Partagez
 

 Bill. (lundi à 21h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Bill. (lundi à 21h20) — Lun 15 Juin - 14:14

@Santo

Jill, elle essaye désespérément de renouer avec ses petites activités spéciales Hallstatt et le club ciné qu’elle avait co-fondé avec sa bestie Lejla en s1. Today, c’est visionnage de Kill Bill vol. 1&2, choix loin d’être anodin puisqu’à force de voir Cami se balader en robe de mariée, ça lui a donné des idées. Se gargariser d’Uma Thurman éclatant la gueule de tout un tas de dudes, c’est également un argument de choix alors que la gamine se veut d’humeur massacrante depuis le prime. Jill, elle s’est posée pépouze avec pop-corn + cannettes de cocktails bon marché pour se faire un petit jeu d’alcool en solo dans son mood emo désespero-pathétique. L’idée, c’est de boire à chaque fois qu’elle voit où qu’elle entend parler de pieds au cours des deux films de Tarantino. Théoriquement, elle devrait déjà être en vrac au bout de dix minutes top chrono. Le générique de début n’a même pas eu le temps de se terminer, qu’il y a déjà l’autre gland devenu négligeable qui se pointe. Jill, elle lui lance un petit coup d’œil, avant de se reconcentrer sur l’écran histoire de lui offrir le traitement de la petite meuf qui l’ignore qu’il a bien mérité. Comme elle a pu le répéter à son pote Costa ou à Elena, elle en a enought de ce gars-là. C’est bon, elle est blasée la môme par les derniers évènements. Elle suit la ligne éditoriale qu’elle s’est créée la semaine dernière, à laquelle elle n’a dérogé que pour lui balancer un peu de crème fraîche dimanche soir, incapable de résister à l’occasion offerte par la production. Santo, il fonctionne un peu comme un labrador, incapable de gérer plusieurs doss en même temps. Il est mono-focus et à partir du moment où il est parti à Linz avec son délire sur Kara en tête, bah ça n’a rien d’étonnant qu’il ait finit par zapper Jill au vu de sa capacité à remuer de la queue que pour un truc à la fois. C’est juste le sketch de la deuxième semaine qui se reproduit, lorsque la môme l’avait laissé vaquer à ses occupations sans trop se préoccuper de lui, pour mieux le retrouver en plein twerk avec sa gow. Jill, elle ne va jamais l’avouer, mais au-delà d’être vexée qu’il s’en tape royal de sa tronche et de se sentir négligée, elle est surtout légèrement blessée. Elle pensait qu’ils partageaient une dynamique assez spéciale, mais là, elle a vraiment pigé qu’elle était surtout là pour assurer le pôle fun du little bro dans ses interactions avec les autres candidats, histoire de se faire bien voir par le public. Limite, elle se sent pillée, comme à chaque fois qu’il se croit malin en profitant de leur discussions pour tenter de gratter les infos qui l’intéressent dans le cadre de la chasse aux secrets. Il se tape l’incruste et elle vrille son regard atone dans sa direction, agacée. « Le bureau de mise en valeur pour mozzarella dénuée de personnalité a définitivement fermé ses portes. » elle récite d’une voix neutre de secrétaire. Plus la peine d’essayer de l’exploiter avec sa grosse fanbase, Jill, elle a quitté son job de bouche-trou. « Merci de ne pas repasser. » elle conclue en propulsant un missile pop-corn sur son front pour le chasser rapido de son espace vital au sein duquel il n’est plus convié.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Lun 15 Juin - 15:08

Il s'était laissé une demi-journée pour essayer de capter si Jill était vraiment vénère. Santo il comprenait pas trop d'où ça lui venait ce petit délire de rejet exacerbé. Il avait déjà vécu ça y'a quelques semaines et, au final, ils avaient du passer une journée menottés. Tassant la situation relativement vite. Là sérieux y'avait zéro raisons, ils avaient été séparés par principe avec la scission de l'Autriche en 2 et il avait juste vécu sa petite life sans trop communiquer avec les autres. Même Costa il lui avait envoyé aucun message, sauf pour le féliciter de son tapage de secret. Jill, il avait senti le truc venir à plein nez, c'était pas sans raisons qu'il s'était retrouvé à lui envoyer un message random en milieu de semaine pour chercher son attention. Mais de là à ce que ça prenne des proportions démesurées, boh. La brune, soit elle avait des oreilles chez Linz, soit elle croyait vraiment Elena sur parole, mais dans les deux cas ça tenait un peu du creepy. A force de croiser son regard de blasée il avait laissé la journée filer, sachant pertinemment où la retrouver le soir venu. Il s'était même muni de l'arme ultime #rhumcoke & clopes en guise de calumet de la paix. Pour lui, c'était un sacrifice, parce que clairement la salle de projection c'était pas son domaine. Mais il avait appris que, parfois, ça valait le coup d'aller taper de l'ours direct dans la tanière, pour obtenir de meilleurs résultats. As expected, no reaction à son arrivée toute en douceur dans la salle obscure. Jill elle s'était déjà entourée de ses meilleurs potes, pop-corn et mojito en canettes. Du dîner de qualité. Désolé c'est un ordre préfectoral tout droit venu du bureau paix et poney. Lejla elle aurait pas accepté que sa petite Birdie continue de broyer du noir comme l'asociale parfaite qu'elle pouvait être. Elle lui avait ordonné d'empêcher la noyade de Jill et lui il prenait son rôle de néo-ricain, adopté par les cow-boy, à coeur. J'ai une missive urgente pour vous. Sans réagir au lancer de pop-corn il s'était calé sur le fauteuil à sa gauche, posant la bouteille remplie du mélange - traître - entre leurs deux bras. Ca implique de faire des listes. Il paraît que vous êtes la spécialiste. Elle pourrait pas lui refuser le truc trop longtemps Jill, à force il avait appris à vivre avec ses petites manières. Non sans lui jeter un regard, Santo avait avalé une première gorgée du mélange avant de lui tendre la bouteille, pour voir si elle commençait à mordre à l'hameçon.

_________________
Bill. (lundi à 21h20) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Mer 17 Juin - 20:25

Jill, elle se trouve sur son terrain de prédilection, le cul vissé dans son fauteuil perso façon spot de Sheldon dans TBBT, les enceintes TV réglées sur le volume maximum pour éviter toute hypothétique intrusion dans son espace vital. Santo, il se pointe la queue basse sans imaginer où il met les pieds. Il ne peut pas gérer la configuration de la scène qui s’apparente à une zone hostile pour rital in love sur la mauvaise zouz. Surtout que la môme, elle est trop remontée pour lui faciliter la tâche. Personne ne sait d’où ça sort dans le fond cette nouvelle haine qu’elle semble nourrir à son égard. La gamine, elle galèrerait sûrement à l’expliquer, même s’il a toutes les cartes en mains pour piger que se sentir non-désirée, c’est un sujet sensible chez-elle. Le truc, c’est parti d’une mini frustration qui a pris des proportions démesurées à mesure que Jill se repassait le scénario de leurs échanges en tête, tout en prenant en compte les notes de certains relecteurs assidus tels qu’Elena. Le gars, elle a prévu de l’ignorer au point qu’il se mette à douter lui-même de son existence. Sauf que Jill, elle ne peut pas résister et elle lui lâche un scud même pas deux secondes après qu’il se soit installé à côté d’elle. Elle le fixe, pas du tout amusée par la ref de sa copine en provenance d’outre-tombe. La môme, elle a passé sa journée à pleurnicher sur le RS pour bien marquer son désappointement face à l’élimination de Lejla. Elle n’est définitivement pas d’humeur pour se sociabiliser et encore moins avec l’autre gland censé s’être fait évincer de son cercle social VIP, même s’il continue à s’accrocher en venant zoner dans les parages. Il ne réagit pas trop au lancé de pop-corn et avec son comportement digne d’une ado qui teste les limites des uns et des autres, Jill lui en balance un second pour la forme. Ploc, dans ses cheveux de blondinet-surfeur en carton. C’est que ça pourrait presque devenir marrant. « Tu comptes me faire boire pour encore essayer de me soutirer des infos sur mon secret ? » elle demande froidement lorsqu’elle le voit dégainer sa bouteille de rhum-coca, puis tenter de la lui refiler. Move de merde. C’est le seul truc qui semble l’intéresser quand il se trouve avec elle. C’est bon, merci. Jill, elle a déjà pigé que niveau activités, elle ne pouvait pas compter sur quelque chose de légèrement plus distrayant que de devoir répondre à des questions sur les indices qui ont filtré à son sujet lors des premières semaines. Petit roulement de billes de circonstance. « C’est quoi le thème de la liste ? »

_________________


Dernière édition par Jill le Dim 21 Juin - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Ven 19 Juin - 17:17

Elle était tenace dans sa mauvaise humeur, Jill. Ca lui était venu d'un coup, comme une envie de pisser, alors que leur relation / bonne entente / duo improbable, marchait très bien jusqu'à la semaine précédent le split autrichien. Les raisons étaient assez claires à ses yeux, mais lui il comprenait pas trop pourquoi ça s'était exacerbé d'un coup. Chacun était resté sur sa petite position depuis le début, se plaisant à nourrir cet espèce de flirt passif-agressif, qui ne mènerait jamais à rien. Jill elle avait eu terriblement raison quand elle avait pointé du doigt l'absence de volonté de Napoli à l'idée de concrétiser une quelconque histoire. Il n'était pas là pour ça. Et si Santo s'était laissé la possibilité de nouer des liens et de s'attacher à certaines personnes au point de se taper quelques mini crises existentielles, ça n'avait jamais remis en question l'objectif de sa venue dans le jeu. Et surtout, la manière dont les choses devraient se conclure. Il avait déjà suffisamment de mal à gérer ses propres perpectives pour laisser quelqu'un compliquer la situation. Jill, elle avait décidé de lui balancer à la gueule une pseudo vengeance depuis la veille. Peut-être que c'était potentialisé par le départ de Lejla, peut-être que c'était simplement un truc qu'elle avait décidé depuis quelques jours, mais Santo il s'en branlait un peu de se taper ses foudres. Cos l'avait un peu prévenu de son humeur et il s'était convaincu que ce ne serait jamais plus compliqué à gérer qu'une Lucia ou une quelconque napolitaine énervée. L'approche rhum-coke, évidemment, elle ne portait pas ses fruits. Je viens m'excuser d'exister Jill. Quitte à perturber son petit monde il préférait y aller frontalement. Elle avait décidé de l'emmerder jusqu'au bout avec cette histoire de secret, alors même que Santo il n'avait pas spécialement l'impression d'avoir fait un faux pas. S'il l'avait brusquée c'était avant tout parce que leur jeu des questions réponses il avait commencé dès la première semaine. Sérieux, tu penses vraiment que je m'intéresse à toi uniquement pour ton secret ? Son ton à lui aussi il pouvait être affirmé. Santo il s'était jamais caché d'être là pour défendre sa petite mission, mais il n'avait jamais non plus étouffé sa nature curieuse envers les autres. Et si c'est le cas : désolé. Il avait roulé ses billes vers elle. Le blond, il avait appris à prendre sur lui dans certaines circonstances. Ca ne mettait ni à mal son égo, ni ses certitudes. Jill, au fond, il avait bien capté comment elle marchait et ce qui avait pu peser dans sa vie, vu que lui aussi il avait souffert de l'abandon / négligence de sa mère. Mais ça, c'était évidemment les trucs dont il ne fallait pas parler. Les profils MBTI des candidats de cette saison. Le terrain, il était préparé. A défaut de trouver un truc plus con et plus terre à terre, il s'était un peu creusé la tête pour désamorcer la bombe. Vu qu'elle nous manque, je te propose de commencer par Lejla. Et clairement il la laissait mouliner. Ca, c'était son taf à elle. Elle aurait tout le temps de gérer ses petites théories pleine de haine par la suite, lorsqu'il mentionnerait son propre nom et celui de Costa.

_________________
Bill. (lundi à 21h20) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Dim 21 Juin - 16:47

La môme, elle ne lésine pas sur les détails pour démontrer son agacement au cas où Santo serait parti du principe que le petit coup de gueule lors de la chronique d’Elena était de l’ordre de la crise passagère. Elle y va en mode full petite meuf vénère à base de regard haineux + missile popcorn. Lui, il ne sait même plus pourquoi il doit s’excuser tellement ça sort de nulle part comme embrouille. « Urgh. » elle lâche en roulant des billes, irritée parce qu’il y comprend que dalle, alors que de son côté elle ne sait pas non plus où elle en est. Disons que même si Jill n’arrive pas à relier les fils correctement, y’a plusieurs trucs dont elle s’est rendue compte au cours de sa petite semaine d’introspection loin du sourire édenté de Napoli Jr qui a tendance à la déconcentrer. La gamine, elle en a marre de justement se contenter de ce rôle-là qu’elle s’est pourtant auto-attribuée avec ses attitudes de gen-z sauvage. Ca la gonfle que la plupart des candidats shippent Santo avec sa gow boiteuse, pendant qu’elle fait office de décoration pour distraire les téléspectateurs en mal de punchlines pertinentes. Ca la soule aussi de constater que malgré toutes ses tentatives d’harponnage de mâle, le seul susceptible de mordre à l’hameçon (et encore) c’est le puceau flippant de la saison. Elle est là, à brasser beaucoup d'air pour attirer le regard, à titiller, à livrer cinquante kilos de chair fraîche pour charmer l'autre, sans que personne ne tente d’acquérir ce qu’elle a à offrir. Et Jill, bah à force ça la fait chier sévère de se sentir comme une figurante, à la traîne par rapport au reste du monde. Santo, c’est un peu une excuse. Entre-eux, c’est sûrement juste superficiel ou un truc du genre, mais ça ne l’empêche pas de manquer de dérailler à partir du moment où il ne lui prête plus autant d’attention qu’auparavant. Jill, elle a atteint un tel level d’égoïsme, qu’elle n’arrive pas à piger le lien entre Santo et Kara. Elle ne peut pas comprendre ce qui les rapproche. C’est un truc qui la dépasse alors qu’elle vit sa life selon un principe de jillocentrisme où elle occupe bien évidemment le centre de l’univers. « Ouais. » elle lâche dans un haussement d’épaule lorsqu’il lui demande si elle pense réellement qu’il ne s’intéresse qu’à elle pour son secret. La môme, elle est butée dans ses idées préconçues. Il a eu le malheur d’essayer de creuser où il ne fallait pas et depuis, elle le lui fait payer. Jill, elle ne serait jamais venue à TD avec un secret concernant les rapports inexistants qu’elle entretient avec sa mère. Ce n’est pas son genre de vouloir aborder frontalement ces sujets. La gosse, elle se la joue plutôt immunisée/osef, même si ce n’est pas forcément à 100% vrai. « Je suis censée savoir ce que c’est ? » elle l’envoie chier genre dude, tu m’as prise pour une no-life qui connait les profils MBTI sur le bout des doigts ? Alors qu’of course Jill, c’est définitivement ce genre de fille qui va afficher fièrement sa personnalité d’ISTP rarissime dans la description de son Tumblr. Et Santo, il le sait. « Easy. » elle finit par lâcher concernant le sujet Lejla, ne résistant pas à la tentation de faire sa petite analyse psychologique. « C’est une médiatrice. » Il y a pas trop à réfléchir en ce qui la concerne et Jill, elle a hâte d’en apprendre plus sur ce qui l’anime lors de la révélation des secrets. « Le genre qui arrive à trouver le bon dans ce qu’il y a de pire. Fallait au moins ça pour parvenir à me supporter, non ? » elle demande en rivant son regard vers Santo avec sa question piège aussi grosse qu’elle. « Tu penses qu'il est quoi ton big bro ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Mar 23 Juin - 0:10

Il avait aucun mal à lâcher ces petites excuses sous forme d'emphase, Santo. Il cherchait encore à décrypter à quel degré il devrait courber sa nuque pour se faire frapper à coup de Eww cinglants. Là, il avait le droit à une variante nettement moins sympathique. Ses yeux tournés vers le plafond et ses lèvres crispées révélaient une claire lassitude. Jill, elle ne déconnait pas vraiment. Et, lui, assistait plutôt impuissant, à ce spectacle insensé. Ca l'emmerdait franchement, cette situation. Santo c'était le premier à s'embrouiller avec des gars qui le provoquaient, c'était le premier à pouvoir mal parler à une meuf en boîte s'il était trop bourré et qu'elle faisait un truc qui le dérangeait. Mais par contre il savait pas gérer cette irritation passive, cette ignorance assumée. Tout ça potentialisé par une rubrique de la Maslov. Jill, c'était la première à assumer que cette petite animation du dimanche soir n'avait qu'un seul et unique but : foutre la merde. Et la voir plonger en plein dedans, ça le foutait un peu en rogne. S'il avait été stratégique il aurait sans doute fermé sa gueule et joué au même jeu qu'elle, laissant la semaine s'écouler dans un silence radio. Mais ses regards noirs il les captait bien, tout comme il se sentait incapable de rester loin de sa gueule de peste. Bah non. Il s'était contenté de répondre avec sa même intonation de môme insupportable. Âge mental pas plus élevé. Et Jill elle le savait très bien parce qu'il lui avait plus ou moins avoué qu'au début il avait eu un petit flash sur elle. Sauf que Santo, being Santo, being un mec, il s'était vite ravisé... Avant de se laisser écraser par ses propres petits bails. Cette histoire avec Kara et l'embrouille qui s'en étaient suivie, c'était aussi le symptôme d'un phénomène plus profond qui avait pu, pendant un moment, le pousser à remettre en question ses envies. Jill, là-dedans elle y était aussi pour un truc. C'était la première à lui demander frontalement à quoi il ressemblerait, l'après, et à le confronter à ses propres réalités. Lui, malgré ses certitudes et son obstination, ça l'avait pas mal emmerdé de devoir écouter ses vérités. T'as clairement le screenshot de ton descriptif sur ta galerie iPhone. Ou alors tu le connais par coeur. Et c'était à son tour de hausser les épaules, avant de lâcher son regard pour quelques gorgées de rhum coke. Le MBTI, c'était une diversion. Une façon d'accrocher son attention et de la soutirer à sa putain de mauvaise humeur omniprésente. Jill, elle jouait à la morveuse, mais elle connaissait très bien le fond du truc. A son tour il avait chopé un pop corn pour lui balancer à la gueule face à sa fausse accusation. Ils sont obstinés, les médiateurs ? Parce que sa description elle collait bien, mais y'avait pas mal d'autres trucs qui lui venaient à l'esprit à propos de Lejla. Il avait lâché un smile, captant son regard. Clairement ce qu'il y a de pire. Toi. Costa. Louis... Lui aussi. Mais c'était trop facile. Le bro, c'était une autre affaire. Son profil Santo se l'était pas mal étudié au fil des années. Le MBTI c'était un truc dont les gars avaient commencé à parler au resto et y'avait eu comme une soirée d'euphorie, entre deux travaux du bar, où chacun s'était mis à étudier le truc. A la base, ça l'avait rendu dingue, lui. Répondre à des questions sur son téléphone ça le faisait direct retomber au collège. Mais avec cinq verres dans le pif ça avait fini par le faire marrer. Easy. Entrepreneur. Un peu psychopathe, toujours en train d'observer pour apprendre. Mais qui prend assez de risques pour se casser la gueule du jour au lendemain. Le tout résumé en quelques mots. Cami et Louis ? Jill à force de traîner avec les deux elle devait avoir son avis bien tranché sur la question. Ca l'aurait même pas étonné de la voir lâcher un buzz pépouze pour niquer leur secret à un jour du prime. Plutôt briquet pour brûler les cheveux de Rosa, ou pince pour m'arracher une deuxième dent et pouvoir encore plus me traiter d'édenté ? Il déraillait un peu le gars, sous l'impulsion du rhum coke, mais sa question au fond il la trouvait plutôt marrante et ça permettait un peu mieux de jauger l'étendue de sa dangerosité à Jill. Tu bois pas alors ? Coup de bouteille sur l'épaule.

_________________
Bill. (lundi à 21h20) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Ven 26 Juin - 6:10

Jill, c’est typiquement ce genre de nanas qui pètent un plomb pour un oui ou pour un non. Disons qu’à partir du moment où elle a décidé de pousser sa gueulante, il n’y a plus grand-chose qui peut l’arrêter, même si le coup de sang est hyper bancal à la base. Ils ont eu raison les autres candidats de l’élire meuf la plus contradictoire du chalet, parce que le manuel pour capter son fonctionnement est aussi limpide qu’incompréhensible. Santo, il doit ramer face aux messages antinomiques qu’elle lui envoie depuis quinze jours, lui disant un coup de dégager parce qu’elle s’en tape de sa tronche, puis pleurnichant pendant la chronique d’Elena parce qu’elle se sent délaissée. Jill, c’est une éternelle insatisfaite, malheureusement trop dans la vocalisation de ses problèmes pour pouvoir laisser les autres candidats peinards dans leur coin. Ce gland, il est un peu forcé d’agir pour enrailler la crise qui commence sérieusement à déborder sur les autres candidats comme lorsque la môme s’est lâchée avec son pot de crème fraîche sur le prime. Entre le départ de Lejla et son ego meurtrit par l’affaire Santo/Kara, elle n’est plus du tout bien dans ses pompes, ce qui la pousse à vouloir bully tout le monde en guise de défouloir absolument pas légitime. Dialogue de sourds entre les deux, alors qu’ils donnent chacun l’air de vouloir camper sur leurs positions. Jill, elle s’en tape un peu de si Santo s’intéresse essentiellement à elle à cause de son secret. Ce qu’elle constate, c’est surtout qu’il l’a faite passer en second plan, ce qui est le réel souci avec ses problèmes d’attention. Elle lui rebalance le pop-corn qu’il lui a lancé avec sa force décuplée par sa petite haine de gosse pleine de seum. « I don’t know. » elle glisse dans un haussement d’épaules, parce que même si elle a des tableaux façon profils MBTI des personnages de GOT enregistrés dans son Iphone, c’est toujours compliqué d’en saisir toutes les subtilités. Un peu comme dans Harry Potter avec les chapeauflous qui se trouvent à la frontière entre deux maisons, il en va de même avec les axes de certains individus. Jill, c’est facile avec sa personnalité très affirmée qui classe nettement ses tendances, mais Lejla, c’est une meuf plus subtile qui pourrait par exemple être mi-médiatrice, mi-avocate. Sans trop de surprise, Costa se fait envoyer chez les ESTP option frat boy. « Pour Cami… » Elle essaye un peu de cocher les cases dans sa tâte, mais mis à part sa certitude que la parisienne zone du côté des introvertis, pour le reste c’est un peu du random. « Qu’est-ce que tu dis des aventuriers ? » Un peu réservée, mais sensible, curieuse et capable de spontanéité. « Et Louis Entrepreneur/Innovateur. »  Les bonnes grosses personnalités de Gryffondor extraverti. A voir donc s’il est plutôt du genre sensitif ou intuitif. Il y a son petit sourire de gosse psycho qui refait son apparition face à sa question du type tu préfères… « Je t’arrache une deuxième dent. » elle déclare en laissant graviter son index près des lèvres de Santo, au niveau de la zone géographique qu’elle a justement dans le viseur pour se la jouer dentiste de film d’horreur. « Pour la symétrie. » Tant de bonté chez Jill, décidée à l’aider à augmenter l’esthétisme de sa tronche de gland. Petit regard suspicieux en coin alors qu’il essaye de lui refiler de son breuvage alcoolisé. « Ne crois pas que c’est gagné. » elle souligne en attrapant la bouteille pour se taper une rasade de rhum-coke. La môme, elle a un minimum de fierté dans sa connerie et elle n’est pas prête de le laisser réintégrer son cercle de potes juste parce qu’il sait la lancer sur les bons sujets. « Le chalet est en feu et tu ne peux sauver les occupants que d’une seule pièce. D’un côté y’a toute la bande Rosamie, Kara, Roma, Gianni etc et de l’autre il y a Costa. Qu’est-ce que tu fais ? » Et pas d'entourloupe. Jill, elle veut une vraie décision.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
Bill. (lundi à 21h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: Bill. (lundi à 21h20) — Dim 28 Juin - 12:46

Santo c'était un obstiné. Et si ce soir il avait décidé de s'approprier le sujet Jill c'était clairement pas pour se barrer la queue entre les jambes à la moindre contrariété. Alors même s'il switchait entre une attitude de môme de 5 ans qui prenait un sacré plaisir à la contredire et celle du bon pote qui savait exactement quoi faire pour éveiller son intérêt, il avait surtout pour idée de mettre à plat cette petite rancoeur qui avait explosé l'air de rien. Entre Kara et Jill il aurait plutôt misé sur Kara pour lui en vouloir, à terme. Jill, elle était capricieuse et colérique, mais les sous-entendus et accusations qu'elle lui balançait depuis quelques semaines laissaient entendre qu'elle voyait clair dans son jeu à lui. Pas du genre à se faire des illusions vis-à-vis des attentes qu'il avait de Thrown Dice. Pas d'émotions à vif exprimées. Pas de rancoeur ou de déception. Sa colère, là, elle n'avait que les couleurs de la petite crise d'attention. Y'avait le départ de Lejla, y'avait le fait qu'avec le mélange des joueurs le duo Cam/Louis reprenait son sens naturel, et Jill au milieu de tout ça elle se retrouvait un peu sur la touche. Alors Santo il se sentait un peu de devoir relier les fils qui avaient court-circuité en une semaine de séparation. Et là tout de suite il était incapable de comprendre la vraie motivation derrière cette volonté de sortir Jill de se petite crise. Mais ça le titillait et il n'aurait pas tenu plus d'un jour face à cette pseudo ignorance agressive. Le coup du MBTI c'était un coup assuré. Il avait arrêté de participer à la bataille de pop-corn qui leur vaudrait un coup de ménage en fin de soirée pour braquer son sourire sur le visage de l'américaine. Ouais, ou les inspirateurs. Du genre à s'accrocher à une cause et à des questionnements, sans vouloir être sous le feu des projecteurs. Pour Louis c'était nettement plus simple. Un bon entrepreneur à la Costa. C'était pas pour rien qu'ils s'entendaient aussi bien les deux, malgré une certaine méfiance du côté Santo qui avait tendance à toujours se méfier de ceux qui gravitaient autour de son frate'. Evidemment. Son doigt tendu près de ses lèvres il était attendu. Ca me fera une bonne raison pour me mettre des fausses dents en or. Le genre de cliché bien dégueu qui pouvaient facilement arracher un eww atterré à Jill. Avec son look marcel - bob il se dépeindrait facilement dans le décor d'une banlieue ricaine. Sinon on va me prendre pour un addict à la meth. Mode Tiger King, dont lui avait parlé Lejla. Sa petite pique de défense lui avait arraché un smile avant qu'il ne récupère la bouteille. Un peu quand même. Si c'était pas gagné, c'était au moins en bonne voie. Et Santo il payerait sans doute cette affirmation à coup de regards d'autant plus haineux au long de la semaine. Mais il ne comptait pas jouer à l'innocent face à Jill, parce qu'elle savait très bien pourquoi il était venu là. Se retrouver un lundi soir dans la salle de projection c'était clairement pas son style, alors Jill elle pouvait au moins apprécier ça pour capter l'attention qu'il lui portait. Sa petite question de psycho addict aux questions macabres pour tester son empathie elle était presque trop facile. Costa évidemment. Une autre réponse aurait été ridicule. Et au-delà du fait que ce soit Costa... En plus ils sont 15 dans l'autre pièce ils peuvent clairement se débrouiller seuls pour défoncer la porte. La vraie question aurait été une Lucia+Miki face à Costa. Là, Santo il aurait clairement pas su quoi choisir et ça lui aurait valu une forme de culpabilité ad vitam aeternam. T'as la possibilité de garder contact avec Cami et Lejla à la sortie du jeu, sauf qu'en les voyant elles tu dois aussi continuer de voir Rosamie et Kara. Tu choisis ça, où couper tous tes liens à la sortie du game ? Quitte à taper sur le personnel il y allait aussi avec sa petite formule magique.

_________________
Bill. (lundi à 21h20) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE PROJECTION-
Sauter vers: