Partagez
 

 leaving you in fear (jeudi, 15h10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Lun 29 Juin - 23:32

Dans la salle de bain, je tourne la tête vers mes deux compères qui sont tout autant concentré que moi. « Bon je récapitule les filles, @Roma t’attaque directement le torse de @Costa, @Michaela et moi ont s’attaque aux jambes de @Santo. » Je me marre rien qu’à cette idée complètement folle que j’ai eu. Il ne nous reste plus que les deux garçons dans l’équipe, ils ont souvent été chouchouté et malgré ça, ils n’hésitent jamais à s’en prendre à nous. Sauf qu’ils oublient une chose. Le girlpower sera toujours plus fort. C’est donc à l’aide de mes deux complices, Mica et Roma que j’ai décidé de nous venger. Les bandes de cire qui nous servent à être encore clean lors de nos passages télévisés, nous allons les coller sur le corps des garçons qui vont se tortiller de douleur à notre plus grand plaisir. Je crois qu’ils vont nous faire la peau après ça, mais pour l’instant je ne pense pas encore aux représailles. On avance à petit pas jusqu’à la baie vitrée qui mène au jardin afin de trouver nos deux idiots préférés. Ils se prélassent tranquillement au soleil, sans se douter de ce qui trame contre eux. « On y va ! » que je souffle en chuchotant, contente de ne pas avoir croisé d’autres candidats en chemin qui aurait pu donner l’alerte. On se retrouve derrière les chaises longues des mecs qui n’ont toujours pas flairé notre présence. « Vous êtes prêtes ? » que je chuchote à mes deux complices, en frottant entre mes mains la bande cire froide avant de l’appliquer, histoire qu’elle puisse être totalement efficace. « 3, 2,1 … BANZAÏ » que je hurle en courant directement vers Santo, plus particulièrement ses jambes où je colle avec une certaine minutie, malgré la précipitation, la bande. Objectif atteinte pour toutes les trois, je ne peux pas m’empêcher d’attraper un fou rire en voyant la tête des garçons. « Je suis sûre que toutes les filles qu’on a eu dans la team sont grave d’accord avec ce qu’on vient de faire. » Je pense notamment à Jill, à Aera et même Felicity, elles s’en seraient donné à cœur joie tout comme nous. Petit sourire narquois, je fixe tour à tour les deux ritals. « Vous voulez qu’on vous les retire ? » De toute façon, ils vont bien devoir retirer les bandes et d’une manière ou d’une autre, ils vont souffrir. Autant nous laisser terminer notre massacre. Peut être même qu’ils vont aimer ça aux finales et nous demander de faire le reste. Même si j’ai pas mal de doute là-dessus.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Mar 30 Juin - 0:18

Elle observe les bandes de cire qui s’invite dans ses mains, alors que @Kara elle récapitule le plan infaillible qu’elle a échafaudée dans son petit esprit tordu. Elle avait déjà repéré les deux ritals entrain de se dorer la pilule sous le soleil autrichien. Le reste était assez simple, bien que dangereux au vu de la capacité de vengeance des napolitains et de la présence de la piscine. Mais ça l’idée était beaucoup trop marrante, pour ne pas la mettre à exécution. Elle écope du torse de @Costa, pensant que les deux autres s’attaqueront aux jambes de @Santo. Bon elle espère qu’il aura pas décide de se foutre debout au moment de l’exécution du plan, parce que Roma elle aura besoin de prendre une échelle pour y accéder à son torse de trois mètres là. « C’est parti. » Elle expulse, complice avec ses deux coéquipières féminines. L’idée est trop satisfaisante, de pouvoir faire chier les mecs qui foutent bien le bordel dans l’équipe avec leurs égos d’italien là. Les super nanas de la bande s’approche à pas de louve des nobles en questions, qui ne se doutent de rien. Ils doivent encore parler de leur foutu match là, qui n’a de sens que dans leur petite tête de napolitains. Les trois nanas échangent un regard lourd de sens, impatiente de voir la surprise puis la peur sur leur regard de macho. Au signale de l’américaine, Roma s’élance comme prévu et Cole les deux parties de la bande sur le torse de @Costa. C’est grave hasardeux et elle manque de tomber en arrière tellement elle s’est laissé emporté par le challenge, mais les bandes sont bien installés sur son torse. Pendant que l’indienne elle se tord de rire face aux provocations de Kara. Roma elle pousse le vice à faire une petite danse de la victoire. Pas un jour sans danser, c’est sa devise et là il y a clairement de quoi danser. « Ahah, vos têtes. » Elle se délecte, alors que l’américaine propose leur service pour les retirer. « Y a pas d’anesthésie locale pour ce genre de truc. » Elle précise, dans le cas où l’un des deux demande une dose de calmant avant le moment fatidique. Roma elle s’approche même de Costa pour jouer avec la petite partie non collée d’une bande de cire. « Elle a envie de partir. » Oui, alors il faudrait lui donner ce qu’elle veut non ?

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Mar 30 Juin - 0:52

Il n'a pas été bien difficile à @kara de me convaincre de participer à son petit plan machiavélique contre les napolitains. Quand j'peux aider moi vous savez, j'suis toujours là. Et puis bon, il est vrai que j'ai une petite vengeance à prendre sur les deux candidats. Probablement ça d'ailleurs qui a inspiré la demoiselle à s'attaquer - gentiment - à eux. Je me suis volontiers proposée pour m'occuper du cas @Santo. Alors c'est décidé, avec Kara, on s'attaquera chacune à une jambe, pendant que @Roma aura la lourde tâche de viser le torse de @costa. Franchement c'est une idée complètement puérile mais ça me fait bien marrer. Pas sur que fasse rigoler les deux italiens en revanche. M'enfin le but après tout ce n'est pas qu'ils se marrent, mais qu'ils souffrent quelque peu. L'idée de quelconques représailles par la suite ne me fait guère peur. Rien ne m'empêchera de mener à bien ma mission. Alors c'est armée de ma bande de cire, et de mes deux totally spies préférées, Clover et Sam, qu'on se rend dans la plus grande discrétion vers le lieu du crime. La piscine. On a repéré les deux ritals en train de se dorer la pilule tranquilles sur des transats. Des cibles idéales. On se déplace tels des félines, ils n'ont même pas repérés notre présence, parfait. Et à trois, on attaque ! Kara s'occupe de la jambe gauche, et moi de la droite. J'suis clairement pas délicate lorsque je lui colle la bande sur son mollet, mais en tout cas, opération réussie ! J'suis fière de nous. " J'ai toujours rêvé de faire ça. “ que je réplique amusée. On se marre bien face à leurs têtes, priceless. Je pars même dans le délire de Roma et la suit dans sa petite danse de la victoire avant de reporter mon attention sur eux. ” Faut respirer un grand coup, tout va bien se passer, on saura être douces, mais fermes. " pour retirer ces petites bandelettes. Alors Santo, on fait moins le malin là hein ? Non mais en vrai ils ont de la chance, parce que bon, clairement on ne peut pas dire qu'ils soient dotés d'une pilosité très fournie.

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Mar 30 Juin - 12:59

Un jeudi aprèm de farniente pour s'éviter de penser aux nominations. Le plan parfait pour Cos et Santo qui avaient déjà épuisé toutes les activités physiques faisables aux alentours du chalet. Ils étaient revenus depuis pas trop longtemps d'une petite rando jusqu'au point de vue là-haut perché et avaient tout juste troqué leurs shorts pour des maillots avant de se caler à la piscine. C'était limite s'ils pionçaient pas à moitié, dans une petite descente d'euphorie qui leur était caractéristique. On avait du mal à les canaliser, habituellement, mais cette semaine le phénomène était décuplé. L'excitation autour de leur duo elle était palpable. Ils s'entraînaient mutuellement dans un crescendo de connerie qui faisait enfin suite à des semaines d'affrontements sous-entendus et d'appréhension étouffée. Là, trop calme, il avait rien capté Santo, sa casquette posée sur son visage pour s'éviter une insolation autrichienne. Y'avait que le cri de Kara qui l'avait arraché à sa pseudo léthargie, et les deux tapes qu'il s'était tapé sur chaque jambe. Che cazz'., il s'était redressé, soufflant dans son italien natal, avant de capter les bandes de cire sur ses tibias et les sourires des trois abruties face à eux. Cos il devait tirer à peu près la même gueule que lui, entre l'incompréhension et l'exaspération. Les trois elles se marraient comme jamais, les provoquant avec leurs regards à semi-vicieux, mais no way qu'elles touchent à ses jambes. Santo il s'était relevé fissa, s'éloignant à une distance suffisante pour s'extirper à leur aura maléfique. C'est mort. Majeur dressé successivement face à chacune d'entre elle. Mais mort de chez mort. Elles étaient trop satisfaites pour qu'il leur laisse ce privilège là, Santo. Il trouverait bien un moyen de dégager cette merde en ménageant ses jambes. Il les sentait venir là avec leur supériorité numérique, mais il pouvait courir vite le blond si besoin.

_________________
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
Costa
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Mer 1 Juil - 18:05

Il n'y avait que les pieds et les mains des deux frères à moitié K.O. sous le soleil qui dépassaient des transats sur lesquels ils s'étaient affalés après une rando (à la napolitaine, donc qui a duré des heures et conjugué tout un tas de défis à la con en chemin) qui avaient tout juste réussi à les vider de leur énergie débordante. Là, c'était le moment où l'adrénaline retombe douloureusement comme une chape de fatigue et où même respirer, ça devient laborieux. Costa, il est dans un état à moitié second, avec le rayons chauds qui lui tapent sur les cheveux, parce qu'il a la flemme d'être précautionneux et qu'il a la flemme d'être tout court. Il compte pas décoller de son fauteuil avant d'y être obligé pour prendre connaissance des nominations. A la rigueur, il fera des allers-retours piscine transat, mais rien de plus. C'est sa résolution. Ne rien putain de faire, profiter du beau temps qui s'installe pour de bon sur Hallstatt. Il sait même pas s'ils sont là depuis trente secondes ou trois heures quand deux tapes successives sur sa poitrine le réveillent d'un coup et le font repousser sèchement l'assaillant dans un mouvement hyper instinctif de réflexe de survie. Oui, de survie. « Fils de... » Il lui faut une seconde pour que ses yeux se réhabituent au soleil et pour capter Roma qui se casse à moitié la gueule. Autour, du grabuge, d'autres silhouettes, Santo qui jure et une sensation de tiraillement sur son torse qui le fait baisser la tête pour constater la présence de deux bandes blanches qu'il identifie rapidement. Il percute pas direct, encore à moitié assommé par le soleil, et ce n'est que quand Santo se relève pour se planquer qu'il a fini par laisser couler une grimace fatiguée. Putain mais les gonzesses. Il les affronte toutes successivement du regard, prêt à en découdre pour deux pendant que le gosse prend la fuite. Il a supporté quand sa soeur s'est amusé à faire pareil, il a supporté aussi quand ça a été le tour de Cece. Il supportera avec elle. Elles ont l'air bien trop heureux de leur petit tour, Roma va même jusqu'à balancer dangereusement sa main dans la direction des bandes accrochées aux poils sur son torse. « Vas-y, tu me fais pas peur » il la provoque, en la regardant droit dans les yeux, un sourire arrogant sur les lèvres. Allez vas-y Roma, fais volontairement du mal à quelqu'un et rigoles-en en plus de ça.

_________________
Editer mon profil ZjbKsHQ
pour devenir un enfant j’ai mis dix ans. pour te mettre une balle dans la tronche, je mettrai pas plus d’une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Kara
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Ven 3 Juil - 22:53

Je suis hilare en voyant la tête des garçons, surtout qu’avec Roma et Michaela, on ne peut pas s’empêcher de les provoquer. Les filles y vont même de leur petite danse de la joie, mais je suis bien trop prise par mon fou rire pour les rejoindre. On propose bien gentiment d’arranger notre bêtise en leur retirant les bandes qu’on vient de coller, mais Santo ne semble pas très coopératif. On a le droit à un majeur dressé dans notre direction et le blond qui s’éloigne pour ne plus être à notre portée. Du côté de Costa, c’est moins compliqué. Il accepte son sort sans broncher, tel un vaillant soldat. Ou un mec qui à l’habitude de ce genre de connerie typiquement féminin. Roma joue avec le bout de la bande décollée et je sens qu’elle ne va pas tarder à craquer. « Nouvelle mission les filles. » En mode drôle de dames, j’aime carrément cette ambiance bon enfant qui ne virera au drame que lorsqu’on aura attrape Santo. « Roma, tu décolles la bande sur le torse de Costa. » C’est une mission presque déjà accomplie, tant qu’il se laisse faire. « Michaela, fait le tour de l’autre côté de la piscine, on va attraper Santo. » Il peut se mettre à courir s’il veut, sa seule issue se serait de se barrer en direction du village en maillot. Il n’est quand même pas si désespéré que ça. Et puis surtout, je lui rappelle que je peux le rattraper en quelques enjambées. Malgré l’état de mon genou, je sais toujours courir. D’ailleurs, je m’approche tout doucement de loin comme on avance près d’un petit animal apeuré prêt à bondir pour se sauver. « Allez Santo, ne fais pas ta tête de mule ! » Je ne peux pas m’empêcher d’avoir ce petit sourire de satisfaction sur les lèvres. « Tu sais que plus t’attends longtemps, plus ça va faire mal. » Bon, c’est un petit peu un mensonge, la douleur sera significativement la même à ce stade, mais ça il n’a pas besoin de le savoir. Lorsque Michaela est assez proche, j’accélère le pas. « Choppe-le ! » que je crie à la cascadeuse alors que je m’élance aussi de mon côté pour avoir une chance de retirer les bandes de ses jambes.

_________________
❝ no more silence. Use your voice❞ this is america. don't catch you slipping' up. look at how i'm livin' now. police be trippin' now. get your money black man. you just a black man in this world. don't catch you slippin' up
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Lun 6 Juil - 23:04

La réaction de @Costa est instantané, il se relève tellement vite que Roma elle manque de se casser la gueule. Ce qui ne l’empêche de pas de faire la mariole avec @Michaela et de faire une petite danse de la victoire. Entre @Santo qui se barre en courant le plus vieux des deux qui lance des regards assassins, il n’est pas certain que les filles de la bande en sorte vivante de cette histoire. En tout cas y a de forte chance qu’elles finissent dans l’eau, penaude, mais heureuse de leur avoir retirer les quelques poils qui battent en duel sur le torse ou les jambes des deux ritals. Elle pousse Roma en venant lui tripoter l’extrémités des bandes blanches, le provoquant dans un rire taquin. Il semble prêt à affronter son destine en tout cas. Pendant que Santino il se cache. Sa petite provocation désarme un peu Roma, qui se demande si elle va le faire finalement. Mais @Kara elle démotive les troupes et annonce une nouvelle mission. Agent Roma écoute avec attention, son rôle sera de retirer les bandes qu’elle a collé sur le torse de l’italien, pendant qu’elle et la sud africaine parte dans un sprint pour chopper le bébé napolitain. Ok, sa mission à elle semble beaucoup plus facile, parce qu’il est prêt à se laisser faire. Enfin sa culpabilité de lui faire n’était pas déjà entrain de la faire reculer de deux pas. « Moi j’ai peur maintenant. » Elle pouffe en s’approchant de Costa, ses petites minimes hésitante. « Allez, plus vite ce sera passé, moins t’auras mal. » Elle le rassure, même s’il semble réagir comme le gars qui a déjà supporté ce délire avec toutes les meufs de sa vie. Main gauche à coté de son torse elle utilisera la droite pour tout retirer d’un coup, les deux sont assez proche pour qu’elle tente de le faire d’un coup. « Je peux toujours aller voir Carl, s’il a pas des anti-douleur tu sais ? » Elle propose un petit rire amusé mais coupable qui anime ses lèvres. « Je compte jusqu’à 3. » Elle prévient, mais au bout de deux, elle retire d’un coup les deux bandes. Bien que la second reste pendu à son torse. Un petit effort supplémentaire et c’est déjà de l’histoire ancienne. « Tout lisse pour l’éventuel retour d’une certaine coréenne, tu devrais me remercier. » Elle tente de marchander, observant du coin de l’oeil les deux autres Aldler qui choppe le Santino. Maintenant elle s’attend à un retour de flamme, alors elle de la joue toute penaude, l’air d’être juste de passage. « Mission accomplie cheffe. » Elle crie en direction de Kara, si ça peut lui donner l’impulsion nécessaire pour se le faire le napolitain. Histoire que les deux reviennent vers elle pour la protéger d’une éventuelle vengeance.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Michaela
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Jeu 9 Juil - 21:02

La réaction de Santo est priceless. Regardez moi sa tronche. Et puis il prend ses jambes à son cou direct. Il fuit le lâche. Contrairement à son frère, qui lui reste stoïque, et se la joue fort. Même pas peur. Kara nous donne une nouvelle mission. Roma doit s'occuper de Costa - clairement pas la tâche la plus difficile sachant qu'il est parfaitement docile le rital. De notre côté, on doit prendre Santo à revers, le choper et lui arracher vite fait bien fait ses bandelettes. Il court peut être vite le bonhomme, mais avec une ancienne athlète professionnelle, et moi qui me débrouille pas trop mal hein, et bah il a du soucis à se faire. " Bien cheffe. “ Je ne suis qu'un soldat qui obéit aux ordres. Je fais donc le tour de la piscine pour le coincer, Kara de l'autre côté. ” Mais oui, laisse nous faire. Si tu tardes trop ça peut devenir dangereux après. “ On ne voudrait pas qu'il finisse à l'hopital n'est ce pas ? Cela serait fort regrettable. Et très con. C'est alors que l'américaine donne le top départ. Ni une ni deux je saute sur mes appuis et m'élance vers l'italien. En face de lui il a la piscine et derrière le mur, il est coincé. Il ne peut pas nous échapper, non non. Alors qu'il est occupé à tenter d'esquiver Kara, j'lui choppe le bras, pour l'immobiliser dans une clé de bras dont j'ai le secret. ” Vas y c'est maintenant !" Elle a une ouverture, c'est le moment où jamais. Bon il pourrait encore donner des coups de pieds, m'enfin quand même, ce n'est pas un violent le Santo si ? Une fois la tâche accomplie, alors qu'elle a retiré les deux bandelettes d'un coup, je relache l'animal blessé et cours retrouver Roma. " Méfaits accomplis! " Bon c'est le moment où on doit avoir peur des représailles là ?

_________________

Winning Isn’t Everything Rubbing It In The Faces Of Your Enemies Is Also Important
Revenir en haut Aller en bas
Santo
Voir le profil de l'utilisateur   
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Empty
Message (#) Sujet: Re: leaving you in fear (jeudi, 15h10) — Sam 11 Juil - 10:50

Pris au dépourvu, de cette façon, il se sentait terriblement hargneux, Santo. Un sourire avait beau filtrer sur ses lèvres, il n'avait qu'une envie, ralentir leur petit plan à deux balles. Dans un élan de survie - et de provoc - il s'était élancé de l'autre côté de la piscine, chopant une chaise de jardin au passage qu'il plaçait en barrière devant lui, façon drapeau rouge de torrero. Allez venez me chercher. Elles jouaient trop aux malines là, avec leurs gueules souriantes, faisant chacune le tour de la piscine pour le bloquer des deux côtés. L'histoire, au fond, elle avait un dénouement assez évident. Il savait qu'il finirait par se faire piéger par leurs mains vicieuses et que leur plan se réaliserait comme prévu. A ce stade Santo il n'avait pas pour ambition de réussir à enlever ces bandes - qui lui collaient beaucoup trop aux jambes - d'une autre manière que la classique. Mais il comptait au moins opposer résistance et les emmerder un peu. Je vous jure que vous allez le regretter. Et dit comme ça, c'était clairement soupesé. Il avait déjà les prémices d'une vengeance qui lui traversaient l'esprit tandis que Mica fonçait vers lui et qu'il poussait la chaise en avant en direction de Kara, pour la ralentir. A la base il comptait pépouze se faufiler à droite de la sud-africaine et s'échapper par derrière, mais il avait aussi zappé ses réflexes de catcheuse du dimanche. Bras bloqué (donc corps bloqué) il tentait le contrepoids en bougeant ses jambes mais la gueule amusée de Kara l'avait finalement calmé. De l'autre côté Cos s'était aussi plié au truc. Ok vas-y. Il était appuyé sur une jambe et dressait la deuxième en avant, façon kick-boxing, histoire de l'emmerder, la repousser et lui complexifier la tâche. Dans tous les cas il s'était juré de ne laisser filtrer aucune émotion. Des douleurs, il en avait connues d'autres, et des bien plus lancinantes. Le coup de main avait été rapide et efficace. Doubles maux et une grimace plus tard Mica s'était enfuie tandis que Kara jaugeait encore son expression avec ce simili air de satisfaction de la cheffe qui avait géré sa situation. Santo il n'avait pas attendu deux secondes pour charger ses appuis et la prendre à contre-pied. Kara il l'avait facilement attrapée aux jambres et soulevée avant de la jeter dans la piscine dans un enchaînement rapide et instinctif. Sourire aux lèvres. Et de une. Romaaaaaa... Son regard gris s'était braqué sur Cos qui savait quoi faire.

_________________
leaving you in fear (jeudi, 15h10) Hpic8mN
la paranza dei bambini
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: PISCINE EXTÉRIEURE-
Sauter vers: