Partagez
 

 Cortez the killer. (mercredi, 17h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Cortez the killer. (mercredi, 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Cortez the killer. (mercredi, 17h30) — Mer 17 Juin - 1:37

@rosamie

Après une longue journée globalement passée entre mecs, à voguer de Louis, à Gi, à Santo et même à Carl dans un élan de sociabilisation intense, Cos il se retrouve perché sur son lit, son poster Maci coincé sous le bras et un rouleau de papier collant dans la main. Clairement, l'après-midi se termine et il s'emmerde à attendre le match de ce soir, alors il lui est passé dans la tête l'étrange lubie d'accrocher son petit cadeau au mur de la chambre qu'il partage avec Rosamie. C'est un peu débile voire gênant vu les circonstances accompagnant l'obtention du poster, mais Costa, il se laisse pas mettre à terre par ce genre d'événement imprévu et malheureux. ça le fait trop marrer d'imaginer voir la tête de Maci sur le mur tous les matins en se réveillant et ça surpasse limite toutes les tensions qui pourraient subsister de cette nomination. Il a décidé d'arrêter de se prendre la tête pour tout ça, en réalité. Maci, il lui a expliqué clairement les choses, pourquoi il s'était retrouvé à la nominer et pas un autre au milieu des possibilités à Linz. A partir de là, ce n'est plus entre ses mains à lui mais entre les siennes. Rosamie, elle débarque dans la chambre au moment où il délie le poster pour le plaquer au mur contre lequel est collé son lit et prendre les mesures d'un oeil absolument non expert. Il quitte son petit bricolage mental pour reporter son attention sur elle. « Je refais la déco, ça te pose pas de problème ? » il s'amuse de façon totalement rhétorique, parce que clairement, il est décidé et ce n'est pas l'avis de Rosa qui l'empêchera d'accomplir sa stupide tâche. Mais si Rosa consent à le tirer efficacement de son ennui, il accepte de reporter son ouvrage. « Dis-moi juste si c'est droit » il indique en se décalant, les mains collées au mur pour maintenir le poster bien à plat. Putain que c'est ridicule. C'est probablement le seul bouffon du chalet à en avoir quelque chose à branler de ce poster. Elle le guide gentiment, Rosa, pendant qu'il découpe une bande papier collant qu'il pose sur l'un des coins supérieurs de l'affiche. « Alors, t'as eu des embrouilles à cause de tes nominations ? » il demande finalement, parce qu'au fond, Rosamie, elle s'est tapée le même genre de gage à la con que lui, avec ses bretzels. Il ne se souvient déjà plus qui elle a nominé, comme quoi, c'est pas si important, dans le fond. A part Carl. Et il imagine fort bien le genre de réaction qu'il a dû avoir, en apprenant ça.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
Cortez the killer. (mercredi, 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: Cortez the killer. (mercredi, 17h30) — Ven 19 Juin - 20:14

cette semaine, elle est perturbante vis-à-vis de pleins d'aspects : entre les nominations en binôme, ton classement dans les personnes les moins appréciées du chalet et ton combat constant avec Carl depuis le début de la semaine, tu passes pas la meilleure semaine de ton aventure. t'es crevée à force de penser et clairement, tu serais pas contre une petite sieste pour essayer de passer à autre chose au plus vite. t'as pas très envie que tes pensées viennent rendre ta sieste agitée mais au moins, t'auras tenté de faire quelque chose. tu entres dans la chambre et découvre Costa avec la tête sur le visage d'une Maci sur papier glacé. tu fronces les sourcils face à la scène, un peu surprise mais ton aventure dans Thrown Dice n'a jamais été autre chose que des moments étonnants qui se sont enchaînés à toute allure. sa question te fait sourire, amusée par cette situation après avoir saisi les tenants et les aboutissants de ce moment d'aménagement décoratif. beaucoup..., tu réponds sur un air pas du tout sérieux. vous partagez une chambre et s'il a envie de mettre le visage de Maci au-dessus de son lit, c'est pas toi que ça regarde, vraiment pas. il te demande de lui dire si c'est droit, alors tu te poses au pieds de son lit et tu regardes le poster pour le guider. alors, mets le côté gauche un peu plus haut. et si tu veux un alignement avec le lit, faut décaler un peu sur la droite le poster. pendant qu'il s'exécute, tu continues de le guider pour que ce soit parfait. allez, t'es bon j'crois. tu finis par lancer dans un sourire satisfait avant d'aller te poser sur ton lit. et Costa est fidèle à lui-même lorsqu'il te demande si t'as eu des soucis vis-à-vis de tes nominations. ça te fait rire tellement il tape toujours droit dans le mile avec ses questions. léger. tu commentes en te laissant tomber sur le dos. Carl est venu me confronter sur le sujet dès lundi. je lui ai expliqué ma logique, mais évidemment ça s'est transformé en un règlement de comptes. et Carl n'avait pas tout à fait tort dans ce qu'il t'a dit sur toi-même. ça te fait mal de le reconnaître, mais c'est le cas. tu soupires en regardant le plafond. j'ai le sentiment d'être une mauvaise personne. tu lâches d'un air las. t'as eu des soucis toi ? tu demandes finalement en relevant légèrement la tête pour apercevoir son visage.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
Cortez the killer. (mercredi, 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: Cortez the killer. (mercredi, 17h30) — Mar 23 Juin - 14:20

Comment il s'est retrouvé là, à vouloir afficher ce poster débile au-dessus de son lit, c'est un grand mystère motivé par l'ennui et le besoin viscéral de se remplir la tête avec un but ou tout simplement des conneries. C'est d'autant plus stupide que c'est toujours archi chelou, la situation avec Maci, malgré leur conversation de la veille. Tout ça, au final, ça a juste mis en évidence qu'ils ont deux manières de jouer qui sont très différentes. Pas forcément incompatibles à ses yeux à lui mais il a probablement le bon rôle aussi, à se laisser guider par sa tête. Mais c'est juste sa façon d'être, que ça soit ici ou à l'extérieur. Maci, elle a juste découvert quelque chose qui est intrinsèque à lui et qu'elle a pas forcément apprécié. La vie, c'est ça. Rosa, elle a probablement eu son lot d'emmerdes aussi, à devoir balancer ses nominations à tout le monde en plein prime. Il pige même pas que ça puisse être sujet à débat ou à emmerdes, en vrai. Ils sont tous là pour jouer, ils ont signé un contrat, ils savaient tous en arrivant qu'à un certain stade de l'émission, ils devraient faire des choix dont ils se seraient bien passés. Mais ce qu'elle lui sort, Rosamie, ça le laisse pas mal interdit. Pas le passage sur Carl qui a joué les bouledogues en apprenant ce qu'il a dû prendre pour une trahison de la part de sa petite obsession perso, mais plutôt le passage après. Une mauvaise personne ? « Parce que t'as nominé quelqu'un dans un jeu où il faut nominer des gens ou parce que t'as pas envie d'être le dommage collatéral de sa santé mentale ? » il relève, sans chercher à cacher sa perplexité. Costa, il apprend comme tous les autres à faire avec son cerveau retourné, à Carl, il apprend à son rythme ce que ça implique sur sa volonté ou ses capacités à en avoir. Il n'a jamais caché tout ce que ça lui inspirait, dès le début, après cette conversation qu'ils avaient eue tous les deux. Ménager Carl sous prétexte qu'il est fait de porcelaine, c'est pas son truc. Il préfère appréhender le très bon comme le très mauvais sans prendre de pincettes. Et si ça implique de devoir le faire avec Rosamie aussi, il le fera. Il s'est jamais gêné et ne se gênera jamais pour être franc. A côté, ça l'empêche pas de parler avec Carl pour essayer de comprendre ce qu'il a dans la tête, ça l'empêche pas de lui filer des contacts, ça l'empêche pas de reconnaître qu'il a pas eu une vie facile et qu'il est courageux à certains degrés. Pour Cos, c'est pas lui rendre service de tout accepter, ou de lui envoyer un double message en l'engueulant puis en le brossant dans le sens du poil après. « Rosa, honnêtement, je te le dis avec toute l'affection que j'ai pour toi, mais je t'aurais prise pour une conne si tu l'avais pas nominé et engueulé » il soupire avec un petit regard entendu, en retombant de son lit pour s'y asseoir, face à elle. « T'as le droit de penser à toi et de ne pas avoir envie de dealer avec ses problèmes. Son obsession, ça le regarde lui, ça ne te donne aucune responsabilité vis-à-vis de lui. » S'il doit être la copine de potins, la copine qui à l'occasion balance une claque derrière la tête de sa pote pour la réveiller, alors autant l'être jusqu'au bout. A un moment, faut qu'elle arrête de s'imaginer qu'elle peut sauver tout le monde, Rosa, ou alors faut qu'elle le fasse en s'impliquant beaucoup moins émotionnellement. Sa valeur ne dépend pas de la bonne volonté des gens qu'elle a en face d'elle. « Je sais que tu veux faire au mieux, mais il n'est pas tout seul, il y a bien assez d'autres gens ici pour essayer de gérer avec lui s'il a besoin d'aide, ce n'est pas à toi de t'y coller, ça ne vous aidera ni l'un, ni l'autre. » il pose sur elle un regard compréhensif mais ferme. Carl, il sera probablement pas d'accord avec ça, mais Carl, il n'est pas des plus rationnels quand ça touche à tout ça. Il pète un plomb, hurle au scandale, puis deux semaines après, quand il est passé à un autre aspect ou degré de sa maladie, il reconnait que pour ce truc d'il y a deux semaines, il n'avait pas tout à fait raison. Il est paumé entre ce qu'il sait être le mieux et ce que ses épisodes provoquent chez lui. Il est loin d'être con, Carl, il sait très bien où sont les limites, mais son cerveau légitimera toujours ce qu'il fait parce que c'est le seul moyen pour lui de se sentir en paix et d'un point de vue instinct de survie, ça primera toujours sur la morale. Cos, il en sait quelque chose. C'est pour ça qu'il n'arrive pas à le condamner complètement. ça et le fait qu'il déteste les pugilats collectifs. Ce genre-là, en tout cas. « Maci n'a pas trop apprécié le fait que je l'ai nominée. Enfin, je crois que c'est surtout la façon dont elle l'a appris qui est mal passée. Je passais le prime avec elle, en plus. » il secoue la tête. « Je lui ai expliqué que je distinguais complètement l'humain du jeu et qu'une nomination, pour moi, ça ne signifie rien en dehors du jeu, surtout à ce stade. » Il doute qu'il y ait une seule personne ici qui n'ait pas été amenée à nominer l'un de ses potes parce qu'elle n'avait pas le choix. Et Costa, Maci, c'était certainement pas la première de ses potes qu'il nominait, même s'il ne se souvient plus trop de ses moves des semaines précédentes. « Mais bon, moi je vais pas courir après les gens s'ils considèrent qu'on n'est pas sur la même longueur d'ondes. » il finit par hausser les épaules. Même si c'est dommage, même si c'est un peu con, même si ce sont des gens qu'il apprécie. Lui, il se sait tolérant sur pas mal de choses, sur des dissonances à pas mal de niveaux, mais il se casse pas la tête non plus plus que nécessaire. « Ta meilleure pote, elle penserait quoi de ton parcours jusque-là ? » il demande sans y penser, avec un sourire. Parce que c'est toujours le meilleur pote, le meilleur juge, au final.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Rosamie
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12050-rosamie 
Cortez the killer. (mercredi, 17h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: Cortez the killer. (mercredi, 17h30) — Sam 27 Juin - 19:22

Costa creuse, lorsque tu lui révèles que ta discussion avec Carl ne s'est pas exactement passée comme tu l'avais imaginé. Carl, il s'est rebellé et il a pas apprécié que tu l'aies nominé, mais aussi que tu lui ai mis une hache dans la gueule alors que de ton point de vue, sur le moment, c'était le choix le plus logique vis-à-vis de la situation. t'as le sentiment d'être une mauvaise personne, à cause de tout ça et de ce qu'il s'est passé à Graz. tu hausses une épaule lorsqu'il te met face à un choix. les deux., tu lâches. surtout parce que j'ai pas été très sympathique avec lui la semaine dernière... et cette semaine aussi, d'ailleurs. et que j'aime pas être ce genre de personne., c'est ça, le fond du problème. c'est que Carl, tu comprends qu'il ai mal pris la chose parce que finalement, t'as pas été tendre avec lui. pas tendre du tout, même. il avait sûrement besoin de ça pour se détacher et être plus ou moins libéré, mais tu sais pertinemment que ça ne sera que pour une courte durée. il a pas tort, lorsqu'il t'a dit que tu étais plus égoïste qu'il le pensait. et ça fait pas de mal de penser un peu pour soi, des fois. mais la situation, elle est pas aussi calme que ce que t'avais envie qu'elle soit. Costa, il a l'air d'avoir une idée arrêtée de ce que tu aurais du faire de son point de vue, et elle concorde avec ce que tu as fait, finalement. il s'assoit face à toi et tu acquiesces. c'est quoi le mieux, être une conne ou une connasse ?, tu demandes très sérieusement en regardant Costa dans les yeux. c'est l'idée que tu te fais de toi-même, à présent, en tous cas. tu écoutes Costa, qui a un point de vue qui t'arranges pas mal, pour le coup. ça légitime toutes tes actions, toutes tes paroles, même si elles étaient difficiles à entendre pour Carl. t'as raison., tu concèdes sans mal. ça t'arrange qu'il voit les choses comme ça et ça t'arrange aussi qu'il légitime tes actes. en vrai, c'est exactement ce que j'ai essayé de lui faire comprendre sur ce balcon. ça, et le fait qu'il devait trouver de l'aide auprès de professionnels., t'as été hyper abrupte sur le sujet, mais il fallait que ce soit dit. parce que Carl, y'a que ça qui pourrait potentiellement l'aider, rien d'autre. mais je me sentirais quand même mal s'il se met à s'attacher à une autre candidate dans la foulée. tu souffles quand même. tu ne doutes pas que personne ne veuille échanger sa place avec la tienne. c'est toi qui a géré (si on peut dire ça comme ça) Carl pendant plusieurs semaines. c'était toi, l'objet de ses fantasmes, toi qu'il s'amusait à stalker et tout le monde l'a bien remarqué en dehors de toi. toi, t'as vraiment essayé de lui donner le bénéfice du doute, de faire les choses correctement et finalement, t'as rien fait de bien, t'as juste blessé Carl. Costa, il continue à aller dans ton sens en disant qu'il peut se tourner vers d'autres personnes au sein du chalet pour trouver de l'aide. tu hausses les épaules. je suis pas sûre qu'il cherche une quelconque aide, tu sais. parce qu'il a pas envie de changer Carl, persuadé que ça n'arrivera jamais. alors l'aide, il faut la lui imposer et surtout, qu'il ne capte pas que ça en est. mais je suis d'accord, c'est pour ça que je ne veux pas qu'il m'approche. ça l'aidera pas non plus à tourner la page s'il passe sa vie à rester collé à moi. tu souffles. tu l'as quand même invité à ton anniversaire demain, mais c'était plus par politesse et pour ne pas qu'il se sente exclu que par réelle envie de l'y voir s'y pointer. c'est vraiment une situation de merde., tu lâches sans détour. tu pensais pas vivre un tel truc, malgré ta popularité sur les réseaux sociaux, c'est totalement inédit comme situation à gérer. tu lui retournes sa question, et tu apprends - sans grande surprise - que Maci n'a pas aimé le fait qu'il l'ai nominé. il nuance ce qu'il pense être le problème et tu hoches la tête. chaud..., tu lâches dans une moue compréhensive et un peu peinée pour lui. tu hoches la tête à ses explications. je suis d'accord avec toi. ça devient de plus en plus compliqué de nominer des gens de toutes façons. perso, je fais par élimination pour arriver à mes choix., ouais, c'est ta technique et c'est ce que tu as expliqué à Carl lorsqu'il t'a demandé pourquoi tu l'avais nominé, lui et pas quelqu'un d'autre. c'est-à-dire qu'avec les choix que vous pouviez faire, il n'y avait pas 36 solutions possibles. deux des sept personnes présentes de chaque côté de l'Autriche devaient être nominés. Costa conclut sur une phrase qui t'interpelle. attends, ça va aussi mal que ça avec Maci ?, tu demandes, pour être sûre d'avoir correctement interprété les choses. elle veut plus te parler ? tu cherches à confirmer ou à infirmer tout ça. en tous cas, ça te choque un peu qu'on puisse prendre aussi mal des nominations. Roma t'a annoncé qu'elle allait te nominer cette semaine, et pourtant, tu l'aimes toujours. pas de quoi en faire un drame pour si peu, finalement. Costa te pose ensuite une question et tu hausses les épaules. je crois qu'elle est fière de moi parce que je suis toujours là, que ce sont mes premières nominations alors qu'on est sur la fin du jeu... et puis je pense qu'elle ai contente du fait que j'ai pu parler ouvertement de mon secret et du fait que j'ai choisi correctement la personne qui le découvrirait. ouais, on peut dire que t'as choisi, en donnant toutes ces informations à Costa. il avait promis de le trouver et même si tu en aurais aidé d'autres, t'as clairement favorisé Costa au détriment des autres. mais je pense qu'elle a du hurler à son écran des trucs genre "mais réveille-toi meuf, il te surveille putain !!" et elle risque de me taper quand je vais la voir., c'est totalement le genre de personne qui pourrait t'accueillir à l'aéroport en commençant par te taper le bras très fort parce que t'as été bête et que t'as fait l'autruche pendant plusieurs semaines. le tien, c'est Santo ou ? tu demandes. Costa t'a parlé de plusieurs amis, mais tu ne sais pas s'il y a une espèce de priorisation ou s'il considère tous ses frérots comme ses meilleurs amis, sans catégoriser qui que ce soit.

_________________
the past is gone
sing with me, sing for the year. Sing for the laughter, sing for the tear. Sing with me, just for today. Maybe tomorrow, the good Lord will take you away. Dream on!


Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CHAMBRES 5 ÉTOILES-
Sauter vers: