôt qu'à encaisser la fatalité de la situation.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) — Mer 10 Juin - 23:52

Comme souvent on se fait des idées folles sur sa relation avec Pavaan, elle est pourtant assez simple. Sa réaction n’est pas démesurée et pourtant elle ne cache pas le genre de secret sombre aux bleus violacées. Roma n’a jamais eu peur de son mari, quand elle dit que c’est un homme bon elle le pense et le pensera certainement toujours. Elle a des craintes bien précise qu’elle ne peut pas formuler à voix haute et qui la fait complètement paniqué. Elle tente d’expliquer comme elle peut à Rosamie, mais elle est beaucoup trop fébrile pour que le sens premier de sa relation avec son mari puisse être compris. Alors elle comprend tout à fait que Rosa elle pense à quelque chose de violent. Elle imagine peut-être déjà une Roma aux yeux tuméfiés et à la lèvre coupé. Une Roma qui doit inventé des excuses à l’hôpital pour expliquer une fracture, une coupure ou autre blessure. Ce serait une bonne raison pour quitter l’Inde, quitter son époux non ? Et pourtant la vérité est bien plus douce, bien que tragique aux oreilles de Roma. C’est donc une Rosa soulagée mais perdue qui se tient à coté de Roma. C’est normal, tout est brouillon, tout est lourd. Et la fragilité de Roma n’aide pas à mettre les choses au claire. Elle expulse sa plus grande crainte dans un trémolo, la fragilité de l’indienne st palpable et fait de la peine à voir. Elle se laisse glisser par terre, lasse et terrifiée par ce qui pourrait se passer pendant qu’elle est là, à se prendre des vacances. La douceur de Rosamie la berce alors qu’elle cache son visage dans ses bras, les genoux repliés sur sa poitrine qui danse nerveusement au rythme de ses pleurs. Elle tente de la rassurer, elle est désolée pour elle et trouve un argument qui pourrait marcher pour Roma. Sauf qu’elle a du mal à se sortir la tête de ses angoisses, elle écoute la voix de Rosa, mais semble à des années lumières de la scène qui se passe devant ses yeux. C’est le dialogue qu’il cherche, elle a raison. Mais elle ne connait pas toute la vérité et c’est les détails cachés aux yeux de tous qui font vriller Roma. Elle aimerait tellement pouvoir lui cracher la vérité toute nue. Au lieu de ça elle tente de calmer sa respiration sur les conseils de Rosamie qui l’entoure de sa douceur. Lorsqu’elle lui dit qui faudra qu’elle fasse ce qu’il faut pour que ça n’arrive pas, ça la reboost un peu, calmant de manière éphémère les larmes qui abondent sur ses joues. Elle redresse la tête, les yeux gonflé, le souffle court. Elle dépose sa tête contre l’épaule de Rosamie. « Et si je pouvais rien faire pour empêcher ça ? » Elle arrive à expulser après quelques minutes de silence. « Prier ? » Elle ne prie plus depuis longtemps l’indienne, ne fait plus d’offrande aux dieux, ne cherche pas des signes de bonne chance dans n’importe quelle superstition orientale ou occidentale. Elle agit et c’est pour ça qu’elle est ici. C’est la seconde fois que Rosamie se retrouve face à une Roma en détresse et si elle avait la force elle s’en excuserait une fois encore, mais son esprit est accroché à ses filles et elle s’imagine tout un tas de truc. « Les filles ont du voir ce message tu crois ? » Oui, certainement. Peut-être pas dans l’instant, mais ça devrait venir, une fois l’école terminé. Elle doivent avoir le petit rituel d’aller faire un tour sur le RS de leur mère, voir ce qu’il passe. Et stupeur, papa qui envoie un message. Le papa qu’elle n’ont plus revu depuis le départ de l’Inde. Le papa dont elles entendent parler que très rarement. Lui-même dont Jessie à encore le souvenir des histoires du soir et de la barbe qui pique après le bisou du coucher. Le papa que Sonja n’a pas eut le temps de connaitre, elle qui jalouse les souvenirs de sa soeur. Elle sera certainement perturbée par ce message. Et Roma est impuissante, c’est ce qui l’ébranle le plus. Elles auront besoin d’un câlin. « Qui va les prendre dans les bras si elles ont de la peine ? » Elle expulse timidement avant de laisser retomber quelques larmes.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: cranes in the sky w/rosa (lundi 11h23) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 A 13 :: Treizième Saison :: Graz - semaine 5 :: Cuisine / Salle à manger-
Sauter vers: