Partagez
 

 La mer est calme. (mardi s7, 16h00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Lun 29 Juin - 22:21

@Roma
Cami se glisse dans la piscine, se laissant délicatement couler depuis son bord avant de rejoindre sa pote à coup de brasse assez tranquille et pas du tout sportive. Sa proie n'est plus qu'à moins d'un mètre d'elle. « Alors vas-y raconte » elle murmure en s’accrochant au dos de Roma façon koala ayant la flemme de nager même pour sa propre survie. Elle mise tout sur la candidate, ses petits bras se nouant autour de son cou pour affirmer sa petite prise. Cami, elle veut bien un petit débriefing pudique de sa pote histoire de savoir ce qu'il en est. Elle omet bien de lui dire qu'elle avait fait passer un petit interrogatoire bienveillant auprès de Gianni pour s'assurer de ses bonnes intentions la concernant. Cami a pris ses aises de façon silencieusement, en extorquant ce qu'on a fini par lui donner. « Il s’est rien passé avec Gianni dans la chambre du love ? » la môme questionne en se basant les dires de la russkov juste avant qu’elle ne tire une révérence qui aura fait pas mal de bruit sur les réseaux sociaux de ce qu’elle avait suivi. « Même pas un petit bisou de niveau collège ? » elle s’outre tout en se marrant. Y a personne qui se chope cette saison, c’est un truc assez inédit pour une télé-réalité, en tout cas c’est ce qu’elle imagine. Normalement ils sont sensés être un peu scandaleux pour faire grimper l’audience, là, c’est sur qu’ils ont eu la promotion la plus sage de l’histoire de Thrown Dice à ce stade. « Tu préfères attendre dehors pour voir si ça peut marcher » elle émet l'hypothèse de sa voix fluette. Quelques secondes s'étirent. La môme ne peut pas s'empêcher de tout relier à son secret à chaque fois qu'elle la voit.  « Elles étaient comment les histoires après ton mari ? »  questionne Cami d’un air curieux parce qu’il lui semble bien que Roma avait eu quelqu’un après. La parisienne veut savoir qui elle a changé lorsqu’elle a recouvré sa totale liberté et son libre arbitre et ce que ça lui a fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Mar 30 Juin - 0:05

La grande Cami semble avoir dans l’idée de noyer la minuscule Roma, à s’agripper sur ses épaules de nageuse. La française cherche les potins, alors que l’indienne peine à rester hors de l’eau, avec la grande qui enroule ses bras autour de son cou. Bien sûr, elle n’aurait même pas eu besoin d’en dire plus. Roma elle sait bien qu’elle parle de Gianni et de la loveroom. Et un sourire s’étire sur ses lèvres. Elle la laisse finir, parler de love, de bisous niveau collège et tout le tralala. « Moi au collège je n’embrassais personne. » Elle proteste dans un léger rire emprunt de vérité. Elle n’est pas la première à tenter de lui extirper des infos là dessus Cami et certainement pas la dernière. Elle enchaine les brasses, aussi habile qu’un enfant qui apprend à nagé sans les brassards. En même temps quand t’as une nana de deux mètres sur les épaules, forcément ça handicape. « Je sais pas, l’occasion c’est juste pas présenté. Peut-être. » Elle lui répond alors l’air mystérieux sur le visage, bien qu’elle se trouve dos à elle et qu’elle ne puisse donc pas déceler les expression de l’ovale de son visage. « Dehors, c’est trop incertain ». Parce qu’elle se voit déjà en prison Roma. Forcément, elle a imaginé le pire, pour ensuite pouvoir espérer le meilleur. Pour la question suivante, elle besoin de faire une petite pause dans sa nage maladroite et fait du sur place avec une Cami toujours bien accrochée à son dos. « La plus marquante de mes relations après Pavaan, c’était Rob. » Elle commence en se souvenant de cet anglais maladroit qui lui avait fait passé les meilleurs mois de sa vie d’après l’Inde. « J’étais timide, si tu savais. Maladroite, je connaissais même pas le plaisir, c’est pour dire. » Elle se perd dans ses souvenirs. « Au début j’avais peur, même si j’avais quitté l’Inde pour avoir l’opportunité de vivre ce genre d’histoire, j’étais terrifiée. C’était pas ce à quoi on m’avait habitué. J’avais jamais embrassé personne à part Pavaan. » Elle continue, se remémorant les débuts avec Rob. « Et au final, c’était une relation assez simple. Complètement nouveau, mais d’une simplicité réconfortante. Le seul a voir rencontré mes filles. D’ailleurs aujourd’hui même si on est plus ensemble depuis bien longtemps, il a toujours une place importante dans ma vie et celle des filles. » Elle raconte, tonton Rob avait su s’imposer comme un élément indispensable de la famille Nair. « Il te manque pas trop Louis ? » Elle demande, en arrosant légèrement la française dans l’idée qu’elle quitte le dos de Roma qu’elle prend clairement pour un rocher là. Elle va couler.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Mar 30 Juin - 21:56

La remarque de Roma lui arrache un léger ricanement, effectivement si elle est son référentielle... « Toi, t'es hors concours » elle lui rappelle parce que l'adolescence de Roma n'avait rien de normale. La candidate lui confirme qu'il n'y a rien eu entre eux, elle pousse un soupir déçu un poil exagéré. « Les occasions, ça se provoque tu sais » elle minaude. Aller go ! La candidate ne semble pas arriver à se projeter dehors avec Gianni, enfin c'est ce qu'elle comprend. « Tu penses vraiment que ça va mal finir pour toi après ? » la môme questionne en resserrant son emprise pour lui faire un câlin déguisé avant qu'elle ne lui parle de Rob et de la façon dont elle l'avait accueilli dans sa vie soudainement pleine de liberté. « Tu l'as aimé ? » questionne Cami avant que l'indienne ne lui dise qu'il continue à faire partie intégrante de sa vie. « Comment ça ? » elle relève dans un froncement de sourcils significatifs pour lui demander des précisions. Cami se fait chasser à coup d'éclaboussures, elle lui lance un regard de biche blessée qui ne comprend pas le rejet avant que l'indienne n'évoque son français. « Oui mais ça va, je gère t'inquiète, je ne vais pas m'effondrer en pleurant » elle la rassure dans un sourire amusé. Cami, elle déteste se donner en spectacle, qu'on la remarque pour les mauvaises raisons. Et en ce moment elle savait que toutes les opales étaient braquées sur elle depuis le départ de son mec dans l'attente d'une réaction ou non de sa part. « Je sais qu'on se reverra bientôt » elle relativise comme elle peut, pour se rassurer. De ce qu'elle avait en plus compris, il était bien entouré pour le moment. Elle regagne le bord de la piscine pour s'y hisser façon sirène ayant pris un bon coup de pelle. « Tu penses que toutes les personnes qui sont en couple se disent que l'autre, c'est la bonne personne ? » Cami demande plus sérieusement en croisant les opales de sa pote pour recueillir son avis sur ce sujet. « C'est weird de se dire ça à vingt cinq ans ou pas ? » elle questionne ensuite dans sa lancée. Cami, elle n'avait jamais cru en la théorie de l'amour éternelle, c'est ce qu'elle avait confirmé à Jill pourtant elle restait quand même persuadée que ce qu'elle avait à vivre sentimentalement parlant, ça ne serait qu'avec Louis en essayant de prendre le plus de recul possible vis à vis de la situation. Evidemment, elle évite de le dire à voix haute, sauf à l'intéressé, pour s'éviter une image de fragile qui lui colle déjà pas mal à la peau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Mer 1 Juil - 22:08

Elle est hors concours elle. Toujours. Mais ça n’empêche pas que depuis le temps, elle a un peu rattraper le retard des expériences de jeunes filles. « C’est pas juste. » Parce que finalement elle aurait bien aimé être au même niveau que tout le monde. Bien que son expérience particulière fait certainement celle qu’elle est aujourd’hui. Elle n’est pas sans expérience Roma, mais faut dire que les caméras la gêne un peu pour ce genre de moments intimes. « Je sais bien, je suis pas novice non plus. » Mais il lui arrive encore aujourd’hui de ne pas toujours être très à l’aise. « Qu’est-ce qu’on réserve aux mères kidnappeuses chez toi ? » Elle lui répond par l’interrogative. Est-ce qu’elle pense vraiment que ça va pas mal finir ? Elle sait pas. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle est mal barrée. Dans le pire des cas on lui enlève la garde de ses filles. Si elle est jugée en Inde, y a moyen qu’elle fasse de la prison ou ce genre de choses, mais dans sa tête, c’est pas le pire. « J’ai quand même espoir. » Elle ajoute pour tempérer un peu ses propos. Parce qu’au final, il y a encore beaucoup trop de zone d’ombres. Elle a privé un père de ses enfants pendant plusieurs années, elle a fuit un pays. Ce serait quand même compliqué qu’il n’y ait pas de conséquences non ? Elle lui parle de Rob, le premier mec qui a compté après Pavaan. Sa relation la plus marquante, celle qui a certainement façonné une partie de la femme qu’elle est devenue. Elle lui répond non de la tête. « Je l’ai adoré, désiré, mais j’avais vraiment aimé. » Et la réciproque était vrai. Rob était bien plus fasciné par Roma, qu’amoureux. Et aujourd’hui quand ils en parlent, c’est encore plus évident à leurs yeux. Qu’ils ne se sont pas aimé d’une façon traditionnelle. Pas comme l’amour avec un grand A. Mais au final, ils se sont aimé quand même. Comme deux amis, deux amants. v« C’est mon meilleur ami, les filles le considère comme leur tonton Rob. » Elle étire un sourire à cette pensée avant de chasser la française de ses épaules, parce qu’elle sent qu’elle va finir par couler. Elle la questionne à propos de Louis, forcément. Et face à sa réponse, Roma l’éclabousse encore. « T’as le droit de pleurer. » Ce serait légitime, quand quelqu’un nous manque, les larmes viennent plutôt naturellement non ? Elle, elle a pleuré plus d’une fois ici et ne le regrette pas. Même si ses gamines ont du en avoir marre d’avoir le visage triste de leur mère. « C’est évident. » Qu’ils vont se revoir bientôt. Et elle a hâte qu’ils se retrouvent, bien que Cami se suffit largement à elle-même, Roma elle veut juste que tout s’aligne bien pour la française. Que le reste de l’aventure se passe dans des conditions optimales. Roma l’a rejoint sur le rebord de la piscine, remettant ses cheveux en arrière. Elle réfléchit un instant à sa question. Lui laissant le temps d’en poser une seconde. « Je ne sais pas si je crois en LA personne. Mais plus en LES personnes. » Elle commence, en ajustant son maillot de bain. « Je pense pas que tout le mondes se le dit, mais c’est pas une mauvaise chose de le faire. Je crois que ça peut avoir un coté rassurant. Je suis persuadée qu’il y a des gens qui sont fait pour se rencontrer, s’aimer, vivre ensemble. Des petits destins croisés. Mais pas forcément le seul destin à disposition. Et clairement, c’est pas une question d’âge. » Elle vrille ses prunelles sombres sur Cami. « Si t’as ce genre de convictions pour Louis, je pense que c’est pas anodin. Ce ne sera peut-être pas l’unique amour de ta vie. Mais avec ce genre de conviction, ça ne peut qu’être un amour mémorable. » Et dans ce cas, il n’y a pas de questions à se poser sur la légitimité de penser que ce serait « le bon ». Il n’y a même pas à se donner la pression avec ce genre d’expression. Il n’y a qu’à profiter. « C’est ta semaine en blanc qui t’inspire tout ça ? » Elle lui demande, le regard taquin. Ils avaient fait de beaux mariés.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Jeu 2 Juil - 22:51

Cami préfère dériver vers un sujet un peu plus adulte que la non-utilisation de la Loveroom par ses deux potes. La question de Roma est très sérieuse tout comme les mots employés. Cami est persuadée qu'elle n'a fait que fuir un pays pour tenter de s'offrir du libre arbitre tout comme à ses filles, la notion de l'enlèvement ne fait que l'effleurer, c'est surement pour cela qu'elle n'a jamais pensé à l'évoquer lors de leur première confrontation. « J'en sais rien, mais chez moi, on les défend » elle lâche simplement en laissant faire la justice et l'humanité le reste du boulot. En France, les circonstances atténuantes n'existent pas contrairement à ce qu'il est facile de penser, seules les circonstances aggravantes comptent. Cami, dans tous les cas, elle sait que l'indienne veut se faire juger chez elle, dans son pays natal pour se réhabiliter. Les rares connaissances qu'elle a du système indien, elle les a utilisé pour le secret de Roma mais elle se trouve dans l'incapacité de lui prédire un avenir qui lui conviendrait. « Tu sais, je reste persuadée que le contexte compte » elle assène simplement d'une voix assurée en croisant ses opales un instant. L'indienne lui répond qu'elle a tout de même espoir et Cami, ça la rassure de la savoir dans ce genre d'état d'esprit plutôt que dans un espèce de fataliste complètement étouffant qui finirait par lui coller à la peau. La môme esquisse quand même une moue déçue lorsque Roma déclare avoir été attachée plus qu'amoureuse. « T'as déjà vraiment aimé quelqu'un ? » questionne Cami, parce qu'entre son mari et Rob, Roma ne semble pas avoir l'amour et non pas simplement l'affection? Evidemment elle exclut ses filles de la réponse car même si cela relève de l'amour, c'est différent quand même. Le sujet Louis est rapidement abordée par sa pote. « J'en ai pas envie » elle la rassure sobrement. Cami, elle pleure pour des choses complètement débiles, une insomnie due à un moustique rôdeur insupportable, une embrouille avec Louis parce qu'elle était persuadée d'avoir bien fermé la porte alors que non, une carte bleue bloquée mais pour le reste, le plus important, c'était son absence de réaction, son apparente neutralité qui mettait la puce à l'oreille de son entourage concernant l'état de son moral ou bien les humeurs traversantes qui la mettent à mal. Elle préfère se contenir dans une espèce de dignité et de calme qui lui collent à la peau pour tenter de s'épargner une fébrilité qui la dessert trop souvent, dans cette même logique, elle hausse rarement la voix pour les mêmes raisons. Roma souligne que cela relève de l'évidence leurs retrouvailles et la môme se contente de laisser naître un sourire sur ses pulpeuses avant d'écouter la réponse à ses questions. Elle comprend ce que veut lui dire Roma. Pour l'instant, Louis avait été son seul amour, d'une longévité qui l'avait étonné, le reste n'avait jamais eu trop d'importance. « Pas du tout, ça fait quelques temps que je le pense quand même » Cami répond simplement. « Ça serait quand même triste d'avoir besoin d'une semaine déguisée en blanc à faire la mariole devant pas mal de téléspectateur pour en arriver à ce genre de conclusions » elle se marre tout en restant plutôt véridique la concernant. Cami, elle dévie vers une question un peu plus touchy pour le coup mais qui à son toute importance. « T'aimerais te remarier un jour ? » elle questionne. Bien sur, il faut déjà qu'elle arrive à divorcer et de ce qu'elle a compris cela lui semble compliqué mais on ne sait jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Ven 3 Juil - 19:05

Elle s’attend au pire, parce que la justice indienne n’est pas connue pour être juste. Alors forcément elle a des angoisses plutôt compréhensible. Même si dans le doute elle pourrait adopter une nonchalance, mais la vérité c’est qu’elle est surtout persuadée que la belle famille va compliquer les choses. Elle passait déjà facilement pour une mauvaise mère, parce que pas assez féconde, alors maintenant.. Elle imagine très bien la belle-mère faire preuve d’une imagination débordante pour monter un dossier contre Roma. Et prouver assez facilement qu’aux yeux de beaucoup elle n’est pas la mère idéale pour ses filles. « Chez moi je ne suis pas une victime, je suis un ovni. » Elle commente, distraitement avant d’ajouter qu’elle garde quand même espoir, même s’il y a beaucoup de choses qui sont en sa défaveur. « Oui, tu as raison. Mais je pense surtout à ma belle famille, je suis persuadée que Pavaan et sa mère ont monté un dossier contre moi, pour prouver que je suis pas la mère idéale pour les filles. Et je sais que l’émission ne va pas aider. C’est pour ça que j’espérais qu’il l’apprenne le plus tard possible. » Elle lui avoue un peu tracassé par tout ce qui se passe dans sa tête. Les circonstances comptent, mais quand on te fais passer pour quelqu’un aux moeurs légère, qui a fuit, qui fréquente des hommes… pour beaucoup c’est quelque chose de normal. Mais pour sa belle famille et beaucoup d’indiens, c’est le mal. Elle est impur, plus digne de sa caste, plus digne de sa famille et même certains diraient plus digne de son statut de femme. Elle ne serait plus « épousable ».  Et même si c’est tant mieux, c’est toutes ces choses qui vont aller en sa défaveur s’il y a procès chez elle. Elle lui parle de Rob avec une certaine nostalgie dans les yeux. Non ils ne se sont pas vraiment aimé, pas comme on parle d’amour. Et elle affiche une moue mystérieuse quand elle lui demande si elle a déjà vraiment aimé quelqu’un. « Toi je t’aime Cami. » Elle élude dans un sourire. Avant de laisser un petit rire animé ses lèvres. « Non, jamais. » Elle a eut des coups de coeurs, des crush, des attirances intenses, mais pas d’amour avec un grand A. Elle rouspète un peu Roma, parce que Cami dit qu’elle ne va pas se mettre à pleurer pour Louis. Alors qu’elle en a tout à fait le droit. Mais pas l’envie. « La tristesse, le manque ne se montre pas forcément par les larmes. » Elle la rassure du bout des lèvres. Alors qu’elle est plst du genre à laisser les larmes couler, quand l’émotion vient. Elle déteste retenir ses larmes, même si elle le fait dans certains circonstances. Surtout quand elle est en face de quelqu’un qui ne gère pas les larmes. Comme Cami il lui semble. « Pourquoi tu ne gères pas les larmes ? Ça te met mal à l’aise ? On ne pleure pas chez toi ? » Elle la questionne curieuse de connaitre son expérience des larmes. C’est quelque chose dont elle a pas honte Roma, même si avant elle se cachait pour pleurer. Aujourd’hui elle n’a plus peur de laisser ses émotions parler. Et c’est ce qu’elle apprend à ses filles tous les jours. La parisienne la questionne à propos de l’amour et clairement elle n’est pas forcément la mieux placée, mais elle lui répond ce qu’elle en pense. Ironisant sur sa semaine en blanc. En effet, ce serait assez triste d’en arriver à penser à ce genre de chose à cause d’un gage. Elle lui répond d’un sourire qui se transforme en rire gêné quand elle lui parle d’un re-mariage. « Je vais déjà essayer de divorcer hein. » Elle lui répond dans un rire. « En réalité, je crois que non. Enfin je me dis que pour les bonnes raisons, avec la bonne personne pourquoi pas. Mais pas avant des années de vie commune. » Elle pense tout en parlant. Ne se projetant pas du tout dans ce genre d’histoire. Si elle pouvait régulariser sa situation, divorcer et se sentir enfin complètement libre ce serait déjà beaucoup. « A propos de Gi. » Elle commence, parce qu’elle y pense d’un coup. « Pas de bisous dans la loveroom, mais… » Elle laisse le suspense planer, elle se fera sa propre interprétation des choses. Elle laisse éclater un rire complice, face à l’expression de Cami.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Mar 7 Juil - 23:29

Cami se contente de se taire religieusement lorsque Roma s’exprime, s’accrochant à ses mots. « Roma, tu n'es pas seule » elle souffle simplement en croisant ses opales. Elle va être entourée, de l'extérieur comme d'ici, surtout la môme imagine que pas mal de femmes sont dans la même situation qu'elle. Cami, même en tant que petite israélienne, elle avait eu vent de ce système qui frustrait tout le monde, qui conditionnait chacun dès la naissance en fonction de son aisance sociale ou non. « Y en a plein qui doivent s'identifier à toi » souffle l’enfant. Roma évoque son mari et sa femme, prêts à la salir pour récupérer la garde de ses enfants. « Tu veux qu’ils montent un dossier à distance alors qu’ils n’ont pas vu ce que tu as fait pour tes filles ces dernières années ? » elle questionne. Roma n'a jamais vraiment aimé, c'est bien ce qui lui semblait. Sa pirouette fait naître un sourire sur ses lèvres. « C'est trop facile de dire je t'aime à un ami » elle glisse parce qu'elle s'y attendait à cette esquive pas trop subtile. C'est surtout moins engageant. « T’as hâte ? » questionne Cami, le jour où ça sera puissant et que ça sortira vraiment du coeur comme une évidence trop compliquer à refouler. Roma lui demande pourquoi elle ne gère pas les larmes, au contraire, c’est tout l’inverse. « Chez nous on ne pleure pas beaucoup, on parle, surtout quand c'est important » elle raconte simplement, Cami, elle avait suivi une éducation qui a toujours matché depuis le début. Leur famille n'a rien d’impulsive bien au contraire toujours dans une intellectualisation de la chose, si ce n'est son frère Haïm qui lui arrachait souvent une esquisse agréablement surprise lorsqu'il se faisait entendre. Ses opales suivaient souvent les mouvements félins de son grand frère dans le salon qui poussait sa gueulante face à ses parents vaguement agacés de cette initiative et qui ne la comprenait pas. Elle, ça la rendait juste encore plus admirative de le voir s’élever devant le calme de l’autorité parentale qui étouffait dans l’oeuf la rébellion par des discours aux mots envoutants. C’est dans cet environnement tranquille où tout conflit prenait l’allure d’une argumentation solide ou non qu’elle avait grandi sans être réellement armée face à ça. Elle avait appris en grandissant. Cami, elle réservait désormais toute sa spontanéité et ses émotions à Louis qui la laissait être ce qu’elle voulait étant donné qu’il était un miroir. « Toi, c’était comment chez toi ? » questionne la poupée en cherchant ses yeux avant de se hisser sur un bord de la piscine pour s’y installer, ses mollets battant frénétiquement de l’eau. Roma, on a pas du lui laisser beaucoup d’espace pour s’exprimer étant môme n’ayant le pouvoir de prendre aucune décision. La sujet dévie rapidement, brutalement sans trop prévenir. La candidate fait comme s'il s'était passé plus que cela avec Gianni dans la Loveroom, Cami elle oscille entre sourire moqueur et curiosité sereine. La parisienne décide de prendre l'info comme elle vient. « Ah ouais ? » elle se contente de répéter en croisant le regard de Roma sans savoir si elle est réellement sérieuse ou non. « C'était nice ? » questionne la môme persuadée que c'est l'indienne qui finira par être mal à l'aise dans ce jeu, en tout cas plus vite qu'elle. « J'espère que tout est clean là bas si je veux dormir là bas de temps en temps » elle souffle d'un air faussement menaçant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
La mer est calme. (mardi s7, 16h00) Empty
Message (#) Sujet: Re: La mer est calme. (mardi s7, 16h00) — Ven 10 Juil - 17:44

Elle n’est pas seule. Elle gère l’info, muette. Elle le sait, mais elle a tendance à l’oublier assez facilement. C’est juste qu’elle s’est fait une image bien précise de ce qui l’attend dehors. Et elle a du mal à l’oublier pour se laisser aller à d’autres hypothèses liée à l’aide qu’elle pourrait recevoir à l’extérieur. Que ce soit de ses amis, de certains camarades ici, d’asso ou autre. Elle intègre pas encore l’idée, parce qu’au final, il sont encore dans le flou total. Eux ici, préservé de tout ce qui se passe à l’extérieur. Elle lui répond d’un sourire, se laissant aller à imaginer ceux qui justement s’identifie à elle, une armée de femme qui se mobilisent peut-être déjà dans l’ombre et ça lui donne le tournis. « Je sais pas, c’est possible non ? » Ce ne serait pas la chose la plus facile à faire, monter un dossier sans avoir toutes la variables. Mais justement, ça laisse place à l’imagination et du coup déformer les faits en leur faveur. Sachant qu’elle ne part pas gagnante. Quand la française lui demande si elle a déjà vraiment aimé quelqu’un elle n’hésite pas à lui qu’elle l’aime elle, c’est suffisant non ? « C’est peut-être facile, mais ça reste vrai. » Elle n’a pas besoin de le connaitre de A à Z, de la voir à l’extérieur, de connaitre son secret, de mettre à l’épreuve leur amitié, c’est un fait. Elle l’aime cette Cami. Est-ce qu’elle à hâte ? Elle expulse un sourire plein de mystère. « Oui, j’ai hâte. » Elle lui répond sur un ton complice. Bien sûr qu’elle à hâte, avec son coeur romantique et l’idée qu’elle se fait de l’amour. Elle veut aimer, elle veut qu’on l’aime. Même si elle a encore du mal à se projeter là dedans, en sachant qu’elle est encore techniquement lié à un autre. C’est peut-être çà qui l’a retenu jusqu’ici ? Ou le fait de ne pas être tombé sur la bonne personne ? « Tu sais qu’il y a des cours pour apprendre à pleurer ? » Elle lui dit, alors qu’elle lui confie que chez elle les larmes ne sont pas vraiment dans le quotidien, encore moins quand c’est important. « C’est comment chez toi ? Ta vie de famille avec tes parents ? Tes frères et soeurs ? » Elle demande alors, en sachant pas trop comment s’imaginer son quotidien sans larmes importantes. Elle aurait tendance à trouver ça triste de ne pas pouvoir exprimer ses émotions de manière libre. Chez elle ? Elle pouvait bien pleurer comme elle veut, c’est juste que ce n’était pas du tout comprit par le reste de la famille. « Normal, enfin normal pour l’Inde j’imagine. Je suis la petite dernière aussi, j’ai deux grandes soeurs des jumelles. J’étais plus solitaire moi, même si comme toutes les petites soeurs je leur collais aux basques. Un environnement assez sévère quand j’y repense, mon père c’est un homme exigeant, pas vraiment tendre mais aimant. Ce n’était pas une ambiance de famille explosive, tout était souvent dans la retenue et les silences. » Dans l’exigence de la tradition. Grosse importance pour la tradition, la religion et les apparences. Bien montré qu’on est une bonne famille indienne. « Avec une grosse importance pour la religion, bien sûr et la tradition. » Comme elle s’en doute. Pas un environnement qui a laissé place à un épanouissement pour Roma. Elle passe à autre chose, remettant le sujet Gianni sur la table, nimbant de mystère sa révélation. Roma éclate de rire. « J’allais te parler d’un baiser échangé sur le balcon et toi tout de suite… » Pour le reste elle compte bien le garder pour elle.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE EXTÉRIEURE-
Sauter vers: