Partagez
 

 by your side w/kara (vendredi 15h32)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Lun 1 Juin - 14:59

Don't wanna leave, I just wanna be here by your side
You make me feel and believe that we in paradise
'Cause I don't feel the ground

- @kara -

Elle a lancé un truc au hasard Roma. Dans le chalet elle a jamais passé de temps dans la salle de cinéma, jamais. Parce qu’elle aime pas la fin des films ou séries. Elle aime pas l’idée que ça s’arrête. Alors elle a évité de se retrouvé dans cette pièce. Aujourd’hui ce n’est qu’un prétexte au fond. Le prétexte pour rester dans le noir, après avoir fait la sociale pendant quelques temps. Elle considère qu’elle a donné assez de sourires et de rires et maintenant elle peut se replonger dans ses histoires, dans le noir. Sans avoir honte de pleurer parce que la scène en question l’émeu. C’est normal de pleurer au cinéma n’est ce pas ? Sauf que la scène en question est pas tellement triste, Roma elle a commencé à pleurer déjà sur le générique de début. Comme je vous le disais, c’était juste un prétexte. C’est une comédie romantique, avec des blagues à l’américaine. Alors elle arrive de temps en temps à lâcher un rire entre deux sanglots et reniflement terrible. Elle a l’air d’une idiote avec son paquet de mouchoir à se moucher devant des éclats de rires, la larme facile. Quand le personnage principale chute dans une scène qui est censé être drôle, elle rigole mais son rire se transforme en sanglot indéniablement. C’est ridicule et elle le sait très bien. Mais ce qu’il se passe dans la salle de projection reste dans la salle de projection. Elle vérifie avec la télécommande où elle est est dans le film et se rend compte qu’il ne reste que quelques minutes de diffusion, normalement c’est le moment où elle éteint la télévision et qu’elle part se coucher. Ou si elle est au cinéma, elle prétexte une envie pressante, ou mieux encore simule une sieste. Là elle se contente d’éteindre et la lueur de l’écran laisse place à une obscurité presque entière, si ce n’est les quelques voyants ici et là. La preuve que c’était le film le problème, depuis que l’écran est éteint, il n’y a plus de larmes sur ses joues. Depuis que l’écran est noirs il n’y a bien plus que son souffle saccadé pour indice de son état émotionnel. Elle se love dans le fauteuil, comme on s’installerait dans des bras réconfortant et s’octroie mentalement encore quelques minutes pour flancher avant de retourner à la civilisation.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: Re: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Lun 1 Juin - 23:11

Une grosse partie de la semaine s’est déjà bien écoulée, malgré ça, je ne me suis pas encore totalement familiarisé avec ce loft. Je ne me trompe plus au niveau des pièces, c’est déjà une bonne chose. Cependant, je suis toujours surprise chaque matin au réveil de constater où je suis. Il me faut une seconde entière pour rassembler tout le film dans ma tête et me dire qu’on a été séparé en deux groupes dans deux villes distinctes. La seule chose que j’adore ici par rapport à Hallstatt, c’est de pouvoir prendre un bain de foule à l’extérieur. J’ignorais que j’adorais autant les contacts humains avant de participer à cette émission et de chercher constamment la compagnie des autres au sein du chalet, puisque le village est inoccupé. Après une énième balade à l’extérieur, à grappiller d’un magasin à l’autre pour rechercher des souvenirs différents de ceux disponible au village, je décide enfin de me poser au chalet pour le restant de la journée. Je dépose mon sachet rempli de tout mon petit bazar sur mon lit avant de décider d’aller profiter de la salle d’audiovisuelle plus petite et plus intime que celle du chalet. Quand je pénètre dans la pièce, le premier détail qui me saute aux yeux, c’est la présence d’une ombre sur le canapé. Pas si courageuse que ça, je tâte le mur à la recherche de l’interrupteur. Je le trouve et appuie dessus. Mes traits inquiets se radoucissent en reconnaissant la silhouette de Roma. J’avance jusqu’à elle, le sourire aux lèvres. « Bah alors, tu t’es endormi devant un navet indien ? » Elle est dans une position qui porte à croire que le film qu’elle a regardé été sûrement pas top, mais je remarque bien vite ses yeux rougis. Elle a pleuré et pas qu’un peu. Touchée de voir Roma au plus mal, je m’agenouille pour être à la hauteur de son visage, lui caressant doucement les cheveux. « Ma belle, qu’est-ce qui se passe ? » Pendant le prime, j’ai bien remarqué que Roma n’était pas très bien. Je m’étais dit que tout ça concernait sûrement les différentes chroniques qui se sont amusés à dépeindre l’indienne comme une traîtresse envers Izïa, mais le problème semble bien plus profond. Et puis, il y a eu ce post sur les réseaux sociaux assez bizarre d’un type qui semble bien la connaître et qui dit ne plus la reconnaître. Je ne sais pas si elle décidera de se confier à moi, mais je me tiens prête à être attentive et prévenante avec elle si elle le souhaite, car même si les chroniqueurs pensent qu’on a formé cette petite alliance juste pour pouvoir aller le plus loin possible, c’est surtout parce qu’on tient chacune à l’autre et qu’on est reste présente dans les bons moments comme dans les plus mauvais au sein de ce jeu.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: Re: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Mar 2 Juin - 17:58

C’est venu comme ça, à partir du moment où elle a mit le film en route. Les larmes et tout ce qui va avec. Elle est pas dupe, elle savait bien que ça allait venir, à vrai dire c’est un peu pour ça qu’elle s’est enfermée dans la salle de projection. Parce que c’est normal de pleurer devant un film. Moins devant une comédie, mais ça passe. Elle avait pas envie de craquer entre deux lampé de thé, alors que tout le monde étaient réunis dans le salon. Ou en ville, alors qu’elle se lance dans un aprem shopping. Elle préférait garder ça pour le cinéma, dans le noir complet et un paquet de mouvoir sur les genoux. Et puis c’était presque la fin, donc la fin des larmes. Comme toujours elle coupe avant la fin du film. Mais elle quitte pas pour autant la pièce, pas tellement prête à parler d’une allergie pour expliquer ses yeux rouges. Elle reste dans le noir, un peu anesthésier par les larmes et les tracas. Moment de silence qui ne dure pas vraiment, parce qu’elle entend déjà la porte s’ouvrir. La lumière ne s’allume pas tout de suite, alors elle a le temps quand même de ranger ses mouchoirs pour avoir l’air moins pitoyable. Ses yeux fatiguées s’adaptent difficilement à la lumière crue qui pendouille au plafond. Elle reconnait la voix de Kara et arrive à sortir un sourire d’on ne sait où sur sa blague sur les navets indiens. La gorge serrée, elle n’arrive pas pour autant à rebondir sur sa petite taquinerie. Et puis maintenant que Kara lui fait face, elle n’a plus de doute sur son état émotionnel actuel, clairement. La position presque foetal qu’elle a, c’est pas pour dormir, c’est pour se réconforter comme elle peut. L’américaine égale à elle-même, fait preuve d’une tendresse réconfortante. Elle n’a plus tellement de larmes à donné, mais parler ça lui semble encore compliqué, tellement c’est tendu dans sa gorge. « C’est le film. » Elle arrive tout de même à articuler d’un air pas fière. Bon elle s’en cache même pas qu’elle ment là, c’est un peu une façon bien à elle de se protéger de la vérité. Surtout qu’elle ne peut pas vraiment se lancer dans une explication bien précise de ce qui se passe dans sa tête. Elle se redresse, un soupir éclot sur ses lèvres. « C’est juste, je trouve la semaine pourrie. » On se rapproche de la vérité là. Mais on en est encore loin. « Les autres ils me manquent. » Oui bon, c’est clairement pas ça qui la ferait pleurer, elle pourrait à la limite faire la gueule, mais pleurer non. Elle arrive à étirer un sourire las, parce qu’elle dit n’importe quoi. Elle n’entre même pas dans le coeur du sujet. « T’as vu le commentaire sur mon profil ? » Ah, on y est. Bien sûr, elle a du le voir. Comme elle, ne passe jamais à coté de messages postés par les familles ou amis des candidats. Par contre, Kara elle doit pas savoir qui c’est Pavaan, elle a pas le souvenir d’en avoir vraiment parler avec elle. « Je sais pas si je t’ai dis, que je suis mariée. » Bon elle devait le savoir ça, vu la semi révélation avec Cami, quoique ? Elle en a peut-être pas parlé finalement. Elle a l’impression que tout le monde est au courant maintenant, alors elle sait plus. Dans tous les cas Kara elle a certainement fait le rapprochement maintenant, entre le message du mec mystère et son statut de femme mariée. « C’est juste, je me replonge dans une période de ma vie qui me plait pas. » Voilà, c’est à peu près ça. Du moins c’est tout ce qu’elle peut dire sans se faire taper sur les doigts par un William pas content. Elle aimerait pouvoir vider son sac, mais non. Mais elle va bien, elle essaye de lui montrer d’ailleurs. Se frottant les yeux et arborant un sourire presque convaincant. « J’ai même pas eu le temps de te parler vraiment après la révélation de ton secret. » Elle change de sujet, bien sûr. « Je te trouve encore plus épatante qu’avant. » Si c’est possible. Elle entrera pas dans les détails de l’histoire de son frère, elle veut juste lui dire qu’elle est fière de l’avoir comme copine. Et lui claque une bise, un peu mouillée par les larmes qui restent échouées sur ses joues.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: Re: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Mer 3 Juin - 23:57

Roma, elle essaye de me berner. Sauf que les mouchoirs qu’elle essaye difficilement de cacher, son expression d’habitude si enthousiaste caché derrière un voile de tristesse et cette position qu’on prend tous quand on n’est pas bien, tout ça, c’est loin d’être à cause d’un film. Je ne dis rien, car même si je sais qu’elle ne me dit pas la vérité, je ne préfère pas la brusquer en lui demandant la vraie raison. A la place, je reste agenouillée face à elle, lui caressant les cheveux avec une extrême douceur, mon regard se voulant chaleureux.  Elle finit par rompre le silence pour affirmer que la semaine est pourrie. Je reste muette, lui laissant le temps de se mettre les idées en place. Je sens qu’elle a envie de cracher le morceau, mais que c’est dur pour elle. Mon sourire s’étire lorsqu’elle annonce que les autres lui manquent, j’imagine qu’elle fait davantage référence à Gianni qu’à n’importe qui d’autres, mais là encore je devine assez facilement qu’il ne s’agit pas de ça. « Moi aussi, ils me manquent tous. » On n’a beau ne pas être proche des uns des autres, on sent vite la différence quand on ne voit pas les mêmes têtes au quotidien. Elle parle enfin. Le commentaire sur son profil. Je secoue la tête pour confirmer que je l’ai aperçu lors de ma séance hebdomadaire sur la tablette à regarder les profils de tous les candidats. J’ai trouvé ça pour le moins étrange, alors que la plupart des candidats reçoivent des messages de soutiens de leur proche, Roma a l’air d’être acculé par cet homme qui semble bien la connaître. Je ne me suis pas permise de poser de question, n’ayant jamais la chance de me trouver dans la pièce que Roma sans qu’il y ait un autre candidat avec nous jusqu’à présent. L’indienne me demande si je suis au courant qu’elle est mariée. « Oui, je l’ai su au détour d’une conversation avec les filles. » J’avais été surprise d’ailleurs de l’apprendre, il y a peu, me demandant à côté de combien d’autres détails j’ai échappé moi qui suit si curieuse à la base. Elle ajoute qu’elle replonge dans une période de sa vie qui ne lui plaît pas et ça me chagrine vraiment de la voir dans cet état. Je lui attrape sa main que je serre dans la mienne. « J’imagine que je ne serais pas toute l’histoire avant la révélation de ton secret en entier, mais sache juste que rien ne pourra t’atteindre sauf si tu lui laisses le pouvoir de le faire. » Son mari aura beau lui laisser des dizaines de messages sur son profil, si elle décide de ne pas lui accorder de crédit, elle ne pourra pas être aussi mal qu’à l’instant. Bien sûr, tout ça doit être bien plus compliqué que je le pense. Roma se reprend un peu, frottant ses yeux et dessinant un sourire assez maladroit sur ses lèvres. Je me redresse afin de m’asseoir à ses côtés. Elle change de sujet pour aborder mon propre secret maintenant révélé aux yeux de tous les candidats. Elle me trouve épatante et le compliment me fait sourire, même si j’ai l’impression de ne pas être celle qu’elle décrit. « Tu sais, je n’arrive pas à raconter ce qui s’est passé sans m’effondrer et j’ai encore un peu de mal à réaliser que je ne reverrais plus mon frère, même un an après. » Je sens une boule se former dans mon estomac, baissant les yeux un instant. « Je ne me trouve pas si épatante que ça. » Je hausses les épaules. Au contraire, j’ai même parfois l’impression d’être un imposteur dans le rôle que je tente d’avoir avec ce secret.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: Re: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Dim 7 Juin - 21:52

Elle baratine, elle essaye de s’en tirer avec ses larmes qu’elle voudrait cacher. Parce qu’elle se sent nulle. Elle a l’impression de mettre un nuage noir au dessus du loft, alors que ça devrait être un bon moment pour tout le monde. Elle a l’impression de gâcher un peu le truc, avec cette morosité qui lui colle à la peau. Les larmes c’est trop. Les excuses mirent encore. Elle en peut plus Roma, elle est perdue. Mais elle tiendra le change, elle trouvera le moyen de ne pas être trop grise, elle si colorée habituellement. Parce que pour l’instant elle ne peut pas rentrer dans les détails et la frustration est telle, que la discussion n’a pas tellement l’effet voulu: l’apaisement. Alors elle parle des autres et du manque qui s’est installé dans ce quotidien à sept. Elle pourrait ajouter qu’elle est contente d’être en compagnie de Kara et d’autres ici, mais elle le vague à l’âme. Elle ne pense plus très bien, les idées naviguant d’une émotion à une autre. Elle lâche l’info de son mari. Elle n’en a pas tellement parlé avec Kara, pas par manque de confiance en elle, plus par manque d’occasion. Jusqu’ici, malgré l’amitié qui les unis elles n’ont été que très rarement en tête à tête. Elle n’a donc pas parlé de Pavaan avec elle, d’ailleurs elle ne l’a fait qu’en surface jusqu’ici. Elle savait donc Kara, au détour d’une conversation avec les filles. Elle aurait préféré avoir la primeur de cette conversation, mais les choses vont tellement vite au sein du chalet. Elle ne peut pas entrer dans les détails, elle a raison. Les choses seront dites que le jour d’une potentielle révélation. Pour l’instant elle se contentera d’allusion et cris du coeur qu’elle ne saurait contrôler malgré toute sa bonne volonté. Comme souvent on pense à un mari abusif ou un histoire pas tendre. Elle n’a pas peut de Pavaan. « Je sais, mais c’est ce qui pourrait se passer dehors qui m’angoisse. » Elle lâche avec une sincérité presque douloureuse. Le sourire douloureux qui suit c’est juste pour passer à autre chose, parce qu’elle ne veut pas miner le moral de Kara. Elle ne veut que de la lumière pour l’américaine, que des moments de bonheur de rire. Le film noir et blanc qui passe dans la tête de Roma, c’est pas ce qu’il lui faut. Alors elle lui parle de son secret, pour lui montrer à quel point elle est fière d’elle. Le but c’est pas que le noir et blanc persiste, elle veut vraiment de la couleur, des sourires et des rires. Bien qu’elle ne soit pas certaine d’en être réellement capable. Mais si Kara elle le peut, ce serait déjà bien. L’effet escompter n’arrive pas, parce qu’elle pense à son frère forcément. Roma elle reprend un peu constance, parce qu’elle sent que Kara elle a besoin d’entendre certaines choses. Le genre de discours qu’une amie fidèle peut tenir. Alors elle oublie ses idées noirs pour se concentrer sur l’américaine. « Tu es trop dure avec toi. » Elle qui voudrait ne plus fondre en larme quand elle parle de son frère, seulement un an après cette histoire. « Un an c’est quoi ? Ça passe en un éclair. » C’est rien pour faire son deuil. Encore moins dans ce genre de conditions qui laissent souvent place à une colère sourde. « Et moi je te trouve épatante, parce que venir ici, en parler après seulement un an… » C’est épatant. Elle n’en aurait peut-être pas été capable Roma, ayant besoin de laisser le temps faire pour avoir le recul nécessaire à mener ce genre de bataille. « Soi fière. » Elle peut l’être. « Moi je suis hyper fière de toi. » Elles ne se connaissent pas comme une famille peut se connaitre, mais ce qu’elle sait de l’américaine lui suffit amplement pour lui garder une place d’honneur dans sa petite vie. Fière de la connaitre, fière de sa démarche. Elle lui donne un petit coup d’épaule amical, un sourire sincère sur le visage. L’ombre derrière ses yeux trahit encore son état d’esprit, mais le sourire est assez vif pour qu’il soit communicatif. C’est du Roma tout craché, oublier sa peine pour se concentrer sur celle des autres. Une bonne excuse pour reprendre pied et ne plus en parler. Roma la bienveillante. Mais qui veille sur elle ?

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: Re: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Lun 8 Juin - 22:30

C’est bien la dernière personne que j’aurais imaginé au plus mal au sein de ce jeu. Roma, elle est solaire. On se tourne très facilement vers elle quand on a un coup au moral et qu’on a envie de retrouver un peu joie de vivre. Elle absorbe toute l’obscurité qui voile les cœurs meurtris. Alors, la voir comme ça, éteinte, ça me fout un coup. Parce que ça me rappelle que chaque personne dans ce jeu à sa propre histoire ainsi que ses propres blessures. J’ai beau être proche de Roma au sein de ce jeu, il y aura toujours un point d’interrogation au sujet de son histoire qu’elle ne peut pas raconter dans son intégralité tant que son secret n’aura pas été totalement dévoilé. J’essaye de trouver les mots juste, pariant sur une relation plutôt tendue avec son mari qui lui a laissé un message loin d’être agréable sur ses réseaux sociaux. Pourtant, Roma ce qui l’effraie, c’est l’après. On est dans le même sac là-dessus, je traîne mes propres angoisses au sujet de ma sortie de ce jeu depuis le début de la semaine, même si beaucoup des candidats présents, on essayait de me rassurer à ce sujet. « Alors pense à autre chose. Pense à quelques choses qui te procure de la joie au quotidien comme tes filles qui sont sûrement fières de voir tout ce que tu as accomplis jusqu’à présent. » Je tente, même si je pense que si Roma elle a retenu toutes ses émotions jusque-là, c’est aussi pour elles. Je ne sais pas ce que c’est une relation mère-fille n’ayant pas eu la chance de connaître la mienne, mais je suis assez une fille à papa pour savoir que c’est un lien très fort qu’elles entretiennent et que si ça lui permet d’être plus forte de penser à elle, elle ne doit pas hésiter, même si le manque doit se faire ressentir après autant de semaine. Roma, elle fait basculer le sujet sur mon secret. Et même si j’essaye de rester forte pour ne pas sombrer à mon tour dans un sale mood, je ne peux pas m’empêcher de lui dire que je ne me sens pas légitime pour ce flot de gentillesse. Elle pense que je suis trop dure avec moi-même. J’essaye de maintenir un petit sourire sur mes lèvres, me disant qu’en lui racontant mes problèmes, elle oublie un peu les siens. Même si moi, ça me tord les tripes de parler de tout ça avec cet air détaché. Elle pense qu’un an, c’est encore frais. Et je suis bien d’accord avec elle. « Je me suis sentie obligée de le faire. Quand le verdict du procès a été rendu, j’ai cru à une farce. Thrown Dice, c’était le seul moyen pour toucher du monde. » j’explique, pour revenir sur ses propos. Elle est fière et ça me fait sourire d’autant plus, parce que son soutien me fait terriblement de bien. « J’espère que les choses changeront quand on sortira d’ici et qu’on connaîtra des jours meilleurs, moi, comme pour toi, Roma ! » Je pose ma main sur sa cuisse, mon regard planté dans le sien. « Tu sais pourquoi ? Parce qu’on le mérite. » Et je suis sincère dans ce que je dis. La vie a été injuste avec moi et je sens qu’elle n’a pas été très clémente avec l’indienne non plus, sauf qu’on n’a jamais cessé de se battre sans devenir de mauvaise personne. Après la pluie vient le beau temps et c’est exactement ce qui arrivera dans nos vies.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
by your side w/kara (vendredi 15h32) Empty
Message (#) Sujet: Re: by your side w/kara (vendredi 15h32) — Dim 14 Juin - 14:24

Ce n’est pas le visage qu’elle arbore habituellement. C’est inédit pour eux cette détresse dans le regard. Mais elle n’a jamais caché sa sensibilité l’indienne. Même si c’est vrai qu’elle a l’habitude d’être plus dans la joie. Quand quelque chose va pas, elle a vraiment du mal à le cacher et ce n’est pas la première fois qu’elle fond en larme depuis le début de l’aventure. Ce ne sera certainement pas la dernière d’ailleurs. Que ce soit des larmes de joies ou de tristesse. Que ce soit des larmes pour un film qui n’a pas vraiment l’air triste ou des larmes pour une chanson qui l’emporte dans un moment de nostalgie. Il lui suffit parfois de regarder une photo de ses filles pour avoir le coeur noué dans des tracas indicible. Elle sait que rien ne peut l’atteindre ici et c’est aussi ce qui lui fait peur, de ne pas être au courant de quelque de marquant d’important. Elle savait que c’était le risque, que sa venue ici pourrait engendrer des conséquences qu’elle ne pourrait pas gérer en étant au sein de l’aventure. Elle avait tout de même espéré que ça n’arrive que le plus tardivement possible. Et puis que les premières semaines de jeu sont de plus en plus loin dans leur esprit, ça reste beaucoup trop tôt aux yeux de Roma. Alors elle angoisse, elle a peur et sa semaine se passe mal. Elle n’arrive pas à profiter des bonnes choses, elle si solaire et positive. Elle n’arrive qu’à penser à ce qui ne va pas. Les absents, par exemple. Elle a tout de même la chance d’être entourée de personnes qui comptent pour elle. Dont Kara qui est si douce et patiente avec elle en ce moment. Elle lui fait oui de la tête, mais le mieux c’est qu’elle s’efforce de ne pas trop penser à elle, vu qu’elles sont la clé de voute de toutes ses angoisses. Est-ce qu’elles sont fières ? Elle n’a rien accomplit pour le moment du moins elle a pas l’impression d’avoir fait grand chose Roma. Si ce n’est lier des amitiés qui ne vont peut-être pas survivre dehors. Peut-être à cause de la distance ou bien des vies de chacun. Elle espère pourtant qu’un jour elle ira faire un tour du coté de New-York dire bonjour à sa coiffeuse favorite. « Ça va me passer, t’inquiète pas. » Elle formule alors gardant dans la tête de changer de sujet au plus vite pour ne pas sombrer encore plus. Ce n’est pas forcément mieux pour Kara la conversation qui suit, mais Roma ne pouvait pas ne pas lui en parler. Peut-être qu’elle en a marre de s’entendre dire qu’elle est forte et courageuse, mais c’est important de lui dire parce qu’elle ne semble pas tellement convaincue. Roma est fière d’elle et ce n’est certainement pas la seule ici ou ailleurs. Elle acquiesce quand elle parle de TD comme le meilleur moyen d’atteindre le plus de monde possible. C’est aussi pour ça qu’elle ici Roma, dans un autre registre. « Oui je crois que ça peut-être magique cette émission. » Elle le croit sincèrement, peut-être qu’elle est naïve et que les spectateurs regardent simplement pour voir du drama, des couples et des enquêtes ? Y a une partie d’elle qui pense qu’il y a toute une partie de la population qui regarde cette émission, qui va se sentir un peu concerné par les destins de certains ici. L’indienne récupère la main que Kara laisse sur sa cuisse pour la serrer avec tendresse. « Oui, c’est tout ce que je nous souhaite. » Elle formule dans un sourire triste. Elle dépose un baiser sur sa main et se redresse. Séchant ses joues encore humide elle expulse un petit sourire. « Viens on va faire un tour en ville, j’ai encore quelques trucs à acheter pour les autres. » Des petites souvenirs qui viennent du coeur. Elle se lève et tend la main à l’américaine, prête à l’entrainer dans une petite sortie sympa qui devrait leur remonter le morale à toutes les deux.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 A 13 :: Treizième Saison :: Graz - semaine 5 :: Salle audiovisuelle-
Sauter vers: