Partagez
 

 just a boy w/cami (mardi à 13h45)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
just a boy w/cami (mardi à 13h45) Empty
Message (#) Sujet: just a boy w/cami (mardi à 13h45) — Lun 15 Juin - 14:22

You can tell me all this hist is in my mind
That I'm just spiteful, psycho

- @cami -

Encore une semaine riche en rebondissement. Elle se laisse toujours surprendre par l’ambiance des primes la Roma. Elle qui pensait naïvement que les retrouvailles suffiraient à elle-même. C’était sans compter sur les idées saugrenues de la production. Comme par exemple le fait de les mettre en paire pour les prochaines nominations. C’est peut-être la première fois qu’elle est en danger Roma, vu que Maci a déjà été plus d’une fois sur banc des nominés. Ça ne l’angoisse pas outre mesure, le seul problème c’est qu’elle se rend compte qu’il lui reste plus beaucoup de temps pour profiter de cette tribune dont elle a besoin et que les choses doivent déjà s’accélérer à l’extérieur. Elle range tranquillement ses affaires dans sa nouvelle chambre. Plus les semaines passent, plus elles retrouve dans le bas du classement Roma. Elle n’est pas vraiment étonnée, vu que la semaine dernière elle était clairement pas dans un état suffisant pour être aussi investit dans l’aventure qu’à son habitude. Elle avait même songé un instant à se retiré de la course, n’ayant plus le coeur à tout ça. Ce serait mentir si elle disait que sa vision du jeu n’était plus altéré et qu’elle reprenait de bonnes bases. Son coeur s’est un peu trop installé dans les recoins de ce chalet et elle n’est plus sûre de pouvoir sortir indemne de cette aventure. Alors qu’elle a le nez dans ses affaires, sa toute nouvelle coloc entre dans la petite chambre qu’elles partagent. « Tu tombes bien. » Elle expulse dans un sourire mutin, glissant un petit paquet artisanale dans son dos. Parce qu’elle n’avait pas été des plus en forme, mais avant quand prit le temps de faire les boutiques, avec Kara ou avec Louis par exemple. Ce dernier c’est un peu la petite surprise de l’aventure pour elle. Clairement elle n’avait jamais pensé s’entendre aussi bien avec lui et passer des moments adorables comme l’histoire de l’animalerie. Lui qui avait commencé par tenter de la noyer. « J’ai un petit cadeau pour toi. » Elle y met du suspens et tout, alors que c’est clairement pas grand chose. Elle sort de derrière son dos le petit paquet qui contient une petite boule à neige mettant à l’honneur la ville de Graz. Elle observe la française alors qu’elle déchire le papier pour en sortir le petit souvenir. « C’est pas aussi bien qu’un lapin. » Elle sait bien, que c’est pas aussi cute que la petite boule peluche que lui a rapporté Louis, mais quand même. Son regard s’écarquille alors qu’elle se rend compte que la française est toute belle dans sa robe de mariée. Elle expulse un petit rire, parce que ça lui était sortie de la tête cette histoire. « T’as pas du tout l’air à l’aise là dedans. » Elle la taquine, au delà de la trouver sublime elle reste quand même pas très à l’aise dans tout de tas de jupon.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
just a boy w/cami (mardi à 13h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: just a boy w/cami (mardi à 13h45) — Mer 17 Juin - 1:24

Roma lui tombe dessus avec la meilleure nouvelle de la journée : elle a un cadeau pour elle. La candidate sait toujours quoi lui dire pour lui faire plaisir. Elle s'installe sur son lit et tapote entre ses mains pour avoir la suite. « Parfait, moi aussi » elle ronronne en mode chaton tout satisfait en attendant d'abord le sien de cadeau. Sa partie préférée, c'est quand elle déballe le papier tout autour en mode enfant surex à Noel. Elle découvre une petite boule à neige qu'elle ne tarde pas à secouer frénétiquement pour en voir le bel effet. « Trop mims, direct sur ma table de chevet ça » elle assure en lui claquant un bisou sur la joue avant de lui tendre son paquet. « C'est une version traduite de mon livre préféré » elle souffle avec un doux sourire en espérant qu'elle apprécie. Cami l'a choisi parce que ça parle d'elles, de Roma et elle. De leur profonde envie de s'arracher à leur nostalgie pour assumer leurs choix. La poupée est persuadée que son bouquet trouvera écho chez Roma, pour des raisons différentes des siennes. « Elena avait dit que tu étais déprimée là-bas, à Graz, c'est vrai ? » questionne la môme avant de foncer en mode sur les portes ouvertes, elle préfère d'abord tester la véracité de l'info. Ses prunelles flirtent avec les siennes. « Tu veux que j'aille lui casser la gueule à ton mari, j'le fais direct » elle lui glisse dans un sourire pour lui montrer que son message n'était pas passé inaperçu aux yeux de Cami. « Mes frères et mes soeurs m'ont appris pleins de techniques de l'armée» elle lui dit mi amusée mi sérieuse. L'armée en Israël ça relève de la religion tout comme d'un sentiment patriotique d'où un service obligatoire de deux ans, homme ou femme. Sauf Cami, grâce à l'exil de sa famille en France, elle a besoin de rêver, c'est surement ça qui a creusé le premier fossé culturel avec le reste de la fratrie. Il n'empêche qu'elle n'a pas échappé par contre à une petite mise à niveau physique. L'Israël a une image moins douce que la France. Si la môme a été élevée dans une famille dite d'intellectuels se voulant pour une déconstruction des idées du quotidien (quand cela concerne les autres surtout), la culture de leur pays d'origine demeurait. Paradoxalement Cami, elle pourrait clairement se défendre toute seule, autant physiquement que psychologiquement, même si elle n'en n'a jamais eu envie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
just a boy w/cami (mardi à 13h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: just a boy w/cami (mardi à 13h45) — Jeu 18 Juin - 14:32

Baby Cams entre dans le chambre et c’est justement l’occasion parfaite pour lui offrir son petit cadeau en toute intimité. Roma expulse un sourire impatient quand elle lui avoue qu’elle a aussi un petit cadeau pour l’indienne. Mais c’est d’bord au tour de Cami d’ouvrir le siens et ses prunelles d’enfant qui déchire le paquet avec impatiente attendrit l’indienne. Elle est adorable avec ses longues mains qui s’affairent pour détruire en miette le paquet pour laisser place à son contenu. La façon dont elle a de secouer frénétiquement la boule à neige et son regard émerveillé en voyant les petits flocons qui dansent au dessus du clocher de Graz. Elle est contente que ça lui plaise et accueil son petit bisous avec tendresse. Maintenant c’est à son tour de déballer son cadeau non ? Roma est plus posée, plus calme quand elle défait un a un les scotchs qui ferment le paquet. Mais son regard trahit de son impatience. Elle relève la tête quand la française lui explique qu’il s’agit d’une traduction de son livre préféré. Ça c’est un cadeau qui vient du coeur et qui touche tout particulièrement Roma. Elle examine la couverture, un petit sourire émue au visage. « Les exilés meurent aussi d’amour. » Un titre évocateur qui ne lui dit pas grand chose, bien que le nom de l’autrice lui l’interpelle. Elle parcours rapidement la quatrième de couverture, avant de ramener le livre contre son coeur. « Merci Cami. » Elle lui susurre, vraiment touchée par son geste. « Ça me touche. » Parce que ça parle d’elles non ? Elles ont toutes les deux ce statut d’exilée de leur pays natale et Roma elle pouvait pas rêver meilleur cadeau de sa part. « J’ai hâte de le lire. » Elle ajoute avant de la prendre maladroitement dans ses bras. Elle l’adore, tout simplement. Et comme à son habitude Cami passe du coq à l’âne, fonçant droit dans le mur. Roma expulse un petit rire alors qu’elle se détache de la gamine. L’indienne pause le livre sur sa table de chevet, pour commencer à la lire dès ce soir. Elle la laisse donc continuer sur sa lancée. Elle parle de lui casser la gueule et ça la fait sourire, parce que ça fait écho à ce que lui a dit l’indienne à propos de Louis. Par contre la suite la surprend un peu plus, elle ne croit pas qu’elles ont parlé de ses frères et soeurs jusqu’ici. Et encore moins de l’armée. Elle expulse un petit sourire et s’assoit au bord du lit. « Pour une fois elle n’a pas exagérée la russe. » Elle a même un peu minimisé aux yeux de Roma, parce qu’elle était vraiment pas bien l’indienne. « J’ai songé à quitter le jeu. » Elle lui confie, chose qu’elle n’a encore dit à personne jusqu’ici. C’était seulement entre elle et sa conscience. « Tu as combien de frères et soeurs ? » Elle l’interroge alors, elle comprend qu’elle doit être la petite dernière de la famille non ? « T’es surprenante Cami, tu me fais une démo ? » Elle lui demande alors parce qu’elle ne l’imaginait pas une seule seconde balancer des techniques de militaire pour casser des gueules. « Mais je crois que pour Pavaan ce sera pas nécessaire. » Elle préfère quand même précisé, ça la mettrait encore plus dans la merde qu’autre chose si elle envoie ses copines lui casser la gueule. Et puis de toute façon il a rien à se reprocher, si ce n’est d’accepter de vivre sous l’égide de traditions révolues.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
just a boy w/cami (mardi à 13h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: just a boy w/cami (mardi à 13h45) — Dim 21 Juin - 15:33

La môme esquisse simplement un sourire quand elle comprend que le cadeau a fait mouche et s'en satisfait juste avant de tâter la température concernant l'humeur de sa pote. Roma donne raison à Elena, ce qui laisse la parisienne un brin pensive. Cami écarquille ses yeux lorsque Roma lui confie avoir penser à quitter le jeu, la môme n'arrive pas à piger. « Pourquoi ? » elle laisse éclater dans une certaine surprise. « Pense à tous ceux qui ont été éliminés alors qu'ils voulaient rester » elle se permet d'ajouter juste avant de lui proposer ses services, gratuitement en plus pour régler une partie de ses problèmes. La question de l'indienne l'étonne un peu, cela doit d'ailleurs se voir sur les traits de son minois qui se transforment quelques secondes le temps d'accuser l'interrogation. « Trois frères et deux soeurs » elle amorce la réponse parce que ça lui semblait évident que tout le monde avait intégré cette information à ce stade du jeu. Elle en parle h24. Sa mif, c'est sa vie, elle l'a d'ailleurs bien souligné pendant son magnéto de casting. Après c'est un peu à l'image de sa vie et de son intérêt qui est très régulièrement à sens unique finalement. Surtout venant de Roma qu'elle pensait quand même un peu informée sur la personne qui chasse son secret depuis quelques semaines. « Je suis le numéro 6 » elle complète même histoire de parfaire ses connaissances. Dans tous les cas, Cami, elle a clairement le comportement typique de la dernière qui a été surprotégée par une mère qui voulait pas voir son poussin s'envoler trop rapidement et un père dont elle est la pref. Cami, elle a toujours revendiquer ce petit statut de privilégié auprès de ses frères et soeurs qui n'avaient plus trop l'age de s'en soucier. « Tu sais que je suis israélienne quand même ? » Elle taquine quand même en croisant ses opales et son air curieux concernant son schéma familiale. Oui, elle préfère que les bases soient assimilées quand même. Elle hoche la têe pour lui signifiera qu'elle lui montrera quand elle se sera débarrassée de sa robe de mariée et de sa traîne de trois mètres de long qui entrave le moindre de ses mouvements, même marcher sans se prendre les pieds dedans. La môme se calme lorsque Roma fait mention de Pavaan, son mari. « Pourquoi lui ? » elle questionne simplement. « Comment a été prise la décision ? » demande parce qu'il est évident que Roma n'a jamais eu son mot à dire dans l'histoire. « Il manque à tes filles ? » elle enchaîne de son doux soprano parce qu'elle se demande quel souvenir ses filles en ont, de leur père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
just a boy w/cami (mardi à 13h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: just a boy w/cami (mardi à 13h45) — Jeu 25 Juin - 23:04

Bien sur que c’était égoïste d’envisager de partir par rapport à tous ceux qui ont été éliminés, par rapport au public et à ceux qui se battent encore ici. Mais ça avait été une réaction du coeur, comme toutes celles de Roma. Elle y avait sérieusement songé, bien que l’idée lui était apparut comme idiote. Cette nostalgie dans laquelle elle s’était noyé lui semblait plus forte que tout le reste. Et il n’était pas étonnant qu’elle ait ce genre de pensées finalement. Cami lui demande pourquoi, elle a eut envie de quitter le jeu. Elle semble surprise, bien sûr. Ce n’est pas ce à quoi Roma a habitué, avec cette résilience dans le regard. « Parce que j’ai eu peur. » Elle lui avoue alors sans trop en dire, sans savoir que d’ici quelques jours son secret serait découvert et que tout finirait par prendre sens aux yeux de la française. « Je sais, mais à ce moment là je ne pensais qu’à mes filles Cami. » Elle lui répond, comme pour s’excuser d’avoir eut une idée aussi égoïste. Mais lorsqu’il s’agit de ses filles et de son bien être à elle, elle a prit à l’être. En dépit des autres. Et c’est ce qui fait sa force aujourd’hui. La française semble surprise que Roma ne sache pas combien de frère et soeur elle a. Pourtant ce n’était pas si étonnant. Puisqu’elles n’ont jamais évoqué tout ça toutes les deux. Bien entendu, elle savait qu’elle avait une famille nombreuse et qu’elle en était la petite dernière. Mais le nombre exacte lui échappait. Et encore plus la portion de frère et celle des soeurs. Elle hoche la tête à la positive, essayant de lire le regard de la parisienne qui semble passablement vexée que Roma ne sache pas cela à son égard. Elle n’est pas certaine Roma, de la façon dont elle a prit sa question. Mais tout s’éclaire quand elle ironise sur le faite de savoir ou pas qu’elle est israélienne. « Cami. » Roma souffle l’air désolée. « Te vexe pas, je savais pas le nombre exacte de ta fratrie, c’est si grave ? » Elle questionne le visage tendre. « D’ailleurs je ne sais pas non plus comment ils s’appellent. » Ces frères, ces soeurs si nombreux. « Par contre je savais que tu étais la petit dernière. » dit-elle fièrement, pas sûre que ça suffise à se rattraper aux yeux de la française. « Je sais aussi que tu as vécu un moment en Corse, que tu ne manges pas de viande, que tu as vingt-cinq ans, que tu aimes lire, que tu travailles dans une ambassade, que tu travaillais dans le milieu de la formule un, que tu es légèrement hypocondriaque, que tu fais les plus belles grimaces, que tu es maladroite, légèrement bordélique, que t’es une petite tornade d’émotions, que ton rire me fait encore plus rire. Je sais que tu aimes poser des questions de philo, d’ailleurs je me demande si t’as pas fais des études là dedans ? Que tu viens de Tel-Aviv bien sûr, que tu portes toujours ton étoile de David. Je sais aussi que tu me kiffes vraiment beaucoup, même si je t’ai vexé avec ma question dont la réponse aurait du être connu de moi depuis bien longtemps. » Elle termine dans un sourire vague. Bien sûr ce n’est pas tout ce qu’elle sait de Cami. Il y en a encore beaucoup à dire, comme la façon dont elle fait légèrement trembler ses lèvres quand elle est vexée, ou ses battements de cils incertains quand elle a beaucoup de choses dans la tête. Et maintenant elle sait même qu’elle connait des petites techniques de l’armée, qu’elle propose d’utiliser contre Pavaan. La robe de mariée, magnifique d’ailleurs, l’empêche de lui faire une véritable démo. Mais ce n’est que parti remise. « Pourquoi lui ? Oh euh, j’imagine que c’est le faite qu’il fasse parti de la même caste, que nos deux familles sont proches depuis des années… tout ça. » En réalité elle sait pas Roma, elle a jamais posé la question. Elle s’est contenté de faire ce qu’on lui demandait. La question qui éclot sur les lèvres de la parisienne lui arrache un sourire douloureux. « Surtout à Jessie. Aujourd’hui elle me pose beaucoup de questions, elle comprend pas forcément toujours pourquoi on ne vit plus tous les quatre. Sonja, elle n’en parle pas beaucoup et je pense que ça signifie qu’il y a un manque même si elle n’a pas tellement de souvenir de lui. » Elle lui répond le regard coupable.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CHAMBRES 3 ÉTOILES-
Sauter vers: