Partagez
 

 CONFRONTATION LOUIS/CAMI

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
CONFRONTATION LOUIS/CAMI - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: CONFRONTATION LOUIS/CAMI — Ven 26 Juin - 16:23

« Désolée de protéger nos secrets en inventant un peu » elle ironise même si Cami n’a clairement aucun scrupule à essayer de les balader comme elle peut tant que cela les éloigne de l’essentiel. C’est le jeu et elle veut garder son secret le plus longtemps possible. Ça semble marcher puisque la seule personne à l’avoir buzzé est son mec qui n’arrive pas à acheter l’histoire de l’abandon, à priori. « Pourquoi ça t’étonne ?  » elle demande en croisant son regard. « T’as fait la même chose avec moi alors que cela faisait deux ans qu’on vivait l’un sur l’autre sans se séparer plus de 48h » elle rappelle en se refaisant la scène d’un Louis lui demandant immédiatement de quitter la maison et de prendre soin à ne laisser aucune trace dans son existence. Il n’avait pas hésité une seule seconde malgré son amour, sa famille, ça avait été pareil. Cami, elle avait essuyé deux rejets des personnes qu’elle aimait le plus dans sa vie, elle s’était jamais vraiment remise de cet uppercut qui lui avait coupé trop fort le souffle. « Eux, c’est leur fille qui leur a menti pendant deux ans pour leur cacher un fait qui a une importance capitale à leurs yeux » Cami glisse. « Imagine la hauteur de leur déception et de leur colère » elle ajoute simplement avant qu’il n’insiste en lui faisant mal. Cami, ça fait déjà six mois qu’elle nage dans ce genre de faux espoirs en vrain. Elle avait essayé de renouer doucement le contact, de tous les côtés, mais s’était heurtée à des murs, constamment. « On verra » souffle la môme pour lui demander d’arrêter.  Cami n’a pas envie d’en parler, elle est trop écorchée de se savoir dénigrée et abandonnée par ceux qu’elle estimait le plus. La parisienne n’a pas envie de s’accrocher à une logique ou un pragmatisme inexistants pour se rassurer alors qu’elle sait qu’elle a bafoué la foi, leurs croyances et son éducation à leurs yeux. S’ils regardent cette émission, ils doivent en être encore plus outrés de la voir courir après Louis, à essuyer ses humeurs du jour en espérant le beau temps prochainement. En parlant d’orage, Louis y va de son petit commentaire perso parce qu’il a du mal à digérer sa réponse. « Il est tellement pas important Louis, ne te prends pas la tête pour ça » elle demande, ferme. Elle opte pour une vérité qui ne lui plait pas, elle le sait mais s’oblige à le faire pour lui offrir toutes les cartes. Cami, elle reste tentée une demi-seconde de lui dire non, histoire d’éteinte le feu et d’écourter l’alerte jalousie inutile qu’elle peut lire sur ses traits. «  Oui. Des bails de grands ados qui essaient de devenir des adultes » elle répond sobrement en croisant ses opales assombries à l’entente de ses mots. Elle ne peut pas nier qu’ils expérimentaient ensemble dans leurs retrouvailles au soleil avec une certaine insouciance d’avant. C’était y a longtemps. « C’était bien avant qu’on se rencontre et il s’est jamais rien passé depuis » elle cadre tout de suite. Louis, il peut pas s’accrocher à ça parce que c’est pas juste. A dix huit piges, elle ne réfléchissait pas et ne pouvait pas prévoir qu’elle allait rencontrer un mec qui allait la retourner et que cette histoire lui reviendrait comme un boomerang. Elle se fait attentive à la suite. « Promis. Je peux aussi ne plus jamais le voir et la question sera réglée » elle amorce en haussant les épaules, Cami pensait ce qu’elle disait quelques secondes avant, il n’est pas important. La suite l’est par contre. L’israélienne se fait attentive aux mots de sa moitié qui la plombent sans trop savoir quoi lui dire. Elle a l’impression qu’elle ne sera jamais assez désolée. « Je n’ai jamais joué avec tes sentiments, depuis le début. Mais ce que je t’ai dit c’était vrai, je pensais pas pouvoir t’aimer comme ça aussi rapidement. J’ai complètement merdé, je sais, mais je savais aussi qu’on allait perdre toute notre insouciance si je te disais la vérité » elle amène sincère. « Tu l’aurais pris comme si au bout de trois ou quatre mois, je t’avais dit que mes parents voulaient me voir en couple avec une personne juive uniquement ? Honnêtement » le questionne la parisienne en cherchant à décrypter ses émotions. « Ne me dis pas que cela ne t’aurait pas refroidi, tu te serais dit que j’étais un plan beaucoup trop galère dès le début » elle laisse entendre avant que la suite ne la laisse sans voix. Cami amorce inconsciemment un mouvement de recul, un peu confuse, ses sourcils se froissent face à l’information délivrée. « T’étais prêt à venir dans une télé-réalité simplement pour te venger ? M’avoir larguée, virée et éloignée te suffisaient pas ? » elle cale septique, moins chill lorsqu’il évoque ses besoins de vengeance. Parce que ça, elle ne comprend pas. « C’était quoi le deal, me faire souffrir et me ridiculiser pour te sentir mieux ? » demande sobrement la môme contrariée. Qu’il se rassure, il a réussi à moitié son plan, au début. Sauf qu’un Louis qui s’excuse, ça coupe direct son animosité naissante et la force à se rapprocher de lui et ses vérités douloureuses à accepter. « Je sais » elle répond sincère, en soutenant son regard. Cami, elle s’est toujours demandée ce qu’il se passerait lorsqu’ils se retrouveraient. Maintenant elle capte qu’il faut dealer avec les choix qu’ils ont fait et les traumatismes qu’ils ont laissé derrière. «  On n’est pas pressé Louis » elle glisse «  Je ferai tout ce qu’il faudra » pour reconstruire leur « nous » d’avant solide et pas vacillant comme au présent. Cami cherche ses lèvres à son tour, l’embrassant longuement, ébranlée et soulagée de cette discussion nécessaire. Parce qu’elle sait que personne ne la verra cette scène et parce qu’elle a en besoin, la môme décide de mettre à mal son souffle, s’accrochant à lui encore quelques secondes. Leurs fronts collés, le bout de son nez flirtant avec le sien,  un « Tu sais tout » s’expulse d’entre ses pulpeuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
CONFRONTATION LOUIS/CAMI - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: CONFRONTATION LOUIS/CAMI — Ven 26 Juin - 17:15

Cam c’est la stratège, le cerveau. Lui il a suivi la guideline en électron libre lorsque ça l’arrangeait. Il s’étonne de faits qu’il ne met pas en parallèle avec ses propres agissements, emprunt à une grande difficulté à se remettre en question. Il s’était souvent vu comme la seule victime de tout ça. Il pince ses lèvres sous la froideur des faits qu’elle lui expose, guilty. Il n’a rien à répondre, Louis, elle marque un point. Sa mauvaise foi s’est rendue a l’évidence de certaines choses depuis leur dernière confrontation, virulente et sans issue. Il a du mal avec tout cet aspect religieux pourtant dans la bouche de Cami c’est simple. « J’imagine. » Le sujet est encore trop chaud et sensible, c’est quelque chose qui lui appartient alors il va le lui laisser parce qu’il ne veut pas la blesser. C’est son épreuve personnelle, il se contentera de rester à disposition en soutien. Elle lui affirme que l’autre n’a aucune importance et ça passe par une oreille pour ressortir par l’autre, balayant tout mot destiné à l’apaiser pour se concentrer sur l’essentiel. « Attend c’était ta première fois en fait ? » il s’exclame presque, tiltant tout à coup l’évidence. Cam elle avait le droit d’avoir un passé, à l’instar de lui et son manque de sérieux la précédant, mais c’était principalement ce mec et tout ce qu’il représentait qui l’emmerdait et encore une fois il remettait en perspective ces nouvelles déclarations et des discussions qu’ils avaient déjà eu précédemment et sur lesquels il pensait avoir échangé en toute transparence. « Ben j’espère que tu m’as jamais trompé ouais. » il lâche comme pour se foutre de l’évidence. C’était con et contradictoire, encore une fois naïf de sa part, mais il voulait se convaincre qu’elle avait été réglo là-dessus comme lui avait pu l’être. Il n’avait jamais cessé d’espérer qu’elle l’avait aimé elle aussi tout ce temps malgré tous ces doutes douloureux. « Fais ce que tu veux, je veux juste savoir. » il assène laissant son agacement transparaître dans sa ride du lion, assumant difficilement lorsqu’elle accepte de se plier à sa jalousie/possessivité parfois invasive. « J’ai pas vocation à te couper de ton monde. » Dans son monde idéal tout le monde se côtoyait, il n’y avait pas de goy, pas de problème lié aux pratiques et croyances de chacun. C’était un pragmatique Louis mais aussi un grand idéaliste dans toute sa contradiction. Il ne voulait pas appuyer cette adversité qui pour lui n’existait pas, et surtout il ne voulait pas l’enfermer. C’était pas un mec malsain, Louis. « C’est vrai. Mais y a eu un laps de temps entre nos premiers mois et nos deux ans. » Deux ans c’était rien pour certains, c’était ce que n’avaient pas cessé de lui rabâcher tous ses potes en couple depuis cinq ans et plus mais pour lui c’était Cami et personne d’autre. Il l’avait trouvée, il ne voulait plus la lâcher. « J’ai saisi, je te crois. » il soupire, assurant ce pour quoi il est en plein process. Il lui faudra du temps mais sa version elle se tient et il a envie de la croire, pas parce qu’il le faut mais parce qu’il veut penser qu’elle est sincère et qu’elle veut autant -voir plus- que lui qu’ils se redonnent une chance. Les épreuves elles ne sont pas terminées, Louis il a un peu merdé avec son secret et il préfère poser les warnings sur la malveillance que ça engendre et que Cam ne se gêne pas pour exposer. « J’étais en colère, j’en sais rien Cam. » Il s’était laissé emporter par son impulsivité, prit ensuite dans sa connerie et n’ayant encore une fois pas réfléchi au véritable intérêt derrière tout ça. Il avait foncé comme à son habitude, comme il l’avait fait plusieurs fois ici « Tu penses vraiment que je me serais ramené ici si ce n’était pas pour toi ? Elles m’oppressent depuis le premier jour ces putains de caméras, je suis pas libre de dire ce que je veux et j’dois passer mon temps à m’ajuster à la susceptibilité de pelos qui ont leur mot à redire sur chacune de mes actions. Depuis le premier jour j’en ai rien à foutre de tout ça, j’suis pas venu chercher des potes j’suis venu te chercher toi. » il s’emporte un peu dans son discours car ça le butait de se faire juger à tout bout de champ et ça commençait sérieusement à le tendre Louis, passant de plus en plus ses nerfs sur ses clopes pour empêcher certains mots de sortir. A l’abris des autres il pouvait enfin s’exprimer sur le peu de considération qu’il portait à toute cette aventure. Sans doutes aurait-il du plaisir à tous les retrouver dehors mais il s’était trop de fois autocensuré pour ne pas expulser sa frustration à l’occasion. « C’était un prétexte. Je voulais te tester toi, te mettre face à tes mensonges parce que j’avais la haine. » il rajoute un peu plus calmement. « Je me suis tellement buté à l’idée quand on m’a dit que tu passais les castings que j’ai pas réfléchi. J’attendais qu’une chose c’était de voir ta réaction sur l’embarcadère. » Égoïstement tout ce qui l’avait intéressé ce soir-là c’était l’expression qu’elle adopterait lorsque leurs regards se croiseraient pour en déduire sa réelle position : de la surprise, de la haine ou du désintérêt. S’excusant soudainement comme s’il ne pouvait plus retenir ces mots, il s’ébranle de son incapacité à être là pour elle alors qu’il lui avait toujours assuré le contraire. « Je ferai des efforts Cam. » Lui aussi il est prêt à affronter cette épreuve à ces côtés. Recueillant son baiser, il presse son corps contre le sien dans le désir de la retrouver et secoué par toutes ces choses trop longtemps conservées. « On leur dit qu’on a fini ? Ou tu penses qu’on a le temps là ? » il demande légèrement, prit dans leur bulle de complicité, plus pour la symbolique qu’autre chose. Louis il ne veut pas tirer son coup rapido, il veut des réconciliations sur l’oreiller comme il se doit et il en vient à considérer toutes les solutions, pris dans l’accroissement de sa frustration depuis le milieu de semaine. La serrant contre lui, il se laisse tomber contre le dossier du fauteuil, prêt à squatter encore de longues minutes après l’annonce de William.


@William Quincy-Clifford C’est terminé mes dears  :heart:

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
CONFRONTATION LOUIS/CAMI - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: CONFRONTATION LOUIS/CAMI — Sam 27 Juin - 21:11

@Cami, merci de quitter le confessionnal.

@Louis, tu as maintenant le choix : tu peux confirmer ton buzz et ta volonté de révéler l'éventuel secret de Cami, auquel cas tu mettras en jeu la somme de 5000£ à moins de bénéficier d'un buzz gratuit, ou bien tu peux te rétracter et dans ce cas tu ne mettras aucune somme d'argent en jeu. Je te rappelle que si tu valides, et qu'il s'agit du véritable secret de ta camarade, tu remporteras la totalité de sa cagnotte. En revanche, s'il s'avère que tu t'es trompé, ta camarade remportera les 5000£ que tu avais peut être mis en jeu en validant ton buzz.

@Louis, je t'écoute, que décides-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
CONFRONTATION LOUIS/CAMI - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: CONFRONTATION LOUIS/CAMI — Dim 28 Juin - 1:01

Je valide

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
William Quincy-Clifford
Voir le profil de l'utilisateur   
CONFRONTATION LOUIS/CAMI - Page 2 Empty
Message (#) Sujet: Re: CONFRONTATION LOUIS/CAMI — Dim 28 Juin - 2:20

Décision validée.
@Louis, tu sauras demain, lors de la révélation, s'il s'agit bien du secret de Cami. Le Maître te remercie.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme en balade [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CONFESSIONNAL-
Sauter vers: