Partagez
 

 (week 5, fri) ven a bailar (+ santo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Lun 1 Juin - 15:20

ven a bailar
week 5, friday - 3pm
+ @santo

Maci cet aprem elle s'est allongée dans le parc sur une couverture, en short et en débardeur, lunettes de soleil et chapeau de paille XXL, pour profiter des UV dans un cadre un peu différent. Le soleil et Maci c'est une grande histoire, franchement elle pourrait jamais vivre dans des pays où il fait nuit tout le temps genre la Suédie ou ces endroits-là avec plein de neige. Elle est allongée comme ca les yeux fermés quand elle sent une ombre cacher son apport de vitamines, et ouvre un oeil pour voir la tronche de Santo zoner au-dessus de sa tête. « On est bien là, y'a pas assez de grands espaces à l'autre village, moi j'aime bien quand ça respire. » Elle fait en remettant ses lunettes avec un sourire tranquille. Maci tape de la main à côté d'elle pour faire signe à Santo de venir se prélasser comme un vieux chat de salon à côté d'elle. On s'en fiche pas mal d'être au milieu du parc, non ? « Je suis sûre que les gens ils ont rigolé quand on m'a donné l'award du meilleur enquêteur. Même moi je trouve ça complètement dingue, » elle glousse en faisant référence au prime. Surtout que Santo il avait l'air de se démener pour ces histoires de secrets mais pour une raison inconnue, le public ils ont préféré Maci et son coup de bol à lui ou Izïa et son cerveau de robot que Maci a toujours pas trop compris. « La mère de ton fils c'est la soeur de Costa c'est ça ? » Maci elle change de sujet comme ça sans prévenir, c'est une habitude, ils commencent tous à savoir comment elle fonctionne de toutes façons. Mais ça fait un petit moment qu'elle a exposé sa théorie et maintenant elle veut juste confirmer qu'elle a vu juste.  « Tu sais quoi je l'avais même dit à Michaela lundi dernier ! Peut-être que je devrais enquêter sur vous et pas sur elle en fait. » Elle ajoute avec un gloussement. Bon c'est quand même pas la plus grosse découverte comparée à son buzz miracle mais au moins que les gens savent que même si elle paye pas de mine et qu'ils la zappent un peu pour se chiner entre eux, Maci, elle écoute quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Lun 1 Juin - 19:08

Bientôt la fin de semaine, aka, bientôt le prime, aka, bientôt les retrouvailles avec son frate'. Ca Santo ça le rendait tout heureux, même si par la force des choses il avait commencé à se réhabituer à évoluer loin de lui. Le soleil qui lui tapait le visage sur le balcon y était aussi pour quelque chose, le blond il pouvait se laisser envoûter facilement par la chaleur environnante. On l'avait prié d'arrêter de porter ses chemises hawaïennes XXL mais c'était passé dans l'oreille d'un sourd, parce qu'il se baladait pépouze avec sa casquette et sa chemise ouverte, à la recherche de son teint hâlé habituel. Finalement, ses pas l'avaient mené au travers de la ville, pour aller choper un truc frais à boire. Maci elle avait pas été ultra difficile à remarquer, avec son chapeau mode asiat qui se protège des UV. Son coca à la main, il avait d'instinct bifurqué vers elle. T'as pas fait la rando jusqu'au spot d'où on voit toutes les montagnes ? Parce que là, clairement, ça respirait. Il avait pas tardé à s'allonger à ses côtés, glissant sa chemise en boule sous sa tête pour improviser un coussin. Maci il l'aimait bien quand elle était toute douce comme ça, toute souriante. Ca lui avait manqué de voir ce visage là. Elle était l'une des premières avec qui il avait vraiment échangé, en arrivant ici, et pourtant au fil des semaines et du jeu leurs routes s'étaient un peu décroisées. Il trouvait ça dommage, mais normal, d'un certain point de vue. Santo il avait vachement de mal à gérer les relations avec des personnes qui ne le poussaient pas un peu dans ses retranchements. C'était le genre de gars qui avait besoin qu'on lui fonce dessus, sans demi-mesure, un peu comme ce qu'elle faisait là. Faut que tu fasses péter un deuxième secret du coup. La pression est forte. Il avait été un peu dég lui de n'être que 3ème, mais bon objectivement il s'était moins mouillé que Maci et Izïa, qui avaient lâché des intitulés précis. Santo il avait joué la sécurité, en indiquant des intitulés larges, pour s'assurer à minima une demi cagnotte. Du moins, ça c'était sa strat' pour Iz'. Kara, c'était différent. Je peux pas répondre à cette question. C'était ce qu'il présentait calmement à chaque personne qui l'avait confronté à ce propos. Son identité est trop importante dans mon histoire. La réalité était aussi simple que ça. Le napolitain avait coulé un sourire en direction de West Coast avant de glisser sa casquette sur ses cheveux pour se protéger les yeux du soleil. Je t'attends. T'as quoi d'autre sur nous ? Il était clairement passé à la deuxième étape de son aventure, Santo. Il avait envie qu'on lui fonce dedans, qu'on le challenge, qu'on essaye de fouiller pour mettre des mots sur son secret. D'un côté il voulait que tout soit respecté, fait dans l'ordre qu'il avait planifié, mais de l'autre il savait que plus le temps passait et plus il deviendrait dingue dans son isolement. Toi je creuse, je creuse, mais franchement l'étoile filante ça m'a pas aidé hein. Allez come on Mace, un petit indice en plus ?

_________________
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Mar 2 Juin - 20:16

Santo lui parle de la rando sur la montagne près du chalet, mais Maci secoue la tête. Elle a pas été jusque là, elle s'est contentée du funiculaire pour aller au restau une ou deux fois. « Oh non c'était trop loin j'ai eu la flemme. C'est si joli que ça ? Faudra que j'y aille quand on retournera au chalet. Enfin, si j'ai le droit d'y retourner, quoi, » elle fait avec un petit rire. Clairement avec ces nominations un peu bizarres cette semaine rien n'est moins sûr, et ils savent même pas exactement combien de temps ils vont rester ici aussi. Question secrets en tous cas cette semaine c'est un peu le stand-by, et pas seulement parce que le grimoire est aux abonnés absents ou qu'ils sont séparés en deux groupes. Malgré son award Maci elle est loin du deuxième strike, mais ça la fait rigoler, l'espèce de défi donné par Santo. « Ouais je travaille trop dur ! Mais bon sans la bibliothèque je peux juste compter sur ce que j'ai dans ma tête alors c'est la galère, j'étais pas très douée à l'école... » elle rétorque avec un gloussement. Elle s'en cache pas Maci, elle sait bien qu'elle est pas une lumière, elle compense avec ce qu'elle peut aussi. Forcément sans la bibliothèque pour lire plein de trucs au pif sur ses pistes de secrets elle avance pas des masses. Sa question sur la soeur de Costa, elle la pose pas forcément pour gratter des indices, en fait, dans sa tête c'est un peu à la cool, alors la réponse de Santo a le mérite de l'étonner derrière ses lunettes de soleil. « Ah bon. D'accord je pose pas d'autre question alors. » Elle est pas là pour le mettre dans la merde, non plus. Puis de toutes façons, elle rigole un peu à le taquiner mais elle est pas plus avancée de leur côté. « Bah... rien. Je pensais même pas que c'était si important pour votre secret en fait, c'est pour ça que je demande ça comme ça ! » fait Maci en haussant les épaules avec le sourire. « J'y connais rien en trucs de l'Italie ou ce qu'il se passe chez vous alors je risque pas d'aller très loin. » Santo visiblement il est toujours aussi perturbé par son super indice qu'elle lui a lâché la première semaine, qui a pas l'air de trop l'aider. « Ah-ha ! » s'exclame Maci un peu dramatiquement, sourire goguenard sur le visage, avant de lever le nez. « J'ai trop d'argent dans ma cagnotte là je vais pas prendre le risque de dire un truc trop évident et tout. » Elle prend un ton exagérément snob, avec son statut de meuf la plus riche de la maison pour l'instant. Clairement elle est pas sûre d'atteindre les demi-finales pour valider le chèque mais tant qu'elle a encore une petite chance autant la préserver. Cela dit c'est pas cool pour Santo qu'elle vient de mettre un peu sur le grill sans le faire exprès. « Mais vas-y pose une question si tu veux ! Comme ça on est quitte. » C'est fair play quand même, faut juste qu'elle fasse encore hyper attention à ce qu'elle raconte pour pas lâcher une grosse info involontairement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Jeu 4 Juin - 9:36

Il avait capté le sous-entendu de Maci à propos du retour au chalet, mais Santo il était tellement détendu là qu'il n'avait pas vraiment envie de se prendre la tête sur la question des éliminations. On ira ensemble. C'était sa réponse assurée, pour lui faire comprendre que dans tous les cas il était convaincu que leur parcours serait encore long au sein de l'aventure. Tu te sens hyper bien une fois que t'es là-haut. Ca me rappelle quand on grimpait sur le Vésuve - c'est le volcan à Naples - avec mon grand-père et puis plus tard avec mes potes. Clairement, quand ils étaient ados ces petites sessions rando avaient perdu de leur statut d'excursion privilégiée vis-à-vis d'une sortie en bateau ou d'une grosse fête improvisée, mais les rares fois où il s'était foutu un coup de pied au cul pour y retourner Santo n'avait jamais été déçu. Voir toute la baie de Naples, en choisissant bien ses créneaux pour profiter de l'aube ou du coucher de soleil, c'était royal. Le blond il abordait son petit sourire d'éternel ado, allongé sur l'herbe comme un pacha. C'était facile de retomber sur la discussion des secrets, vu que Maci et lui avaient été cités dans le trio gagnant des enquêteurs. Son égo en avait pris un petit coup, parce qu'au fond Santo il aurait bien aimé rafler cet award là, mais au final la frustration était vite passée. Tu vises qui ? D'après ses relations à Maci le plus logique aurait été une Micha, un Cami/Louis, peut-être même un Gianni. Mais peut-être qu'elle avait choisi la stratégie inverse, donc fouiller là où aucun biais relationnel n'aurait pu interférer. De plus en plus difficile, ceci dit, vu que leur cercle se restreignait. J'aimerais bien pouvoir en parler bientôt, ça commence à me peser. Lui il était passé dans le groupe de ceux qui comptaient faire sauter leur secret avant la fin. L'échec ça aurait été clairement de partir sans avoir la possibilité de le révéler. L'incertitude de la semaine, avec Cos dans l'autre baraque, elle ajoutait pas mal d'anxiété dans son petit plan idéal. Là, il était conscient de ne pas devoir faire de faux pas. A la moindre connerie le public risquait de le faire dégager, et ces 5 ans loin de Naples n'auraient servi à rien. Maci, à côté, c'était l'autre stratégie qu'elle assumait. Et il captait complètement Santo parce que lui aussi ça l'emmerdait de devoir faire un trait sur sa tune. Au fond, il était aussi venu pour ça. Mais attends t'es ultra safe là regarde zéro indices. Tu joues pas au grimoire ? Il avait tiré une clope de sa poche et allumée d'un coup de briquet avant de se relever sur ses coudes pour ne pas enfumer la californienne. Est-ce que c'est lié à un événement précis ? Ou plutôt à ta vie en général ? Il partait de loin, là, il ratissait large. Mais c'était déjà essentiel pour comprendre où fouiller. Et puis Maci elle devrait pas avoir trop de mal à lui répondre sans se griller.

_________________
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Jeu 4 Juin - 18:40

Santo confirme le rendez-vous pour aller voir ce fameux point de vue en haut de la montagne à Hallstatt, et Maci, si ça veut dire qu'elle peut rester, ça lui va. Elle hoche la tête avec un sourire. « Marché conclu, » rétorque Maci en tapant dans la main de son pote histoire de sceller le deal. Par contre dans son petit souvenir qu'il lui raconte y'a un truc qui la choque qu'elle avait jamais entendu encore. « Y'a un volcan à Naples ?! Mais c'est pas genre super dangereux ça ?! » elle s'exclame derrière ses lunettes de soleil, choquée. Genre c'est pas hyper craignos pour son papy d'emmener des enfant sur un volcan ? Imaginez si ils tombent dedans et finissent brûlés dans la lave, Maci elle se fait déjà ses scénars dignes d'un dessin animé ou d'un film d'aventure et ça l'interpelle tellement elle trouve ça dingue. Sa chasse aux secrets, Maci, elle avance quand même vachement plus lentement que son buzz miracle, et en plus maintenant elle a de la concurrence. « Michaela, pour l'instant. Mais Aera a déjà buzzé alors ça se trouve c'est foutu ! » C'est bien sa veine tiens. À tous les coups ça va lui passer sous le nez, surtout que Aera, c'est une nana cultivée qui a fait des études, Maci elle fait pâle figure en comparaison à devoir se reposer sur la bibliothèque et ses théories sorties de sa tête et de ce qu'elle voit à la télé ou à Walmart. Santo finalement il a l'air de changer de discours à annoncer vouloir dévoiler son secret bientôt, mais Maci elle a bien saisi que c'était un truc qui lui tenait à coeur, sa révélation. « Ouais j'avais compris que c'est très important pour toi. J'espère que tu pourras en parler dans pas trop longtemps. » Surtout si il veut en parler avec Costa, à deux ils cumulent les chances de se faire évincer et finir séparés dans le jeu, finalement. « Tu crois que quelqu'un va trouver bientôt ? » Elle a cru comprendre que Louis était sur un truc mais à part ça c'est resté un peu calme niveau buzz pour les deux italiens. « Moi j'ai dit ça comme ça parce que je pensais pas que c'était si important dans votre secret et tout mais tu risques rien avec moi. » Franchement elle pensait pas une seconde taper ne serait-ce qu'un minimum sur le coeur du sujet avec sa remarque, pour elle c'était juste histoire de discuter du lien fraternel qu'il partage avec Costa et qui est finalement public. Santo lui par contre il la taquine avec le fait qu'aucun indice n'ait encore fuité sur son secret, à Maci. « Hé tu sais que Louis il voulait buzzer hein ! Alors pas si safe que ça, ça se trouve y'a plein de gens qui demandent des indices sur moi en privé, » elle s'exclame avec enthousiasme derrière ses lunettes. Elle fait attention, Maci, surtout parce qu'elle a vite fait de dire un truc de trop qui permettrait à n'importe qui sur la piste de relier les points. « Mais j'ai pas touché au grimoire depuis le secret d'Aera et puis le prime avec les dilemmes... enfin j'ai soixante-dix mille dans ma cagnotte et j'ai jamais jamais possédé ça de toute ma vie alors j'ai un peu peur. En plus j'ai déjà fait banqueroute au début du jeu... » Clairement son objectif c'est de repartir d'ici avec du fric, et c'est complètement inespéré, le pactole qu'elle a amassé là. Alors elle veut le protéger du mieux qu'elle le peut, jusque là limite elle se rend pas trop compte de la quantité de fric que ça fait en dollars américains. « Mais bon c'est vrai que j'aimerais bien des indices. Peut-être que je peux en gagner pendant un prime ? » elle ajoute avec une grimace. On a rien sans rien, peut-être qu'elle devrait toucher à ce foutu grimoire, pour l'instant. Elle accorde donc une question à Santo et franchement il aurait pas pu poser pire, parce que paye ta réponse. « Euhhh eh bah un peu des deux. Ouais je sais ça t'aide pas trop ! Mais c'est vrai. » Maci peut pas vraiment dire autre chose, y'a un peu de tout. Et d'un côté ça l'arrange aussi qu'il ait posé une question aussi peu fructueuse en matière d'enquête. Elle se sent obligée de préciser un peu du coup. « Mais genre sur l'échelle de trèèèèès ponctuel à genre touuuuute ma vie je dirais que c'est plus proche d'un truc ponctuel ? » C'est franchement la réponse la plus détaillée qu'elle peut lui donner, là, même si y'a un peu à boire et à manger dans les détails de son secret.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Sam 6 Juin - 20:13

Si, grave dangereux. Y'en a plein qui disent que la ville pourrait être détruite du jour au lendemain si on a une nouvelle éruption. Le gars il n'avait aucun mal à exagérer, pour profiter du regard surpris de Maci. Au fond, c'était la pure et simple vérité. Chez eux on disait aussi que c'était la raison qui poussait les napolitains à vivre vite, fort, et sans se soucier du reste du monde. Le temps de leur petite merveille était compté. T'sais y'a une ville qui a été détruite y'a très longtemps. Pompéi. Maintenant tu peux visiter les vestiges. Il lui passait le détail des corps prisonniers des cendres. L'école les y avait amenés une fois, par principe, ça faisait partie de leur patrimoine. Mais les mômes de Naples ils étaient complètement désintéressés de ce phénomène, parce que le Vésuve ils le voyaient tous les jours, ils le voyaient comme l'une des pièces maîtresses du paysage que leur avait offert Dieu. Sa remarque l'avait fait sourire. Pour Santo, c'était pas une raison. Surtout en étant nominée, fallait y aller à fond. Aera maintenant qu'elle a de la tune elle a intérêt à buzzer tout le monde. Et puis y'avait cette incertitude qu'elle avait plus ou moins avoué par rapport à son statut de candidate au secret dégommé. Jouer le jeu et trouver des secrets ça lui garantissait indirectement la légitimité de sa place dans l'aventure. En tout cas, lui, c'est ce qu'il aurait fait s'il avait été dans sa position. Tous ceux qui pourraient vraiment trouver sont sur le banc des nominés. Donc ça fait chier. Santo surtout il pétait un peu un câble à l'idée d'avoir été séparé de Kara cette semaine et d'hypothétiquement ne pas avoir la possibilité de lui dire ce qu'il avait à lui dire. C'était pas en plein prime qu'il comptait s'excuser, face à tout le monde. Mais ouais j'ai tendance à oublier que certains ont le droit à des indices bonus. Lui il avait jamais eu cette chance là avec le grimoire. Au contraire, ça avait plutôt été la foire aux indices dévoilés. T'as raison de pas y toucher. Moi j'ai fait pareil pendant quelques semaines. Sa cagnotte c'était la seule chose qui lui permettait de buzzer et jouer son jeu comme il le souhaitait. Et puis Maci, son attachement à sa cagnotte il n'avait rien d'étonnant. Ils s'étaient déjà dépeints leurs quartiers et leurs réalités. A sa place il l'aurait aussi jouée safe. T'offrirais quoi à Oscar avec tout cet argent ? Vu la réalité aux US il la verrait bien mettre une grosse somme de côté pour lui garantir une place à l'université. Le blond avait tourné son visage vers celui de la californienne pour analyser ses mimiques. Il ratissait large avec ses questions, parce que de toute façon il avait du mal à identifier une idée spécifique. Maci il la voyait dans son contexte, dans le tableau qu'elle lui avait présenté, mais il avait du mal à imaginer un truc spécifique venir perturber sa vie. Ca a un lien avec Danny ? L'air de rien il en avait même profité pour lui chiper ses lunettes et les glisser sur ses yeux, avec son sourire d'ado.

_________________
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Dim 7 Juin - 18:11

Santo il lui raconte ses histoires de volcan et comme Maci l'avait bien imaginé, la ville court apparemment des risques affreux si jamais il venait à entrer en éruption. Elle affiche un air sincèrement choqué. « Mais c'est terrible ! Pourquoi ils ont construit une ville juste à côté alors, c'est super dangereux ! » s'exclame Maci, la bouche ouverte et les sourcils froncés. Pas très intelligents ces Italiens sur ce coup-là quand même. Il parle même d'une ville détruite par le volcan qui peut encore être visitée et ça la laisse perplexe. « Ah bon il en reste quelque chose ? Ça doit être hyper triste à visiter. » Maci elle aurait imaginé qu'avec la lave et tout, tout serait parti en fumée ou en cendres illico mais bon, on en apprend tous les jours. Le sujet secrets arrive rapidement avec sa question pieds-dans-le plat, et Santo il a l'air quand même hyper décidé de faire sa révélation rapidement, mais tous les gens qui pourraient le lui permettre sont en danger apparemment. « Bah on est que deux à partir dimanche y'aura bien quelqu'un qui va rester dans ceux qui pourraient trouver... » elle fait en haussant les épaules. Elle donne pas trop cher de sa peau Maci avec sa deuxième nomination mais là elle veut pas trop y penser et juste se dire qu'elle peut encore peut-être être sauvée pour miraculeusement finir en demi-finale. Les chances sont maigres, mais c'est son seul objectif, avec sa cagnotte. « Je veux l'emmener voir la famille de Danny au Mexique. Et puis au Myanmar visiter le pays de ma maman. Ou juste un pass annuel pour Disneyland, aussi. Franchement si je valide tout cet argent on pourra même faire les trois ! Mais pas les trois en même temps, évidemment, » elle répond avec un rire. Elle en a des projets, Maci. Avec plus de soixante dix mille dollars, elle aurait le temps de voir venir tout ça. Ça la fait un peu rêver. « Et puis ce qui reste, ça ira pour ses études. J'essaie d'économiser, tous les mois j'essaie de mettre l'équivalent de la pension de Danny de côté pour lui... mais c'est difficile. » Et ce chèque c'est gage de tranquilité. Elle pourra continuer à économiser sans avoir peur de se retrouver sur le carreau en fin de mois, entre Oscar et les soins médicaux de papa et toutes leurs autres factures. La question de Santo sur son secret, elle lui arrache un large sourire goguenard. « C'est marrant parce que Maurizio il m'avait prévenue que vous penseriez tous ça ! » lâche Maci avec un rire. Exactement ce qu'il avait prédit : si elle fait attention à pas trop en dire, ils vont tous partir sur des fausses pistes, et celle-ci en tête de liste. « Mais non. Rien à voir avec Danny. T'as l'exclusivité du scoop ! » Maci rien qu'à lâcher ça elle a l'impression d'avoir balancé dix indices à la fois là, alors que Santo s'amuse avec ses lunettes comme un gosse. « Bon ça va j'en ai assez dit là, Santo la diva ! Faut te dépêcher si tu veux trouver il me reste plus beaucoup de temps dans le jeu ça se trouve, » elle raille en lui donnant une pichenette sur l'arcade de la paire de lunettes pour les faire descendre sur son nez et croiser son regard, avant de se marrer. Peut-être que dans deux jours elle rentre chez elle alors si il veut récupérer la cagnotte faut qu'il se magne les fesses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Lun 8 Juin - 17:27

Il savait que l'histoire du Vésuve allait la surprendre, Maci. Pourtant lui ça lui paraissait tellement évident, tellement normal, qu'il n'en voyait pas les dangers. Bah je crois que y'a toujours eu des habitants dans le coin. Et puis c'est le plus bel endroit du monde. La réponse elle était simple. Santo il manquait clairement d'objectivité à ce niveau là, mais mourir sous une éruption du Vésuve il trouvait ça splendide. C'était la seule chose qui pouvait vraiment détruire Naples, le reste devait être combattu. C'est mère nature qui décide. Il s'en foutait lui parce qu'il s'imaginait pas ce jour arriver d'aussi tôt. But still, si ça devait arriver le monde s'en souviendrait. De cette merveille ensevelie sous les cendres. Et de ses habitants, qui n'avaient jamais quitté leur terre par passion. Ouais c'est un peu bizarre comme ambiance, mais c'est genre l'une des plus grosses attractions touristiques par chez nous. Un peu comme le Disney local quoi. Fallait dire que les napolitains, à part la mer et ça ils étaient un peu coupés du monde. Cette géographie, elle faisait tout le charme de leur ville. Ils avaient pas besoin de parcs d'attraction et de ce genre de trucs pour s'amuser. On verra, moi j'pense qu'Aera va pas résister d'ici là. Je l'ai un peu provoquée j'avoue. C'était un môme sur ce point là. Il avait passé dix jours à tirer la gueule parce qu'il flippait qu'on lui lâche une bombe trop tôt, mais maintenant que la folie du buzz s'était calmée il était méga frustré le blond. Il savait que le moment idéal arriverait quand Cos et lui seraient dans la même pièce, mais il pouvait pas s'empêcher de vouloir précipiter les choses. Maci de son côté elle était assez safe avec sa belle cagnotte, malgré la nomination qu'elle se retapait cette semaine. Il avait du mal à la voir dégager dimanche, lui, vu le score qu'elle avait fait la semaine dernière. Mais les taux se resserraient vachement, et pour la première fois c'était vraiment pas évident de déterminer qui étaient les outsider sur le banc des nominés. Trop cool. Il va être ultra content. Ca faisait pas mal écho, chez lui, parce qu'il pensait constamment à son môme dont il était séparé. Santo, s'imaginer Micki' grandir sans connaître plus que ça sa mère, ses origines, son côté de la famille, c'était un truc qui le butait. Il voulait lui offrir le monde à ce môme, et pourtant il en était tellement loin. Il a jamais connu la famille de Danny ? Son regard s'était posé sur le visage de Maci. Et son exclamation avait fini par le faire sourire. C'aurait été trop simple, que son secret concerne Danny. Mais là, à portée de main, c'était tout ce qu'il avait. C'est qu'ils sont malins les italiens. Maurizio, dans sa tête, c'était un peu son pote. Et ça l'arrangeait bien comme conclusion. Ouais on s'accroche à ce qu'on a. T'sais c'est comme la ricaine de l'année dernière là, April, tout le monde pensait que son secret avait un lien avec son accident alors que trop pas... Santo il s'était un peu informé pour capter la manière dont se comportaient les joueurs. Il s'était surtout concentré sur les confrontations, pour analyser les différentes stratégies. Y'avait des gars qui se faisaient complètement embobiner à ce moment là. Non mais c'est bon tu vas pas rentrer et tu vas garder ta cagnotte pour Oscar. Il avait haussé les épaules, lâchant un sourire avant de lui remettre les lunettes sur son nez. On va réagir comment quand on découvrira ton secret ? Lui il était totalement déconnecté de l'idée d'arrêter de poser des questions. Et il avait même collé ses mains en signe de prière, pour indiquer que, promis, c'était la dernière question.

_________________
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Maci
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12070-macihttps://www.throwndice.com/t12071-maci#298697 
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Mar 9 Juin - 19:12

Ça la fait presque rire, Maci, le tableau que dépeint Santo de cette ville dévastée par le volcan comme une espèce de parc d'attractions piège à touristes alors que doit y avoir des centaines de cadavres là-dessous. Après avoir appris qu'il allait s'amuser sur le volcan en question avec son grand-père, elle est paumée. « Nous on va à Disneyland et vous vous allez voir les ruines d'une ville où tout le monde est mort...vous êtes bizarres les Italiens, » elle souffle en rigolant derrière ses lunettes. Franchement elle est contente de pas trop réfléchir des fois parce que sinon elle aurait pas fini à essayer de comprendre ces trucs-là, vaut mieux en rire. Visiblement Aera est sur le coup pour Costa et Santo, probablement surtout grâce ou à cause de Costa, mais Santo avoue ne pas avoir été totalement innocent là-dedans. Maci hoche la tête, avant d'exposer ses projets avec le fric potentiel qu'elle a accumulé ici. En admettant qu'elle le valide. Aller à Juàrez en tête de liste, histoire de rencontrer en chair et en os la moitié d'ADN qui coule dans les veines de son gamin. Elle secoue la tête à la question de Santo. « Non. Sa mère est rentrée au Mexique y'a longtemps, quand ils ont dû quitter Albuquerque parce que y'avait pas de travail. Puis Danny, son père et ses deux grands frères sont venus en Californie, quand il avait huit ans, pour qu'il puisse aller à l'école ici, mais ils ont été expulsés quand on était au lycée... » elle explique tranquillement. Danny c'était le petit dernier, et le seul à être né sur le territoire américain avec des papiers en règle. Ses frères et son père ils ont pas eu cette chance quand ICE a raidé leur chantier pour les raccompagner à la frontière. « On a jamais trop pu aller les voir. Mais on les appelle en Facetime régulièrement quand même ! » elle ajoute avec un sourire. Maci a rencontré le daron et les frères mais jamais le reste de la troupe, les abuelitos et abuelitas, les cousins, la smala mexicaine des Diaz dont Danny lui a souvent parlé. C'était aussi un projet à eux ensemble de pouvoir y voyager tous les trois un jour, quand Oscar serait assez grand pour endurer le trajet en voiture et comprendre ce qu'il s'y passe. Sa petite stratégie de diversion concoctée par Maurizio avant son arrivée a bien fonctionné et ça la fait rigoler Maci, qu'ils soient tombés dans le panneau à chercher du côté de Danny quand à ce sujet elle a absolument rien à cacher. Maintenant il est peut-être assez tard justement pour leur dire qu'ils font fausse route. Santo fait le parallèle avec une candidate de la saison passée et Maci hoche la tête frénétiquement à ce souvenir. « Ah ouais c'est vrai ! Rohlala moi aussi j'étais trop sûre que y'avait un truc louche avec cette histoire. Mais regarde Gianni c'est pareil je suis sûre ! Tout le monde parle de son mariage et tout mais je suis sûre qu'en fait ça a rien à voir, son secret. » C'est une stratégie hyper courante en fait, quand on y repense, et Maci elle est sûre de pas être la seule à avoir misé sur d'autres trucs un peu hors du commun de sa petite vie - même si techniquement des army widows, chez elle, y'en a pléthore, bien malheureusement. Cette cagnotte c'est quand même une sacrée chance et Maci, elle est pas prête à la voir disparaître maintenant. « J'espère... » elle souffle d'un air pensif, avant de lâcher un gloussement à sa nouvelle question, à Santo, avec les lunettes de soleil de Maci sur le pif et sa tronche de gamin qui demande la permission de sortie à ses darons. Juste une seule de plus, parce que ça l'amuse, de répondre à ça, Maci. « Bah... je pense que vous serez surpris un peu. Et vous allez sans doute rire. Et être un peu tristes pour moi aussi, à un moment, et puis ça va passer. » C'est assez vague mais assez précis pour que ce soit acceptable à son sens. De toutes façons elle l'a déjà dit mille fois qu'elle était pas là pour une histoire grandiose. « Et toi ? On est sensés avoir peur ? T'es un criminel dangereux en fuite en fait c'est ça son secret sombre ? » elle le pique un peu en gloussant. Avec sa dent en moins ses histoires d'Italiens bizarres avec leurs volcans et son côté hyper joueur, Santo, c'est un roublard. Bon, elle exagère sans doute avec le mot criminel, mais c'est pour rigoler surtout. « Comme dans la saison 9 là quand en demi-finale y'avait que des pourris ou des gens qui ont fait de la prison, sauf Warren, alors que c'était lui le plus désagréable du lot ! » elle ajoute en se marrant. C'était drôle tiens cette demi-finale, et l'ironie de la situation. Surtout qu'au final c'était le type connard-mais-réglo qui avait fini par gagner comme un gros retour de karma. « Non je rigole, » elle glisse quand même pour pas qu'il le prenne mal. Maci dans sa tête elle a du mal à imaginer Santo faire du mal à qui que ce soit volontairement de toutes façons, il tiendrait trop à montrer un exemple à son fils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) — Sam 13 Juin - 14:40

Il avait haussé les épaules en se marrant, conscient de la justesse de ses mots. Mais c'était aussi ce qui faisait la beauté de l'Italie. Santo, il défendrait son pays à la vie à la mort. C'était comme ça, c'était assumé depuis toujours. Il faisait partie de ces gamins qui soufflaient quand on leur expliquait qu'ils iraient visiter les ruines de Pompéi, mais dès qu'il s'agissait de défendre le patrimoine culturel de sa ville à un étranger il pouvait se transformer en historien du dimanche. Tu viendras voir un jour, c'est impressionnant. Le truc brassait des millions de touristes tous les ans. On les voyait partir dans leurs gros bus là, avec leurs appareils photo bien accrochés de peur de se les faire chiper par un roublard napolitain. Ca faisait cinq ans qu'il ne vivait plus cette réalité là Santo, mais il avait du mal à imaginer un quelconque changement à ce niveau. Son attention s'était détournée de Napule pour écouter les aventures de Maci, Danny et Oscar. A Miami il en avait pas mal entendu parler, de ces expulsions des mexicains à la frontière américaine. Ca l'avait jamais vraiment choqué, parce qu'au fond Santo il venait d'une ville assez fermée à l'immigration. Dans leurs quartiers y'avait pas vraiment de mixité, c'était Naples aux napolitains. On entendait souvent des histoires de violence envers certains gars qui cherchaient à s'installer dans des zones qui ne leur appartenaient pas. Chez eux le gouvernement avait complètement foiré sa politique d'intégration. Y'avait que deux ou trois familles non-italiennes qui étaient acceptées dans le quartier. Leurs mômes étaient nés là et avaient grandi avec lui. Les autres, on les acceptait moins. Son opinion à ce sujet elle avait vachement évolué en débarquant à Miami et en se retrouvant lui-même dans cette position d'étranger. Et encore plus en s'installant à Little Haïti qui, franchement, n'avait rien à voir avec le quartier ou il avait grandi en terme de ratio ethnique. Ca va être dingue de les revoir. Après autant d'années. Chez lui ça résonnait pas mal parce qu'au fond il s'apprêtait un peu à vivre une situation similaire avec Micki'. Il avait passé tellement de temps à rêver de ces retrouvailles que maintenant l'idée de les vivre le faisait un peu flipper. Surtout depuis que Luci' avait reconstruit sa vie et avait un nouveau mec. Dans l'équation Santo il ne savait plus trop où se placer. Ca rendait cette incertitude de l'après encore plus oppressante. Ca te stresse ? Il reportait un peu sa propre condition sur elle, mais la question lui était venue spontanément. Aussi spontanément que les références à la saison passée. L'exemple de Gi' était légitime, un peu comme Lejla, il était complètement certain du fait que ces événements de leur vie ne conditionnaient en rien leurs secrets. Surtout après cette semaine, vu qu'ils avaient eu le temps de discuter largement plus que lors des précédentes. C'est quoi tes hypothèses sur Gianni du coup ? Elle avait du se poser des questions à ce propos, vu son petit crush évident pour son pote italien. Il la provoquait avec son petit sourire, Santo, et la question des secrets l'avait pas mal poussé à gratter quelques infos de plus sur Maci. Mais bon, fidèle aux infos qu'elle lui donnait depuis le début, il n'y voyait pas franchement plus clair. Elle, elle avait cette chance d'être indemne de tout indice dévoilé, alors autant qu'elle aille jusqu'au bout pour valider sa cagnotte. Il viendra avec vous ton père ? Genre au Myanmar et tout. Il avait fini par lui rendre ses lunettes histoire de profiter encore un instant des rayons du soleil sur ses paupières fermées. C'était quand même agréable comme fin de semaine. Plus que deux jours et le chalet se dépeuplerait à nouveau. Ils filaient lentement mais sûrement vers la fin de l'aventure et Santo ça l'excitait grave. Il voyait enfin le bout d'une aventure qui avait commencé y'a trop d'années. Sa question l'avait fait sourire et il avait haussé les épaules en roulant ses yeux vers elle. Je pense pas que tu seras trop choquée toi. Tu seras peut-être un peu triste pour moi, mais bon. A voir, c'était une question légitime et complexe à affronter. Santo il s'était jamais trop caché d'avoir eu une adolescence compliquée, et si certains pouvaient commencer à entrevoir des éléments nets de son histoire il doutait qu'ils puissent réellement capter l'étendue du problème sans avoir vécu son monde.

Spoiler:
 

_________________
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
(week 5, fri) ven a bailar (+ santo) Empty
Message (#) Sujet: Re: (week 5, fri) ven a bailar (+ santo) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 A 13 :: Treizième Saison :: Linz - semaine 5 :: Parc-
Sauter vers: