Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Villanelle. (mardi à 12h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Villanelle. (mardi à 12h00) — Lun 1 Juin - 19:22

@Rosamie

Ça ne fait même pas deux jours qu’ils sont arrivés dans leur petit loft branché que Jill envisage déjà de toucher à la déco pour l’upgrader. Faut dire qu’elle se retrouve à devoir gérer toutes ses statuettes et qu’elle ne sait pas vraiment où les entreposer pendant cette semaine de classe verte à Graz. Elle a dû se taper tout le trajet depuis Halstatt avec ses trois awards sous le bras comme une teubée et il faudra sûrement reproduire l’opération sur le chemin du retour, ce qui la blaze d’avance. Faut croire que l’américaine capte pas mal l’attention du public à l’extérieur vu toutes les fois où elle s’est retrouvée citée même pour des secondes places. On ne peut pas dire que ce soit une énorme surprise parce que la môme, elle existe vraiment bruyamment dans le jeu et c’est compliqué de l’ignorer. Ça ne l’étonnerait pas que son temps de parole à l’écran soit légèrement au-dessus de la moyenne de celui des autres candidats vu sa capacité à tirer la couverture vers elle en se mêlant des affaires de tout le monde. C’est un peu son truc, à Jill, de vouloir gérer les relations des uns et des autres, alors qu’elle n’est pas foutue de s’occuper correctement de son propre carnet d’adresse. En attendant, elle teste des trucs, changeant ses awards de place toutes les cinq minutes. Elle se recule pour jauger ce que ça donne si elle déclare la table basse du salon comme leur spot officiel, lorsque Rosamie débarque dans la pièce. Elles ne se sont pas trop parlées la semaine dernière. Jill, elle n’est pas du genre à faire des efforts pour aller à la rencontre des autres candidats et de son côté, la jeune femme, elle en a sûrement eu assez de se faire bully à chacune de leurs conversations. Avec l’effectif réduit actuel, c’est beaucoup plus compliqué pour s’éviter. Willy, il n’est pas complètement con. C’est fait exprès, comme le suggère le petit laïus auquel ils ont le droit à propos de la nécessité d’approfondir les liens les moins développés de chacun, because sait-on jamais, on pourrait avoir quelques bonnes surprises. Jill, elle est moyennement intéressée par le machin. Franchement, elle ne capte pas ce que cette meuf pourrait lui apporter dans son aventure mise à part une distraction quand elle ressent le besoin de taper sur quelqu’un pour se sentir bien dans sa peau. « Je cherche un endroit pour que vous puissiez les admirer. » elle explique après avoir croisé le regard de Rosamie. Y’en a peut-être qui préfèreraient ne pas se vanter de ces prix négatifs, mais Jill, elle est plutôt en accord avec ses titres de petite nana égoïste et désagréable qu’elle se coltine. Askip, elle est aussi la caution humour de la saison, mais elle a un peu moins capté ce prix qu’elle ne s’attendait pas du tout à recevoir malgré son score de 46%. Elle pivote légèrement son regard vers la candidate. « Superficielle et hypocrite. Sympa la manière dont tu es perçue à l’extérieur. » elle note d’un ton neutre, alors que c’est la jubilation complète en interne. The truth is out.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Villanelle. (mardi à 12h00) — Lun 1 Juin - 21:49

bon, si hier, t'avais moyennement la foi de visiter de fond en comble la ville de Graz, il serait peut-être temps que tu t'y mettes. il paraît que la ville grouille de monde, d'autant qu'il commence à faire beau, ce qui pousse les autrichiens à mettre un peu plus le nez dehors. ça risque de te faire un choc, d'être propulsée dans une ville grouillant de monde après avoir été isolée de tout à Hallstatt. t'es sur le départ quand tu croises Jill dans le salon. merde. c'est clair que tu ne peux plus l'éviter comme tu le faisais la semaine précédente, après t'être un peu énervée suite à sa remarque au sujet d'Izïa. t'as perdu ton sang froid avec cette remarque, tu lui as montré qu'elle pouvait te faire sortir de tes gonds et c'est pas prêt d'arranger tes histoires avec elle, parce qu'elle commence à capter tes points faibles, finalement. t'être montrée en position de faiblesse, ça te plaît pas plus que ça, surtout que Jill, dans le genre troll, on fait difficilement mieux. tu pensais passer inaperçu mais son regard croise le tien et elle t'adresse une phrase qui t'extirpe un rire. elle l'a franchement mérité, son award de la personne la plus drôle du chalet. je serai toi, je les mettrai pas à un endroit où ils peuvent facilement tomber ou être déplacés. plutôt sur une étagère, non ?, tu proposes en pointant du doigt une des étagères vides de la pièce. t'essaie de passer outre le fait que la gamine, elle t'agace régulièrement. t'essaie de lui donner une nouvelle chance, semaine après semaine, en tentant de trouver du positif (et t'en trouves, elle arrive à te faire rire). t'es las de cette guerre permanente qui ne mène à rien et qui n'est fondée sur quasiment rien. de ton côté, elle te fatigue avec son irrespect pour les autres et de l'autre, tu la fatigues parce que t'as bien compris que tu l'ennuyais à mourir. mais tu préfères ça que lui ressembler, vraiment. elle évoque forcément tes awards et ça te tire un sourire amusé. rien qui change des clichés que je me traîne tout le temps à l'extérieur., t'es habituée, même si ça te pique plus que tu ne veux bien l'admettre. je suis déçue que Carl et Costa nous ai volé la vedette, j'étais chaude pour celui des meilleures ennemies en prime., tu commentes dans un rire. quoi que j'aurai imaginé un trio Aera, toi, moi. à l'image de ton triangle amoureux avec Santo et Kara., d'ailleurs, ça t'avait plutôt surpris. t'as pas compris d'où elle sortait, Jill, dans ce classement là. en tous cas, ce qui est certain, c'est que Jill ne laisse pas les téléspectateurs de marbre non plus. mais là, ce qui te surprend plus que tout, c'est qu'elle n'ai pas déjà attaqué avec un petit défi à la con dont elle a le secret ou une question dérangeante à souhait. mais t'es bien contente que le début de cette discussion soit presque léger, même si tu la vois venir avec ses grands sabots l'américaine. elle changera pas, jamais, et t'attends juste le moment où la conversation va basculer en combat.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Villanelle. (mardi à 12h00) — Mer 3 Juin - 15:43

Elle est sympa Rosamie, elle lui donne même des tips déco pour définir la géolocalisation idéale pour ses trois awards. Jill, elle trouve ça toujours super drôle de constater à quel point cette meuf est premier degré. Ca la dépasse qu’on puisse répondre avec honnêteté à une question, parce que la môme, elle ne sait pas communiquer autrement qu’au travers du sarcasme et de l’ironie. Tout ce qu’elle raconte se doit d’être pris avec des pincettes et y’a pas mal de candidats qui n’ont pas encore capté son mode de fonctionnement, quand bien même ça va faire plus d’un mois qu’ils dealent avec ses petites répliques comico-passives-agressives. Jill, elle esquisse un sourire, avant de déplacer les statuettes vers la dite étagère. Ouais, ça en jette. Son activité de designer d’intérieur terminée, elle va enfin pouvoir s’occuper du cas Rosa. Ca va faire un petit moment qu’elles ne se sont pas côtoyées, donc elle a pas mal de commentaires en attentes dans son flux interne. C’est qu’il s’est passé pas mal de trucs ces derniers jours entre les awards et la révélation de la creepiness de Carlito. La môme, elle a vraiment dû se retenir pour ne pas venir zoner dans l’environnement de la jeune femme avec sa petite gueule hurlant told you so. « Et t’as quoi de plus que ce cliché d’après toi ? » Parce que bon, on ne peut pas dire qu’elle fasse preuve d’une grande profondeur entre ses selfies à la con ou ses conversations sur les marques de crèmes de jour. Cela dit, il y a quand même des chances pour qu’elle ait souffert de la grosse fanbase de Jill qui suivent l’avis de leur Queen en ce qui concerne les titres peu flatteurs qu’on lui a décerné. « Pour ce que ça vaut, je ne t’aurais pas filé le prix de la candidate la plus hypocrite. » elle l’informe dans un haussement d’épaules. Avec le recul, la gamine, elle a fini par capter qu’elle était transparente, Rosamie. Peut-être même parfois un peu trop, ce qui lui vaut d’être considérée comme légèrement teubée et boring par la môme à l’avis toujours très tranché. « T’es pas assez maline pour avoir un côté bitch sournoise et maléfique. » Elle est juste un peu niaise et naïve à trop vouloir se faire bien voir par tout le monde. Aera, au contraire, c’est vraiment la pire en la matière. Jill, elle ne comprend pas pourquoi elle est la seule à capter ce côté de sa personnalité à venir gratter l’amitié en likant ses posts sur le RS ou en lui disant qu’elle n’a aucun soucis avec elle, pour mieux aller trashtalker dans son dos auprès des autres candidats. Justement, Rosamie évoque une toute nouvelle sorte de triangle de l’antipathie dont elles pourraient chacune posséder un pôle. « Et du coup vous vous battriez pour devenir ma meilleure ennemie afin que je vous offre un peu d’intérêt et de visibilité dans le jeu ? » elle demande dans un sourire narquois. Tiens, ce ne serait pas plutôt la technique de Jill pour exister, ça ? Depuis le début de la saison, elle se tape l’incruste dans tout un tas de ship et ça a plutôt l’air de fonctionner puisqu’elle a volé la place de Kara auprès de Santo dans l’esprit des téléspectateurs qui ont voté en masse pour ce binôme love improbable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Villanelle. (mardi à 12h00) — Sam 6 Juin - 1:17

bon, apparemment, ton petit conseil déco semble plaire à Jill qui déplace ses trophées vers l'étagère que tu lui as indiqué. elle les regarde, les contemple et finalement, elle a l'air assez satisfaite pour s'en défaire. forcément, la gamine, elle attaque directement sur tes awards, même si finalement c'est pas si terrible. tu préfères prendre tout ça à la dérision, parce que finalement, ce sont des choses qui te collent à la peau en permanence ici comme ailleurs, alors c'était pas particulièrement étonnant et ça venait étayer aussi ce dont vous aviez parlé quelques jours plus tôt, avec Costa : la façon dont les gens te voient, au départ, c'est plutôt comme quelqu'un d'hypocrite parce que t'aimes voir le bon en chacun plutôt que les défauts. alors quand Jill te demande ce qu'il peut y avoir de plus, d'après toi, tu sais que c'est parti pour l'interrogatoire habituel de Jill et que la discussion va finir par prendre une tournure qui ne te plaît pas forcément. tu réfléchis rapidement, histoire de lui donner la réponse qu'elle attend. je crois qu'il y a l'image que je peux renvoyer sur le réseau social, mais j'ai l'impression aussi que les moments où je parle de sujets un peu plus profonds avec les autres, les téléspectateurs les voient pas forcément. ou du moins, c'est l'impression que t'as. parce que finalement, t'abordes des sujets légers, mais t'as aussi de grandes conversations beaucoup plus profondes avec Costa, Santo ou encore Aera qui n'ont pas l'air d'intéresser grand monde. peut-être parce que ça parle de politique, t'en sais trop rien. après, je sais que je suis trop gentille et que j'essaie d'être au maximum bienveillante et que ça peut paraître forcé. mais c'est pas le cas., tu hausses les épaules. c'est juste que t'essaie d'être une meilleure personne au quotidien et que c'est aussi ta manière de devenir cette meilleure personne. Jill, elle t'en bouche un coin lorsqu'elle te balance qu'elle ne t'aurait pas choisie comme étant la candidate la plus hypocrite. t'es surprise, vraiment, par cet aveu. sérieux ?, tu demandes, un sourcil légèrement haussé. non parce que, le double check, avec Jill, c'est important. elle t'explique rapidement pourquoi et ça te fait marrer. et pourquoi c'est malin d'avoir un côté bitch sournois et maléfique ?, tu demandes pour ta culture. parce que toi, tu vois pas bien ce que ça peut apporter. t'as envie de comprendre pourquoi c'est si important. toi, ta stratégie, et on verra si c'est la bonne ou pas, c'est d'être transparente et toi-même. mais apparemment, c'est pas la stratégie de tout le monde ici, à commencer par Jill. de ton côté, tu évoques l'award des meilleures ennemies, presque déçue de ne pas avoir remporté la palme avec ta meilleure ennemie de l'aventure. quoi que maintenant, vous allez sûrement être prochainement évincées au profit de ta relation totalement brisée avec Carl. maintenant, tu n'irais pas jusqu'à te battre avec Aera pour ça. alors sa remarque, elle te fait évidemment marrer. oh non. j'aime à penser qu'on s'apprécie trop pour se battre pour un peu plus d'audimat et un peu plus de ton dégoût., surtout que toi comme elle, vous n'êtes pas particulièrement intéressées par ça. même si Aera, tu le sais, elle aimerait être un peu plus au centre des discussions et des différents classements. parce qu'elle se sent un peu oubliée de manière générale. t'es tentée d'amener le sujet de Carl sur le tapis, parce que finalement, elle avait raison Jill. elle avait sans doute raison sur toute la ligne et tu ne l'as pas véritablement écouté. mais tu te retiens, parce que c'est sûrement un sujet qui va mettre à mal le peu de légèreté que tu arrives à entretenir dans ce début de conversation.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Villanelle. (mardi à 12h00) — Lun 8 Juin - 18:24

« Ah. » elle se contente de laisser échapper face à la réponse de Rosamie avec un regard atone. Faut croire que Jill, elle n’est pas non plus là lorsque la candidate se laisse tenter par des sujets un peu plus profonds que ses conneries habituelles. La môme, elle est plutôt raccord avec le public en ce qui concerne son côté superficiel. Que ce soit volontaire ou non, elle soigne les apparences en bonne chargée marketing de son profil Insta. Y’a rien qui dépasse chez cette meuf, toujours parfaite et lisse pour attirer les petits stalkers mal dans leur peau tels que Carlito fantasmant sur ses allures de modèle sur papier glaçé. Rosamie, elle a vraiment l’air de vivre sa life comme les gonzesses des pubs Always. C’est particulièrement irritant de la voir poster des photos d’elle en tenue de yoga ou de ce qu’elle compte s’enfiler au petit-déjeuner. Who cares ? « Pourquoi t’as décidé de devenir influenceuse ? » elle demande en fixant la jeune femme avec son léger rictus qui se suffit à lui-même pour communiquer le fond de sa pensée sur le sujet « Tu espères pouvoir rendre tes followers plus éthiques et engagés ? » Jill, elle anticipe la réponse qu’elle voit débarquer à des kilomètres. Il y a peu de risques pour que Rosa lui explique que ça boost son ego ou que c’est cool de pouvoir se faire de l’argent facile. Le message pro-environnement, il doit super bien passé avec ses selfies en maillot de bain. Zéro interférence. La môme, depuis le premier jour, elle se montre super dubitative face à la carrière de Rosamie sur les réseaux. Ça doit sûrement être perçu comme contradictoire puisque de son côté, elle gère sa propre fanbase grâce à sa chaîne Youtube ou son compte TikTok, mais elle a ses raisons pour se permettre de juger comme si de son côté elle était exemptée de toute critique. « Le sarcasme et la répartie, ce ne sont pas censés être des preuves d’intelligences et de créativité ? » Elle balance sans ciller. Jill, elle a sûrement une conception du monde un peu fucked up, mais les nanas comme Rosamie ou Maci toutes mims et toutes gentilles, elle ne les classe pas automatiquement du côté des lumières. Aera, c’est franchement pas sa pote, mais ça tient du génie sa capacité à cacher son côté bitchy en essayant de se faire passer pour la meuf chill du chalet. On dirait qu’être manipulateur, c’est une tare. La prod, elle a aussi listé cet award du côté des prix négatifs, mais la gamine, elle n’est pas du tout d’accord avec cette manière de voir les choses. « T’imagines ? Je dois être genre. Einstein ou un truc comme ça. » elle annonce dans un sourire, puisque ça fait partie de ses méthodes de communications perso le second degré. Jill, tout ce qu’elle raconte se doit d’être pris avec des pincettes. Elle baratine son monde, mais en attendant, elle s’est montrée plutôt visionnaire avec certaines de ses remarques qu’on taxait de méchancetés gratuites il y a quelques semaines. Bon. Là, ça devient un peu boring Rosamie qui répond sérieusement sur le fait qu’elle et sa pote s’apprécient trop pour entrer en conflit ouvert afin de s’attirer toute l’attention de la Queen J de la baraque. Elle laisse un petit blanc s’installer dans la conversation, parce que Jill, elle sait comment ménager son effet. « Ça te fait quoi le secret de Carl ? » Parce que oui, forcément, ça devait bien ressurgir à un moment de la conversation. Jill, elle hésitait niveau sujets sensibles entre aborder l’éviction du cyborg inapte socialement ou Carlito. Elle a fait son choix, déjà prête à s’armer de pop-corn pour suivre les prochains évènements de ce binôme qui n’en est plus tout à fait un depuis que l’autre tordu est devenu persona non grata dans le game. « T’as mis trop de temps pour l’éjecter de ton aventure, il y pige plus rien. » C’est comme un beagle que le propriétaire aurait laissé pisser sur le tapis oklm pendant des semaines, avant de commencer à péter un câble à cause des traces d’urines. Niveau méthode d’éducation, on a déjà vu moins contradictoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Villanelle. (mardi à 12h00) — Sam 13 Juin - 16:50

pourquoi t'as décidé de devenir influenceuse ? grande et large question. tu hausses les épaules. c'est plus la carrière d'influenceuse qui m'a choisie. et c'est pas faux ce que tu dis. toi, t'as rien fait de particulier pour avoir ce rôle. j'ai juste posté quelques photos de ce que je portais au quotidien, et ça a pris des proportions inimaginables. du coup, j'ai décidé de persévérer étant donné que ça commençait déjà à marcher sans que je fasse rien de spécial. c'est de l'opportunisme pur et dur, cette carrière pour toi. t'as eu beaucoup de chance, t'es arrivée au bon moment et a priori, les autres utilisateurs du réseau (à l'époque moins nombreux) voulaient ce que tu proposais. un joli concours de circonstances. elle te demande si tu veux avoir un impact positif sur tes followers, en gros. je crois que s'ils me suivent, c'est qu'ils sont déjà un peu engagés et éthiques. sinon, ils ne te suivraient pas toi. s'ils restent, c'est que c'est pas seulement pour tes selfies parce que y'a vraiment pas que ça sur ton feed. c'est beaucoup plus diversifié que sur le réseau social de Thrown Dice. mais ça, Jill, elle peut pas le deviner. mais si je leur apprend quelque chose ou si je les aide d'une manière ou d'une autre, c'est clairement ce qui m'importe. t'es tombée droit dans le piège de Jill, qui attendait sûrement ce type de réponse de ta part. mais tant pis, t'as vraiment des intentions pieuses derrière ton compte Instagram et même si ça n'a pas toujours été le cas. il t'a fallut du temps, pour que ta ligne éditoriale soit celle qu'elle est aujourd'hui et que tes envies vis-à-vis de ce compte soient celles-ci. évidemment, au début, le profit était plus important que le reste. et puis, les choses ont changé avec le temps, à mesure que tes convictions ont commencé à s'étoffer. je serai pas influenceuse toute ma vie, en tous cas. ça, t'en es certaine. et tu l'as toujours su, sûrement. Jill, elle a l'air de penser qu'il faut être particulièrement malin pour être sournois et tu vois pas bien où elle veut en venir. alors lorsqu'elle te demande si le sarcasme et la répartie sont des preuves d'intelligence, tu prends le temps de réfléchir deux secondes. c'est pas faux, dans un sens. faut quand même avoir une rapidité d'analyse et trouver quoi répondre directement. tu pivotes légèrement la tête. tu marques un point. tu concèdes. tu comprends d'où ça vient, tu prends les arguments. quand Jill prend un raccourci qui l'emmène directement au rang d'Einstein, tu ne peux t'empêcher de lâcher un rire franc. j'ai hâte de lire tes travaux sur la mécanique quantique alors. comme si c'était ta lecture de chevet, n'importe quoi. tu te demandes ce que Jill pourrait bien vous pondre comme théorie fumante sur le monde, le tout étayé par des éléments scientifiques bidons juste pour faire chier son monde. et bien sûr, il ne faut pas longtemps pour que, comme tu l'avais prévu, Jill aborde le sujet Carl. qu'est-ce que ça te fait ? ça m'étonne pas, en tous cas., tu réponds simplement dans un sourire un peu las. en vrai, c'est pas tant son secret qui m'a saoulé. parce que finalement, même si t'as fermé les yeux depuis le début sur le fait que Carl t'ai espionné et ai piétiné ta vie privée, tu sais aussi que c'est loin d'être un cas isolé. temps que ça reste sur les réseaux sociaux, où de toutes façons, la vie de tout le monde est largement édulcorée et l'image contrôlée, Carl il peut pas faire de mal réellement. je voulais pas te croire, mais que Mica me dise qu'il m'a espionné... je pouvais pas fermer les yeux là-dessus. tu hausses les épaules. c'est pas nouveau que tu n'accordes pas beaucoup de crédit à ce que peut te raconter Jill. si y'a bien une personne dont tu te méfies ici, c'est d'elle. elle a pas tort Jill, lorsqu'elle t'annonce que t'as mis trop de temps à réagir. ouais, je sais. tu souffles en guise de réponse. t'as rien de plus à ajouter, elle a raison, c'est tout. et tu veux bien le reconnaître.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
Villanelle. (mardi à 12h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: Villanelle. (mardi à 12h00) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISON 11 A 13 :: Treizième Saison :: Graz - semaine 5 :: Salon-
Sauter vers: