Partagez
 

 sweet diamond (mardi, 14h45)

Aller en bas 
AuteurMessage
Carl
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12120-carlxphttps://www.throwndice.com/t12049-carl 
sweet diamond (mardi, 14h45) Empty
Message (#) Sujet: sweet diamond (mardi, 14h45) — Lun 15 Juin - 23:24


@cami
sweet diamond


Le retour à Hallstatt fait du bien, Carl il se serait pas vu rester à Graz une semaine de plus parce que cette séparation elle a un peu tourné au vinaigre pour lui. Il est content de retrouver le chalet et par la même occasion toutes ses petites habitudes, mais aussi de renouer avec l'autre moitié des candidats parce que les gens vraiment chill, susceptibles de moins lui casser les pieds avec sa révélation ou sa petite routine creepy, ils étaient à Linz la semaine dernière. Lui qui rechignait parfois à mettre le nez dehors ne fait limite plus que ça depuis dimanche, cet après-midi il est allé faire des photos dans le village et maintenant il prévoit de trainer dans le domaine car un beau temps pareil ça donne tout simplement pas envie de rester enfermé. Il remonte le sentier et aperçoit Cami à l'autre bout, visible de très loin dans sa tenue de mariée. Carl réduit la distance avec l'israélienne pour aller à sa rencontre car il a pas encore saisi l'occasion de lui dire comment il la trouvait et même si ça risque de lui faire une belle jambe ça apportera toujours plus quelque chose que le fait de le garder pour lui. « T’es magnifique dans ta robe ! » il lance en s'avançant vers elle et en décrochant son plus beau sourire au passage. Une vraie princesse, comme sortie tout droit d’un conte.. ou d’une légende arthurienne car ça l’inspire Carl de la voir ainsi vêtue, il vient de voyager six ou sept ans en arrière dans sa tête là c’est puissant. « Les manches et tout ça me fait penser à Dame Morgane dans Merlin, une série qui passait y’a quelques années mais tu dois pas connaître. » Et accessoirement la seule qu’il ait vraiment regardé durant sa courte existence car on le sait, Carl il est pas trop branché séries et il avait pas la télévision chez lui non plus donc faut imaginer qu'il craquait les épisodes en douce sur son ordi quand sa connexion merdique le lui permettait, c'est ça d'habiter dans un trou paumé en Irlande. Merlin c’était sa came durant ses années collège, le rendez-vous immanquable de ses après-midis du samedi mais s’il s’est autant pris de passion pour le feuilleton britannique c’est avant tout pour les beaux yeux de son héroïne, on va pas se leurrer. « C’est mon actrice préférée qui la jouait ! » il s’exclame en omettant de préciser le nom de celle-ci comme si tout le monde avait la ref alors qu'officiellement y’a que Jill qui sait qu’il crushe depuis un paquet d'années sur Katie McGrath et que la plus belle femme du monde à ses yeux c’est elle. Sans débat possible. D’ailleurs si on l’écoute cette femme c’est la fierté de son pays alors qu’en vrai elle a pas une filmographie de fou et ce rôle, c’est limite son plus connu à ce jour. Il se reconcentre sur la robe de Cami qui n’en finit pas de l’éblouir, faut dire qu’en plus d’être impressionnante elle est sacrément bien portée. « Négocie avec la prod pour pouvoir la garder après, ce genre de robe il paraît que ça coûte une blinde et ça te fera un truc en moins à acheter pour le jour de ton vrai mariage. » il souligne, et pour lui en toute logique à partir du moment où on leur refile un truc à revêtir pendant toute une semaine y’a peu de chance que William vienne le réclamer une fois qu’ils auront bien transpiré dedans. Ce serait bizarre, et ils peuvent sûrement se permettre de les laisser repartir avec car il doute que ça vienne à leur manquer dans la prod. « Ça va peut-être lui donner des idées à Louis. C’est le genre à vouloir se marier ou pas d’ailleurs, tu sais toi ? » Si quelqu’un est supposé détenir cette info-là ici il se dit que c’est elle, il pourrait tout aussi bien demander au principal intéressé mais il doit être en train de se fighter avec Gianni quelque part là alors il voudrait surtout pas déranger. « Désolé je parle beaucoup mais moi les mariages ça me fait grave rêver. » il tente de tempérer son enthousiasme car si Cami avait déjà du mal à dealer avec son gage de la semaine c’est l’overdose qu’elle risque là avec l’irlandais. Il veut pas être lourd Carl avec cette histoire mais ça lui fout des étoiles dans les yeux il y peut rien. Y’en a qui rêvent d’avoir une belle baraque ou toute une flopée de rejetons et y’a lui, qui espère pouvoir un jour passer la bague au doigt d’une fille qui voudra bien faire sa vie avec un mongole dans son genre. C’est hautement symbolique pour lui alors s’il devait tout miser sur un life goal ce serait celui-là. Il délire peut-être complètement Carl mais en ce moment il se raccroche à ce genre de choses pour pas couler, ça le rassure de se tourner vers l’avenir aussi incertain soit-il quand le présent est aussi moche.

_________________
"Come on Superman,
say your stupid line"

Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
sweet diamond (mardi, 14h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: sweet diamond (mardi, 14h45) — Mer 17 Juin - 19:41

Clope entre son majeur et son index, elle déambule façon fantôme du village avec sa robe blanche toute vaporeuse, il ne lui manque plus que la couronne de fleurs et tout est bon. Une volute de fumée s'échappe de ses pulpeuses avant qu'elle ne se retourne, alertée par des bruits de pas. Ses opales se confrontent à un Carl venant à sa rencontre pour la complimenter. « Merci, c'est gentil » elle ronronne en se mettant un peu à tourner sur elle-même, jouant avec la fluidité du tissu en mouvement, comme pour lui laisser l’occasion d’admirer un peu plus sa nouvelle dégaine imposée. « Par contre, ce n'est pas la plus pratique, mais je ne me voyais pas une robe meringue tu sais » glisse Cami en s'imaginant une robe super kitsch et bien encombrante. Il la compare ensuite à Morgane, la parisienne se contente de laisser transparaitre son ignorance sur son minois sans trop s'avancer. Néanmoins elle capte vite le délire de Merlin quand même et c'est vrai que la tenue s'y inscrit bien. « Je connais pas, c'est ta série préférée aussi du coup ? » questionne la poupée en cherchant son regard. Carl lui glisse qu'elle pourrait tenter de voir avec la production pour garder sa robe. « Je n’ai pas trop dans l’idée de me marier plus tard, tu sais » elle annonce histoire de lui briser ses rêves de l’imaginer Madame Louis un jour. « Mais ça pourrait me faire un souvenir » elle tempère dans un léger sourire en haussant les épaules dans une certaine nonchalance. « Je ne suis pas très romantique » elle se marre parce qu'elle a une approche très juridique du mariage et pas du tout symbolique. « On n’en n’a jamais parlé. Surement parce qu’on ne s’est jamais senti concerné par le sujet » lâche très honnêtement la môme en croisant son regard et au fond ce manque de communication l’avait toujours bien arrangé. « Louis vit au jour le jour » dans une absence de projection, tout comme elle, c’est ce qui avait fait qu’au début, ça matchait bien. « D'ailleurs please lui pose pas trop de questions sur ça, je veux pas qu'il développe une angoisse à la fin de semaine » elle glisse plutôt sérieuse parce que la môme craint que cela soit le cas. « Je suppose donc que tu comptes te marier plus tard ? » elle glisse dans un sourire. « Sinon assez parlé de moi, ça va toi ? » demande Cami en le regardant. Y a pas mal de choses qui se sont passées, la révélation de son demi-secret, une explication douloureuse ou simplement houleuse avec Rosa et elle se demande s'il arrive à dealer avec tout ça. Cami était restée un peu extérieure à tout cela, parce que la seule fois où elle a osé poser une question, on lui avait plus ou moins dit qu'elle s'était inventée un caractère sur un prime, cela avait pris des proportions ridicules. Comme tout ce qui se passe ici, le dernier prime est une bonne illustration de ce phénomène malsain. « Content d'être resté, même si tu étais le premier à ne pas y croire ? » parce que c'est ce qu'elle avait cru comprendre entre quelques hashtag sur le RS ou le débriefing d'un Louis plutôt complet sur sa semaine. Le truc, c'est que si Carl ne croit pas un peu en lui, personne ne pourra le faire à sa place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Carl
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12120-carlxphttps://www.throwndice.com/t12049-carl 
sweet diamond (mardi, 14h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: sweet diamond (mardi, 14h45) — Ven 19 Juin - 0:51

Ses yeux suivent avec émerveillement les ondulations du tissu vaporeux blanc pendant que Cami en joue devant lui. Il peut que la croire quand elle souligne le manque de praticité de sa robe, même si pour le coup Carl il est bien plus fan de cette coupe raffinée que des robes bouffantes aux mille froufrous qui doivent juste s’apparenter à un enfer pour passer les portes. « Franchement c’est plus joli et original ce que t’as là. » il remarque dans un énième sourire, définitivement convaincu par cette incarnation de la mariée par Cami. Il sait pas si elle a eu l’occasion de choisir sa robe elle-même ou pas mais si c’est la prod qui a d’instinct misé là-dessus il semblerait qu’ils aient eu du pif. Merlin ça parle pas à la parisienne et il est pas surpris, peu de candidats doivent avoir la référence ici car même si le show s’est au final pas mal exporté ça a toujours été diffusé sur des chaines très secondaires ou carrément dédiées aux ados. Et justement, Carl, il était en plein dans cette période-là de sa vie quand ça passait. « Plutôt la série de mon adolescence parce que ça fait super longtemps que je regarde plus, et que c’est fini d’ailleurs. » Il se repère pas hyper bien dans les années Carl mais il sait que ça fait un moment que les acteurs ont rangé leurs costumes arthuriens et rejoint d’autres projets, pour ceux dont la carrière s’est pas stoppée en même temps que le show. « T’as une série préférée toi ou t’es comme moi, franchement larguée par netflix et compagnie ? » il l’interroge réellement curieux pour le coup et avec un léger besoin d’être rassuré, aussi. Il se rappelle du début d’aventure quand on le comparait à Joe Goldberg et qu’il était pas foutu de dire qui c’était, pour parer à son ignorance il était parti questionner Michaela et elle s’était montrée bien plus à jour que lui pour ces trucs-là malgré leurs vingt ans d’écart. Bon elle a une fille à peine plus vieille que lui, ça aide aussi. « Oh, d’accord. » il réplique d’une voix teintée d’une légère déception lorsque Cami déclare ne pas vraiment envisager le mariage plus tard. Il a parfois du mal à assimiler le fait que ça ne fasse pas rêver tout le monde Carl, tellement dans sa tête c’est un goal à atteindre dans une vie. « Une angoisse carrément ? » il s’étonne au sujet de Louis qui vit au jour le jour, ça il l’avait remarqué, mais qui n’a pas non plus le couteau sous la gorge pour se marier pour de vrai. Il sait quand même que l’engagement fait peur à certains mecs bien qu’il ne prétende pas comprendre pourquoi, y’a des trucs qui lui échappent un peu et cette réticence à franchir des grands caps dans une relation plutôt populaire à leur époque en fait partie. « Mais okay je lui en parlerai pas. J’ai pas trop fait gaffe à son costume encore mais je suppose qu’il est très classe lui aussi. » C’est surtout qu’il s’est plus naturellement attardé sur la robe de Cami depuis dimanche, un gars en costume il peut en voir au moins un à chaque prime alors qu’une robe de mariée c’est quand même pas tous les jours qu’il a l’occasion d'en voir une portée. Il étire alors un plus large sourire. « Vous êtes vraiment beaux ensemble. » et c’est dit sincèrement, parce qu’aujourd’hui y’a pas de plus beau duo que le leur ici. Le public les a plébiscité dans le cadre des awards en tant que couple qu’il voulait à tout prix voir se former et Carl, sans grande surprise, il se range complètement du côté de ce ship hyper attendu sur lequel tout le monde se prend à miser sans grand risque à présent. Cami l’interroge sur ses propres projets en rapport avec le mariage, car elle a capté qu’il se contentait pas d’en rêver pour les autres. « Moi ? J’aimerais trop oui, mais c'est pas du tout gagné ça. » il balance dans un haussement d’épaules assez fataliste. Il va devoir grandement mûrir et évoluer s’il veut toucher ce rêve du doigt un jour, et bien sûr trouver sa moitié car tout seul il ira pas bien loin le bonhomme. Carl il s’en remet encore et toujours au destin, il considère que ça se fera si ça doit se faire mais en l’état il a un peu l’impression de s’accrocher à un rêve qu’il concrétisera jamais. Trouver l’amour sera une étape incontournable pour ça et pas celui qu’il convoite à travers les millions d’histoires qu’il se raconte. Non, l'amour le vrai, ressenti dans les deux sens. Et là tout de suite le simple fait de l’imaginer sonne comme une grosse blague dans sa tête tellement il n'y croit plus. « J’ai connu pire on va dire. » il finit par expulser quand elle considère qu’ils ont suffisamment parlé d’elle et que la conversation dévie sur comment il se sent. Genre la semaine dernière le même jour à quelques heures près il était à ramasser à la petite cuillère l’irlandais après son entrevue avec Rosamie qui l’a tout simplement tué et tué dans un même temps tout, ou presque tout, ce qu’il pouvait éprouver pour elle. « Heureusement qu’il y avait Louis, Kara et Costa avec moi à Graz sinon j’aurais vraiment pu partir en vrille je crois. » Trop de choses lui sont arrivées dans la tronche en même temps il a vraiment frôlé l’overdose, et sa réaction un peu désespérée sur le balcon n’était ni plus ni moins qu’une tentative d’échapper à tout ça. Il voulait pas crever Carl, il souhaitait juste que ça s’arrête et retrouver un peu de sérénité pendant que tout se cassait littéralement la gueule autour de lui. Les trois camarades mentionnés étaient là pour le tempérer et se sont plutôt abstenu de le juger sans toutefois fermer les yeux sur le problème ni lui dire ce qu’il voulait entendre. C’était appréciable et c’était ce genre de réaction qu’il espérait Carl. Il voulait pas qu’on l’applaudisse lui, juste qu’on reste un peu logique parce que le délire de lui tourner subitement le dos comme si le truc du stalker était pas sous leurs yeux depuis le début c’était insensé. Jill non plus ne l’a au final pas vraiment jugé sur sa révélation mais ces jours-ci il sait pas trop s’il la boude ou pas, elle a des phases chelou qu’il comprend pas et qui le fatiguent un peu à la longue. Il sourit avec modération quand Cami évoque son sauvetage, et son mood défaitiste de la semaine passée. « J’suis content ouais ! Même si je comprends pas trop la logique derrière les votes, les gens sont bizarres. » Déjà les semaines d’avant les résultats des votes l’avaient plus d’une fois laissé songeur, quand Izïa ou encore Natéo étaient sortis notamment. Là c’est l’élimination d’Aera qu’il parvient pas à s’expliquer, et puis se dire que des gens dehors ont dépensé des sous pour le faire rester c’est perturbant aussi. « Dans ma tête en arrivant sur le prime dimanche j’étais déjà dehors. » il confirme alors dans un haussement d’épaules car il voit pas pourquoi il s’en cacherait aujourd’hui et ferait le mec au final pas si étonné. « Je vais grave m’en vouloir par contre cette semaine si j’entraîne Santo dans ma chute. Le pauvre il a tiré le lot moisi. » Carl il se fait aucune illusion, il se doute bien que quand William a commencé à parler de nominations en binôme tous ses camarades ont prié en leur for intérieur pour ne surtout pas récolter le boulet de service. Il a conscience de pas être un cadeau à ce stade, où tout le monde espère un peu le faire sauter y compris ceux qui se complaisent dans une certaine hypocrisie à son égard en le pensant trop bête pour capter leur manège. « Ça te fait peur toi la nomination ? » il questionne Cami en croisant son regard et à ses yeux l’israélienne fait partie des candidats les plus safe du game car elle est aimée de tous et bien trop chill pour prendre part aux embrouilles. Si quelqu’un a pas trop à s’inquiéter là tout de suite il suppose que c’est elle mais tout le monde est un peu en droit de s’en faire quand la prod décide de chambouler le système et de lier le destin de chaque candidat à celui d’un autre.

Citation :
c'est long pour rien sorry troll

_________________
"Come on Superman,
say your stupid line"

Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
sweet diamond (mardi, 14h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: sweet diamond (mardi, 14h45) — Sam 20 Juin - 17:17

« J'aime bien This is us en série, tu connais ?  » elle l'interroge en lui lançant un regard en biais histoire de voir si elle doit préparer un petit résumé qui s'annonce un peu complexe vu la multiplicité des personnages. M'enfin, une série sentimentale à l'image de Cami au fond. Ils abordent le sujet Louis qui est pour le coup moins facile à gérer. « Pas une angoisse, mais tu sais il a un esprit assez contradictoire parfois, plus il se sent poussé dans une direction plus il va faire l'inverse par principe  » explique la môme, parce que Louis, il a un sale caractère au fond, c'est d'ailleurs à cause de cela qu'il est sur le banc des nominés depuis deux semaines. Et encore, Cami le trouve un peu adouci ici, c'est dire. « Surtout que ça se passe beaucoup mieux en ce moment entre nous, je n'ai pas trop envie qu'il me lance des scud parce qu'il en peut plus de nos tenues et des questions sur le mariage » voilà comme ça Carl sait tout. La môme écoute avec attention son camarade. « Pourquoi tu dis ça ? Tu n'as que vingt ans » elle amorce dans un sourire, faut pas vouloir tout tout de suite. « et toute la vie pour te trouver quelqu'un qui te correspondra » Cami amène avec nonchalance. « Dans ma religion, chaque personne est liée à sa moitié d'âme avant la naissance, faut juste de la patience » elle lui souffle dans un sourire. Parfois les gens mettaient une vie à la rechercher en passant à côté de belles histoires, préférant lorgner sur ce Graal, parfois un coup de foudre arrivait comme avec ses parents qui se quittaient plus depuis les 16 ans de sa mère. Tout est possible. La conversation dérive sur la semaine qu'il a passé à Graz et forcément à l'entente de ses maux, elle fronce automatiquement les sourcils. Cami ne veut pas chercher dans le plus dramatique mais la remarque de Carl s'y prête malheureusement trop bien. « Ça aurait pu aller jusqu'où ? » demande sobrement la parisienne. « Tu es suivi à l'extérieur ? » ajoute la poupée de son doux soprano sans aucun jugement, parce qu'elle est la première à se pointer chez sa psy lorsqu'elle a besoin de parler et qu'elle estime que personne n'a pas les épaules pour supporter ses névroses et lubies en tout genre. « J'connais quelqu'un de super si un jour tu déménages en France » elle lâche dans un sourire avant qu'ils n'abordent le sujet des nominations et du sentiment de Carl vis à vis de ces dernières. « Y a pas de logique de votes non ? » pose Cami lorsqu'il dit qu'il ne comprend pas les derniers résultats.  « Tu penses qu'Aera aurait du rester ? Cela voulait dire que tu imaginais qui dehors, à part toi ? » parce que malheureusement, c'est un peu cela le deal. Il est vrai que Cami avait été la première étonnée du départ de la coréenne qui occupait une place non-négligeable dans le jeu au moins au niveau de la chasse au secret. Mais cela ne restait que son avis qui ne semblait apparemment pas partagé à l'extérieur. Ses opales croisent celles de Carl avant de prendre une dernière taffe de nicotine. « Justement je ne comprends pas, pourquoi tu étais si persuadé de sortir ? » demande très sincèrement la candidate. Pourquoi ? C'est quand même super étrange de préparer sa sortie sans trop se battre quoi. « T'as des indics dehors qui te renseignent sur ta position dans le cœur du public ? » elle se marre pour lui dire qu'il n'a aucune emprise sur ce qu'il se passe et il vaut mieux ne pas la jouer défaitiste, c'est limite plus mal perçu qu'autre chose.  « Tu penses que les gens ont une mauvaise image de toi dehors ? » questionne délicatement la parisienne. Elle s'octroie quelques secondes de réflexion. « Peur, non  » corrige Cami.  « Forcément ce n'est pas agréable de se sentir sur la sellette après c'est un peu un passage obligé au bout d'un moment pour continuer à avancer dans le jeu » elle lance sincèrement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Carl
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12120-carlxphttps://www.throwndice.com/t12049-carl 
sweet diamond (mardi, 14h45) Empty
Message (#) Sujet: Re: sweet diamond (mardi, 14h45) — Mar 23 Juin - 19:43

Cami lui sort un nom de série qui ne lui parle évidemment pas et à nouveau ça le frustre, parce qu’à tous les coups le truc est méga connu et il est le seul gland à qui ça ne dit rien. « Non ça parle de quoi ? Et pourquoi t’aimes bien ? » Le bonhomme retrouve sa curiosité habituelle et quelque chose lui dit que la série en question est très différente de l’univers de Merlin, bourré de magie et clairement à l’image de tous les trucs fantasques qui lui passent par la tête. Alors This is us il s’attend à ce que ça lui évoque un peu Cami, ne serait-ce que dans l’ambiance du show si elle pousse les détails jusque là. Bon, faut donc éviter de trop titiller Louis avec cette histoire de mariage parce qu’elle redoute qu’il ne gère pas au mieux ce genre de pression. Cami laisse échapper que les choses s’arrangent entre eux et bien évidemment Carl bondit sur l’info. « Oh ? Beaucoup mieux comment ? » il demande alors qu’un sourire vient progressivement étirer ses lèvres. Ça lui fait plaisir de savoir que ces deux-là sont sûrement en train de renouer, vraiment, mais une part de lui s’enfonce aussi un peu plus dans l'affliction de voir les autres se rapprocher, se retrouver, quand de son côté il n’est qu’une âme esseulée au cœur en morceaux dont personne ne veut. L’israélienne note son défaitisme décidément de mise en toutes circonstances, ici pour le mariage qu’il convoite mais qui dans sa tête n'est vraiment pas près de se faire. « Ma vie elle sera peut-être courte, on sait pas. » il balance avec son optimisme légendaire, en se voyant déjà connaître une fin prématurée sur fond de cancer ou d’AVC - mais pas de balcon, au risque d’en décevoir certains. « J’suis pas dans la religion moi tu le sais je crois, j’ai quand même le droit de croire à ça ? » Les moitiés d’âmes ça lui parle complètement, il s’en remet beaucoup à ces trucs-là Carl pour se rassurer et garder foi en l’amour notamment mais il voudrait pas emprunter des croyances sans permission. Il sait pas si en tant qu’agnostique il peut adhérer à ces idées, c’est un peu bête comme questionnement mais c’est vraiment ce qui le turlupine là tout de suite. « Et ça veut dire que toi t’y crois. » il suppose sans grand risque puisqu’elle vient d’évoquer sa religion, il l’inclut donc naturellement dans cette façon de penser. Cami lui demande jusqu’où il aurait pu dériver à Graz et il sent l’atmosphère se plomber d’un coup, cette histoire de balcon n’en finit vraiment pas de planer sur son aventure comme un grand nuage noir. « J’aurais sûrement fini par péter un plomb dans mon coin, style m’enfermer dans une pièce pendant des jours et entamer une grève de la faim. » Ce qui n’a quand même rien à avoir avec les réactions explosives dont on le croit capable ici, simplement parce qu’il a enjambé un garde-corps dans un moment de perdition mentale. Se faire du mal y’avait peu de risque, et faire du mal aux autres jamais de la vie. Carl c’est vraiment pas un violent donc quand ça explose il va plutôt avoir tendance à s’éteindre et à se laisser crever, loin des gros pétages de câbles dans lesquels d’autres pourraient certainement s’illustrer à base de lancers de chaises et d’assiettes volantes. « J’suis pas suivi non, j’ai juste consulté un psy une fois y’a genre.. un an. Et c’était assez. » Son regard est furtif et sa voix monotone, alors que ça semble partir d’une bonne intention de Cami. Il arrive juste pas à gérer tous ces candidats qui lui conseillent de consulter dernièrement, trois rien que cette semaine, ça le flingue. À la longue il sait plus si c’est vraiment bienveillant ou si on cherche à lui faire passer un message du style va te faire soigner espère de gros taré. « Je vais rester en Angleterre ou retourner en Irlande, mais j’me sens pas de vivre ailleurs je t’avoue. » il confesse à Cami qui vient d’évoquer un éventuel déménagement en France un jour pour lui. En ce moment il entend certains candidats projeter de bouger et il se retrouve pas là-dedans, cette aventure bizarrement ça a pas trop éveillé d’envies de voyages en lui. « Et puis si vraiment je devais voir quelqu'un, y'a moyen que Costa me file un contact sur Londres. » Un pote à lui apparemment, c'est ce qu'il a proposé pendant leur confrontation. Carl il sait pas encore s'il va saisir cette main tendue de l'italien car le concernant il sait que c'en est une, il doute beaucoup de ce que ça pourrait réellement lui apporter. Il hoche la tête avec énergie quand elle lui demande si à ses yeux Aera aurait dû rester, c'est juste une évidence. « Je pensais sortir avec Lejla, mon prono c’était celui-là. » il répond en toute honnêteté puisqu’elle lui demande. Il voyait vraiment les autres candidats, Aera comprise, comme safe et il était surtout persuadé que n’importe qui pourrait le sortir. Pour Lejla il se basait surtout sur le fait qu’elle était plutôt discrète même si elle existait sacrément plus que lui dans le jeu, dans sa tête ils auraient fait un beau duo de sortants. Cami comprend pas pourquoi il était si sûr du destin que le public lui réserverait, surtout qu’il était pas censé savoir comment se portait sa popularité dehors. « Hum.. c’est sûrement le bon moment pour avouer que je suis Gossip TD et qu’effectivement j’ai des infos que vous avez pas. » il balance l’air de rien avant de croiser le regard de l’israélienne et de se trahir dans un sourire. Quel déconneur ce Carl, c’est à se demander pourquoi on lui a pas filé l’award du candidat le plus drôle. « Je blague hein. » il précise quand même, alors qu’il doit être loin d’avoir ne serait-ce que semé le doute dans l’esprit de Cami avec cette confidence sortie de nulle part et pas crédible pour un sou. « J’ai jamais été un gars très populaire moi tu sais, et si je croyais mes chances de survie totalement nulles c’est aussi parce qu’il y avait une concurrence de fou en face. » Des pointures du jeu clairement, c’était impressionnant pour le bonhomme qui affrontait sa première mise en danger et vraiment si on lui avait dit avant l’annonce des résultats qu’il raflerait  le plus gros score il se serait bien marré. La nomination ça fait pas trop peur à Cami qui le voit comme un passage obligatoire dans une aventure. « Et pourtant il paraît que certains arrivent au bout sans avoir jamais été en danger, c’est dingue. » il commente sans référence en tête puisqu’il est pas du tout calé en anciens candidats, il se contente de sortir ce qu’il sait. « T’es bien partie pour aller au moins en demi toi, tu réalises ? » Carl on lui enlèvera pas de la tête que son ex coloc va aller loin, pour lui c’est écrit et c’est pas un hasard si elle s’est jamais retrouvée sur le banc encore. Elle coche toutes les cases pour tuer le game et viser au minimum le top 8, s’il se goure pas sur le nombre de candidats composant la demi. « Tu sais déjà ce que tu feras de l’argent que tu valideras ? » il ajoute en reposant ses yeux sur elle avec curiosité. Ça c’est la question qu’ils se poseront bientôt tous, en tout cas quand la validation des cagnottes deviendra très concrète même s’il se doute que certains savent ce qu’ils feront de leur argent depuis le premier jour car y’en a qui sont ici pour ça, faut pas l’oublier.

_________________
"Come on Superman,
say your stupid line"

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SENTIER À TRAVERS LE VILLAGE-
Sauter vers: