Partagez
 

 When you're ready (mardi s6, 16h45)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
When you're ready (mardi s6, 16h45) Empty
Message (#) Sujet: When you're ready (mardi s6, 16h45) — Lun 15 Juin - 19:57

@jill
Louis lui appris les tips pour gérer bratie mis en pratique la semaine dernière. Mater des épisodes de série ou la nourrir, à la façon d'un môme qui nécessite pas mal d'attention, elle s'y connait plutôt pas mal dans ce rayon ayant quelques besoins en la matière. Cami a opté aujourd’hui pour la seconde option, ça laissera également moins de temps à Jill pour la basher sur sa robe de mariée qu’elle se trimballe déjà depuis quelques jours. Ça a tendance à vraiment la blaser cette histoire, elle est à deux doigts de taper dramatiquement un scandale à Gianni en mode pourquoi moi ? Elle s’attelle à faire des petits cupcakes avec l’aide de Maci qui est bien plus douée qu’elle, enfin tous les espoirs de la parisiennes reposent sur elle donc elle n’aura pas le choix. Cami de son côté se sent clairement plus handicapée avec sa robe qu’elle tente d’éviter de tâcher de chocolat. Bref, la préparation suit son cours avant qu'elle n'aille s'enquérir de l'endroit où loge l'ogre terrible du chalet pour la ramener tranquillement dans la cuisine histoire de l'informer que super Cami lui a préparé son goûté. Elle lui présente l'assiette de gâteaux lorsque Jill s'installe. « J’espère que tu remarqueras la spéciale dédicace » elle glisse à la benjamine, parce qu’elle s’est cassée la tête à lui faire un petit glaçage mims en référence à gossip girl, en mode xoxo avec une lettre sur chacun des quatre petits cupcakes. Cami se donne à fond pour sa môme dont elle gère la transition comme elle peut depuis dimanche même si elle craint de se prendre un revers en mode Jill super insupportable depuis le départ de Lejla. « Tu veux qu’on fasse quoi cette aprem ? » demande Cami en croisant les opales de Jill histoire de lui donner une once de pouvoir sur la suite des réjouissances. Elle a appris ça dans un livre à la con de management par le bas, ce genre de bullshit. « Je refuse d'écouter Lana Del Rey ou Ed Sheeran par contre » elle se marre histoire de baliser le terrain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
When you're ready (mardi s6, 16h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: When you're ready (mardi s6, 16h45) — Jeu 18 Juin - 19:38

Inspection du RS et des dernières news en vigueur dans le chalet. Il n’y a rien de bien nouveau en soit  à se mettre sous la dent entre Lejla/Aera qui leur font parvenir des messages d’outre-tombe ou Gianni qui ne sert à rien mis à part venir gonfler les likes des posts des autres candidats. Jill, elle prend le temps de communiquer le malaise qu’elle ressent face à la photo de Costa en mode frat dude dont les potes auraient piqués les fringues au cours de la soirée, avant de relever la tête quand elle entend la poignée de la porte menant vers l’antre des meufs célibs avec chat s’activer. Cami débarque avec sa longue robe de princesse qui donne à chaque fois envie à Jill de ricaner. Ils ont l’air tellement débiles avec Louis dans leurs vêtements de cérémonies, d’autant plus lorsqu’ils s’adonnent à des activités de bases telles que le repassage ou la cuisine. On dirait des petits personnages de dessins animés dénués de penderie et québlo dans leur storyline mariage façon Les Noces Funèbres de Tim Burton. C’est l’heure du goûter, donc la gamine, elle emboite le pas à sa Lejla de substitution sans trop broncher. « Ça te prend combien de temps quand tu veux aller pisser ? » elle demande après avoir assisté au sketch que ça a déjà l’air d’être de descendre les escaliers précautionneusement afin d’éviter de se prendre les pieds dans le tissu. Tu parles d’un enfer. « Si t’as besoin d’aide, je passe mon tour. » Askip, c’est un truc commun de missionner l’une de ses demoiselles d’honneur pour servir d’assistante robe de mariée/toilettes lors du grand jour. Tant pis pour le statut VIP de témoin, la môme, elle n’est pas prête pour le genre de tâches que ça implique, laissant volontiers le job à une Roma. Elles arrivent dans la cuisine où Cami lui présente une assiette de cupcakes en guise d’offrande. « Je vous traumatise assez pour que vous tentiez de me faire des dons afin d’apaiser mon courroux de déesse de l’émission ? » Nice. C’est vrai que Jill, elle a légèrement tendance à abuser de son passe-droit de mini-tyran puisque personne ne lui dit jamais rien. Ce n’est pas les remontrances à deux balles de Rosamie qui vont la faire sérieusement revoir sa manière de se comporter. « Trop mims, merci. » elle roucoule. Y’a quand même un doute qui persiste à propos de si la parisienne a abusé d’un elfe de maison pour cuisiner vu comment elle n’a pas toujours l’air habile de ses mains, mais anyway, c’est le résultat qui compte. Elle se choppe un X pour venir croquer dedans en même temps que Cami s’enquiert de l’activité de l’après-midi. « Je propose qu’on attribue une maison Poudlard pour chaque candidat. » La veille, Santo l’a replongée dans sa passion de faire des listes sur tout et n’importe quoi, donc Jill, elle se sent chaude pour bully ses camarades à distance grâce à ça. Après, ils pourront trier leurs camarades selon d’autres thématiques pop culture, du genre plutôt team Blair ou team Serena etc. « Déjà Maci, de ouf chez les Poufsouffle un peu neuneu qui servent à rien. » Obviously. « Tu te verrais où avec Louis ? » A moins qu'ils soient les Roméo et Juliette du monde des sorciers, séparés dans deux camps différents.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
When you're ready (mardi s6, 16h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: When you're ready (mardi s6, 16h45) — Dim 21 Juin - 13:11

Jill n'a pas opposé la moindre résistance sarcastique pour une fois, Cami s'en étonne presque mais elle mise sur l'envie de se faire nourir sans rien faire. La benjamine a toujours fait cela depuis le début. La remarque de Jill lui arrache un rictus. « Je demande à mes demoiselles d'honneur de m'aider » ses petits mignons à qui elle a choisi une robe horrible à la couleur immonde et indéfinissable pour se mettre en valeur, un classique ça. « Comme Katherine Heigl dans 27 robes » elle cale la ref, en adoptant les mêmes tics que son interlocutrice. Elle se fait un peu distraire quand à la suite. « On comprend simplement ton mood de la semaine » lâche Cami qui essaie simplement de faire plaisir à Jill, mais pas dans le but d'éviter sa colère ultime. Parce que Cami, elle sait très bien qu'elle a juste plus à lui offrir son attention pendant quelques heures pour la calmer et lui faire comprendre qu'elle n'a pas envie de dealer trop longtemps avec ses caprices non plus. Jill, elle donne l'impression d'avoir le monopole de la perte de Lejla, alors qu'ils sont plus que cela à avoir perdu une pote ici. Mais bon la parisienne s'abstient de toute remarque sur le sujet pour éviter de gérer une nouvelle crise d'adolescente. « T'as pas peur de la perdre ? » elle questionne en lui parlant du précieux qui orne désormais sa main. Elle étire un sourire lorsque Jill mentionne Harry Potter comme nouvelle activité. Cami elle est sans hésitation pour ce qui concernant le français « Louis, c'est Gryffondor pas trop de questions à se poser je pense » elle glisse direct. Le choix lui semble évident. « Il a ce petit côté valeureux/téméraire qui le met souvent dans la merde » elle annonce en s'imaginant bien un Louis tout vêtu de rouge et d'or, ça lui irait bien au teint. « Je pense être peut être plus Serdaigle » elle glisse sans trop de conviction parce que ses potes lui diraient qu'elle a tout de la Serpendard sous couverture. « Santo et Costa, tu les cases où ? » elle glisse parce qu'elle a pigé que Jill était pleine de seum contre l'alliance du Sud. « Toi t'étais du genre à être amoureuse de Drago non ? » souffle Cami à l'attention de Jill parce qu'être fan d'Harry c'est bien trop mainstream pour l'américaine. Alors que Drago, plus complexe comme perso et surtout plus difficile à positionner. Elle imagine d'ailleurs bien Jill râler devant les interprétations cinématographiques des bouquins sur les scènes manquées de son idole albinos qui auraient pu mettre en avant son ambivalence tout en clashant le manque d'éclairage d'en haut du héros principal et de son meilleur pote roux. « Ton demi-frère, tu le mets dans quelle maison ? » demande la parisienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jill
Voir le profil de l'utilisateur   
When you're ready (mardi s6, 16h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: When you're ready (mardi s6, 16h45) — Mar 23 Juin - 10:11

Cette semaine, Jill se la joue clairement petite nana imbuvable qui ne peut plus blairer personne. Faut vraiment aligner les efforts pour retourner dans ses bonnes grâces et les offrandes de Cami sous forme de cupcakes Gossip Girl, c’est un bon commencement. La môme, elle se comporte un peu comme un chaton enragé. La technique number 1 pour l’appâter, c’est de la nourrir, histoire de voir si ça va permettre de la calmer suffisamment pour qu’elle se remette à ronronner au lieu de cracher sur tout le monde. Elle engloutit le gâteau, avant qu’un sourire ne vienne squatter ses pulpeuses à l’évocation de la bague qui orne son majeur depuis plusieurs semaines. Lejla, elle a un peu déconné en lui refilant l’anneau pendant qu’elle était bourrée, parce que la gamine, elle se l’est approprié fissa ne comptant le rendre que lorsqu’elle sera suffisamment convaincue par la destinée que sa propriétaire aura décidé de lui donner. Jill secoue la tête de gauche à droite, la bouche pleine. « Je sais respecter les diamants. » Elle fait toujours gaffe à retirer la bague avant de se doucher ou de faire la vaisselle, même si cette dernière activité est franchement pas habituelle dans la petite life de gosse pourrie-gâtée de Jill. « C’est notre horcruxe partagé. » elle balance avec son petit rictus de meuf pseudo-énigmatique. La môme, elle aime bien l’idée que même si Lejla est en mode RIP depuis le dernier prime, elle continue de vivre au travers de l’anneau qu’elle porte à son doigt. Ça lui donne de l’importance, alors forcément, elle kiffe bien. Le truc, c’est qu’il va bien falloir qu’elle la lui rende. C’est une sorte d’assurance. De la même manière que Voldemort dissimule une partie de son âme dans un horcruxe pour s'assurer l'immortalité lorsque son corps en vient à être détruit, Jill et Lejla seront obligées de pointer le bout de leurs nez pour le prime révélation grâce à cette bague qui les relie. Pour rester dans l’ambiance Harry Potter, la gamine décide de lancer un quizz ambiance choixpeau magique pour dispatcher les différents candidats dans les quatre maisons de Poudlard. « Santo, c’est un Gryffondor. A défendre sa girlfriend toute fragile, là. » Nianiania, c’est difficile de grandir dans les quartiers défavorisés. Bouuh, je suis traumatisé par les guerres de gang. Please. Harlem, ce n’est pas non plus l’enfer sur terre avec sa gentrification et ses whole food à tous les corners. « Et j’imagine que Costa aussi. » Il fait un peu roublard comme ça, mais il n’est pas au même level qu’une petite Jill manipulatrice et méprisante. Forcément, avec ses traits de personnalité poussés à l’extrême, elle a du mal à se trouver des copains Serpentard. Elle a plutôt tendance à foutre les candidats dans d’autres maisons, dispatchant les gens selon sa hiérarchie personnalisée où les tolérables vont chez les Gryffondor ou Serdaigle, alors que les relou se font recaler du côté des Poufsouffle (coucou Rosamie et Carlito). De base, les deux italiens avaient débarqué avec leurs tronches de trolls prêts à foutre le boxon dans le chalet, mais ils se sont très vite vus propulsés au rang de types populaires et donc mainstream. « Tu commences à bien me connaître. » elle glisse dans un sourire à l’évocation de Drago. Stp, Harry, il glande quoi dans le premier bouquin à part devenir pote avec un roux qui sert à rien ? Jill, c’était trop le genre d’ado à écrire des fanfictions sur le blondinet pour enfin lui redonner l’importance qu’il méritait. « Qu’est-ce qu’il vient foutre-là mon DF ? » elle demande mi-suspicieuse, mi-amusée. Le gars, il est réduit à un sigle, c’est pour dire l’intérêt qu’elle lui porte. « Il ressemble à Louis. » elle se contente de lâcher dans un haussement d’épaules d’égal. « C’est mon souffre-douleur préféré, c’est pour ça que j’ai trouvé un remplaçant plutôt convaincant chez ton boyfriend. » A toujours le traiter de gland ou de plouc. Jill, ça l’avait un peu soulée de se voir imposer un frère qu’elle n’avait pas commandé, mais faut admettre qu’il lui a été plutôt utile dans sa vie. « Pourquoi il t’intéresse soudainement ? » elle demande en activant le mode full parano dès qu’on lui pose des questions privées, l’air de penser que Cami sert d’éclaireuse dans les plans de sa moitié concernant son secret.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
When you're ready (mardi s6, 16h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: When you're ready (mardi s6, 16h45) — Ven 26 Juin - 1:05

Ses opales se posent sur le gros diamant. « Elle te l'a donné quand d'ailleurs ? » elle questionne. « Au moins, on est sure qu’elle revienne comme ça » elle répond lorsque Jill contemple sa phalange nouvellement décorée. Ça lui fait penser à sa soeur qui s’extasiait sur sa bague de fiançailles à la maison et qu’elle lui glissait un peu provoc « il est sympa ton petit caillou » pour la faire redescendre un peu. Sa réponse de grosse rageuse lui arrache un sourire distrait. « Ils ne sont pas ensemble, t’as cassé leur move dès le début » elle lui rappelle dans un certain rictus amusé, en se souvenant du débriefing le lendemain de Jill sur cette scène trop awkward selon la môme qui s’était dit que son intervention devait être qualifiée d’utilité publique. Kara devait la détester depuis. Elle, elle y avait vu une porte de sortie pour détourner son attention et ses remarques sarcastiques sur quelqu'un d'autre assez facilement. « Tu t’en fous toujours d’ailleurs de ce gland ? » Cami demande en s’adaptant au vocabulaire de sa nouvelle gosse. Y a les glands, les ploucs, les tordus et le reste, globalement supportable. Elle profite d’être encore indéfinissable dans le monde de Jill. La parisienne par contre, elle s’amuse toujours autant de ses poussées de seum injustifiées contre Santo qui récolte toujours les foudres de l’américaine sans trop de raison. Parce que Jill, elle a un fonctionnement bien à elle lorsqu'elle est en manque d'attention. Qu'elle se rassure, son Santo ne lui a pas non plus parlé de Kara lorsqu'ils étaient ensemble, soit assez souvent. « Costa, il est carrément serpentard » elle cale ça là. Cami, elle apprécie vraiment l’italien mais elle ne se fait pas non plus naïve sur son caractère et sa capacité à les amener là où il le souhaite dans une certaine nonchalance. La môme se fait toute suite plus sur la défensive lorsqu'on aborde sa mif, façon danger clignotant sur son front. « T'as un trauma ou quoi toi ? » se contente de répondre Cami en croisant ses opales. « Je m’intéresse depuis le début à ta vie Jill » elle lui rappelle. Cami, elle a toujours essayé de la bombarder de questions pour titiller sa sincérité. « T’es juste trop chiante pour t’en rendre compte » ça aussi, c'est une autre vérité qui mettra pour le coup tout le monde d'accord sur le sujet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CUISINE-
Sauter vers: