Partagez
 

 homegrown (mercredi, 15h20)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
homegrown (mercredi, 15h20) Empty
Message (#) Sujet: homegrown (mercredi, 15h20) — Lun 29 Juin - 23:48

HOMEGROWN.
W / @Cami

Gianni, il avait aperçu Cami aux abords du terrain de sport lorsqu'il était revenu d'Hallstatt après être parti y faire quelques emplettes, et c'est naturellement que ses pas l'avaient guidé vers elle, dans un besoin de s'assurer qu'elle passerait pas son après-midi toute seule s'il pouvait faire en sorte que ce soit pas le cas. Ils avaient pas vraiment évoqué ensemble l'issue du prime en dépit de leur colocation de cette semaine et du fait qu'elle ait toujours fait partie des candidats avec qui il passait pas mal de bons moments depuis le début de l'aventure, mais cette embrouille avec Louis ça changeait rien à sa façon de compatir à ce qu'elle devait éprouver depuis le début de la semaine. Parce qu'il était capable de dépasser pas mal de choses pour simplement s'assurer que quelqu'un allait bien, et parce que ça faisait de toute façon plusieurs jours que l'histoire était classée. « Le meilleur strudel aux pommes d'Hallstatt, ou la raison pour laquelle Klaus devrait gagner cette saison. » Il énonça, dans un sourire, au moment de la rejoindre et de tendre vers elle le fameux gâteau qui faisait la popularité du vendeur de confiseries auprès des candidats depuis le début de l'aventure. « Je me suis dit que t'aurais peut être faim. » Il lui glissa un regard complice. Gianni, il avait noué un petit lien avec Klaus à force de s'aventurer dans le village, et dans certains moments un peu plus pesants que d'autres il avait toujours trouvé un certain réconfort à se pointer devant ce stand pour lui faire la conversation pendant qu'il lui commandait l'une de ses spécialités. C'est bête, mais il avait l'espoir que ça mettrait un peu de baume au cœur à Cami, aux cotés de qui il finit par s’asseoir. « C'est con qu'il y ait pas de match aujourd'hui. » Il constata dans une moue faussement déçue, parce qu'à dix dans le chalet ils étaient même plus assez nombreux pour constituer une seule équipe de foot, alors c'était pas la peine d'espérer se divertir un peu en matant le terrain. Pivotant la tête vers Cami, il finit par souffler. « C'est quoi, les trois trucs que tu voudrais faire ou vivre avant de quitter cet endroit ? » Ça pouvait être absolument n'importe quoi, il lui laissait le choix, du moment que ça venait du cœur. Il se faisait pas trop de soucis pour elle, elle avait jamais été inquiétée jusqu'ici et il voyait pas trop de raisons pour que ça change, mais d'une manière ou d'une autre la fin était proche et la vie reprendrait bientôt son cours à l'extérieur de ce chalet. Et il avait encore un peu de mal à s'imaginer le quitter quand le seul fait d'avoir passé une semaine à Linz lui avait fait prendre conscience qu'il s'y était plutôt habitué, au final.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
homegrown (mercredi, 15h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: homegrown (mercredi, 15h20) — Mar 30 Juin - 22:25

Le terrain de sport, c'est son nouveau spot de bronzage pour être tranquille la piscine étant devenue mainstream, sans aucun arbre pour faire ombrage. La môme une clope en bouche était prête déjà à se poser à même le sol pour parfaire son teint pour son été en Corse histoire genre jaloux tous les parisiens qui seront en vacances là bas. Gianni pop up dans son champ de vision et elle lui offre un léger sourire. « Merci » elle souffle en prenant un bout du gâteau qu'il lui tend façon offrande. Il lui parle de match, c'est bon, elle s'est déjà tapée pleins de fois les parties sauvages de sport entre fratelli, niveau spectacle, Cami a tout donné en mode pompom girl pour encourager son Costa face à son bro. « On peut se faire un one to one » elle propose parce qu'elle est armée même avec ses Stan Smith de petite parisienne aux pieds, ready pour marquer des paniers à trois points, enfin ce genre de délire. « Celui qui gagne se plie aux exigences de l'autre pour ce soir » elle siffle sereinement parce qu'elle a eu un bon prof particulier en basket quand même, suffisamment pour savoir qu'elle a ses chances s'ils font des lancers de panier dans les règles. La question de Gianni la prend un peu au dépourvu. « J'en sais tellement rien » elle commence pour gagner un peu de temps dans sa réflexion. « Trouver un autre secret, genre le tien » par exemple, elle lui coule un regard amusé en haussant les épaules. Ses questions viendront plus tard, elle en a pas mal de stocks sur sa life. . « Rouler une pelle à Louis sur l'air de Give me love d'Ed Sheeran dans la mini-disco » continue Cami assez légère, un sourire sur les pulpeuses. Ça, c'est lorsqu'il reviendra bien sur. La mini-disco, ça lui rappelle de nombreux moments qu'ils ont partagé, sobres ou plus enhivrés dans une version d'eux même la plus insouciante qu'il puisse exister. « et qu'on se refasse soirée tous ensemble dans le bar comme la première semaine » avec Aera en barmaid forcée, Santo qui provoque, Roma qui commande un sex on the beach, Louis qui glande sur le canapé avec ses olives et ses chips, des gages claqués au sol qui s'enchainent avec Izia, Maci, Avalon dans une bonne humeur assez contagieuse. Elle espérait qu'ils allaient tous prendre le temps de se faire ça avant de se dire adieux et de quitter le chalet. « Et toi ? » elle lui retourne la question pour savoir ses goals du moment, surement plus pertinents et profonds que les siens. Y a son cerveau qui est parti avec Louis dimanche très clairement. « Tu penses sérieusement que tu reverras qui une fois dehors ? » elle demande d'ailleurs dans une logique bien à elle en croisant ses opales très sérieuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gianni
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12109-giannihttps://www.throwndice.com/t12052-gianni 
homegrown (mercredi, 15h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: homegrown (mercredi, 15h20) — Jeu 2 Juil - 4:44

C'était à se demander comment il allait se déshabituer aux pâtisseries de Klaus, une fois tout ça terminé, la production sachant sûrement ce qu'elle faisait en implantant dans leur petit écosystème ces personnages qu'ils avaient pris l'habitude de croiser depuis maintenant deux mois. C'est fou, de se dire qu'il connaissait mieux le vendeur du stand de friandises que certains de leurs camarades partis en début d'aventure. Cami goûta un bout du gâteau et Gianni fit de même, le regard oscillant entre ses traits et le terrain de sport, désert depuis que l'effectif s'était drastiquement réduit. La proposition de l'israélienne lui valut toutefois d'arquer un sourcil intrigué. Un one to one, avec enjeu à la clé, ça lui parlait. « J'aurais plutôt dit que celui qui perd file un indice à l'autre, mais okay, je marche. » Il s'enthousiasma dans un sourire joueur, plus familiarisé avec le football qu'avec le basket mais pas pour autant inquiet quant à ses chances de tenir le niveau face à une Cami sans doute très entraînée mais qu'il dépassait d'assez de centimètres pour savoir que les chances étaient équilibrées, ce qui lui plaisait. En attendant, l'italien se fendit d'une question que lui inspirait la fin de l'aventure, plus concrète encore depuis le dernier prime. Il accueillit la réponse de Cami avec un petit air amusé, lorsqu'elle évoqua l'idée de trouver son secret. « T'aurais pas mal de mérite, vu le nombre d'indices qui sont tombés sur moi. » Autrement dit aucun, et c'est aussi pour ça que lui se permettait depuis quelques jours d'en dévoiler un peu plus, notamment auprès de Roma et Santo, mais plus généralement parce qu'il avait jamais caché que ça le frustrait un peu, qu'on puisse pas enquêter sur son secret quand c'était une chose qui lui plairait, de faire face aux théories de ses camarades. « Tu penses vraiment qu'il pourrait te toucher ? » Il demanda en posant sur elle un regard intéressé, et parce que de tout ce qu'il avait retenu de cette histoire de questionnaire, c'était au même titre que celles de Costa et Santo l'une des réponses auxquelles il avait le plus repensé. Cami poursuivit, évoquant l'idée de retrouvailles enflammées avec Louis. « C'est votre chanson ? » Il demanda, songeant qu'Ed Sheeran c'était pas forcément ce qu'il aurait imaginé être la tasse de thé d'un mec comme Louis mais après tout, il était pas celui qui le connaissait le mieux. Elle enchaîna avec l'idée d'une soirée au bar qui valut à l'italien de hocher vivement la tête. « Ah ouais, ça j'adhère. Faudra soumettre l'idée aux autres mais j'imagine personne refuser de faire la fête avant que tout ça s'arrête. » Lui le premier, il serait content de passer un moment festif et décontracté avec tout le monde avant la fin, pour boucler la boucle et se constituer un dernier souvenir commun avant qu'ils reprennent le cours de leur vie. Cami lui retourna la question, et il y réfléchit une seconde. « Voir mon secret être enfin mis en danger, en me faisant idéalement buzzer si j'en ai le temps. » Ça, ça rejoignait ce que Cami avait dit un peu plus tôt parce que ça lui plairait bien, de sortir d'ici en ayant pu se défendre dans le confessionnal. Il était joueur, il faisait consciemment en sorte que cette issue-là se rapproche quand bien même son secret, il savait qu'il ferait tout pour le conserver jusqu'à la fin. « Me raconter au travers de ma révélation, et apporter à certains des réponses que j'aurai pas pu donner plus tôt. » Autour de certaines zones d'ombre qu'il pouvait pas encore complètement évoquer librement, même s'il le voudrait bien. « Et t'aider à organiser la soirée du siècle, bien entendu. » Il conclut, dans un sourire entendu. Finalement, c'était des objectifs plutôt logiques et le reste, il le calculait juste pas de la même manière. Il aurait pu lui parler de Roma, ou de la façon dont il comptait donner son numéro à certains, mais c'était l'évidence et la question de Cami, il l'attendait aussi un peu. « Franchement, ceux d'entre vous qui seront partants. Roma, Santo, Aera, Costa, Lejla, Ashley et toi, vous faites partie de ceux que j'aurai le plus envie de revoir, mais ça veut pas dire que je serai pas content de revoir les autres. » Il irait pas nécessairement le proposer à un Carl, une Maci ou plus logiquement encore un Louis, mais Gianni était pas prise de tête, il saisirait les occasions si elles se présentaient et ça lui ferait par exemple plaisir de recroiser la route de Kara, Natéo, Rosamie ou Michaela à l'extérieur. C'était simplement acté avec certains parce qu'il en était tout particulièrement proche et c'est pour ça qu'il commençait peu à peu à évoquer l'après. « Toi, à qui tu te sais capable de faire une place dans ta vie dehors ? » Il avait sa petite idée, Louis mis à part puisqu'il était déjà évident qu'ils repartiraient ensemble, mais comme elle la question le rendait curieux.

_________________

☾ we’re all kind of weird
and twisted and drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   En ligne
homegrown (mercredi, 15h20) Empty
Message (#) Sujet: Re: homegrown (mercredi, 15h20) — Aujourd'hui à 13:24

Gianni espérait monnayer quelques indices à l’issue du match. Cami préfère de loin l’idée de pouvoir avoir quelqu’un qui s’occuperait de ses petits caprices le temps d’une soirée plutôt qu’un indice dont la crédibilité variait selon la bonne foi de Gianni. Pas assez concret pour elle. « J’ai l'impression que tu es du genre à rien laisser filtrer toi, non ? » elle demande très sérieusement parce que Gianni, il a l'air hyper challengé par l'idée de garder son secret intacte. Dans le délire petite fierté ultime vu que les secrets explosent en plein vol cette saison et il aura bien raison. Ou elle est simplement complètement à l’ouest pour ne pas capter les indices qu’il aurait pu laisser lors de leurs conversations, ça, c’est une option tout à fait envisageable. Ses opales cherchent les siennes avant d’attraper le ballon de basket et de lui poser une question : « Quand tu dis que tu n'es pas un cadeau, ça veut dire quoi ? Sur quels plans ? » elle demande très sérieusement parce que la môme l’avait souvent entendu parler de ça sans arriver à comprendre réellement l’idée derrière. Gianni niveau caractère, il a clairement tout d’un cadeau à son sens, pas relou et suffisamment posé pour ne pas être débile, c’est globalement rare dans leur monde moderne. Gianni revient sur sa réponse pendant le prime. Elle dodeline de la tête façon môme qui certifie dire la vérité devant un parent trop accusateur avec ses billes grandes ouvertes. « A partir du moment où je t'apprécie, je me sens concernée » elle glisse en cherchant ses opales. Cami, elle fonctionne un peu comme ça à partir du moment où elle considère vraiment une personne et ce que celle-ci a intégré son cercle vital. La question de Gianni lui arrache un rictus narquois malgré elle. « Tu imagines Louis sur du Ed Sheeran, cela relève de la torture pour lui » elle ronronne en se délectant de cette future scène parce qu'ils vont se faire un slow façon la boom très prochainement, c'est déjà acté dans sa petite tête d'obsessionnel. Ça lui rappelle les moments où elle forçait le DJ à passer ses chansons pétées et que y avait que son groupe qui se mettait à danser sans gêne ni honte pour continuer à mettre l'ambiance qui était bizarrement retombée. « Je crois qu’on n’a pas vraiment de chanson tous les deux » elle souffle dans un simple constat sans conséquence. Cami prête une oreille plus qu’attentive à la suite lorsqu’il évoque l’idée de se faire buzzer au moins une fois avant la fin et souriant lorsqu’il triche en utilisant l’organisation de sa soirée en dernier joker. « Faut qu’elle soit mémorable cette soirée » elle exige quand même, parce que ça sera la dernière. La fin approchant de plus en plus, les réflexions pour l’apres sortent toute naturellement. « T’as déjà une idée de ton après ? » elle questionne. « Cette aventure va bouleverser ta réalité ? » la parisienne précise de son doux soprano avant de faire son premier lancé et mettre direct un panier. Elle offre à Gianni un petit haussement de sourcils frénétique pour lui mettre la personne avant d’aller chercher la balle pour la lui donner. « Aucune idée » elle répond honnêtement. « Ma vie n'a rien de stable à l'extérieur pour l'instant, je dois d'abord me gérer avant de vouloir me projeter avec chacun plus tard » Cami annonce dans une sincérité peut être cruelle. Sa vie, c’est un putain de bordel qui l’angoisse déjà elle même au fond, elle n’a pas l’impression de pouvoir tout réparer rapidement pour se sentir sereine pour la suite et pour les autres. C’est une question de temps elle imagine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: TERRAIN DE SPORT-
Sauter vers: