Partagez
 

 slide w/costa (mercredi 10h30)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
slide w/costa (mercredi 10h30) Empty
Message (#) Sujet: slide w/costa (mercredi 10h30) — Lun 29 Juin - 18:48

Only keep the fam' around me
So let me know what it's gon' be
I don't plan on gettin' no sleep, while we

- @costa -

Elle a encore embarqué Costa dans un délire. Bon cette fois ça ne nécessite pas d’aller grimper sur les toits. Elle lui a demandé une petite initiation de boxe, sachant qu’elle aurait pu demander à Micha, mais justement le but de c’est de l’impressionner elle. Parce qu’elle la trouve flemmarde et c’est vrai que niveau sport on trouve mieux que Roma. Le problème, c’est qu’elle voit pas du tout l’intérêt de la boxe, alors elle rechigne déjà alors que Costa lui montre comment enfiler les gants. Frapper dans un sac de boxe, elle le conçoit à la limite, c’est plus le genre de combat qui engendre des mâchoires cassées qu’elle comprend pas. Alors elle est déjà là à se plaindre, alors que c’est elle qui lui a demandé de lui montrer deux trois « prises » de boxes. Oui, parce qu’elle dit « prise », ça montre le level de la meuf en sport. « Non mais t’es d’accord que quand un boxeur se retrouve à l’hosto à cause d’une commotion ou un truc du style c’est exagéré. » Elle lui dit, sûre d’elle. Parce que l’excès de violence lui semble totalement inutile et elle comprend pas vraiment le principe. Bien sûr il y a tout l’aspect technique et surpassement de soi qui lui échappe à l’indienne. Alors on demande pourquoi elle lui a demandé ça n’est-ce pas ? Elle aurait put lui demander de la suivre sur un jogging, mais clairement elle aurait beaucoup trop souffert, à se tenir le point de coté et à suer de manière exagéré, après à peine un demi tour de lac. Non l’idée c’est de tester un truc qui en jette et après faire la petite démo à Micha. Lui montrer qu’elle sait bouger, qu’elle n’est pas si flemmarde et qu’elle ne se contente plus de s’imprégner de la pièce. « Bon, je vais essayer de pas trop te faire mal. » Elle exagère bien sûr, elle a tellement peu de force dans les bras qu’elle risque de même pas atteindre les gants du grand Costa. Y a clairement un problème de proportion d’ailleurs, elle avec son mètre soixante et lui qui frôle le ciel. Mais elle n’a pas envisagé de demandé à quelqu’un d’autre en faite, parce que c’était surtout le prétexte de passer un petit moment avec lui. Elle cogne les deux gants entre eux, parce qu’elle pense avoir vu ça dans un film ou autre. « C’est genre ce qu’on fait pour dire que le combat commence ? » Elle dit sur l’interrogative, alors que même s’il lui dit le contraire elle risque de le faire à chaque fois, parce qu’elle aime bien. Ses prunelles noirs se pose sur la longue silhouette de Costa avec tendresse. « Je suis contente que tu sois toujours dans le chalet au faite. » Elle lui raconte du bout des lèvres, persuadé qu’un petit moment tendresse ne ferait pas de mal. Surtout si ça peut lui donner l'ascendant sur lui lors de ce petit échange de gants.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
slide w/costa (mercredi 10h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: slide w/costa (mercredi 10h30) — Lun 29 Juin - 23:05

Quand Roma s'est pointée la bouche en cœur en lui demandant de l'initier au noble art de la boxe - anglaise, bien qu'elle n'ait pas précisé -, il l'a observée une seconde avec étonnement, avant d'étirer un large sourire et de sauter sur ses pieds, toujours partant non seulement pour une combine foireuse à la Roma, mais aussi pour un petit entrainement imprévu. La boxe, c'est l'un de ces domaines où il a le niveau nécessaire pour l'enseigner aux novices, comme il l'avait un peu fait à l'époque avec certains de ses potes, dont Santo, qu'il avait traîné de force dans son club histoire qu'il puisse se canaliser tout seul quand il n'était pas là pour le surveiller. Il a plus d'une décennie de pratique dans les poings, à se buter aux entraînements, à parfois rouler en scoot jusqu'à leur petite salle de fortune tous les jours, plusieurs fois par jour. Cos, ça a toujours été un footeux, à la base, c'était son vrai moteur, sa vraie passion, ce à quoi il se butait h24. Mais le foot avec les potes à Naples, c'était une guerre. Une putain de guerre. ça se foutait des coups, des tacles, ça finissait par se battre à six, puis ça se marrait en voyant les tronches dégoulinantes de sang et de poussière. La boxe, c'était bien plus cathartique, pour lui. Bien plus cadrant. Une grande partie de sa discipline, il l'a apprise là. Et c'est un truc qu'il aime transmettre. Même si quelque chose lui dit que Roma, elle n'a pas spécialement envie de se taper les cours complets sur la discipline, la rigueur, l'honneur et compagnie. Suffit de l'écouter. « T'as jamais entendu parler de Mike Tyson ? » il demande pour seule réponse. Il la trouve trop mignonne, Roma, avec sa candeur complètement étrange et étrangère pour lui. Elle a un parcours dur, une histoire compliquée, elle jongle avec des enjeux et des problématiques qu'il peut difficilement imaginer, en tant que napolitain, en tant qu'homme, et pourtant, elle garde derrière sa maturité une certaine naïveté qui le touche. « Il a affronté deux fois un autre boxeur, Holyfield, qui l'a emporté la première fois. Quand ils ont joué la revanche, Tyson a tellement pété un plomb qu'il a arraché un morceau de l'oreille d'Holyfield. Avec les dents. » il raconte, en balançant sa petite précision à la fin comme un narrateur de film d'horreur. Histoire connue. Pas la première, pas la dernière et certainement pas la pire. Les blessés, ils se comptent par milliers. Et les morts, il y en a chacune année, même parmi les pros. La boxe, c'est un sport complet, enrichissant, mais qui ne laisse pas indemne, parce que ça reste un sport qui consiste à foutre K.O. ton adversaire. Mais ça, elle n'a pas besoin de le savoir, Roma, si son but c'est juste de satisfaire sa lubie ponctuelle du moment. « On va commencer par les sacs de frappe, je tiens à mon beau visage » il réplique avec un petit sourire en enfilant une paire de gants après l'avoir aidée à attacher les siens. Comment il va entretenir les arrivées régulières de prétendantes dans son harem pour compenser ce qu'il perd semaine après semaine, si elle le défigure ? La réalité, c'est surtout qu'il risque de la blesser sans faire exprès s'ils partent réellement en combat, à essayer de viser les endroits pas douloureux ou de ne pas frapper fort face à un feu follet incontrôlable qui va ruiner ses efforts. Pour l'instant, ils vont se contenter des objets inanimés et, potentiellement, ils passeront en sparring, s'ils lui découvrent un don. « ça tu le fais pour signaler à ton adversaire que t'es prête à lui bouffer l'oreille » il rétorque en se marrant face à ses petites manies et imaginaires de non-initiée. Puis d'un air de confession, elle lui balance ce genre de phrases qu'il n'anticipe pas et qui ne viennent jamais que d'elle, Roma, qui se permet d'être presque... tendre ? avec lui, verbalement du moins. ça a le don de le désarmer une seconde, et cette fois encore, ses bras retombent de quelques centimètres tandis qu'il la regarde presque sans comprendre, avant de finalement éveiller ses traits d'un air railleur. « Pas de chochotterie quand tu portes ces gants, élève » il la recadre avec ses airs de grand sensei, sans retenir le sourire qui perce sur ses lèvres, en tapotant doucement le sommet de son crâne, trois étages en-dessous, avec le bout de son propre gant. « Première leçon. » Et la plus importante. Pas de pitié pour le mec d'en face. Enfin, globalement, parce que la boxe, c'est aussi un sport un peu chevaleresque d'hommes, de vrais, donc il y a forcément aussi de ces gestes de fairplay grandiloquents qui font chialer dans les compilations Youtube. Mais ça, c'est toujours quand les coups s'arrêtent, quand il se passe un truc. Quand tu frappes, l'autre, c'est juste un adversaire. « Leçon numéro deux, pourquoi tu veux faire de la boxe ? » Important, sa motivation. ce qui l'anime. Si elle vient pour réellement piger le sport ou juste pour s'éclater une matinée, ça sera différent.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
slide w/costa (mercredi 10h30) Empty
Message (#) Sujet: Re: slide w/costa (mercredi 10h30) — Mar 30 Juin - 22:31

Il répond toujours présent. Et ça l’épate toujours qu’il ait la patience de la suivre dans ses délires, sans se plaindre, sans émettre d’objections. Ce n’est pas un caprice, ce n’est pas le genre de Roma. C’est des impulsions ici et là, parfois pour tuer l’ennui ou simplement pour continuer de partager des trucs. Eux et leur petite dynamique qui s’est scellée sur un contrat, alcoolisé pour elle, lui à moitié nu. Une amitié sincère, sans prise de tête, sans questionnement qui n’aurait ni queue ni tête. Elle saisit l’instant présent, c’est comme ça entre eux. C’est juste des gratteurs, d’un bonheur fugace. Et si pour entendre des rires et voir des sourires, il faut qu’elle se lance dans une idée aussi folle que celle d’apprendre la boxe, elle y va sans se poser de question. Même si elle a tout un tas d’aprioris sur ce sport, qui lui semble un peu trop barbare pour être appelé « sport ». Alors elle proteste déjà, raconte son point de vu, sur la violence inutile. Elle pige pas l’aspect honneur, discipline. Le fait que beaucoup de gamins arrivent à se canaliser par la boxe. Elle pige pas tout le coté famille, droiture et serment. Elle voit que les dents cassées, les commotions cérébrales et le sang qui tâche le sol du ring. « Celui qui a un tatouage horrible sur le visage ? » Et pourtant elle aime les dessins qui ornent certains corps, ceux de Costa, ceux de Rosa et d’autres encore. Mais celui de ce Mike Tyson, elle le trouve laid et en même temps elle imaginerait pas le gars sans. C’est à peut près tout ce qu’elle sait du bonhomme. Et l’histoire que lui dépeint Costa, la laisse pantoise. Elle laisse échapper un soupire d’horreur, alors que la chute s’impose à son esprit. Elle imagine très bien la scène. Un Tyson enragé, qui resserre ses dents sur l’oreille de son adversaire, avant de l’arracher brutalement. « Mais pourquoi tu me racontes ça ? » Elle proteste, les sourcils froncés. Cette histoire ne la convainc pas du tout de l’interêt de ce sport. Sachant que le truc le plus violent qu’elle a fait sans sa vie, c’est mettre au monde deux gamines. Et y encore des mères, pour faire croire que c’est le plus beau jour de leur vie. Pendant que leur vagin il pleure de souffrance. Bref, on s’égare. Elle est prête Roma, elle a envie d’en découdre et s’attend déjà à faire un un contre un. Mais il l’a fait redescendre bien vite, alors qu’il lui dit qu’ils vont d’abord pratiquer le sac. Elle affiche un regard déçu. « Ton beau visage ? » Elle répète à l’interrogative, pour le taquiner. « Oh, c’est vrai je pense que Aera pourrait m’en vouloir un peu de t’amocher avant qu’elle ne revienne dans le chalet. T’imagine, retrouvailles au prime et t’as la lèvre boursouflée ? » Ou pire, une oreille en moins. Elle lui tire la langue, elle pousse la taquinerie à son extrême là. Elle a envie de l’embêter, c’est comme ça, il devra faire avec. Par contre apparement son délire de taper les gants entre eux c’est pas vraiment un truc officiel. « Ouh, attention à tes oreilles alors. » Elle grimace, en repensant à son anecdote charcutière. Elle passe à autre registre Roma, après les taquineries, la tendresse. Elle évoque le faite qu’il soit toujours dans le chalet, avec douceur. Elle est contente qu’il ne soit pas parti, même si elle déplore le départ d’une Jill ou d’un Louis. Elle est heureuse qu’il soit toujours là, avec sa tête de bougon et son air désarmé quand elle lui balance ce genre de choses, à la Roma. « Oui chef. » Elle obtempère, alors que lui il se montre tendre en lui tapotant le haut de la tête à coup de gant. Elle expulse un sourire, elle pousserait bien la chose jusqu’à lui faire un câlin, mais elle se retient. Elle voudrait pas se faire virer du cours, parce qu’elle est pas capable de retenir la première leçon. La seconde ? Pourquoi elle veut boxer. C’est hyper simple. « Pour épater Micha. » Surtout, mais pas que. Elle est pas sûre que ce soit suffisant pour rester dans le cours. « Attends, c’est pas une question éliminatoire j’espère ? » Parce qu’elle était pas prête. « Bon, y aussi le faite que je me dis que ça peut pas me faire de mal de me lancer dans un truc nouveau, histoire de me changer les idées. » Mais c’est surtout pour épater Michaela. « C’est la bonne réponse ? » Il n’y a certainement pas de bonnes réponses, elle sait pas. Elle savait même pas qu’il fallait une véritable motivation pour se la jouer Mike Tyson, sans l’oreille dans la bouche.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE DE SPORT-
Sauter vers: